AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥ Lun 27 Mai - 3:05





« Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ »


Le petit agent était allongé dans son lit, tenant à deux mains sa couverture contre son nez et fixant le plafond. Ses yeux bougeaient de gauche à droite pour admirer son magnifique plafond blanc. Le sommeil ne le gagnait pas, car il était nerveux. Encore plus que d’habitude. Son estomac était contracté et sa respiration était loin d’être régulière. Pourquoi le stress le gagnait à ce point ? C’était simple. C’était sa première journée au FBI aujourd’hui, sa première journée dans une autre agence que la cellule anti-terroriste. Son Directeur ne l’avait pas vraiment renvoyé comme Jesse l’avait craint. Aymrick l’avait fait transférer au FBI affirmant que ça serait beaucoup moins difficile et moins stressant pour lui. Cette nouvelle ambiance allait l’aider mentalement à aller mieux. Côté carrière ça allait lui donner un gros coup de main et il aurait la possibilité d’avancer dans un environnement plus adapté à ses besoins. Du moins, c’était ce que son directeur croyait. Sauf que pour Jesse c’était autre chose. Il savait qu’il n’y arriverait pas plus au FBI. La raison était simple. Jesse Walker détestait ce métier, il ne voulait pas être agent au FBI ou à la CTU. Il voulait chanter, il voulait vivre de sa musique… Mais son père ne le laissait pas faire et Jesse avait tellement peur de le décevoir qu’il n’osait pas arrêter ou envisager de faire d’autre chose.

Son cadran se mit à sonner le faisant sursauter. Jesse s’empressa de l’arrêter avant que le bruit réveille son petit copain. Le bouclé en profitant pour poser un tendre baiser contre les lèvres de Liam avant de se lever pour se préparer à aller à son nouveau travail. Il se vêtit très simplement d’un de ses costumes favoris. Noir et blanc avec une cravate bleu. Il ne parvient pas à manger quoi que ce soit tellement son estomac était noué. Peu importe… Il allait avoir une première journée tranquille non ? Il n’avait pas besoin d’être au top ? Il l’espérait, car il n’avait pas fermé l’œil de la nuit en plus d’avoir le ventre vide.

Le bouclé soupira pour tenter de se calmer avant de prendre le chemin de ses nouveaux locaux. Allez. Il devait se motiver. C’était sa dernière chance. Malgré le fait qu’Aymrick lui avait promis de le reprendre n’importe quand si ça n’allait pas, Jesse ne misait pas là-dessus. Il voulait vraiment réussir, il ne voulait pas revenir à la cellule. Il avait beaucoup trop peur là-bas… Toute la pression qu’il avait sur les épaules le tuait lentement. Le bouclé arrêta sa voiture sur la nouvelle place de stationnement qu’on lui avait assigné. Jesse ne put descendre maintenant. Il fixa longuement la porte qu’il allait devoir franchir à tous les matins à partir d’aujourd’hui. Est-ce que la fameuse Kenzy Wright qui allait devenir sa supérieure était déjà au courant de son dossier ? Connaissait-elle les raisons de son transfert ? Est-ce qu’elle savait qu’il n’était pas « bien dans sa tête » comme disait son psychologue ? Est-ce qu’elle avait le moindre doute que Jesse pouvait être dangereux pour l’équipe de Kenzy ? … Il allait le savoir bien assez vite. Jesse laissa ses pas le guider vers l’intérieur avant qu’il soit en retard. Il pouvait sentir de lourds regards posés sur lui tout au long de son avancé dans les couloirs. Jesse était souvent venu ici avec son patron, il était légèrement connu des agents du FBI bien que plus ou moins apprécié à cause de cette manie de parler pour ne rien dire.

« Bonjour… Je suis Jesse Walker. Je suis à la recherche de l’agent Wright… Je suis le nouv… » Le bouclé s’arrêta subitement de parler et pinça fortement ses lèvres ensemble. Il devait arrêter maintenant avant de dire n’importe quoi et de perdre sa crédibilité en commençant. Il posa son regard mordoré dans celui de la belle femme devant lui. Elle avait de longs cheveux bruns. Oh. À bien y penser, elle ressemblait beaucoup à celle qu’Aymrick lui avait montré. Il se trouvait bien devant sa nouvelle superviseure. Par chance qu’il n’avait rien dit de trop.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥ Lun 3 Juin - 15:05


Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ
Kenzy Wright ☂ Jesse Walker


Kenzy tâta la table de nuit à la recherche de son réveil et se précipita de l’éteindre avant que le petit bonhomme à ses côtés ne soit réveillé par ce bruit strident. Jaden l’avait rejoint dans son lit durant la nuit suite à un mauvais rêve et Kenzy l’avait rassuré avant qu’il ne s’endorme, berçait par sa voix.
Elle se retourna et fut étonné de voir une place vide. Elle enfila rapidement son peignoir et se rendit dans la cuisine où se trouvé Jad’, devant les dessins-animés tout en tenant son doudou contre lui.
Elle profita de ce petit moment pour se préparer avant d’aller au travail. Elle sortit toute prête de la salle de bain, vêtu d’un taille pantalon gris ainsi qu’une chemise bleu clair et déposa un baiser sur la tête blonde de son fils. Qu’es ce qu’il ressemblait à son père ! Mais il avait son caractère et bien nombre de personnes lui avait fait remarqué.
Leur journée était organisée à l’heure près depuis que Kenzy avait intégré le FBI et que le père du petit avait décidé de franchir l’Atlantique pour une autre vie.
Elle lui prépara le petit-déjeuner avant de l’appeler et s’assied à table devant sa mère, ils échangèrent un regard avant que Jaden ne se concentre sur ses céréales.
La nounou ne tarderait pas à venir pour s’occuper de son fils, et comme toujours, Jaden serait déjà prêt avant que la nounou n’arrive et que elle, elle parte.
Ensuite, elle l’appellera entre midi et deux si elle avait la chance d’avoir une pause déjeuner. Son fils connaissait le métier de sa mère mais elle lui avait hormis les risques qui étaient liés à cette profession mais Kenzy s’était résigné à passer le reste de sa vie derrière un bureau.
Depuis toujours la jeune femme voulait de l’action dans sa vie, travailler pour la justice et aucun homme n’oserai lui dire d’arrêter son travail parce qu’il faisait entièrement partie d’elle.
Jaden avait pris l’habitude de ne pas voir sa mère durant deux jours d’affilés si ce n’était plus mais c’était juste un quotidien et le plus important c’était qu’il est un « je t’aime » de sa mère avant d’aller dormir.


- « Maman, tu me fixe… »
- « Désolé mon poussin. Va te préparer, la nounou va bientôt arriver. »

Quant à elle, elle débarrassa la table avant de se saisir de son portable, PDA, dossier en cours et ordinateur portable qu’elle disposait chaque soir sur sa table basse pour pouvoir travailler quelques heures avant d’aller dormir.
Sa vie n’était pas parfaite, il lui manquait quelqu’un à ses côtés pour ça mais peu importe, Kenzy aimait bien trop sa vie pour l’échanger. Un joli appartement à Washington qui ne cassait pas des briques mais c’était son « chez soi », un enfant qu’elle aime plus que la vie et un travail qui lui fait connaitre la paperasse mais aussi l’action, les affaires délicates. Pourquoi changer ça ?!
Son fils ressortit de la salle de bain avec les cheveux trempés à dégouliner comme toujours et une serviette en main. La jeune maman essuya la tête de son fils tout en chahutant avec lui. Un moment de complicité qu’ils partageaient souvent. La sonnette de la porte retint, c’était l’heure pour elle de partir travailler. Elle serra Jaden dans ses bras avant de déposer une bise sur la tête de son fils et partit au travail après avoir salué la nourrice.

La journée s’annonçait assez tranquille si on omettait la venue d’un nouveau collègue qu’elle avait hâte de rencontrer.
Kenzy passa par le Starbucks du coin afin d’avoir son cappucino crème et trois sucres comme tous les matins.
Elle se saisit du dossier du nouveau arrivant et l’éplucha rapidement avant de vérifier ses mails lorsqu’un jeune homme brun frisé arriva devant son bureau. Il ne devait pas dépasser la trentaine et ne semblait pas non plus très à l’aise. La jeune femme lui sourit tout en lui tendant la main pour le saluer, espérant y remédier. Kenzy n’était pas là pour faire fuir les nouveaux mais juste faire d’eux de bons agents de terrain digne de confiance :


- « Je suis l’agent Wright et vous devez être notre nouvel agent. Asseyez-vous Mr. Walker. On a un point en commun : le CTU. Pourquoi en être partit ? Votre dossier n'en fait pas mention »

Kenzy ne comptait pas pour autant tourné autour du pot et rentra dans le vif du sujet rapidement. Elle avait travaillé quelques années au CTU et elle était intrigué de savoir pourquoi aucun détail n'était mentionné sur son départ et Kenzy espérait que ce dénommé Jesse Walker lui donne une réponse ou au pire, une petite indication si il souhaitait que cela reste "secret" si on pouvait appeler cela comme ça.
Ce jeune homme devant elle avait quelque chose de fragile et qui ne semblait pas spécialement menaçant, ça la changerait de ces types en costard qui sont passés bien nombre de fois devant elle et se font rapidement recalés parce qu’ils croyaient intégrer le SWAT ou encore parce qu'ils avaient affaire à une femme. Oh la jeune femme brune détestait qu'on joue les matchos avec elle et son caractère en avait étonné plus d'un mais ce qu'elle aimait c'était de les envoyés baladés parce qu'ils se croyaient au-dessus de tous le monde. Ils y avaient de ces atteints des fois dans ce monde ! Et c’est ce qu’elle appréciait sur le jeune devant elle, c’est qu’il ne leur ressemblait pas et elle avait envie de lui donner une chance de faire ses preuves. Après c’était la suite qui allait la convaincre ou non dans son intuition…



© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥ Ven 12 Juil - 2:10



Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ
Intimidé ? Non pas du tout. Bon d’accord, peut-être un petit peu, mais ce n’était pas nouveau avec lui. Il se laissait intimider par un enfant de trois ans. Sauf que là c’était autre chose. Jesse se trouvait devant sa nouvelle patronne. Il se devait de faire une bonne première impression sinon ça serait fini pour lui. Le bouclé était conscient qu’il n’aurait sûrement pas la chance d’avoir un deuxième patron aussi conciliant qu’Aymrick. En toute franchise, c’était ce qui lui faisait le plus peur. Il ne ferait pas long feu avec une patronne froide, distante et surtout si elle n’arrive pas à avoir confiance en lui. Le seul point positif pour le moment c’était que Kenzy était une fille et les filles avaient tendance à le trouver adorable. Souvent, car il parlait trop.

La jolie brune lui tendit la main que Jesse s’empressa de serrer, se surprenant lui-même de ne pas avoir la main totalement moite. Sa nouvelle patronne parla en premier en affirmant qu’ils avaient un point en commun. La CTU. Oh ! C’était trop bien ! Une ancienne collègue. Bien qu’il ne l’avait jamais rencontré. Ça voulait dire qu’Aymrick la connaissait ? Donc Aymrick savait exactement avec qui il l’envoyait ? Voilà un petit peu de confiance qui prenait place en lui. Son patron l’avait sûrement transférer avec quelqu’un qui pourrait le comprendre et comprendre sa situation.

Jesse se pinça alors très fort les lèvres. L’envie de se mettre à déblatérer sa vie lui prit lorsque l’agent Wright lui demanda pourquoi il avait quitté la CTU. Le directeur White lui avait donc laissé le choix de dire ce qu’il voulait en n’en faisant pas mention dans son dossier. Ce qui le rendit nerveux. Qu’est-ce qu’il devait dire ? Tout ? Peu ? Il n’avait pas envie d’effrayer Kenzy en commençant. Certes, il pourrait laisser sa tête parler pour lui, mais ça risquerait de donner n’importe quoi. Les chances pour qu’il commence un débat sur les Pokémons ou Harry Potter étaient très élevées.

« Euh… » Il se gratta nerveusement la nuque. Il devait parler. Il avait l’air vraiment stupide à la fixer comme cela. Pourtant la question n’était pas difficile. « C’est le directeur White qui a demandé mon transfert. Vous le connaissez monsieur White ? C’est l’un des meilleurs agents que j’ai rencontré de ma vie, le seul aussi qui a été très indulgent avec moi. Un vrai modèle à suivre. Il a essayé de me garder dans l’agence, mais le stress de la CTU ce n’est pas pour moi. Ce n’est plus pour moi. J’ai été… victime d’un traumatisme… Et le directeur pense que la meilleure façon de m’en sortir est de m’éloigner des terroristes, d’essayer de nouvelles choses. J’espère vraiment trouver ma place parmi vous… Le FBI c’est aussi dangereux que la CTU ? Je veux dire… Enfin… C’est stupide comme question. Je sais que peu importe l’agence, c’est un métier extrêmement dangereux. C’est pour cela que je voulais devenir chanteur… Mais mon père n’a pas voulu… Euh… Oubliez cette phrase. J’aime ce que je fais… Je dois seulement trouver ma place. »

Jesse Walker restait Jesse Walker. Peu importe la situation, peu importe avec qui il se trouvait. Il avait cette forte tendance à trop parler pour ne rien dire au final. Au moins, dans ce cas-ci il n’avait pas trop dévié du sujet principal. Sauf que comme à son habitude, il avait déblatérer tout cela très, très vite en prenant à peine le temps de respirer entre chaque phrase. C’était sa façon à lui d’évacuer sa nervosité. Ça lui arrivait parfois de se réveiller la nuit en panique, de téléphoner à son amour et de passer une heure à lui parler au téléphone. Tout cela, en sachant bien que Liam s’était rendormi et ne l’écoutait pas. Le simple fait d’avoir le combiner à l’oreille lui donnait l’impression de ne pas parler tout seul.

« Je suis désolé si je parle beaucoup. Je… Je suis nerveux… Je… Vous voulez parler vous aussi ? Euh… Pourquoi avez-vous quitté la CTU..? Pardon… Ça ne se demande pas aussi tôt… Vous êtes mon patron, je n’ai pas à vous poser des questions aussi intimes. Dites ! Comment préférez-vous que je vous appelle ? Agent Wright ? Agente Wright ? Patron Wright ?  Patronne Wright ? »

Jesse… Respire ok ? Fais juste respirer, tu vas avoir l’air beaucoup moins fou. Une grande inspiration plus tard, un large sourire étira ses lèvres. Il se décida finalement à prendre place sur la chaise devant Kensy. En toute franchise, côté grandeur, il n’y avait pas grande différence. Jesse n’était pas très grand. Autre critère qui faisait que les filles le trouvaient mignon. Un petit bouclé. Amicalement surnommé le Hobbit.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥ Dim 28 Juil - 22:35

Kenzy Wright a écrit:

Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ

Kenzy Wright ☂ Jesse Walker


Lorsqu’elle s’était réveillé de matin, elle avait imaginait à quoi pouvait ressembler cette nouvelle recrue et son expérience personnelle n’avait pas aidé à être objective sur le dossier de ce dénommé « Jesse Walker » mais jamais, au grand jamais elle ne l’aurait imaginé comme lui.
Kenzy avait déjà été étonné par des recrues par leur façon de la draguer pour s’attirer ses bonnes grâces, leur façon de se vanter de leur capacité à faire le travail d’agent du FBI alors qu’il sortait tout juste de l’université mais pas de leur façon de déblatérer toute les informations demandés en une fraction de seconde. Elle s’était même demandé s’il avait eu le temps de respirer mais aussi quelle était sa question de base.
Pourtant au premier regard il ressemblait plus à une personne réservé, timide qui devait passer le plus clair de son temps derrière des bouquins mais non, ce n’était pas le cas…et il l’intrigua. Une bonne chose ? Cela dépendait de Kenzy.

- « Wouha ! Vous vous entrainez à parler comme ça ? »  demanda-t-elle quelque peu moqueuse mais aussi stupéfaite.

Un long silence en suivit alors qu’elle parcourut de nouveau le dossier du regard :

- « Quel genre de traumatisme ? » demanda-t-elle directement, intrigué par cette information. « Je vois que Mr. White a décidé de vous faire passer de terroristes à tueur en série…il a un sacré sens de l’humour, je l’avais sûrement oublié. » ajouta Kenzy amusé.

Les traumatismes n'étaient pas rare à la CTU, elle-même faisait encore des cauchemars de certaines affaires sensibles sans parler de la responsabilité que chaque agent porte sur ses épaules.
Au vu de la sensibilité de l'individu devant elle, Kenzy devint curieuse et voulu savoir ce que c'était et pourquoi cette mutation rapide et faite par Aymerick de surplus ?!
Les agents qu’elle avait vu défilé cherchait  l’action digne des films ou séries en tout genre qu’il voyait le soir ou se prendre pour Colin Farrell dans S.W.A.T. mais lui, l’homme devant elle, non. Ce n’était pas son cas parce qu’il lui demanda si son travail bougeait. Il fallait bien l’avouer, il n’était pas comme les autres et encore moins lorsqu’il lui avoua qu’il voulait devenir chanteur.
Kenzy n’avait pas vraiment une idée arrêté sur ce jeune garçon de taille moyenne aux cheveux frisés et alors qu’elle pensait avoir une recrue plus calme, il recommença à parler rapidement et ça l’amusa lorsqu’il lui demanda si elle voulait parler qu’elle ne put se retenir de sourire.

- « Vous devriez arrêtez la caféine et vous mettre au chocolat chaud vous ! Après en ce qui concerne ma vie privé, elle est privé et le restera, compris Mr. Walker ? »

Même si son ton était froid, intérieurement elle était amusée par sa franchise et finalement, ça la changeait de ses entretiens à mourir d’ennuis ou ce qui se terminait généralement par un cassage intégral de la recrue.

- « On va rester sur juste « Wright » ça vous va ?! »

Kenzy n’aimait pas ses appellations de Mme ou patronne, elle avait l’impression d’être leur supérieur ou encore une dame âgé en tailleur unie qui était du même motif que leur sac à main, leur collier de perle et j’en passe.
Mais ce qui était sûr c’était qu’il était peut-être nerveux pour l’entretien mais que la suite serait sûrement bien pire… Elle était dure mais pas pour rien, elle savait juste qu'il avait besoin d'être endurcis et qu'elle y arriverait par tout les moyens possible.



© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥ Lun 29 Juil - 5:06



Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ
Jesse se figea légèrement à la question de Kenzy et fronça les sourcils. Était-elle en train de se moquer de lui ? Alors là, il allait vraiment mal le prendre si leur relation commençait sur un si mauvais pied. Le petit bouclé était capable d’en prendre, mais il détestait considérablement qu’on se moque de lui. Ça le rendait triste. Alors l’agent Walker croisa les bras sur son torse et baissa tristement la tête.

« Non, je ne m’entraîne pas à parler, madame… Ça vient tout naturellement. Lorsque je commence, je ne peux pas m’arrêter. C’est plus fort que moi. Je suis vraiment désolé si ça vous agace. Je vous jure que depuis ce matin, je fais de gros efforts pour ne pas parler autant que d’habitude. »

Le pire c’est qu’il disait la vérité. Il essayait vraiment de se contrôler depuis qu’il avait mis les pieds dans ce bureau pour ne pas passer pour un moulin à paroles. À première vue, il avait échoué. Sauf que s’il avait bien une chose qu’il détestait parler, c’était son traumatise alors il allait éviter le sujet comme un professionnel.

« J’espère que ça ne vous posera pas trop problème, mais je n’aime pas trop parler de cette étape de ma vie. C’est un sujet que je préfère éviter, car… car c’est encore trop douloureux. Mon psychologue affirme qu’en parler allait me faire le plus grand bien, mais je suis persuadé du contraire, car simplement y penser me fait peur. Alors si ça ne vous dérange pas, j’aimerais mieux parler du meilleur livre d’Harry Potter, de mon Pokémon favori ou encore des Aristochats. » Le petit brun prit tout juste une inspiration avant d’enchaîner avec la seconde remarque de sa supérieure. « Vous devriez savoir  madame Wright que le directeur White ne rigole jamais. S’il a décidé de me transférer c’est parce qu’il juge que je vais être mieux ici qu’à la cellule anti-terroriste. Je ne crois pas que c’était pour me faire une mauvaise blague ou quelque chose dans le genre. Il m’a dit lorsqu’on a couché ensemble qu’il prendrait toujours soin de moi…… Euh… Oublié ce que je viens de dire… Je… Malaise… Je ne voulais pas dire cela… Il ne faut pas lui dire que je vous l’ai dit ou sinon il va me tuer. Il va même me tuer deux fois ! »

À cet instant précis, Jesse était rouge de honte. Alors oui, il avait couché avec son patron, mais c’était bien avant de ressortir avec Liam. Jesse n’avait pas trompé son homme avec son directeur et cela même si l’occasion s’était présentée à quelques reprises. Oh… Était-ce parce qu’il avait refusé plusieurs fois qu’Aym’ avait fini par le transférer ? … Non quand même pas. Le directeur White était trop professionnel pour cela.

« Je ne bois que très rarement de café, madame. De même pour le chocolat chaud. Je préfère grandement l’eau ou le jus de pommes. Je suis vraiment désolé, j’ai parlé sans réfléchir une nouvelle fois. Je ne voulais pas vous poser de questions sur votre vie privée. C’est votre vie, je n’ai pas à en savoir plus. Je vous promets de ne plus vous poser de questions sur le sujet. Du moins, je vais essayer. Sinon vous n’avez qu’à ne pas me répondre, je ne vais pas me vexer. »

Il pinça très fort les lèvres pour s’arrêter de parler et hocha doucement la tête. Parfait. Il allait l’appeler seulement Wright. Il n’avait aucun problème avec cela. Il espérait seulement ne pas se tromper et l’appeler Directeur White par habitude... Vous savez, une habitude c’est très difficile à perdre.
FICHE ET CODES PAR EPISKEY.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥ Mer 7 Aoû - 16:37


Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ

Kenzy Wright ☂ Jesse Walker


Kenzy ne faisait pas vraiment dans le sentimental avec tout ce qu’elle avait pu voir dans sa vie professionnelle, c’était même  sa dureté qui lui avait permis d’en arriver là où elle en était au jour d’aujourd‘hui mais des fois elle oublié que certaines personnes étaient sensible.
A cet instant ce fut le jeune Jesse Walker qui en fit les frais malheureusement et remarqua que sa remarque quelque peu moqueuse n’avait pas été de bon goût.


- « J’apprécie votre effort et veuillez m’excuser, je n’aurais pas dû me moquer de votre façon de parler. »


Même si elle était dur, elle n’était pas non plus une femme moqueuse sur ce qui touché de trop près les gens. Quant à son traumatisme, ça ne l’étonnait pas vraiment qu’il n’en veuille pas en parler, bien nombre de personne préfère se renfermer que d’en parler et elle était comme ça, elle aussi. Ca l’aurait étonné qu’il en parle comme si il allait faire ses courses au vu de son anxiété flagrante. Et Kenzy ne put se retenir de sourire lorsque le jeune Jesse lui évoqua les Pokémons ou encore Harry Potter qu’elle connaissait surtout grâce à son fils :


- « Je respecte votre choix pour votre traumatisme, ne vous en faites pas. Par contre, Pokémon…Harry Potter, ça ira merci. » dit-elle amusée.


C’était cette partie d’humanité qu’elle aimait sur les nouveaux agents, partie que certains perdaient dans le travail à force de voir des atrocités de tout genre qu’on perd confiance en l’humanité lorsqu’on voit de quoi elle est capable par colère, jalousie et elle en passait.
Kenzy espérait qu’il ne la perde pas trop vite…


- « Je sais très bien que le directeur White n’a pas beaucoup d’humour… » et elle percuta « Vous avez couché avec Aymerick ? » dit-elle, étonnée.


Aymerick…Elle ne connaissait pas grand-chose de son directeur mais aussi ami contrairement à lui qui avait connu son ex-mari et son fils. Fallait bien avouer qu’il était toujours plus simple d’en savoir sur les subordonnées que le directeur de l’agence.


- « Je ne dirai rien, ne vous en faites pas. » dit-elle d’une voix calme. « Ah et au faites, oubliez les « madame Wright » c’est ma mère madame Wright ! » dit-elle avec un clin d’œil pour tenter de détendre le jeune agent.


Il parlait une nouvelle fois assez rapidement, si il continuait comme ça, elle en saura plus sur lui que son dossier personnel.


- « Buvez ce que vous voulez tant que ce n’est pas avec un taux d’alcool dépassant 0.1% pendant vos heures de travail, compris Mr. Walker ? »


Elle jeta en même temps un autre coup d’œil au dossier et répondit sans le quitter des yeux :


- « Oh ne vous en faites pas, vous le serez très rapidement si vous dépassez les bornes avec moi Mr. Walker. » Elle releva enfin les yeux et afficha un sourire qui voulait en dire long.


Son dossier ne donnait pas beaucoup d’information mais assez pour connaitre son âge, sa taille, son poids allant même jusqu’au groupe sanguin. Kenzy avait oublié qu’ils ne faisaient pas les choses à moitié au CTU.


- « Vous avez d’autre chose à m’avouer Mr. Walker ? »



© MISE EN PAGE PAR IMWITHSTOOPID D'ARTSOUL

Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥

Revenir en haut Aller en bas

Dans la vie toute histoire a une fin mais chaque fin annonce un nouveau départ || KENZY ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)
» Pique-nique dans la foret [Wolf]
» HUNGER GAMES — histoire, déroulement, listings
» "Ce que l'homme retiendra de moi, si il retient quelque chose, ce ne sera qu'une infime partie de la vérité." ||DANSEUSE||
» Hannah Wilson ☼ "Viens on s'aime (mais genre toute la vie)"
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de travail :: » FBI-