AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Un petit verre ou..? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Un petit verre ou..? [Libre] Mer 23 Sep - 20:24

Sabrina se baladait maintenant depuis un bon moment dans les rues de Washington, sans aucun but pour une fois dans d'autre cas ce n'est pas pareil. Mais elle en serait moins décontractée aussi. Elle avançait droit devant elle, ses pas pouvait se faire entendre au bruit des chaussures sur le sol, il n'y avait pas de bruit ou juste les voitures ou le vent qui s'engouffre dans les feuilles des arbres en quelque sorte c'était tout à fait normale. Trop peut-être. Après cette petite balade nocturne qui dura tout de même deux bonnes heures mais au moins, elle avait pu réfléchir et mettre en place certain mécanisme et suite à apporter en cas de problème dans sa tête. N'ayant pas envie de rentrer chez elle en se moment, elle allait se diriger vers un petit snack de quoi prendre à manger car a en parler, elle aurait bien un peu faim. Et puis on sait jamais si elle croiserait quelqu'un bien qu'elle s'attendait plus à un coup de téléphone. Finalement une pluie tomba d'un coup, tellement qu'on n'a l'impression qu'on verse des sceaux d'eau sur votre tête.

Sabrina laisse passer un juron. Evidemment ou était sa veste? Et bien facile juste sur le porte manteau à côté de la porte de son appartement. Ah non. Elle sert un peu son pull contre elle et presse le pas rapidement en dircetion du première endroit ou elle peut rentré c'est à dire un bar sur la rue principale. Tant pis, elle mangera en rentrant. Trempée non mais rien ne devait forcément être très sec. Elle revient vers le bar et s'assied sur un de ses hauts tabouret près du comptoire, elle commende dès qu'on pose son regard vers elle une Vodka. Le serveur allait surement dire une petit blague ou en rire de son état un brin pitoyable là, elle l'avoue mais rien cas croisez son regard, il se tut et lui apporta son dit verre un peu après. Elle n'était pas d'humeur à plaisanter du moins pour le moment..Elle porte son regard dehors ou la pluie frappe les carreaux de plein fouet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre] Sam 26 Sep - 18:56

    Rien. Le néant. Pourquoi pas un petit mot? Pourquoi pas un petit bruit? Ni un murmure, ni un souffle pour l’encourager. Rien. Aucune félicitation. Rien. L’absolu rien de rien. C’était embêtant parce qu’il se donnait corps et âme à ses études à ce travail qu’il pensait que mettre de côté serait vachement nul, au fond. Mais… LUI aurait pu reconnaitre ses efforts, non? Il se donnait pour lui, pour son intérêt, et aurait forcément pu prendre sa place, même. Comme si le fait d’être l’un des plus au placé dans l’intérêt de l’homme n’était pas suffisant… Comme s’il cherchait plus… Créer son propre groupe terroriste, peut-être? Il y avait déjà pensé, mais rien ne s’était jamais concrétisé.

    Devant lui, l’ordinateur qui lui servait habituellement en cours, pour ses travaux. Ordinateur qu’il trainait partout avec lui, que ce soit ici même petit resto-bar de malheur où ailleurs. Et sur le bord de la fenêtre, petite table en solitaire, le jeune homme dardait un regard émeraude sur le paysage extérieur, percevant l’eau qui ruisselait continuellement contre les parois de verre transparent. On pu entendre les doigts fin de l’étudiants frapper délicatement quelques touches sur le clavier sans qu’il n’y porte de réel attention. Aussi subtil pouvait-il se montrer, le petit bruit des lettre en plastique ne pouvait être effacé. Les corps pressaient le pas, à l’extérieur, alors qu’il portait son attention sur une silhouette plus particulièrement. Il aurait pu donner rendez-vous à la femme. Il ne le fit pas. Il savait, c’est tout. Calculateur, il prévoyait finir par la rencontrer dans un lieu pareil. Et ça arrivait, là, tout de suite et maintenant. Un ne pu retenir un drôle de sourire camouflé et l’observa entrer, cette mine mauvaise affiché sur le visage féminin. Amusé, le jeune homme ne bougea pas. Pas dans l’immédiat. Elle, elle ne semblait pas avoir remarqué sa présence. Mauvais point, dès le départ. Ça ne commençait pas très bien. Non, ce n’était pas pour une mission. Lui on lui avait dit : « Apprend en le plus possible sur chacun d’eux. » C’était son but, maintenant. Juste connaître. Simple, non?

    Il ferma le portable pour le glisser dans son sac à bandoulière, qui trainait au sol, à côté de lui. Il se leva finalement, mettant le sac sur son épaule gauche et s’avança vers le bar. Livre de biologie à la main, il fit brusquement claquer ce dernier sur le comptoir, juste à côté de la femme pour la faire réagir rageusement, pour son propre et bon plaisir. Que pouvait-elle lui faire, au fond?


    « Eh bien, miss Garrett, on ne se rencontre que très rarement, dites donc. Qu’est-ce qui vous amènes? »

    Évidemment, il allait se montrer aussi poli qu’à son habitude passant toujours pour l’étudiant modèle, petit élève parfait de l’université. Le bras droit agissait comme s’il ne l’était pas, comme s’il ne savait rien. C’était bien connu. Enfin… Enfin, l’était pour le plus haut placé. La petite taupe qu’était Garrett n’avait guère eut l’occasion d’avoir droit à discussion avec le Bleu. Soit, soit… Cela serait intéressant… Ou du moins espérait-il qu’elle ne l’amuse un minimum.


Dernière édition par Hayden Dashwood le Dim 27 Sep - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre] Sam 26 Sep - 23:11

Non, elle n’a pas prit l’attention à qui était dans ce bar ou pas, tout simplement car sa première priorité avait été de se mettre au sec. Ces vêtements étaient humides du moins son pull, si elle restait dehors ça serait bon pour la crève et très franchement ca n’arrangerait pas du tout ces affaires. Mais c’était une façon de voir les choses . Elle commença à siroter sa vodka, le regard se perdant entre la pluie qui martelait toujours les carreaux et les différentes couleurs et bouteilles qui se trouvait devant elle, alignée sur le mur et des planchettes en plusieures étages. Les minutes s’écoulent et enfin la chaleur peut se refaire sentir faissant partir se cru qui était tombé sur ses épaules. Ce n’était pas un rhume qui lui faisait peur mais tentez d’entrée ou de faire discret si vous avez la goutte au nez ou que vous devez vous mouchez ou éternuez toute les X minutes. Si c’est pour se faire prendre il n’y a pas mieux. Elle finit par se plonger doucement dans ses pensées. Sabrina n’avait pas envie non plus de chercher partout des gens qui si ils veulent la trouver le ferait eux-même. Elle entendait au lointain dans son esprit, la porte d’entrée qui s’ouvrait et se fermait à rythme régulier, le brouhaha des voix qui était incompréhensible si vous ne vous fixez pas sur une seule personne ou conversation. Le bruit des verres qui s’entrechoquent ou qu’on claque sur la table, les pas et les chaises qu’on tirent sans ménagement.

Un seul bruit la tira de sa rêverie éveillée, c’est un clappement très brutal juste à côté d’elle. Elle ouvre déjà la bouche pour lancer une réponse sèche en tournant la tête vers l’objet tout d’abord. Un livre de biologie ? Oh qu’est ce que sa lui rappelait des souvenirs ça, pas forcément bon mais il y en a qui était plus qu’inoubliable et jusqu’au restant de sa vie. Sa ne prit qu’une fraction de secondes et elle tourna la tête un regard qui en disait très long sur son humeur, noir, perçant, un brin mauvais vers un jeune homme. Une fois qu’elle posa se regard pas très accueillant vers lui, elle ne pu que le reconnaître et le son de sa voix fit le dernier déclique. Elle retient simplement de justesse sa phrase qui lui resta en travers de la gorge. Un des seuls liens entre eux et le cerveau de cette opération. Bien qu’elle tenait un peu de respect, elle n’avait guère eu le choix, sa phrase la fit faire un légers sourire ironique, il se moquait d’elle ? Sa se voyait non ?


-Une petite soif…claqua t-elle avant de reprendreMais je pense que la drache qui tombe dehors est la meilleure réponse que je peux vous apporter.

Elle esquisse un léger sourire en coin et reprend une tête plus neutre, buvant un autre coup. Tien en y repensant, elle détaille pourtant l’homme à côté d’elle discrètement, elle ne va pas le dévisager non plus. Il était jeune, vu son livre de biologie , il avait du l'étudier on n'achète pas se genre de bouqin si on n'en a pas un intéret ou alors vous avez du courage. Avant de reprendre la parole, sur un ton de voix calme et maitrisé.

-Et vous qu’est ce qui vous amène ici, si ce n'est pas indiscret ? Un verre ?

Tant cas être coincé ici par la pluie autant boire. Et puis elle n'allait pas le forcé à parler non plus donc libre à lui mais c'était pas comme si c'était une question de vie ou de mort. Elle garda son regard porter vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre] Lun 28 Sep - 1:24

    Il ne faisait rien de bien méchant après tout, n’est-ce pas? L’esprit réservé et fort calculateur, il ne pouvait qu’observer la jeune femme. Pourquoi pas, après tout? Il fit glisser doucement le livre plutôt vers la droite, pour le dégager de sa propre place, lorsqu’il tira le tabouret pour s’y asseoir volontiers. Après tout, quelle autre meilleure manière pour mieux reconnaitre le caractère des uns, les intérêts des autres, qu’un bon verre, presque en tête-à-tête (plutôt en côte-à-côté, en vérité) Il fit glisser la bandoulière de sur son épaule et déposa le sac contenant le portable et tout ce dont il avait vraiment besoin, sur le tabouret à côté de lui, pour finalement darder ses iris vert sur la jeune femme. Comment s’y prendre, maintenant?

    Au même moment où il se posait justement la question, à savoir comment mieux l’aborder vu la mine qu’elle faisait, elle l’invita presque, ce qui lui fit décrocher un sourire large, signifiant la joie de cette demande à son égard. Joie et bonheur… Que cela pouvait lui paraitre étrange de jouer ce jeu de façon si… Comment dire… professionnelle. Il pianota sur le rebord du comptoir et tourna la tête vers le serveur lorsque ce dernier s’approcha de lui, serviette et verre à la main, posant un regard un peu curieux sur le jeune homme qui s’intéressa aussitôt à lui. Le serveur le questionna aussitôt, s’il désirait quelque chose plus particulièrement. Le brun secoua vivement la tête à la négation, tout sourire faux aux lèvres qui se montrait pourtant très sincère. C’était ça être un artiste, savoir jouer un rôle.


    « Hum, oui… Voodoo, se serait bien… »

    Suite à cela le serveur repartit aussitôt avec l’idée du mélange à faire… Le brun, quant à lui, reporta de nouveau son attention sur elle, avec ce curieux sourire fort unique qui n’appartenait vraiment qu’à lui. Il savait qu’elle ne lui avait pas demandé son avis sur ce qu’était la boisson qu’il avait choisit, mais par son propre plaisir, se permis évidemment d’expliquer, comme tout génie qui se respecte, de jouer à celui qui sait tout.

    « Un peu de rhum… jus de pomme… lime… Banal, simple, juste excellent avec glaçon. Un peu moins raffiné qu’une simple… vodka, peut-être? »

    Il sourit de nouveau avant de tourner la tête, posant son regard droit devant lui, comme ça, comme si de rien n’était, comme si c’était la chose la plus naturelle à faire. Au fond, il pouvait bien répondre ce qu’il aurait répondu à n’importe qui, qui lui aurait posé la question, non? Il apprécia le serveur lorsque ce dernier revint vers lui, aussi poli puisse-t-il se montrer envers un client fort sympathique… Au premier coup d’œil du moins. Après tout, Hayden ne se montrait guère désagréable. Dommage qu’aucune dame ne l’ait jamais intéressé. Il en aurait sans doute rendu plus d’une heureuse… Ou malheureuse vu ce qu’il était, ce qu’il faisait, ce qu’il pensait. Et puis, être avec quelqu’un l’aurait obligé à être vrai. Chose dont il aurait été incapable pour le moment. Non, il était bien comme ça. Pas de femme dans les pattes. Pas de miss pour le bloquer dans ses projets un peu plus personnels.

    « He ben… Mine de rien, c’est un bon coin pour étudier. Il ne se passe rien de surprenant, jamais. Pas à se poser de question… Et ils ont Internet haute vitesse…» termina-t-il avec un faible rire amusé.

    Était-ce réellement la seule raison pour laquelle il aimait cet endroit? Raison pour laquelle il se trouvait là, à ce moment précis? C’était dingue… Dingue qu’il paraisse autre chose qu’il ne l’était. Elle le réaliserait bien par elle-même, après tout.


    « Ah… je viens de me souvenir que je ne peux pas boire… C’est moi le chauffeur du retour… Puis-je vous l’offrir? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre] Lun 28 Sep - 17:06

En parlant de soif, il fallait bien avouer que voir tout l’eau qui pouvait déjà tomber dehors réfrénait un peu cette envie ou alors elle la poussait juste à prendre quelque chose de chaud comme pour se réchauffer de l’intérieur. C’était plus psychologique qu’autre chose bien sur. Cependant son regard se perdit un petit moment, enfin quelques petites secondes à peine sur les dessins que pouvait dessinée la pluie en glissant à la verticale. Sabrina ne s’en rendait d’ailleurs pas compte un peu comme quand vous avez les yeux rivés sur un objet mais que vous pensez à tout autre chose et que si cette objet bougeait cela reviendrait au même car vous ne le voyer même pas, en d’autre terme voir sans voir. Quant elle se tira de cette léthargie, elle pu se rendre compte que le jeune homme était maintenant assis à côté d’elle et qu’il avait ses yeux verts tournée vers elle. Elle soutient son regard simplement attendant une réaction à sa question dans l’espoir bien sur que cette petite absence de conscience momentanée ne contenait déjà pas la réponse à sa question ou son sarcasme c’était au choix.

Mais ce n’était pas le cas car il parut en tout cas, ne jamais se fier aux apparences, heureux de la proposition de ce verre et s’empressa de le commander au barman qui passait par là. Un voodoo ? Pour elle sa aurait pu être tout ou rien, elle l’ignorait mais ne s’abaisserait pas à demander ce que c’était , elle avait un peu d’ego tout de même et puis sa connaissance de boisson lui suffisait pour varier avec ses envies du moment. Comme si l’homme au yeux vert l’avait deviner il semi a expliquer ce qu’était sa fameuse boisson au nez plutôt exotique ou faisait penser à cette sorcellerie même si elle se doute , ça ne doit pas s’écrire comme ça . Moins raffinée, un peu plus, vodka sa fait tout de suite un peu plus fête ou grand habituée. Mais non ne vous inquiéter elle n’est pas du tout accros à la boisson, une fois de temps en temps ne fait de mal à personne, surtout si c’est ait modérément et sans mélange.


-Ravi de voir qu’on n’en apprend tout les jours, mais je pense que le votre fait un peu plus raffiner, vodka c’était la facilitée du moment.

Elle esquisse cette fois un sourire franc, elle attendait toujours une réponse, et son si ce n’est pas indiscret était juste mis la parce que techniquement, il était sensé être un peu plus supérieur, mais ce n’est pas se qui l’empêcherait de reposer la question, bien qu’il pouvait lui aussi s’être fait surprendre par la pluie, car elle pense bien qu’elle ne doit pas être la seule. Toujours son verre dans la main droite, elle joue un peu avec sans faire de bruit car sa a un don pour énerver toute personne qui l’entendait au bout d’un moment. Quand il prend la parole, elle pose son regard vers lui, et l’écoute en silence tout d’abord. Elle esquisse un sourire, c’était très bizarre à entendre quand on sait ce qu’il est lui aussi.

-En tout cas pour ce qui est du volume sonore je ne pense pas que c’est l’endroit parfait mais chacun sa technique pour étudier. Vous êtes en Biologie ?

Sabrina en même temps que la fin de sa phrase, montra d’un très léger mouvement de tête le livre de biologie maintenant reculer. Elle n’avait jamais dut l’utiliser de sa vie, mais des nouvelles éditions arrivaient de toute façon assez souvent. Alors qu’elle sirotait sa boisson, il dit qu’il ne pouvait pas boire, elle tourna la tête en haussant les sourcils et posa son regard vers la boisson, elle n’avait jamais goûté et de un et de deux elle, elle rentre à patte.

-Ce n’est pas un verre qui vous fera dépassez la norme utilisé surtout si vous attendez un peu avant de partir et manger un morceau. Qui plus si vous vous reprenez la voiture, moi je rentre à pied et l’ivresse sur la voie publique n’est pas non plus autorisé.

Elle esquisse un sourire à nouveau comme si c’était ces deux verres qui la rendrait à la limite du trop plein, il ne faut pas pousser voyons, ça en serait loin. Elle attend un peu en regardant devant elle avant de tourner son regard vers lui.

-C’est gentil de votre part, buvez le, si je pense que vous n’êtes pas en état de conduire, je vous empêcherais de reprendre votre voiture, ça vous va ?

C’était qu’une seule question, elle chercha dans sa poche son Gsm et le tira quelque peu pour en observer l’heure, oh elle a encore énormément de temps tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre] Ven 9 Oct - 17:24

    Volume sonore? Il n’avait pas réalisé. Ce n’était habituellement pas une chose qui le préoccupait ou le dérangeait plus qu’il ne le fallait puisque, de toute façon, pour garder cette impression qu’il dégageait d’être l’étudiant parfait, il n’avait autre choix que de réellement lire ces bouquins. Il eut donc ce geste las, ce haussement d’épaules si particulier, si singulier signifiant que le commentaire qu’elle effectua n’en valait ni la peine, ni l’intérêt. Il tourna les yeux vers l’énorme livre, plus en retrait, lorsque la jeune femme aborda un peu se détail. Biologie? Oui, enfin… non. Il secoua la tête à la négative avant de reporter son attention sur elle…

    « Microbiologie, plus précisément. J’aurais peut-être dû choisir autre chose… Aller en médecine aurait sans doute été plus amusant… Disséquer les gens que jouer avec les bactéries et les virus… »

    Il paru tiquer, comme si cela l’agaçait parfaitement de discuter de ce sujet. Comme s’il en avait quelque chose à faire. Comme si c’était de lui qu’il devait discuter… Mais… Mais ce n’était pas une mauvaise idée. Elle pouvait poser autant de question qu’elle le souhaitait sur son existence, tant que cela ne se rapprochait pas de ce petit boulot qu’il s’était trouvé… Ou plutôt, qu’il avait entreprit, tout allait bien. Et tout irait toujours bien parce qu’il savait ce qu’il faisait. C’était lui le patron. Il tirait les ficelles. Ou presque…

    Il étira ses lèvres d’un sourire vague presque étrange, presque mystérieux. Il cachait cette personnalité délicate derrière ce regard particulièrement brillant. Rien à faire. Il ne serait jamais ce garçon doux et attentionner parce qu’il se moquait éperdument du genre humain. Ce genre là, en fait, il était complètement corrompu. C’était à cause d’eux, de ce qu’ils croyaient être et n’étaient pas que lui avait péri dans le néant et que son frère avait disparu de son existence si lassante. C’était devenu une histoire si personnelle qu’il ne voyait pas vraiment le pourquoi, exactement, est-ce qu’il faisait tout cela. Par vengeance? Non, ça ne le lui ressemblait pas. Il ne faisait pas cela pour prouver aux autres qu’ils avaient tord. Non, c’était plutôt pour quelque chose de beaucoup plus profondément encré en lui… Et si l’humanité était incapable de parer ses propres confrères? Alors, mieux valait les entrainer, non? C’était ce qu’il faisait. Il voulait qu’on l’arrête. Il voulait qu’ils devinent que c’était lui. Sans toutefois jamais leur facilité la tâche. Parce qu’il trouverait ça fort dommage qu’on le découvre sans la moindre petite difficulté, n’est-ce pas? C’était, au fond, sa façon à lui d’aider l’humanité à voir plus clair et à se guérir de sa propre vanité.


    « Je ne suis pas un pauvre soulons, non plus donc… »

    Il sourit de nouveau en attrapant le verre avant d’en voler une mince gorger, sans détacher son regard d’elle, comme s’il cherchait à lire en elle, à la deviner, à la connaitre par cœur. Ou du moins, était-ce l’impression qu’il donnait. Il paru rigoler sans qu’aucun rire ne sorte jamais de sa gorge alors qu’il reposait le verre sur le comptoir, et jetait un air complètement ivre de rire et d’hilarité parfaitement contrôlé. Comme s’il venait de penser à une bonne blague et puis voilà.

    « Je vous imaginerais très bien vous balader complètement ivre sur le voie public… ça ferait une belle vidéo à mettre sur Internet, non? » lança-t-il sur ce ton si particulier, mi sérieux mi amusé qu’il semblait faire preuve. C’était à croire qu’il était impossible de dire si ce qu’il pensait était réel et sérieux ou pas le moindre du monde.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre] Sam 10 Oct - 10:18

D’accord, apparemment peu importe pour le jeune homme vu le regard et la réaction qu’il sortit. Soit, elle tentait simplement de trouver des choses à dire à ces phrases. Alimenter une conversation n’était pas la son passe temps favoris et Sabrina doit bien avouer que un temps pluvieux dans lequel vous venez de vous faire avoir n’a rien pour l’inspirer au calme et a la méditation sa croyez bien ! Il n’était pas en Biologie ? Alors que faisait-il avec cette énorme bouquin, car si c’était vraiment ces livres de chevets soit il avait énormément d courage pour se lancer dedans soit c’est un génie. Quitte à choisir autant la première, elle c’était bon qu’elle aimait beaucoup cette partie de la science pour que lire un bloc pareil ne l’eut pas dérangé mais a voir la tête que faisait certaine des personnes qu’elle connaissait à l’époque, elle pouvait se permettre de faire la même si il disait qu’il le faisait juste pour une question de culture général. Heureusement ce ne fut pas le cas. Microbiologie…a ce nom, elle esquisse un sourire, elle avait eu quelques cours dessus mais avait travaillé avec certain par le passé. Un virus modifié génétiquement sa pouvait faire très mal, elle n’était pas d’accord avec lui et ne se ferait sans doute pas prier pour le lui signaler, sans forcément faire de vague, elle sait rester diplomate quand c’est a son avantage voyons….Cependant se penchant un peu de torture bien que en médecine, les gens son censés être mort ou endormis, la fit une nouvelle fois sourire en coin.

-Tout dépend les virus et les bactéries avec lesquelles vous jouer, une fois modifiée le jeu deviens plus drôle…Je n’ai eu qu’un cours de microbiologie mais ce n’était pas encore trop ennuyant…Pourquoi ne pas avoir choisis médecine alors ?

Oui elle sait, c’était pas cens être à elle de poser les questions, mais ce n’était pas de sa faute si, elles s’imposaient à son esprit et puis comme conversation ce n’était pas bien méchant. Bon certes ca ne la regardait pas ses choix et puis de toute façon, elle se disait bien que si sa l’ennuyait ou ne le convenait pas, il lui ferait comprendre d’une manière ou d’une autre. Soit, l’agent de la CIA le verrait bien, elle continua tranquillement de siroter son verre posé sur le bar en bois devant elle. Visiblement sa sorte de proposition de l’empêcher de conduire ne paru pas forcément lui plaire. Oh elle n’avait jamais précisez ça ? Mais elle ne pouvait pas vraiment savoir comment il réagit avec de l’alcool dans le corps. Certaine personne il leurs en faut beaucoup avant d’être seulement joyeux et d’autre qui était tellement vite ailleurs que ce n’était même pas drôle. Quand vous faites des paris stupides mieux vaut savoir gérer si vous voulez que sa ne tombe pas sur vous et tenter de tenir le plus longtemps. Ca, ça ne l’avait jamais vraiment déranger. Elle pose son regard vers c’est yeux certes d’un verts très intense en soi, et se permit un nouveau sourire.

-Je n’ai jamais dit cela..Je précisais juste que vous pouvez le faire sans problème…après tout je ne suis pas votre nounou.

Bon il est clair que sa façon de voir les choses ou son caractère, on n'accroche ou on n’accroche pas mais tant pis, elle ne va pas se changer pour lui faire plaisir. Elle ment déjà sur tellement de chose que de se mentir à soi-même sa serait un peu trop pour ne pas oublier et se mélanger a finale. Ce qui aurait des conséquences assez fâcheuses. Il soutient son regard, elle ne flancha pas pour autant. Mais qu’est ce qu’il voulait ? Qu’il le dise tout de suite au lieu de tourner autours du pot pendant 20 minutes. Bon certes le plus drôle est toujours la chasse pas la capture. Elle hausse un sourcil à le voir réagir ainsi. Sabrina continue le fixer avant de l’entendre reprendre la parole. Il se moquait d’elle là ? Ou il s’imaginait ça drôle ? Venant de certaines personnes, elle en aurait rigolé volontiers, mais si elle ne venait à voir ça sur internet, elle n’aimerait pas être le posteur. Enfin déjà faudrait qu’elle soit ivre et qu’elle se balade dehors…Cette combinaison semble peu probable dans un avenir proche.

-Ca n’a du arriver que une fois peut-être et sa l’étonnerait fortement que sa recommence une seconde fois…De plus sa serait drôle certainement sur le moment, mais je ne suis pas sur que sa le resterait très longtemps pour le posteur…

Ce n’était pas une menace mais c’était sans doute la vérité et ce qu’elle pensait. Et puis bonjour la réputation si sa se ferait voir à la CIA. Elle termina son verre et le reposa sur la table. Sérieusement, elle tourne son regard vers l’homme à côté d’elle.

-Puis-je savoir ce que vous voulez vraiment ?

L’agente le voyait mal s’approcher de tout le monde pour simplement discuter de tout et rien, quoiqu’elle peut se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Un petit verre ou..? [Libre]

Revenir en haut Aller en bas

Un petit verre ou..? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Un petit verre Général ? [PV : Juri]
» Quand ce n'est pas une métaphore [libre]
» Petit découpage... [Libre]
» Petit verre entre amis | Magnus
» [Libre]- Takeru- Un petit Verre pour se Rafraîchir ....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-