AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Opération docks, P3 : Game is over [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé] Lun 20 Sep - 19:30


L'heure était venue de quitter les docks. Haruko et Ayame n'avaient plus rien à y faire, du moins, pour cette affaire. Les pseudo trafiquants avaient été embarqués par les collègues d'Ayame, et de son côté, Haruko avait demandé de l'aide à l'un des siens, histoire qu'elles sachent où elles pourraient Doyle. Sitôt dit, Ayame emboîta le pas à Haruko et après quelques instants, elles se retrouvèrent toutes les deux devant le véhicule de fonction de l'agent de la CIA. Aussitôt, Ayame se proposa pour conduire. C'était plus simple, beaucoup plus simple. Surtout que, conduire et répondre au téléphone, et bin, c'était pas vraiment conseillé, et ce même pour des agents.

"Oui, ça serait mieux."

Avant de s'engouffrer dans le véhicule, Haruko lança les clés à Ayame par dessus le véhicule. L'agent du FBI les récupéra sans fausse manoeuvre. L'une comme l'autre s'installèrent sur les sièges et passèrent leur ceinture. Sécurité avant tout, non ? Après tout ce petit manège, les voilà quittant le parking des docks. De nouveau un passage obligatoire par le poste de sécurité mais on ne leur opposa aucune résistance, puisqu'elles souhaitaient sortir.

Haruko avait son téléphone portable dans la poche de sa veste, attendant patiemment l'appel de son collègue. Elle savait que cela prendrait moins de dix minutes. Mais Haruko n'avait pas toutes les cartes en main. Après tout, son collègue pouvait être occupé par autre chose. Ou bien, il pouvait être interrompu et devrait donc laisser de côté ce qu'il était en train de faire. C'était une possibilité comme une autre mais Haruko savait que le boulot serait fait, d'une manière ou d'une autre.

Finalement, après quelques minutes d'attente, son téléphone se mit à sonner. Elle le porta alors, sans attendre, à son oreille. Et puis, après quelques paroles échangées, elle hocha de la tête. La conversation avec son collègue était terminée.

"C'est bon, on a l'adresse. Et apparemment, Doyle est chez lui en ce moment."

Bonne nouvelle ? Pour sûr ... Sauf s'il avait eu vent, d'une manière ou d'une autre, de l'intervention aux docks.


Dernière édition par Haruko L. Pan le Mar 16 Nov - 7:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé] Ven 1 Oct - 20:36

Alors que nous étions dans la voiture, pour prendre la route vers le domicile de Doyle, Haruko était encore au téléphone avec son collègue. Jusque là, je me dirigeais avec de l'intuition. Quand soudain, elle m'avait bien annoncé que l'adresse que l'on cherchait été la bonne ! La maison de Doyle se situait bien au 489, sur Kingston Avenue. Comme quoi, heureusement que la C.I.A. avait du bon matériel pour donner confirmation. Les rigolos qu'on avait interceptés auparavant, auraient très bien pu nous donner une fausse piste.

- Okay ! On y va ! J'espère qu'on aura enfin les réponses qu'on cherche à son sujet !

Pourquoi un homme tel que lui était-il tombé dans la drogue ? C'est vrai quoi ! Jamais personne n'aurait pu penser une chose pareille ... Il devait forcément y avoir des mystères qui était cachés là-dessous ! Mais il fallait trouver ce que c'était. Cela dit, vu que j'étais bien remontée depuis l'altercation aux docks, j'étais bien déterminée à lui faire cracher le morceau, d'une façon ou d'une autre.

Alors que l'on arpentait tout juste les quartiers de Washington dans notre véhicule banalisé, je me mettais à chercher l'Avenue Kingston. Après quelques minutes, un vieux passant se balladait sur un trottoir. Il était à ma portée. Je le suivait pour être à sa hauteur et je baissa ma vitre :
- Hey ! Monsieur ! Nous sommes des agents de la C.I.A. et du F.B.I. Nous sommes dans le coin pour une affaire à régler. Vous pourriez nous indiquer le chemin de l'Avenue Kingston ?
- Bien sûr mignonne ! Vous prenez cette rue sur 200 mètres, puis vous arriverez à un carrefour. Là, vous prendrez à droite puis vous y serez !
- Bien ! Merci !

Je referma alors la vitre, puis je pris sans attendre la direction indiquée. En une minute, on y était arrivées.
- Ouvres l'oeil ! On cherche le 489.
Après dix bonnes minutes, j'avais pu enfin aperçevoir le numéro.
- Je crois qu'on y est ! Bon écoute ! Si on ne se sépare pas toutes les deux, je crois qu'il nous filera entre les doigts. Le mieux, c'est que l'une de nous aille à la porte d'entrée et que l'autre passe par derrière, au niveau du jardin. On ne sait jamais.

Je m'apprêtais donc à sortir du véhicule, en retirant ma ceinture de sécurité.
- Tu prends quel côté Haruko ?

[HRP : Ca fait du bien d'écrire au calme, loin du brouhaha continuel en classe ! J'me sens bien mieux ! ^^' Encore désolé pour le retard !]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé] Sam 2 Oct - 10:23

No problemo ^^ Comme on dit, mieux vaut tard que jamais ^^


Haruko avait rangé son téléphone dans l'une des poches de son pantalon. De toute manière, elle n'en avait plus besoin pour le moment. Et puis, un téléphone n'allait pas servir à arrêter l'homme qu'elles recherchaient, non ? Des réponses ... Oui, Haruko espérait qu'en arrêtant Doyle, elles auraient quelques réponses. Du genre, comment et pourquoi il s'était retrouvé dans le trafic de la drogue, s'il avait des commanditaires ou d'autres sous-fifres ... Brèfle, de toute manière, Haruko savait que malheureusement pour lui, l'homme devait être arrêté, point barre. Il ferait sûrement de la prison, sauf s'il arrivait à passer un accord, surtout si y'avait de plus gros poissons que lui à arrêter. Mais cela, les deux jeunes femmes ne le savaient pas encore. Ou peut-être que l'affaire s'arrêterait simplement là, qu'elles n'iraient pas plus loin parce qu'il n'y aurait personne d'autre à coffrer.

Bref. Il lui semblait que Ayame tournait un peu en rond. Il était vrai qu'on pouvait facilement se perdre dans les rues de Washington mais bon, ce n'était pas pour autant qu'il fallait baisser les bras. L'agent du FBI demanda alors son chemin à un passant qui marchait sur le trottoir. Dans à peu près deux cents mètres, voire un peu plus, elles arriveraient dans l'avenue Kingston. Lorsque ce fut fait, l'une comme l'autre regardaient les numéros qui se trouvaient sur les murs des bâtisses. Le numéro 489 était tout au bout de la rue. Ayame arrêta le véhicule à quelques mètres de là, histoire de ne pas stationner devant ladite maison. Ca aurait pu paraître un peu louche et le suspect pouvait se barrer à toute vitesse. Enfin ... Ayame lui demanda par quel côté Haruko souhaitait passer, parce que le mieux étaient, pour elles, de se séparer.

"J'vais prendre par l'arrière."

Haruko détacha alors sa ceinture et l'une comme l'autre sortirent du véhicule. D'une certaine manière, il était temps de mettre fin à ce petit trafic en arrêtant Doyle. Haruko fit un signe de la tête à Ayame et commença alors à longer la maison par la droite, tout en faisant attention aux différentes fenêtres qui pouvaient y avoir. Pourquoi ? Et bien, Haruko ne voulait pas que le suspect puisse la voir par l'une d'entre elles. Doyle aurait pu avoir la puce à l'oreille en voyant quelqu'un se faufiler de la sorte et alors, il pourrait s'armer. Mieux valait-il éviter qu'il ne le fasse d'ailleurs.

Au bout de quelques minutes, Haruko se trouvait devant la porte arrière. Elle regarda alors par la vitre. Comme elle pouvait s'y attendre, ça menait directement sur la cuisine. Et Doyle n'était pas là. Peut-être était-il dans le salon ... Ou dans le garage. Haruko porta alors la main sur la poignée de la porte et la tourna lentement. C'était pas fermé. Une chance d'ailleurs. Elle n'aurait pas besoin d'enfoncer la porte ou bien de crocheter la serrure, ce qui n'était pas mal d'un certain côté. Elle pénétra alors dans la cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé] Sam 2 Oct - 21:54

Haruko avait décidé de prendre l'issue à l'arrière de la maison. Soit. Je pris donc l'initiative de passer par l'entrée principale. Je pris mon M9, puis je m'approcha de la porte pour y saisir le bouton et le tourner, lentement. Par chance, en l'ouvrant, celle-ci n'avait pas grincée. J'étais donc dans le petit couloir qui menait au salon. Le canapé était tourné vers la télévision qui était allumée. Voilà d'où provenait le bruit que j'avais entendu en pénétrant dans le domicile de Doyle.

En me retournant, j'avais pu apercevoir Haruko, qui était bien entrée par l'arrière de la maison. Elle venait de la cuisine. D'un signe de tête, je lui avait fait comprendre que la cible était installée devant le téléviseur. Il fallait agir pour le coincer et lui poser les questions, pour avoir nos réponses tant attendues !
- PAS UN GESTE DOYLE ! AYAME TAKAHASHI, DU F.B.I ET HARUKO LEE PAN, DE LA C.I.A ! LES MAINS SUR LA TÊTE ! DOUCEMENT !
- QUI ?! Qui ?!
- DOUCEMENT J'AI DIS ! Avais-crié, en pointant mon arme sur lui !
- Mais je ... Ce n'est pas possible ! Il doit y avoir une erreur !

J'avais fait signe à Haruko de continuer à le pointer de son arme, afin que je puisse le menoter.
- C'EST UNE HONTE ! POURQUOI MOI ? VOUS AVEZ DES PREUVES SUR CE QUE VOUS AVANCEZ ?
- Vous êtes l'une des personnes clés d'une affaire à résoudre ! On à des questions à vous poser !
- Ah oui ?! Et quel genre de questions ?
- Relatives à une affaire de drogue ... Ca ne durera pas longtemps, si vous vous montrer coopératif !
- De drogue ! Ah ! C'est bien ce que je pensais ! Bandes d'incapables ! Vous faites erreur sur la personne. Je n'ai rien à voir la dedans !
- Ce n'est pas ce que dis le dossier Doyle !
- Ah bon ? Et qu'est-ce dont ce dossier ?
- Asseyez-vous ! On va en discuter !

Je l'avais donc aidé à se rasseoir, étant donné qu'il avait les mains dans le dos :
- Bien ! Cette planque à Norfolk, comment vous l'êtes vous achetée ?
- De ? Une planque ? Je ne vois pas de qu ...
- COMMENT ... Vous l'êtes vous achetée ?
- Bon ... C'était grâce à la prime annuelle gagnée avec le corps d'infantrie des marines, lors de mon service militaire. J'en ai utilisé une partie pour mes études, et c'est avec le reste que j'ai pu m'acheter ce terrain.
- Et donc c'est pour faire pousser des plantations douteuses que vous en avez fait l'acquisition ?
- CES PLANTATIONS ÉTAIENT DÉJÀ LÀ !
- Admettons ... Mais pourquoi continuer à investir là-dedans pour faire des affaires avec des dealers ?
- Vous me dîtes vraiment n'importe ...
- On les a interceptés sur les docks de Washington !
- C'est suite à l'assassinat de Lise et de Morgan, ma femme et mon fils ...
- C'est effectivement écrit dans le dossier, oui ! Mais continuez, je vous en prie ...
- C'est avec cet acte de barbarerie, que j'ai préféré quitter les marines, pour m'exiler ailleurs, dans cette planque de Norfolk !
- Et comme vous n'aviez vu les plantations, qu'après l'achat du terrain, vous vous étiez dit : "Pouquoi ne pas faire de la revente, histoire de vivre tout de même de quelque chose !" N'est-ce pas ?
Le suspect Doyle, baissa péniblement la tête, avant d'affirmer :
- Oui ... C'est cela !
Je me tourna vers Haruko, pour conclure :
- Haruko, je crois que l'on tient notre suspect ! Nous sommes contraintes de vous arrêter Doyle, pour trafic de stupéfiants sur le territoire américain ! Ceci est formellement interdit par la loi ! On l'embarque !

J'aidais Doyle à se lever de son fauteuil. On se dirigeait alors vers la sortie, pour conduire Doyle au N.C.I.S. L'affaire était réglée. Il ne manquait plus qu'à fignoler les formalités avec les agents de la NAVY ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé] Dim 3 Oct - 13:34

Haruko était dans la cuisine, ses mains sur son flingue. Elle avançait lentement, calmement, jusqu'à voir que la porte d'entrée qui s'ouvrait. Pas de grincement, ce qui était déjà ça. Au moins, elles pourraient prendre par surprise le suspect. Tandis qu'elle avançait toujours lentement, Haruko entendit des drôles de bruit ... La télévision, sans aucun doute. On aurait dit qu'il était en train de regarder un western, ou un truc dans le genre. Haruko n'aurait su vraiment le dire. Enfin ... Ayame lui fit un signe de la tête et toutes deux pénétrèrent dans le salon, armes pointées vers le cas. Aussitôt, Ayame, après s'être vaguement présentée, demanda au suspect de mettre ses mains sur la tête. Ce dernier semblait, comment dire, pris au dépourvu.

"Les mains sur la tête et pas d'entourloupes." avait répété Haruko doucement.

Elle le tenait toujours en joue, afin d'éviter qu'il ne fasse le moindre faux pas. En peu de temps, Ayame menotta Doyle. Il était temps de discuter un peu et d'avoir les réponses à toutes les questions que les deux agents pouvaient se poser. Puisqu'il était menotté, y'avait plus aucune raison de continuer à le menacer avec une arme. De ce fait, Haruko rangea la sienne dans son étui.

L'interrogatoire fut menée par Ayame. Après tout, elle connaissait le dossier bien mieux que Haruko. Et puis, disons que Haruko n'était pas une experte en interrogatoire, surtout pour avoir des aveux. Non, elle obtenait ses propres informations ou les aveux par la menace, le mensonge et des filouteries de ce genre ... Déformation professionnelle, puisque la plupart du temps, elle était sous couverture et qu'elle ne pouvait pas révéler sa véritable identité. Alors, autant récolter des informations comme on le pouvait, non ? Doyle leur expliqua alors comment il avait acquis l'entrepôt dans lequel il faisait son petit trafic. Il avait ajouté que les plantations de drogues étaient là bien avant son arrivée.

"Arrêtez de vous enfoncer Doyle. Mentir ne servira plus à rien maintenant."

Car les deux jeunes femmes avaient assez de preuve pour l'envoyer à l'ombre pendant un moment. Doyle s'arrêta de nier et leur expliqua alors que c'était suite à l'assassinat de sa femme et son fils qu'il s'était reconverti dans ce nouveau domaine ... Ouais ... Bin, y'avait sûrement mieux à faire mais bon, chacun était libre de faire ce qu'ils souhaitaient, non ? Ayame se tourna alors vers Haruko. Elles avaient le bon suspect. Y'avait plus qu'à l'embarquer, faire un joli paquet cadeau et l'envoyer au NCIS.

"Une bonne chose de fait pour aujourd'hui ..." se dit Haruko à elle-même.

Bien évidemment, ça lui avait encore pourri un jour de repos mais bon. Au moins, elle n'était pas restée chez elle à ne rien faire et à attendre que le temps passe. Sur ce, les deux jeunes femmes, accompagnées par Doyle, sortirent de la maison du suspect afin de rejoindre le véhicule.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé] Jeu 18 Nov - 14:36

Ayame et Haruko sont out. La suite, c'est par ici : Opération Docks : La dernière ligne droite






Topic

Terminé

Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Opération docks, P3 : Game is over [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Opération docks, P3 : Game is over [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» that's not a game ► lula (terminé)
» Vegas - Love Game [Terminé] [Hot]
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-