AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J. Mer 8 Juin - 17:37

    Tommy & Emily ♥



    « This town is colder now, I think it's sick of us… It's time to make our move, I'm shakin off the rust; I've got my heart set on anywhere but here, I'm staring down myself, counting up the years. Steady hands, just take the wheel... And every glance is killing me, Time to make one last appeal... for the life I lead…. Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere, Yeah I know that everyone gets scared… But I've become what I can't be, ohoh. Stop and stare, You start to wonder why you're here not there…And you'd give anything to get what's fair, But fair ain't what you really need…Oh, can you see what I see. They're tryin' to come back, all my senses push, Untie the weight bags, so I never thought I could... Steady feet, don't fail me now, I will run till you can't walk, Something pulls my focus out… And I'm standing down. Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere, Yeah I know that everyone gets scared… But I've become what I can't be, ohohoh... Stop and stare. You start to wonder why you're here not there, And you'd give anything to get what's fair, But fair ain't what you really need (what you really need)…Oh, you don't need… Ohohohohoh, Ouhouhouhouhouh …. Whohohoho… Ohoh, Ouhouhouhouhouhouh … What you need, what you need, what you need… Stop and stare, I think I'm moving but I go nowhere, Yeah I know that everyone gets scared…But I've become what I can't be. Oh, do you see what I see... »

    « Toudoudouuum … L’avion JZ8KA2 au départ de Mexico, à destination de Washington D.C atterrira à 17 h 52. Toudoudouuuuum. »

    La jeune femme, assise près du hublot jetait un regard au dehors. Inutile de chercher à voir quoi que ce soit, à cause des nuages, tout autour de l’avion. Elle triturait nerveusement la page du livre qu’elle faisait un peu semblant de lire, pour regarder son voisin, dans l’avion, qui avait une mine assez patibulaire. Les yeux rougis, la bouche vers le bas, c’est clair qu’il n’inspirait pas tellement foncièrement confiance. Lui, feuilletait un magazine de charme, et jetait à la brune quelques sourires, auxquels elle ne répondait même pas. Elle soupira profondément. Même si elle riait intérieurement, à cause de son voisin assez particulier, et de ses « lectures » elles-aussi particulières, elle appréhendait sérieusement de rentrer à Washington. Ca faisait 7 mois qu’elle était partie, 6 mois de cavale, et un mois de vacances, et de questions, à se demander si il fallait vraiment revenir... Il s’en était passé des choses. Accusée à tort de meurtres, commis par une jumelle dont elle ne connaissait pas l’existence auparavant. Elle avait fait deux parties de jambes en l’air, et elle n’en était pas particulièrement fière… Parce qu’il ne faut pas se leurrer, si elle avait fait ça, c’était bien parce qu’elle avait été menacée d’être dénoncée à la police, avant d’être disculpée, sinon, jamais elle n’aurait trompé l’homme qu’elle aimait… Comment allait-elle annoncer ça à Tommy ? Et si il avait refait sa vie ? S’il l’avait oubliée ? Si il avait décidé d’arrêter définitivement leur relation ? Si, cette fois-ci, il ne la pardonnait pas ? Elle angoissait pas mal.

    Elle lui avait écrit une lettre, pour tout lui annoncer, il y a peu, si jamais elle ne se sentait pas capable de lui annoncer face à face, par la parole. Dans cette lettre, elle lui avait tout raconté… Pourquoi elle était partie, comment, ce qu’elle avait fait, et avec qui… Comment ça s’était résolu… Et elle avait fait le bilan. Elle lui avait dit ce qu’elle ressentait pour lui, qu’elle l’aimait toujours, et que si il ne la pardonnait pas, elle n’insisterait pas… Elle savait qu’elle avait fauté, et que c’était difficile à avaler… Qu’elle comprendrait, tout ça, tout ça.

    « Toudoudouuum… Notre avion approche de la destination. Toudoudouuuuum.»

    Quoi ? Déjà ? Elle avait dû s’endormir. Parce que son voisin était passé de la page 24 aux extras de la page 92… Elle aurait probablement préféré ne jamais voir ça d’ailleurs. Qui a inventé les voisins dans les avions ? Elle avait effectivement dû s’assoupir, quelques secondes, ou quelques minutes… Peut-être quelques heures en fait. Elle se frotta les yeux, s’étira, et regarda autour d’elle. Elle fourra son livre dans son sac à main, et laissa sa tête reposer en arrière. L’avion avait déjà commencé sa descente, elle allait bientôt atterrir, alors. Elle fit craquer ses cervicales, ses doigts…. Et attendit un court instant, avant un nouveau message de l’hôtesse.

    « Toudoudouuum… L’avion atterrira dans quelques minutes… Merci de ne pas encore détacher vos ceintures, et d’allumer vos téléphones une fois que l’avion sera à l’arrêt… La température est de 24 degrés Celsius, il fait un grand soleil. Bienvenue aux Etats-Unis. Nous espérons que vous avez fait bon voyage. A bientôt. Toudoudouuuuum. »

    Le pilote entama une descente, doucement. Et en une dizaine de minutes, l’avion se posa, après quelques rebonds… Les passagers applaudirent, comme il était coutume de le faire… Enfin, pas elle bien entendu. Elle devait être un peu rabat-joie, mais quand elle venait de se réveiller, elle était assez désagréable. C’était son métier après tout. Si elle se faisait acclamer à chaque fois qu’elle sauvait quelqu’un… Non mais franchement... Elle descendit de l’avion, un peu mollement, et attendit, que son bagage apparaisse sur le tapis roulant. Toujours l’angoisse de ne pas le retrouver. Mais heureusement il apparut bien vite, et l’étrange voisin, l’aida à attraper la valise du tapis roulant… Elle le remercia sèchement, et sortit enfin de l’aéroport.

    Elle n’avait pas trop pensé, à comment rentrer après. Elle n’avait qu’à prendre un taxi, ça serait encore le plus simple. Elle entra dans la voiture jaune, place passager avant, indiqua l’adresse de chez Tommy et elle, et enfin, ils démarrèrent. Il essayait de lui faire la conversation, mais elle restait assez évasive pour lui couper l’envie. Ca l’embêtait sérieusement de devoir lui dire toute la vérité, mais, elle le devait… Silencieuse, elle réfléchissait à la façon d’annoncer ça à Tommy… Ils étaient maintenant dans la bonne rue… Elle avait devoir tout lui dire quand, perdue dans ses pensées, elle aperçut la voiture, en face, qui ne roulait pas sur la bonne file, et dont le conducteur semblait ivre, endormi, ou peut-être mort enfin bref… une voiture … Qui allait les percuter. En effet, il était en warning, ses freins ne fonctionnaient plus… Emily n’eut que le temps d’hurler avant que le chauffeur ne mette un coup de volant pour éviter la collision. Beaucoup mieux… La voiture rencontra un poteau, de face, ce qui déclencha l’air bag, avant de faire une vingtaine de tonneaux, à toute vitesse. Elle dût perdre connaissance, car elle ne se souvint pas de la voiture à l’arrêt. A son réveil, la voiture était à l’envers, sentait le gaz… Elle sentait ses pieds dans le vide, le sang lui monter à la tête. Le chauffeur lui, était dans un plus piteux état… Le teint pâle, le pare-brise en morceaux dans son thorax, un planté dans son artère fémorale, ne causait pas d’hémorragie, mais si il était retiré, en causerait une… Un hématome énorme sur le front… Elle n’était pas philanthrope, et pourtant c’était vrai qu’elle s’était d’abord inquiétée de l’état du chauffeur avant du sien. Elle avait froid… Il était 20 h 49 selon l’horloge numérique dans la voiture, qui avait du tomber en panne à cette heure, car sur son téléphone, il était déjà plutôt 21 heures. L’airbag s’était dégonflé, et bien sûr, elle n’était pas non plus en pleine forme. Elle avait une entaille profonde au front, les bras lacérés par le verre, du mal à respirer correctement, la cage thoracique comprimée… Elle ne voyait pas très clairement ce qui se passait autour, certains détails étaient assez flous, et son audition était elle aussi troublée… L’accident avait eu lieu il y a déjà dix minutes … Elle était cependant bien incapable de dire si il y avait quelqu’un qui essayait de les aider au dehors… L’accident était une chose, mais cette odeur de gaz, qui flottait dans l’air, lui donnait la nausée… était-ce grave ? Elle avait un peu perdu les proportions de la gravité…

    - Quelqu’un …Il faut… quelqu’un…

    Quand elle y repensait, elle n’avait que quelques mètres à faire, et elle aurait été tranquillement chez Tommy… Elle était dans la bonne rue, à seulement deux maisons… Elle sentait son corps parcouru d’un frisson… Elle ressentait une envie de vomir assez violente… Presque autant que ce mal de ventre. Pourvu que quelqu’un les voies, même à cette heure-ci, et appelle les secours…

    - Tommy … Je t’… aime… Tom-… my…

    Sa poche… La lettre... Il devait la voir… Il devait… Elle plongea avec rapidité, mais un peu maladroitement, la main dans sa poche, en se sentant tourner… Et la posa plus en évidence… La tête lourde… à l’envers… Elle se sentait si impuissante… Si condamnée… Son portable ne captait aucun réseau… Que faire… ? Attendre, aussi longtemps qu’il le serait possible.

    « Il fait maintenant froid dans cette ville, je pense qu'elle est malade de nous, Il est temps pour nous de partir, je me dégourdis…Mon coeur est partout sauf ici… Je me méprise moi-même, en comptant les années. Les mains rigides, prendre simplement le volant... Et chaque regard me tue. Il est temps de faire un dernier appel... pour la vie que je mène. S'arrêter et fixer, je crois avancer, mais en fait je ne vais nulle part…Ouais je sais que tout le monde a peur, Mais je suis devenu ce que je ne peux être, oh… S'arrêter et fixer, tu commences à te demander pourquoi tu es 'ici' et pas là-bas, et tu donnerais tout pour que ça soit équitable… Mais l'équité ce n'est pas ce dont tu as vraiment besoin…Oh, ne vois tu pas ce que je vois ? Ils songent à revenir, tous mes sens me poussent, à défaire les sacs, je n'aurais jamais pensé pouvoir le faire... Le pas régulier, ne me lâche pas maintenant, Je vais courir jusqu'à ce que tu ne puisses plus marcher…Mais quelque chose retient mon attention, et je tombe à terre... S'arrêter et fixer, je crois avancer, mais en fait je ne vais nulle part…Ouais je sais que tout le monde a peur, Mais je suis devenu ce que je ne peux être, oh… S'arrêter et fixer, tu commences à te demander pourquoi tu es 'ici' et pas là-bas, et tu donnerais tout pour que ça soit équitable… Mais l'équité ce n'est pas ce dont tu as vraiment besoin…Oh, ne vois tu pas ce que je vois… ? Ce dont tu as besoin, ce dont tu as besoin. S'arrêter et fixer…Je crois bouger mais en fait je ne vais nulle part, Ouais je sais que tout le monde a peur…Mais je suis devenu ce que je ne peux être…Oh, vois tu ce que je vois... ? »

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J. Mer 8 Juin - 18:10

On peux surmonté beaucoup de chose la mort d’un proche une perte d’emploie le manque d’argent, mais l’amour et quelque chose que personne ne peux vraiment surmonté car toute c’est chose son définitive l’amour non on peux le retrouvé ou on ne peux pas le perdre de vue et comme la mort d’un proche même si il n’es plus la il reste tout de même en vous étrange non d’aimer a sans rendre malade. C’est le cas de Tommy malgré tout c’est dire et sa vie qui est si parfaite il devais surmonté, tourné cette page sur Emily il est parti pour quelque moins loin de tout pansant pouvoir jouer avec c’est propre sentiment pour s’avoir si il est capable d’oublié des choses des jeste simple comme se fameux baiser tout les matin pour lui dire de passé une bonne journée ou encore préparer le diner pour trois ce moment de ça vie étais fini costume cravate sur mesure chaussure italien noir veste de costume Rolex au poigné physiquement rien avais changé moralement tout avais changé mais malgré toute c’est blessure il gardais la tète haute ne parlent a personne de ce qui c’étais passé entre Emily et lui la seul question qu’on lui posais de t’en a autre c’est ou est la maman ? Il regardait Juliet et répondais a cette question avec un sourire et disais. Elle n’est jamais très loin.



Il avais profité du depart d’Emily pour amené Juliet en France histoire quel voix sa grand-mère chose fait il son rester seulement un petit mois et son retourner tranquillement chez eu. Le premier mois Tommy ne la pas vue passé le deuxième mois il n’a fait que paniqué le troisième il a déprimer et tout se qu’il on suivie il a abandonné l’idée que Emily referais surface. Il ne la pas apeller pas de lettre rien. Il lui en voulais de ne même pas avoir téléphoné pour leur fille, mais tanpis notre cher Tommy était devenue le plus beau des papa célibataire. Chez lui il regarde la télé sa fille endormi dans sa magnifique chambre rose la maison était très silencieuse la vie de Tommy aussi. Il en profita pour sortir un peux avec un jeune demoiselle qu’il avais rentré il y a peine 1 petit mois. Enfin sortir est bien grand mot cette jeune femme qui était de l’âge a tommy entre 26 et 27 grande blonde enfin bref pas du tout son style mais bon. Il l’invite a boire un café leur passe il est 20h00. Sa rigole sa parle rien de très spéciale un rend-vous comme les autres avec quelque compliment, mais Tommy ne jouais pas vraiment le jeux. Finalement il se méte a table jusuq’a moment ou un bruit sourd de voiture vien raisonné dans son quartier

Premier reflex est de prendre son téléphone et courir dehors. Il reste au loin et regarde les gens venir vair la voiture. Lui il reste au loin et téléphone à l’urgence. Indiquant la rue et l’endroit et il fini par s’approcher de la voiture, car aucune personne ne s’approche plus prêt il arrive au niveau de la voiture se baisse et regarde a l’intérieur voyants le conducteur et une femme il ne fit pas vraiment attention la panique emportait sur tout. Il dit

-Ok ne bouger pas une ambulance arrive je peux rien faire sinon je vais surement vous faire encore plus mal ou voir pire donc ne..ne…putain Emily tu te met toujours dans des galère mais mais qu’es que tu fait la !!


Il couru et fit le tour de la voiture. Essayant de trouvé un solution en se mettant agenou pour voir. Et dit encore plus paniqué

-Je fait quoi ? dit moi ta mal ou …je peux peut-être essayer de te t…

Il voulais dire tiré mais un sonnerie raison les ambulancier arrive et ons peux entendre les pompier crier ne toucher a rien et écarté vous de la voiture Tommy se fait tiré violament par le bras

-Oh sa va la laché moi Emily sa va Emylie
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J. Mer 8 Juin - 19:46



    « We had fire in our eyes In the beginning I Never felt so alive.In the beginning you You blame me but It's not fair when you say that I didn't try I just don't want to hear it anymore ; I swear I never meant to let it die, I just don't care about you anymore , It's not fair when you say that I didn't try... I just don't care about you anymore. We had time on our side, In the beginning we ... We had nothing to hide ... In the beginning you ...You blame me but It's not fair when you say that I didn't try ...I just don't want to hear it anymore ... I swear I never meant to let it die, I just don't care about you anymore , It's not fair when you say that I didn't try... I just don't care about you anymore. You say that I didn't try, You say that I didn't try, You say that I didn't try. I swear I never meant to let it die, I just don't care about you anymore , It's not fair when you say that I didn't try... I just don't care about you anymore. It's not fair when you say that I didn't try, I just don't care about you anymore, I just don't care about you anymore, I just don't care about you anymore, I just don't care about you anymore...I just don't care about you anymore. »

    La tête a l'envers... Le sang affluait dans son cerveau, mais franchement... Là, il commençait à buguer sérieusement... Elle entendait des voix autour... Mais elles étaient déformées, inaudibles, un peu comme si, elle était sous l'eau, pendant que quelqu'un essayait de lui parler, de l'extérieur. Elle avait la tête qui tournait. Elle ne savait pas quand on allait les remettre à l'endroit, et si ça n'allait pas assez vite, malheureusement, elle n'allait pas vivre bien longtemps... Et alors, le chauffeur de taxi, encore pire. Ah, franchement, si il survivait, il n'avait plus qu'à changer de métier... Maintenant c'était décidé, si Emily était en mesure de reprendre le taxi plus tard, elle applaudirait, à la fin du trajet. Non mais franchement, déjà que ça n'était pas un métier ultra intellectuel, si en plus, le conducteur n'était foutu de vous emmener à bon port, et ce, en vie... Ah la la. Emily était coincée, archi-coincée, et mal barrée... Elle reconnaissait son nom... Dans cet amas de mots qu'elle ne comprenait plus... Emily... C'était bien son prénom, et donc, la personne qui prononçait son prénom était forcément quelqu'un qu'elle connaissait... Pas mal de gens autour... Faisaient du brouhaha... Elle secoua la tête... Et essaya d'isoler la voix la plus proche... Qui lui parlait... ? Elle n'en était pas sûre, mais c'était probablement... Tommy.

    - Surprise... Ah... Ah.

    Glarps. C'était pas extrêmement marrant, hein. Mais là, bizarrement, les pieds en l'air, la tête à l'envers, en se retenant de vomir et de hurler, elle pouvait difficilement faire beaucoup mieux. Elle n'aimait pas spécialement se mettre en galère, et pourtant, elle finissait toujours en plein dedans. A croire que le Destin s'acharnait un peu contre elle, à force. Entre les kidnapping qui se finissaient en meurtre de son ex et ex-meilleur-ami... les malaises à répétition... Elle n'était vraiment pas aidée en ce moment... Bon, bien entendu, l'accident de voiture ici était la cerise sur le gâteau. Bon, déjà, elle était consciente, ce qui était quand même un point positif par rapport à d'habitude... Et puis bon, bien sûr, ça allait probablement vite se régler, vu que quelqu'un avait pris la peine d'appeler les pompiers... Enfin, si cette sirène de pompiers était bien pour eux. Il se mettait à genoux, à la fenêtre à côté... Elle avait du mal à bouger son bras... Mais tant bien que mal, elle tendit la lettre... En espérant qu'il ne la lirait pas en sa présence...

    - Essaie... de lire... ça... Hé... Ah... Les... pompiers... Lâchez... lâchez-le... hé... héé...

    Le visage de Tommy disparut de son champ de vision... Et à la place, un gros visage carré qui ne lui rappelait rien... Un pompier, sans doute, à sa tenue vestimentaire... Il lui baragouina un truc comme quoi ça allait aller... Et sans trop qu'elle comprenne.... Une énorme scie vint décapiter le haut de la voiture... Un habile pompier vint détacher les ceintures de la jeune femme, et du conducteur... On plaça autour de leurs cous, une protection, pour que l’axe cou-tronc-tête soit conservé. La jeune femme fut ensuite placée sur une civière, en la bougeant au minimum. Elle fut ensuite examinée rapidement… Et effectivement le bilan que fit le pompier était un peu plus complet que le sien… Un peu plus lourd aussi.

    - Alors à priori, on a, une fracture du radius, dans le bras, une plaie peu profonde sur le front, un hématome aussi… Des plaies superficielles sur les bras… Compression de la cage thoracique, fracture de deux côtes… Occupez-vous de l’autre en priorité.

    Et bim, dans tes dents Emily. Dommage. Déjà, ça lui faisait du bien de ne plus être à 180° dans le mauvais sens… Elle avait un peu envie de vomir, mais à priori rien de bien différent de d’habitude… Elle respira un peu trop fort, et se rendit compte, que ses côtés étaient effectivement brisées… Ca faisait mal. Elle n’avait cependant, pas de blessure très sérieuse… Et, alors que les pompiers se précipitaient vers le conducteur, bien mal en point… Emily se relevait, comme si de rien était. Pas très fraiche, avec un teint semblable à un cachet d’aspirine, elle était vraiment ridicule… Se tenant contre le poteau qui avait plus ou moins causé cet accident, elle essaya de tenir debout. Elle jeta un coup d’œil à Tommy, avait-il lu la lettre, ou pas ? Combien de temps est-ce que ça avait pris de les sortir de la voiture ? Elle avait un peu perdu la notion du temps aussi…

    - Ca va… Tout va bien… Je… suis un peu sonnée…. C’est tout…

    Oui, c’est clair, que, ça allait les surprendre un peu, les pompiers de voir la civière vide … ‘Fin en même temps, elle n’était pas très loin.

    « Nous avions le feu dans nos yeux. Au commencement je ne m'étais jamais senti si vivant.Au commencement tu, tu m'a blamé, mais ce n'est pas juste quand tu dis que je n'ai pas essayé. Je ne veux juste plus l'entendre désormais. Je jure que je n'ai jamais voulu laisser ça mourir. Je ne me soucis plus de toi désormais. Ce n'est pas juste quand tu dis que je n'avais pas essayer. Je ne me soucis plus de toi désormais. Nous avions le temps à nos côtés. Au commencement nous, nous n'avions rien pour nous cacher. Au commencement tu, tu m'as blâmé, mais ce n'est pas juste quand tu dis que je n'avais pas essayer. Je ne veux plus l'entendre désormais. Tu dis que je n'ai pas essayé, tu dis que je n'ai pas essayé, tu dis que je n'ai pas essayé... Je jure que je n'ai jamais voulu laisser ça mourir. Je ne me soucis plus de toi désormais. Ce n'est pas juste quand tu dis que je n'avais pas essayer. Je ne me soucis plus de toi désormais. Je ne me soucis plus de toi désormais. Je ne me soucis plus de toi désormais. Je ne me soucis plus de toi désormais. Je ne me soucis plus de toi désormais...»

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J. Jeu 9 Juin - 0:26

Alors que Tommy essayer de rejoindre Emily impossible il avais entre les mains une lettre d’elle-même. Il la lu en vitesse et envoyé un message a son frère *Vien chez moi jai une fille qui dort et une femme blonde toute seule* Son frère allais surement foncé comme un taré. Il continue de lire cette fameuse lettre brièvement et arriva a fuir de la foule pour retrouver Emily. L’air en colére il arriva vair elle et commence a l’engeuler.

-Non mais t’es grave tu me donne une lettre ou tu me dit que tu ma trompé. NON mais tu veux ta mort parce que l’accident c’étais rien la c’est moi qui va finir par te tué sept mois sans toi mais tu te fou de ma gueule et en plus tu me dit je t’aime nan blabla et blala que des mots et ba…. Hey Oh attendez la Jai pas fini et PUIS oh Emily attendez..allécher moi je parle a ma fiancée… Tu voix pas la


Tommy c’était fait agrippé par les pompier en voyants c’est grand jeste de partout et lui qui devenais tout rouge de colère il on du le prendre pour un dingue de derrière ons entend un pompier dire je vais appeler les flics. Tommy essaye de se calmé mais la c’est devenue la goute de trop quand un pompier lui dit.

-Parler pas comme ça a votre fiancée c’est un manque de respect vous savez et puis si vous lavez trompez c’est normal.



Tommy en mode petage de calble son coup de goute par tout seul dans la tronche au pompier et il le pointe du doigt le pompier nause rien dire puisque un de ses confrère l’appelle pour avoir de l’aide. Tommy se retourne vair Emily et malgré le sang et qu’il la trouvais très mal en point il la trouvais quand même belle 7 mois sans elle c’étais si dur…que finalement en la regardent de loin serren cette lettre dans la main il ne disais plus rien et soupira les pompier vien s’occuper d’Emily avec une autre ambulance qui arrive. Et il sens une main sur son épaule c’est la fameuse femme qu’il a laissé seule chez lui. Il se retourne et la regarde

-Sa va Tommy tu t’es pas fait mal ?
Elle posa sa main sur son bras et Tommy regarde Emily
-Mon frée est arriver ?

-Ba non pourquoi ?

Tommy regarde cette fameuse fille puis Emily avec de grands yeux très inquiets et dit

-Ta laissé ma fille seule ma sa va pas la téte t’es complètement irresponsable

Tommy se met a courir en trompe chez lui. Sa pauvre petit fille il ouvre sa porte cette petite puce de Juliet pleurais toute les larmes de son petit corps il faux croire quelle était bien au courent pour sa maman. Il la pris dans sais bras et s’assi contre le mur soupirent longment de soulagement. Il pensais a Emily elle avais bien du voir ou même l’entendre se que Tommy avais dit a la jeune fille il espérait juste que Emily n’allais pas tué tout les pompier pour courir voir sa fille avec un sourire il dit en chuchotant

-Ta maman est revenue..Elle est encore plus belle ons ira la voir t’en fait pas mais cette fois si papa lui métra des menottes. Parce que ta maman ba elle se perd souvent au Mexique par exemple et puis tu sais même si papa a une envie de tué ta maman ba malheureusement il l’aime. Donc on va attendre tonton et il va venir te garder et papa il va…voir ta mère surement ou il va se faire tué je pense que oui *ricanement de la par de Tommy et de la petit juliette* Et en plus papa a dit que ta maman c’était sa fiancée il va se faire démonté.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J. Jeu 9 Juin - 17:51



    « The good life is what I need, Too many people stepping over me, The only thing that's been on my mind. Is the one thing before I die. All I want is a little of The good life… All I need is to have a good time. Oh Oh Oh Oh Oh…The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have A good time.. Oh Oh Oh Oh Oh… The good life. I don't really know Who I am It's time for me To take a stand… I need a change And I need it fast… I know that any day Could be the last… All I want is a little of The good life… All I need is to have a good time. Oh Oh Oh Oh Oh…The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have A good time.. Oh Oh Oh Oh Oh… The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have a good time. Oh Oh Oh Oh Oh…The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have A good time.. Oh Oh Oh Oh Oh… The good life. Hold on, hold on. I always wanted it this way, I never wanted it this way, Hold on, hold on, I always wanted it this way, We didn't ask for it this way… I always wanted this way. All I want is a little of The good life… All I need is to have a good time. Oh Oh Oh Oh Oh…The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have A good time.. Oh Oh Oh Oh Oh… The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have a good time. Oh Oh Oh Oh Oh…The good life. All I want is a little of The good life… All I need is to have A good time.. Oh Oh Oh Oh Oh… The good life. The good life. »

    Emily fut enfin extraite de la voiture… Elle avait entendu Tommy lui baragouiner des trucs, mais elle n’avait rien entendu clairement…Elle avait décidé de s’appuyer sur le Poteau qui avait causé l’accident… Et, les gens autour, qui n’étaient là que pour prendre des vidéos spectaculaires avec leurs téléphones portables, la regardaient comme un alien. C’est vrai qu’elle devrait être morte, allongée dans un bain de sang au milieu de la route, et pourtant, elle était debout, et attendait patiemment que … que quoi d’ailleurs. Qu’on s’occupe d’elle ? Que Tommy vienne lui hurler dessus ? Elle n’en savait fichtrement rien, en fait. Qu’ils la prennent pour un alien, ou une aliené, ça lui était tout à fait égal… Bien sûr, rester debout n’était pas forcément très agréable avec un appareil de maintien cervical. D’ailleurs comme c’était une sale rebelle, elle l’avait enlevé. Elle sentait bien qu’elle n’avait pas eu de problème de ce côté-ci. Elle avait surtout du mal à respirer en fait… Dès qu’elle respirait trop fort, elle se faisait mal aux côtes… Et dès qu’elle forçait un peu trop sur son ouie, pour écouter ce que disaient les pompiers, loin, qui soignaient l’homme, elle commençait à avoir mal au crâne. Surtout que l’homme, à côté d’elle, qui fumait, se sentait obligé de lui parler… et de lui cracher la fumée à la gueule. Berk.

    Elle avait la tête qui tournait, mais apparemment, à son front, on pouvait se dire que c’était normal… Elle avait reçu un sacré choc. Par ailleurs, elle comprenait mieux pourquoi elle avait eu du mal à bouger son bras, il était facturé. Elle n’avait pas spécialement mal, par rapport à l’autre en fait… Qui lui semblait vraiment dans une belle galère… Elle se demanda, ensuite, où pouvait être Tommy. Si il était parti parce qu’il avait lu la lettre, ou s’il partait pour lire la lettre… Ou si il partait pour une toute autre raison… D’ailleurs, c’était tout à fait possible le connaissant… Il serait capable de revenir en trombe, et de dire qu’il était parti acheter des chaussures, quoi. Enfin bref, il n’était pas là, et c’était assez bizarre… Quoi qu’en fait, elle ne savait pas trop combien de temps elle avait mit à sortir… La jolie brune porta une main à son front, et essuya le sang qui dégoulinait sur sa tempe. Elle garda ensuite le silence, en attendant la suite des événements…

    Ca sentait vraiment trop fort le gaz.

    Elle fit craquer ses cervicales, encore une fois… L’homme, à sa gauche, décida d’en terminer avec sa cigarette. Il jeta le mégot un peu plus loin… Elle n’y prêta pas trop attention… Elle, tentait d’actionner son bras, comme pour vérifier le diagnostic primaire qu’avait fait le pompier. Résultat : aie ! Elle abandonna l’idée de faire un check-up, et finalement… Porta son regard sur la voiture…

    Définitivement, elle aimait se foutre dans la merde.

    Elle n’eut pas le temps d’effectuer un lien entre le mégot de cigarette qui venait d’être jeté au sol, et le fait qu’il jette ça, sur le terrain de jeu d’un accident impliquant une voiture… Elle n’eut d’ailleurs même pas le temps d’esquisser un « Attention ! » qu’elle saisit le bruit d’une énorme déflagration.

    Vous avez déjà fait votre baptême de l’air sans avion ? Elle, si.

    Elle ne se tenait qu’à quelques mètres de la voiture, et pourtant, avait été soufflée, et projetée à une bonne dizaine de mètres plus loin… Gasp. Quelle journée de merde. Elle ne sut trop quand elle perdit connaissance. Tout était allé si vite… La petite braise, sur la cigarette, avait rencontré l’essence, qui coulait du réservoir, lui-même percé par l’accident… Ce qui avait mis le feu à la voiture, en quelques secondes, avant de, tout simplement, la faire exploser. Elle n’avait pas eut le temps ni d’alerter, ni d’hurler, ni de même réagir… Elle avait volé, loin même. Et tous les gens qui étaient là, un peu, eux aussi. Fort heureusement, les pompiers, qui avaient pour eux, appliqué la distance de sécurité, leur avait sauvé la vie. Au moins, ils ne s’étaient pris que du vent. Le ciel foncé fut abandonné pour un énorme trou noir.

    - C’est vraiment pas… mon … putain… de jour.

    « La belle vie c’est ce dont j’ai besoin… Trop de personnes m’ont marché sur les pieds… La seule chose que j’ai a l’esprit… C’est ce que je vais faire avant de mourir. Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Je ne sais pas vraiment qui je suis, il est temps pour moi d’adopter une attitude… Si j’ai besoin d’un changement, il va falloir faire vite… Je sais que n’importe quel jour peut-être le dernier… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Tenez le coup… Je l’ai toujours voulu comme ça… Je ne l’ai jamais voulue ainsi… Tenez le coup… Je l’ai toujours voulu comme ça, nous ne l’avons pas voulue ainsi… Je l’ai toujours souhaitée comme ça… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… Ce que je veux c’est avoir la belle vie… Ce dont j’ai besoin, c’est de m’amuser… La belle vie… la belle vie. »

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J. Jeu 9 Juin - 18:52

Alors que Tommy s’apprêtais a recoucher sa fille une main viens lui touché l’épaule c’étais son frère. Il se relève et pose sa jeune fille dans son lit. En ce moment il courait partout ce jeune Tommy il a fallu que Emily revienne ne serais que 10 petit minutes pour mètre le chao total dans son quartier. Quel entré quel a faite on va la regarder bizarre si elle reviens ici. Alors qui j’ette un dernière regarde a son frère et commence a partir de nouveau vair l’accident son frère lui dit.

-Putain c’est le bordel mais total dans ta rue moi j’habite dans un quartier pauvre et croix moi-même les voleur il fond pas le pois pour ton quartier et toi qui voulais un truc calme.


Et Tommy fit un léger sourire a la connerie de son frère et reparti mais d’un coup un grand BOUM se fit entendre rien a déclaré pour lui il allait bien il a juste eu une peur bleu, mais le poteau ou était appuyer Emily avais soudain disparu sous un nuage il regarde a droite a gauche et voix des pompier se précipité partout cherchant les gens qui étais plus ou moin a côté. Tommy n’hésita pas une seul petite seconde il trouva Emily quelque metre plus loin allonger sur le sol plus ou moin consciente. Il la pris a toute vitesse dans ses bras pour la porter. (Osef des pompiers) Ba quoi c’est vrais il étais tous occupé et la moitié la cherchais encore Tommy avais décidé de prendre les choses en main ou plus particulièrement Emily. Il dit en trottinant aussi vite que possible à sa voiture.

-On va y allé a L’hôpital T’inquiète pas.

Il la pose sur le siège avants et se met du côté conducteur bien sur on va pas mourir tout de suite !Déjà quel est pas très consciente, mais si on lui passe le volant personne veux imaginé la suite ( Ce soir au information du jour 36 mort dans un petit quartier réputé calme un ex copain a décidé de donné a son ex copine le volant alors qu'elle venais de subir deux accident grave) Enfin bref.

Il commence a démarrer la voiture et commence a partir l’accident étais déjà derrière eu il regarde Emily de temps en temps sans oublié la ROUTE CAR LUI IL REGARDE OU IL VA et dit pour la gardé éveillé.

-Tu va pas me fait le coup de je tombe dans le coma parce que c’est moi la qui te tue je te jure. Donc tu va avoir les yeux grand ouvert pendants toute la route. Sa fait deux fois que je t’emmène a l’hôpital.. la premier c’étais pour Juliet et la seconde c’est parce que tu a préférer prendre un taxi avec un conducteur con alors que t’aurai pu dire Hallo Tommy c’est Emily vien me chercher…




Même dans cette situation Tommy arrive quand même a trouvé quelque chose a lui redire en même temps elle n’avait pas choisi la meilleur destination pour être au calme le visage de Tommy redeviens calme et il dit toujours en regardent la route.

-Jamais t’aurai du venir Emily

Oui jamais elle aurait pas eu cette accident et ni a avoir a donné cette lettre a Tommy. Il étais enfin arriver a destination il la sorti de la voiture et l’emmène direction la mine et il ne perdis pas une seul seconde a la prendre en main.

:Maintenant je peux voir ta douleur, je suis désolé(au revoir)Alors je pleure Maintenant je peux voir ta douleur, je suis désolé(au revoir) Je pleure ce soir Le prochain de cette jeunesse Avec le prochain à travers son noeud coulant Tu t'es fait raconté des mensonges comme si c'était la vérité Et nous suspectons que c'est toi Alors tu les enferme avec un AK 47 C'est le putaian de premier mai Ils jurent que je suis vraiment fou Rien ne me sauvera Je me brise, je ressensJe suis nu, je suis agenouillé Je tremble, je titube Mon Dieu, je continue de saigner Je vois le monde mourir à travers des yeux cramoisis Je pleure, ça tourne en nuit Je meurs, je vois la lumière Et maintenant je dis au revoir:
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J.

Revenir en haut Aller en bas

Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Make one last appeal for the life I lead ♥ Tommy J.
» Yeah, you show me good loving make it alright need a little sweetness in my life (elya)
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-