AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo] Lun 9 Sep - 19:20

Je m’étais levé de très bonne humeur ce matin-là car,  j’adorai non seulement mon boulot mais en plus, le temps était au beau fixe. De quoi vous donnez la pêche pour aller travailler tous les matins et revenir complétement crevé le soi-même ! Quand on travaille au Ncis, ce n’est jamais simple d’arrêter les meurtriers ou les petits délinquants. Enfin nous, ce qui nous intéresse surtout, c’est les Marines morts, qu’on retrouve un peu partout dans la ville. A croire que le Ncis ne s’occupe que de ça ! Oui enfin non, on ne s’occupe pas que des Marines mais j’avoue, que c’est notre priorité.. Enfin bref, après avoir avalé mon petit-déjeuner en vitesse et sorti de chez moi, en laissant ma sœur seule, car oui, elle dormait encore, Sarah bossait plus tard que moi ce jour-là... Allez savoir pourquoi !

Je me dirigeai vers les locaux du Ncis avec ma voiture. Une fois arrivé devant le bâtiment, je garai ma voiture au parking et pris l’ascenseur qui menait à mon bureau, enfin aux bureaux des agents du Ncis. Apparemment, je n’étais pas le seul à être arrivé à l’heure ce matin. Il manquait juste, encore une fois, pour ne pas dire tous les matins pratiquement, Tony qui était en retard. Qu’est-ce qu’il allait encore raconter au boss cette fois ? S’il continue comme ça, il va se faire virer et il l’aura bien cherché. Heureusement pour lui, ça ne se fera jamais, pourquoi ? Parce que Dinozzo est le préféré de Gibbs, tout le monde sait ça dans l’équipe, enfin perso, c’est ce que je pense moi ! Après, je peux me tromper c’est sur.. Une fois installé à mon bureau et derrière mon ordinateur, j’attendis l’arrivé du patron et... de Tony évidemment. Il arriva une demi-heure plus tard, et Gibbs commençait à s’impatienter. Il arriva quelques minutes plus tard et s’excusa de son retard. Ça ne m’étonnait même plus..

Ben alors Tony, ta pas entendu ton réveil ce matin ?

Chacun son tour, n’est-ce pas ? Ce n’est pas forcément les mêmes qui doivent toujours avoir le dernier mot ! Non mais sans blague...Passons. Une dois que toute l’équipe était au complet, notre patron nous désigna, Tony et moi, pour aller sur une scène de crime, pas loin des locaux du Ncis. Apparemment, un marine avait été retrouvé mort. Génial.. Moi qui croyais que j’allais passer une bonne journée... Et en plus entendre mon cher collègue qui n’allait pas hésiter à me donner des surnoms ridicules.. Ma matinée était fichue..

Dans la minute qui suivait, Tony et moi nous nous étions rendu sur cette fameuse scène de crime.. Je regardais Tony et lui posa une question :


Il y a quelque chose près de sa main droite... Qu’est-ce que c’est ? Ta une idée peut-être ?

Demandais-je en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo] Mer 11 Sep - 23:43

PV : Timothy McGee
Nouveau meurtre d'un Marine.




Il était tôt, le réveille de l’agent spéciale Anthony DiNozzo venait de sonner. *Ohh non pas déjà.* Gémit l’Italien, il avait du mal à ouvrir les yeux, il avait vraiment mal dormi cette nuit et en plus de cela il c’était couché tard. Tony avait regardé à la télévision un classique du 7ème art « Casablanca » avec Humphrey Bogart et Ingrid Bergman, film réalisé par Michael Curtiz sortie en 1942. DiNozzo aimait beaucoup les films, c’était grâce à sa mère qu’il avait pris goût au cinéma, elle l’avait amené au cinéma une fois quand il était jeune et cela l’avait passionné. Il avait vu énormément de films, il se faisait toujours un malin plaisir à citer des films lors d’action plus ou moins dangereuse, il aimait aussi dire des répliques de film à tout vas dans n’importe quelle situation aussi, au plus grand malheur de ses coéquipiers qui trouvaient cela exaspérant. Mais cela faisait partie du caractère de l’Italien et il n’allait pas arrêter de sitôt.

Il souleva la tête est regarda l’heure, sa vision était un peu flou à cause de ses yeux ensommeillé, il cligna des yeux quelques fois pour bien voir et il vu marqué en gros chiffre rouge qu’il était 7h23. DiNozzo savait très bien qu’il devait se levé, aller prendre sa douche, s’habiller et prendre son petit-déjeuner, mais il était tellement fatigué qu’il laissa sa tête reposé contre son oreiller. C’était tellement doux, il était tellement bien, il ne voulait absolument pas bouger, il savait qu’il allait avoir de gros ennuie s’il arrivait en retard, mais il c’était dit encore 5 minutes et il se lèverait. Seul soucis c’est que DiNozzo c’était rendormis, il n’avait pas pu tenir ses yeux ouvert, son lit était tellement confortable. Quelques 37 minutes plus tard, l’agent principal rouvrir ses yeux, il était toujours fatigué, en même temps avec la nuit qu’il avait passé c’était normal. Il espéré vraiment que le cas serait vite résolut et il avait qu’une hâte c’était d’être à ce soir pour ce recouché. Il frotta ses yeux avec ses mains pour enlever la fatiguée du moins essayer, il releva la tête pour voir son portable si personne ne l’avait appelé, il n’avait pas de message puis il regarda enfin l’heure. Ses yeux lui sortir presque de la tête *Oh non je vais être en retard, Gibbs va me tuer.* Il fit une grimace, comme si le cas n’était pas assez énervant DiNozzo du en remettre une couche pour énerver plus leur boss. Il se leva rapidement, il vit qu’il y avait un beau soleil, cela au moins le mettait très légèrement de bonne humeur, même si aujourd’hui il ne sentait pas du toute la journée.

Il se dirigea vers sa salle de bain pour prendre une bonne douche, il s’arrêta un instant et se regarda dans le miroir, cela se voyait qu’il était fatigué, il avait des poches sous les yeux et il avait des petits yeux. Il savait très bien que ses deux camarades ne le louperaient pas, quand ils le verront arriver et qu’ils jetteront un coup d’œil sur lui, il était sûr qu’ils poseraient pleins de questions sur « Qui était cette fille ? », « Quel âge avait-elle ? », « Etait-elle majeur ? », « Elle ta tenue toute la nuit ». DiNozzo n’était vraiment pas d’humeur à entendre tout cela. Il aimait beaucoup fouiller dans la vie de ses deux collègues Ziva et Tim, il aimait aussi leur poser tout un tas de questions et de savoirs pleins de chose, il ne lâchait pas l’affaire. Quand il était de bonne humeur, il aimait jouer avec les deux, leur parler de ses relations, de se vanter surtout. Mais quand il était de mauvaise humeur, il ne voulait pas avoir pleins de questions de « pourquoi ? » « qui ? » Il souffla, une fois qu’il eut fini de prendre sa douche il prit une serviette et s’essuya les cheveux et le corps avec, il mit sa serviette autour de la taille et se repositionna devant le miroir il peigna ses cheveux et alla dans sa chambre, il sorti un costume Armani noir et l’enfila, il mit aussi une chemise bleu clair et une cravate noir, il retourna dans la salle de bain pour mettre la serviette à sécher et pour faire sa coiffure, oui Tony et sa coiffure… Une fois fait il alla dans sa cuisine boire un peu de café, il allait en avoir besoin pour affronter la colère de Gibbs, les questions de ses camarades et pour faire les recherches sur le ou les tueurs du Marine. Il prit les clés de sa voiture et de son appartement et descendit dans la rue rejoindre sa voiture.

Une fois dans sa voiture il regarda l’heure et il vit qu’il était bientôt 9h, il était en retard de au moins 30 minutes, c’était déjà beau que Gibbs ne soit pas venu le chercher où l’inonde d’appel. A vrai dire DiNozzo n’était pas vraiment le gars qui arrivait en avance ou à l’heure quelque part. Cela lui arrivait, mais pas très souvent, plusieurs fois il avait fait face à la colère de son patron pour cela. Il commençait à y avoir du monde dans les rues, les magasins s’ouvrait petite à petit, heureusement pour lui il y avait peu de monde sur la route, ce qui lui permit de ne pas mettre beaucoup de temps.  Quand le bâtiment de la Navy Yard approché, DiNozzo savait qu’il devait trouver une excuse, mais il était sûr que personne n’allait le croire, quoi que… Avec la tête qu’il avait cela pouvait passer. Il alla se garer au parking, il regarda les voitures présentent est vit qu’il y avait celle de Ziva, Gibbs, McGee et des autres. *Bien sûr qu’ils étaient tous déjà là* se dit-il. Il sorti de la voiture et marcha rapidement pour renter dans le bâtiment, il salua des collègues en route, il monta dans l’ascenseur de justesse avant que celui-ci ne se ferme. Quand il entendu le *ding* et qu’il regarda il vit qu’il était arrivé, il ne souriait pas, il n’était pas vraiment de bonne humeur. Il posa ses affaires et alluma son pc tout en adressant la parole à Gibbs :

- Désoler patron pour le retard.

Ce dernier grogna comme à son habitude, Tony s’installa dans son fauteuil il eut juste le temps de s’assoir qu’il entendu McGee lui s’il n’avait pas entendu son réveil ce matin, évidement, l’agent principal tourna son regard vers lui, si les regards pouvait tuer... Pauvre McGee. Il entendait bien par le son de la voix du jeune homme que c’était de la taquinerie, évidement que Tony aurait fait pareil et serait allé beaucoup plus loin si c’était Tim qui serait arrivé en retard. Il prit une profonde inspiration pour calmer sa colère et lui dit :

- Occupe-toi de tes affaires le bleu !

Evidemment, on pouvait entendre la colère dans sa voix. Il regarda une dernière fois McGee pour bien lui faire comprendre qu’il n’était pas d’humeur. Il reporta son regard sur son ordinateur, il ne faisait plus attention au personne qui l’entourer, il se concentra sur son travail. On pouvait entendre le bruit des agents qui tapaient sur leur clavier. Quelques temps après, DiNozzo entendu Gibbs s’éclaircir la voix et parlait :

- DiNozzo, McGee retournaient sur la scène du crime, on doit surement avoir oublié quelques choses là-bas. Trouvait le !

*Super* ce dit l’agent en soufflant, il était prêt à discuter avec leur chef pour que ce soit Ziva qui y aille à sa place, mais quand il vit le regard de son patron, il ne voulait pas plus l’énervé. Il prit son sac, son arme et son insigne, puis il dit :

- C’est moi qui conduit McNul.

Les deux montèrent dans la voiture, durant tout le trajet ni DiNozzo, ni McGee parlèrent. L’agent principal était plus concentré dans ses pensées qu’autre chose. Par chance pour les deux, le trajet ne fut pas vraiment long, le crime avait eu lieu à côté du Navy Yard. Tony gara la voiture dans l’allait, il avait mis ses lunette de soleil, il avait aussi enfilé sa veste NCIS et il avait mis la casquette NCIS. Il prit son sac et alla sur les lieux du crime. La veille les agents avaient retrouvés un corps, celui d’un officier de Marine, ce dernier avait était tuer de plusieurs coup de couteau, mais les agents n’avaient pas retrouvé l’arme du crime. C’était pour cette raison que Gibbs les avaient envoyés encore une fois sur les lieux pour la trouver. DiNozzo et McGee savaient qu’ils devaient la trouver sinon leur chef d’équipe aller être très en colère. Tony marcha un peu, quand il entendit son collègue lui dire qu’il y avait quelque chose près de sa main droite et qu’il lui posa comme question qu’est-ce que c’était et si il avait une idée. Tony se rapprocha de McGee est regarda vers sa main, il enleva ses lunettes pour mieux voir. Il s’accroupi et trouva des mégots de cigarettes, il enfila une paire de gant et ramassa l’un des mégots. Il l’étudia attentivement. Puis regarda McGee :

- Ce sont des cigarettes, tu crois qu’ils appartiennent au tueur ?

DiNozzo sorti un sac de preuve et emballa les cigarettes. On ne sait jamais. Puis il se releva et marcha vers l’endroit où avait était retrouvé le corps. Il regarda les alentours, ils allaient bien la trouver.

- Mais où est donc cachée cette arme !

Il se tourna vers McGee, le jeune agent chercher aussi. Tony repris ses fouilles. Ils avancèrent lentement.

(c) mini bn


___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***


Dernière édition par Anthony DiNozzo le Ven 16 Mai - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo] Jeu 12 Sep - 10:20

Comme je m’y attendais, Tony m’avait encore, une fois de plus, donné un surnom ridicule. McNul, celui-là ça passait encore, même si ça commençait déjà à m’énerver... J’avais bien vu qu’il était arrivé de mauvaise humeur, il avait dû surement faire la fête hier soir et voilà le résultat le lendemain matin... Sacré Tony, on le changera jamais. Toujours à arriver en retard et en plus de mauvaise humeur, ça promet pour la journée ! Quand Gibbs nous avaient dit de retourner sur la scène de crime et d’y trouver quelque chose qu’on avait oublié, j’avais cru m’étouffer en avalant ma salive.. C’est très rare qu’on oublie quelque chose sur une scène de crime ! Mais le boss avait raison.. Je me disais aussi que c’était rapide quand on était venu la dernière fois...

C’est alors qu’une fois arrivé sur place, je lui avais demandé s’il savait ce que le Marine mort avait dans sa main droite, et Tony m’avait répondu qu’il s’agissait de cigarettes. Comment pouvais-je savoir si elles étaient ou non au tueur ? Je regardais mon collègue et lui répondit en examinant le Marine..

C’est possible, Tony. Tu sais que seule, Abby, pourrait nous le dire.

Avais-je répondu en marchant pour trouver cette arme. C’était curieux, comment une telle chose aurait-elle pu nous échapper ? Une arme... ça ne passe pas inaperçu tout de même ! Enfin bref, nous marchâmes lentement afin de voir quelques indices.. Je marchais à coté de Tony quand soudain, j’aperçu quelque chose de blanc venir du coté de mon collègue.

J'ai trouvé des papiers sur lui. Regarde un peu ça..

Ce que j'avais trouvé, c'était l'identité du militaire mort. Il s'appelait Mark Kruger et était âgé de 36 ans. Bon, ça va nous aider ça, mais qu'est-ce que c'est que ce machin blanc qui clignote près de là ou se trouve Anthony? Heureusement qu'il ne pleuvait pas pendant qu'on fouillaient cette scène de crime.. Mais qui aurait-pu tuer ce Marine? Et surtout pourquoi? Avais-je dis à mon coéquipier. Retourner sur la scène de crime parce qu’on a oublié quelque chose.. Ce n’était pas franchement agréable mais bon.. Je préférai ça à devoir chercher quelque chose sur mon pc pour l’équipe. Bien que je sois informaticien.. Passons, j’attendais la réponse qu’allait me donner Tony. Je voulais qu’il se passe quelque chose, un peu d’action car là, c’était un peu ennuyeux..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo] Mar 24 Sep - 17:38

PV : Timothy McGee
Nouveau meurtre d'un Marine.



   
DiNozzo était allé à côté de son collègue pour voir ce qu’il montrait, il c’était approché est avait vu que c’était des cigarettes. Est-ce le tueur qui avait laissé des preuves ? Est-ce la victime qui avait fumé avant qu’on ne la tue ? Est-ce pour cela qu’on aurait tué le Marine ? Il y avait encore tant de questions et pas beaucoup de réponse. Tony avait demandé à son collègue s’il croyait que les cigarettes appartenaient au tueur, on ne sait jamais, peut être un coup de chance. Ce dernier le regarda et retourna examiner le cadavre du Marine en lui disant que c’était possible, mais que seule Abby pouvait nous le dire. Evidement qu’ils ne seraient pas tout de suite si c’était l’ADN du tueur ou non qui se trouvait sur les cigarettes. Ils ne seront que fixé quand Abby aura fait ses expertises. Tony avait vu que McGee était en train de chercher quelque chose, bien sûr c’était l’arme du crime, ce fameux couteau. C’était rare quand l’équipe de Gibbs oubliait une preuve, il se souvenait d’une fois où il avait dû retourner avec sa collègue Ziva dans une ruelle pour chercher une balle. Heureusement les recherchent avait était vite malgré le fait qu’ils avaient parlé. Cette équipe du NCIS était la meilleure de l’avance, il avait un taux de réussite important. DiNozzo ne comptait pas quitter cette agence ou bien cette équipe, c’était comme une famille pour lui, il considérait Gibbs comme un père. Il était resté beaucoup plus longtemps au NCIS que ses autres emplois comme à Philadelphie ou Baltimore.

*Mon dieu que ça va être long.* Pensa Tony en passant ses mains sur son visage. La fatigue était encore bien présente, tout ce qu’il voulait c’était trouver ce fichu couteau et être le soir pour dormir. Mais pour le moment il devait se concentrer. DiNozzo aimait l’action, il aimait aller sur le terrain, rechercher des indices était son travail, ainsi que de prendre des croquis ou des plans de la scène de crime. Il continua à marcher, il s’était tourné vers  McGee, celui-ci était concentré à chercher aussi, il s’avança un peu plus, en regardant bien, du moins essayait, par terre ou les poubelles s’il ne voyait rien, il s’était arrêté devant une poubelle pour la fouiller quand il entendit McGee lui dire qu’il avait trouvé des papiers sur lui et qu’il fallait qu’il regarde. Tony c’était approché de plus près et pouvait voir que Tim avait l’identité du Marine dans les mains. L’homme était un dénommé Mark Kruger qui était âgé de 36 ans et était domicilié dans la banlieue de Washington.  Peut-être faudrait-il faire un tour chez lui pour fouiller un peu plus. *Peut être que nous trouverons des choses intéressante là-bas ?* Pensa l’agent principal.

DiNozzo retourna vers sa poubelle, ou il allait commencer les fouillent quand Tim l’avait appelé. Il avait mis des gants, hé oui, comme disait la règle numéro 2 de Gibbs  « Toujours porter des gants sur une scène de crime. » Il commença à plonger ses mains dans les déchets et à regarder s’il ne voyait pas quelque chose de brillant ou quelque chose de pointu. Bien sûr ça aurait était trop simple si l’arme ce serait trouvé là. Mais l’agent principal ce rappela que hier il avait passé la scène de crime au peigne fin, ils avaient fouillés partout à la recherche cette arme. Donc l’hypothèse qu’il pouvait émettre était que le tueur était parti avec l’arme du crime. Mais il devait regarder une deuxième fois on ne sait jamais, ils l’avaient peut être loupé. Tony remet en ordre les choses qu’il avait déplacé, il a ôté ses gants tout sale pour les jeter, heureusement il avait une autre paire, il les remit. Il allait se déplacer quand il regarda McGee, le jeune homme était la et ne bougeait pas, Tony ce demandait ce qui n’allait pas avec lui et lui dit : 

- Hé McChercheur ? Que t’arrive-t …

Avant qu’il finisse sa phrase il regarda où Tim avait focalisé son regard, il vit quelque chose qui clignoté, c’était le reflet du soleil dans quelque chose de brillant. DiNozzo ne se rappelait pas de l’avoir vu auparavant. Il s’approcha de l’endroit doucement et plus près il vit que c’était un couteau, il y avait un peu de choses qui était devant et qui cachait un peu l’arme. Il s’abaissa, prit une photo et prit l’arme dans ses mains. Il l’inspecta attentivement, comment c’était-elle retrouvée là, alors que hier il y avait rien du tout. Il y avait du sang dessus encore, il avait envie de parier qu’il l’allait pas trouver d’empreinte, le coupable a dû nettoyer le manche du couteau. Il se retourna vers McGee est lui dit :

- Regarde ce que je viens de trouver McGee, l’arme du crime. Maintenant la question est « Qui l’a mise là ?». Hier il n’y avait rien du tout, il y avait juste le cadavre du Marine et c’est tout.

Il regarda encore le couteau un petit moment puis il le mit dans un sac de preuve qu’il étiqueta et rangea dans son sac, Gibbs allait être content qu’ils aient trouvé l’arme. Il remit son sac sur son dos et se rapprocha de McGee, il regarda autour de lui, essaya de se rappeler s’il y avait d’autre chose à chercher. Finalement la recherche avait était vite. Mais, l’enquête était pas fini, maintenant, il faut savoir qui a replacé l’arme ici après que tout le monde soit parti, pourquoi. Il leva la tête pour voir s’il y avait des caméras sur les bâtiments qui sait l’homme avait peut-être était filmé, cela vaudrait toujours le coup de regarder les bandes. Même s’il n’y en avait pas spécifiquement dans cette ruelle, il devait bien y en avoir proche d’ici. Il prit la parole est dit :

- Et si on examiner les bandes ? Pour voir qui a posé l’arme et pour voir si on voit la même personne sur ces bandes et s’il correspond au signalement donné. Ou alors on va d’abord à l’appartement du Marine.

Examiner les bandes c’était pas vraiment son truc, mais quand il fallait le faire, il le faisait, il attendait la réponse de McGee.

(c) mini bn

___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***


Dernière édition par Anthony DiNozzo le Ven 16 Mai - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo] Jeu 26 Sep - 10:04

Ça commençait vraiment à me prendre la tête de fouiller encore cette scène de crime. Quand le boss nous avait dit d’y retourner parce qu’on avait sans doute oublié une preuve capitale ou que sais-je encore, je m’étais dit que ce n’était pas possible que la meilleure équipe du Ncis, nous en l’occurrence, nous ayons oublié quelque chose d’aussi important pour la suite de l’enquête. Et bien fallait croire que si... Je continuais mes recherches jusqu’à ce que je révèle à Tony l’identité du Marine. Celui-ci n’avait pas oublié ses gants, moi non plus d’ailleurs ! Toujours avoir des gants quel que soit l’endroit où nous nous trouvons. C’était une des nombreuses règles de Gibbs. Et ça, ni moi ni Anthony, nous l’oublierons. Alors que je fouillais toujours l’endroit de fond en comble, Tony me demanda qu’est-ce qui se passait ? Et pourquoi je faisais une tête pareille ? Avant que je ne lui réponde, il s’avança de l’endroit où j’avais vu un truc blanc clignoter. Il me révéla alors qu’il s’agissait en fait, de l’arme du crime. Je savais bien que c’était quelque chose de pas normal mais de là, à ce qu’il s’agisse d’une arme..

Je savais bien que j’avais vu quelque chose qui me semblait étrange. Tony, je pense que le coupable se moque vraiment de nous. C’est idiot d’avoir laissé l’arme du crime sur les lieux, alors qu’hier elle n’était pas là...

Mais qui se joue de nous ? Etait-ce le coupable ou un petit con qui nous prenaient pour des idiots ? Raah, ça m’énervait au plus haut point. Je ne sais pas pourquoi le coupable avait laissé l’arme du crime sur les lieux, mais en tout cas, ce n’était pas très malin de sa part... Ca nous facilitera la tâche, Abby nous sera très utile sur ce coup-là. Avec l’identité du Marine, elle pourra certainement nous en apprendre plus. Et puis Gibbs aussi sera très content de savoir qu’on avait effectivement oublié une preuve importante pour pouvoir continuer l’enquête. Et quelle enquête ! Je n’en avais jamais mené des comme ça.. Enfin bref, j’écoutais ce que Tony me disait et je lui répondis tout en enlevant mes gants. Les recherches terminées, il fallait qu’on en sache plus sur le Marine et savoir qui et surtout pourquoi on la tué..

Pour les bandes, on n’a qu’à les laisser à Abby tu ne crois pas ?

Demandais-je en regardant le cadavre du Marine. Ce n’était pas vraiment agréable de travailler quand il y avait un mort dans une enquête mais bon.. Et bien que je soit informaticien, je n'était pas très doué pour examiner les bandes.. Abby était mieux pour faire tout ça.. Ce que je faisait moi, c'était de tracer les appels téléphoniques et de voir ou les gens se trouvaient, pour qu'on puisse les intercepter.

Ça serait mieux d’aller à l’appartement du Marine pour voir ce qu’on peut trouver comme indices. Et interroger les dernières personnes qui l’ont vu vivant.

Hé oui quelque fois je pouvais être très sérieux dans mes paroles. Quitte à surprendre mes collègues et surtout Anthony ! J’espère très sincèrement qu’il me comprendra qu’il faut mieux aller à l’appartement du Marine, plutôt que d’examiner les bandes. Je voulais de l’action et je pense que je n’allais pas être déçu.. Mais avant de faire quoi que ce soit, j’attendis ce que Tony allait bien pouvoir me répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo] Lun 30 Déc - 16:44

PV : Timothy McGee
Nouveau meurtre d'un Marine.



 
Tony était bien content d’avoir trouvé quelques indices, il n’avait pas voulu rester des heures et des heures dans cette ruelle en cherchant quelque chose dont il ne savait même pas ce qu’il devait trouver et surtout en restant avec McGee. Il aimait beaucoup son collègue, il aimait le taquiner ou l’appeler par des surnoms débiles, mais là, il n’était vraiment pas d’humeur. Tony était juste fatigué et avait qu’une hâte c’était de retourner ce couché dans son lit au chaud et dormir pour des mois. Le jeune agent savait qu’il devait s’en prendre qu’à lui-même, il avait regardé un film qui durait jusque tard, mais il aimait vraiment regarder les films, Tony pouvait en regarder plusieurs d’affiler sans faire attention à l’heure. Quand DiNozzo c’était réveillé ce matin il savait très bien que sa journée aller être longue et ennuyeuse, cela lui disait rien d’aller travailler. Il soupira de soulagement quand il entra dans les bureaux, son patron Gibbs ne lui avait pas passé un savon * Pour une fois.* ce dit-il. C’était tellement rare que Gibbs ne lui dise rien, il le réprimandé toujours quand il n’arrivait pas à l’heure.

DiNozzo n’avait pas vraiment était enchanté de travailler aujourd’hui. Autant il aimait beaucoup son travail, autant ça l’ennuyé d’y aller. Il avait envoyé balader plusieurs personnes depuis qu’il était arrivé au Navy Yard, Bien sûr il c’était retenu de faire une réponse sarcastique à Gibbs quand il lui avait dit de retourner sur la scène du crime avec McGee, il était fou mais pas suicidaire non plus. Il avait aussi l’impression que l’ennuyait quand il n’est pas d’humeur, ce qui le mit plus en colère. Son côté professionnaliste lui revint vite sur la scène de crime, les deux collègues c’étaient mis à foyer les moindres recoins de la ruelle déserte. Quelques temps après ils avaient trouvé une arme, Tony était content, mais il savait que leur fouille n’étaient pas fini. Il avait demandé à McGee de s’avancer. Ce dernier lui avait dit qu’il avait bien vu quelque chose et que cela lui avait paru étrange. Qu’il pensait aussi que le coupable se moquait d’eux, « Tu n’as pas tort le bleu » pensa l’agent. Le jeune agent lui avait dit aussi que c’était idiot d’avoir laissé l’arme du crime sur les lieux alors que hier il n’y avait rien. DiNozzo était toute à ait d’accord avec lui. Cela ne rimé à rien, pourquoi le meurtrier ou le complice avait fait ça ? C’était un grand mystère que les enquêteurs devaient découvrir.

DiNozzo pensa que cette enquête aller devenir plus compliquée qu’autre chose. Cela ne le réjouissait pas. Il avait regardé McGee et il avait vu que le jeune homme semblait aussi agacé par cette histoire d’arme retrouvé et par ce meurtrier.  DiNozzo prié en silence pour qu’il retrouve des empreintes sur le couteau, le moindre indice qui pourrait les mener au coupable est l’arrêter. Heureusement pour les deux jeunes agents ils avaient trouvé l’arme, Gibbs n’allait pas les tuer. L’agent spécial avait demandé à McGee d’aller examiner les bandes, c’était la meilleure chose à faire pour savoir qui avait mis le couteau là. Ou d’aller à l’appartement du Marine.  Le bleu lui avait répondu que les bandes il faudrait laisser Abby s’en charger, il n’avait pas tort, mais ils pourraient aussi visionner les bandes. DiNozzo hocha la tête pour dire qu’il était d’accord avec ça. Tony fit une note mentale de regarder les bandes de retour au NCIS. Le jeune agent lui dit qu’il était préférable d’aller à ‘appartement du Marine et de voir ce qu’ils allaient trouver là-bas comme indices et d’interroger les personnes qu’il avait vu en dernier.

- Allons à son appartement et voir ce qu’il nous reste à chercher comme indices.

Tony enleva ses gants  et se dirigea vers la voiture, il démarra et ce dirigea vers l’appartement du Marine. Une fois sur arrivé, ils entrèrent. L’appartement était bien rangé, il y n’y avait presque rien qui trainé. Tony était impressionné. Il se dirigea dans la salle à manger pour foyer un peu plus.

- Cette appartement est presque aussi ranger que le tien McPropre.

DiNozzo souria et retourna à ses préoccupations.


(c) mini bn

___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo]

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Nouveau meurtre d'un Marine [pv Tony Dinozzo]
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-