AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 29 Sep - 0:08

    Quelques bruits de pas précipités et ensuite plus rien… Que le silence, un silence à la fois tellement agréable et rassurant qu’effrayant et tendu. Leroy resta debout à fixer le mur pendant plusieurs minutes avant de se retourner brusquement vers la personne qui se tenait derrière lui depuis un petit moment. Il y avait toujours ce silence de présent et Gibbs ne voulait pas le briser, enfin pas de suite…

    Les yeux bleus de l’agent croisèrent celui de son visiteur… Leroy put lire un mélange de désolation, mais d’insistance dans les yeux de Fornell… Pourquoi ? Parce que Gibbs se devait d’attaquer et dans les plus brefs délais… Il avait tellement cherché le plan parfait, mais il ne l’avait pas encore trouvé… Il espérait qu’il lui viendrait pendant sa mission.


    - Tu dois le faire, Gibbs, murmura alors l’agent du FBI brisant ainsi le long silence planant depuis plusieurs minutes. Rarement Leroy baissa son regard, mais là, ses yeux allèrent fixer le sol pendant un instant… Il savait qu’il devait le faire, mais il ne voulait pas le faire… Seulement, on ne lui avait pas trop laissé le choix… C’était ça ou bien… Ou bien voilà… Je vais pas en dire plus, essayez pas…

    - Je sais, je sais, répondit-il toujours les yeux fixés au sol. Il avait encore du temps devant lui… Encore un petit peu et il allait étirer le plus qu’il pouvait. Seulement ;

    - Maintenant… Gibbs… Tu dois y aller, maintenant…

    Leroy leva brusquement les yeux vers l’agent du FBI. Comme prit par surprise. Quoi ? Il était malade ou quoi ? Il ne pouvait pas y aller maintenant… Il… il était tard… Bon… À peine 21h15, mais détail… Jethro poussa un long soupire, Fornell avait raison, pourtant…Plus vite ça serait fait, mieux ça serait. Il se dirigea vers un tiroir d’où il sortit une arme… Ce n’était pas la sienne, certes, mais elle ferrait l’affaire… Enfin, il espérait… Elle était à qui ? Bonne question… Meuh non ! Gibbs savait à qui elle appartenait, il l’avait pris à un certain Mitchell… Un agent du NCIS… Quoi ? Il n’était pas pour faire porter le blâme sur un membre de sa propre équipe.

    Il accrocha l’arme après sa ceinture de façon à ce qu’elle ne soit pas voyante et il se dirigea vers l’extérieur où il prit sa voiture pour se rendre chez « sa victime ». Il se gara un petit plus loin que la maison et fit le dernier bout à pied… Gibbs resta un moment planter devant la porte… L’ouvrir ? Ça ne serait pas un problème… Il connaissait cette jeune femme presque par cœur, il n’eut donc aucun problème à trouver le double de la clé.

    Toujours dans ce silence que Leroy n’aimait pas trop, il entra dans la maison qui était pas mal sombre… Sauf une petite lumière présente dans le couloir de l’étage, sans hésitation, Leroy monta sans aucun bruit et se dirigea vers la porte où se trouvait la faible lumière. Il poussa doucement la porte qui ne craqua même pas avant de s’accoter sur le cadre de la porte. Ses yeux se posèrent sur ELLE… Elle ne semblait pas l’avoir encore remarquée… Il lui avait pourtant dit de faire attention, mais il n’avait précisé de qui par compte…


    - Bonsoir Jenny, finit-il par cracher d’une voix grave laissant rien croire de bon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 29 Sep - 11:28

Pour une fois chez elle dans les environs de 21 heure, c’était exceptionnelle mais pas de quoi en faire un drame. Il est vrai qu’elle aurait bien du mal à allez dormir à cette heure ci, si on prend en compte que à chaque fois minuit est passée les autres jours, et que son réveille sonne peu de temps après 6 heures. Alors oui un horaire sur les chapeaux de roue sa marche un certain temps, un bon moment même quand c’est un stress permanent et une pression considérable qui sont votre moteur. Mais 3 mois c’est long, et même si on ne le veut pas on ne peut pas continuer comme sa indéfiniment. Jenny sait bien que ce n’est pas dans un contexte pareil qu’on peut se permettre de perdre la moindre minute. Ma fois, elle ne sera plus rien faire avant demain, avant de parler à l’agent Dinozzo. Autant profiter de ce court laps de repos pour juste se changer les idées et ce n’était pas du tout une chose très simple, voir même pas du tout.

Rentrée chez elle, elle a mangé et la jeune Noémie, est partie vaqué à ses affaires sans but précis. Elle enlève ses chaussures, après tout, elle est chez elle. Et après un dernier coup d’œil en bas et s’être servie un dernier verre de bourbon, elle éteint tout les lampes et monte ses escaliers en bois qui évidement émette ses petits craquements sonores habituelles. Elle va vers le fond de son palier et rentre dans une pièce qui lui sert plus de débarras, pour le moment elle est remplie de carton...Elle a dans l’espoir que faire un peu de tris dans ses caisses, l’obligera à se fixer sur autre chose. Bien que se fut complexe, elle se mit donc à sortir les affaires et a en faire deux piles, jetter ou ranger. Un bon quart d’heure passe...elle n’en a pas conscience, le silence règne en maitre dans la pièce sauf quelques bruits fait par ces déplacements d’objets. A croupis occupée de sortir des livres d’une caisse, une voix s’élève soudain, trop proche d'elle pour pouvoir venir de dehors. Elle doit avouer que n’ayant rien entendeur venir, elle se saisit quelque peu, manquant de lâcher le livre qu’elle a en main. Immédiatement elle se retourne et se relève dans le même mouvement pour faire face à la porte et observer qui est cet arrivant bien silencieux…Jethro…Elle en reste immobile un bon moment avant de finalement reprendre la parole, la surprise passée..Faire du bruit n’est pas interdit. Et puis pourquoi ces escaliers ne grincent pas avec lui.


-Bonsoir Jethro…..

Bon elle avoue, elle avait eu un peu peur sur se coup là. Et puis il est entré comment déjà ? Elle avait fermé sa porte non ? Si ! Elle l’avait d’ailleurs vérifiez aussi avant de monter. Elle se déplace vers une armoire et dépose le livre qu’elle a toujours en main avant de tourner se regarde émeraude vers celui bleutée de l’ex-marin, qui a bien une voix grave.

-Tu sais sonner à la porte marche aussi, je n’allais pas te laisser dehors.

Elle continue de garder son regard vers Gibbs accoudée au chambrant de la porte qui en plus n’avait pas émit un seul son en s’ouvrant. Et puis pourquoi ne fait-il pas un peu plus de bruit que d’arriver silencieusement, un peu comme un voleur. Elle enchaina cependant sans relever faite que soit il a trouvé le double des clés, ce qui serait probable.. soit il a crocheté sa porte, elle apprécierait nettement moins

-Ca va ?

Elle pouvait bien se poser la question vu l’heure qu’il était et la tonalitée employée pour signifier sa résence dans la même pièce qu'elle. Elle ne voyait pas pour quel raison il sera là. Ils n’avaient pas d’enquête, elle le serait ça aussi. La directrice se demandait un peu quoi il est vrai, mais de la à en être complètement étonnant peut-être pas. Elle devrait peut-être s’inquiéter de le trouver là?…Peut-être mais ce n'est pas le cas, pour le moment son cerveau n’attend que la réponse à sa question…Son regard ne lachant pas le sien. Il a bien un raison a sa présence et cette question sera la prochaine qu'elle posera.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 29 Sep - 16:39

    Comment il faisait ? Oh, mais c’était beaucoup de pratique… Avec lui, les escaliers et les portes ne faisaient pas un bruit… Cependant, il ne se servait pas souvent de cette « technique » d’approche… Pas que Gibbs ne l’aimait pas au contraire, c’était toujours comique de faire peur aux gens, mais ça restait dangereux, car les réactions du monde restaient imprévisibles.

    Finalement, Jennyfer se retrouva vers lui assez brusquement. Il lui avait fait peur ? Pas tant que ça… Il l’avait plutôt pris par surprise… Habituellement, il aurait eu un petit rire à la réaction de sa Directrice, mais là, la situation était trop grave, bien qu’elle n’était pas encore au courant.

    Encore une fois, sa réplique aurait dû le faire rire, mais il restait impassible…Cela allait inquiéter, Jenny ? Ouais, peut-être mais bon… Son regard bleu azur se posa dans celui de Jennyfer et la fixa un bon moment avant de répondre :


    - Je t’avais pourtant dit de faire attention, Jenny… C’est trop facile rentrer chez toi, sa voix était toujours basse et grave. Son regard toujours dans celui de la directrice du NCIS. Quoi ? Il n’aurait pas dû lui dire ça ? Il devrait se justifier ? Probablement… Il allait tout lui dire ? Probablement aussi… Il trouvait ça très méchant de devoir tuer une personne sans donner de raison… Bien que… Il pouvait être méchant par bout.

    - Ouais, ça va et toi ? Mentit-il. Cette question n’était pas trop appropriée dans ce contexte, mais bon… Ça restait Jenny et une Jenny assez ignorante en ce moment… Ses yeux se détachèrent finalement de ceux de la directrice pour parcourir rapidement la pièce… Leroy s’attendait plus à la retrouver dans sa chambre ou encore dans son bureau, mais pas ici dans une pièce sans vraiment de signification précise.

    - Tu cherchais quelque chose ? Demanda alors l’agent spécial du NCIS. Quoi ? Mais non ! C’était bien trop en bordel pour que Jenny fasse du ménage, voyons… Bien que… Leroy n’attendit pas vraiment la réponse avant d’avancer d’un pas pour attraper la poignée de la porte et de rentrer complètement dans la pièce avant de refermer sur eux… Ce fut un regard dur et vraiment pas rassurant qui alla croiser celui de Jenny, encore une fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 29 Sep - 19:21

Deux phrases enfin une surtout qui passa sous silence, même pas la moindre once de réaction, il en faisait presque une tête d’enterrement là…Mais bon sang il se passait quoi, qu’il le dise tout de suite alors à la place d’attendre indéfiniment comme ça planté debout en pleine milieux de l’ouverture de sa porte. Jen était resté à côté du meuble sur le quelle elle venait de déposer son livre son regard pour le moment fixée à Gibbs. Il allait bien reprendre la parole à un moment car la, il en ferait presque peur. Bon même en général il ne sourie pas pour rien mais tout de même, ce n’était pas une raison pour faire pire que les autres fois. Finalement, il prit enfin la parole de cette même voix que tout à l’heure. Elle entend sa phrase, elle hausse un sourcil tout en ne le lâchant pas du regard..Facile, oui ben ce n’est pas donné à tout le monde de crocheter une porte et à encore moins de personne de trouver le double des clés si c’était se second cas. Cependant elle resta un peu interdite même si elle avait des envies de répliques..Donc cette phrase ce n’était pas vraiment un conseil d’ami ou une idée à appliquer ?

-Tout le monde n’est pas aussi discret que toi Jethro…C’est ce que je fais, mais si tu pouvais émettre des précisons sa serait un peu plus facile…

Quand il répond que sa allait, un peu comme une évidence à admettre et que la réponse était inutile de prononcer, ou qu’elle n’en avait pas d’importance au choix ? Bien aller, était un bien grand mot depuis quelque temps déjà. Mis à part sa, ce qui est pourtant toute son occupations mais passons, ça va. Elle se décale pourtant pour faire quelques pas vers la caisse toujours au sol et daigne enfin lui répondre.

-Il y a pire..

D’accord niveau précisons la directrice bat tout les records mais bon…Mais c’est qu’il recommençait à poser ces questions. Temps mort, bon sang, elle va ou elle veut chez elle encore. Si elle veut allez dans le grenier, la cuisine ou le salon c’est son droit. Bon d’accord c’est des endroits ou elle vient très rarement surtout ces trois derniers mois ou elle n’avait pas le temps d’y mettre les pieds.

-Trier quelques affaires…Pourquoi ?

Jen le suivit du regard quand il referme sa porte, elle porte son regard vers la porte maintenant fermée et l’agent devant, vu le regard qu’il lança, elle trouva sa même extrêmement dommage de ne pas avoir plusieurs portes par pièce tient. Elle le fixe un bon moment avec surprise…Non..Non, non, elle ne veut pas croire que sa serait donc vrai ? Que le Fbi avait raison…Ca lui semble tellement illogique mais en se moment son regard à de quoi faire froid dans le dos et il ne semble guère naturel. Tentant tant bien que mal car après tout il la fixe de cacher ce moment d’hésitation et de trouble, elle tente de reprendre d’une voix normale.

-Qu’est ce qui t’amène ?

Demanda t-elle simplement en soutenant son regard. Non, dite lui que c’est la parano et la fatigue qui lui font croire des choses là. Parce que si c’est une blague celle là, elle n’est franchement pas drôle. Alors finalement qu’elle part dans des réflexions qui s’éclatent toujours comme lors de cette interrogatoire qui n’a servis a rien de son côté en tout cas pou buter sur le même détail de ce n’est pas possible à ses yeux..Ou alors franchement il s’en passe des choses bizarres en 6 ans.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mer 30 Sep - 15:46

    Personne n’était aussi discret que lui ? Pff… Ça restait à prouver, c’était tellement simple d’être plus silencieux que l’agent du NCIS quoi que des fois… Il pouvait se montrer assez surprenant.

    - Vraiment ? Es-tu certaine que tu fais tant attention que ça ? Demanda-t-il toujours à voix basse avant de lui montrer la clé de sa porte. Si t’es pour cacher un double dehors… Cache le mieux au moins…

    Il lui faisait des reproches ? Oui, en quelques sortes, mais il s’arrêta là… Ne prenant pas en considération que la directrice lui avait demandé plus de précision. Pas besoin de lui en donner, elle allait bien le découvrir assez vite. Sa main se referma alors rapidement sur la clé de Jenny comme s’il était frustré de l’avoir trouvé aussi finalement.

    Il ne rajouta rien à la réplique de Jenny sur le comment elle allait… Il n’avait rien à dire de toute façon sur ce sujet. Il ne répondit même pas à la question de la jeune femme qui consistait à lui demander pourquoi il voulait savoir ce qu’elle faisait. La réponse était que trop évidente. Gibbs était de nature curieux.

    La porte était maintenant refermée et un silence plana un long moment entre eux. L’ancienne agente le brisa en lui demanda ce qu’il l’amenait. Leroy eut alors un petit rire, mais rien de vraiment rassurant, il baisa les yeux quelques secondes avant de reposer un regard des plus durs sur la rousse…


    - Toi, répondit-il simplement à la question de Jenny… Avait-il remarqué sa peur ? Oui, mais il n’avait pas l’intention de la rassurer ? Non ! Enfin pas pour tout de suite... Sa main se posa alors sur l’arme accrochée à sa ceinture.

    - Tu ne sais pas dans quelle merdre tu viens de te fourrer, Jenny, dit-il un petit sourire presque machiavélique sur les lèvres. Il sortit alors l’arme qui n’était pas le sienne, mais se garda de la pointé sur la directrice du NCIS… Non… Il ne faisait que viser le sol pour le moment… Son regard ayant lâché celui de Jenny pour regarder le « gun ».

    Jenny aurait-elle son arme ? Non ! Sûrement pas ! Car elle ne faisait pas attention et qu’elle ne l’avait pas écouté… Ce qu’il l’enragea davantage ! Quoi qu’il pourrait surpris, cependant ça serait beaucoup plus simple si elle l’avait… Mais… Oserait-elle lui tirer dessus ? Et lui ? Oserait-il lui tirer dessus ? Il se le demandait encore… Le moment venu, il n’avait toujours pas trouvé le plan parfait…

    Il avança légèrement vers la jeune femme, toujours l’arme dans la main pointant vers le sol. Il leva finalement les yeux vers le magnifique regard vert de Jenny… Quelques images de leur passé assez… mmm… Chaud ? Lui traversa alors là tête… Rhaaa ! Elle lui rendait la tâche encore plus difficile là…


    - Règle numéro un, agent Shepard ? Demanda-t-il après un moment de silence… Oui, il voyait toujours Jenny comme un agent que comme une directrice…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mer 30 Sep - 19:08

Immobile debout sur ses pieds, elle l’écoute parler en exhibant ainsi sa clé, bon maintenant au moins elle savait qu’il avait plutôt trouvé le double des clés que de forcer sa porte d’entrée. Ce qui n’est quand même pas un soulagement en soi. Non mais elle rêve, il l’engeule presque là ? Mais quel culot ! C’est pas de sa faute tout de même si elle n’a pas changé d’endroit ou cacher sa clé en quelques années, de plus elle n’a pas été ici alors…Qui plus est, il n’y a pas grand monde qui sait ou elle est sans vraiment devoir la chercher juste elle, gibbs, Ziva bien sur et Noémie.

-Il n’est pas possible de vivre dans un bulle de protection…Quoique on fasse il y a quand même des risques…Mieux ? Tu n’avais cas omettre se détail de ta mémoire et tu serais toujours en train de chercher !

Leroy passa le reste de ces questions sous silence choisissant visiblement à ce qu’il voulait bien répondre. Bon ça à la limite c’était habituelle de sa part, si ce n’était pas répondre à la question par une autre question. Cependant vu la situation qui prenait une tournure qu’elle n’était pas du tout sur d'apprécier, elle espérait au moins qu’il aille la décence de répondre à la question qui semblait la plus logique. Sa présence en ce lieu et à cette heure…Cette réponse ce fit en une seule syllabe...Qui résonna un peu dans sa tête…sans bonne consonance..Un regard froid et glacial de la part de son ex-amant, elle en avait l’habitude, mais là…elle se force à ne pas esquisser un seul mouvement alors qu’il porte la main dans son dos...Si un signal d’alarme pourrait arriver à son cerveau, sa serait maintenant le meilleur moment ! Jen allait répondre mais sa phrase de Jethro lui fit ravaler sa parole…Doit-elle encore émettre des doutes sur qui était quoi ?...Visiblement non…Se fut un peu le chaos dans son esprit…Elle ne pouvait pas le croire, c’était au dessus de ces forces…Elle en a la preuve...Mais non...Cette information ne voulait pas !.. D’une voix qu’elle voulu assurée, mais qui sortit un peu trop basse que pour y mettre la forme…

-Je pense que si...On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs.

Des risques d’accord mais...pas lui, non…Elle pu le voir prendre une arme…Ce n’était ni la fatigue, ni la paranoïa comme elle aurait aimé le penser…Juste la vérité…et elle doit bien avouer que celle là, elle fait très mal. Son rythme cardiaque accélère, cependant Jen se reprit, avec plus de mal que de bien, elle porta son regard dans la pièce sans aucun échappatoire mis à part la porte, la fenêtre c’était trop haut sa serait le même résultat. Une arme ?...Elle aimerait autant l’avoir oui, mais de la à se croire capable de tirer sur lui ?…Surement pas, se disputer, crier, frapper à la limite mais le tuer ? Non…Gibbs avance, la directrice le fixe. Alors qu’elle tentait de tempérer cette excès de stress, pas encore de la panique et d’adrénaline qui peut passer dans ses veines, il lui repose une question…Mais il se moquait d’elle ou quoi ?...Agent ? Non !...Sa règle oui et bien faudrait peut-être qu’il les rapprennent ! Parce que c’est ce qu’il fait.

-Ne jamais trahir son partenaire !...Va revoir tes règles Gibbs, tu ne suis même plus celles que tu dressés…Et je ne suis pas un agent!...un silence...Pourquoi ?

Claqua t-elle, Oui pourquoi faire ca, pourquoi alors qu’il aurait donné sa vie pour son pays il y a quelques années... Qu’est ce qui le pousse à faire le contraire à présent ?...Elle estimait au moins que si sa devait se terminer comme ça, qu’elle a au moins le droit de savoir au nom de quoi…La colère prit un peu de place bien que la désillusion était totale, le tout agrémenter d’un peu de peur…Osera t-il tirer ? Elle n’ose pas s’imaginer…Elle garde son regard vers ses yeux bleux qu'elle a toujours apprécié, cherchant une solution passive, ne jetant pas un coup d’œil à l’arme, elle recule pourtant d’un simple pas...Ou était passé cet homme qu’elle a aimé ?(ou aime toujours ?)...Ce personnage visiblement du passé…

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Jeu 1 Oct - 19:56

    Son regard posé dans celui de la directrice du NCIS, Leroy n’aimait pas du tout la tournure des choses, malgré le fait qu’il « dominait », ce n’était pas des plus agréable comme sentiment… Et là, il se demandait si sa réaction aurait été différente en compagnie d’une autre personne. Comment ce serait-il senti ?

    Ouin ben… Elle n’avait pas aimé ses sermons et ne manqua pas de lui faire savoir à sa manière. Il ne répliqua rien, car il n’avait rien à répliqué, elle avait une fois de plus raison… Leroy se contenta de lui jeter un regard noir ce qui n’avait jamais eu le don de rassurer qui que ce soit.

    Il eut un bref silence avant que Leroy lui reproche de s’être mise dans le pétrin, elle se contenta de lui répondre encore une fois avec l’une de ses expressions ce qui avait le don d’agacer l’agent, mais il n’en fit rien pour cette fois là…


    - Tu aurais dû lâcher l’affaire… Non ! Tu n’aurais pas dû t’embarquer là-dedans tout court… Il lui reprochait encore quelque chose… Quoi ? Il trouvait ça moins compliqué de la faire sentir coupable de ce qu’il lui arrivait, il avait le droit, non ? Non ? Pourquoi pas ?

    Leroy la regarda en train de chercher une façon de s’en sortir… Non, il n’avait pas d’échappatoire, mais ça l’aurait peut-être été mieux ainsi… Non ! À bien y penser non. Si ce n’était pas lui qui s’occupait d’elle, ça serait quelqu’un d’autre et là… L’autre n’aurait pas de pitié… Étrangement, Leroy ravala avec peine… Non ! Il allait trouver quelque chose ! Voyons ! Il n’était pas un meurtrier… Enfin… Presque pas…

    Sa question… Elle sembla très mal le prendre et sa réponse frustra légèrement l’agent du NCIS… Cependant, il ne trouva pas de suite les mots pour lui répondre… Qu’est-ce qu’il fit ? Il baissa la tête de façon un peu honteuse… Lui ? Oui… Il était quand même devant Jenny… Son ancienne élève, son ex-amante ( Oh ! Oui ! Encore une règle qui n’avait pas respecté, mais détail ) et aujourd’hui sa directrice… Il ne lui cachait pas autant ses états d’âme qu’avec les autes. Il eut un silence, elle attendait donc une réponde, mais non… Elle posa une autre question. Celle qui redoutait…

    Jethro releva la tête et croisa quelques secondes le regard de Jenny avait qu’elle fasse un pas par en arrière… Gibbs avait du coup retrouvé son masque sans émotion et avança vers la directrice.


    - Ne jamais trahir son partenaire… Exactement… Et c’est pas aujourd’hui que je vais commencer… Il prit une grande respiration avant d’avancer pour se retrouver encore plus proche d’elle.

    - Je ne veux pas te tuer, Jenny… Je devrais le faire, mais… Commença-t-il à avouer d’une voix toujours aussi basse, mais qui se faisait un petit peu plus rassurante que les minutes d’avant. Allez… Il allait lui en avouer un petit peu plus là…

    - Écoute… Si… Si je ne le fais pas… Les autres le ferrons et sans pitié… Et non… Je ne veux pas que ça se passe comme ça.

    Il leva sa main contenant l’arme vers Jenny… Ayant perdu rapidement la lueur dans ses yeux qui le rendait un petit peu plus rassurant, cependant son regard croisa celui de Jennyfer et il se sentit perdre un petit peu le contrôle. Non ! Il ne pouvait pas le faire ! Il ne voulait pas le faire… Pas Jenny… N’importe qui d’autre, mais pas elle…

    - Tu me fais confiance ? Demanda-t-il soudainement… Sa réponse déciderait de la suite des choses… Oublie tout ce que le FBI, la CIA ou n’importe qui t’as dit et fit toi à ton instinct, Jenny… Donc… tu me fais confiance ?

    Il avait presque peur de sa réponse, il ne voulait pas se faire dire non, mais si elle répondait oui… La suite des choses le rendait craintif aussi… Et oui ! J’ai bien dit peur et craintif en parlant de Leroy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Ven 2 Oct - 20:05

Alors que se fit un regard noir qui accueille ces contesta la suite se fit une nouvelle fois par des reproches. Mais la c’était le pompon, et puis quoi encore, c’était une faute maintenant de faire correctement de son job et de ne pas retourner sa veste comme il est occupée de le faire pour le moment ? Pas du le faire ? Y avait-il un autre choix ? Mis à part de laisser tout couler jusqu'à attendre simplement le coup et risquer tellement plus de chose qu’une seule vie en moins. Bon là d’accord ca concernait la sienne, mais bon il y a des moments faut tenter de voir de manière mondial..Quoique qui tiendrait à se point à mourir ? Ben non elle n’est pas encore a se stade la tout de même. Bien qu’elle n’était pas forcément en position de se permette de dire tout et n’importe quoi, elle veut tout de même garder un brin de dignité et elle rétorque donc.

-Bien sur oui…je devais laissez tout passez sans rien dire…C’était mon travail et c’était mon enfin notre si je compte les autres de le faire…J’avais aucune raison de laisser tomber et j’ai mes raisons..Quoique tu peux penser, tu ne peux pas dire que c’est de ma faute car moi je fais mon travail, vous vous détruisez le votre !

Peut importe l’impact que ça aura, à vrai dire, que voulez qu’elle fasse, bon d’accord restez inerte sans rien tenter est inhabituelle..Mais que voulez-vous qu’elle fasse aussi. Cette pièce n’a pas de cachette, la fenêtre est trop haut, essayer de courir était plus que stupide et en plus sa réveillerait peut-être sa bonne, elle n’a pas a payer le prit de ce qu’elle, elle fait ! Et essayer de lui prendre l’arme faut pas rêver, il a d’excellent réflexe et puis, elle aurait plutôt bête avec une arme, elle ne ferait quand même rien..Alors pendant qu’elle tente de chercher une quelconque solution, mis à part gagner du temps en parlant, elle n’a pas mieux à donner et elle continue à le fixer simplement. Il baisse la tête, elle s’en étonne mais ce n’était certainement pas pour crier victoire et après le choc de cette révélation d’identité, à vrai dire sa réfléchissait très lentement la haut, comme si franchement c’était plutôt un bug..Non, pire que saint thomas, elle ne peut pas le croire..

Ce fut un nouveau changement brutal pour redevenir inexpressif et reprendre en avançant. Elle continue un peu de reculer, sachant bien que il y aura bien un moment ou malheureusement pour elle, la pièce n’était pas infinie, elle ne sera plus dans la capacité spatial de le faire. Elle hausse un sourcil d’interrogation, ben dans ce cas il a une définition spécial de faire quelque chose car justement la pour elle, c’était un peu trad. pour sa règle dès qu’il a collaboré avec d’autre. Bien qu’un maigre espoir pu arriver quand elle l’entendit qu’il ne veut pas la tuer mais qu’il devrait le faire, ca reste balancée et à vrai dire sa ne fait que faire un peu plus monté le stress. Bien que la directrice ce force toujours à en rester sans bouger à présence. C’était presque comme si elle pourrait entendre ces propres battements tellement que sa frappe. Se demandant toujours comme elle tenait encore debout sans en paraître livide, c’était plutôt une bonne chose de le faire mais ce n’était pas beaucoup plus rassurant toute même. Bien que quitte à choisir, elle préférait un parfaitement inconnu demain ou dans plusieurs jours que gibbs la maintenant..C’était une question de principe. Elle reprend la parole, cette fois d’un ton aussi bas et un peu moins assurée qu’avant. Elle a l’impression que les minutes défilent avec une lenteur exagérée.

-Alors pourquoi tu fais ca Jethro ?....J’ai bien droit à cette réponse non, le simple pourquoi ?...Je dois avouer que j’aurais préférer n’importe qui d’autre que toi…

Elle esquisse un pauvre sourire. Qui se figea bien vite pour disparaître quand il lève l’arme. Il y aurait eu un cardiogramme qu’on aurait pu voir qu’il s’accélère encore. Cette fois ca fut plus complexe à contrôler, elle respire simplement profondément et ca fait assez particulier de s’imaginer que c’était les derniers bouffées d’air. Brr un frisson pu lui passez, elle soutient sans regard sans plus trop d’espoir, elle ne voyait quand même pas que faire et tenter de lui prendre reviendrait presque à se tirer soi-même dessus plus rapidement. Une seconde de plus c’est une seconde de plus à prendre, que du bonus. Quand il lui demanda sa phrase, la surprise pu se voir clairement dans ses yeux, non mais il veut rire ou quoi. Quelque qui pointe une rame sur vous et qui a l’ordre de vous tuer et il ose poser cette question..Mais il n’est pas bien, la ce n’est pas une question de volonté, en a-t-elle vraiment le chois d’avoir confiance ou non..Mais il ne voulait pas poser une question plus facile que celle là..Elle ne voyait pas se que sa changerait a pas que sa soit encore plus douleur, mentalement parlant physiquement sa sera du pareil au même. Arès quelque seconde, ou elle ne sais plus du tout quoi faire et rien ne veut venir comme idée, elle tente de reprendre..

-Je..Mais..Comment veut tu que je mette de côté ce qu’ils m'on dit ! Ils ont raison et ta présence avec cette arme le prouve..Je ne voulais pas les croire quand ils ont émis des doutes, je les aurais bien prit pour des fous, mais ils ont raison..C’était moi, mon instinct qui a tord…alors je ne sais pas que te dire…Il y a eu un moment ou je t’aurais dit oui sans même en prendre la peine de réfléchir..Je ne sais pas quoi te dire..je…oui..

Oui, oui, d’accord elle est folle, malade comme vous le voulez..Mais quand je vous dis que l’information ne veut pas s’encrer. Elle aurait parié n’importe quoi pour dire que ce n’était pas lui jusqu'à ben quelques minutes maintenant.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Sam 3 Oct - 3:31

    Ah! Ça c’était du Jennyfer Shepard… Trouvant réponse à tout et refusant de voir le côté négatif des choses. Ô grand jamais elle aurait avoué qu’elle n’aurait pas dû faire ça et qu’elle aurait dû se tenir à l’écart… Mais le pensait-elle? Cela, il ne le savait pas…

    Par compte, la dernière phrase de Jen le frustra légèrement… Non! Il n’était pas en train de détruire son travail! Non! Non! Non et non! Elle ne savait pas ce qu’il faisait et le pourquoi il le faisait, car oui, il avait une raison… Une bonne raison. Leroy préféra garder le silence, fixant toujours d’un œil mauvais la directrice du NCIS, mais ne put s’empêcher de demander :


    - Et quelles bonnes raisons avaient tu pour mettre ta vie en danger?

    Sûrement des bonnes, c’était certain, mais lesquelles… Certes l’attentat qui s’annonçait, visait les édifices fédéraux, mais… Ce n’était certainement pas pour sauver son travail? Oui… Non? Peut-être?

    Gibbs continua d’avancer au même rythme que Jenny reculait, mais lorsque cette dernière se retrouva bloquée, Leroy fit quelques pas de plus pour se retrouver à quelques centimètres d’elle… La forçant ainsi à soutenir son regard bleuté. Si le cœur de Jennyfer voulait sortir de sa poitrine, c’était peut-être la même chose pour Gibbs, mais jamais il le monterait. Oui, son rythme cardiaque avait accéléré de plus en plus qu’il approchait de son « but » sans avoir trouvé de solution. Ce n’était pas compliqué! Il ne voulait pas tuer Jenny… Il ne serait tout simplement dans l’incapacité de le faire…

    Elle se mit à lui parler à voix basse… Très basse… Leroy remarqua qu’elle avait perdu quelque peu de son assurance… La rendant ainsi presque… vulnérable? La montrant peut-être sous son vrai jour? Le jour que Jethro appréciait, peut-être bien… Habituellement, dans ce genre de situation, il aurait été celui qui lui sauverait la vie… Qui la rassurerait, pas qui… Pas qui la tuerait… Non! C’était impossible de toute façon…

    Jethro ne répondit rien à la question pourtant simple de Jenny… Préférant relever son arme pour tenter de cacher un peu la douleur qui venait de lui traverser le cœur lorsque Shepard aurait préféré être tué par n’importe qui d’autre… Et aussi, pour s’empêcher de fondre au petit sourire qu’elle lui avait fait… Encore une fois… Il ne répondit rien… Attendant en quelque sorte le bon moment pour tout lui avouer…

    En ce moment, Leroy pouvait quasiment sentir la respiration de Jennyfer dans son cou… Trahissant ainsi, en quelque sorte, la peur qui l’entourait… Ce fut là qu’il posa l’ultime question… Au moment même où une idée lui venait en tête. Il n’était pas obligé de vraiment la tuer… Tant que les autres le croyaient en quelque sorte… Par compte… Pour rendre la chose un petit peu plus crédible… On devait retrouver son sang ou quelque du genre… Et voilà pourquoi il lui avait demandé si elle lui faisait confiance.

    Jenny n’était pas folle… Elle pensait qu’elle allait mourir, donc elle partit dans une grande explication pour gagner du temps… Comme n’importe qui de sensé aurait fait… Mais, plus qu’elle avançait et plus Gibbs craignait la réponse… Donc, elle avait perdu toute confiance en lui? En si peu de temps? C’était impossible! Et en effet, car elle affirma le contraire… Un simple oui, mais qui voulait tellement dire pour l’agent du NCIS qui ne put s’empêcher un soupire de soulagement.


    - Content de l’entendre, Jen, répondit-il à voix basse avec un petit sourire aux lèvres… Bon, bon, bon… Le moment était venu, il lui expliquerait tout après, dans un endroit plus sécuritaire… Mais là… Il devait… Ok… Il retira rapidement sa veste qu’il laissa tomber sur le sol… Pourquoi? Car, il en aurait de besoin bientôt… Très bientôt…

    Malgré le fait qu’il était déjà très proche de Jennyfer, il trouva le moyen de s’approcher davantage. Il posa l’une de ses mains froides derrière le cou de Jen et l’attira doucement contre lui comme pour la prendre dans ses bras… Comme pour tenter de la rassurer dans la pire… En même temps, il posa la pointe de l’arme sur l’une des épaules de Jenny… La jeune femme étant déjà contre lui, il utilisa sa main libre pour lui caresser les cheveux de façon encore plus rassurante…


    - Ça va aller… Essaye de ne pas crier, il ne lui laissa pas vraiment le temps d’assimiler ces paroles qu’il ferma les yeux tout en appuyant sur la détente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Sam 3 Oct - 10:08

Mais il tentait quoi, de rejeter tout sur elle, et lui quelles bonnes raisons a-t-il de jouer les criminelles et de participer à un plus grand attentat que le 11 septembre…Ca revenait au même pourquoi c’était donc à elle de se justifier ? Sa c’est vrai la réponse est assez facile à deviner, c’est elle qui est en mauvaise posture. Doit-elle cependant avoir de bonne raison d’aimer son travail et de le faire peut importe les risques ?...Elle ne le pense pas..Il n’appréciait pas sa réponse, elle le voyait bien mais et alors c’était son avis, sa liberté de pensée pour le moment était bien une chose qu’elle avait encore de manière sur pour quelques secondes.

-Devais-je vraiment en avoir Jethro ? C’est mon travail et toi comme moi, on n’a tous signé et prit le risque de mourir n’importe qu’elle jour…Et je ne peux pas laisser ce passez un incident pire que le 11 septembres sans rien tenter…Vous allez détruire une bonne partie de la sécurité américaine c’est du suicide.

Justement après ce qui c’était déjà passé, fragiliser le pays a se point était une invitation au chaos presque, bien sur les forces de polices banales. Que peuvent–ils faire contre une bande de terroristes que n’aurait pas su arrêter 4 agences gouvernementales ?...Elle ne leurs donne pas beaucoup d’espoir de contre attaque. C’est la violence qui règnerait, est-ce vraiment ca qu’ils veulent ?...Elle ne peut pas comprendre leurs motivation non plus…Elle a déjà vu assez de guerre comme sa en Israël...Jen continuait de reculer avant que son talon ne bute contre le mur…Un soupire pu passez mais juste intérieurement alors qu’il se rapproche un peu trop près à son gout surtout avec une arme en main dirons-nous. Un rien obligé vu la distance elle relève son regard vers l’agent du Ncis.A mon pourquoi, Leroy ne répond pas...Si mourir de cette manière était inévitable..Elle aimerait au moins le pourquoi, pourquoi se changement, pourquoi..Cette seule question qui pouvait encore lui trotter dans la tête malgré la peur. On n’a beau se montrer dur ou tout ce que vous voulez, ce n’est pas pour ça que la peur vous est enlevée. Pas de réponse sauf l’arme qui revient à sa hauteur…Sa question s’oublie, se fixe sur le silence… A ses oreille, elle peut entendre la chamade qu’elle ne parvient pas à contrôler ce qui est assez compliqué vu la situation…Elle n’y parvient pas…Après cette question plus que étrange avouez-le et sa propre réponse, elle se demandait ce qui se passerait, elle n’était pas dans sa tête et ne le voulait pas. Quand il paru soulagé et content…non mais c’était quoi ça ?....Elle avait aucune envie de rassurer qui que soit, elle ne s’en sentait d’ailleurs pas la capacité ni l’envie de le faire…

-Pourquoi ?

Parvient-elle a murmurer en maitrisant que très moyennement sa voix sur un ton tout aussi bas. Mais inutile de crier, de toute façon il est plus que en face d’elle de toute manière. Elle vit qu’il enlève sa veste...Elle contenait plus ou moins cette peur mais pourquoi faisait-il sa ?…inutile de poser une question, vu sa tête sa devait se poser tout seul….Il ravance se retrouvant presque collée, mais certainement coincé entre l’ex-Marine et le mur derrière. Elle ne peut pas dire ce qui lui fait le plus peur, sa réaction plus que loufoque quand vous allez abattre quelqu'un, ou le faite de sentir cette arme droit dans son épaule…Epaule ? Gné...Elle ne comprenait plus et sa respiration un peu saccadée ne l’aidait pas plus à réfléchir..Elle avait sa tête vers l’épaule de l’agent, respirant un peu son odeur...Si ce n’est la décence d’une mort prochaine, elle aurait certainement enfoui son visage dans son coup …Ses pensée s’éparpillait à tout ou rien, a repassé en rapide tout des parties de vies..Quand il prend la parole disant de ne pas crier…Un seul NON aurait pu se faire entendre dans sa tête mais cette négation ne franchit pas ses lèvres.

Elle aurait voulu redresser la tête mais il avait toujours sa main. L’entende du bruit de détonation…Elle ne le perçu pas, ce qu’elle perçu parce par contre, c’est la douleur qui en ressortit. Elle ne peut pas s’empêcher d’émettre un petit son ou cris plaintif de douleur...Jen serra les dents...Bon sang, ça faisait un mal de chien…Elle ne serait pas contre le mur qu’elle aurait surement valsée à terre sous le choc du coup à bout portant…Bon sang quand on tire sur quelqu’un, on le fait pas coller…C’était encore pire, inutile qu’elle jette un coup d’œil pour voir le sang couler…Vu la vitesse à laquelle battait son cœur c’était pas mieux, le sang passait plus vite…Elle se retenait de ne pas émettre de son, la bouche fermée, les mâchoires serrées dans une moue douloureuse…Pourquoi avait-il fait ça ?...La souffrance était dans son contrat ?...Elle ne tentait pas de comprendre, elle tentait de se taire et de rester dans les limites de la conscience. Elle voulu se dégager mais le moindre mouvement de son bras lui lança dans tout le corps..Sans autre force de courage pour le moment, elle préfère se laisser glisser au sol, c’est jambes ne la portant plus en ce moment. Elle porta sa main sur son épaule comme pour faire pression, mais rien cas tenter de le faire, elle laisse échapper un nouveau son…Une question lui brule les lèvres mais si elle desserre les dents, sa ne sera pas mieux..Elle porte son regard ou la douleur est clair vers les yeux bleus de Gibbs…Elle ne se focalise pas sur son incompréhension, simplement sur ne pas dévier vers l’inconscient...ce qui était dur vu la douleur lancinante qui lui traversait l’épaule...Elle murmura simplement dans un ton comme une explication ou une demande de terminer tout de suite...Tout de suite après, elle resserre les dents..


-Jethro...

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Sam 3 Oct - 19:41

    Bon ok… Leroy ne s’était pas attendu à mieux comme « raisons »… Ce n’était pas du tout du genre à Jenny de mettre sa vie en danger pour autrui, non vraiment pas, voyons… Encore une fois, il sentit une légère colère monter à lui à la dernière phrase de la directrice… Il aurait voulu se taire, mais ne put s’empêcher de répondre :

    - Ne m’inclus pas là-dedans, Jen, cracha-t-il entre ses dents… Rendant son rôle dans cet attentat encore plus compliqué et indéfini. Quoi ? Vous pensiez tout de même pas que… Mais non ! C’est quand même Leroy Jethro Gibbs, voyons…

    Jenny lui faisait encore confiance… Ce qui devrait le rassurer, mais en même temps la suite des choses ne dépendait que de lui et ça… Ça ne le rassurait pas du tout… Certes, il l’avait l’idée, mais ce n’était pas un plan parfait comme il aurait souhaité… Il ne pouvait pas se permettre de simplement dire que Jennyfer était morte… Il fallait qu’ils retrouvent des choses le laissant croire et… et… Et c’était ça là là…

    La peur… C’était ce qu’il lisait dans les yeux de la directrice du NCIS en ce moment et il n’aimait pas ça du tout… Shepard n’était pas du genre à avoir peur pour rien et savoir qu’il était la raison de cette crainte habitant Jenny, il n’aimait pas ça non plus… Elle finit par lui reposer la même question à laquelle il n’avait pas répondue… Soit pourquoi… C’était tellement compliqué et simple à la fois… Et allait-elle le croire ?


    - Je vais tout t’expliquer… Mais pas ici, finit-il par répondre, laissant comprendre à Jenny qu’il n’allait pas la tuer… Enfin pas tout de suite…

    Et voilà qu’il la serrait en quelque sorte contre lui, sentait presque le cœur de Jenny battre à toute vitesse sur son propre torse ou bien c’était le sien qui se débattait comme ça. Il ne pouvait plus se permettre d’attendre plus longtemps… Il devait le faire… Et bang…

    Non ! Il pouvait pas le croire… Il l’avait vraiment fait… C’était impossible… Il avait dû imaginer qu’il avait appuyé, mais non… Une faible plainte sortant de la bouche de Jennyfer lui fit rapidement comprendre le contraire. Non ! Jenny ! Il n’avait pas fait ça… Pas à elle… Il ne pouvait pas être capable d’une telle chose…

    Leroy la lâcha, ne pouvant la forcée à rester contre lui après ce qu’il venait de faire… Il recula d’un pas et puis d’un deuxième. Fixant toujours Jennyfer, cette dernière se laissant glisser contre le mur… Jethro put remarquer la marque de sang du sur le mur que laissa la chute de la directrice…


    Jethro la fixait et étrangement, c’était la peur qu’on pouvait lire sur son visage à présent… Il n’arrivait plus à faire un mouvement se contenta de regarder ce qu’il avait osé faire à Jennyfer… Il… Il était un salaud… Voilà tout… On ne pouvait pas dire mieux de lui en ce moment.

    Elle murmura son nom, le ton qu’elle utilisa, il n’y porta pas attention… Tout ce qu’il savait c’est qu’il devait agir et maintenant, il ne pouvait la laisser commence ça… L’arme de Mitchell, il la laissa tomber sur le sol et avança rapidement et se jeta rapidement à genoux à côté de la directrice du NCIS… Faisant comme s’il n’était pas responsable de la douleur de Shepard.


    - Jen… Je… Je…, il n’arrivait pas à le dire… Il n’arrivait pas à prononcer les mots qu’il voulait dire… Il s’étira pour prendre sa veste qu’il mit en boule avant de la poser sur la blessure de Jenny… Certes, il savait que ce petit geste ne serait pas sans douleur, mais, il n’avait pas trop de choix.

    - On… On ne peut pas rester ici, Jen… Il faut… Il faut partir…

    Bon ok… Il lui demandait quelque chose de pas facile pour tout de suite, mais lorsqu’ils seraient chez lui… Il s’occuperait de son mieux de sa petite directrice préférée. Jethro se leva et tendit une main aidante vers Jenny, espérant qu’elle accepte son aide et qu’elle lui en veuille pas trop…

    - Je vais TOUT de raconter après, Jenny, mais… On doit partir, rajouta-t-il pour encourager la jeune femme à le suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Sam 3 Oct - 22:06

Gibbs réplique de manière claire pour lui faire une fois de plus sentir son désaccord à sa manière de voir les choses…Tant qu’on ne lui explique pas, elle ne peut pas savoir évidement qu’elles sont les raisons si nébuleuses pour la directrice qui le pousse à faire ça…Si elle ne devait pas le mêler a ça, pourquoi était-il là ?...Pourquoi les aidaient-ils ?... Tellement de question et si peu de réponse, de la part de Jethro c’était habituelle et des plus gênants dans certaines circonstances. Cependant, Jen préféra garder le silence et attendre, un peu, il n’a pas voulu lui expliquer avant, elle n’y arrivera pas si il n’est pas décidé… Elle préféra ne pas le mettre en rogne non plus…Déjà que tout les décisions qu’il prendra décideront de sa vie…C’est frustrant de savoir que votre propre vie ne vous appartient pas vraiment et est décider par d’autre mais c’était comme ça…Elle se força toujours à rester le plus calme que possible…Contre l’agent a présent, elle pu entendre sa réponse à son pourquoi, une simple phrase…Mais elle ne saisit plus trop, elle l’a toujours dit que laisser passer des peurs ou de réagir sous impulsion comme ça vous empêche d’être efficace, elle en n’a plus que la preuve en se moment, vu qu’elle n’arrive pas a avoir des idées claires et surtout des idées fiables.

-Je ne comprend pas...

Avoua t-elle simplement en toute vérité, elle paraissait un peu plus perdue que l’habitude et si loin en se moment de l’image froide, sur et dur qu’elle a déjà pu donner à de nombreuses reprises. Mais là c’est une situation qui bien que due à sa profession mélangeait du personnelle et dans se domaine, elle sait nettement moins bien se défendre que dans d’autre cas…Inutile de débattre que finalement Leroy avait appuyé sur la détente à son plus grand étonnement…Le coup était donc partit peu de temps après cette révélation qui malgré la douleur, avait anéantis de la même manière ce semi-espoir, elle avait bien eu raison de ne pas se mettre cette idée en tête….Quoique elle ne sait plus…A présent au sol, ou d’ailleurs elle ne faisait que poser sa main contre son épaule, de douleur, elle ferme les yeux, la tête contre le mur...La vue du sang ne la dérangeait pas, mais quand c’est le votre c’est plus gênant...

Ne comprenant plus rien et ne faisant pas de lien entre sa phrase d’avant et son geste…elle voulait juste que sa se termine, peut importe comment…Inutile de la rassurer si c’est pour continuer à tirer…Cependant, elle avait relevé le regard en murmurant son nom…pour deux raisons…Mais quand elle croise le regard de son ex-amant, elle ne pensait pas y voir aussi une peur sur son visage qui a perdu son masque d’inexpression…Il avait l’air de ne pas réaliser, elle je peux vous rassurer elle le réalisait très bien…Et il avait reculé…Elle n’était pas pour le moment dans l’humeur de compassion, bien que à inverser les rôles, elle ferait très certainement la même tête que lui. Mais on sait tous que la douleur ne rend pas les gens de bonne humeur….Cependant, elle cru une fraction de seconde qu’il allait partir comme ça ?…Non il ne ferait pas ça n’est ce pas…Du moins, elle l’espérait car a rester ici et se débrouillé, elle aurait préféré que ça se termine tout de suite que d’être a moitié blessée et que quelqu’un d’autre achève le travail après…Mais il lâche l’arme et se rapproche d’elle, se fut un léger soulagement qui ne dura pas quand il fit pression sur sa plaie avec sa veste… la douleur qui lui lança dans le bras fut un peu a comparer a un couteau qu’on replante une nouvelle fois…Ce qui lui arracha un nouveau gémissement de douleurs…Elle ferma une fraction de seconde les yeux pour tenter de se calmer, de calmer déjà son cœur serait une bonne chose…Partir ?…Ce fut un soulagement mais pas très apprécié car la douleur restait bien là…partir ou ?...Si il croyait qu’elle aurait encore la force de faire un 100 mètres, là il la surestimait un peu…Elle le voit se relever, ce qui relâcha la pression sur son épaule…Elle avait choisit de lui faire confiance, elle commença a voir ou il voulait en venir, mais ou il voulait allez non…Soit, elle n’avait guère le choix que de lui faire confiance jusqu'à bout...il fallait qu’elle se relève.


-Pour allez ou ?

Demanda t–elle faiblement, tout lui expliquer?... Elle voit sa main…Et regarde la sienne…sa paume est rouge…Elle l’appuie sur le mur et laisse une trace dessus d’ailleurs, poussant sur ses jambes pour se relever. Ce n’est pas contre lui, mais il lui à tirer dans l’épaule à bout portant et elle a encore un peu de dignité…Soit…Jen arrive avec peine sur ses pieds. Elle le fixe et porte finalement un regard à côté d’elle…Elle regrette bien vite d’avoir fait cette action et porte son regard vers la porte…Allez avancer un pied, elle peut le faire…Elle avance d’un pas…La réaction à son action se fit rapidement, pas assez d’équilibre, elle chancelle et se rattrape au mur…Elle respire profondément, allez passez outre ça…elle a plus de volonté que ça…Et effectivement, elle se redresse sur ses pieds portant une nouvelle fois sa main à son épaule, rien que le mouvement de se redresser fait bouger inconsciemment les épaules et ça fait encore plus mal que quand sa ne bouge pas… Elle avance pour rattraper l’hauteur de Gibbs avec prudence…Elle avait commencé à lui faire confiance, elle devait donc continuer…bon au moins, à choisir elle préférait une balle dans l’épaule que de se retrouver en 4 planches…

-Noémie est ici...Elle n'a rien à voir la dedans Jethro...Laisse-là, je te suis…

C'était comme une demande silenciseume, et doucement, elle avance vers sa porte tels une habitude lointaine…Elle ne pensait cas une chose à la fois car faire abstraction de cette sensation était impossible…Approchant de la porte, elle vacille une nouvelle fois.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Dim 4 Oct - 15:57

    Leroy n’aurait peut-être pas dû répondre cela aussi brusquement, car il était bel et bien dans le coup… C’était donc normal qu’elle l’inclut, mais il détestait cela être vraiment vu comme un méchant… Surtout par la femme qu’il avait devant lui… Mais bon… À bien y penser, le contraire serait surprenant, car il était quand même en train de lui pointer une arme dessus.

    Jenny ne comprenait pas et ne se retient pas de lui dire… Certes, être à sa place, Jethro non plus ne comprendrait pas trop et chercherait également des explications… Mais… Il ne pouvait rien lui dire, enfin, pour le moment… Pas ici…


    - C’est normal, Jen… Bientôt… Tu vas tout comprendre… Très bientôt… Répondit-il simplement à la petite remarque de Jenny sur le fait qu’elle ne comprenait pas…

    Pourquoi avoir tiré à bout portant ? Mais non, voyons ! Pas pour pouvoir rassuré Jenny en même temps, même s’il avait profité pour essayer de le faire… Non ! C’était plutôt pour tenter d’étouffer un petit peu le son et ça avait fonctionné… Certes à moitié, mais cela avait sûrement suffit pour ne pas réveiller la bonne de Jenny… Ou bien, elle avait préféré rester cacher dans son lit pour ne pas que la personne dans la maison prenne conscience de sa présence… Quoi qu’il en soit, ce n’était pas elle la cible de Jethro donc… Elle n’avait rien à craindre, bien qu’elle ne le savait peut-être pas… Bref…


    Le sang… La vue du sang ne l’avait jamais vraiment déranger, mais le fait d’être responsable et qu’en plus c’était celui de son ex-amante, il n’était pas tout à fait à l’aise avec ça… Leroy s’approcha d’elle, se laissant tomber à genou et fit pression avec sa veste… Il aurait bien pu y aller directement avec ses mains, mais pas certain que Jenny aurait apprécié et ses mains n’épongeaient pas autant le sang que sa veste ici présente.

    Bon, il ne pouvait pas la tenir comme ça indéfiniment, ils devaient partir le plus vite possible… Pourquoi ? Il ne savait pas, mais il avait cette impression de devoir quitter les lieux au plus vite. Mais bien sûr, lorsqu’il le dit à Jenny, il eut le droit à la question « pour aller où ? » En fait, il ne savait pas encore lui-même…


    - Je vais bien finir par trouver, répondit-il un petit sourire en coin en se relevant et en tendant une main vers la jeune femme…

    Bien sûr, elle refusa son aide et préféra y aller par elle-même, laissant au même moment la forme de sa paume sur son mur… Leroy se retient de ne pas aller l’aider tout de même… Il détestait la voir comme ça, si faible… Mais, elle ne voulait pas, donc, il n’allait rien tenter et essayer, j’ai bien dit, essayer de la laisser se débrouiller toute seule comme une grande fille.

    - T’inquiète… Ce n’était pas dans mes intentions, répliqua-t-il à la demande de la directrice du NCIS… Non… Il ne voulait pas apporter Noémie avec lui… Elle devait croire la directrice morte également…

    Leroy arriva presque au pas de course lorsqu’il vit Shepard vaciller rendue à la porte… Il ne put se retenir et la rattrapa pour tenter de lui redonner son équilibre, bien sûr, il fit très attention à l’épaule qu’il avait blessée, pourquoi lui faire mal davantage ? Il ouvrit la porte, permettant ainsi à Jenny de continuer d’avancer, mais Jethro resta proche… Très proche d’elle et la surveillait vraiment… Il était prêt à la laisser avancer toute seule, mais si elle était pour tomber, il allait la rattraper et l’aider ! Qu’elle le veuille ou non…

    Ils restaient assez silencieux pendant leur déplacement vers l’extérieur. Il n’avait pas grand-chose à dire pour le moment, tout serait dit plus tard… Dans un autre endroit, mais lequel ? Bref… Pour le moment, ce n’était pas le plus important, ben en fait… Oui… Ce l’était mais bon…

    Leroy ouvrit la portière côté passager de sa superbe voiture jaune Cool et laissa Jenny y entrer, mais attrapa la ceinture qu’il accrocha quelque part en arrière pour faire comprendre à la directrice qu’il n’était pas suicidaire à ce point et n’allait pas lui demander de s’attacher. Voyons ! Mettre la ceinture directement sur sa blessure ? Mais oui… Quelle bonne idée !

    Étrangement, Leroy conduit de façon très prudente… En conduisant, il avait décidé de la place où il souhaitait se rendre avec la directrice. Et ils y arrivèrent en moins de 45 minutes… Le trajet, Jethro aurait pu le faire en à peine 25 minutes, mais comme je disais, il avait conduit avec prudence. La prudence à bien meilleur goût...XD


J’espère que ça te va que je me sois permis d’avancer les choses un petit peu rapidement… ^^ Sinon, aucun problème, je peux changer suffit de le demander! Je suis sous vos ordres Madame le Directeur!! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Dim 4 Oct - 18:41

La directrice n’avait rien répliquée à sa phrase et d’ailleurs, elle en aurait bien eu du mal aussi...
Encore a terre elle avait posé une question légitime du moins elle trouvait...Partir d’accord mais pour allez ou ?...Franchement à pied, elle ne se donnait pas de terminer la seconde rues avant de ne plus avoir la force de continuer à marcher comme ça...Elle entend sa réponse…Si il trouvait le moment de rigoler, elle ne pensait pas les choses si drôle…C’est une moue plus mitigée qui lui répondit…elle avait un peu trop mal et pourtant l’adrénaline tempérait encore la douleur mais jusqu'à quand ?... Génial, fonctionner à l’improvisation…Bon un peu, d’accord ! Beaucoup ? Pourquoi pas…Mais elle ne tiendrait pas indéfiniment surtout si ca ne s’arrêtait pas de saigner…


-Alors je t’en prie trouve vite..

Murmura t-elle entre ses dents, alors qu’elle faisait l’effort de remonter qui se réalise plus ou moins bien...Mis à part quelques fausses appréciations…Et passa donc devant Jethro qui lui confirma qu’il allait laisser la jeune femme tranquille. Elle n’avait plus cas espérer que Noémie dormait à point fermé…Elle allait paniquer en découvrant le tout demain matin, mais au moins une chose ne lui pèserait pas sur sa conscience…sa bonne vivrait toujours…Ou alors elle a eu l’idée d’appelez la police ?...Elle n’espère pas…enfin si elle préfère la police à d’autre chose…mais…oh allez savoir, elle n’a pas la tête à se plonger dans des réflexions compliquées...Tout en se concentrant, elle vacille…Sans grand espoir, elle attend le choc du sol qui ne vient pas, Jen rouvre les yeux pour voir et sentir aussi que l’agent Gibbs la remit sur pieds…elle pose son regard vers lui, avec un petit mouvement de tête qui pouvait en dire long mais un merci conviendrait déjà bien à la situation…Elle continua, elle pouvait le sentir proche…au fur et à mesure que les secondes passent, elle parvient à reprendre un semblant de calme bon toujours torturé d’une douleur qui ne s’arrêtera pas de si tot sans rien faire…et très franchement l’exsanguination sa ne la tente pas vraiment….Il lui semble que descendre une volée de marche n’a jamais était long de sa vie.

-Remet la clé…

Susurra t-elle…Dehors le vent est froid…ou c’est elle qui a froid ?…elle refuse de penser et ce force à avancer…on peut dire que se sentir vivre c’est pas toujours des plus marrant non plus…Elle vit une voiture jaune et esquisse un pauvre sourire à l’encontre du futur chauffeur…Sans un seul reproche, elle accepte docilement de monter dans la voiture…de toute façon, elle se voyait plus que très mal conduire…Elle tente de se mettre de façon à ne pas lui salir tout sa voiture après tout…Elle appuie, se faire mal soi-même à au moins un avantage…On sait que c’est de sa faute et on ne peux s’en prendre cas soi..Il conduisait à un allure qui ne lui correspondait pas…mais elle lui en fut vraiment reconnaissante car prendre des dos d’âne à 100kilomètre heure avec son épaule…Sa n’aurait pas été la joie…Les minutes défilent…elle n’ose pas prendre la parole…Elle se contente de se murer dans un silence plutôt que de lui faire subir le son qui peut accompagner ce qu’elle ressent ainsi que de faire pression…De plus certainement que l’adrénaline à passer depuis le temps…Elle en a presque mal à l’autre bras de rester immobile…le temps passe trop lentement à son gout et sa continue de saigner, un peu moins maintenant qu’elle est parvenue au calme…mais encore assez pour marcher, la même distance ?…elle ne sait plus…elle tente de tenir dans les bords de la conscience mais sa devient compliquée…La veste doit être tachée de rouge et sa main, elle ne veut même pas en voir la couleur…elle à la tête contre le pose tête…Elle regarde défilée sans même essayer de reconnaître…Pour se sentir faible alors là, elle devait presque gagné le gros lot...La voiture s’arrête…Elle n’en réalisa le faite que quand sa portière s’ouvrit…elle en rouvrit les yeux immédiatement…non…non...Surtout ne pas dormir…ne pas fermer les yeux…Ou ils étaient ?...Il faisait sombre et elle ne percevait pas vraiment et ayant visiblement manqué une partie du voyage, elle ne pouvait pas se repérer a des noms de rues.

-Ou sommes-nous ?...

Demanda t-elle plus que faiblement...elle voyait un brin trouble par moment et elle avait froid…Vraiment froid cette fois, sa main était un peu engourdit….le sang qui passait mal ne serait pas étonnant vu la blessure se situant un peu plus…Elle veut pour se redresser mais la douleur qui s’était tapis revient plus forte, elle se laisser tomber…Allez on sort…l’ordre que le cerveau lance fit réagir finalement avec une peine plus que énorme ses muscles mais elle parvient à se remettre debout…pour un très court laps de temps, elle n’a pas...Enfin plus la force là maintenant de se retenir, de tenir son propre poids sur ses jambes…Impuissante, elle se rassit tout simplement…


hj: Oui pas de problème..Excuse moi de ne pas trop avancez plus que là ou tu as été dans ton rp..mais comme j’ignore ou tu t’es arrêtez, j’ai un peu de mal de dire quoique se soit après…au pire je peux changer aussi Agent gibbs…

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Lun 5 Oct - 2:48

    Leroy sourit à Jenny lorsqu’elle lui demanda de trouver et vite… Elle n’avait pas perdu son sens de l’humour, si on pouvait appeler ça comme cela… Jethro ne répliqua rien et suivit du regard la directrice jusqu’à la porte, la rattrapant lorsqu’elle passa très proche de la chute… Tomber ne ferait certainement pas beaucoup de bien à sa blessure.

    Descendre les escaliers fut assez long et sûrement pénible pour la jeune femme… Gibbs qui était du genre à monter ou descendre les marches quatre par quatre prenait son mal en patience et tentait de son mieux d’aider Jenny sans lui laisser croire… Il était quand même responsable de la faiblesse de sa directrice, donc, il n’avait pas à chialer…

    Rendu à l’extérieur, ils furent accueil par un vent tiède plutôt agréable, enfin pour lui… Shepard coupa le silence qui durait depuis très longtemps en lui disant de remettre la clé… Quoi ? Quelle clé ? Oh ! Sa clé ! Bien sûr… Il était en train de l’oublier celle-là, il la sortit donc de la poche de son pantalon et la remit dans la cachette de Jennyfer avant de retourner près d’elle et de l’accompagner jusqu’à sa voiture…

    Il lui ouvrit docilement la portière avant d’aller prendre place derrière le volant, ne sachant toujours pas où aller… Tout en démarrant, il tourna la tête vers Jenny, plus vers sa chevelure rousse, il la regarda un moment avant de faire un petit sourire triste. Il savait exactement où ils allaient de rendre ! C’était plus que sûr comme endroit, personne ne penserait à aller le chercher là-bas… Même pas Ducky… En fait, la seule personne qui aurait pu y penser après un moment se trouvait à côté de lui, donc…

    Gibbs conduisit prudemment… Ah non ! Il n’aimait vraiment pas ça, il avait l’impression de ne pas avancer du tout… Quoi ? Ce n’était pas une impression ? Cependant, il réussit à tenir cette vitesse raisonnable jusqu’à l’endroit souhaité par l’ancien marine. C’était où ? L’emplacement exact n’était pas important, mais c’était un endroit assez isolé et qui ferait l’affaire pour le moment…

    Même s’il ne voyait pas grand-chose, il tourna la tête et fixa un long moment la « maison » présente à quelques mètres d’eux, quelques souvenirs lui revient alors en tête ce qui lui décrocha un autre sourire triste. Jenny ne sembla pas remarqué qu’ils étaient arrêtés, elle devait donc dormir… Il ouvrit doucement sa porte de voiture avant de se diriger du côté passager et d’ouvrir doucement celle de Jen pour ne pas la réveiller, mais… Cela échoua, car elle lui posa une question simple et donc Gibbs répondit rapidement ! Et oui ! Pour une fois !


    - À mon chalet !

    Il avait un chalet ? Et oui… Malgré le fait que ça faisait des années qu’il n’y était pas allé… Ça restait tout de même son chalet… En fait, depuis la mort de sa première femme, Shannon, et de sa petite fille, Kelly, il n’avait pas remis les pieds dans cet endroit contenant que trop de souvenirs… Aujourd’hui, il y était et c’était bien parce qu’il n’avait pas trop le choix…

    Jenny tenta alors encore de se débrouiller seule, mais là, elle éprouva quelques difficultés de ce côté, car après quelques secondes, elle s’était relaissée tomber sur son siège. Leroy eut un petit sourire presque mauvais… Alors là ! Qu’elle le veuille où non… Il allait l’apporter !

    Jethro porta donc l’un de ses bras sous les genoux de Jenny et l’autre il alla le posa au milieu de son dos et la souleva sans peine. Il avait vu beaucoup plus lourd comme femme… Certes, il savait qu’elle n’allait pas apprécier, c’était bien pour ça qu’il avait sourit comme ça, mais elle n’avait pas le choix. Héhé !

    Gibbs marcha lentement vers la demeure en bois devant lui… Il ne put s’empêcher de pousser un soupire rendu devant la porte… Il n’avait pas trop envie de remettre les pieds dans cet endroit… Mais en même temps, il pourrait profiter de l’occasion pour faire le tri dans leurs veilles affaires. Leroy posa Jennyfer sur le sol, seulement pour forcer sa propre porte avant de la reprendre et de la faire entrer dans le petit chalet de Leroy Jethro Gibbs !

    Par habitude, il appuya sur l’interrupteur, mais aucune lumière ne prit place dans la vieille maison… Arf !! Il allait régler ce petit problème, mais plus demain… Là, il avait d’autres chats à fouetté ! Ha ha ! Jen !!! Cool

    Il resta planté avec Jen dans les bras quelques secondes… Là, il était en gros dilemme… Sa chambre à Shannon et lui ? Ou bien celle de Kelly ? Heum… Arf ! Il se sentait gentil, il se dirigea donc vers la pièce la plus éloignée. Il hésita quelques secondes à ouvrir la porte, mais finit par le faire… Il avança lentement et posa doucement la directrice du NCIS sur le grand lit présent dans le fond de la pièce…

    Leroy posa une main sur la couverture du lit… Ouin ! Ben ! Il avait fait une bonne job avec l’isolation de la place ! Les draps ne semblaient pas avoir pris l’humidité avec le temps et malgré le fait qu’ils étaient froids, ils étaient secs.

    Il laissa Jenny seule dans la pièce quelques instants ! Mais non voyons ! Il n’allait pas la laisser comme ça, voyons… Il revient quelques minutes plus tard avec plusieurs serviettes, une robe de chambre ayant appartenue à Shannon et une boite d’allumette… Il commença donc par allumer les très vieilles chandelles présentes dans la pièce, diffusant en plus du peu de chaleur une lumière assez forte pour distinguer la chambre plus en détail.

    Malgré le fait que l’endroit était inhabité depuis très longtemps, la place restait assez chaleureuse même si c’était légèrement poussiéreux. Jethro s’approcha de la directrice et s’assit sur le lit à côté d’elle, posant les quelques serviettes qu’il avait sur ses cuisses. Il entreprit de faire un bandage à la jeune femme sur sa blessure, certes, il fit attention, mais le faire sans douleur c’était plus qu’impossible… Par chance que Shepard s’était calmée, car le saignement était déjà beaucoup moins pire et donc elle n’allait pas se vider de son sang devant lui…

    Ouais ben ! Il devrait devenir médecin ! Il était super bon pour faire des bandages… Quoi ? Ça allait faire l’affaire pour ce soir, il irait acheter d’autre chose plus utile demain… Il reprit le morceau de vêtement de Shannon et après un moment, il le tendit à Jenny…


    - Tiens ! Mets ça pour te réchauffer, dit-il d’une voix douce un petit sourire aux lèvres… Et après au dodo, hen ?

    Quoi ? Un gars s’essayait ? Peut-être serait-elle trop fatiguée et accepterait d’attendre avant de parler? Ouin ok… Il pouvait toujours rêver… Il se risqua donc à se relever et fit à peine un pas vers la sortie...


[ Je suis désolé! Mon post est vraiment nul! Oo ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Lun 5 Oct - 18:12

La surprise c’est ce qui se passa quand elle lui rappela la clé qu’il n’avait eu aucun mal à trouver...Après tout ne pas remettre ces clés seraient sans doute une mauvaise idée, ou pas forcément…soit, elle sera au moins qu’elle ne sera pas quitte à en refaire un triple après…Montée en voiture, la directrice ne perçu pas son regard et d’ailleurs, elle n’en aurait certainement pas compris la signification n’étant pas dans l’esprit de son voisin d’à côté…Arrivée à l’endroit, il lui répondit tout de même à cette question de lieu…un chalet…sa avait le mérite de répondre au moins à la question et pour la précisons moins important il est vrai…Quoique en estimer la distance parcourue, il y avait moyen…mais avec un peu de patience vous lui demanderez sa plus tard...Un chalet ?...ca devrait l’étonner l’utilisation du pronom possessif ? Surement mais après tout pourquoi pas…Elle porta son regard vers l’extérieur de l’habitacle, se fixant sur une silhouette qui pouvait effectivement se dessiner dans l’ombre..Il fallait le savoir que c’était là.

-C’est pour un refuge a l’agitation du centre ville ?

Après tout, elle ignorait la signification que pouvait avoir cet endroit pour l’agent gibbs. Mais elle ne peut pas le savoir de toute façon…Soit, elle n'allait pas camper dans la voiture, quoique mine de rien, on n’était pas encore trop mal installer…mais sa tentative de sortie se solda par un échec…Alors qu’elle allait retenter, ben oui, elle était bornée tout de même…le mentale peut faire énormément de chose mais dans la possibilité de ce que peut faire le physique…Néanmoins, elle ne tenta pas cette hypothèse qui se vouait à l’échec et Jen se retrouva plus vraiment au sol...Non...Cependant, elle ne se débattit pas…Ca ne serait que le gêner encore plus et à vrai dire, ca ne lui tentait pas de retrouver le sol brutalement…mais elle n’apprécia que moyennement. Mais il est vrai qu’elle doit s’avouer que ce n’est pas désagréable premièrement et que secondement, elle n’y aura peut-être pas arrivé non plus…Passons…Le sourire de l’ex-marine la frustra légèrement…

-Sans commentaire…

Pourtant à la suite de sa phrase, elle esquisse un pâle sourire en coin. Il poussa un soupire…elle ignora la raison et d’ailleurs, ignorer tout avait quelque chose d’assez énervant tout compte fait, elle verrait peut-être sa plus tard car niveau surprise elle en avait eu son compte pour aujourd’hui en tout cas…Ma fois il y a des choses qu’on ne choisit pas...Se sentant revenir en contact du sol, elle s’apprête à refaire un pas pour avancer, mais elle n’en n’eu pas le temps qu’elle le quitta une nouvelle fois…a vrai dire, il y aura eu beaucoup de chance qu’elle n’avance plus très vite non plus…C’était déjà pas la joie avant…L’agent gibbs n’avait pas l’air des plus sur de ces pas ni de ce qu’il avait à faire..Était-ce l’endroit ou la situation ?...Elle garda ca en mémoire en tout cas…Encore une interrogation à laquelle elle n’aurait surement pas de réponse ou elle pourra attendre longtemps…S’habituant à la pénombre, elle pu distinguer finalement l’endroit, bon un peu mal d’accord, elle se redresse fébrilement se retenant avec sa main…Gibbs revient peu de temps après avec les bras chargés…Allez savoir pourquoi mais, ca ne lui dit rien qui vaille…et elle se confirma ça mentalement en le voyant ramener des serviettes..Bon c’était qu'un mauvais moment de plus à passer, et c’était le moins pénible de la journée si on peut dire ça comme ça…Elle le laissa faire les bandages continuant de serrer les dents...Sa aurait l’avantage au moins d’être utile…et il fallait bien mettre quelque chose, elle s’aurait mal vu passez toute la nuit comme ca aussi..Sur le temps qu’il faisait ça, elle fixait son esprit sur autre chose. Elle porta son regard vers la pièce, la décoration était joliment faite en tout cas, ben elle n’avait vu qu’ici pas tout la maison certes mais à se douter que sa devait être même chose par tout et certainement mieux ailleurs, dans des pièces ou on n’y vit plus par exemple : un salon…quoique il y a un salon dans un chalet ? Soit…

-C’est très joli…C’est toi qui a fait ?

Elle s’occupe comme elle peut l’esprit…elle tourne la tête vers Leroy simplement, le regarda finir le bandage…Elle cherche que dire, pas vraiment que dire non, elle sait ce qu’elle veut dire, mais ça en semble un peu simpliste comme sortie de mot...Seulement, elle stoppe ses réflexions lentes en le voyant s’arrêter un peu le vêtement en main…Elle pose son regard vers lui comme pour en trouver la signification, oh, elle se doute qu’elle peut toujours rêver pour l’avoir...Mais elle garde le silence, c’est sans doute mieux comme ça...A l’écoute de la phrase, elle sourit réellement, habituellement, elle aurait pu sortir un oui papa, mais ce n’était sans doute pas l’heure à rigoler…

-J’ignorais que j’avais un couvre feu…

Quand il prend la direction de la sortie, quoi ? la comme ça ?…NON ! ...Quoique…Une foule de question remplissaient encore son esprit un peu embrumé il faut bien le signaler et secondement, elle devait au moins dire sa phrase…elle est trouvait d’ailleurs un peu pitoyable de sa propre part de ne pas trouver de phrase plus longue..Mais après tout quand un mot en remplace des centaines d’autres il n’y a pas trop le choix..

-Jethro…

Dit-elle pour l’arrêtez dans son mouvement vers la porte. Elle porte son regard vers lui tentant de recroiser son regard bleuté...Bon ben pour aujourd’hui, elle allait se contenter de son mot n’est ce pas.

-Merci…

Merci de beaucoup chance en se moment…Mais vraiment, elle ne voyait pas comment formuler d’autre mis à part ça…cependant bien que a ce moment là, elle avait un peu d’autre chat à fouetter que de retenir mot à mot ce qu’il avait dit…il avait signalé qu’il allait lui expliquer…Certes la fatigue et autre rentraient en ligne de compte et elle n’aurait sans doute aucune mal à sombrer vers les bras de Morphée...Mais si elle n’avait plus la force vraiment de continuer à marcher, lutter pour comprendre, elle l’avait toujours…Ignorant un peu comment reprendre le sujet et si il voudrait émettre les réponses qu’elle attendaient, elle enchaine pourtant, portant son regard vers lui.

-Ais-je droit aux réponses à présent ?

Elle se retenait toujours plus ou moins assise n’ayant plus bougé de l’endroit ou il l’avait déposé.


Hj: mais non il est bien Smile

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 6 Oct - 0:45

    Son regard était tourné vers la maison qu’il voyait à peine. Pour une fois, il aurait peut-être voulu avoir une meilleure idée pour l’endroit où ils logeraient pendant un moment. S’il n’était pas revenu c’était pour une raison. La voix de Jenny s’éleva de nouveau lui posant une question que Gibbs laissa passer sous le silence, une nouvelle fois… Pourquoi faire changement ?

    Leroy la souleva pour l’aider à se rendre devant le petit chalet appartenant à l’agent. Malgré le fait qu’elle n’avait pas trop l’air d’apprécier, elle ne se débâtit pas non plus… Certes, même si elle était blessée, elle ne faisait pas preuve de folie, encore… Elle devait se douter que si elle tentait quelque chose, ils risquaient de tomber et pourrait se faire mal davantage. Par compte, à sa petite remarque, il ne put s’empêcher d’éclater de rire.


    - T’inquiète ! Ça va rester entre nous, répondit-il à la directrice.

    Mais oui ! Il n’allait pas aller dire à tout le monde qu’il avait porté la jeune femme… Il n’était pas suicidaire à ce point, elle le tuerait c’était certain… Sa porte étant forcée et il étant décidé, il franchit le seuil de la porte avant de refermer derrière eux. Après un moment, il se décida donc à aller porter la jeune femme sur le lit présent dans son ancienne chambre.

    Ensuite, il prit en charge la blessure de la directrice et à l’aide de serviettes, il lui fit un bandage temporaire, au moins, si ça pouvait tenir quelques heures, c’était déjà ça. Lorsque se fut presque terminé, Jenny le questionna... Lui qui avait fait quoi ? Il tourna la tête vers l’endroit où regardait la directrice du NCIS. Tout était encore là… Comme avant… Il eut un sourire triste à la pensée de sa première femme qui avait tout décoré, lui, il n’avait que construit le chalet.


    - La déco’ ? Ah non jamais ! J’y connais rien là-dedans, moi, répliqua-t-il sur un ton plus enjoué que ce que laissait paraître son visage.

    Il termina sa job qui était quand même pas trop mal pour un débutant travaillant à moitié dans le noir. Quoi qu’il aurait pu faire mieux… Mais bon, détail. Il ne savait pas trop pourquoi, mais il hésita avant de donner le vêtement ayant appartenu à Shannon à Jennyfer… Mais, il commençait drôlement à faire froid, donc, il le tendit vers elle, mais se décida finalement à aller le poser lui-même sur les épaules de la jeune femme. Oh ! Mais comme il était gentil.


    - Et oui ! Et il est légèrement dépassé, répliqua-t-il en tournant les talons et en faisant un signe de la main avant de se diriger vers la sortie.

    Cependant elle dit son prénom ce qui le stoppa dans son avancé. Il tourna la tête vers elle, croisant ainsi son regard émeraude. Un mot… Elle lui dit un mot simple qui prit l’agent légèrement par surprise… Quoi ? Elle le remerciait, mais pourquoi donc ? Il n’eut le temps de rien répondre qu’elle lui demandait finalement les explications à tout ce manège.


    - Tu n’as pas à me remercier, Jen… Ah non, surtout pas, commença-t-il sur un ton bas, très bas tout en avançant doucement vers la jeune femme. Il s’assit lentement sur un des côtés du lit, de façon à faire dos à Jenny…

    - Et oui, je te dois bien quelques explications, mais il y a certains détails que je ne vais pas pouvoir te révéler. Pas pour tout de suite.

    Il prit une petite pause avant de poser ses coudes sur ses cuisses et d’aller croiser ses doigts… En ce moment, il se demandait s’il devrait vraiment lui dire… Comment allait-elle réagir ? Ouin… sûrement pas super bien… Mais, il lui avait promis des explications avant de lui tirer dessus, donc…

    - Fornell et moi, commença-t-il, nous travaillons sous couverture… En collaboration avec la Cellule Anti-terroriste.

    Ouin ben… Ça faisait du bien de lui dire à vrai dire… Il… Il avait la soudainement impression de ne plus passer pour le méchant qu’il n’était pas vraiment… Leroy tourna finalement la tête vers Jennyfer et reprit :

    - Et là… Tu dois te demander pourquoi je t’ai tiré dessus, n’est-ce pas ? demanda-t-il un petit sourire en coin. Quoi ? Ah ouin… ce n’était pas super drôle, mais bon, au moins, elle était envie. Il fallait voir ça comme ça, non ? Et oui, il avait changé de sujet un petit peu vite, mais ne voulait pas trop en dire non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 6 Oct - 11:59

Un nouveau silence s’abattit entre eux, aurait-elle mieux fait de garder cette question pour elle ? Peut-être bien...Qui vivre verra, sa paraissait facile à dire dit comme ça. Cependant, elle ne rajouta rien sur le trajet vers la porte quand elle l’entendit rire et dire qu’il ne dirait rien…D’un côté elle n’en voyait pas l’avantage de crier sur les toits mais bon, tout logique ces temps-ci, lui semble l’abandonner alors on ne sait jamais…Jen se contente d’esquisser un sourire en guise de réponse…Entrée et soignez au moins pour le plus urgent, elle avait tourné la tête dans sa direction dans l’espoir d’une réponse tout aussi rapide que pour le lieu…Le sourire un peu nostalgique qui laissa échappé…lui fit dire qu’elle aurait sans doute mieux fait de se taire. Mais pourquoi on ne lui prévient jamais de rien et des trucs qu’il ne veut mieux ne pas dire ?

-En tout cas c’est agréable...

Quand il hésita avec le vêtement…elle était déjà complètement dans le brouillard de part la situation présence qui l’avait amenée à se retrouver avec une balle dans l’épaule…bien que elle n’était pas encore folle, à choisir elle préférait déjà ça…mais elle se sentait encore plus dans le vague à voir ses réactions…comme si, non enfaite elle ne parvenait pas à trouver les mots qui coïnciderait avec cette sensation. Elle aimerait poser encore des questions, c’est tout ce qui lui reste dans ces possibilités du moment, elle doit bien faire avec…mais elles ne franchirent pas ses lèvres et le laissa faire. Ce n’était pas des plus normales qui réagissent comme ça ? Si ?...Quoi qu’il en soit, l’heure si il devait y avoir explication ne devait pas être sur cela, une chose à la fois s’il vous plait, ou la directrice ne va plus s’en sortir. Déjà qu’elle mélange tout…Cependant il se reprit bien vite en lui répliquant…dormir à cette heure ? Certainement, mais en temps normale, elle en serait bien loin.

-Il y a toujours le quart d’heure académique..Non ?

De son remerciement, il en paru surprit…si même la politesse n’est plus normal, alors la elle capitule totalement. Cependant il reprend...Evidement, il le refusait, ce n’était pas une demande, elle le disait comme ça qu’il le veille ou non...Elle le fixa en revenant c’était un non, je ne réponds pas ou un non ne me remercie pas ?...Rho Jen garde ton attention bon sang ! Elle ne voyait que son dos à vrai dire de la ou elle se trouvait. Bien qu’on parle, elle trouvait toujours sa plus polie et toujours plus efficace en regardant quelqu’un…sauf bonne raison bien entendu. Sinon on n’arrive de croire qu’on les écoute pas…elle a déjà eu le cas, maintenant elle fait attention. Alors elle garda ses yeux posés vers le dos de l’agent Gibbs…Pas tout ? Attendre quoi ?!

-Et je dois attendre quoi pour pouvoir comprendre la suite ?

Dit-elle sur un ton toujours aussi bas que tantôt...Sa allait déjà un peu mieux mais bon ce n’est pas encore pour allez refaire un 100 mètre…Leroy enchaina peu de temps après...Et ce qu’il dit, l’en laissa abasourdie. Non ! C’est une grosse blague vraiment pas drôle ? D’un côté sa la rassurait de savoir qu’il n’était pas un terroriste quoique tout s’embrouille en peu plus dans son esprit...Mais la seul information qui eu le don de l’énervée c’était qu’ils travaillaient tout les deux pour le C.A.T…Celui-là, elle le retient et il allait l’entendre non mais…Mais pourquoi il ne dit rien ! Bon sang à 6 c’est toujours mieux qu’à 4 !..Pourquoi s’être tu ? Elle se redresse plus brutalement se qui lui rappela d’ailleurs que ce n’était pas du tout une bonne chose à faire…Soit elle en resta à sa position, mais d’une voix certes encore faible pour en paraître très sincèrement énervée, bien que c’était le cas, elle reprend. Pas contre lui mais...Non croyez bien, il va l’entendre le directeur de la Cellule anti-terroriste..

-Pardon ?! Vous quoi ?...Mais pourquoi ne rien avoir dit plutôt ?...Et surtout pourquoi la cellule anti-terroriste n’a pas prévenu qu’elle avait demandé cela…La première chose qu’on dit en téléphone quand j’arrive, c’est qu’il y a un énorme problème de sécurité…Il est au courant et il ne dit rien ? Mais il est fou…Il croit quoi, que c’est un de nous quatre qui a eu cette envie soudaine ?...Bon sang les premiers noms qui on circuler pour nous et le FBI était toi et Tobias !...Pourquoi il n’a rien dit ?...et toi aussi pourquoi ?

Elle lâcha sa d’un bloc…Avant que ca vacille un peu dans sa vision...D’accord, elle va arrêter la. Elle respire un peu avant de l’entendre par la suite…la il est vrai que c’était une question intéressante...Oùh, elle devait plus vraiment être dans la logique la preuve, ce n’est pas la première question qui lui est venue à l’esprit et pourtant…Elle croise son regard, alors qu’il esquisse un sourire. Ce n’était pas drôle ! Elle fixe son regard avant de répondre.

-Je t’écoute…

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Jeu 8 Oct - 0:26

    Agréable était-il le mot juste ? Peut-être bien pour elle, mais pour lui, la décoration lui rappelait trop de souvenirs… Pas très, très joyeux… Tourner la page, l’avait-il déjà fait ? Mmm… À moitié, car penser à sa première femme et à sa petite fille le rendait encore triste et il ne croyait pas vraiment que ça change un jour…

    Comme ça, en regardant la décoration, Leroy se perdit un petit peu dans ses pensées… Si Shannon et Kelly n’étaient pas mortes qu’est-ce qu’elles seraient aujourd’hui ? Sa première femme et lui seraient-ils encore ensemble ? Auraient-ils eu d’autres enfants ? Gibbs finit par pousser un soupire en guise de seule réponse à l’affirmation de la femme présente dans la pièce.

    Il allait pour partir… Pourquoi ? Certes, en partie pour éviter les futures questions de Jenny, mais également pour la laisser se reposer, car elle semblait beaucoup plus pâle et plus fatiguée qu’à l’habitude… quoi que, c’était peut-être que l’éclairage qui laissait croire cela. Il eut un petit rire à sa question ! Nah, mais ! Pire qu’un petit enfant qui se négocie des minutes de plus avant le coucher.


    - Un quart d’heure… Pas plus, répondit-il finalement, avant d’aller prendre place sur le lit, dos à Jenny. Elle sembla vraiment très mal prendre le fait qu’il ne puisse pas tout lui dire… Pas qu’il ne voulait pas, mais moins qu’elle en saurait et mieux ça serait pour sa sécurité…

    - Que tout soit terminé, répliqua-t-il à voix basse. Ouin, ça pouvait faire un bon moment à attendre, mais bon, il n’avait pas trop le choix.

    Il ne lui laissa pas vraiment le temps de poser les questions, qu’il enchaîna tout de suite avec les réponses… Quoi ? Les interrogations de la rousse étaient facilement devinables. Jethro avait commencé par l’essentiel, lui avouant qu’il n’était pas vraiment un méchant et qu’au contraire, il servait toujours son pays en souhaitant empêcher les terroristes de détruire la sécurité. Et voilà ! Elle était partie dans son discours, Leroy ne s’attendait pas à une réaction différente de la part de la directrice.


    - Voyons Jenny… Tu sais très bien pourquoi nous avons rien dit… Dans les affaires délicates de ce genre, c’est toujours mieux que le moins de personne soit au courant. Pas besoin de te rappeler qu’il y a des taupes partout… Si par malheur l’info venait à sortir que nous travaillons sous-couverture et bien… Fornell et moi, on est fini Jen… tu le sais très bien… Au nombre de fois que nous avons bossé dans cette situation…

    Il ne put s’empêcher un petit sourire à ces vieux souvenirs, cette fois-ci beaucoup plus agréable… Pourquoi ? Héhé ! Je vous le dis pas, vous êtes trop jeune ! Wink


    - Oui, les directeurs des agences auraient pu être mis au courant, mais comment savoir si ce n’est pas vraiment eux les taupes ? Donc, nous avons décidé que c’était mieux ainsi de seulement travailler avec la CAT sur cette affaire.

    Certes, il ne visait pas Jen personnellement, Jenny une taupe ? Non ! C’était comme lui en terroriste ! Voyons ! Impossible…


    - Tu sais, on n’intègre pas un groupe terroriste seulement en claquant des doigts… Nous devons faire nos preuves et j’avoue qu’avec moi, ils ont commencé fort en me demandant de t’éliminer… Et pour eux, c’était un deux pour un… Me savoir de leur côté en plus de ne pas t’avoir dans leurs pattes…

    Son regard posé dans celui de Jenny, il esquissa un sourire. Jenny un problème futur ? Oui… Oui et c’était probablement la plus dangereuse des trois autres directeurs… Pourquoi ? Parce qu’elle avait bossé avec lui, quoi ! Elle avait en quelque sorte appris du meilleur qui avait déjà appris du meilleur et ainsi de suite.


    - J’aimerais que tu répondes à l’une de mes questions, maintenant, commença par dire l’agent du NCIS. Quoi ? Quelle question ? Vais pas le dire tout de suite, voyons… Mais bon, cette question, longtemps, il se l’était posé… Pourquoi ? Parce qu’il avait eu peu de renseignement sur le sujet… Seulement une lettre, rien de plus… Donc…

    - Pourquoi être parti, v’là 6 ans ? finit-il par demander de façon plus que sérieuse… Il voulait avoir une réponse… Ça l’intriguait vraiment… Pourquoi ? Ils étaient heureux, non ? Non ! Alors là… Il en avait manqué un bout… Jenny ne lui avait démontré aucun signe laissant croire qu’elle était le quitter et pouf ! Elle était partie… Donc, maintenant qu’il l’avait en quelque sorte sous la main, il allait demander… Héhé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Jeu 8 Oct - 11:04

Pour tout compliment, il se perdit dans un soupire de la part de l’ex-marine. Très bien elle n’insisterait pas là dessus…Sa paraissait pas très agréable ou du moins elle ne peut faire que des suppositions…et vu comment tournait les choses, elle n’était plus si sur que ca d’être douée aux devinettes ces temps-ci…Vu qu’il n’avait pas l’air de vouloir rajouter quoique se soit, elle n’en rajouta pas non plus…On ne va pas tout changer en une soirée n’est ce pas ? De plus elle doute que la raison de ses pensées pour cette endort aille un quelconque rapport avec le reste…Autant faire par ordre de priorité…quoique si elle doit rester là, sa deviendra dure à classer…Cependant un sourire lui revient à son quart d’heure académique et croyez bien que quand vous devez faire une réunion avec les trois autres…le quart d’heure devient facilement la demi-heure…Mais bon quand on n’a pas le choix on n’a pas le choix non plus…Elle acquiesce c’état toujours ça de prit et puis elle n’avait pas l’heure sous la main alors avec un peu de chance sa serait déjà un peu plus allongé que 15 petites minutes… Quoique on peut en dire et en faire des choses en 15 minutes mais bon…C’était long et très indéterminé pour elle…sa pouvait se terminer demain comme dans 3 mois…Il est hors de question qu’elle se fasse passez pour morte pendant 3 mois à se tourner les pouces ici !

-J’admire la précision de la date Jethro…Mais qu’attendez vous alors ? De connaître qui est à la tête de tout ca ?

Sa semblerait logique qu’il ne se montre pas au début et qu’il ne le fera pas sans avoir confiance dans l’équipe qu’il a, enfin il ou elle… Ce qu’il expliquerait peut-être le faite qu’il lui a tirer dessus vu que c’était son ordre…A peine avait-elle finit de formuler son flot de question qu’il lui répondit presque du tac au tac…Sa fait particulier d’être à se point prévisible mais à son avantage qu’il n’est pas chez les méchants…Ca serait vraiment pas fameux pour elle, la preuve il était entré sans le moindre bruit chez elle, porte fermé à clé…Bon effectivement, tout le monde ne l’aurait pas fait mais passons…Oui elle pouvait comprendre qu’’il ne fallait pas beaucoup de personne au courant mais qu’ils le disent leurs auraient permis de passer tout ce temps ou le FBI à chercher sur Fornell et elle sur gibbs à autre choses ! A trouver les autres plutôt que de se fixer comme ça, a démentir, enfin pour son cas…Elle esquisse également un sourire à son rappel du passé, comment voulez-vous qu’il en soit autrement ?…Elle serait en colère, elle n’aurait pas sourit sinon sa ne ferait pas sérieux voyons, mais ce n’était pas le cas…donc elle n’avait aucune raisons de ne pas le faire.

-Oui je peux comprendre, là n’est pas ma question…Mais tout le temps que le directeur du FBI et moi-même on n’a passez sur vos cas, on n’aurait pu l’utiliser de manière nettement plus efficaces. De plus de quel droit se permet-il de faire ça sans en parler avant…Oui une taupe sa je sais…Mais une conversation à 4 sait se tenir secret sinon je ne serais certainement pas la seule à être sur la mauvaise liste…Jethro, nous c’était différent, on n’était pas en Amérique à croiser des personnes qu’on connaît toute les deux minutes…

Oui sa non…oh c’est tout le problème d’avoir justement une taupe, on ne sait pas c’est qui, c’est le principe !

-Et pourquoi faire confiance au directeur de la CAT rien ne dit que ce n’est pas lui, si je suis ton résonnement ?....Bien que ce n’est pas génial, au moins je fais bien mon boulot c’est déjà ca de gagner…Vous êtes plus en danger que nous 4…mais tu ne peux pas me demander de ne rien faire, de me taire et de rester sagement ici pendant je ne sais pas combien de temps…alors que tout sa se déroule dehors !

Il n’avait pas répondu à la question qu’il avait lui-même soulevée, mais certainement pour qu’on retrouve son sang et qu’on puisse en conclure qu’il a fait son job et qu’il est donc bien de leur côté. Pour Jen savoir tout le monde en danger et ne rien faire seulement attendre n’est pas dans son caractère…Patiente et diplomatie y sont certes mais quand le temps joue contre vous, il n’y a pas une minutes qui tiennent…La directrice répond faiblement à son sourire...Elle venait de lui en poser une flopé auxquelles il avait répondu, alors une elle doit savoir faire ça…quoique sa dépend aussi de la question… mais la savoir sans qu’il la pose lui est infaisable

-Dis toujours…

Un sourire s’étire un peu sur ses lèvres en posant son regard vers Jethro, évidemment elle ne sait pas la question sinon…elle n’aurait peut-être pas sourit…Quand elle tomba…son sourire se figea quelques peu, avant de disparaître…Elle croisa son regard visiblement sérieux et un brin déterminé, elle dévie le regard vers la porte ou le mur peut importe autre part que vers ses yeux bleus...Pourquoi cette questions maintenant...Ce n’était pas forcément le moment..Devait-elle revenir le dessus ? En 6 ans bien des choses ont changés dans son esprit. Elle garde son regard vers le couvre lit pour le moment, que répondre à sa ?...Qu’elle regrette ?…Que ca ne rentrait pas dans ses plans du moment ?…Qu’elle avait eu tout simplement peur ?...Voyons, elle ne va pas avouer ça de but en blanc, mais comment détourner de sujet, elle voyait très mal que dire, alors elle relève la tête vers gibbs.

-Pourquoi me poser cette question maintenant ?...Je ne pense pas vraiment que le moment soit très bien choisi.

Ce pourquoi était plus ou moins clair dans sa tête il y a 6 ans, totalement flou à présent...Elle sait que ce n’était pas la meilleurs solution que de laisser une simple lettre mais elle se doutait que si elle essayait de le lui dire en face, il aurait trouvé les mots pour la retenir…et elle ne le voulait pas…Oh elle n’espérait pas qu’il oublie sa question, il allait ramener le sujet dessus elle sans doute aussi, mais sa lui donnait quelques secondes pour trouver une réponse honorable à dire.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Jeu 8 Oct - 22:14

    Non, il ne pouvait pas être plus précis, car il ne savait encore rien sur ce groupe terroriste… Certes, il connaissait quelques personnes qui en faisaient partie, mais même pas les personnes qu’il fallait pour réussir à attraper la personne à la tête de tout cela.

    - Tu t’es répondu toi-même, Jenny… Nous ne pouvons risquer de faire quelque chose tant que nous n’avons pas atteint la personne en haut de tout ça… Et ça ne s’annonce pas facile…

    Ah non, vraiment pas, car la personne en question ne donnait pas ses ordres en personne, il utilisait certaines personnes de son groupe, mais même s’ils trouvaient ces personne là, atteindre le grand patron ne serait pas plus facile, car il fallait les faire parler, mais sans pour autant briser leur couverture où bien ils étaient morts…

    Il écouta Jennyfer partir encore dans un débat… Oui, il la comprenait d’être enragé, il le serait lui aussi de ne pas avoir été mis au courant qu’un de ses agents couraient un grave danger. Quoi rajouter de plus ? Jen’ avait raison en partie…


    - De quel droit font-ils ça ? En fait, la CAT à tous les droits par rapport à cette affaire, car c’est tout de même un attentat terroriste qui se prépare, Jen… Certes, comme je te le dis, ils auraient pu vous en parler, mais ils ont préféré ne pas prendre le risque pour le moment… Et nous avons accepté de garder le silence.

    Voilà ! C’était vrai en partie… Les deux avaient été légèrement difficiles à convaincre, surtout lui… Il aurait aimé mettre la directrice au courant, car il avait vraiment détesté le regard frôlant presque le dégoût lorsqu’elle avait su qu’il était « du côté » des méchants. Ça aurait été beaucoup plus simple de travailler ainsi… Mais, il était trop tard, donc…


    - Tu sais très bien, Jen, que le danger ne me fait pas peur… Et non, je ne vais pas te le demander, je l’exige… Si tu sors d’ici et que tu te fais voir par une personne du groupe ou si tu reprends tout simplement le travail, nous sommes morts… Tous les deux… C’est beaucoup trop risqué, Jen…

    Alors là, il était plus que sérieux… Certes, donner sa vie pour Jenny, il pourrait le faire, mais pas en sachant qu’elle risquait de mourir pareille… Elle était beaucoup trop dangereuse pour eux, terroriste et ils le savaient… Elle avait toujours été un bon agent, l’une de meilleurs qu’il avait eus comme « élève », il regrettait presque l’époque où elle travaillait pour lui et non le contraire.

    Il lui posa donc sa question… Certes, elle ne devait pas vraiment s’attendre à ça… Lui non plus ne s’attendait pas vraiment à poser cette question ce soir… C’était peut-être le genre de détail qu’il aurait préféré ne pas savoir… Quoi que… Il voulait comprendre… Oui, leur relation avait été à la fois étrange et dangereuse, mais ce n’était pas ça qui la rendait superbe ? Oui, Gibbs était marié et alors ? Ça n’avait jamais semblé lui poser problème, au contraire… Bon… Détail…


    - Il n’aura jamais de bon moment pour discuter de cela, Jen… Donc, pourquoi ne pas le faire maintenant ?

    Oui, pourquoi pas ? La question serait réglée… Bon, il ne s’attendait pas vraiment que ça soit fait de la façon la plus douce possible… Jenny devait avoir ses raisons de l’avoir quitté, mais lesquelles ? Voilà ce qui l’intriguait, vraiment… Qu’avait-il fait ? Qu’avait-elle fait ? Son ex-femme était-elle responsable ? Avait-elle su pour Jenny et lui ? C’était pour ça les coups de bâton de golf ? XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Ven 9 Oct - 19:34

Si sa serait facile, sa ne mettrait pas en alerte presque maximal tout le monde…enfin comprenez ceux au courant son en alertes, les autres continuent leurs petites vie sans avoir conscience de se qui pourrait leurs tomber dessus du jour au lendemain..Sa avait de quoi faire froid dans le dos si on n’imagine cela plus complexe encore. Mais bon comme on l’a toujours dit avec des si on refait le monde, et ce n’est pas possible...Evidemment que d’avoir la tête de toute cette magnigance était compliqué...Ma fois c’était pire que des mauvaises herbes se trucs la, même si tu décapites le mouvement, il y aura toujours quelqu'un d'assez tordu pour prendre la relève et même en pire. En d’autre mot : chaine sans fin…Navrant.

-Ca ne l’est jamais

Confirma t-elle simplement pour guise de réponse. On ne va pas débattre sur le but de leurs jobs tout de même…ils avaient passez l’âge…tout les droits ? Certes c’est après tout leurs champs d’action le terrorisme, mais il n’avait cas utilisé leurs propres agents...Il y a ce qu’on n’appelle de la décence, qu’il ne doit pas bien connaître comme mot… Non peut importe ce que pourra lui dire Jethro, vous lui enlèverez pas de la tête qu’il va l’entendre, qu’il soit directeur de la CAT ou non !...Le risque?...Ils sont 4 à se dire la moindre idée, quelle soit farfelue ou non…et dieu seul sait que sa vient vite dans des scénario pareil ! Et ne rien dire, les écoutez se débattre avec du vent en quelques sorte…Grr..Encore une chance qu’il n’était pas là, mal en point ou non, c’es pas ce qu’il l’empêcherait !

-Un attentat terroriste qui vise les agences gouvernementales…On n’est censé être tous dans le même bateaux !...Il a bien du rire de nous écoutez hypothéquer sur du vent finalement…Sans risque on n’a rien..

Ca c’était vrai mais au moins on ne risque pas de tout perdre non plus...quoique après tous vous pouvez n’être qu’un point qu’on avance selon sa guise et que même si vous rester le plus calme que possible et presque invisible si c’est décider comme ça, ca sera terminé…Ils auraient pu le dire non ? Elle a une tête de terroriste ?...Bon d'accord l'habit ne fait pas le moine mais bon...Se viser soit même est soit totalement inconscient ou vachement tordu au choix…Soit pas la peine de s’énerver pour sa..La suite lui coupa l’herbe sur le pied…c’était un bon argument pour rester confiner dans se chalet, bien qu’elle ne sera pas capable de le faire très longtemps…Ne rien faire de la journée alors qu’elle n’avait pas arrêté pendant trois mois ? Un peu c’est agréable, sa fera vacances…mais beaucoup ca sera lassant …elle tournerait en rond a final.

-D’accord je veux bien…un téléphone je peux utiliser ca?...Je ne peux pas rester ici alors qu’il y a plusieurs personnent qui risquent leurs vies en allant simplement au travail!...Tu peux me comprendre tout de même ?

Surtout qu'il était compris dedans...Si elle peut éviter des morts pourquoi ne pas le faire que d’attendra gentiment que les choses se passent ?...C’était son point de vue…sa vie ? Bon on ne va pas de gaité de cœur se jeter dans la fosse aux lions..Ma fois…il n’y a pas rien qu’elle, donc elle ne peut pas décider rien que pour ca..Soit, elle devra bien prendre son mal en patiente cette fois...ma fois si elle peut utiliser le téléphone…sa serait déjà pas mal tient…Il avait posé une autre question qui changeait radicalement de sujet…Cette énervement c’était plus que vite dissipé vu ce que demandait cette interrogation...Elle aurait presque aimé avoir plus de seconde de répis à sa propre répartie…Mais il avait raison sur un point, il n’y aura jamais de bon moment pour parler de cela..Ma fois avouez que celui la est quand même pas très propices ? Si…guère le choix. Pourquoi débattre de ce qui s’est passé par le passé ? C’est fait, c’est fait, on ne sait pas changer se qui est déjà poser…enfin là..Non mais elle se comprend c’est déjà pas mal, il ne faut pas trop en demander…Jen ne le fixait toujours pas, le regard poser dans la pièce semblant fixé un point qui n’existait que dans sa tête…Enfin d’ailleurs elle ne voyait pas vraiment ce qu’elle regardait..Le corps est la, l’esprit est ailleurs.

-Parce que tu crois que les raisons qui me semblaient évidentes il y a 6 ans, me semble toujours aussi rationnelle maintenant?...

La directrice relève son regard vers lui, non visiblement vu sa tête c’était presque si les questions ne voulaient pas défiler bien qu’il avait l’ensemble plutôt inexpressif mais c’était habituelle en somme…Les gens changent non?, ou du moins on n’a le temps de réfléchir à pas mal de chose ...Surtout déjà dans un voyage jusqu’en Israël, plus de 9 heures d’avion...ca fait long croyez bien.

-Ca a une si grande importance que ca ?

C’était quelques secondes de plus, repousser l’échéance…décidément aujourd’hui elle tentait de ne faire que ça !...

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Lun 12 Oct - 0:31

    C’est sûr que ce n’était jamais facile… Et malheureusement, car des fois ça serait beaucoup mieux ainsi… Quoi qu’il n’aurait plus de défi… Mais bon, au moins dans cette affaire, il était assez bien placé… Soit, du côté des méchants, donc, il était au courant de presque tout et surtout, il serait au courant de la date prévue pour l’attentat, lorsqu’elle serait décidée, bien sûr.

    Ouais ben… Elle le prenait beaucoup plus mal de ce qu’il avait pensé… Il pourrait dire qu’il la comprenait, mais ça serait presque mentir… Car, il n’était pas directeur et il n’avait pas grand monde d’assez fou pour lui cacher des informations de se genre ou encore peu arrivait à lui cacher quelque chose…


    - Ah, mais ne t’inquiète! Il en a qui prenne des risques dans cette affaire, répondit-il simplement un petit sourire espiègle se dessinant rapidement sur ses lèvres… Quoi? Pourquoi se retiendrait-il de lui rappeler que Fornell et lui mettaient leur vie en danger pour le bien de leur pays?

    Leroy ne put s’empêcher de froncer les sourcils à la demande pourtant simple de Jennyfer… Quoi? Un téléphone? Mais pourquoi faire? Oui pour appeler, mais qui? Hé ho! Elle devait être morte, elle ne pouvait pas téléphoner à tous et chacun! Certes, ça restait Jenny…


    - Oui, Jen, je peux te comprendre… Mais qui souhaites-tu appeler? Pas besoin de te rappeler que tu dois être morte aux yeux de tout le monde?

    À vrai dire, en 6 ans, il s’en était passé des choses… Qui souhaitait-elle appelée? Un copain? Qui sait? Peut-être s’était-elle finalement mariée? Son regard dévia sur la main gauche de Jenny… Non… Bon… Elle avait peut-être seulement un amant qu’elle ne voulait pas laisser dans la peine de la savoir morte… Ah non! Il le saurait s’il avait quelque dans sa vie, enfin, il espérait…

    - Comment veux-tu que je le sache, Jenny? Répliqua-t-il de façon peut-être un petit plus bête de ce qu’il aurait voulu à sa question concernant la rationalité de ses raisons… Quoi? La simple idée de savoir qu’il avait peut-être quelqu’un dans la vie de la directrice le frustrait légèrement! Pourquoi? Pour rien voyons… Rolling Eyes Et il avait peut-être aussi le fait qu’il savait qu’elle étirait… Pourquoi ne voulait-elle pas lui répondre?

    Le regard de Jenny alla chercher le sien et il le soutenue sans problème. Leroy Jethro Gibbs ne baissait pratiquement jamais les yeux. Elle lui posa une question toute simple et Leroy sembla prendre un moment avant d’y répondre… Réfléchissant… Analysant le pour et le contre.


    - Oui, Ça la une grande importance, finit-il par répondre d’une voix basse, très basse… Mais, il ne pourrait dire pourquoi cela lui était important… Il n’avait peut-être pas vraiment de raison non plus… C’était peut-être encore la curiosité qui prenait le dessus… Comment pouvait-il le savoir? Oui, il était dur à suivre des fois, même pour lui-même…

    - Mais, je peux comprendre que tu veux pas m’en parler, finit-il par cracher un petit à contre-cœur… Il ne voulait pas que Jen se sente obligée de lui donner ses raisons… Il avait demandé, mais il voyait bien qu’elle tentait d’étirer le temps… Qu’elle ne voulait pas lui dire… Il ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi, mais ne rajouta rien là-dessus.

    - Je vais donc te laisser dormir, ton quart d’heure est passé, rajouta-t-il un petit sourire en coin, essayant de cacher un petit peu sa déception… Il se leva donc et avança lentement vers la sortie… Espérant presque la jeune femme le rappelle encore une fois… Il ouvrit doucement la porte avant de se retourner et de poser une autre fois son regard sur Jenny.

    - Bonne nuit, madame la directrice, un petit sourire malicieux étira ses lèvres… Oui, il faisait exprès de l’appeler comme ça… Juste pour l’énerver un petit peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Lun 12 Oct - 17:48

Quand il répliqua avec un sourire, elle put comprendre qu’il n’avait pas par contre compris la son affirmation…Il était concerné dans ceux qui risquaient leurs vies en allant travailler aussi…Elle n’allait pas omettre ce détails qui est pour l’instant une très bonne raison de rester ici sans rien dire gentiment, rien cas le penser ça allait être compliqué…Enfin la directrice ne le releva pas mais esquisse un léger sourire. Tout de suite après certes elle avait posé une question qui lui paru…Stupide et il le confirma bien vite…Qui ? Oui tout de suite là en y répondant mentalement c’est complètement suicidaire…Oui ben elle peut pas toujours avoir des idées qu’on peut nommées excellentes…Chacun ses erreurs n’est ce pas…Elle pu voir sa tête et malgré la douleur et la fatigue , elle laisse passez un léger rire qui se termina bien vite car elle n’en avait pas vraiment le cœur pour…Enfin bon…Non mais oh si elle appelait quelqu’un se n’était pas un quelconque mari ou amant..Sa aurait été une des trois autres personnes concernées de cette affaires mais très mauvaise idée c’est bon elle a saisit…

-Non, pas se genre de personne Jethro…Mais effectivement c’est inutile que je sonne..

Elle prend finalement quelque chose dans sa poche, ben elle n’avait pas grand-chose mais un Gsm tout de même et le temps vers l’ex-marine…si elle l’a elle aura forcément l’envie d’en faire usage et puis on n’allait peut-être chercher à le localiser demain quand sa bonne verra tout ça en haut…Et si elle l’avait…elle risquerait d’être tentée de l’utiliser.

-Tien…Comme ça, je ne serais pas tentée de l’utiliser et ils ne seront pas remonter jusque ici si il essaye d’y parvenir avec la puce et la batterie..

Evidement qu’il devait ignorer ces propres raisons vu qu’il posait la question…Oui il ne pouvait pas le savoir…Encore heureux ? Pas forcément, mais c’était comme ça…Elle avait déjà du mal à répondre elle-même…alors ça lui suffisait. Pour toute réponse, elle porta son regard autre part…Un silence équivaut bien là à une réponse, il ne peut pas le savoir donc inutile de répondre tu ne sais pas…Jenny ne redresse la tête que lorsque qu’il en ajoute sur l’importance de la réponse…Le reste des phrases s’enchainent...Qu’il comprenne était une chose mais qu’il le fasse en était une autre…Surtout que son regard était encore questionneur…ça sera maintenant ou un autre jour de toute façon…si il tient tant que ça à une réponse, il reviendra dessus tot au tard…Quand il part avec une appellation qu’elle avait déjà tellement contredit...Elle esquisse un sourire

-Bonne nuit Jethro..

Dit-elle simplement…Non c’était vrai ?...Il partait comme ça ? Sans plus alors qu’il tenait à se point a savoir des raisons qui lui sont finalement tout aussi obscure pour elle que pour lui…Apparemment oui, le noir n’était pas fait par la lumière toujours présente, elle resta un bon moment sans bouger...Elle soupire en se laissant tomber contre le matelas…Bête fille ! Ca ce n’était pas une bonne idée non plus…De toute manière jamais elle ne trouva une réponse approprié à se pourquoi...Et si il le demande c’est qu’il est prêt à attendre même si elle n’a pas franchement de raison ou qu’elles ne sont pas plaisantes n’est ce pas ?...Bon allez courage...Avec peine une nouvelle fois, la directrice se redresse sur ses jambes, ça vacille et sa se brouille un peu dans sa vision, elle se retient doucement debout attendant que ça se calme...Ca fait, c’est avec lenteur et prudence un peu comme quelqu’un qui réapprend à marcher, c’est comme le vélo ça ne s’oublie pas mais on doit faire attention…Bon sang, elle ne savait même pas pourquoi elle se relève…Le retenir avant qu’il passe la porte aurait été beaucoup plus simple…Mais de toute façon, peut-importe quand, leurs relation n’avait jamais été simple..Elle ouvrit la porte, avant d’écouter simplement d’où provenait le bruit, sa lui donnait l’occasion de faire une pause et franchement elle en avait besoin...Les contours de sa vision brouillée, elle le mettait sur la fatigue…Par contre le faite que le plafond aille envie de passer en dessous de vos pieds mieux valait ne pas y penser...Entendant le bruit, elle rejoint lentement l’endroit, la discrétion n’est pas son fort mais elle va trop lentement que pour faire un bruit horrible de plus il n’y a pas d’escalier…Revenue dans la pièce ou se trouve Jethro. Elle cherche d’abord du regard de quoi s’asseoir, ca serait pas du luxe..Avant de reprendre lentement un point lointain fixée mais pas dans la direction de son ex-amant.

-Je pense que au final...Je n’ai pas de raison valable...Je...J’arrivais au Ncis pour un travail pour sans doute un but, un objectif qui n’était pas celui de rencontrer quelqu’un…Ce n’était pas du tout dans mes plans, et j’aurais sans doute rit si on me l’avait dit avant d’arriver…Puis tout s’est enchainée dans la mission…

Commença t-elle, elle repose son regard vers cette fois vers ces mains, respirant un bon coup, comment voulez vous mettre en forme une suite ou elle n’a pas d’explications… ? Ca vous pose une colle, à elle aussi mais elle tente tout de même.

-Je...pense que j’avais sans doute peur…C’est bête à dire mais…Je ne savais pas vraiment ou sa allait..Alors oui sans doute peur des répercussions que sa aurait ou non…Puis j’ai appris pour Diane…sur le coup…je me suis peut-être emportée…et je suis partie..Maintenant je dirais plutôt que c’était peut-être ma seule excuse pour le faire
-Et finalement une lettre car je savais trop bien que...Si je tentais de le dire en face…tu m’aurais convaincue de rester…et je ne le voulais pas…


Bon ca c’était fait, elle relève la tête vers Gibbs...Le reste de sa propre réflexion qu’elle avait eu le temps de faire en quelques années, ça , ça ne passerait pas ses lèvres.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.

À s'informer de tout, on ne sait jamais rien.
♠ Nombre de messages : 250


MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY] Mar 13 Oct - 0:29

    Elle riait de lui là? Non? Enfin, si c’était le cas, elle ne le fit pas bien, bien longtemps… Gibbs n’eut pas vraiment besoin de lui demander pourquoi elle avait rie, car elle lui répondit qu’elle ne téléphonerait pas à ce genre de personne. Ah! Rien ne pouvait lui échapper, malgré la douleur, la fatigue et la noirceur, elle avait tout de même remarqué que son regard avait dévié quelques secondes sur sa main gauche.

    Est-ce que ça le rassurait de savoir ça? Peut-être que oui, peut-être que non… Soit, elle était toujours seule depuis ce temps ou soit que ça ne la dérangeait pas de voir « souffrir » la personne avec qui elle était… Ouin, ben… Connaissant Jennyfer, la première solution était la plus probable.

    Il allait pour lui re-demander qui elle avait eu l’intention d’appeler même si elle avait compris que de téléphoner ne leur serait pas très utile, mais elle bougea pour prendre quelque chose dans sa poche avant de tendre sa main vers lui… Qu’est-ce que c’était? Il tendit une main à son tour pour prendre l’objet que semblait vouloir lui « donner » la directrice du NCIS.

    Leroy se retrouva avec le téléphone cellulaire de Jenny entre ses mains… Très bien, ça prouvait qu’elle prenait un petit peu la chose au sérieux… Il le regarda un moment avant de le mettre à son tour dans la poche de son pantalon, il allait s’en occuper à un autre moment… Il se contenta que de la remercier du signe de tête et ne rajouta rien sur le sujet de téléphone… Finalement, la ou les personnes qu’elle voulait appeler ne devait pas être SI importante que ça…

    Il avait préféré quitter la pièce… Oui, ça ne faisait pas très Leroy Jethro Gibbs de partir sans avoir eu les réponses souhaitées, mais là, il n’était pas avec un suspect, mais avec son ex-amante… Là était toute la différence. Elle ne le rappela pas et se contenta de lui souhaiter une bonne nuit. Sur ces trois mots, il ferma la porte en silence laissant Jennyfer seule dans la chambre.

    De son côté, il avança lentement vers le salon et prit place sur le vieux fauteuil en tissus. Il resta assis comme ça un moment avant de reprendre le téléphone cellulaire de Jenny. Il le tourna de façon lente et régulière entre ses mains, son attention était plutôt dévier sur les événements dans la nuit et sur ce qui allait se passer bientôt…

    Après un moment, il sentit une présence proche de lui, en fait, il sentait sa présence ou bien il faisait que se l’imaginer, va savoir… Non, elle était vraiment là, car elle prit la parole lui avouant qu’elle n’avait pas de raison valable. Leroy tourna la tête vers elle, cherchant son regard, mais il ne le croisa pas… C’était à peine s’il pouvait distinguer les traits de son visage dans cette noirceur… Il savait juste qu’elle se trouvait à être là dans la pièce.

    Elle prit une pause après un début d’histoire assez… évident… Il n’avait que DiNozzo pour choisir un travail en fonction de faire des rencontres et encore là… Elle continua et Leroy la laissa parler… Pas question qu’il la coupe sur sa lancée… Non, au contraire, il l’écoutait d’une oreille plus qu’attentive.

    Que voulez-vous qu’il répondre à ça? Tout ce qu’il lui venait en tête, c’était une façon de la faire sentir encore plus coupable d’être partie… Il n’était quand même pas pour lui dire que oui, il était marié, mais en train de divorcer et cela pour elle… Qu’il était tombé amoureux d’une autre femme que celle avec qui il était marié? Et que cette femme en question l’avait quitté comme ça, du jour au lendemain? Non! Il pouvait être méchant, mais pas avec Jenny…

    Leroy se leva et avança lentement vers Jenny… Son regard croisa celui de sa directrice et il le sonda un bon moment… N’ayant pas rajouté un seul mot depuis qu’elle lui avait avoué son départ… Prendre peur? Oui… Il pouvait comprendre… Le fait qu’il était marié à l’époque? Oui, ça aussi il pouvait comprendre… Mais la lettre, ça non… Ce n’était pas du tout du genre à Jen de prendre peur devant lui… Au contraire, elle ne s’était jamais vraiment gênée de lui répondre…


    - Est-ce que tu regrettes d’être partie? Demanda-t-il alors après un très long silence et un long moment de réflexion… En fait, il ne voulait pas savoir… Si c’était « oui » comment devait-il réagir? Et si la réponse était « non »? Pourquoi avait-il demandé ça? Car il ne supportait plus du tout ce silence et que c’était la seule chose qu’il avait trouvé à dire… Non, il aurait du réfléchir plus longtemps et trouver autre chose…

    Son regard soutenait toujours celui de Jennyfer, attendant la réponse de cette dernière en espérant peut-être qu’elle ne vienne jamais… Il crut alors remarquer un petit quelque chose clochant chez Jen! Ah oui! Il lui avait tiré dessus et n’avait pas pu lui donner les premiers soins… Elle n'était pas au top de sa forme.


    - Tu devrais t’asseoir, cracha-t-il en montrant le divan d’un signe de la main pour guider Jenny dans le noirceur.


[ Pas fameux comme réponse! =S Je ne savais pas trop quoi rep, mais j'espère que ça t'ira!^^ Sinon, je peux toujours modifier! Smile ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ncis-rpg.forumperso.com

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]

Revenir en haut Aller en bas

Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» M - Toujours Mentir, Jamais Trahir [FINIE]
» "Ce que l'on a perdu une fois est perdu a jamais, telle est la règle, il n'y a aucune exception"
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Pour devenir partenaire
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Les maisons :: Jenny Shepard-