AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Ven 18 Fév - 22:29

enfin, cette mission fut plus longue et plus ardu que prévu, mais comme d'habitude il en revenais indemne, d'autre agents Splinter Cell étaient déjà revenus gravement blessés voir carrément les pied en avant... Bon enfin il se dit qu'il touchai du bois parce que il n'avais jamais eu vraiment de gros problèmes en mission... Comme a son habitude, il sortait du quartier général de ECHELON 3 et il marchais dans la rue, portant son arme sous sa veste. Quoi de plus normal c'était une des règles : Ne jamais quitter son arme, alors on obéis au ordres! En marchant il était pensif, quelqu'un avais balancer au Irakiens que Sam était là sinon comment auraient t'ils fais pour le trouver aussi facilement, en tout cas cette balance devais être très haut dans la hiérarchie, aucune autre agence ne pouvais connaitre ECHELON 3. Enfin arriver a se lieu qu'il connaissait très bien, un petit bar irlandais qui faisais le coin de rue, il entra et s'assit tranquillement au bar

salut, un Whisky le même que d'habitude

le barmen : salut Sam, voila


le barmen lui donne un verre de Whisky et Sam commence a le boire doucement en regardant la télévision dans un coin qui affichais une pub pour de la téléphonie mobile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Dim 20 Fév - 9:35

Il y a des jours épuisants ou les ordres qu’on vous donne ne sont pas du tout une sinécure. Bon en même temps cela ne l’est jamais mais c’est dans ces cas-là qu’on voit très vite que ceux qui vous disent de faire quelque chose ne le font pas eux-mêmes. Aujourd’hui, c’était plus que basique, surveillance rapprochée d’un imminent chef d’elle ne sait plus quel pays sur le sol Américain. Très franchement, elle avait bronchée longuement avant de quand même accéder à l’injonction, comme toujours. Pour elle s’était indigne, après des misions difficiles voir périlleuses seule dans des pays du moyen orient voila qu’elle se retrouvait à devoir garder une tête de déterrée et de suivre un de ces politiciens lassants toute la journée. Quelle joie. Forte heureusement, elle fut relayée dans la soirée. C’est donc avec empressement qu’elle laissa l’endroit après un rapide check up à son collègue. Elle s’enfuit rapidement avec sa voiture. Sabrina pensa tout d’abord rentrer chez elle, mais finalement rebroussa chemin parce que rien aujourd’hui ne l’attendait chez elle et rien nulle part enfaite. Un soupire lasse passa ses lèvres. Il fallait qu’elle se change les idées, qu’elle respire un autre air et surtout qu’elle déstresse de cette frustration accumulée par cette journée. Parce que en plus se malotrus l’a prenait de haut et comme si c’était une incapable. Combien de fois devra t-elle démonter ce genre de personne pour faire comprendre qu’elle est tout aussi capable qu’un homme de faire ce job ? Rha. Elle finit par s’arrêter en voyant un bar. Pourquoi pas, elle ne le connaissait pas ni le quartier d’ailleurs mais ce n’était pas l’inconnue qui lui ferait peur. Habillée dans un style quand même un peu plus chic.

Disons que le jeans ne faisait pas débraillé et que le chemiser qu’elle avait était plutôt classe. Bon en même temps, elle n’avait pas la motivation de rentrer chez elle se changer. Cachant l’arme à sa ceinture par la largeur de la chemise, elle se dirigea à l’intérieure. La tournait sur un écran une pub pour une marque de téléphone ou de gsm quelconque. Par acquis de conscience ou tout simplement pour être digne de la paranoïa qu’on prête aux agents de la Cia, elle engloba du regard toute la salle pour vérifier si elle connaissait de vue ou de nom quelqu’un. Heureusement, dans un sens, ce n’était pas le cas. Elle faisait un peu tache dans se décor plutôt sobre ou un peu plus relaxe. Tant pis, ignorant les regards tournés vers elle, la brune se dirigea d’un pas décidé, souple et élégant à la fois vers le bar avant de s’installer sur une chaise haute à sa disposition. Quand le barman se retourna vers elle, elle esquissa un sourire avant de commander sa boisson : Une Vodka. Certes, il y avait plus fort mais autant commencer tranquillement. Elle regarda autours d’elle son regard se porta donc vers un homme qui avait un verre de Wishky devant lui, mais elle n’eut pas le temps de s’enquiert plus que son verre se retrouva devant elle. Elle esquissa un sourire avant de tremper ses lèvres dans le liquide et de jouer avec le verre de manière inconsciente quand celui-ci se retrouva sur la table.


-Pur Malt je crois non ?

Dit-elle assez fort pour qu’il entende en parlant du verre devant lui. Elle but encore une gorgée avant de tourner son regard vers lui.

[Hj: Je me permet ]

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Lun 21 Fév - 1:47

[Hj : tu peux te permettre *bave sur ta signature*
Kaaaaaaaaaaaaaaaaaate *se met une baffe* faut se reprendre XD]

il entendit une personne entrer dans le bar mais il s'en foutait vu que peu de personnes le connaissais, mais il savais que en cas de problème son arme de service était charger et pret a tirer, il lui fallait juste sortir son arme, viser sa cible et appuyer sur la gâchette, il but une gorgée et secoua un peux son verre et le reposa sur le bar, il s'était changer rapidement avant de sortir du QG, il portait un treillis noir avec des rangers de la même couleur, en haut il portai un t-shirt sombre sans inscription et un polaire vert sombre, sous son polaire il avait un holster d’épaule avec son arme un FN Five-Seven. Il entendit la personne, qui s’avérais être une femme d’après la voie, commander une Vodka. Il avait une main sur son verre quand cette femme posa comme question si c’était un pur Malt il se mit à réfléchir rapidement

Ouai….. rien ne vaut un bon verre pour décontracter un coup…

Il jeta un coup d’œil a la femme, il ne souriais pas, la pensée de s’etre fais balancer par une personne pendant sa mission en Irak le perturber au plus haut point, quand il releva le visage vers la femme on pouvais voir qu’il avais une barbe naissante

Pourquoi une fille comme vous viens dans un tel endroit ?

Il retourna son attention sur son verre et en reprit une gorgée...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Mer 23 Fév - 22:20

[Merci Smile Même si dans un sens c’était trop tard Razz *lui tend un mouchoir gentiment* ]

Quoi de mieux qu’un bar pour se détendre se sa frustrante journée ? Personnellement, à part allez frapper dans quelques choses ou s’amuser en sous-marin, elle n’avait pas d’autre grande possibilités. Elle avait donc opté pour la première solution surtout parce que son regard noisette avait eu la bonne idée de se poser dessus. Sinon, il y avait de forte chose qu’elle passe sans rien voir et en se demandant ce qu’elle allait faire de sa soirée. Il n’y avait même pas un petit contrat à faire, bon en même temps tout le monde devenait méfiant cela se comprenait dans les temps qui courent. Sabrina toujours posée sur la chaise surélevée par des pieds hors –norme reçut bien rapidement son verre de vodka. Elle avait au moins de la chance dans son hasard. L’endroit semblait propre et ce n’était pas des petits verres qui ne vous font même pas sentir le gout de votre boisson. Elle avait remarqué un homme à côté qui semblait seule. Pas que mais tant cas faire autant faire la conversation que de ressasser bêtement ses pensées face à son verre. Parce que cette solution à une petite tendance à faire alcoolique. L’agente de la Cia veut bien assumer toute les étiquettes mais pas celle là, c’est pourquoi elle avait reprit la parole avoir plongée ses lèvres dans le liquide plutôt translucide. Il finit par reprendre la parole disons que c’était un bon moyen de libérer la pression de la journée. Elle posa un instant son regard vers lui, juchant son habillement pour tenter de voir à qui elle avait affaire mais sa voix reprit presque au tac au tac pour lui apporter une réponse alors qu’elle redéposait le verre sur le comptoir en bois.

-C’est certain…Longue journée ?

Néanmoins une autre question lui arriva rapidement dans sa direction. La brune esquissa un sourire. Qu’est ce qu’il voulait sous entendre par fille comme vous ? Non mais c’était vrai quoi si on ne peut plus allez ou on le souhaite, mais ou va le monde. Elle agita un peu le verre dans sa main droite. Son sourire ne l’ayant toujours pas quitté, elle finit par ramener son regard vers l’inconnu assit pas très loin d’elle. Lentement d’une voix paisible, elle répondit.

-Pourquoi n’aurais-je pas droit de venir ? Vous voyez une liste de refus à l’entrée vous ? Et puis puis-je savoir qu’est ce que vous entendez par une fille comme moi ?

Attention à la réponse, son regard était un brin brillant, ce petit air un peu joueur toujours présent dans ses prunelles. Elle soutient son regard un petit peu avant de reprendre une petite gorgée de sa Vodka et d’attendre la réponse.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Jeu 3 Mar - 8:24

Autant vous dire qu'après une bonne journée de boulot bien remplie, rien de valait mieux qu'un petit détour par l'un de ces bars qui foisonnaient par dizaines dans certains quartiers. Et comme j'étais fatigué, je m'étais dit que trouver de la bonne compagnie là-bas, n'allait pas être un refus. Après tout, comme on dit : « Plus on est de fous, plus on rit » non ? C'est donc, après avoir rangé toutes mes affaires au bureau, que j'avais pris mon manteau et mes clés pour m'en aller. Fermant la porte de ce dernier, je m'étais dirigé d'un pas sûr et serein vers ma fidèle Mustang Shelby 500. Une fois arrivé au parking, j'étais rentré dans ma voiture pour la faire démarrer. Ah, ce doux bruit de moteur. Décidément, jamais je n'allais m'en laisser … Après quoi donc, sans mettre de radio, le trajet vers un bar, que j'allais très probablement choisir, allait se faire sans musique.

Je m'étais à peine engagé sur la route depuis cinq minutes, que déjà les embouteillages légendaires et capricieux, se faisaient sentir. Sans aucun doute, cela était évident … J'étais maudit ! Je détestais ça. Ça avait le don de me mettre les nerfs. Sérieusement … J'aurais bien aimé vous y voir moi … Et ce concerto que klaxons qui n'en fini jamais, avec personne qui ne veut laisser passer personne. Pauvre de moi … Autant vous dire que, même avec une voiture comme la mienne – qui impose plutôt le respect, il faut dire ce qui est – et bien je n'avais pas forcément de place tout de suite, pour me faufiler dans ce dédale complétement paumé de bagnoles, serrées les unes contre les autres …

Enfin … Remarquez quand même, qu'au bout de vingt minutes, montre en main, j'avais pu atteindre ce maudit centre-ville. Bon sang, de bon sang ! J'allais maintenant, y réfléchir à deux fois, avant de prendre la Shelby. Ça allait m'apprendre … Arrivant donc enfin à la hauteur d'un pub, à l'allure ma foi bien sympathique, je m'étais décidé de me garer non-loin, afin d'y entrer … Comme je pouvais m'y attendre, avec le tabac, le lieu avait l'air assez enfumé. On pouvait y entendre un léger fond sonore, probablement de la musique locale irlandaise, entremêlée des discussions diverses et variées de tous les clients présents, qui étaient attablés ensemble ou accoudés au comptoir, devant le tenancier.

Hésitant, d'un premier regard pour balayer la salle, je m'étais finalement décidé à me mettre au comptoir, pour commander un verre. Arrivé en face du barman, bien imposant, je m'étais alors exclamé :

- Un Scotch Bourbon, s'il vous plait ! Avais-je commandé, en tendant au tenancier un billet de dix dollars.

Après quoi donc, il me rendit le reste de la monnaie avec mon verre. Comme un bruit de fond, presque sourd, je pouvais entendre une conversation près de moi. En tournant machinalement la tête, je m'étais aperçu qu'il s'agissait de Sabrina qui parlait avec un autre homme. Crâne rasé, bien portant, qui devait avoir la trentaine. Avec mon verre donc, je m'étais approché d'eux, lançant un appel amical :

- Hé ! Sabrina ! Ça fait plaisir de te revoir. Alors ce boulot ... ? Pas trop fatiguée ?

Je m'étais donc aperçu que l'homme me regardait d'un air plus ou moins intrigué. C'est pourquoi, j'avais fini par me présenté, d'un ton amical toujours, quelques secondes plus tard :

- Oh ! Excusez-moi … Où avais-je donc la tête … William Ford, agent de la C.I.A. Je suis un collègue de Sabrina, et venant tout juste de rentrer des bureaux, je m'étais dit que j'allais faire un petit tour pour me détendre … Hum … Vous êtes ?

Avais-je finalement demandé à cet homme qui m'avait l'air tout de même bien sympathique, lui aussi. J'attendais sa réponse, buvant une gorgée de mon verre.

[HRP : Sur autorisation MP de Sam, je me suis tapé l'incruste ! Wink Je pense qu'on peut donner un ordre Sam / Sabrina / Will. Pour garder la cadence Razz ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Ven 8 Avr - 18:05

Il fini son verre et il fit un signe au barman pour en avoir un autre

Non plus un long mois

Il ecouta la femme repondre a sa question par « la langue de bois », autrement dit répondre a une question par une autre. Il rigola légèrement parce que sa faisais longtemps que personne ne lui avais répondu comme sa. Il réplica légèrement amuser

Je vous connais pas mais a vous voir vous avez l’air « faiblarde » sans vous véxer hein ?

En regardant son verre

Je vous offre un verre? c’est rare que je croise quelqu’un

Il se sorti un cigarre et l’alluma pour le fumer tranquillement et entendit une nouvelle personne entrer il pensa qu’il y avais beaucoup de monde pour une fois il l’entedit s’exclamer il continuait de fixé son verre quand il l’entendi discuter avec la demoiselle a coter de lui il nota déjà que elle s’appelait Sabrina et que sa devais etre surement un collègue de cette Sabrina… par la suite il se présenta… William Ford… se nom lui disais quelque chose mais il resta silencieux en attendant la suite quand William lui demanda qui il était il répondit vaguement

Je m’appelle Sam Fisher

Il prit une bonne bouffée sur le cigarre et il bu une gorgée de son nouveau verre…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Sam 9 Avr - 18:44

Dans un endroit comme un bar, on ne venait que pour un certain nombre de chose. La première et la plus logique était de se commander un petit verre bien gentiment et de laisser glisser tout ce poids qui pesait continuellement sur vos épaules pour une soirée. Seconde option, celle de venir en quête d’autre chose, d’autre forme de compatissante, on allait dire cela comme ça. Ou encore parce que vous avez un rendez-vous de prévu, sans doute entre amis parce que bon la plupart des bars à cette heure ce n’était pas l’endroit rêver pour une discussion romantique. Enfin que soit, pour la Brune le choix qui convenait le mieux était le premier, se décharger un peu et effacer la frustration de la journée. Peu à peu, tout en sirotant son verre de vodka bien méritée, elle avait lancé la conversation avec l’homme qui se trouvait sur le tabouret pas très loin d’elle. Tant cas faire, autant parler n’est-ce pas ? Les questions s’enchainent toutes seules, pas personnelles plutôt générales. Néanmoins à sa question Sabrina s’attendait plus à un oui qu’à un allongement de cette poisse. Evidemment la curiosité de la femme était piquée à vif, mais elle se contenu consciente qu’elle n’aurait sans doute pas de réponse. Elle reposa son regard vers lui avant de doucement reprendre la parole.

-Je vois…Il faut se dire que cela va passer…

Pas d’autre choix que de le laisser parler s’il en a envie, elle rongea donc son frein volontairement. Une nouvelle gorgée salvatrice passa finalement dans son œsophage quand une autre question lui arriva. Voilà tout un changement de conversation vu qu’on allait devoir faire face à des aprioris. Elle les subissait tout le temps c’était vrai mais très vite, elle démontrait qu’il ne fallait pas se filler aux apparences. C’était aussi pour cela qu’elle faisait tout ça, pour montrer qu’elle était tout aussi capable que les hommes que tout le monde. Elle avait répliquée rapidement sur un style bien à elle. Evidemment quand on dit bien à elle, on accrochait tout de suite le terme joueur. C’était bien le cas, elle venait de lancer le jeu, pas de sourire encore sur ses lèvres mais ses prunelles brillaient un petit peu de cette lueur de défis. Inconsciemment pour attendre la réponse avec plus d’attention, elle pivota à 20 degrés dans sa direction, question de lui faire face. Elle avait déposée son verre sur la table et le faisait un peu tourner entre ces doigts. Elle haussa lentement les sourcils quand l’homme se mit à rire. Oh, il rentrait dans le jeu, magnifique, elle avait finalement bien fait de venir ici. Accrochant son regard noisette au sien, elle répliqua aussitôt.

-Oh je vois…Ne vous a-t-on jamais dit qu’il ne fallait pas se méfier des apparences très cher ? Néanmoins, je ne vois pas pourquoi sous prétexte que ma carrure n’est pas assez largue selon vos goûts, je ne pourrais entrer ?

Bien que si c’était dit sérieusement, on aurait put se dire que ça devenait un peu comme si on marchait sur des œufs mais que nenni les amis. La petite pointe de malice qu’elle avait glissée dans ses propos voulait du moins dire qu’elle ne s’en vexait pas le moins du monde, bien au contraire. Entendant la suite, la brune pesa le pour et contre de cette offre mais acquiesça quand même dans sa direction.

-Eh bien pourquoi pas ? Avec plaisir…

L’agente de la Cia n’avait pas réellement prit attention à qui rentrait ou sortait, de toute façon cette tache s’avérait un peu compliquée vu que la porte devait aller souvent et puis le brouhara des conversations et autres bruits mettaient un fond sonore qui ne laissait pas la possibilité au petit détail. Elle dut aussi avouer qu’elle ne reconnut pas la voix lointaine de son collègue, ce ne fut que quand une voix masculine s’adressa à elle, que la brune prit conscience de sa présence dans le bar. Vous allez me dire pour un agent qui doit parfois se sentir traquée, elle avait l’esprit un peu trop pausé en ce moment, remarquez on ne pouvait pas non plus être sur la défensive 24 heures sur 24 non plus. Nous ne sommes malheureusement pas des robots mais des êtes humains. L’intéressée s’était donc retournée de l’autre côté pour le voir arriver, un sourire se dessina directement sur ses lèvres.

-Pareillement Will’ … Hum, ne m’en parle pas, c’était ennuyant à mourir et toi ?

Comme il enchaina les présentations de manière tout à fait civilisée parce que de toute évidence ce n’était pas la priorité de Sabrina. Ce n’était pas volontaire mais bon, elle discutait bien avec cet homme dont elle ignorait le nom de puis tout à l’heure cela n’allait pas changer grand-chose mais sans doute que c’était une bonne idée de l’inclure là dedans. Quoiqu’on verra, elle n’était pas ici pour se prendre la tête bien au contraire. Par contre elle ne put s’empêcher de se raidir perceptiblement sur son tabouret quand il évoqua librement la Cia. Elle tourna lentement la tête dans sa direction et posa son regard vers lui. Mais quelle mouche l’avait piquée, elle ne sait rien de lui ni des oreilles indiscrètes. Néanmoins, malgré cette surprise muette, elle se retourna pour voir la réponse de son compagnon d’avant. Il ne semblait même pas percevoir et répondit sans doute machinalement. Sam Fisher. Hum euh peut-être oui mais là rien ne lui sautait à l’esprit.

-Si je puis me permettre que faites-vous dans la vie Sam ?

Avec l’annonce autant savoir également.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open] Mar 28 Juin - 11:38

Son verre à la main, William s'était donc posé près de sa collègue Sabrina, qui bavassait déjà avec un homme au crâne rasé, buvant un verre de whisky. Parlant à la jeune femme brune qui buvait de la vodka, William lui avait demandé comment se passait ses journées à la CIA. Sabrina lui avait répondu qu'en fin de compte, cette routine était ennuyante à mourir ces derniers temps. William avait acquiescé d'un signe de tête. Effectivement, le côté administratif de la chose était bien plus qu'emmerdant. Cela était plus que certain.

« Je ne te le fais pas dire, Sabrina. En ce moment, de mon côté, le boulot est plutôt casse-tête aussi. Depuis que je suis revenu de ma dernière mission, je suis assez submergé par tous ses dossiers sur mon bureau. Je reprends le service petit à petit. Ça te fais bien drôle de revenir ici, après plusieurs mois à l'autre bout de la frontière. Je peux te l'assurer … »

Se rendant compte qu'avec ce début de discussion, il laissait un peu de côté l'autre homme, William le salua en se présentant comme étant un collègue de l'agent Garrett. Cet homme de son côté, s'était présenté comme s'appelant Sam Fisher. Il avait cette tenue d'homme quoiqu'un peu sec, de l'armée. Il fumait d'ailleurs le cigare, ce qui appuyait son côté viril et impassible. William l'avait remarqué à sa tenue civile, agrémentée de son arme. Histoire d'engager un sujet de conversation, il désigna d'un signe de tête l'arme de poing, en lui demandant :

« Vous appartenez à quel corps ? »

William en avait connu des soldats. Il se rappelait par ailleurs de la relation bien tendue qu'il entretenait avec un certain Wayne Donovan. Un gars qu'il avait connu sur une affaire qui avait bien cafouillé. Au final, l'Armée avait perdu pas mal d'hommes et Wayne avait rejeté cette faute sur les bras de la CIA, bien trop dégoûté par ce qui s'était passé. William de son côté, en avait également gardé un amer souvenir …

[HRP : Désolé pour ce grand retard, et ce manque d'inspiration, mais je reprends en douceur, sur tous mes forums ^^ ]
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]

Revenir en haut Aller en bas

On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]
» Ne jamais perdre ses bonnes habitudes [PV Kouta Stainowl]
» Et on reprend les bonnes habitudes ! [RP COMMUN PYROLI]
» La guerre ne change jamais
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-