AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Le nombre d'année ne change rien..[Iris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Ven 30 Avr - 12:04

Tous les jours, Jennyfer voit défiler des paquets de dossiers divers, contenant soit des rapports d’enquêtes, des enquêtes, des demandes de réunions, les agents pour les retraites ou une maladie, des dossiers à mettre au goût du jour et surtout les postulats. A voir des têtes et encore et encore avait de quoi vous donnez une sacré migraine. Et quel jeux de réflexion pour associer un visage et un nom. Avec une petite trentaine de personne, c’est assez facile mais quand de nouvelles personnes s’ajoutent de plus en plus et que les mêmes prénoms reviennent, les choses se corsent. Enfin, les lunettes fixés sur son nez, ces yeux balayent un dossier d’un stagiaire, il faudrait qu’elle trouve pour celui-ci une place dans une équipe s a formation touchant à la fin. Mieux vaudrait le faire pour tout le monde même les débutants, cela laisse plus de temps pour s’arranger avec les dirigeants de celle-ci sans que la décision ne tombe comme un cheveu dans la soupe. Une main soutient un peu sa tête, vue la sale nuit précédente ce n’était pas étonnant et le café sur son bureau était en plus désespérément vide ! Elle le poussa d’un geste un peu négligeant dans sa poubelle avant de fermer le dossier du jeune homme après avoir noté son équipe à voir et passer au dossier suivant.

En parlant de personne qui faisait un stage au ncis, elle fut surprise de voir une jeune femme, bon ça c’est pas étonnant, mais du nom de Iris Shepard. La elle put presque sentir un peu d’adrénaline ou de stress arriver, la rousse chercha d’un mouvement rapide la date de naissance. Arf cette fois elle eut l’impression que son cœur ratait un battement, elle eut du mal à dire le sentiment qui parvient à dominer après. D’un côté, elle avait l’impression que son sang se glacait, ce qui donne l’impression d’un froid qui passe avant de reprendre, secondement, elle était heureuse qu’elle soit belle et bien vivante et visiblement en bonne santé. En même temps ce regard, elle le reconnaissait entre mille aussi et ramener des souvenirs de l’avocat en elle n’était pas très gaie, elle le revoyait encore lui dire ces paroles cassantes avant de tourner les talons…Elle resta bien quelques secondes de plus immobile, son regard émeraude fixée à l’image de la jeune fille, de sa fille…La c’est plutôt une grande culpabilité qui l’assaille. Allons on se reprend. Jen, enlève ses lunettes passant ses mains sur son visage comme pour revenir à la normale, la lecture du dossier lui apprit aussi qu’il était temps de faire un petit feedback de ce qu’elle avait vécu ici jusqu’à maintenant. L’idée de la rencontrer en vrai la tentait mais c’était en même temps douloureux car si elle faisait rapidement le rapprochement de nom de famille d’autre personne n’y manquerait pas, et elle était sur que si elle l’apprenait, Iris lui en voudrait. Ca serait logique mais elle n’était pas sur de pouvoir encaisser ça avec tous les changements qu’il y avait ses temps ci. Soit, elle reprit contenance et la directrice demanda à Cynthia d’appelez la future agente du Ncis.

Elle s’adossa au fauteuil, alors que ces pensées ne revenaient que vers les seules images qu’elle avait eu d’elle bébé. Elle se releva de son siège, allons bon jamais elles ne se seraient croisées, ce n’était que le pur hasard qui ramenait la mère et la file dans la même agence gouvernementale, rien ne pouvait le prévoir et surtout pas la directrice. Son regard perdu dans la vitre, elle regarda le mouvement des voitures attendant l’arrivée d’Iris. Vouloir la connaître était une envie qui faisait son chemin mais elle se devait de ne rien formulée pour ne pas la blesser ou ne pas se blesser ? Un peu des deux sans doute. Egoiste ? Peut-être mais sur le plan personnel elle n’a pas toute la réplique et la ténacité de sa version professionnelle. Reprenant tant bien que mal le rôle de directrice, après tout c’était comme ça que la jeune fille la voyait, elle continuait de fixer un point imaginaire.


hj: en espérant que ça te plaise sinon n'hésite pas à me le dire.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Sam 1 Mai - 17:36

Iris commençait à avoir mal à la tête à force de classer des dossiers, elle bu une gorgée de chocolat chaud qui avait refroidit depuis quelques minutes. Elle ferma les yeux quelques minutes. Elle entendit la sonnerie d'un téléphone, elle mit quelques secondes à remarquer que c'était le sien. Elle décrocha, ayant toujours les yeux fermés. Elle entendit la voix de la secrétaire de la directrice lui dire que la directrice voulez la voir dans son bureau :

-Bien j'arrive tout de suite.

Elle resta les yeux fermés, immobile, encore quelques minutes. Elle poussa un soupire, la directrice l'attendait. Elle ouvrit les yeux, termina son chocolat. Elle se leva enfin. Et se dirigea vers le bureau de la directrice, les mains dans les poches de son pantalon noir. Elle se demandait ce que lui voulait la directrice. Avait-elle fait quelque chose de travers ? Allait-elle se faire engueuler ? Il n'avait pas de raison à première vue pour qu'elle se fasse disputer. Elle arriva enfin au bureau de la directrice, la secrétaire annonça qu'elle était arrivée. Puis elle rentra discrètement, elle ferma silencieusement la porte. Elle regarda la femme qui lui tournait le dos :

-Vous vouliez me voir madame ?

Elle avait enlevé ses mains de ses poches et les avaient placés derrière elle. Elle serait son poignet gauche avec force, à cause du stresse. Elle n'était plus habituée à être dans un bureau avec un directeur si on ne l'engueuler pas. Bon, bien sur elle ne souhaitait pas se faire disputer par la directrice. Elle se creusait la tête pour trouver pourquoi elle avait demandé à la voir, mais elle ne voyait pas du tout la raison, elle attendit donc qu'elle lui dise pourquoi elle avait demandé à la voir.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Sam 1 Mai - 19:36

La directrice semblait immobile, figée face à la fenêtre à contempler l’extérieur un peu grisâtre qui s’étendait à sa vision. Les nuages qui s’amoncelaient étaient menaçants et le risque de pluie allait crescendo. La pluie rien que ça vous rend plus morne, moins joyeux, c’est tout simplement triste ! Ma fois la rouquine ne captait pas réellement ce qui se passait devant ces yeux, d’ailleurs il y avait fort à parier qu’elle ne voyait même pas les images qui se jouaient devant ses pupilles, trop plongée dans des souvenirs plus anciens, remontant maintenant à presque 20 ans. Tout était bien différent à cette époque-là . Elle repassa tout jusqu'à maintenant en mémoire quand finalement la porte qui s’ouvre la fit revenir à la réalité. Elle tendit l’oreille, pourtant sans se retourner, la porte se referma avec la plus grande douceur. De toute évidence ce n’était pas un agent de l’équipe de Gibbs et sûrement pas l’ex-marine, auquel cas la porte aurait sans doute violemment retapée dans ses gonds. Immédiatement, une sorte de stress monta peu à peu en elle, ça ne pouvait alors être qu’une seule personne, celle qu’elle attendait, sa propre fille…Allons bon, non l’agent Shepard, arf ça faisait tout aussi bizarre dit comme ça. Elle respira une bonne fois silencieusement, prenant son courage à deux mains, elle décrocha son regard de la vitre qui était derrière son bureau et se retourna vers la personne qui était entrée dans son bureau.

Elle avait vu juste, elle avait donc devant elle Iris Shepard…Elle ne pouvait pas vraiment en douter en la voyant comme cela, ce regard oui, ça elle le reconnaîtrait ! Heureusement ce détail n’était cas ces yeux à elle, mais pour le nom de famille ça serait plus compliqué. Elle refusa de penser à se problème et reprit volontiers sur un terrain qu’elle maîtrisait parfaitement pour en être arriver là, le travail ! D’ailleurs la demande à sa présence se fit vite, elle était stressée ça se repérait aussi, mais il n’y avait rien à craindre. Elle esquisse un léger sourire assez doux, pour la rassurer et reprend la parole tout en avançant pour prendre place sur son siège et l’inviter d’un geste de la main de faire la même chose sur un des sièges présents en face du bureau directorial.


-C’est exact, j’espère ne pas vous avoir coupée dans quelque chose d’important, sinon vous n’aurez cas dire que cela est ma faute...elle esquisse un léger sourire et enchaîne…Si je vous ai fait venir ici c’est pour faire le point de ce que vous avez fait jusqu'à maintenant et voir ce que vous comptez faire pour la suite.

Elle porta son regard vers elle, pouvant donc ainsi regarder ce qu’elle était devenue, une jeune femme charmante ne tout cas. Ce qui la calma un peu intérieurement. En laissant un petit temps d’arrêt elle permettait au moins de la laissez réfléchir maintenant qu’elle voyait du moins en général sur quoi se baserait la discussion en ce lieu.

-Cela fait trois ans que nous pouvons comptez par mis les nôtres, la fin de votre formation arrivent donc à grand pas et ce que vous comptez faire à l’échéance de celle ci serait bon d’être évoquée pour que tout s’arrange facilement. Avez vous déjà réfléchit à cela ?

Il fallait bien le savoir et au plus tôt elle pouvait ouvrir les débats avec le futur chef de la jeune blonde au plus de temps elle aurait de le convaincre ou la d’ailleurs. Elle reprit le silence gardant son regard émeraude vers elle pour attendre des réponses ou des questions bien entendu.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 2 Mai - 17:08

La directrice se retourna et lui sourit, certainement pour la rassurer. Pourtant elle ne se rassura pas pour autant. La jeune fille la regarda se diriger vers son siège tout en l'invitant de la main à faire de même. Iris se dirigea en silence vers un siège tout en l'écoutant. Elle s'assit. Les nuages étaient gris il allait certainement pleuvoir, pourtant la météo avait dit qu'il ferait beau pendant la semaine mais bon ils s'étaient trompés :

-Je ne faisais que classer des dossiers madame. J'aimerais après avoir terminé ma formation étudier pour devenir profiler comme çà je pourrais certainement mieux aider l'équipe dans laquelle je serais tout en étant un agent spécial, madame.

D'après ce qu'elle avait entendu dire il allait falloir beaucoup travailler pour apprendre à devenir profiler, mais bon cela ne l'effrayer pas du tout. Iris aimait apprendre de nouvelles choses, et elle aimait travailler. L'examen était certainement difficile, mais elle était confiante pour cela, elle avait toujours réussi ses examens haut la main, ayant des mentions à chacun d'entre eux. Elle n'avait jamais vraiment besoin de réviser plusieurs mois à l'avance, elle révisait un mois avant l'examen, mais sacrifier ses nuits pour ses révisions. La jeune fille avait toujours fait comme çà, et cela avait toujours marché. Mais là elle devrait certainement devoir réviser plus d'un mois. Elle n'osait pas regarder la directrice dans les yeux, elle se sentait mal à l'aise, pourtant elle n'avait aucune raison de l'être. Elle regardait les nuages grisâtres s'amoncelaient. Elle se mordit discrètement la lèvre inférieur, essayant vainement de contrôler son stress qui ne faisait que augmenter, tout en essayant de le masquer à la directrice tant bien que mal, elle espérait que cela ne se voyait pas.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Lun 3 Mai - 15:59

La directrice s’était assise dans son fauteuil, comme elle le faisait une bonne partie de la journée, d’ailleurs si ce n’était pas assis ici, c’était dans une voiture ou dans des lieux de conversation comme le Mtac ou la maison blanche. Quoique celle ci c’était plutôt rare ou alors c’était grave, mieux valait ne pas y allez souvent mais que pour des bonnes raisons, mais fois la n’était pas l’intérêt de cette journée. Elle avait prononcée ses phrases et attendait une réaction d’Iris, après tout elle avait encore des questions à préciser si il lui fallait affiner ses choix mais elle lui laissa le temps d’assembler une réponse ou d’avouer son ignorance de ce faite. Il est vrai qu’on ne pense pas souvent à cela ou du moins pas dans laquelle et ou allez après. C’était particulier, ça pourrait même paraître irréel si on replace les éléments dans un contexte ou elle ne l’aurait pas abandonnée si tôt après la naissance. Mauvais idée d’y repenser, elle put à nouveau avoir un sentiment de culpabilité, elle se reprit mimant à la perfection un de ses masques comme utilise bien trop souvent à son goût l’agent Gibbs. D’ailleur,s heureusement qu’il n’était pas là, elle aurait eu droit à des questions mais forte heureusement Iris paraissait plus occupée par le ciel que par ses expressions du visage. Quand elle prit la parole, la rousse tourna ses prunelles vers elle.

-C’est certainement quelque chose d’utile, un plus dans une équipe, mais si je peux vous conseillez si vous voulez devenir profiler, faite le par choix et non pas parce que vous pourrez être plus utile. Faire quelque chose à longueur de journée qu’on apprécie pas vraiment est assez lassant. Mais si vous êtes sur de votre choix, il y a de très bon endroit qui vous permettront de vous faire avancer sur cette voie, pas très loin d’ici… Même si cela requiert parfois de voir les méthodes du Fbi.

Ah les amis du Fbi, enfin bon. La jeune blonde continuait d’éviter son regard et de regarder le ciel, était-ce la panique et/ou le stress ou alors elle savait quelque chose et elle ne voulait pas la regarder. C’est un doute qui s’insinue dans son esprit et qui peut fortement y semer la zizanie, il y avait déjà tellement de chose à penser et qui ne sont déjà pas très claire en soit qu’elle ne parvenait pas vraiment à analyser cette réaction. Remarquez, elle pouvait tout aussi bien être occupée de se faire un film. Elle choisit de reprendre et d’attendre un peu pour voir si ça persiste ou s’estompe avec le temps.

-Cependant, vous avez encore le temps d’y réfléchir, la plupart des personnes à qui je le demande n’avaient pas pensés avant. Ce serait pour rester sur Washington ou vous désireriez aller dans nos bases ailleurs sur le globe ?

Elle porta son regard autre part, s’adossant doucement à son dossier avant de ramener ses yeux verts vers sa fille. Ca lui semblait encore plus égoïste de sa part vu comme ça de garder la barrière de ses lèvres fermée sur le sujet mais le moment serait bien mal choisit, quoiqu’elle doute qu’il y aille un moment propice. Décidément son esprit lui semblait bien peu aidant aujourd’hui, le manque de sommeil sans doute ! Néanmoins Jen prit attention à ses réactions, elle ne pouvait pas non plus laisser allez le malaise peut importe par quoi il était causé.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Mar 4 Mai - 20:42

Iris écouta attentivement la directrice tout en continuant à regarder les nuages. Elle voulait devenir profiler pour aider l'équipe dans laquelle elle serait affecter, mais aussi parce qu'elle trouvait cela passionnent de comprendre la psychologie des criminels etc ... Maintenant le ciel était complètement gris. Elle laissa parler la femme en face d'elle sans vraiment prêté attention à ce qu'elle disait. Elle regarda la directrice rapidement dans les yeux puis recommença à regarder le ciel :

-J'aimerais rester à Washington madame.

Si elle partait de Washington, son fiancé ne pourrait pas la suivre. Elle voulait absolument rester avec lui, même si lui n'était pas souvent là, à cause de ses incessants voyage d'affaires. Elle espérait bien qu'il arrêterait au moins quelques mois, ce qui était peu probable. Mais bon elle pouvait toujours espérer. Elle recommença à écouter attentivement la directrice, elle espérait qu'elle n'avait pas remarquer qu'elle avait déconnecter de leur conversation pendant un instant. Rien quand pensant à cela, son stress augmenta. Elle se maudit intérieurement d'avoir penser à cela. Un goutte d'eau tomba sur la fenêtre du bureau, puis une seconde et encore une autre, puis soudain se fut le déluge. Elle regarda avec indifférence la pluie tombait, qu'es que cela pouvait lui faire qu'il pleuve ou qu'il fasse beau. Bon, sa moto serait certainement trempée, et puis tant pis sa lui apprendrait à ne pas avoir de voiture comme presque tout le monde. Elle reporta brièvement son regard sur celui de la directrice, elle remarqua que la femme l'observait. Bon c'était normal qu'elle la regarde. Elle préféra recommencer à regarder la pluie tombait. Soudain une pensée lui traversa l'esprit, elle avait le même nom que la directrice, peut être qu'il y avait en lien entre elles. Elle posa sa main sur son bracelet, inconsciemment. Elle l'avait depuis la naissance, c'était sa mère qui lui avait donné avant de l'abandonnée. Elle chassa cette pensée, tout le monde savait que leur directrice n'avait pas d'enfant. Elles avaient le même nom, mais cela ne voulait rien dire, il devait y avoir des centaines de personnes qui avaient comme nom de famille Shepard.
La jeune fille avait l'impression que la directrice voulait lui dire quelque chose mais qu'elle ne trouvait pas le moment pour lui dire. Non, elle se faisait des idées. Si, la directrice voulait lui dire quelque chose elle lui dirait certainement.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Mer 5 Mai - 17:28

La directrice avait parfois l’impression de parler toute seule, la jeune femme ne la regardait pas et continuait de manière intentionnelle de regarder par la fenêtre comme si tout l’intérêt du monde s’y portait. Bon certes, elle ne demandait pas qu’elle la dévisage non plus à longueur de temps, mais il y avait un petit quelques choses de dérangeant à parler aux gens qui ne vous regarde pas. Néanmoins, écouter et regarder n’était pas lié cependant ça donnait l’impression qu’elle n’était pas à l’aise ou du moins que quelque chose la dérangeait. La rousse pouvait comprendre, elle savait bien encore sa tête quand elle s’était retrouvée devant le directeur et surtout quand elle a débarqué au Mossad, là c’était pire elle ne comprenait pratiquement rien à ce qu’il lui disait. Elle aimerait rester à Washington, pas de problème et de manière égoïste ça lui permettrait de toujours savoir ce qu’elle devenait. Elle se chasse cette pensée de sa tête et reprit la parole.

-Bien, avez vous déjà une idée de l’équipe que vous aimeriez rejoindre ou cela vous est égal ?

Une équipe équivaut à une autre, quoiqu’on ne sait jamais. Par la suite le martèlement régulier mais bruyant qui se produisait à ses oreilles lui fit dire que la pluie venait de se libérer du ciel et tomber en masse sur le tarmac des rues. Elle la regardait que brièvement et finalement le malaise qui était déjà née rien cas la lecture de son nom mais surtout de sa date de naissance ne faisait que s’accentuer, bon elle ne pouvait pas laisser allez ça jusqu'à la paranoïa. Lentement, le regard émeraude tournée vers elle, elle reprend la parole. Restant pourtant adossé à son fauteuil noir.

-Est-ce que tout va bien… ?

Elle ne put formuler le agent Shepard qui aurait dut coïncider avec cette phrase. Elle n’avait pas non plus ajouté le Iris qui l’aurait sans doute plus surprise qu’autre chose. C’était un peu trop d’un coup pour elle. Vous allez me dire comment ne pas être au courant que cela fait trois ans presque qu’elle est dans cette agence ? Tout simplement car ce n’est pas elle qui l’a engagée mais Tom Morrow et il y a tellement de monde dans ces locaux qu’elle ne prête pas d’attention particulière à tous les visages qu’elle peut croiser, erreur certes mais c’est comme ça. Elle attendit sa réaction alors que la pluie continuait d’imprimer son tempo sur la vitre. Il n’y avait plus cas espérer que ça ne dure pas longtemps car à la fin c’est à devenir fou d’entendre le même bruit toute une journée mais on s’y fait à tout même à ça. Jen gardait son attention sur sa fille espérant qu’elle répond à cette seconde question plus saugrenue certes dans le bureau de votre...patron qui n’est d’autre que votre mère mais ça elle l’ignore. Ma fois, elle l’aurait posé même si c’était une autre personne qui ferait la même chose qu’elle. Sauf qu’elle se serait fait un peu moins de poussée d’adrénaline ! La voyant chipoter à quelque chose à son bras, elle posa de manière inconsciente son regard dessus. Elle baissa la tête vers ses feuilles. Ce bracelet…Il lui semblait de plus en plus dure et surtout égoïste de sa part de garder se silence, non elle le devait, c’était mieux ainsi ou pas…

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Mer 5 Mai - 18:52

Le bruit de la pluie sur la fenêtre fit revenir son mal de tête encore plus fort. Elle avait vu une seul fois l'ancien directeur, Tom Morrow, et elle n'avait pas eu autant de stress qu'elle avait face à la directrice en ce moment. A ce moment là elle aurait aimé être ailleurs, au lieu de parler de son avenir, n'importe où mais ailleurs. Cela ne l'embêtait pas que la conversation parle de son avenir, mais elle voulait juste être autre part, juste parce que elle ne se sentait pas à l'aise, bon, bien sur sa aurait pu être un notre moment elle aurait été certainement autant stressé :

-L'équipe m'importe peu madame.

Elle détacha son regard de la fenêtre et de la pluie qui tombait quand la directrice lui demanda si elle allait bien. Sa se voyait tant que sa qu'elle était mal à l'aise ? Peut être que la directrice pensait qu'elle ne l'écoutait pas, elle avait certainement remarqué qu'elle ne l'avait écouté cas moitié à un moment. Avant ses professeurs pensaient tout le temps qu'elle ne les écoutait pas juste parce qu'elle ne les regardait pas. Mais c'était faux, elle les écoutait :

-Je vais bien madame ... ne vous inquétez pas.

A part son mal de tête qui était revenue et son stress tout allé bien. Iris observa la directrice qui s'était plongée dans, ce qu'elle pensait être son dossier. Quelque chose clochée elle le sentait, elle ne savait pas quoi mais quelque chose clochée. Elle n'osait pas le dire car elle n'en était pas vraiment certaine. Cette impression qu'elle avait eu avant que la directrice voulait lui dire quelque chose qui n'était pas sur le sujet de conversation qu'elle avait été revenue. Elle espérait qu'elle avait faux et qu'elle se faisait de fausses idées. Elle se détendit un peu, mais garda sa main sur son bracelet.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Mer 5 Mai - 20:32

Elle attendait donc la réponse à ses questions gardant à présent le silence. Ce silence ne la dérangeait pas plus que ç atout simplement car la plupart de la journée ou chez elle le soir, elle est quand même seule donc, elle parle très peu si ce n’est à Noémie de tant entant une petite phrase. Il est vrai que vu comme ça sa vie privée et sociale était bien loin de ce que pouvait être sa connaissance professionnellement parlant. Mais ainsi va la vie, elle avait fait ces choix il y a de ça quelque temps maintenant. Certain qu’elle regrette d’autre plus amèrement mais il y a d’autre chose aussi qu’elle ne voudrait point changer. Avec des si on refait le monde, ici c’est refaire une partie de sa vie qu’elle aimerait, elle n’est pas fière de tout ce qu’elle a déjà put faire surtout concernant deux à trois personnes. Mais elle se tira de sa réflexion quand la voix d’Iris lui parvient à nouveau aux oreilles. Une fraction de seconde et son attention est tout à elle. Bien, c’est une réponse a laquelle, elle s’attendait. Lentement la directrice du Ncis acquiesce.

-Très bien, je verrais celle ou il manque un agent et je vous ferais parvenir mes choix pour voir si une vous plait plus que les autres. Cela vous convient ?

D’un côté ça c’était pas vraiment une question qu’elle lui posait. C’était déjà pas mal mais disons que Jen voulait juste continuer à garder ce sujet un peu comme si sa retarderait l’échéance qui consistait à sa deuxième phrase qui elle était un sujet un peu plus sensible, ou elle doit avouer, elle craint un peu la réponse que sa fille pourrait y apporter. Elle la regarda enfin quand elle lui dit que tout allait bien. A d’autre nombre de personne qui lui avait dit ça sans l’être.

-En êtes vous sûr ? Je ne veux pas vous mettre mal à l’aise mais vous le semblez déjà tellement que je préférais savoir ce qui se passait pour que vous vous mettiez dans un tel état? Si c’est moi, je puis vous assurer que si c’était pour vous engueuler, je l’aurais fait au moment même ou vous aurez franchit cette porte ou peu après..

Elle tenta un sourire pour que ça passe plus sur un ton humoristique. Elle avait replongé vers son dossier non mais pour le lire ou y apporter une information supplémentaire en ce qui concernait son avenir mais simplement pour cacher son trouble. Tout aurait été ben plus simple si elle ignorait tout, si elle ne le savait pas ça ne serait pas un problème mais elle ne pense pas que beaucoup de fille s’appelle Iris Shepard et était née à la même date que sa propre fille de plus se bracelet qu’elle avait aperçu en était une preuve cette fois irréfutable, aucun doute n’était à émettre c’était sa fille. Fille dont tout le monde ignorait jusqu’à l’existence, pour tout le monde, elle était seul et n’avait jamais eu d’enfant ce n’était même pas marqué dans son dossier, rien. C’était certes un gage de sécurité pour sa vie à Iris mais c’était sans doute injuste. Elle prit sur elle pour relever la tête vers le regarde de sa fille. Incroyable regard qui ne ramenait à ses yeux que celle de son père, tout aussi lâche si ce n’est plus que d’assumer...La main sur son bracelet. Elle voulut prononcer des phrases mais rien ne voulait sortir. Bon sang, elle perdait pieds là ! Réagit Jenny’. Ca ne lui ressemblait pas tout mais se retrouver nez-à-nez avec sa fille avait de quoi perturbé surtout 20 après.

-Avez vous des questions sinon ?

Pitoyable, voilà l’impression qu’elle se donnait à elle-même.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 9 Mai - 17:47

Qu’es que cela pouvait lui faire qu’elle soit dans une équipe ou dans une autre, tant qu’elle était affectée à l’une d’entre elles. Elle s’était détendue peu à peu, pour enfin l’être complètement. Elle continuait à regarder le directeur, calmement. Bien contente que le stress soit partie, enfin :

-Vous faites comme vous voulez directrice.

La directrice n’avait pas l’air convaincu qu’elle allait bien, mais pourtant elle bien en tout cas mieux que lorsque elle était arrivée. Elle avait toujours sa main sur le bracelet que lui avait donné sa mère à sa naissance comme si cela pouvait la rassurer inconsciemment. Un sourire au coin de ses lèvres se forma, la directrice avait l’air de vouloir garder le sujet de leur conversation le plus longtemps possible ou bien elle se faisait des idées ?! Elle aurait bien aimé que cette conversation soit déjà terminé, et qu’elle soit en train de classer ses papiers, même si cela ne l’enchantait pas vraiment. Elle commençait à en avoir marre de sa formation, et avait hâte de pouvoir devenir agent fédérale et d’aller sur le terrain, au lieu de rester bloqué à son bureau à toujours faire les mêmes choses. Elle voulait enquêter, elle s’ennuyait en formation :

-Oui je vous assure madame je vais bien. Je n’ai pas de questions.

Elle espérait bien que la conversation était terminée et que la directrice allée la congédier, vu comme çà il n’y avait plus rien à régler. Mais bon s’était la directrice qui savait ce qui fallait régler pour qu’elle puisse devenir agent spécial :

-Vous vouliez me dire autre choses madame ?

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 9 Mai - 18:24

Evidemment, une réponse on ne peut plus logique put lui parvenir en guise de réponse de la jeune femme face à elle. Après tout peu de personne en rentrant quelques parts veulent déjà aller dans une équipe précise à moins de connaître très bien un membre de cette équipe ou par ce qu’en n’en a entendu tout simplement parler dans de bon augure. Enfin, cela lui était égal parfait, néanmoins, elle préférerait trouver déjà une équipe avec quelques personnes, que d’en crée une nouvelle. Se confronter à plusieurs caractère et devoir faire équipe avec est la meilleure façon d’apprendre. On n’apprend sur le terrain non même quand on n’est pas formé à la base. Reformulation d’une parole certainement Gibbsienne. Soit la directrice Shepard acquiesce simplement de la tête.

-Parfais, vous recevrez ça dans le courant de la semaine…

Visiblement, elle avait hâte de partir, un peu comme si elle devait incarner celle que tout le monde craignait. Bon sans respect on ne va pas loin mais faire tout sous la crainte, n’est pas non plus génial. Elle dirige l’agence elle ne veut pas pour ça prendre le rôle d’un tyran non plus. Mais bon, on doit s’amuser à dire plein de chose au petit nouveau qui débarque pour les faire stresser ou tout simplement se ridiculiser. Que de souvenir, bon et mauvais, mais elle c’était assez bien vengée par la suite sur ses personnes que non, elle ne leurs en veux plus. Elle ravala son sourire qui n’avait rien avoir avec la situation présente, bien moins facile pour Jenny. Elle assura qu’elle allait bien. Croisant son regard, elle ne put que s’incliner, soit, on ne peut pas toujours forcer les gens à vous parlez.

-Dans ce cas, je pense que tout est en ordre, vous n’aurez sans doute plus cas signer quelque papier au moment ou vous deviendrez agent spécial..

Et une fois de plus la peur et une certaine forme de lâcheté l’emportait sur toute sa raison. La rousse allait terminer l’entretient, cependant elle en profitait pour garder donc cette nouvelle image d’Iris, fraîchement gravée dans sa mémoire. Alors qu’elle allait reprendre c’était redressé un peu dans son fauteuil, la question lui parvient, la faisant ouvrir la bouche pour al refermer. C’était une question piège ? Avait-elle perçu quelque chose de louche ? Evidemment, ohoh que dire ? Ah oui au faite je suis ta mère…Non c’était pas possible, elle ne pouvait pas arriver et déballer ça comme ça de but en blanc, c’est encore plus signe de fuite. Elle fut sauvée par le gong quand sa secrétaire Cynthia fit irruption dans le bureau en disant : « Directeur Shepard, le sénateur Denver voudrait vous parler, je lui ai dit de re sonner dans quelques minutes, cela vous convient ? ». Arf me renvoyer enfin lui renvoyer son nom et par la même occasion le mien en pleine figure n’est pas géniale, cependant elle acquiesce.

-D’accord, merci Cynthia.

Elle lui fait un léger sourire et elle attend donc que sa secrétaire quitte la pièce et referme la porte avant de poser son regard vers Iris avec certes une petite crainte. Euh oui répondre à sa question. Mais que répondre, comment voulez-vous qu’elle formule ça. Ce n’était vraiment pas le moment idéal pour le faire. Même si ça ne le sera jamais celui ci n’était vraiment pas dans les bonnes dispositions. Prise au dépourvus et pas plus aider que ça, elle referme le dossier de sa fille pour se donner contenance.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Ven 14 Mai - 14:02

L'entretien allait enfin ce terminer, quand la secrétaire de la directrice rentra dans le bureau. Elle annonça à la directrice qu'un sénateur nommé Denver, avait essayé à la joindre et qu'elle lui avait demandé de la rappelée dans quelques minutes pour qu'elle puisse terminer l'entretien avec Iris, puis elle sortit. Donc l'entretien allait certainement encore durer encore un peu au grand désespoir de la jeune blonde. La jeune femme attendit en silence que la directrice veuille bien dénier répondre à sa question, y avait il quelque chose qu'elle voulait lui dire ou bien pouvait elle partir et retourner à ses dossiers. Elle continuait à regarder la rousse en face d'elle calmement. Si seulement l'entretien pouvait se terminer rapidement. La pluie continuait à s'abattre sur la capitale, et son mal de tête ne faisait qu'augmentait. Elle porta rapidement son regard au ciel grisâtre et le reporta vers la directrice qui avait fermer son dossier :

*-Si seulement il pouvait arrêter de pleuvoir peut être que mon mal de tête diminuerais ...* pensa-t-elle

Elle enleva sa main de son bracelet quelques instant, puis elle la remit sur celui-ci. Elle reporta une nouvelle fois son regard sur la fenêtre, et contempla en silence la pluie qui s'abattait dehors avec indifférence.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire


Dernière édition par Iris Shepard le Sam 15 Fév - 3:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 16 Mai - 19:33

Certes sa secrétaire venait de la sauver du gong comme on dit, ce qui lui avait donc évité de devoir répondre à la question posée par la jeune blonde. Ma fois, elle ne pouvait pas faire non plus comme si elle ne l’avait pas entendue et continuer ou lancer un autre sujet tranquillement. Sinon, là, la jeune femme allait vraiment savoir qu’il y avait anguille sous roche. Décidément qu’elle journée complexe aujourd’hui, du moins moralement. Rah, on ne pouvait nier leur nom de famille ressemblant, certes peut-être bête de sa part d’avoir demander qu’elle garde ce nom de famille mais c’était peut-être comme un souvenir un peu comme le bracelet. Un souvenir pour adoucir l’amertume de ce qu’elle avait fait. D4un côté oui, elle voulait le lui dire et se soulager de ce poids et de l’autre, ça allait bouleverser deux vies trois si on comptait sa nièce, manquerait plus qu’on la prenne pour sa fille aussi, pour celle là, sincèrement, elle n’y est pour rien allez demander à son cousin. Le regard de sa fille continuait de poser sur elle, et elle ne pouvait plus se permettre de durée dans le silence plus longtemps. Elle recule un eu son siège et reprend la parole.

-Je ne pense pas avoir quelque chose d’autre à vous dire concernant votre travail, à moins que vous ailliez des questions, je pense que vous pouviez y aller et nous ferons comme on n’a dit. Je vous enverrais les équipes qui seront probables avec mon choix..

Remarquer qu’elle a précisé le travaille, non elle ne peut pas lui dire de but en blanc c’est au-dessus de ces forces. La main restait sur son bracelet. Comme un support ? Oh bon sang tout se mêlait dans son esprit. Rah, ou est passé son courage et sa ténacité bornée si habituelle chez elle ? Perdue sans doute. Elle tourna son regard émeraude vers sa fille mais elle regardait dehors. Elle tourna la tête dehors, la pluie continuait de tomber comme si de rien n’était, end dépit de tout. Un faible soupire passe ses lèvres alors que son regard se perd un peu vers l’eau qui coule. Elle lui laissait ainsi le choix de la réaction, partir ou poser une question. Tandis que la directrice réfléchissait à toutes les possibilités pour arriver à lui dire cette information un peu surprenante. Elle revenu vers elle allez courage…

-Je…Non rien, vous pouvez y aller Iris..

Que voulez-vous qu’elle prononce une fois de plus Shepard ? Elle sera bien obligée de toute façon, mais comment faire ? Son esprit y cherchait une solution ce qui lui fit quitter un peu la réalité des choses.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 16 Mai - 20:29

La blonde reporta son regard soudainement vers la directrice, avait elle bien entendu, elle l'avait appelé par son prénom ou bien avait elle rêvée ? Non, elle avait bien dit son prénom. Elle se raidit. Pourquoi avait elle dit son prénom ? Elle n'était pas un de ses proches à ce qu'elle savait. Leur nom était le même, mais il y avait peu de probabilité que la directrice soit sa mère. Non, elle ne pouvait imaginer qu'elle soit sa mère. Mais pourtant l'idée lui revenait, et la taraudait. Elle l'avait pourtant appelé par son prénom. C'était un fait ! Il y avait bien quelque chose. Elle réfléchissait à une raison, mais n'en trouvait qu'une seule. Elle essayait de se convaincre que ce n'était pas possible, mais elle n'y arrivait pas. Elle continuait à fixé en silence la directrice, attendant une explication, tout en continuant à réfléchir. Elle était restée assise. Son mal de tête était parti, mais elle avait complètement oubliée qu'elle en avait eu un. Elle retira sa main de son bracelet, sans vraiment sans apercevoir. Elle voulait une explication, mais rester pour tant silencieuse. La demande n'arrivait pas à sortir de sa bouche, qui rester décidément fermer. C'était peut être mieux comme çà. Elle finit par ce convaincre, c'était impossible elle ne pouvait être la fille de la directrice, tout le monde savait qu'elle n'avait pas d'enfant, et puis leur seule ressemblance était le nom, rien d'autre. Mais malgré un doute persisté, personne ne savait si elle avait des enfants, mais elle n'avait rien dit sur çà. Et puis d'après ce qu'elle savait elle rentrait tard, et travaillait beaucoup. Quand on a un ou plusieurs enfants on n'est sensée rentrer tôt, bon, pas tous les jours mais au moins une ou deux fois. On prend généralement des vacances pour essayer de passer un peu de temps avec eux. Et puis elle n'avait pas vraiment l'air d'avoir eu des enfants. Mais les apparences peuvent être trompeuse.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 16 Mai - 21:37

La réalité était toute simple, c’était bel et bien sa fille et à part elle personne n’était au courrant et très peu qu’elle avait eu un enfant. Par très peu, elle se considère elle, son père, après tout une grossesse ça ce cache difficilement et le médecin qui l’avait assisté à l’accouchement, c’est à peu près tout autant dire qu’elle doit bien en être la seule vivante de ce trio à ce jour. Quoiqu’elle n’a plus jamais cherché à retrouver ce médecin. Bon sang, y a t-il une manière correcte d’aborder un sujet pareil. Non, non, comme il n’y aurait jamais un bon moment de reparler d’une ancienne relation. Elle a décidément le chic pour se mettre dans des situations délicates malgré évidemment l’apparence maîtrisée et froide qu’elle peut se donner. Certes, elle se doit d’assumer après tout ce qu’elle a fait tout n’est simplement pas facile à faire. Et puis et après ? C’est se après cette révélation qui la met le plus dans le doute. Comment réagir, que dire, que faire ? Un flot de question dont les réponses ne viendront que si elle l’avoue. Reprenant pied à la réalité, elle voit Iris qui la fixe intensément, dans son regard on peut voir un soupçon d’intérêt et surtout un grand questionnement après qu’elle l’aille appeler par son prénom. Et voilà une boulette de plus. Bon, allez cette fois faut y aller coûte que coûte et assez tergiverser ! Elle sera au moins soulagée de connaître ses parents même si à ses yeux, elle va sans doute devenir qu’une lâche comme à ceux de toute le Ncis si ils le savent. Ils le sauront. Oh, elle vient à peine d’arriver, les ennuis arrivent à flots et elle va continuer de perde le peu de crédibilité qu’elle sait donner. Les autres directeurs ou autres ne s’en priveront pas de se prononcer. Tout s’annonce plus que noir et pourtant, elle aimerait la connaître, lui dire qu’elle regrette...Alors tout à commencement quelque soit le prix, et ça débute maintenant.

-N’avez vous jamais cherché à retrouver vos parents ?

Peut-être prendra t-elle ça pour de l’aide car après tout, elle peut connaître ou vouloir l’aider à cause de cette ressemblance de nom ? Dans un premier temps sûrement. Contre toute attende la rousse se relève et va finalement faire face à sa fenêtre. Son regard poser dehors, d’une voix plus basse elle reprend alors poussée sur sa lancée faisant fit de tout son être et sa raison qui lui ordonnait d’arrêter, c’est peut-être le cœur qui la pousse à enchaîner.

-Les autres vous ont sans doute déjà assez parlez pour nos noms de famille identique je suppose…

Elle eut un sourire sans joie, quelque chose restait noué dans sa gorge...Finalement, elle se tut et attendit un peu le regarde toujours tournée vers l’extérieur pluvieux, elle ne se retourna pas vers sa fille, les choses sont plus faciles comme ça.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Lun 24 Mai - 14:44

Son père n'était pas là à sa naissance, elle n'avait aucun renseignement sur lui. Il avait du abandonner sa mère en apprenant qu'elle attendait un enfant. Et sa mère l'avait abandonné à sa naissance. Elle n'avait aucune envie de retrouver ses parents. Qu'es que cela pouvait lui faire ? Elle avait bien vécu 20 ans sans eux, sans s'en plaindre. Elle s'était toujours montrée sans aucune émotion, quand on lui posait des questions sur ses parents. Parfois elle s'était même montrée un peu agressive. Elle aurait aimé passer son enfance et son adolescence chez ses parents, au moins l'un des deux. Mais elle n'avait pas eu cette chance. Et puis pourquoi vouloir retrouver des personnes qui ne veulent pas de vous ? C'est inutile :

-Non madame jamais.

Quelques personnes l'avaient comparés à la directrice, mais elle leurs avait dit qu'elles n'étaient pas de la même famille :

-Quelques personnes madame ...

Elle observa la directrice qui lui tournait le dos maintenant. Elle resta silencieuse. Elle ne savait quoi dire, elle était arrivée pour parler de son affectation à une futur équipe et ses projets après sa formation en tant qu'agent spécial du NCIS, et là on parlait de ses parents et du nom de famille de la directrice et du sien qui était identique.

(Désolé c'est court)

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Lun 24 Mai - 21:32

hj: Ce n'est pas grave^^

Certes, c’était des questions ou plutôt des affirmations, elle le saurait rapidement si quelqu’un venait à chercher des informations sur elle par d’autre biais. Uns soupire passe ses lèvres, alors que l’ampleur de ce qu’elle va dire prend tout son sens dans sa mémoire et dans sa conscience. Sa raison continue de lui ordonner d’arrêter de se taire, de trouver une pirouette et de balancer le sujet sur autre chose. Après tout, elle vient ici pour une affection, pour un travail, pas pour que la directrice remue e le couteau dans la plaie en parlant de deux personnes qui l’ont lâchement abandonné sans aucun scrupule. Nul doute que c’était exactement ça que la jeune fille allait penser et sa réponse pas la négatif confirma sa pensée. Après tout pourquoi chercher des personnes qui n’ont pas voulu de vous alors que votre vie est parfaite. Jennyfer posa sa tête contre la vitre froide, par la pluie qui tombait d’un côté et par le contraste violent de température entre l’intérieur de son bureau et le temps à l’extérieur du bâtiment. La fraîcheur pourtant lui fait du bien, elle garde un silence prolongé, ne se retournant pas pour croiser sûrement le regard inquisiteur de la blonde. Un sourire à nouveau sans joie passa la barrière de ses lèvres, se reflétant dans la vitre, sans doute visible pour la demoiselle mais pas directement, pour la directrice sa lui suffisait. Le regard toujours perdu dans l’horizon, elle n’avait pas vraiment le choix que de continuer, c’était encore assez simple de commencer plus compliquer de trouver les mots pour la suite.

-C’était à s’y attendre de toute manière…

Non elle n’éviterait pas que le Ncis en entier finisse par le savoir, sauf que ça lui redonnait certes un sentiment de paix intérieur mais également une culpabilité en plus et prendre le risque qu’on s’en prenne à sa fille pour l’atteindre elle. Non, elle ne voulait pas cela, voilà pourquoi une vie solitaire ou sans réelle attache lui convenait amplement, ça faisait moins, de prise, moins de morts ou de blessée.

-Je...Je ne sais pas si c’est vraiment une bonne chose que de continuer sur ma lancée…

Allons non, doucement, elle ferme les yeux, comme si plongée dans le noir lui donnait plus de courage qu’elle avait décidément perdu. Cependant elle se doit de se dépêcher avant que l’homme ne résonne. La rousse n’aurait pas la force de recommencer tout ça deux fois. C’est maintenant ou jamais.

-Je suis sincèrement désolée…

Murmura t-elle faiblement se décalant de la vitre et en ouvrant les yeux. C’est tout ce qu’elle put prononcer avant que sa voix ne s’éteigne cependant le ton de regret était plus que perceptible, insuffisant, elle le savait mais que dire de plus. Elle n’avait plus cas attendre le choc, le coup qui n’allait pas tarder. Allait-elle comprendre par cette phrase si pénible à dire pour Jen ?

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Mar 25 Mai - 19:26

Elle avait commencé à rêvasser oubliant où elle était. Elle revint à la réalité quand elle entendit parler la directrice. Elle la laissa parler en silence tout en continuant à la regarder. Elle fut surprise quand elle s'excusa. Elle mit quelques instants à comprendre la cause de l'excuse. Elle détacha son regard de sa mère, et regarda le bureau en face d'elle. Elle ne s'attendait pas du tout à çà. Elle avait essayé de se convaincre pendant presque tout l'entretien qu'elle n'était sa mère avait réussi finalement. Et voilà qu'elle apprenait qu'en faite elle avait faux, et que la directrice était sa mère :

-Vous ...

La jeune blonde ne prononça pas la fin de sa phrase. Elle regarda brusquement la directrice :

-Vous m'avez abandonné ... dit elle d'une voix calme

Elle lui en voulait de l'avoir abandonné à sa naissance. Qui n'en voudrait pas ceux qui l'on abandonné ? En tout cas pas elle. La blonde avait plusieurs questions en tête. Des questions qu'elle avait depuis longtemps et qui ne trouvaient pas de réponses. Au moins une en avait trouvé. Elle savait maintenant qui était sa mère. Elle resta silencieuse quelques instants puis reprit :

-Mais ...pourquoi ? Pourquoi m'avoir abandonné ?

Elle était calme se qui la surprit. Elle était sensée être en colère contre la directrice. Mais elle ne l'était pas. Elle le serait certainement plus tard. Elle attendit en silence une réponse à sa question. Le sénateur qui l'avait appelé quelques minutes plutôt allait certainement rappelé bientôt, et l'entretien serait fini. Elle ne savait pas quand elle pourrait parler avec la directrice en dehors du travail.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Mer 26 Mai - 9:06

Cette voix pour son excuse était bien loin de celle assurée et cassante ou celle qui vous fait bien comprendre qu’il est inutile de répondre. Non, elle avait l’impression que tout ça ce n’était plus elle, qu’elle ne se reconnaissait même pas. Après tout c’était il y a plus de 20 ans à présent. Qu’aurait-elle du faire ? La garder avec elle, l’élevé ? Comment, comment aurait-elle put bien faire alors qu’elle n’avait même pas encore commencé ses études au Ncis. Son père l’aurait sans doute aidée mais non, elle n’avait pas la force de se rappeler tous les jours qu’il était parti, qu’elle avait fait l’erreur de sa vie, remarquée depuis le temps, elle n’a déjà de belle autre. Elle garde son regard vers la fenêtre, la tête baissée un peu honteuse. Quand la voix de sa fille reprend, inutile de regarder pour savoir qu’elle a comprit. Elle s’attendait à ce qu’elle crie, qu’elle l’engueule, non elle parle juste d’une voix calme. C’était peut-être encore plus pénible comme ça. Lentement, alors, elle se devait de lui faire face. Elle releva son regard émeraude vers Iris, alors que l’exclamation arriva. Inutile qu’elle approuve vu que c’était un faite qu’elle ne pouvait réfuter, oui, elle l’avait abandonné. Demandant de garder son nom de famille et donnant son bracelet Le pourquoi fut vite mis sur le tapis. Son regard hésitant pendant quelque seconde comme un gamin prit en faute, fuie doucement vers sa porte d’entrée pff que formuler. Elle était prête d’accord, elle avait commencé à doucement avouée, néanmoins tout dire d’un seul coup était quelque chose de pas encore facile pour la rousse. 22 ans, elle avait cet âge là, certes ce n’était pas pire que de devenir mère à 16 ans, mais Jen n’était pas prête à ça surtout de l’élever seul. Elle avait cru un temps soit peut ce qu’avait dit cet avocat russe, mais ce n’était que du vent et il avait prit la poudre d’escampette dès qu’elle lui avait dit la nouvelle, sans un regard en arrière pour elle.

-Je..sais que je n’ai pas vraiment d’excuse. Disons que j’étais jeune et pas prête à m’occuper d’un enfant seul. Je pensais… que tu aurais eu une meilleure vie ailleurs qu’avec moi..

Certes aujourd’hui ce n’est pas des arguments qui sont convainquant mais, elle était bien loin de rentrer au Ncis à ce moment là. D’ailleurs qui sait que si elle l’avait gardée avec elle, elle n’aurait déjà pas fait tout ce qu’elle a fait dans ce job. Alors ou serait-elle maintenant, c’est une bonne question. Cependant elle ne prononça que cette phrase un peu comme si elle attendait simplement les questions. Lentement, elle ramena son regard vers le sien.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Sam 29 Mai - 21:26

La blonde écouta la réponse que lui donnait sa mère. L'explication qu'elle attendait depuis si longtemps. Elle soutient le regard de la directrice. Des questions se bousculaient dans sa tête, elle avait envie de connaître sa mère. De tout savoir sur sa famille. Sur son père :

-Un enfant se fait par amour, on le veux, et on est sensé le garder après. L'élever, l'aider quand il a besoin d'aide, on le gronde quand il fait une bêtise, le réconforter quand il en a besoin, on le voit grandir. On ne l'abandonne pas. J'étais un accident c'est çà ? Je n'étais pas sensée arriver ? dit elle d'une voix moins calme où on peut sentir de la colère

Elle sentait la colère monter. Elle essayait de se contrôler du mieux qu'elle pouvait. Elle savait qu'elle n'allait pas tenir, mais elle essayait de se calmer. De ne pas lui dire tout ce qu'elle pense, car elle savait qu'a ce moment là, elle crierait. Elle fixait sa mère attendant une réponse, en silence :

-Qui est mon père ? C'était une aventure d'un soir ? Ou vous êtes restée plus longtemps avec lui ? Un mois ? Deux ? Un an ? Il est parti quand vous lui avait annoncé que vous étiez enceinte ? Ou était il parti avant que vous lui le disiez, il avait trouvé quelqu'un d'autre ? lui demanda-t-elle

Elle était en colère contre sa mère, mais elle devait se calmer. Elle détourna son regard de celui de sa mère, laissant son regard vagabonder dans le bureau directorial.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 30 Mai - 21:48

Que pouvait-elle faire d’autre que d’attendre les questions ou essuyer la colère de sa fille qui avouons serait légitime. A sa place oui, elle serait en colère également et se connaissant, ça ne serait pas du joli croyez-le bien. Du moins, la rousse savait assez comment elle réagissait, elle que pour redouter la colère de la blonde. Néanmoins, tout le monde réagit différent et craindre n’est pas le bon mot, simplement qu’elle ne savait pas trop que dire pour sa défense si maigre dans ses cas là. Elle était évidemment partie d’une bonne intention et surtout pour lui rendre une vie meilleure les choses avaient tourné et évidemment à savoir ça bien sur qu’elle aurait put la garder, ma élevée une enfant toute seule à 22 ans, n’était pas une chose qu’elle se sentait de taille à affronter. Alors oui le calme la désarçonna un bon moment, mais enfin, elle osa affronter son regard ne se décalant pas pour autant de sa fenêtre. Un peu comme si se contrastait de température lui donnait le courage de continuer sur cette lancée qui allait sans doute mal se terminer ou risquer que sa se termine mal à long terme. Oh, elle ne le souhaitait pas mais elle était réaliste ou défaitiste sur certain point et sa vie personnelle fait partie de ces points là. La première salve de question se fit entendre ainsi que la colère dans sa voix. Non on ne peut sa considérer comme accident. Pas...elle se tut un bon moment ignorant qu’elle réponse y apporter avant de tenter et de reprendre la parole d’un ton de voix qu’elle voulait calme inutile d’attiser sa colère.

-Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire…Bien que j’aie conscience que rien de ce que je dirais n’excusera ce que j’ai fait, je pensais juste que c’était le mieux. Tout aurait pu se passer autrement si les choses avaient été différentes.

Notamment si il ne l’avait pas quittée comme une chaussette quand elle lui a annoncé qu’elle était enceinte. Peut-être qu’elle aurait la trouver la force d’endosser ce rôle, mais la encore ou serait-elle maintenant ? Elle se voyait mal femme au foyer, ça ne lui convenait pas, elle voulait de l’action, des défis, se sentir utile et surtout arrivée à se faire respecter peut importe ses choix professionnels diront-nous, pour le reste, la directrice repassera. La seconde question reprit sur cet homme. Reparlez de ça, lui était encore malgré tout douloureux, surtout pour ce qu’il a fait. Déviant son regard vers son bureau, elle reprend, néanmoins, on peut encore entendre que ce n’est pas chose facile pour elle et que surtout tout le monde l’ignore.

-Ton père… si on peut dire ça…Est un avocat… russe, quoique j’ignore qu’elle métier il peut exercer aujourd’hui… Nous sommes restées quelques temps… ensembles…un peu plus d’un an…et oui, il est retourné en Russie quand je lui..ait…Enfin, tu es la seule à le savoir maintenant…mais tu en a le droit…

Jen, ne termina pas sa phrase et plongea son regard dehors, inutile, elle avait comprit la phrase. Déjà qu’elle avait dit la phrase en plusieurs morceau. Non ça ne lui faisait pas mal par ce qu’elle aimait encore cet homme, loin de la cette idée d’ailleurs, elle irait plutôt à l’engueuler. Mais juste parce que c’était les paroles prononcées avant de tourner les talons qui étaient les plus durs à avaler. Lentement après un temps d’arrêt, elle se retourne à nouveau vers Iris.

-J’étais perdue…je suis désolée..

Voilà qui n’enchanterait pas Gibbs de l’entendre mais au diable, il y a des moments ou c’est nécessaire. Oh et merde, avec lui aussi la conversation ne sera pas géniale si tout cela venait à se faire entendre. Personne n’était au courrant de rien.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Dim 13 Juin - 20:19

La réponse à sa première question ce fit attendre. Elle sera ses poings contenant du mieux qu'elle pouvait sa colère. Elle reporta son regard vers la pluie qui tombait au dehors. Écoutant attentivement la seconde réponse. Au ton de la voix de sa mère, elle pu remarquer que pour la directrice s'était encore difficile pour elle. Elle déserra un peu ses poings, et reporta son regard vers la rousse :

-Si il n'était pas parti es que vous m'auriez gardé ou cela n'aurait rien changé ? lui demanda-t-elle

Elle pouvait s'excuser autant qu'elle voulait, cela ne changerait rien. La blonde ne l'excuserait pas facilement. Iris mettrait du temps à lui pardonner ce qu'elle avait fait, et peut être même qu'elle n'y arriverait pas. Elle reporta son regard vers sa mère :

-C'est inutile de vous excuser vous le savez très bien. Je ne vous pardonnerez pas ce que vous avez fait. dit elle d'une voix glacial

C'était certes méchant de lui dire çà, mais elle le pensait. Elle aurait certainement pu lui dire d'une autre façon. Elle planta son regard dans celui de la directrice :

-Avez vous des questions à me poser avant que le sénateur ne vous rappelle ? Si vous voulez me revoir en dehors du NCIS ne l'espérez pas, en tout cas cela ne sera pas avant longtemps ! dit elle sur le même ton de voix que l'autre phrase

Elle n'avait pas du tout envie de la revoir en dehors, elle voulait juste avoir avec elle une relation professionnelle rien de plus.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris] Lun 14 Juin - 15:37

Voilà, maintenant c’était trop tard pour reculer, revenir en arrière dans cette vie, dans ce petit train train qui était infernal et maîtrisable. La directrice ne savait pas vraiment que dire, elle qui d’habitude répliquait verbalement avec facilitée, allait finir par en perdre son vocabulaire pourtant si détaillé. Le souvenir de ce moment, elle pouvait le revoir exactement dans sa mémoire, à l’intonation près. Bien sur qu’elle avait refait sa vie après, ou du moins essayé, là n’était pas là sa question. Elle n’éprouvait plus que de la colère pour l’avocat russe, son cœur lui répliquait à bien autre chose. Elle sortit de ses pensées pour croiser le regard visiblement en colère de sa fille, mais serait-ce possible autrement ? La rousse ne le pensait pas malheureusement. Elle écoute la question. Avec les si on refait le monde, mais peut-être que oui, si il aurait assumé qu’elle se serait sentie aidée, elle aurait continué mais sinon non le cas restait le même.

-Non, si il était resté, je n’aurais eu aucune raison de ne pas te garder…

Dit-elle calmement avec l’assurance qu’elle pouvait émettre. Tss voyons comment la situation avait basculé, elle la faisait venir pour un petit topo de ses jours ici et pour voir le futur et maintenant, elle subit plutôt les foudres d’Iris. Mais qu’elle idée bon sang, d’allez dire ça. C’était le meilleurs à faire, elle le savait mais tous les bons choix ne sont pas forcément les plus agréables ou douloureux. Elle n’avait besoin de personne pour savoir que sa vie personnelle était un fiasco à part quelques détails bien sur. Par la suite, sa fille approuva ses pensées négatives. Décidée à ne pas se laisser abattre au moins devant sa fille, elle reprit un visage neutre, un masque en somme. Son ego ne se permettrait pas non plus de montrer des failles à qui que se soit. La voix, là elle s’approchait bien d’un Gibbs dans ses mauvais jours.

-C’est peut-être inutile mais au moins ça sera dit.

Evidemment qu’elle ne prenait pas avec le sourire encore un coup, un coup en plus, et c’est pire quand sa viens de son propre camp, son propre sang. Elle ravale un soupire et ramène son regard vers elle quand elle enchaîne visiblement lancée sur sa lancée, c’était le cas de le dire. Le revirement, fut peut-être la phrase la plus assassine. S’en était trop. Jen endossa à nouveau le rôle de directeur, elle reprit contenance comme elle le put et prononça d’une voix qu’elle voulu neutre et égale. Elle savait maintenant qu’il n’y avait plus que le temps qui pourrait jouer en sa faveur.

-Je n’ai plus de question à vous poser. Vous pouvez aller continuer ce que vous faisiez agent Shepard, j’enverrais les dossiers comme je l’ai précisé dans la semaine.

C’était tout, à elle de voir…et elle sortit. Jen se rassit avant que le sénateur ne sonne peu de temps après, la vie elle s'enchainait sans prendre gare...


[Topic Terminé]

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Le nombre d'année ne change rien..[Iris]

Revenir en haut Aller en bas

Le nombre d'année ne change rien..[Iris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Le nombre d'année ne change rien..[Iris]
» HÉLÈNE •• aux âmes bien nées la valeur n'attend point le nombre des années
» Le talus n'attend pas le nombre des années + Cass
» CHRONOLOGIE >> La valeur n'attends pas le nombre des années
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Le N.C.I.S :: Les bureaux :: » Bureau du directeur-