AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

My love for you become a sweet death (Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: My love for you become a sweet death (Tommy) Lun 15 Nov - 19:27


Emily & Tommy



Emily, au réveil, ça donne ça, oui, une espèce de fille complètement dégénérée qui a mal dormi, parce qu'elle pense à l'homme qu'elle aime, et que, lui, il n'est pas là, au moment précis où elle avait besoin de le voir, et ça, ça lui flanquait franchement le moral à zéro. C'est vrai que ça n'était pourtant pas son genre, pas son genre du tout même. C'est vrai quoi, c'est elle qui plaque les hommes, qui ne rappelle pas, ou qui dit au gentil boyfriend ses quatres vérités pour le congédier, mais ça ne lui était tout simplement jamais arriver de se faire plaquer. En fait, non, il ne l'avait pas plaquée, il avait juste disparu comme ça. En fait, c'était juste que notre belle demoiselle aux longs cheveux bruns et aux magnifiques yeux clairs, avait tout simplement trop de fierté personnelle, trop d'égo pour demander ç son frère, qui était pourtant son patient, où était Tommy. Ou même, pour envoyer un texto, ou appeler Tommy, non, après il aurait pût comprendre que... que quoi d'ailleurs ? Que Emily était en fait un être humain pourvu de sentiments ? Non non non, sûrement pas, ça aurait fait la une du journal. Disons simplement qu'il aurait pût comprendre, que pour une fois, les sentiments partagés était réciproques, et qu'elle était tout simplement.... Complétement raide dingue de lui. Qu'elle avait besoin de lui, et que quand elle ne le voyait pas, elle avait l'impression de mourir à petit feu. Enfin. Si vous le voulez bien, arrêtons de nous mettre dans le cerveau Huntingtonné de cette jeune demoiselle, et parlons de son réveil. Normal.

Disons, que, son premier réflexe fut de se frotter mollement les yeux, pour étaler le reste de mascara sur ses joues. Voilà peut-être pourquoi elle avait une sale mine ce matin. Elle jeta couette de l'autre côté de son lit de place, parce qu'il était comment dire, inoccupé. Elle se frotta les yeux une seconde fois, en regardant l'heure désespérement matinale, et décida de prendre une bonne douche froide. Elle manqua de s'endormir, malgré la fraîcheur de l'eau, tout simplement parce que les gouttes d'eau faisaient un rythme soporifique. Un peu comme l'exposé des internes à 5 heures du matin quand tu es de garde, que tu n'as pas dormi, et qu'on te raconte, que ton urgence, c'est un rhume. Elle se réveilla finalement, et décida de sortir, rapidement, avant de finir congelée. Les cheveux propres, et tous mouillés, le corps propre et tout mouillé, tout à fait normal ! Enfin. Elle manqua de glisser sur ... Le carrelage, et se rattrapa de justesse au lavabo. Trop bien réveillée, elle encore. Elle alluma sa chaîne hi-fi, plus pratique que le mp3 pour s'habiller, par dessus et reconnu immédiatement les premières notes d'une chanson de muse, et elle finit à hurler les paroles, comme d'hab.


- it's bugging me, grating me, and twisting me around, yeah I'm endlessly caving in, and turning inside out 'cause I want it now I want it now, give me your heart and your soul and I'm breaking out I'm breaking out last chance to lose control... yeah it's holding me, morphing me and forcing me to strive to be endlessly cold within and dreaming I'm alive 'cause I want it now I want it now give me your heart and your soul I'm not breaking down I'm breaking out last chance to lose control and I want you now I want you now I feel my heart implode and I'm breaking out escaping now feeling my faith erode

Trop forte quand même, de jouer tous les instruments en air-music. Air-guitar, air-bass, air-drums. Géniale c'te fille. Non sans rire. Pendant qu'elle hurlait, elle trouvait ce qu'elle allait mettre aujourd'hui, son choix se portait, au vu de la température polaire, à un petit pull gris, et à un jean slim noir, accompagné d'une paire de talons, évidemment. Elle engouffra son cou dans une écharpe blanche, et s'emmitoufla dans un trench coat noir, avant de filer. Filer où ? Aucune idée, en tout cas, une chose était sûre, elle n'irait pas travailler un samedi, et puis quoi encore, elle était pas folle non plus hein. C'est le pire jour aux Urgences, tous les alcooliques du samedi soir, ah, ça non. Non, là, elle allait prendre un bon petit café au Starbucks coffee, avec son netbook dans son sac à main, elle allait pouvoir regarder ses mails, sur internet, en wifi, parce que chez elle, les opérateurs avaient décidé de faire grève. Pas vrai. C'est juste que le débit était tellement lent, qu'elle serait certainement dans un cercueil avant de pouvoir se connecter sur sa boîte. Voilà tout. La jolie brune commanda un immense cappuccino, et alla s'asseoir, en attendant qu'on lui apporte, tranquillement, avant de croiser le regard de celui qui la faisait agoniser de puis loooongtemps. Tommy Johnsone. Regard fuyant, ele décida, dans un premier temps, de faire comme si elle ne l'avait pas vu.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Lun 15 Nov - 19:56

Un temps froid une arriver fatigante. Paris était bien loin maintenant et c'était loin aussi les pleure de sa mere et les fou rire qu'il s'avais passé pendants se bon moins, mais il n'avais aucun regret du moin pas quand il était dans l'avion c'est qu'an il posa le pied au sol sa lui fit drôle de retrouver sa terre. Il parti vair des chaise et attendit son frère, mais il s'avais bien quil ne viendrais pas donc il décide de prendre un taxie pour quitté l'aéroport. Il es tôt et il n'a pas envie de rentrer chez lui pour se demander si il trouvera la femme qu'il aime devants la porte ou juste un petit mot qui dit adieux. Il préfère reporter cette chose a plus tard. Il était vetu d'un jean d'une veste en cuir et aussi d'une bonne écharpe histoire de pas avoir froid. Il avais sa barbe légendaire de trois quatre jour en même temps normal il a pas eu trop le temps de razé avec le voyage et c'est pensé qui le tracasse. Dans le taxie il regard son portable il ne peux pas s'empêcher de regarder sa boite de réception vide. Emily n'avais rien envoyer, mais lui non plus. Il comprenais bien que Emily n'avais pas non plus donné de nouvelle c'est t'une femme fiére et de plus en plus il commençais a la connaitre sous le bout des doigts. Il se frotte les mains pour se réchauffer et prend son gros sac a la main et s'arrete a un café. Il s'approche et s'assoie sur le grand tabouret du bar.
Un double Café s'il vous plait..

Il se frotte la tète et regarde son café qui a l'air chaud et si bon. Il ne peux pas s'empêcher de faire un léger sourir. Il repense a la journée qui a changer sa vie avec un café comme celui la, mais cette fois sur la robe a la femme de sa vie comme il l'appelais, mais jamais devant elle il na pas perdu sa timidité voyons. Il a juste prit un peux d'assurance...Ok pas beaucoup, mais c'est deja sa. Il se frotte maintenant la barbe essaye de se réveiller de tenir les yeux ouvert et regarde a côté de lui un gros mec qui c'était installer, mais il ne reste pas longtemps il prend son paquet de cigarette et part, mais au moment ou il part il vois Emily juste en face plus loin. Il tourne vite la téte en face de lui et regarde l'horizon. Il ne c'est pas quoi faire nis quoi dire. Il a tout simplement peur, mais il attend un peux peut-être que quelqu'un va la rejoindre, mais non personne au bout de deux bonne minutes il commence seulement a boir son café toujours aussi chaud. Il le prend et avance a petite allure vair Emily et s'assoie juste devants elle sur un chaise a sa table. Son ccappuchino es encore chaud pourvue quelle ne lui jette pas. Il essaye tout de meme de garder les yeux ouvert, mais baisse la tété légèrement et avec une petite vois fatiguer il dit.

-Ta une petite mine....

Il ne s'avais pas trop quoi dire, mais petite mine c'est abusé un bonjour lui aurai suffi. Le coeur de Tommy se met a battre, mais pas par amour, mais par crainte. Il l'aime tellement quil a fait que de pensé a elle a son avenir avec elle et il la laisser seul comme un lâche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Lun 15 Nov - 20:52


Emily & Tommy



Lui il avait détourné le regard et évitait soigneusement de la regarder, elle avait fait de même, sur le moment, et tant qu'il ne la regardait pas, elle en profitait pour se faire une nouvelle image de lui, un tout petit peu plus de barbe, de minuscules cernes, mais mon dieu mon dieu mon dieu, ce que ce mec était magnifique. Elle n'en revenait pas elle même. Ces yeux la faisaient se noyer, ses cheveux, elle n'avait qu'une envie, c'était de passer sa main dedans, son parfum, elle avait envie de le respirer jusqu'à ne plus en pouvoir. Elle l'aimait, tout bêtement. Elle aimait cette saloperie de fugueur, et si il avait fugué, c'était sûrement qu'il ne l'aimait pas. Soit il avait eu une bonne raison de partir sans laisser de traces, mais ça n'était sans doute pas le cas, soit il avait eu ce qu'il voulait, c'est à dire Emily, et que finalement, une fois qu'il l'avait eue, ça ne l'intéressait plus, et là, vu que c'était un homme, aux dernières nouvelles, c'était on ne peut plus probable, en tout cas, n'importe quelle femme dans l'incompréhension et amoureuse penchera pour la deuxième, alors que celle qui a n'en a rien a faire penchera pour la première. Et, bien, à en croire ces statistiques, elle était bel et bien amoureuse, et dans l'incompréhension la plus totale. Elle le sentait, pour la première fois, avec un homme, qu'elle avait envie de lui sauter dans les bras, et de ne plus le lâcher pour les vingts prochaines années, de se marier avec lui demain, d'avoir des enfants avec lui après-demain, et de mourir vieux après-après demain. Mais voilà, cette fuite vers une destination inconnue pour une raison inconnue, l'avait rendue amère, et assez peu sûre d'elle même.

La jeune femme prit un air désintéressé au cas où il la regarderait à son tour, en sortant son ordinateur, pour faire une mine de : "J'en ai complètement de rien à foutre de toi, de ce que tu penses, et de ce que tu vas me dire, mais s'il te plait, s'il te plait, s'il te plait, reeeeeste.", elle consulta vaguement ses quelques pubs, un mail de Maddison, auquel elle ne répondit que brièvement, et puis voilà. Voilà tout. Elle sentait, que Tommy la regardait, et même si elle ne le regardait pas, elle sentait sa présence se rapprocher peu à peu, parce que même si elle ne concentrait pas sur lui, il était malgré tout dans son champ de vision. Elle voulait lui parler, mais les mots n'étaient pas assez fort, elle voulait agir, mais aucun acte n'était capable de transmettre ce qu'elle ressentait, alors, elle demeura silencieuse, et très concentrée, sur son ordinateur, alors qu'il n'y avait plus rien d'affiché, enfin, si, son magnifique bureau, avec un magnifique fond d'écran, et ce fond d'écran, c'était lui. En réalisant peu à peu à quel point elle allait passer pour une folle-dingue complètement borderline, elle se décida à fermer son ordinateur, et à faire face à Tommy. Elle ne voulait pas être cinglante, elle ne voulait rien. Rien qu'entendre le son de sa voix, était pour elle un vrai enchantement.


- ...

Petite mine. Je t'en foutrais moi des petites mines, elle voulait l'entendre, mais enfin, quand même, il y avait des limites quoi. Après un mois de : "Je t'aime, reviiiiiens" silencieux, il revenait, comme une fleur et lui disait un équivalent sympathique de "Tu en as une sale gueule aujourd'hui dis-donc". Non, encore, elle s'en sortait pas si mal, un peu de maquillage l'avait aidé à se donner une mine correcte, enfin, au lieu du blanc comme le mur de l'hôpital, elle divaguait vers du blanc-cassé.... .... .... Pas flagrant comme transformation. J'avoue. En fait, petite mine pouvait être avoir plusieurs sens, ici. Ca pouvait aussi vouloir dire : "Dis donc, je suis content de te voir, t'as changé". Ou bien "Je m'inquiète pour toi, ça va... ?", mais bizarrement, elle n'eut pas envie de se montrer très réceptive à ces cinq mots qui, dans sa tête ne fusèrent pas spécialement comme un compliment. Elle leva les yeux vers lui.... Et répondit sur un ton enjoué :

- Oh, moi aussi Tommy, ça me fait vraiment plaisir de te voir, tu as l'air d'aller super bien dis-donc, tu as pris de belles couleurs pendant ce long mois passé loin de Washington. Ca avait l'air d'être super ! J'espère que tu t'es bien amusé. Moi ça va génial, le boulot super, j'ai douze nouvelles paires de chaussures, et seize nouveaux pulls, deux nouvelles guitares, la vie est belle, les mecs sont tous des abrutis finis. Comme quoi, la vie ne change pas en un mois. Je suis absolument ravie de ce dialogue qui a eut lieu, et je te souhaite une bonne et agréable journée.

Fit-elle avant de se replonger sur le premier truc qui attira son attention, le logo du Starbucks Coffee, elle n'avait jamais jamais comprit à quoi ça faisait référence. Sa main gauche s'empara de son cappuccino et apparemment, elle ne le laissa pas entendre, mais elle n'avait qu'une seule envie, parler avec lui. Encore une fois, problème d'égo.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Lun 15 Nov - 21:31


Sa voix raisonne dans sa tété. Furieuse oui c'est sur Tommy se sentai mal il se sentais comme un homme qui avais tout perdu. Son boulot ne lui fessait plus rien sa ne lui apporte plus de satisfaction sa vie a paris était triste sans la femme qu'il aime a c'est côté il avais prit un gros coup au coeur et ne s'avais pas quoi dire nis comment réagir pour lui aimer comme il l'aime n'était pas permi. Il se sentais comme roméo impuissent face a la demande de juliette, mais même son amour pour Emily était plus fort que c'est deux jeune adolécent fougeux et en quéte d'amour. Si il avais pas fait cette fugue cette charmante demoiselle qui es en face de lui aurai surement deja la bague au doigt, mais c'est de sa fautes il a tout gaché. Comme il le fait si bien. Il avais envie de lui crie dessus de lui dire. Mais merde je t'aime si tu était pas entré dans ma vie je serai entré dans la tienne de force, mais c'est mot ne lui parvienne pas donc il se tait et ne dit rien. Il contemple la beauté d'Emily d'un simple regarde et il laisse la tété essayent de capté a nouveau le sien. Dans sa tète sa crie de nouveau et sa dit.

Regarde moi. Mais elle ne l'entend pas et s'enerve prend la mouche parle des vetement et d'autre truc elle souffre et cette souffrence c'est du a son ignorance. Les yeux de Tommy devienne subitement rouge et il brille. Il brille de larmes des larmes qui ne vons surement pas tardé a couler, mais il se retien et evite de faire ça. Sa fait pas très homme comme dit son frere et pour des retrouvaille des larmes c'est pas génial et il doit pas pleurer non il ne doit pas ! Mais meme si aucune larme ne coule c'est yeux son tout de meme rouge. Gorgé de sang. C'est main tremble legerement un finalement l'un des deux yeux vien a deborder il tourne la tété et se l'essuie en vitesse, mais quelqu'un qui pleur ou a pleurer cela se vois et ne passe jamais inaperçu. Il voulais pas dire n'importe quoi, mais comme il ne disais rien ses yeux parler pour lui. Il reprend son calme et regarde Emily de nouveau les mot ne lui parvienne toujours pas sa jambre sous la table bouge toute seule..

.Comment lui dire qu'il allait mal et qu'il devais allé voir sa mere a paris pour s'expliquer c'était presque impossible a lui dire comme ça la d'un coup et le pire dans tout sa c'est que meme pas il lui a dit ou fait allusion qu'il allais disparaitre il se demandais combien de temps es telle rester devents sa porte a attendre qu'il arriverai combien de temps elle a regarder son portable et combien d'homme ons reussi a la réconforter quand il était pas la. Il connais Emily elle aurai bien pu la tromper pendants les moins qui son passé. Lui a eu beaucoup D'occasion a paris, mais jamais il na essaye ou rien il se m'était même une bague a son doigts pour être sur que personne essayerais de lui voler un baiser. Aucune lévre il a froller. Seule celle d'emily le hantai toute c'est nuits passé la bas loin d'elle. De temps a autre il se reveiller en pleine nuit et regardais a ses côté, mais la place n'était pas chaude il y avais personne seulement une tête-Doreiller et le lit a moitié defait. Même la tour E'fle n'avais aucune beauté comparé a Emily. Il lache un soupir un très leger pour justement evite qu'une larme ne coule de nouveau et dit avec la voix tremblante.


-Au fil des nuits et des jours a chaque fois que je fessait quelque chose je te voyais quelqu'un je te voyais même quand je fermais les yeux je te voyais je crie détresse lorsque t'es pas avec moi Je t'aime tellement que je n'ais pas de mots,je suis heureuse à côté de toi. Tu me deteste surement je comprend j'ai rien dit rien fait pour te dire que j'allais partir, mais chacun de tes souriresMe rappelle comme je suis privilégiée. et j'aurai jamais du te laisser sans nouvelle sans une lettre. Pardonne moi, mais par pitié ne m'ignore pas crie moi dessus gifle moi fait se que tu veux, mais ne m'ignor pas j'ai besoin de ta voix.

Il se pince les lévres attend une réponse toujours c'est yeux rouge toujours cette vois tremblante il craigner le pir ....le pir pour lui c'es de ne plus l'avoir a c'est côté la regarder mais ne pas pouvoir la toucher. Mais il reste la et se frotte sa fine barbe pour oublié le stresse et sa tristesse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Lun 15 Nov - 22:17


Emily & Tommy



Forcément, il s'était assis à côté d'elle, et il avait fait exactement comme d'habitude, il n'avait rien dit. Et son silence en disait long, bien plus long que ce qu'il ne voulait dire. Et généralement, les silences de Tommy, n'étaient là que pour prouver qu'il aurait bien dit quelque chose pour s'expliquer, mais qu'il ne se sentait absolument pas capable de savoir quoi. Emily, elle, était plutôt du genre à se taire, pour marquer un effet, ou pour simplement faire passer un contact visuel, qui serait absent, ou en tout cas, bien moins interprété si elle parlait en même temps. Normal. Le silence est intriguant. On a envie d'en savoir plus, et du coup, on a tendance, parfois malgré nous à épier les faits et gestes de la personne qui ne dit mot, pour interpréter ce silence par une attitude, une expression, un haussement de sourcil, un sourcil, ou quoi que ce soit d'autre. Là, c'était le cas, Emily, avait brutalement tourné la tête, pour plonger son regard dans celui du jeune homme. Elle l'avait dévisagé longuement, et, elle avait bien compris qu'il avait fait précisément la même chose. Ce qu'il était beau. Elle ne s'en remettait pas. Même fatigué, mais après avoir passé cinq heures, ou dix, ou vingt dans un avion, il était beau, il était magnifique, et elle l'aimait, bon dieu comme elle l'aimait. Il semblait vouloir lui dire pareil, mais sans trop savoir comment, un silence s'installa entre les deux jeunes gens. Un long silence, pas forcément pesant, mais surtout. Terriblement inquiétant. Chacun voulait avoir une explication, ou du moins, chacun voulait avoir un petit résumé de ce qui c'était réellement passé, pendant ce mois, pendant cette absence, et pendant cette longue agonie.

Elle avait songé à pas mal de choses, pendant cette période, est-ce que je ne suis pas trop jeune pour décider de me fixer, est-ce que je suis sûre qu'il est le bon, est-ce que je suis sûre que c'est l'homme de ma vie, est-ce qu'il reviendra, est-ce qu'il m'aime vraiment... est-ce qu'il m'aime autant que je l'aime. Ce manque de réponses, ce manque de présence, l'avait tout simplement anéantie. Ce mois, elle n'avait été rien, rien du tout. Un fantôme, qui erre, et qui cherche ce qu'il n'a pas été capable de trouver dans sa vie. Elle avait peur de finir comme ça, morte, à cause de son Huntington, et de ne jamais avoir connu l'amour. Le vrai, l'universel, avec un grand grand A. L'amour, le vrai. Celui où notre coeur bat quand on est proche de l'être aimé, celui où on ne veut tout simplement plus se séparer de la personne qu'on aime. Elle avait peur, peur de se tromper, peur de faire encore une erreur, et elle savait, que si elle se trompait, cette fois, ça serait la dernière, son dernier dérapage. Si ça ne se finissait pas bien avec Tommy, ça serait fini tout court, que ce soit pour l'amour, ou pour elle. Après, il serait trop tard. Elle en avait eut des craintes, et bizarrement, cette seule tirades, transformait son cerveau en sapin de noel, et lui disait : "Ma pauvre, mais t'es vraiment trop conne, comment tu as pu croire une seconde que ça pouvait être le mauvais, ça sera lui, et si ça n'est pas lui, alors ça ne sera personne. Personne d'autre".... Et c'est bien ce qu'elle pensait... Mais que dire. Un mince sourire qui s'afficha sur son visage, vint remplacer sa parole, encore une fois...


- ...

Elle avait bien entendu remarqué, ce liquide qui avait débordé de ses yeux, à cause des battements de paupières pas assez réguliers, ou bien, parce que tout simplement, il avait envie de pleurer. Elle préféra ne pas faire de commentaire là-dessus, pour beaucoup de gens, les garçons qui pleurent, ce sont des fillettes, pour Emily, un homme qui pleure, c'est une personne qui a du coeur, et qui le montre, voilà tout. Elle, pleurer. Elle en était capable, mais bien souvent, elle préférait se retenir, étaler ses émotions, très peu pour elle, mais elle le sentait, elle dégageait de l'amour pour lui, et tout le monde autour, même ceux qui n'en avaient rien à cirer devaient sentir cet amour réciproque. La jolie brune pour toute réponse, répliqua :

- A chaque fois que regardais mon portable, je vérifiais mes messages. A chaque fois que j'ouvrais ma boîtes aux lettres, je cherchais une enveloppe avec ton nom marqué derrière. A chaque fois que je passe devant la plage, je me rappelle de ce dîner. A chaque fois que passe sur un pont, je pense à la pluie, et à nous deux en dessous. A chaque fois que je bois du café, je pense à celui que tu as renversé sur ma robe. A chaque fois que je mets une robe, je pense encore à ce café. A chaque fois que je vois un magasin de costumes pour hommes, je t'imagines dedans. A chaque fois que je passe devant un magasin de puériculture, je m'imagine quelle tête aurait eut notre, ou nos enfants. A chaque fois que je me réveillais le matin, j'espérais que tu sois là, en bas, à la porte. A chaque fois que j'allais me coucher, j'espérais que tu sois là, dans le lit, à côté de moi. J'en ai rien à faire que tu sois parti un mois, j'en ai rien a faire de ce que tu as fait. J'en ai rien a fait de ce que les gens en ont dit, en disent, ou en diront. L'important, c'est que tu sois là, maintenant, et que tu ne me laisse jamais, jamais tomber.

Tu parles, comment tu veux qu'elle soit crédible dans le rôle de la pauvre petite femme sans défense abandonnée après ça. En tout cas, elle ne savait pas si c'était bon, mais c'était sorti tout seul. Cet homme, celui qui se trouvait en face d'elle, c'était le bon. Les lèvres, qui étaient posées contre les siennes, seraient les seules, pour toujours..

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Lun 15 Nov - 22:44

Elle parlait si vite elle était heureuse amoureuse tout comme Tommy les, mais pourquoi l'aimer t'il autant il s'avais bien que au tout debut sa allait pas être facile d'attiré lattention d'elle surtout quand ons est timide. Son physique l'avais un peux aider, mais après les mot avais toucher Emily. Il son tellement different que cette amour était si beau et n'allai pas finir et ne finira jamais cela serai impossible et il savais que même si Emily voyais ou plus tard le tromperai ou nimporte quoi d'autre qui es sucéptible de tué un couple il serais revenue vair elle il l'aurai pardonner et même si elle voudra un jour le quitter il la suirai même la arcélerai, car d'un côté il sais que cela n'arrivera il en n'es sur, mais comment ons peu être sur d'une femme qui a des humeur changante et qui essaye de caché c'est sentiments alors que son envie de le prendre dans ses bras de crié était si forte. Il y avais encore beaucoup de chose a d'écouvrire, mais sa tombe bien on na toute la vie pour cela. Depuis qu'il était avec Emily il se sentai plus fort plus grand plus sur de soi presque comme dans Roky l'homme qui croque la vie a pleine dants et en même temps se voyage lui a permis d'y voir clair pas que pour lui pour elle aussi. Si c'est deux la ne son pas ensemble c'est la fin du monde, mais comme j'ai dit cela n'arrivera plus jamais ! L'amour es trop fort et rien ne serai brisé les bariére de cette amour qui devien plus fort de jours en jours d'heures en heures et de secondes en secondes. Il ecoute attentivement les parole D'emily. Il pensais que sa allai être la fin, mais en faite sa vien juste de commencé. Il était si heureux que c'est larmes se fond remplacer par un grand et beau sourir qui disais beaucoup plus de chose qu'une phrase ou qu'un roman. Sa jambe c'est arréter de trembler ses main ne son plus mouate il sourit tout simplement, mais il la regarde et hoche la tété sur le côté. Elle disais se que Tommy pensais c'est comme si qu'il s'entendait parler, mais que tout se qu'el vien de dire il n'a su l'exprimer par des mot. Il prend subitement la main d'Emily et la caresse doucement et dit.

- Alors arrete d'esperer et épouse moi....c'est pas une question je veux que tu m'épouse devien ma femme. Je veux faire ma vie dans t'es bras et mourir dans t'es bras. Je veux un enfants. Je veux pouvoir toucher ton ventre et te dire a ton avi c'est une fille ou un garçon alors épouse moi.

Tommy regarde Emily avec percevérance il croise les doigts pour qu'el dise oui, mais de son voyage a paris il n'es pas revenue les poches vide. Il met sa main au fond de sa poche et met la bague au doigts a Emily. C'était une magnifique bague que sa mere lui avais donné il on beaucoup parlé et les sujet de convesation était sur Emily principalement et il était surpris de n'avoir pas fait sa demande avans qu'il parte, mais la il en était sur et il esperai que cela soi de même. Il regarde Emily une derniére fois avans de posé les yeux sur la bague au doigts d' Emily.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Mar 16 Nov - 18:56


Emily & Tommy



Elle qui l'avait hait contre son gré, comment ces deux phrases qu'il avait prononcé avaient pût la faire fondre comme cela. Comment est-ce que c'était possible ? C'était tout simplement impossible. C'était tellement improbable. Elle avait préparé, pendant tout ce mois d'absence, en espérant qu'il revienne, des répliques cinglantes à lui envoyer en pleine tête, mais rien que recroiser son regard lui avait suffit pour se rappeler combien elle l'aimait, et comme jamais rien ne pourrait... lui faire tirer une croix sur Tommy. Tommy, l'amour de sa vie. Définitivement, elle savait qu'elle l'aimait. Elle l'aimait si fort, qu'elle serait incapable d'aimer quelqu'un d'autre à ce point. C'était juste l'apothéose, le seul homme qu'elle n'ai jamais aimé. Et ça, c'était une preuve. Emily était vraiment tombée sous le charme de ce timide renverse-café. Et elle ne regrettait en rien ce jour là. Si jamais, à quelques petites secondes près, il s'était passé autre chose, ils ne se seraient peut-être jamais rencontrés. Si jamais Emily avait oublié ses clés, ce jour là, elle aurait fait demi tour, et ne serait pas arrivée au bon moment de la collision. Si jamais, Tommy n'avait pas eu assez d'argent pour s'acheter un café, rien ne se serait renversé sur la robe de Emily, elle n'aurait jamais hurlé, et jamais il n'y aurait eut le moindre contact. Si jamais Emily avait décidé de faire un détour, si jamais Tommy n'avait pas traversé le passage piéton à l'arrache, si le vendeur avait été un abruti fini et qu'il avait mit plus de temps à rendre la monnaie. Ils n'auraient aucune idée de qui était assis à côté d'eux. Rater l'amour de sa vie, tient finalement à peu de chose, mais si, il se trouve que c'était la bonne personne, le destin aurait joué, ils se seraient forcément trouvés un jour, un jour. Un jour. Un jour où l'autre son prince charmant serait arrivé.

Leurs doigts s’entremêlèrent, et là ce fut le choc. Il passa à son annulaire une magnifique bague en argent, un diamant brillant comme pas deux. On lui avait déjà demandé ce genre de chose, comme par exemple Richard Reiben, mais elle avait décliné. Elle savait qu'elle ne se trompait pas. Elle savait que c'était le bon, elle ressentait pour lui ce qu'elle n'avait jamais ressenti pour aucun autre, c'était lui, c'est lui, et ça sera lui, pour toujours. Emily resta quand même totalement totalement totalement bouche-bée de voir cette bague à son doigt. Elle n'y croyait tout simplement pas. C'était dans ses rêves, qu'elle partait avec l'homme de ses rêves, une bague au doigt, habiter dans une villa énorme isolée. Non, très sérieusement, la villa en or avec une piscine, on allait éviter. Mais disons que ce rêve complètement irréalisable pour elle, était finalement réalisé à 75 %. Elle était avec l'homme de ses rêves, et et et... Et mariée. Elle resta complètement figée. Un air de béatitude total sur les lèvres, elle voulait articuler un truc, mais rien ne voulait sortir de sa gorge. Son visage se mêlait de joie et de surprise. C'était tellement, tellement génial ...


- WOAH ... Je... .WOOOOOOOAH.

La seule réponse qu'elle put articuler. La voilà. C'était ça. Elle allait passer pour quoi auprès des gens dans le café ? Au début elle passait pour une mégère folle furieuse. Et puis maintenant, elle allait passait pour l'ex-mégère-hystérique-totalement-barrée. C'était un peu ça en même temps. Elle l'avait gentiment envoyé bouler il y a quelques secondes, mais là, elle se retenait de l'embrasser en mode fougueux. Mais bon, vu qu'il y avait quand même des enfants dans la salle. Non, sans rire, elle avait envie de lui sauter au cou, mais bon, après, l'ex mégère folle, elle ne voulait pas passer pour la gamine de quatre ans et demi. C'est tout. Elle était belle, cruellement belle avec ce sourire radieux, mais quand même elle avait la volonté de dire quelque chose donc.... Enfin, elle se prononça, même si c'était une question rhétorique, qu'il connaissait déjà la réponse, et que de toute façon, il ne lui aurait pas laissé le choix. Bon sang, ce qu'elle l'aimait :

- Tu veux que je te dises ? Si un jour on m'avait dit que j'allais me marier, avec un scientifique, jeune, beau, grand, fort, je n'y aurais pas cru. Si un jour on m'avait dit que j'allais me marier avec le mec, qui, en guise de premier contact, m'a renversé un café dessus... J'y aurais pas crû non plus. Si on m'avait dit que toute l'histoire qui s'est écrite, s'écrirait, je n'y aurais pas cru. Tommy. Je veux, j'exige, même, de devenir ta femme pour le restant de l'éternité, de devenir Madame Emily H. Jons, et de ne plus me faire appeler mademoiselle tout le temps. Putain ce que je t'aime.

C'est vrai que juste avant, quand elle avait commandé son café, le serveur avait dit un : "Hé voilà mademoiselle", qu'il ne dirait plus jamais, quand il verrait sa bague. Plus jamais. Bon sang, ne plus voir le même nom écrit sur son courrier, la vie allait changer, la vie allait enfin devenir belle. Belle. Belle. Belle comme elle. Super comme lui. Elle conclut sur ses paroles en embrassant tendrement Tommy sa main doucement posée sur la joue du jeune homme, l'autre dans ses cheveux..

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Mar 16 Nov - 19:36

Elle avais dit oui ? Enfin c'est se qu'il comprit. Sa lui fessait drole de se faire engeuler et la seconde d'aprê d'être l'homme de sa vie, mais d'un côté il la toujours su que c'était elle et personne d'autre. Il se souvien que après leur rencontre il es parti voir son frere et il a dit j'ai rencontrer la femme de ma vie, mais son frere n'était pas du même avi il c'était même foutu de sa geule et avais dit si cette Femme deviens ta femme je veux bien venir a ton mariage en robe et c'est bien se qu'il va faire il va pas oublier comme sa. Pendants deux bonnes semaines a tourné en rond devans son téléphone et a se dire je l'apelle je l'apelle pas, mais si je l'apelle elle va pas me reconnaitre et a allé voir ses amis pour leur dire je suis dingue d'une fille, mais elle c'est pas encore que j'éxiste. Tommy le s'avais qu'il voulais faire sa vie avec elle des le premier baiser, mais se qui ne s'avais c'est que Emily était egalement amoureuse de lui. Quoi de plus beau que de voir la femme qu'on n'aime avec un sourir enorme sur le visage et avoir juste après un baiser tendre et amoureux comme au premier jour. Oui c'est sa le premier jour Tommy l'aime autant que se jour qui a changer sa vie pas une seule fois il a douté de c'est sentiments avec sabrina il doutais il ne savais pas il essayer de lui donné le sourir sa ne marcher pas, mais parcontre avec Emily cela se fait tout seul.

Il la fait rire sans vraiment le vouloir il la rend heureuse et elle lui redonne se bonheur qui lui a donné en lui offrant sa main et le reste de sa vie a ses côté. Il s'avais que sa vie allait changer et il le voulais plus que tout il veux s'acheter une maison habité ou un grand appartement avec vue sur l'une des plus belle ville du monde il veux se lever et la voir a c'est côté tout les maitaint il veux parti au cinéma avec elle il veux allé a la plage met cette fois si en maillot de bain et pouvoir comtenplé sa beauté et dire c'est elle ma femme et c'est la seule que j'aime et son n'amour n'appartien que a moi. Il s'avais maitenent il était sur que Emily l'aimer sincerement et quand il pense que tout le monde lui disais oubli la elle es trop bien pour toi elle resemble a un manquin elle veux brad pitt pas un Scientique qui vie seul avec un chien et qui pour frere un droguer, dragueur, manteur, mais tout l'espoir et c'est effort avais enfin payer il était avec elle et le resterai jusuqu'a se que la mort les sépare. Le baiser qui lui donne est tendre et c'est vrais qu'il y a beaucoup de monde les gens les regarde et lui ne peux pas s'empécher de rougir il y a beaucoup trop de monde et un baiser fougeux et a la fois langoureux serai déplacer même si l'envie es bien la. Il la regarde et caresse amoureusement cette douce main qui porte maitenant la bague a son doigts. Quand t'il regardera son café il se dira chaque maitin c'est grace a se café que j'ai épouser une femme magnifique et le pir c'est que c'est dans un café que je les épousers. C'est enfants ne vérons jamais le café aussi beau que les autre enfants normal et cela grace a un café quand on ni repanse c'est un peux ironique je te reverse mon café et je te demande en mariage dans un des café de la ville, mais peut lui importe il devais bien lui demander. Malgré qu'il es romantique il n'a pas pu attendre le moment au les étoiles était dans le ciel, mais maitenant il a toute la vie devans lui pour être un homme romantique avec sa fiancée. Oui fau le dire fiancée il en son pas encore vraiment marié. Il veux un beau mariage il veux voir cette magnifique femme s'avancé vair lui et dire oui je le veux devent le maire ou un prêtre peut lui importe maitenant. Il prend un grand sourir et tien bien la main d'Emily et dit avec une petit voix comme un murmur

-Je suis heureux je suis l'homme le plus heureux, mais ons va pas rester trop ici je sa il y a du monde qui nous dévisage depuis ta leur. Je t'aime Emily je t'aime tellement que je veux que tu vienne habité avec moi ou l'inverse...temps que je suis a t'es côté sa me vas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Mer 17 Nov - 11:20

    Elle n'avait même pas eu le besoin de dire oui, tellement c'était une évidence, rien qu'une pure évidence. Rien n'aurait pût lui faire changer d'avis. Rien. L'amour qu'elle ressentait pour Tommy était plus que résistant, il était tout simplement surpuissant. Rien ne pourrait jamais les séparer, rien d'autre que la mort, en tout les cas. Avancer avec lui main dans la main, construire leur avenir, l'inonder de je t'aime. C'était comme si le souffle divin d'un ange, avait porté Tommy jusqu'à elle. C'était tellement des opposés, que ça ne devrait même pas être possible qu'ils s'apprécient. Et là, c'est bien plus. On dit qui se ressemble s'assemble, mais à côté de ça, on dit que les contraires s'attirent... ? De toute façon, l'amour n'est pas une question d'attirance. Le vrai amour, avec un grand A, ça n'était pas ça. Il était là pour briser les lois, briser les non-dits, briser les limites, briser les stéréotypes, et c'est pour ça qu'elle l'aimait. Lui qui la rendait meilleure, lui qui soulageait ses douleurs qui ne cessaient de noircir son coeur. Les dures années, étaient enfouies profondément en elle-même. Elle renonçait à toutes ses peines, à toutes ses idioties. Tous les moments trop durs à supporter pour elle, se supporteraient à deux, sa vie allait être complètement chamboulée. Tout ce qu'elle voulait à présent, c'était l'aimer, et vivre avec lui, jusqu'à ce que la mort les sépare.

    Elle se sentait tout d'un coup bien plus légère. Bien plus libre. Alors, que, techniquement, elle venait de vouer à Tommy sa vie. Et elle savait que, pour beaucoup le mariage était une prison. Parce que mine de rien, quand on n'aime plus, quand on veut en sortir, c'est compliqué d'en finir. Divorcer. Mais quoi de pire ? Ca n'était pas envisageable, voilà tout. Pour elle, ils vivraient vieux (dans quel rêve ? XD), tous les deux, amoureux, ils auraient 11 enfants pour faire une équipe de foot, plus des triplés pour faire les remplaçants. Voilà, tout. Elle voulait vivre avec lui, pour toujours, s'écarter des problèmes, l'aimer et vivre tout simplement. Une célèbre, ou pas tellement, citation d'Oscar Wilde, dit : "Vivre est ce qu'il y a de plus beau au monde, la plupart de gens existent, c'est tout.". Et voilà, enfin, elle allait passait de survivre, à vivre. Et tout ça grâce à lui, grâce à cette bague, grâce à la promesse qu'ils allaient se faire.


    - Tout comme je suis la femme la plus heureuse du monde en ce moment-même Tom'... Je suis d'accord ... On va peut-être bouger d'ici, ouais, les gens nous regardent comme deux aliens.

    Elle lui fit un sourire radieux, et se leva, en attrapant son gobelet du starbucks toujours pas fini de la main gauche, et quand elle allait le porter à ses lèvres, elle regarda la bague à son doigt, bon sang. Bon sang, bon sang. Mais qui allait imaginer que leur histoire qui avait débuté par un café renversé finirait par un mariage. Personne, sauf Cupidon, là-haut, qui s'amusait à balancer des flèches, merci Cupidon, merci.

    - On sort ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Mer 17 Nov - 11:52

Il s'avais qui pouvais rendre heureuse notre cher Emily et ça le rendais extremement fiére quoi de mieux pour un homme d'avoir une femme qui l'aime et de pouvoir lui décrocher la lune et avec les étoiles bien sur. Il regarde Emily prendre les dernier gorger de son café et se forte doucement c'es yeux fatiguer par son long voyage. Il fait un hochement de la tété comme pour lui dire oui a se ons sort et même il était plus que ok pour sortir. Il se dirige vair le bar et paye son café qu'il a a peine touché du bout de la lévres. Il prend la main d'Emily et sort de se bar ou ons n'avais l'imprésion d'être comme elle la si bien dis des aliens. Une fois sorti du bar il s'arrete juste devens la porte et regarde Emily et l'embrasse amoureusement. Au moin la personne ne les regarde du moin seulement les piétons qui passe, mais il ne fond pas plus attention que cela. Il savais que sa allait être compliquer surtout quand il va l'annoncé a son frere qui lui a des réticense a sangagé serieusement avec quelqu'un. Il sais qu'il sera heureux pour lui mais qu'il va essayer de l'en disuadé , mais heureusement Tommy n'es pas du genre a prendre les parole de son frère en considération. Il prend finalement la main D'Emily pour marcher un peux avec elle et de son autre main il a toujours cette grosse valise de vétement noir qu'il n'a pas encore ranger. Puisqu'il n'a pas mis un pied chez lui depuis son retour de voyage a paris. Il sourit et finalement coupe se silence d'amour et dis.

-Faudrais qu'on rentre Sam m'attend et va être content de me voir mais j'ai pas pris ma douche non plus et mes yeux se ferme tout seul faut que je me repose un peux. Donc comme ça tu t'es acheter plein de chaussur et de vétement pendant que j'était parti c'est interessent..

Il ricanne legerement et se gratte au niveau du cou. Il avais eu une petite cicatrice de la balle et depuis il n'avais pas vue son frére qui lui savais quil était parti sans dire un mot. Il savais aussi qu'il aurai le droit a une grande moral et un joli cou de téte de la par de son frere de l'avoir laisser seul enfin seul il a une copine et un enfant, mais bon son frère ne peux pas se passé de Tommy.

(On fait la suite ? Tu n'a qu'a la posté chez Tommy ou chez toi comme tu veux)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy) Mer 17 Nov - 13:07

[suite chez Tommy alors =D]

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: My love for you become a sweet death (Tommy)

Revenir en haut Aller en bas

My love for you become a sweet death (Tommy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» My love for you become a sweet death (Tommy)
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» MON AMI ANTI ELECTION SAYO EST -IL DEVENU UN SWEET-MICKISTE OU UN MARTELLISTE ??
» MICHEL OU MIRLANDE ? SWEET MICKY OU GRAND MA ?QUI VEUT,QUI PEUT FAIRE MIEUX ??
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-