AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Le bon, la peste et les truands ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Sam 28 Aoû - 19:19

[Pour ceux qui lisent, utilisation de certains PNJ qui se trouvent dans ma fiche de liens]


Tic tac ... Tic tac ...

Les volets roulants de l'appartement de Haruko étaient encore fermés. Il était à peine six heures du matin à l'horloge qui était dans la chambre de Haruko. Elle dormait encore. Elle s'était couchée tard la veille, terminant un dossier qu'elle devait clôturer au plus vite, du moins, c'était ce que lui avait dit Max ... Ah, ce cher Max ... Que ne faisait-il pas pour l'embêter ! Et encore, c'était pas le pire. Oh non ... Qu'allait-il encore inventer pour gâcher cette belle journée de repos ? Car il lui restait encore quelques jours avant de reprendre officiellement le travail. Sauf que, apparemment, une autre personne avait prévu quelque chose d'autre pour elle.

En effet, son téléphone, posé sur la table basse à côté de son lit, se mit à sonner. Haruko poussa alors un grognement et tourna la tête sur le côté, histoire de voir l'heure. Il était précisément 6h04. La poisse ... Elle tendit le bras vers la table basse et récupéra le téléphone. Elle ouvrit alors le clapet et le porta à son oreille.

"Allô ?
"..."
"Oui, tu me réveilles Max. T'es content ?"
"..."
"Où ça ?"
"..."
"Ok ok ... J'y serai ..."


Machinalement, Haruko raccrocha, sans laisser le temps à son interlocuteur d'en dire plus. Il aurait pu donner d'autres informations à sa collègue mais à dire vrai, elle s'en fichait. Elle verrait bien sur place. Haruko enfonça sa tête quelques instants dans son oreiller et puis, finalement, elle se leva. Elle se dirigea aussitôt vers sa fenêtre et l'ouvrit en grand, après avoir, bien évidemment, remonté les volets roulants. Sitôt fait, direction la salle de bain pour une douche, histoire de bien la réveiller. Quelle idée de foutre un briefing pour une mission interagence dans les locaux du FBI.

"J'te jure Max ... Tu vas me le payer ça ..."

N'avait-il donc personne d'autre à embêter ? N'avait-il pas pu demander à un autre agent de participer à ce briefing ? Non, il avait fallu que ça tombe sur elle ... Comme si elle était devenue incontournable ... Tu parles ... A sept heures tapantes, après sa douche et un rapide petit déj, Haruko décollait de son appartement. Elle se rendit au garage, histoire de prendre son véhicule de fonction. Elle se serait bien rendue à Edgar Hoover à pied mais si on l'avait demandé, ce n'était très certainement pas pour des clopinettes. Et dans le coffre de son véhicule, il y avait diverses choses, comme gilet par balle, armes en tout genre. Mais bien évidemment, le tout était soignement planqué sous un tapis.

A 7h45, là voila qui se gare sur le parking des locaux du FBI. Pourquoi une heure si tardive ? Et bin, les emboutaillages ! C'était l'horreur de se déplacer tôt le matin, surtout si on prenait la voiture. Max était déjà là, en compagnie de Yuan, son autre collègue. Ils l'attendaient. Depuis combien de temps ? Elle ne savait pas vraiment et à dire vrai, elle s'en foutait. Max lui fit une remarque, comme quoi c'était pas trop tôt mais elle préféra ne pas vraiment répondre à ce genre de provocation. Après cet apparté, les voilà qui empruntent l'ascenseur et qui se retrouvent dans une pièce ovale, salle de briefing du FBI. Manquait plus que les membres de l'autre agence et le petit briefing commencerait.


Dernière édition par Haruko L. Pan le Mer 1 Sep - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Sam 28 Aoû - 19:58

5h00 le reveil sonnait déjà l'heure d'aller au boulot, Paul se leva avec difficulter puis ouvrit les volets, le soleil n'était pas encore levé, il passa a la salle de bain puis prit sa douche, avant de tailler son bouc et de faire sa toilette, il retourna dans sa chambre puis sortit une chemise blanche, un jean et un veste en cuir noir. Pas le temp de manger il était déjà en retard, il se saisit rapidement des clefs de sa voiture puis roula jusqu'a son lieu de travail, gara sa voiture a sa place respective et monta jusque son bureau.

Paul était occupé a remplir de la paperasse quand un de ses collègues vint déposé un dossier sur son bureau, ce dossier était la bienvenu car il avait finit tout ses dossier en cours, il ne lui restait plus que la paperasse a remplir. Il remercia son collègue puis se saisit du dossier et commença a y jeter un oeil. Le suspect était Matthew Cooper, informaticien de 27 ans d'origine Américaine, d'après son profil c'était un homme prétentieux, borné sadique. Casier judiciaire assez remplit, braquage a main armé revente de stupéfiant, aggression des forces de l'ordre ect... bref son dossier était assez chargé. Il était a présent accusé d'avoir tenter de cracké le FBI et la CIA... génial, il allait devoir travailler en collaboration avec eux. Il ne pouvait pas vraiment dire qu'il aimait la CIA en effet c'était deux agence rivale pourrait-ont dire.

Edward: Paul, l'équipe de la CIA est arrivé, ils vous attendent dans la salle de Briefing.

C'est pas trop tôt, sa fait 2h00 qu'ont les attends, ils ont vraiment le sens de la ponctualité ceux-là. Bon j'arrive.

Décidement il ne conaissait pas la ponctualité a la CIA, sa fesait 2h00 que l'équipe aurait dut arriver, bon, Paul enfila la veste en cuir qu'il avait déposé sur sa chaise puis se dirigea vers la salle de briefing, quand il rentra il apperçut l'équipe de la CIA ainsi que les deux hommes avec qui il allait travailler. Deux bon agents de terrain, sa promettait d'être une réussite. Et Paul serait le chef d'équipe de cette mission. Il prit donc la parole

Bonjour, les présentations n'ont pas été fait, je suis Paul Walker, et c'est moi qui du coté du FBI gérera cette affaire. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, ont a un homme au dossier assez remplit, braquage, deal, violence contre les force publique, c'est un informaticien accusé d'avoir tenté de hacké le FBI et la CIA. Il est surement armée, d'après le profil qui a été effectuer sur lui c'est un homme prétentieux borné et un tantinet sadique.

Paul Walker regarda les membre de la CIA présente, aucun n'avait l'air vraiment ravi de se trouver et personne ne prenait la parole.

Je vous rassure ça ne me plait pas non plus de travailler avec vous mais cette affaire concerne nos deux agences, pour arriver a de bon résultat il faut savoir faire preuve d'esprit d'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Sam 28 Aoû - 20:27

Dans la salle de réunion, Haruko prit un siège et se colla bien au fond de ce dernier. Elle réfléchissait au moyen de pourrir la vie de Max ... Seulement, elle n'avait pas encore le cerveau totalement réveillé. Encore quelques minutes et ça serait bon, du moins, elle serait bien alerte quand le briefing commencerait. Yuan s'assit à côté d'elle. Lui non plus n'avait pas l'air d'être bien réveillé. Quant à Max, lui, il préférait rester debout en attendant que les autres arrivent. Il avait posé ses deux mains sur ses hanches, remontant légèrement sa veste. Haruko tourna la tête vers Yuan.

"C'est la pêche on dirait."
"Mission de surveillance. Pas dormi depuis hier. Mais j'ai l'habitude. Petite mine toi aussi."
"Dossiers ... Et puis, faut dire que normalement, j'suis en repos ... Donc, je m'attendais pas vraiment qu'on vienne m'embêter."


Elle avait dit cela en jetant un noir regard à Max. C'était de sa faute et elle lui ferait payer. Comment ? Elle y réfléchissait mais elle ne laisserait pas cette entourloupe impunie. Mine de, il avait du culot mais bon, que pouvait-elle faire ? C'était son chef d'équipe ... Enfin, façon de parler puisqu'il ne l'était plus vraiment du fait qu'elle travaillait en solo depuis l'année dernière. Mais bon, c'était un peu le bordel dans la hiérarchie de la CIA.

"Tu sais ce qu'on fout ici ?"
"J'ai vaguement écouté les déboires de Max dans la voiture."


En gros, l'un comme l'autre, ils ne savaient pas vraiment ce qu'ils faisaient ici. Et Haruko n'allait pas le demander à Max puisque ce serait lui accorder une victoire. Plutôt faire une croix dessus. Finalement, après quelques minutes, deux agents pénétrèrent dans la salle de réunion, suivi par un troisième peu de temps après les premiers. Il prit aussitôt la parole, se présentant sous le nom de Paul Walker. Il leur parla alors d'un hacker qui avait tenté de pirater le FBI et la CIA. Ah oui, Haruko avait vaguement entendu parler de cette affaire ... Sauf que, le soi disant piratage avait eu lieu lorsqu'elle était en Irak. Donc, qu'est-ce qu'elle foutait là ? Il y avait sûrement quelqu'un d'autre de plus au courant qu'elle pour cette histoire ! Fichtre. Sans détour, il ajouta que ça ne lui plaisait pas vraiment de travailler avec la CIA mais bon, il fallait le faire quand même, et compter sur l'esprit d'équipe. Ouais, et bin, c'était pas gagné d'avance.

"Haruko Pan. Lui, c'est Yuan Chen ..." lança-t-elle en désignant l'asiatique à côté d'elle. "Et lui, Max Ascano. C'est quoi le plan ? On fait une descente chez lui et on l'arrête ?"

Il était vrai que la demoiselle n'avait pas toutes les cartes en main. Comme quoi, Max aurait pu choisir un autre agent, un qui aurait été au courant de cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Sam 28 Aoû - 20:51

Après être entré dans la salle composé de 3 Agent de la CIA et 2 Agent du FBI, Paul Walker avait commencé par briefer ceux qui n'était aps au courant sur ce qui se passait, leur informant qu'un informaticien au passé douteux avait tenté de Hacké la CIA et le FBI, d'après les dossiers il avait échouer mais c'était un crime, et il devait être punit pour celà. Une fois qu'il eut finit, une jeune femme d'origine asiatique prit la parole.

"Haruko Pan. Lui, c'est Yuan Chen ...Et lui, Max Ascano. C'est quoi le plan ? On fait une descente chez lui et on l'arrête ?"

Un descente chez lui et ont l'arrete. Hum, étrange façon de voir les chose mais c'était un agent de la CIA après tout. Enfin bon maintenant il devait lui expliquer comment procéder vu qu'elle n'avait pas l'air très au courant des façons de faire.

Cette invidu est potentiellement dangereux, il possèdent surement plusieurs armes. On va donc prendre large et se baser sur ce qu'il avait lors de son braquage, c'est a dire un M16, la provenance de cette arme nous est rester inconnu, aller savoir s'il a pas choper mieu. Le plan Mademoiselle Pan, c'est qu'ont poste deux hommes a l'arrière de la maison au cas il tenterais de nous faire faux-bond, un du FBI et un de la CIA bien entendu. On lui propose gentillement de sortir les mains en l'air. S'i le fait perquisition complète de la maison, mais ce ne sera pas a nous de nous en charger, les brigades locale s'en occuperons et nous transmettrons ce qu'ils ont récupéré. S'il ne se rend pas, ont va de nous meme l'arreter. Et bien sur, on n'ouvre pas le feu tant qu'ont est pas "réellement" menacé.

Paul avait terminé, il regarda l'ensemble des membres présent dans cette salle puis demanda s'ils avaient des questions
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Sam 28 Aoû - 21:10

Le blondinet, enfin, le chef de l'équipe du FBI, expliqua sa vision des choses quand à la manière de procéder. Ce qu'il voulait faire ? Disons qu'il voulait la jouer bien plus diplomatique que ce que les agents de la CIA avait l'habitude de faire. Fallait dire que la CIA ne taillait pas dans la dentelle. S'ils voulaient quelque chose, ils allaient le chercher, et qu'importe la manière employée. S'il fallait détruire une baraque, un bâtiment pour récupérer un objet d'une grande importance qui pourrait se trouver dans les fondations, et bien, ils n'hésiteraient pas, même s'ils n'étaient pas certains qu'ils soient là. En somme, ils n'hésitaient pas à employer les grands moyens, ce que Haruko désapprouvait parfois mais bon, elle n'avait pas vraiment son mot à dire.

Selon Paul, l'individu était dangereux et armé. Ouais, et comment aurait-elle pu le savoir ? Hein ? Rappelez-vous, elle était juste au courant d'une intrusion dans les serveurs de la CIA. On ne lui avait pas dit qu'ils avaient une cible en vue et qu'il pouvait être dangereux. Toujours selon Paul, le mieux serait de placer deux agents d'agence différente à la porte arrière de la maison, histoire qu'il ne se tire pas. Lorsqu'il parla de lui demander gentiment de sortir, Haruko se mit à sourire. S'il croyait que l'individu allait se rendre sans se battre, il pouvait se fourer le doigt dans l'oeil. A moins qu'il n'était qu'un gentil mouton. Mais cela l'étonnait fortement puisqu'il avait un dossier assez, comment dire, conséquent. S'en suivrait une perquisition en bonne et dûe forme faite par la police locale.

Mouais ... C'était en gros ce qu'elle avait dit quoi ... Ils descendaient chez lui et l'arrêtaient pas tous les moyens. Sauf que, bien évidemment, faudrait éviter de lui tirer une balle entre les deux yeux. Parce que comme elle le disait souvent : un mort, ça crache que dalles comme informations. Haruko se demanda alors quelle agence aurait le plaisir de lui tirer les vers du nez en premier. Elle se doutait que si Max était sur l'affaire, c'était parce que le grand patron voulait savoir tout ce qu'il savait, et en premier. Oui, la CIA n'aimait pas trop prêter ses joujoux. Et même s'il s'agissait d'une mission interagence, Haruko se doutait bien qu'il y aurait quelques problèmes.

"Il a un nom au moins cet oiseau ?" demanda Yuan.

Parce que c'était bien de dire "il", "il", mais ce serait mieux de pouvoir l'identifier. Max, quant à lui, ne disait rien. Et très certainement qu'il n'écoutait que d'une oreille. Il avait déjà toutes les informations en main. Il savait ce qu'il avait à faire. Donc, pas besoin d'écouter ce briefing. D'ailleurs, cela n'aurait été que de lui, très certainement qu'il aurait filé seul, ou accompagné de son équipe, à la baraque du truand, et aurait procédé à l'arrestation sans plus attendre. Mais bon, il fallait quand même faire bonne figure.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Sam 28 Aoû - 22:07

Il avait dit tout ce qu'il avait a dire et attendait les question des persones concerner, sans plus attendre la dénommé Haruko se manifesta. Elle commençait déjà a l'énerver celle-là, Paul la voyait comme l'agent bourrin et sans cervelle pur et dur type de la CIA, en gros le genre d'Agent sur lequel on ne pouvait avoir aucun confiance et que Walker détestait

"Il a un nom au moins cet oiseau ?"

Cet... "oiseau" s'apelle Matthew Cooper, il a 27 ans, les cheveux noir coupé court, il mesure 1m90 pour 95 kilos, ils a la signe anarchiste tatoué sur les fesse gauche charmant n'est ce pas. Sinon il fait de la musuclation tout les Samedi a la salle la plus proche de chez lui, et il adore les frites... Vous croyez vraiment que son prénom vous sera utile lors de cette intervention Monsieur Yan. Si vous voulez je vous donne le nom de ces parents ainsi vous pourrez vous vanter de connaitre un dossier que vous n'avez jamais lut de votre vie.

Voilà qui était fait, il venait de remettre a sa place cette Agent de la CIA qui prenait un peu trop ses aises au gout de Paul. Il ne fallait aps oublier que c'était des agences concurentes, et la baguarre pour qui attrapera le suspect le plus vite sera présente, c'était obligatoire, et c'était le même train train habituel a chaque fois que des Agence différente travailler ensemble, cependant malgrès cette petite gueguerre, toute les Agence restait Fair Play.

Si vous êtes tous prêt ont peut y aller.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Dim 29 Aoû - 13:10

La petite vermine répondait au nom de Matthew Cooper. Pourquoi petite vermine ? Et bin, tout simplement parce que Haruko, Max et Yuan avaient vu bien pire comme dossier. Pour sûr, ils avaient arrêté des personnes avec un dossier bien plus épais que l'on ne pourrait croire et depuis, lesdites personnes traînaient quelque part, là où personne n'irait les chercher, là où ils ne poseraient d'ennuis à personne. Et oui, mieux valait-il éviter de vous faire attraper par la CIA sous prétexte de ne pas revoir la lumière du soleil. Il était vrai que certains pouvaient être relâchés au bout d'un certain temps si l'agence pensait qu'ils s'étaient rachetés une conduites ou bien si on les avait pressés tels des citrons si bien qu'ils n'avaient plus aucune information à donner. Mais une fois dehors, fallait pas croire non plus qu'ils n'étaient plus surveillés. Enfin bref, revenons à nos moutons.

Paul en fit une description physique. Mais c'était pas vraiment ce que Yuan avait demandé. Il voulait juste savoir son nom, et non pas à quoi il ressemblait, ni les tatouages qu'il avait et encore moins les loisirs auxquels il s'adonnait. Pfff ... Il était dingue cet agent du FBI. Ne savait-il pas compartimenter les informations les plus importantes ? C'était un bleu ou quoi ? Le pire, c'était qu'il l'avait appelé Monsieur Yan ... Il était bouché en plus.

"Son nom nous servira à pas faire l'amalgame entre un connard qui pourrait être dans les environs."

Haruko lui donna un coup de coude. Fallait-il vraiment qu'il devienne vulgaire ? D'accord, il était clair que l'agent du FBI leur manquait clairement de respect mais c'était pas une raison pour faire un esclandre ! Et dire que c'était lui qui prônait l'esprit d'équipe. Oui, et bin, c'était mal parti selon Haruko.

"Quoi ? C'est pas de ma faute s'il me prend pour un débile. Et en plus, il écorche mon nom ! Et pis, on dit pas monsieur Yan. J'suis pas n'importe qui ! C'est Chen ou Agent Chen !"

Nouveau coup de coude. Haruko s'attendait bien à une effusion de ce genre mais pas de la part de Yuan. Non, elle aurait plutôt cru que ç'aurait été Max qui aurait eu son mot à dire sur toute cette histoire. Mais étonnament, il avait fermé son bec. Qu'est-ce qu'il était en train de préparer ? Un truc pas cool, très certainement. Mais il n'en ferait pas part à tout le monde. Du moins, s'il prévoyait un truc, il en parlerait seulement aux siens, et pas aux autres.

"Bon, et bin, qu'est-ce qu'on attend ! Allons-y !"

Haruko se leva. Très certainement qu'ils allaient faire deux voitures, du moins, c'était ce qu'elle pensait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Dim 29 Aoû - 19:23

Agacé par ces agents de la CIA Paul avait perdu son sang froid et s'était ouvertement foutu de la gueule du l'asiatique Yuan Chen, d'ailleur il avait meme mal prononcé son nom. Mais bon ce n'était rien après tout il ne pouvait supporter les Agents de la CIA tout particulièrement, tous arrogant, stupide, mais ce qu'il lui déplaisait le plus c'était leur manière d'accomplir leur mission, pour eux tuer n'était pas un problème. C'était dèsespérant.

"Son nom nous servira à pas faire l'amalgame entre un connard qui pourrait être dans les environs."

Cette remarque et surtout le propos peu diplomate qu'il avait utilisé lui avait fallut un coup de coude de la part de sa partenaire qui était au vue de Paul bien mériter, au moin celle-çi avait un peu de jugeote, il avait devant lui deux bon agent qui appartenait au FBI, ainsi que 1 agents assez effronté, une qui avait l'air d'avoir un minimum d'intelligence ce qui était rare pour quelqu'un de la CIA, et un autre qui se taisait ne parlait pas et attendant, se fichant totalement de ce qui se disait dans cette pièce.

"Quoi ? C'est pas de ma faute s'il me prend pour un débile. Et en plus, il écorche mon nom ! Et pis, on dit pas monsieur Yan. J'suis pas n'importe qui ! C'est Chen ou Agent Chen !"

Avant même que Paul n'ait put répliquer a cette agent qui considérait ne pas être "n'importe qui" il reçut un nouveau coup de coude, ce qui fit décrocher un sourire arrogant a Paul, qui resta fixer dans les yeux ce Monsieur Yan.

"Bon, et bin, qu'est-ce qu'on attend ! Allons-y !"

Ouais on y va, et ainsi Monsieur "Yan" pourra nous prouver que ce n'est pas n'importe qui. Johnson, O'Connor c'est partit.

Paul se leva de sa chambre suivit des deux agents qui allaient l'accompagner eux-même suivit par les trois crétins de la CIA. Ils parcourèrent des couloirs, descendire des escalier, prirent l'ascenseur puis arrivèrent devant la sortit, et c'est maintenant qu'il se rendit compte que la CIA n'avait peut-être pas de voiture avec eux, Paul eut un petit sourire puis se retourna vers eux tout en marchant en arrière vers le parking les clef de son audi en main.

J'espère pour vous que vous avez une voiture, sinon il y a un bus qui arrive dans 15 minute, mais le suspect sera entre nos main.

Paul se dirigea vers sa voiture, puis lorsque Johnson et O'Connor furent a l'intérieur, il démarra la voiture puis démarra, direction la maison du suspect.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé] Mer 1 Sep - 13:43

Haruko pensait que Paul prenait un mal à plaisir d'ennuyer Yuan. Mais qui s'y frotte s'y pique ! L'agent d'origine coréenne ne se laisserait pas marcher sur les pieds de la sorte, pour sûr ! Non, Haruko était plus que certaine qu'il allait lui en faire baver durant cette opération interagence. Bon, il était vrai qu'elle n'en était pas certaine non plus mais bon, son petit doigt lui disait qu'il trouverait une manière de se venger, quitte à demander de l'aide à ses deux coéquipiers.

Haruko poussa un soupir et puis, suite à sa réplique qu'il était grand temps d'y aller, Paul annonça qu'il était temps de partir et énerva une nouvelle fois Yuan en l'appelant monsieur Yan. Il était bouché ou quoi ? Yuan n'était pas son nom de famille, mais Chen ! Ce dernier grommelait quelques mots incompréhensibles. Haruko n'eut pas besoin de lui donner un coup de coude, car il n'en pipa pas un mot. Mais il allait se venger, pour sûr.

Sur ce, tout le monde quitta les locaux du FBI, se retrouvant ainsi dans le parking. Paul espérait que les agents de la CIA aient une voiture, sinon, ils n'auraient qu'à prendre le bus. Mais dans ce cas là, il leur soufflerait le suspect sous le nez.

"Non mais ... Il nous prend pour qui, pour des bleus ?" demanda Yuan en grimpant dans le véhicule de Max.

C'était un gros Hummer bien noir, qui contenait quelques compartiments secrets. De cette manière, il pouvait planquer tout plein de trucs sans qu'on ait l'idée d'aller les chercher. Haruko monta dans le véhicule de son collègue, tandis que Yuan ruminait toujours, et que Max ne disait pas grand chose. Enfin, il prit la parole juste pour dire une chose.

"On va mettre la main sur ce suspect les premiers. Il ne connait pas la CIA."

Oh, ça ne laissait présager rien de bon venant de lui. Qu'avait-il concocté ?


[Topic Terminé]
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Le bon, la peste et les truands ! [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Le bon, la peste et les truands ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Roulotte dela peste maison!
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de travail :: » FBI-