AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

> L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 13:11

Emily and Tommy ♥


Le second baiser qu'elle lui avais donné était au bat de sa port juste devants son voisin qui lença un regard noir a tommy et qui reparti aussi tôt. Tommy ne trouvais plus les mot et hocha la téte pour lui donné une réponse positif. Il prépara la gamelle de son chien pour ce soir et se change rapidement. Il met encore un costume, mais plus foncer avec une veste noir chemise blanche cravate noir et pantalon noir. Une petit montre Reléxe a son poignet un coup de peigne dans c'est cheveux et de l'eau de cologne. Un petit bain de bouche et voila notre jeune Tommy est prêt, mais prêt a quoi ? A partir chercher Emily pour le restaurant. Il descendit les escalier parti chercher sa voiture qui était une magnifique BMW. Il aime pas attiré l'attention sur lui, mais la voiture c'est son frère qu'il la convaincu de la prendre. Parcequ'il l'utilise pour partir en soirée. Il se sentais toujours aussi stressé, mais il avais un grand sourire. Arriver chez le fleuriste il prend une seule rose. Pas besoin d'un bouquet avec 40 roses pour dire a une fille qu'on l'aime. Il l'a pris et remonta dans sa voiture direction l'appartement a Emily. Il monta les escalier doucement et arriver devants sa porte il attendis une bonne minutes avants de frapper.

Son coeur bat toujours aussi vite et a chaque fois qu'il fessait quelques chose il avais l'impression de le faire de travére, mais c'est qu'une impression. Il avais hésiter a se rasé, mais finalement il ne l'avais pas fait. Il trouvais que sa lui fessait un style et pour une fois qu'il trouve qu'il a un style c'était génial. A aucun moment devans la porte a Emily il pensais a autre chose qu'a elle. Un fois la porte qui s'ouvre lentement sa montre indiquer 8 heures pile poil et en plus il est très ponctuelle. Une main dans sa poche l'autre tien la fleur. Il regardais attentivement la poignet et puis miracle la porte s'ouvre. Emily était juste en face de lui. Il lui t'en la rose avants de prononcé le moindre mot et avec un petit sourire plein de joie et d'amour il dit.
-Bonsoir.


Mais il se posais une question. Je fait quoi je l'embrasse je l'embrasse pas ? Bonne question elle lui avais bien fait un baiser avens de partir, mais il est encore un peux sur la défensif donc il décide de ne pas bouger et se contente de sourire agréablement. Il connaissais vraiment pas grand chose a Emily il avais un peux de mal a la cerné, mais se qui était sur pour lui c'est qu'il l'aime a un point que si il croyais en dieu sa serais un péché comme ons dis.
*Tu vois Emily moi devans ta porte je les rêver plus d'une fois, mais se rêve ne c'est jamais terminer. Je te voyais ouvrier la porte et je me réveiller et ce soir alors qu'il va faire si sombre je vais pouvoir te voir encore mieux que dans mes rêver Emily laisse moi te chuchoter se mot. Je t'aime*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 16:17


Emily & Tommy


Emily était rentrée chez elle directement après cette fameuse petite discussion à trois, entre Tommy, elle et le voisin. Apparemment, et c'était normal, le gros voisin tout moche était un peu dégoûté qu'Emily embrasse son voisin-au-chien-qui-saoule. La brune n'habitait pas très loin de chez Tommy, dix minuscules minutes à pied. Du coup, elle avait un peu plus d'une heure et demie pour se préparer. Elle arrivait chez elle, balançait son sac à main sur le sol, et s'étalait mollement sur le canapé... Est-ce que tout ce qui c'était passé cet après-midi était un rêve, ou tout simplement la réalité ? Elle ne savait plus trop... Elle quittait Michael, et deux jours à peine après... Elle se retrouvait face à un homme charmant, qui lui plaisait énormément, et pour qui ça semblait être réciproque... Il était romantique, beau... Intelligent. Un peu tout ce qu'elle trouvait à Michael, avant de se rendre compte que c'était le dernier des nullards. Tommy semblait plus sincère, plus vrai, plus franc, mais bien plus timide aussi. Ca ne la dérangeait pas, ce côté timide était assez sexy. Sans trop qu'il ne le veuille, ou ne le fasse tellement exprès.

Elle ouvrit lentement les yeux... Eh merde, elle s'était endormie sur son canapé... Il ne lui restait plus qu'une très petite heure à présent... Quoi que ce petit dodo improvisé lui avait éclairci un peu l'esprit... Une petite voix lui disait "Fonce, ma grande, il est plus vieux, mais quand même jeune, timide, mais romantique... Il est génial, go go go !"... Elle se leva et se frotta les yeux... Direction, salle de bain. Elle prit d'abord une bonne douche, en se lavant les cheveux, même si, elle les avait déjà lavés ce matin, ça n'était pas très grave, là, en plus, c'était un shampoing spécial cheveux doux et brillants. Ensuite, elle s'enroula dans une serviette et bain, et se sécha. Elle fouilla ensuite dans son armoire, histoire de pouvoir trouver une tenue assez sexy, et en même temps, pas trop quand même. Pour les mecs, c'était simple, un costard, et c'est dans la poche, les filles, c'était plus complexe. Finalement, elle opta pour la simplicité, elle enfila une belle petite robe rouge, qui s'arrêtait juste un peu au dessus du genou. Elle était un peu décolletée, sans trop en faire, elle était également resserrée à la taille pour bien la marquer avec un ruban noir, et bien sûr, l'indispensable pour avoir des jambes interminables, des escarpins. Elle se maquilla sommairement, appliquant un peu de rouge sur ses lèvres, un peu de blush, un coup d'ombre à paupières dorée. Elle se sécha ensuite les cheveux, et fit un petit brushing... Elle fit une belle french manucure pour ses ongles, et attendit...

Elle prépara son sac à main, en y jetta son portable, son bippeur, son raccord maquillage, et son porte-monnaie et retourna dans le salon, attendre Tommy, au final, elle avait... *roulement de tambour* une minute d'avance... Et au même moment que sa montre afficha huit heures, elle entendit frapper, elle se rua sur la porte... Respira un grand coup et ouvrit la porte, sur un Tommy habillé très classe, franchement bien. Il lui tendit une rose rouge (ohohoh, signe de l'amour), et lui clama un bonsoir, auquel elle répondit par un (je vous le donne en mille) :


- Bonsoir, Tommy.


Elle sourit.

- Tu t'es mis sur ton 31, dis-moi.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 16:45

Sublime tommy se diais. Cette magnifique robe rouge la m'était en valeur. Tommy n'avais même pas eu le temps de se possé 30 seconde sur son canapé pour réfléchire a tout ça. Enfin bref. La seul réaction qu'il eu quand elle ouvrit cette porte et qu'an il la decouvre il rest ala bouche grande ouverte et c'est a se moment la qu'il se dit c'est pas un simple diner non ! C'est bien un rencard. Elle et lui seul avec personne autour pas d'ami a côté pas un chein qui aboit rien et même pour cette occasion monsieur Johnsone avais étein son portable bien avans d'arriver a sa porte. La destination c'était un restaurent dont Tommy avais eu le temps de reserver sur son ordinateur. Un restautrent des plus simpa et c'était un endroit très romantique. Il se trouvais au bord de la plage, mais il est pas très frequenter très peux de monde connaissais cette endroit couper du monde ons va dire sa comme ça. Il se racla la gorge et repris c'est esprit. Elle est joli, mais il faux pas en faire trop Tommy. après deux bonnes seconde a l'avoir regarder il se décide enfin a répondre a sa petite remarquer du 31. Il sourit et regard son costume.
-Oui, mais toi aussi...t'es magnifique..


A se moment la il détourna le regard et rougi de plus belle. A chaque fois qu'il lui fessait un compliment ou qu'il s'approchais d'un peux trop prêt le rougissement fessait surface. Il comprenais pas trop son grand frère n'avais jamais eu se probléme la lui nis son père nis sa mère. C'est tous des tombeur dans la famille sauf tommy et son frère. Oui son frère n'es pas timide, mais lui c'est pas ons dîne ensemble c'est bon ons couche ensemble ? C'est deux homme complètement diffèrent. Il lui donna doucement la rose rouge et oui sa signifie bien l'amour et c'est pour cette raison qu'il l'avais prit pour Emily. Il espérais qu'elle ne lui face pas la reflection ...Du moin pas tout de suite.
- On n'y va ?


Aussi tôt dit aussi tôt fait. Il appuie sur le boutons de l'ascenseur juste a côté. Il stressais toujours un peux, mais un peux moin que tout ta leur. Il sorti la main de sa poche espèrent attraper sa main avants d'être en bat de l'immeuble.

*J'ai plein d'image qui me traverse la tète, mais celle qui me restera toute ma vie c'est ton visage et t'es yeux vert*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 17:02

How does she look ?:
 

Il lui tendit la rose timidement, elle pensa en silence à cette couleur, qui en disait long (ou pas) sur ce qu'il pouvait ressentir (ou pas). L'amour, la passion, l'érotisme, le feu, la vie, le luxe, la richesse, mais aussi de la joie de vivre, l’optimisme, la vigueur, l’instinct combatif et ses tendances agressives, la pulsion sexuelle, le désir amoureux, la passion, le besoin de conquête… C'était tout ça à la fois la rose rouge. Le nombre aussi comptait beaucoup, le fait qu'il n'y en est qu'une, signifiait "L'amour en tout simplicité"... De même que deux, c'est pour se faire pardonner, douze, pour remercier, vingt-quatre pour être galant, 36, pour déclarer son amour et demander en fiançailles, et 101 pour la passion et l'amour pur et dur... Mais franchement heureusement qu'il ne lui en avait offerte qu'une, parce que sinon elle n'aurait pas trop su dans quel vase les y mettre. Là, c'était bon, mais franchement, casser 101 roses dans un vase minuscule, c'était un mini suicide pour les doigts... En plus, pas d'épine...C'était la rose parfaite offerte par le mec parfait... Que demander de mieux... Elle alla chercher un petit vase, elle y fit couler un peu d'eau et y introduit la belle fleur que lui avait achetée Tommy. Il lui ajouta au passage un "Tu es magnifique"... Après quoi il tourna la tête en rougissant, tandis qu'elle allait sauver la rose de la sécheresse, une fois qu'elle fut revenue, il proposa d'y aller. Elle s'empara de son sac à main, qu'elle avait laissé contre son canapé, et se redressa. Aussi, elle répondit sur le même ton, mais un poil plus enjouée que lui.

- On y va !

Il appuya sur le bouton de l'ascenseur, et en grand gentleman, il la laissa rentrer en premier, il appuya ensuite sur le RDC... Pour dire Rez-de-chaussée, et ensuite ils sortirent... Devant l'immeuble, était garée une belle BMW, déjà, le miracle c'était de trouver une place pile devant, mais alors qu'il disait ne pas être superficiel, il avait une super belle voiture (remarquez, elle en avait trois, elle ne se disais pas superficielle). Elle fut un peu étonnée de voir que quand il appuya sur la télécommande de la voiture, ce soit la BMW qui fasse "CLICLIC"... Donc c'était bel et bien la sienne, elle ria et offrit un petit :

- Waw, belle voiture, monsieur a bon goût !

Bien sûr, elle ne parla pas que de la voiture, elle parlait d'elle aussi, mais dans un sens caché, subliminal quoi. Elle éclata de rire, et attendit ensuite que Tommy, en bon gentleman lui ouvre la portière, elle s'asseya confortablement sur les sièges en cuir de la belle BMW et demanda à l'intention de Tommy.

- On va où ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 17:29

Super BMW et bas son frère n'avais pas tor sa attirais les filles, mais c'était pas le bute de tommy ce soir d'ailleur en y reflichisent bien il en avais pas vraiment. Il voulais juste passé une bonne soiré avec la fille qu'il aime. Il lui ouvrit la portiere et s'installa dans la voiture. Il mis sa ceinture et commence a démarré la voiture. Un gros vroum rugie de la voiture. Il se sentais légèrement mal alaise d'attirer l'attention avec ça. Au moment ou elle lui demandait ou ons va il fit un grand sourire. C'était la grande surprise. Cette endroit il l'avais deja remarquer. Il était parti en balade sur la plage avec son chien et puis il l'avais vue. c'est pas facile de le voir surtout qu'il y a pas de panneau pour indiqué la route. Il s'arrete au feu rouge et bien évidement il attend le vert.

-C'est t'une surprise.


Il profita de se feu rouge pour regarder emily et dévié de nouveau les yeux sur la route. Après cinq bonne minutes de voiture il s'arrete a un parking. Il n'y a pas grand monde et sa tombe bien. Il fit le tour de sa voiture et ouvrit la porte a Emily. Une fois faite il ferma la portière puis ''CLICCLIC'' de nouveau. Il se dirige vair le restaurant. Et la surprise était la. Une magnifique terasse en boit avec des table et des chandelle juste au bord de la mére. Un fontaine non loin assipirais l'eau et la rejetais c'était une decoration magnifique, mais il preferais lenmener dans un endroit comme sa couper du monde que dans un restaurent de luxe ou il y a deja 300 personnes et qui en plus se prenne pour des princes. Pour Tommy Emily est une reine, mais d'un autre point de vue enfin bref il se comprend. Il tire la chaise a Emily et la laisse s'assoir. Il fit de même et un serveur apporta les deux carte et reparti aussi vite qu'il était revenue. Il avais bien choisie sa table. Il était juste a côté de l'eau. Il sourit et dit.

-Tu en pense quoi ?
 
*Si je t'es emmener dans cette endroit c'est parceque je veux te dire se que je ressent pour toi, mais je crois qu'il est encore trop tôt*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 17:44

Bah, c'est vrai que les belles voitures faisaient toujours leur petit effet, surtout sur les personnes qui s'y connaissaient un minimum, remarquez, les barbies qui adorent les grosses voitures bien chères, et bien minuscules étaient très attirées par ce genre de voiture, et par le genre de mec qui pouvait se trouver dedans. En fait, ça pouvait être n'importe qui, il fallait juste qu'il ai du fric, qu'il ne soit pas trop vilain et qu'il sache appuyer sur deux pédales. Quoi que tenir un volant ça pouvait être pratique aussi. Elle n'attachait elle, pas tellement d'importance à l'aspect physique, comme à la richesse. Elle n'avait pas de problèmes de ces deux côtés, mais par dessus tout, elle estimait qu'être riche et beau mais qu'être une vraie coquille vide à l'intérieur était synonyme d'une belle faiblesse d'esprit. C'est vrai que quoi, quand vous ne pouvez pas tenir deux minutes la conversation à quelqu'un , il n'avait aucun intérêt, Emily aimait les gens avec du caractère, avec des reliefs, pas les raplaplas sans le moindre charisme. Parler de la dernière élection de miss America, ça ne l'intéréssait pas non plus, et si elle ne sentait pas tellement un bon feeling entre la personne qui se trouvait en face d'elle, et sa propre personne, ça se finissait généralement par un "bon, bah je vais y aller, mo hein, je travaille tôt demain... salut !", elle espérait d'ailleurs que ça ne se passerait pas comme ça ce soir. Ils s'arrêtèrent à un feu rouge, et ils entendirent, même si ils étaient loin, un petit dire à sa maman :

- T'as vu, maman, les amoureux là-bas ? Je veux la même voiture que lui !
*Ah, il est mignon, mais on est pas amoureux, sale petit futur dragueur à deux balles !*

Tommy ne semblait pas avoir remarqué, parce que de toute façon, il s'occupait de la route, et de la regarder, alors... Elle, ça la fit sourire à retardement, c'est vrai que la confusion était possible, mais quand même, ils ne ressemblaient pas trop, pour le moment, à un couple, ils respiraient la jeunesse, la beauté, et la richesse, voilà tout. Ils arrivèrent enfin dans la "surprise" de Tommy. Elle n'aimait pas trop ça d'habitude, les surprises. Elle avait peur de se rendre compte que les gens, ne la connaissent en fait très peu. Imaginez que votre amoureux vous achète une tunique verte, alors que vous détestez le vert... Première réaction : "Mais il fait attention à ce que je porte ? Ce que je dis ?", il ne me connait pas aussi bien que ça finalement... Mais là, elle fut agréablement surprise... Ce petit restaurant au bord de l'eau avait l'air vraiment très sympa' et très romantique, Tommy lui demanda son avis, un vrai sourire s'étala sur ses lèvres, elle répondit, en admirant ce qui se trouvait autour d'elle :

- C'est vraiment magnifique, je me trompais pas quand je disais que tu avais du goût tout à l'heure.
*Et le pire, c'est que c'est vrai ! C'est super ici !*

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mer 25 Aoû - 18:24

Charisme ? Tommy en avais du moin c'est se qu'il avais entendu un soir dans les couloir des l'aboratoir. Il avais entendu plein de petit truc comme ça. Emily en n'a aussi, mais c'est une autre façon de charisme. La lune commençais deja a apparaitre et d'un léger regard il vit que sa allait être la plein lune. Il parais que sa porte bonheur. Il esperais que cette soiré soie la plus belle pour lui et pour Emily. Le sourire de tommy se lisais sur son visage. a aucun moment il ne senlevais. Il regardais Emily emérveiller par cette endroit. Sa fessait longtemps que Tommy voulais l'ammener ici, mais il la deja enmené dans ses reve les plus fou. A aucun moment il pouvais detourner son regard d'elle. Pourquoi cette fille si génial si magnifique au yeux de tommy était t'elle si triste en réalité. Comment des homme aussi abruti pouvais t'il frapper une femme comme elle. Il se decida enfin de prendre la carte du menu et de la scruter attentivement du regard. Il observe de temps a autre Emily et dit.

-Merci pour le compliment...mais pour la voiture c'est mon frère qu'il la choisi..Il ma dit que je devais prendre sa sa roulais bien, mais en faite il l'utilise plus que moi... Il aime bien partir deux jour avec et resulta il reviens avec trois filles...


Il se mit a rire legerement et continue de scruter la carte. A voila il avais fait son choix. La spécialité du chef. Il y a de tout sauf des champignons. Miracle, car tommy est alérgique au champignons sa lui donne des vomisement de la fiévre et il est obliger de rester au lit pendent au moin trois jours. Enfin bref. Tout était entrange pour notre jeune Tommy. Il ressentais des choses étrange pour Emily. Il possa le menu et sourit et commen ça la conversation avec Emily, mais pas celle que vous croyez il avais envie de parler de se baiser, mais comment en parler sans géner personne et sans baffouiller. Finalement il oublie cette possibilité et il se perd dans ses pensé.

Tu embrasse bien...euu je veux tu tu aime bien alors ?


Il la regarda d'un coup et fit des gros yeux avec les yeux tout rouge, mais pourquoi tommy ? Tu était si bien parti et il faut qu'il lui sorte un truc comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Jeu 26 Aoû - 7:45

Oh bah si tout le monde se mettait à avoir du charisme et bien plus personne n'en avait c'était aussi simple que ça. Quelqu'un qui a du charisme c'est une personne qui séduit, influence, voire fascine les autres par ses discours. C'était à peu près une description de ce qu'on pouvait penser de Emily, mais elle voyait mal Tommy séduire, influencer, fasciner et tout le reste. Il y a déjà ce qu'on appelle l'aura : c’est ce petit plus, un mélange indéfinissable mais perceptible qui fait que la personne est charismatique. Son aspect extérieur est donc ici très très important. Les gens charismatiques sont ceux dont on cherche la compagnie, et qu’on a envie de suivre, donc pour les associals, allez vous recouchez, le charisme, c'est pas pour vous, parole de Hilton. C'est forcément une compétence sociale, si vous ne parlez à personne, personne n'aura envie de vous croire, et vous n'influencerez personne sur sa façon de vivre, d'être, ou de ne pas être. Cela dit, hein, il faut pas croire que ça n'appartient qu'aux gens beaux, le charisme n’a pas grand chose à voir avec la beauté, pas plus qu’avec la richesse (ou la richesse intérieure). Il y a des gens trés beaux qui n'ont pas un poil de charisme et pourtant des gens relativement communs qui rayonnaient. Le fait est que le charisme confère en lui même une certaine beauté. On se sent bien auprès des gens charismatiques, pas auprès des gens autoritaires, donc c'est pas parce que vous êtes le boss de Jean-Jacques, que ce même Jean-Jacques va vous aduler, et vous vouer une idolâtrie particulièrement véloce. Au contraire, c'est le charisme la source de pouvoir, il confère un "sens de la supériorité" subliminal, mais bien plus fort que celui d'un boss.

- C'est l'homme qui fait la voiture, pas le contraire.

Bah oui. Dans sa tête c'était comme ça, du moins. Elle regardait toujours un peu autour d'elle, et pensait que cet endroit était vraiment très sympa, elle se demandait quand même comment Tommy l'avait découvert alors que c'était aussi isolé. Lorsqu'il commença à lire la carte, elle leva la tête quand si semblait avoir fait son choix. Il posait son menu et son envie dû dépasser sa timidité, parce qu'il dérapa, et parla du baiser, de tout à l'heure, ça ne la
gênait pas tellement, un baiser, ça n'était pas grand chose de son point de vue.


- J'embrasse bien ? Merci. Même si à mon goût, c'était un peu trop court.

Elle éclata de rire. Elle posa sa carte à son tour, elle demanderait un plat du jour le soir, et puis voilà, les Saint-Jacques, ça lui plaisait bien. Elle sourit en l'entendant se confondre, et finalement lui demander si elle aimait bien.... (?), le resto ? lui ? le baiser ? le Pape ? Aucune idée, on va partir sur l'idée du resto, parce qu'elle n'adorait pas du Benoit XIV.

- J'aime beaucoup oui, ça fait longtemps que tu connais ce coin ?

Enfin ils pouvaient engager une vraie conversation sans voisin, et sans chien qui abboie.... Merveilleux !

- Alors, parle-moi un peu de toi ! Tu aimes quoi ? Ta couleur préférée ? Ton style de musique ? xD

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Jeu 26 Aoû - 10:06

Supériorité c'est un mot qu'il connais bien son frère es comme ça il se sens superieure, même quand il fait une connerie et quand il se retrouve chez les flic il a se grand sourire d'abruti ons dirais le joker dans Bateman, mais il n'y a pas que lui qui se sentais comme ça dans la famille il y a son père aussi c'était un vrais monsieur je me sens plus pissé, mais il avais tort de croire sa, car en faite son envie de vivre il le reposai sur ma mère qui était en faite entrain de le tromper et puis vous connaissais la suite, mais il y a pas eu que ça. Tommy a connu une fille a l'âge de 16 ans, mais elle est morte sur un bateau lors d'une fête c'est assé compliquer a expliquer quoi qu'il en soie il est rester deux bonne semaines dans sa baignoire.

Croyez moi des que tommy ira pas bien ou le besoin de réfléchir si vous le trouver pas allez dans la salle de bain il n'es pas loin, mais bon revenons a nos deux amoureux ou a Tommy l'amoureux. C'était vrais c'est l'homme qui conduit qui fait la voiture. C'est possible que son frère est comment dire du Charisme ? Nahhh c'est pas possible. Elle avais entendu quand il avais dit tu embrasse bien. Il se mis a rougir quand elle lui dit que c'est trop court. Un mec normal aurais dit. Tu veux que je recommence ? Mais Tommy est pas un mec normal donc la seul chose qui fit c'est un petit sourir les joues toutes rouge. Tien une conversation en fin !


-Je me suis promené avec mon chien..ou plus tôt c'est lui qui ma promené et ons n'a atterri ici.


Il sourit, mais elle voulais tout s'avoir de lui c'était bien sa, mais d'habitude c'est pas l'homme qui poses cette question. Ons va faire comme si personne avais posé cette question hein ?! Tommy aime des tât de trucs, mais la chose qu'il aime le plus c'est Emily, mais a sa question t'aime quoi comme style de musique ? Si il dit Emily la sa va paraître très bizarre. Il posa c'est coude sur la table et décide de répondre a toute c'est question.

- J'aime quoi ?* Emily EMILY EMILY*. Bas j'aime un peux tout en faite. Sinon niveau couleur je choisi jamais. Imagine que dans un tableau il est plusieur couleur sa serais dommage de te focaliser que sur une parceque cette couleur c'est ta préférer.....Et pour la musique j'écoute beaucoup de Jazz et je fait du piano du violon et toi ?

Felicitation sans bafouiller, mais il a dit tout ça un peux vite, mais sinon niveau musique c'est vrais il n'a pas tout dit, mais il sais jouer de tout les instrument presque.


*C'est peut-être le moment de te dire que je t'aime avans que tu me dise se que tu aime toi*


-Emily...Je..
-Bonsoir madame monsieur. Vous avez fait votre choix.
-Euu pour moi sa sera le menu du chef.
-Désolé monsieur il es pas la ce soir. Puis-je vous proposer les fruits de mer ou la tarte au champignons.
-Je vais plutôt vous prendre la galette a la moutard avec une bouteille de champagne et toi Emily ?

Notre jeune Tommy avais pas grand choix. Il digère très mal les fruits de mer et les champignons il est allergique. Il espérais que Emily n'es pas les même problème que lui et il espérais aussi qu'elle ne se souvienne plus de se qu'il voulais lui dire avants que ce serveur ne débarque et gâche absolument tout, mais il parait que le destin est bien fait donc c'est peut-être une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Jeu 26 Aoû - 18:15

Emily devait plus correspondre à la description de son frère, niveau caractère alors. Pour l'exemple, une fois, elle parlait avec un certain Alex Freeman, qui lui avait avoué qu'il l'aimait, elle l'avait gentiment rembarré, en lui disant que pour l'instant, ça n'était pas réciproque et elle avait ensuite évoqué son passé épineux. Et lui, il lui avait passé ses menottes, parce que soi-disant, tuer son frère qui a auparavant essayé de vous éliminer quatre fois, ça n'était pas de la légitime défense... Non non. Finalement, Emily avait fait que lui balancer vanne sur vanne dans la tête, et finalement, il s'est dit que si jamais elle finissait en prison à cause de lui, il allait avoir de gros problèmes, et de toute façon, il avait raison, elle était du genre rancunière, la jolie brune, alors à moins d'avoir envie de vous faire greffer un nouveau visage, de déménager en Sibérie et de changer de nom et de prénom, évitez de faire un truc pareil. Emily ne finirait jamais en prison, elle avait pas le profil, elle savait bien mentir, bref, cette fille était un génie du mal. Non, sans rire, pour dire que dans n'importe qu'elle situation, quelle qu'elle soit, on arrive toujours à faire une énorme, grosse, même très grosse bêtise, en hurlant haut et fort ce qu'on pense, rire au nez des flics, c'était dangereux, surtout quand c'était des flics pas très intelligents, pas du tout même, ceux qui ne connaissent pas la différence entre le sérieux et l'ironie. Les crétins absolus, les geeks, les rebus de la société qui voulaient dnner leur vie pour leur pays... Débile.

Et il y a, comme je disais, une différence entre la beauté et le charisme, une arrogance, une confiance en soi démesurée, et une attitude de sale dédaigneux n'était pas du tout la meilleure technique à adopter pour faire ce genre de truc. Avoir du charisme, ne repose pas du tout là-dessus. C'est la personne qui a un aura incroyable, la personne que vous avez envie de suivre jusqu'au bout du monde, la personne à laquelle vous pouvez vous fier... Tommy eut la réaction escomptée à sa petite vanne sur le baiser, c'est à dire rien, sinon un petit sourire très gêné.


- Bah tu n'oublieras pas de dire à ton chien qu'il a le même goût que moi en matière de resto'.... Oh, j'pensais jamais que je dirais ça un jour...

Elle éclata de rire, c'est vrai quoi, ce restaurant était hyper bien situé, au bord l'eau, romantique, et surtout, bah en ce moment même, elle y était avec Tommy. Donc forcément, ça ne pouvait être que géniallissimement bien ! Elle leva les yeux quand il sembla disposé à parler de lui et répondit :

- C'est vrai ? J'ai une vraie passion pour la musique, je joue du piano, de la guitare et de la basse ! Par contre, je préfère le pop-rock et la variété. C'est fou ça, n'empêche, tu joues du quoi à part le piano et le violon ?! En couleur... Bah... J'ai pas spécialement de couleur préférée, par contre il y a vraiment des couleurs que j'aime pas du tout... Genre le jaune, le vert....

Elle, niveau musique, elle avait tout apprit d'oreille, effectivement son oreille absolue (1 personne sur 10 000), l'avait bien aidée. Elle avait tout fait toute seule, elle était assez autodidacte, et elle aimait apprendre par ses propres moyens sans dépendre d'un prof inintéréssant.

*bah dis-donc, c'est moi ou à chaque fois qu'il va me dire un truc, y'a un chien qui abboie, un téléphone qui sonne, ou un serveur qui arrive ?*

- Tu ... ?

Et zoup, un serveur qui prend une commande. Plus de truc pas aux champignons. Emily quand à elle demanda un plat de jour, en éclatant de rire, voyant que Tommy allait finir avec une tarte à la moutarde.

- Moi un plat du jour, s'il vous plaît...

Le serveur se barre donc avec leur commande et elle demanda à Tommy, un sourcil haussé.

- Tommy, tu es sûr de vouloir manger une tarte à la moutarde ... ? Au fait... Tu voulais me dire quoi avant qu'il vienne prendre nos commandes ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Jeu 26 Aoû - 19:30

Une tarte a la Moutard. Bas oui il avais pas le choix, mais c'est pas une tarte c'est une galette et c'est pas très épais en plus. C'était sa ou une indigestion et une soirée dans les toilette avec fièvre.Sinon Tommy ne risque pas de mètre les menotte a Emily il est pas flic il est scientifique et son frère traîne dans la drogue si vraiment il aurais voulu il l'aurais mis en prison depuis longtemps. Le serveur reviens et leur serre le champagne pour repartir de nouveau. Il écoutais attentivement les mot qui sortait de la bouche d'Emily a chaque mot qu'ellr sortait il était émerveiller et surprise elle c'était rapelle qu'il voulais lui dire quelque chose. C'est une preuve quelle est attentif au moin. Il but un petit coup de champagne et esquisse un petit sourir. Il préfère répondre d'abord a sa premier question. D'autre instrument.

- Oui bien sur. De la guitare et encore d'autre je serais pas tout te cité.

C'est vrais que qu'an il était pas plonger dans ses bouquin au lycée il était dans la musique. Non croyez pas que c'était le mec dans la fanfare du lycée. Il jouais seul chez lui. Sa la beaucoup aider a se concentrer et c'était pour lui une sensation de liberté. Il se demandais si pour Emily cette sensation lui était donné quand elle jouais de la musique, car la musique il dit souvent que sa reflète la beauté de l'âme et que

très peux peuve vraiment écouter la musique. Enfin je vais pas vous faire un roman. Il regarda son assiette et essaye de répondre a la question a Emily. C'était le moment de lui dire, mais il croisais les doigts pour que le serveur revienne et reprend sa commande, mais non il ne venais pas et le temps passe Emily va vraiment croire que Tommy es fou finalement il se décide a parler, mais il ne dit pas se qu'il voulais lui dire.

-Emily pour tout te dire.. quand ons c'est croisé pour la premier fois.....Je vais pas te faire un discourt, mais..je suis tomber amoureux de toi...

Juste a se moment la ou il lui dit je suis tomber amoureux de toi. Il la regarde pour voir sa réaction il s'attend a se qu'elle parte ou crie ou le gifle oui pourquoi pas une gifle. Le serveur arriva juste après cette révélation et déposa les assiettes. Ons pouvais entendre les vagues claquer contre les rochers.


* Emily excuse moi, pardonne moi pour cette revelation, mais je ne tenais plus.*
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 0:08

Emily n'était allergique à rien, à part à la poussière et un peu au pollen. Ca rendait donc sa vie pas forcément plus évidente, pour l'exemple, avec le pollen, elle évitait de se balader pendant le printemps, et pour la poussière, elle était une grande maniaque, alors fatalement, elle n'avait pas de problème pour le ménage ni quoi que ce soit. Tout avait sa place, tout était rangé à un endroit prévu à cet effet, sinon, il passe par la fenêtre, et on n'en parle plus. Pour son piano, ses guitares, ses basses, il y avait une salle faite exprès, dédiée totalement à la musique, pas de bordel, des partitions classées par ordre alphabétique, par année, et par groupe. Tout était calculé au milimètre près... Et comme les acariens, ça allait avec la poussière... Elle était souvent obligée d'aérer son appartement le soir et le matin, de ne pas utiliser l'aspirateur, ni le balai, mais plutôt serpillère et le chiffon humide.. Et par ailleurs, fini la moquette, et bonjour le bon vieux parquet, en plus, elle aimait bien le bruit qu'il faisait quand elle marchait dessus avec ses talons, très amusant, très jouissif. Et pour contrer tout ça, elle avait tout essayé, les antihistaminiques, les anti-inflammatoires, l'adrénaline, les désensibilisations... Non, tout ce qui marchait bien grâce à ça, c'était le cabinet de son connard d'allergologue. Mais cependant, avec certaines personnes ça marchait, donc le constat n'était pas si édifiant, des fois ça marche, des fois pas. Des fois les allergo' ont un cerveau, et des fois pas. Tout est relatif.

- C'est super, tu as appris tout seul ou avec un prof ?

Elle aussi aimait la musique. A l'époque, c'était sa seule façon de s'évader, en attendant hurler ses parents, un tour de clé pour qu'ils ne puissent pas rentrer, un MP3, des oreillettes bien calées au fond des oreilles, et hop, on ferme les yeux et on se laisse porter vers un autre monde, plus beau, plus pur, et sans engueulades. Si la musique était une drogue, elle aurait déjà fait de belles overdoses. Elle aimait faire des poses, être bloquée dans le temps, rouvrir les yeux, et se rendre compte qu'elle écoutait à fond sa musique depuis près de deux jours. Non, sans rire, deux heures c'était déjà bien. Le fait est que qui dit musique dit détente, et que Emily, un brin de musique et elle finit dans le pays des merveilles pour boire un thé avec Alice, le lapin, le chapelier fou... Elle avait aussi bien son anti-stress dans la cigarette que dans la musique, et finalement, c'était mieux, pas toxique, et pas irrémédiable, pas comme cette toxine nuisible qui détruisait peu à peu ses poumons.

Quand ses doigts effleuraient les notes d'un piano, touchaient les cordes d'une basse, d'une guitare, le monde s'arrêtait de tourner, c'était juste captivant, on a juste envie de se taire et d'écouter, même si on a 5 ans et qu'au même moment il y a Batman qui passe à la télé, c'était tellement incomparable, la musique c'était magique. Même après la fin, on n'ose pas applaudir, on ne sait pas par où regarder... On a effectué un vrai voyage spirituel, sans le faire tellement exprès. Elle rêvassait légèrement, mais Tommy semblait avoir l'air concentré, et lui expliqua que sans passer par 4 chemins, il l'aimait depuis leur première rencontre... Emily esquissa un sourire genre "Binnngo !" ... Elle répliqua cependant :


- Je suis désolée Tommy... mais....

Ce petit sourire disparu au coin de ses lèvres... Tension palpable... Emily baissa la tête, elle s'empara d'une mèche de cheveu rebelle pour la replacer derrière son oreille, elle leva les yeux, et un micro-sourire fit surface.

- Cet amour, je ne le partage que depuis aujourd'hui.

Allez les enfants ! Faites pêter le champagne, ce qui était déguisé en scène hyper mélo-dramatique n'était en fait qu'une façon détournée de dire : "Moi aussi Tommy". Finalement, elle baissa à nouveau la tête, et sentit un sourire se dessiner sur ses lèvres, même sans le vouloir, il la faisait sourire.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 18:43

La nuit commençais deja a tomber et la fraicheur se resentais. Les lampes s'allume, mais tommy ne bouge plus et plus aucun mot ne sort de sa bouche. Lui qui avais si peur de dire ses sentiments. Elle lui avais repondu d'une autre façon, mais sa voulais tout dire. Au debut il pris peur qu'an elle fini pas sa phrase, mais au finale sa aboutisais a quelques chose de très positif. Avans qu'il ne puis sortir un mot le serveur revenais avec les plats. La superbe galette a la moutard. Il soupira un long instent le stresse venais juste de retomber. Il se voyais deja finir le repa seul. Tommy est legerement defetiste. Il crois que tout va se passé mal surtout du côté amour. La vie n'a jamais aider Tommy question fille. Sa petit amourette au lycée est morte Sabrina la lachement tromper alors que leur couple était au plus haut et il voulais lui faire sa demande et maitenent Emily, mais avec Emily c'est pas du tout la même chose c'est absolument pas les même sentiments d'amour qu'il éprouvais pour Sabrina. C'est beaucoup plus fort que tout sa. Il ne veux pas crié de joie, mais si il en n'avais la possibilité il le ferais, mais plus tôt chez lui tout seul. Je doit vous lavouer, mais quand Tommy a entendu que cet amour elle le partage, mais que depuis aujourd'hui il c'était deja vue en couple, mais c'est un peux tôt pour dire un couple non ? Le serveur repare aussi vite qu'il est arriver et avec un petit sourire.

-Bonne apetti....Euu Je suis allergique au champignons c'est pour ça que j'ai pris le truc a la moutard. Je le trouve très jolie se restorant, mais j'ai pas regarder le menu et la plus par c'est avec des champignons...


Il voulais lui dire quelques chose de plus interessent, mais il lui réserve une petite surprise a la fin du repas. Oui une balade sur la plage sa c'est normale, mais pas seulement. Il avais prévu un petit quelque chose dans sa poche. Il ignore si sa va vraiment marcher, mais prévu c'est un bien grand mot il la juste attraper en sortent de chez lui. Bon allez je vous le dit. C'est un petit baladeur avec deux ecouteur. Si ons fait une balade sur la plage pourquoi ne pas faire un Slwo sur la plage ? Il racla legerement sa gorge et pris une boucher de sa superb tarte bien présenter. Sa va c'était pas si fort que ça. Il regarde Emily et decide de prendre la parole une fois sa bouche fini.

- J'hesitais beaucoup a te le dire....Je s'avais que tu était avec Micheal et puis ons se disais juste bonjour donc c'est vrais que je savais pas comment te demander ça....Enfin maitenant c'est fait....Et faux vraiment que j'arette de parler pour dire des phrase incompréhensible.


Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 19:26

Vous êtes vous déjà dit que si un tout petit évenement s'était passé autrement, vous n'auriez peut-être jamais vécu certaines choses ? Si le jour où Emily et Tommy se sont rencontrés, il avait plu, Emily ne serait pas sortie. Si Tommy avait regardé ses pieds, il n'aurait jamais renversé son café, n'aurait jamais croisé son regard et ne serait donc jamais tombé amoureux d'elle. Si, aujourd'hui, elle avait décidé de ne pas aller au Parc, ou de s'asseoir sur un autre banc, ils ne se seraient pas croisés, si il avait oublié son téléphone, avant d'aller au travail, il n'aurait jamais su qu'il ne travaillait pas et ne serait jamais passé par le parc. Si Michael n'avait pas frappé Emily, elle serait encore dans ses bras, aujourd'hui, et n'aurait même pas prêté un regard à Tommy, qui n'aurait sûrement pas osé lui parler, en conséquence. Si les parents de la jolie brune ne l'avaient pas violentée, elle serait resté habiter à Chicago, et n'aurait jamais rejoint la capitale. Si son frère avait su viser, à l'époque, les balles de ce dernier lui auraient été fatales, si jamais Richard n'était pas arrivé au bon moment pour la sauver de la noyade, elle serait morte, si Jeffrey n'avait pas sauté pour l'extraire de sa voiture accidentée, elle serait morte... Si la mère de Tommy n'avait pas trompé son père, il ne se serait pas suicidé, et si il ne s'était pas suicidé, Tommy serait resté habiter avec eux. Tout ce qui se passe, les moindres choses, les petites choses, les choses infimes, peuvent compter autant que les catastrophes et les drames. Si leurs parents ne s'étaient pas rencontrés, ils ne seraient pas nés... Si Dieu n'avait pas crée le monde, la race humaine n'existerait même pas.

Si n'importe lequel de ces évenements était, ou n'était pas arrivé, Tommy, et Emily ne seraient pas attablés ici, à se regarder dans les yeux, autour d'un serveur qui leur apportait une galette à la moutarde, des saint-jacques, une bouteille de champagne et de flûtes. Si le passé avait été différent, le futur serait autrement.


- J'ai jamais connu quelqu'un d'allergique aux champignons avant... Personnellement, je suis pas très fan.

Surtout de la texture en fait. Elle n'était pas très fan du nom aussi "Champignon"... Ca faisait froid dans le dos... Ca, ou bien elle était un peu tordue dans son esprit... Il lui souhaita bon appétit et ils commencèrent à manger, il semblait assez satisfait de son choix, ou disons, moins déçu que prévu... La brune goûta également à son plat... Elle esquissa un sourire, elle planta sa fourchette dans une des saint-jacques dans son assiette, et demanda à Tommy :

- Tu veux goûter ?

Surprise plaisante. Assez, oui. Elle aimait bien les petits trucs romantiques pas forcémment prévu trente ans à l'avance, ça serait sûrrement sympa, mais pour l'instant elle ne savait rien du programme de fin de la soirée.

- Bah écoute, t'as su te montrer convaincant... Et Michael t'as donné un joli coup de pouce, sans le savoir.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 19:53

C'est vrais que le passé nous aide a construire le futur. Ons dit souvent que le passé il faut l'oublier pour justement se construire un futur, mais en réalité ons ne peux pas totalement oublie le passé parcequ'il a fait de nous se que nous sommes aujourd'hui a cette instent ! Tommy continue de regarder Emily, mais d'un coup elle lui propose une saints-jaques. C'est un fruits de mer sa ? A euu c'est très romantique et de partager sa nouriture avec Emily serais super, mais Tommy a le choix soie il ne mange pas la seints-jaques et dit a Emily que sa lui donne de la fiévre et des vomissement soie il la mange et passe une bonne fin de soirée, mais reste toute la nuit la tète dans la cuvette des toilettes.

Il réflechie un petit instent et si Tommy allait passé la nuit chez Emily. AAA comment faire. Une petite voix crie dans la téte a Tommy ne mange pas sa t'es allergique au fruits de mer !!!! Oublie pas, mais d'un réflex encore a se jour Tommy ouvre la bouche et mange la saints-jaques. C'est très bon il aime sa, mais pas son corps. Il l'aval avec une petite appréantion, mais finalement sa a l'air de bien passé. Du moin pour le moment. Il ne peux pas s'empecher de boire un petit coup de champagne et a son tour il pris un peux de galette a la mourtard et lui tend la fourchette.

-J'aime bien ...la saints-Jaques. C'est pas très fort la moutard.

Bon felicitation Tommy tu a 4 heures pour passé une bonne soirée après tu passe une heures dans les toilettes puis deux heurs a essayer de dormir. Ou tu est pas con et tu prend le petit medicament qui est dans ta poche pour ton allergie et tu passe une bonne soirée et une bonne nuit et tu lui dit la veriter. Tommy pris une petite tablette de medicament dans sa poche et commence a ricanner.

-Je suis vraiment Désolé, mais je suis allergique au fruits de mer. Je voulais pas te le dire...C'est béte je sais, mais bon.


Il se cratte la nuque et sourit quand même de sa bétise avans de prendre une petite pilule pour sais allergis. Sa marche une fois sur deux donc. Amen !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 20:09

Alors là, Emily resta complètement perplexe devant cette scène qui se déroulait sous ses yeux, Tommy afficha un grand sourire, sembla prendre quelques instants pour réfléchir avant de manger la coquille st-jacques qui n'était donc plus plantée sur sa fourchette. Il l'avala avec appréhension, comme si il avait peur qu'elle soit empoisonné et était satisfait de voir que ça passait bien, ou du moins, que le poison ne se répandait pas si vite que ça. La brune le regarda avec un air amusé, mais sans trop comprendre... Et elle comprit, en le voyant sortir une boite d'antihistaminiques qu'elle connaissait bien, que où il était allergique à la moutarde sans le savoir, soit il était aussi allergique aux fruits de mers, soit il y avait des champignons quelque part, finalement, le jeune homme avala son médicament, en lui avouant qu'il était allergique aux fruits de mer, Emily esquissa un sourire, elle passa une main dans ses cheveux avant de goûter le petit bout de tarte à la moutarde qu'il comptait lui faire goûter à son tour. Une fois qu'elle eut avalé, elle se permit de répondre à ce que Tommy lui avait annoncé.

- Tu m'en passes ? Je suis allergique à la moutarde !

Elle éclata de rire, bien sûr, ça n'était pas vrai, elle disait n'importe quoi juste pour l'embêter, et en profita pour lui apprendre quelque chose qu'il ne savait peut-être pas encore.

- Héhé. J'rigolais hein. Au pire, tu es entre de bonnes mains, en bon médecin je saurais te sauver.

Elle lui fit un petit clin d'oeil et continua à manger tranquillement tandis qu'il prenait son médicament, effectivement, il avait intérêt à ce que ça marche, elle ne savait pas encore si ils resteraient ensemble cette nuit, mais l'optique de devoir appeller les urgences parce qu'il a des plaques rouges et qu'il ressemble à un planisphère, ne lui plaisait guère. Elle sourit et le regarda amusée.

- T'es peut-être allergique à moi, aussi.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 20:40

Un grand sourire sur les lévres se lissait sur les lévres de Tommy. Ons aurais deja une de c'est couple qu'on regarde et qu'on se dit j'aimerais bien avoir moi aussi une copine pour faire se genre de truc romantique, mais bon cette fois si c'était a Tommy d'être a leurs place. Il enleva la veste de son costume noir. Il commencais a faire chaud.

Sa c'est la moutarde c'est sur. Il dessérra légèrement sa cravate et rit a la petite taquinante de Emily. Sur la moutarde et sur l'allergie, puis elle vien a dire que c'était peut-être d'elle qu'il était allergie. Tommy haussa un sourcil et se redressa de sa chaises pour se pencher subitement vair Emily et l'embrasser amoureusement. Le baiser dur pas plus de 4 seconde mais il était beau et bon comme ons dis. Il se rassoie et avec tout de même son regarde gêner il fait un signe de la tète et dis.

-Non ..Je crois pas que je suis allergique et toi ?

C'était comme un petit jeux oui c'est sa un jeux d'enfant ! T'es allergique a moi bas vien que je t'embrasse et toi t'es allergique ? Il sourit il ne demandais pas vraiment un baiser en retour pour lui un sourire c'était bien suffisent. Beaucoup de personne dise que la parole c'est important, mais croyez le ou non les yeux en dise bien plus que n'importe quelle phrase de dix mot a la filé. a Nouveau il eu un sourire et repris une boucher de cette sublime Galette ou tarte ons sais pas vraiment se que sais. Il toussota en avalant de travers. Bas oui Tommy sa pique.

Tommy voulais lui dire si elle voulais prendre le déssert chez lui, mais sa sonnais très mal et il avais peur que sa face un gros sous entendu de pervers. Il réfléchie milles fois a la question la retourne de plusieur façon, mais il y a rien a faire et finalement il préfère rien dire. Il continue a manger et boit un coup de champagne et dis.

-Et sinon tu vie toute seule ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Ven 27 Aoû - 21:31

Bon et en même temps, là, le restaurant était carrément vide, c'était à se demander si les gens ne revenaient plus parce qu'ils avaient eu une puissante indigestion, ou si Tommy avait tout simplement réservé le restaurant pour qu'ils ne soient que tous les deux, ou alors, il y avait juste personne. Et puis voilà. C'est tout. La brune esquissa un sourire lorsqu'il répondit par un long baiser (bah 4 secondes pour Tommy, c'est peut-être un nouveau record hein)... Pour Emily, disons que ça devait être un de ses plus courts, mais comme on dit, c'est la qualité, et pas la quantité qui compte. Elle sourit en le regardant se remettre à température ambiante. La brune quant à elle, trouvait qu'il faisait plutôt froid, elle était habituée aux trucs un peu épicés, du coup, c'était pas la moutarde qui allait la faire monter au plafond et la réchauffer par la même occasion. Elle était habituée à manger du wasabi, du tabasco, du piment qui vous fait danser la traviata, et du pili-pili... Enfin, que des trucs que, si tu en manges, tu danses la tecktonik en espérant te débarasser du piquant que tu as sur la langue... Et ouais, c'est qu'elle avait des goûts assez exotiques en terme de nourriture, elle aimait bien manger de tout. Ni voyez pas du tout un sous-entendu quel qu'il soit. Il n'y en pas (^_^). Disons que ça me rappelle une petite méthaphore dans Dr. House avec Foreman, Numéro 13 et des glaces... Enfin bref, oubliez.

La brune esquissa un sourire, apparemment, il n'était pas allergique à elle... Elle s'approcha doucement de lui, et lui chuchota dans l'oreille :


- Laisse-moi essayer de voir si je suis allergique.

Et elle l'embrassa lentement, doucement, mais un peu plus longtemps que les deux ou trois premières fois. Elle passa doucement sa main dans les cheveux de Tommy avant de rompre le baiser et d'expliquer :

- Bonne nouvelle, je crois que je ne suis pas allergique à toi non plus.

C'est vrai que le coup du "Tu viens prendre le dessert à la maison... ?"... Ca faisait un peu sous-entendu pas très net. Elle sourit, quand il lui demanda si elle vivait seule... A 24 ans, vivre encore avec ses parents, c'est assez craignos nan ? Si, un peu beaucoup, elle répondit :

- Mouaip. Et toi, tout seul avec ton chien ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Sam 28 Aoû - 18:36

Tommy passe une magnifique soirée en compagnie d'une magnifique jeune demoiselle. Avec Sabrina c'était totalement diffèrent du moin leur rencontre. Un beau jour Tommy fit un stage de trois bonne semaines et Sabrina était la femme qui devais veuillez a se que tommy ne fasse pas de bétise et les journée son passé Sabrina et Tommy son devenue amis et puis par la suite d'un verre et d'un lit il son devenue plus que ça. Amant voila c'était le mot que je cherchais et suite a tout cela tommy est venue s'installer chez Sabrina et comme je vous les dit trois belle année se son passé. Tommy avais tout donné a Sabrina il l'aimer il la considérais deja comme la femme de sa vie, mais le destins n'était pas de son avis. Un soire il rentre de chez lui plus tôt que prévu. Tommy est bien ordonner, mais il se trompe de jour et d'heures assé souvent. Ons aurais dit quel avais tout prévu pour faire se qu'elle avais fait. Il rentre et surprise des vêtement sur le sol a premier vue se de Sabrina, mais il y a bien de coupe de champagne sur la table vide.

Il pensais qu'elle avais eu du monde surement son frère qui es un vrais peau de colle et qui ramène tout le temps sa fille a tommy pour qu'il la garde une bonne journée, mais arrivé la en ouvrent la porte Sabrina et un homme. Son nom lui est toujours inconnu il n'a jamais voulu s'avoir le pourquoi du comment et sa ne lui trotte pas dans la tète. Pour lui c'est du passé, mais la photo dans la cuisine et l'alliance a son cou c'est un souvenir. Il n'a pas le droit de l'oublier comme ça, car d'un côté si elle ne l'aurais pas tromper il l'aurais épouser et aujourd'hui aurais surement eu un beau bébé, mais il aurais surement jamais connu Emily ou peut-être que si, mais sa serais lui qui aurais tromper Sabrina ?

Non Tommy est un homme très fidèle. Pour lui c'est important il déteste vivre sa vie basé sur des mensonges. C'est pour ça que avec Emily il voulais lui montrer qu'il pouvais être un homme bon. Toute la vie de Tommy a été basé sur des mensonge faut dire tout se qu'il croyais un jour c'est révéler être totalement faux. Son frère un honnête homme ? Non c'est un droguer. Son père un homme fiére ? Non il c'est suicider. Sa mère une femme noble ? Non c'est un p....Oui, car elle a tromper son père, mais pas seulement son père elle a coucher avec des tas d'homme et maintenant encore elle n'a pas une relation fixe avec un homme bien et même si elle était bien vue la connerie quel dégage elle ne réussira pas a le tenir a c'est côté pour c'est vieux jour. Tommy lui a un long passé, mais sans grand drame quand ons y pense il y a pire, mais c'est tout c'est évènement qui ons fait de lui l'homme qu'il est aujourd'hui. Il a choisie la vois de l'etude et de la l'amour ..Un peu rater serte, mais il fait de son mieux. Sinon revenons a cette cher Emily qui fait battre le coeur de Tommy.

Il Essaya de faire durer se baiser qu'il lui semble plus long, mais toujours aussi court. Quand Emily et Tommy aurons le droit a se baiser qui les feras rêver. Il range c'est petite pilule que Emily a l'air de bien connaitre dans sa poche. Donc elle vivais seule une soudaine envie de dire, mais vien habiter chez moi Emily. J'ai un chien c'est tout. Il sourit et répond.

-Oui j'habite seul avec un chien et de temps a autre la fille a mon frère vien elle doit avoir 4 ans.


Il continue a manger son plat qui disparais au furé a mesure que la nuit tombe, mais la pleine lune éclairais toute cette sombre plage. Le destin joue en la faveurs de notre jeune amoureux. Finalement il fini son plat avec qu'elle que bouffer de chaleur de temps a autre, mais Emily elle n'avais pas vraiment super chaud. Du moin a l'oeil nue il pensais ça. Il se leva de table et comme un gentleman il pris sa veste et la posa sur les épaules a Emyli. Il profita de se léger rapprochement pour lui laisser un doux baiser sur la joue et reviens a sa place.

- Tu veux un Déssert ? peut-être après ton repas ?

Il but une coupe de champagne et attendit sa reponse avans de reprendre la parole pour fait un compliment.

-Tu a de ...très beau yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Toommmmmmy <3 Dim 29 Aoû - 15:42

Emily passait une merveilleuse soirée en compagnie d'un merveilleux homme. Avec Richard, c'était totalement différent du moins leur rencontre. Emily était la reine de promo', et la chef des poms-poms girls et Richard était un simple petit geek, un peu craignos qui ne parlait pas à grand monde, voir à personne. Richard et Emily sont au final devenu amis et puis se sont un peu perdus de vue, puisque d'un autre côté, ce pathétique Richard, en 8 ans, n'avait jamais osé lui dire je t'aime, voilà tout. Finalement, il lui avait dit, et ils étaient restés ensemble deux jours, séparation, puis deux semaines, puis deux heures, puis séparation définitive, ensuite, Richard fit sa vie de son côté, et puis voilà. Ensuite, il y a eu Michael , mais cette histoire, tout ceux qui ont lu le début de ce topic la connaissent, il était si gentil, si beau et si parfait, et puis un jour il lui a tapé dessus, elle n'a pas cautionné, et elle s'est barré, et enfin, ce cher Tommy était arrivé dans sa vie, ce matin, au détour d'un parc, d'un café, et d'un coureur. Elle ne s'imaginait pas du tout en couple avec lui, un jour, quoi qu'avec Richard et Michael non plus, potentiellement, elle ne s'était jamais imaginée avec eux. Un jour, comme ça, ils se rencontraient, enfin, il lui renversait son café dessus, et puis voilà...

Il s'était confondu gentiment en excuses, comme d'habitude, il lui avait passé un mouchoir, elle s'était essuyée, même si sa robe termina au pressing, elle l'avait remercié d'avoir contribué à sauver sa robe haute couture, et, il s'était encore excusé, et puis ils étaient repartis chacun de leur côté. Et puis, une fois, ils s'étaient croisés, au centre commercial, et puis une autre fois, elle l'avait vu au Starbucks Coffee, et puis une fois, elle l'avait croisé au détour d'une ruelle, et puis voilà, ça s'arrêtait là, jamais dans sa tête, ça n'aurait pû aller plus loin qu'un "Bonjour, ça va, toi, ouais, bon bah c'est cool, alors toujours scientifique ? Ouais, c'est bien, ok. Allez, je te laisse hein, j'ai un crétin qui est passé sous un métro en train de mourir sur le billard, à plus. Au plaisir de se revoir, ouais ouais, bye." et puis voilà quoi.... Aujourd'hui, il avait ENCORE renversé son café, pas sur elle, mais sur le sol, et ils avait parlé, et ils étaient allés chez lui faire taire son chien, et puis un voisin inquiétant l'avait draguée et puis il était venu la chercher, et puis ils étaient ensemble au restaurant pour discuter, et puis ils s'étaient encore embrassés, et puis voilà. Et puis c'est cool, et puis elle aimait terriblement ça, ce petit jeu de séduction entre le grand timide et la grande sociale, lui plaisait énormément.

Ca n'était tellement pas sa tasse de thé d'habitude, les timides, elle les aimait bien, mais elle savait qu'un homme trop timide était parfois très emmerdant, pas capable de téléphoner au livreur de pizza, pas capable d'aller chercher un colis à la poste, pas capable d'ouvrir la porte pour récupérer un colis très important... Richard était un faux-timide, il faisait un peu genre, mais en fait ça allait, Tommy était assez timide avec les personnes qu'il connaissait vaguement, mais maintenant, qu'avec Emily ils se connaissaient mieux, c'était un peu moins tendu. C'était même mieux, il restait toujours un peu... enfin voilà, et puis il rougissait parfois, des fois il bégayait, mais elle le trouvait tellement mignon, tellement adorable, tellement beau et tellement gentil que ça n'était qu'une plume face à l'enclume. Quelle belle métaphore... Merci, merci. Quelle belle rime aussi. Merci, merci.

Ce second baiser fut légèrement plus loin, mais toujours follement apprécié par nos deux jeunes gens, elle attendait le grand long baiser fougueux, mais en général, dans un restaurant, c'était assez moyen, peut-être quand ils iraient se balader sur la plage, ou sous le porche, comme dans les films ou les séries télé.


- 4 ans, tu dois bien t'entendre avec les enfants alors, encore un bon point.

Ah, si seulement son petit Justin, fils issu de son viol n'était pas mort écrasé sous un train grande vitesse en guise de suicide, et si seulement elle n'avait pas été celle qui l'avait opéré, et si seulement elle n'était pas celle qui l'avait laissé mourir à cause d'un manque de concentration. Wayne avait tout fait, et ça n'avait pas marché, encore un jour très glorieux et très heureux chez les Hiltons. Enfin, chez Emily, du moins.

- Non, tu sais, j'ai pas énormément d'appétit. Perso'... Je mange une pomme tous les deux jours, alors un dessert serait superflu, enfin, sauf si t'as envie hein...

C'est vrai que c'était assez vexant de manger un dessert tout seul, mais elle ne mangeait vraiment, vraiment rien à la maison, limite, elle se disait : "Tiens, ça fait bien trois jours que j'ai rien mangé...C'est drôle, j'ai pas faim."... Non, j'abuse peut-être un peu, mais elle avait, comme on dit, un appétit d'oiseau. La jolie brune but à son tour une gorgée de sa coupe de champagne, au moment où il lui faisait un compliment sur ses yeux.

- Je cherchais, quelque chose de "pas beau", chez toi, depuis tout à l'heure, et j'ai rien trouvé... Mais... merci.

Fit-elle avec un mince sourire.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Lun 30 Aoû - 9:16

Tommy au lycée n'était pas vraiment le style Geek. Non il était connu tout de même. Son frère fessait des connerie, mais en revanche Tommy lui n'était pas seulement connu pour son frère très turbulent. Il jouais dans l'équipe de basket il était aussi dans le tableau des meilleur notes de l'année. Enfin il était très populaire, mais c'était plutôt le fantasme des fille qui n'osais pas vraiment lui parler ou des fois si, mais il bafouiller donc c'est vrais que a se concentrer trop sur c'est etude il est passé a côté de plein de chose, mais se qui est sur c'est que c'est un peux grace a son frère si il a connu les joie de l'amour a 16 ans avec une jeune fille appeller Amanda. Elle était pas une superbe pom-pom girls, mais elle était adorable et sortait avec l'équipe de foot américain, mais sa il le seras après sa mort. Pour en revenir a nos jeune amour qui se regard dans le blanc des yeux après avoir fini de manger. Le serveur arrive et enlève les assiettes et fait un signe a Tommy que tout t'es regler. Oui il avais payer avants d'être arriver au restaurent. Et oui Internet sa fait des miracle et en plus vue que les plat son au même prix sa aussi c'était bien. Il se leva de sa table et fit comprendre que lui non plus ne voulais pas prendre de dessert. Il pris la main de Emily pour la lever de sa chaise et vien a lui faire un petit sourire.

- Ons ..va se balader ...

C'était une sorte de question. Tu veux te balader ? Tenpis pas la pein que tu repondre je veux me balader avec toi. Sinon niveau enfants Tommy est un vrais papa gateau. Il en n'a jamais eu, mais en veux terrible, mais bon il est difficile de trouver une fille qui veux se marier et avoir des enfants de nos jour. Son frère avais prévenue Tommy il y a pas longtemps. Il avais donné une description de Emily et se con a été la voir a son travaille pour voir si elle était vraiment aussi joli que Tommy l'avais dit. Résulta il a débouler chez Tommy et lui a dit. T'es un vrais malade ! C'est barbie sur pattes c'ette fille. Le jour ou elle voudra un enfant de toi ou que t'arrive a l'embrasser tu m'appelle et je demande en mariage a ma copine ok ? Tommy avais bien entendu accepter, même si c'était perdu d'avance avec Emily. Il a réussi a l'embrasser, mais pour le bébé ons va attendre quelques années. Même sa lui dérangerais pas plus que ça. Une fois levé les deux jeune parti sur la plage pour une petite balade, mais Tommy remarqua tout de suite un gros nuage dans le ciel et une odeur d'humidité. Finalement le destin était pas trop avec lui sur se coup la. Il pris de nouveau la main d'Emily et s'approcha d'elle pour lui prendre le baladeur qui était dans sa veste qui lui avais passé au paravents et mis un écouteur dans son oreille puis dans le sien et et alluma la musique. Il fit un petit sourir gêner et dans un bruit de vagues il dit.

-Tu m'accorde cette danse ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Lun 30 Aoû - 11:34

Ouais, au lycée Emily n'était pas tellement le genre geek non plus. Hein, c'était plus la la pom-pom girl inaccessible parce que t'es pas assez riche, et parce qu'elle a déjà toute l'équipe de basket, toute l'équipe de football américain et toute l'équipe de baseball. Alors, bon, toi, ta salopette et ta p'tite moustache de plombier, vous pouvez aller vous recoucher. Non sérieusement, elle faisait précisément partie de tous les clichés qu'on se fait des pom-pom girls en général. Elle est belle, jeune, jolie, musclée, elle sort avec qui elle veut quand elle veut, couche avec qui elle veut quand elle veut, sportive, un peu superficielle, mais toujours très classe, toujours la première fille qu'on invite quand on fait une soirée et qu'on veut qu'elle soit réussie, qui tient extrêmement bien l'alcool et qui peut boire jusqu'à 15 verres avant d'être un peu ivre... Non. Enfin si. Emily avait bel et bien été comme ça, la jeune chef des pom-pom girls dépravée. Mais bon, vous l'aurez légèrement compris, ou imaginé, dès qu'elle avait quitté le lycée, parce qu'elle s'était faite virer, on se demande pourquoi (lancer un seau plein d'eau dans la tête du proviseur est soi-disant un manque de respect, vous le croyez ça vous ?), oh et puis, elle fumait alors que c'était interdit et écrasait ses mégots sur le bras des gens qu'elle n'aimait pas... Et bon... et puis du coup, elle avait fini dans un autre lycée, de putains de tarés. Alors, quand tu atterris dans un coin aussi pourri, avec des gens qui font peur, tu longes les murs, tu n'es ami avec personne, tu te cache, et tu te mets au dernier rang à tous les cours pour ne pas te prendre de règle en métal destinée à la base au professeur.

C'est d'ailleurs là-bas qu'elle fit sa première vraie mauvaise rencontre, un type qui voulait soi-disant, l'aider, et l'intégrer à sa bande, pour qu'elle ne sente pas seule, et qu'elle ait des gens qui la défendrait en cas de problème. Il faut le dire, c'est un peu la guerre des gangs, si tu es dans le mauvais, tu te fais frapper, et si tu es neutre, tu te fais aussi frapper, alors quitte à te faire frapper, autant que quelqu'un soi derrière toi pour amortir ta chute... C'est ce qu'elle avait pensé... Elle s'intégrait pas si mal, et bien sûr, comme on intègre jamais ce genre de truc sans faire de grooooosses bêtises, disons qu'Emily eut un jour la bonne idée d'essayer la drogue, et finalement ça lui plu ... Et elle réedita encore et encore... Jusqu'à finir par atterrir à l'hôpital encore, et encore. Finalement, ce lycée fut fermé parce qu'on le soupçonnait d'être un lieu de traffic de drogue massif... Elle finit alors dans un internat, ou ce fut la libération. Elle revint au mode pom-pom girl adorée et chérie par tous, et finit reine de promo... La grande classe. Enfin bref. Une histoire qui ne se finissait pas trop mal... Comparée à ce qui aurait pu se passer. Elle fut un peu reveillée par Tommy qui lui posa une question un peu rhétorique et qui entremêla ses doigts avec ceux d'Emily, avant d'aller se balader sur la plage. Evidement, les escarpins, ça n'était pas super pour marcher dans le sable, alors, elle les enleva, et les garda dans une main... Elle sentit Tommy s'approcher d'elle et farfouiller dans la poche de la veste qu'il lui avait mise sur les épaules tout à l'heure.

Il sortit un petit MP3, et glissa une oreillette dans son oreille, à elle, comme à lui. Elle ne fit pas immédiatement le lien, mais sa proposition à danser éclaira son esprit, elle prit ses escarpins avant de les lancer un peu plus loin derrière eux. Elle esquissa un sourire. Sa main gauche se posa à la fois naturellement et nonchalamment sur l'épaule droite de Tommy. La main droite un peu plus dans sa nuque... Et, comme si cet acte ne suffisait pas à lui faire comprendre, elle murmura dans son oreille :


- Bien sûr, que je le veux...

Spoiler:
 

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mar 31 Aoû - 17:05

Ha oui quand même. Emily est une fille que Tommy n'aurais pas osé parler quand elle était au lycée. C'es de monde complètement diffèrent, mais quand ons y pense pas autant que ça.Il son sert diffèrent, mais il ons beaucoup de point commun et ce soir Tommy est entrain de re decouvrir Emily. Il croyais que sa vie était belle et que tout lui sourir, mais c'est pas la vérité. Elle a beaucoup soufére. Tommy n'aurais surement pas supporter toute cette prêtions qui pose sur les épaule a Emily. Un phrase lui trottait dans la tète. Il voulais lui dire. Tu n'es plus toute seule maintenant et ton bonheur comme ton malheur je veux bien le partager avec toi. Souffrir a deux c'est mieux ? Une fois la nuit bien tomber et pour seul limier une plein-lune qui est légèrement recouvré pas des nuages noir nos deux jeune amoureux commence un slow.

Tommy hésita pas une seul minutes pour cette danse improvisé. Il posa délicatement c'est main sur la taille a Emily, mais une de c'es main était légèrement plus sur son dos. Il la rapprocha de lui jusuqu'a être totalement contre elle et se balancer doucement de gauche a droite. Ons pouvais pas faire plus romantique que cela, mais le destin ou plutôt la météo n'était pas pour ce slow totalement improvisé. Un petit orage retenti dans le ciel sombre et quelques goûtes sans grand importance du moin pour le moment. Commence a tomber, mais tampis Tommy frôle légèrement les lèvres de Emily et l'embrasse. Il lui dépose un baiser tendre, mais avants de pouvoir lacher un soupir. Les petite goûtes toute mimi se transforme en véritable averse. Tommy est finalement obliger d'arrêter son baiser, mais a beaucoup de mal a se décoller d'Emily il attendais surement le. Ons va se m'être a l'abri, mais finalement il prend les devants ( pour une fois !) et prend la main d'Emily pour la diriger vair une petit abri qui est sur la plage en boit. C'est le dessous d'un pont. Du moin sa alaire d'un dessous d'un pont. Tremper il passe sa main dans ses cheveux et se les ébourif un peux et avec un petit sourir il dis.

-Désolé..Pour la méto. Je crois qu'on est bon pour prendre une douche

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv] Mar 31 Aoû - 18:11

Absolument. Emily n'aurait même pas daigné regarder Tommy, et Tommy n'aurait sûrement jamais osé la regarder. La regarder, ou lui parler, ça va avec. De toute façon, à l'époque, elle trainait avec tout, sauf, mais alors tout, sauf, les mecs intelligents, comme Tommy par exemple. La preuve, elle trainaît avec Richard Reiben, preuve d'une grande stupidité générale xD. Non, sans rigoler, elle traînait souvent avec des gens pas très malins, et comme, elle n'avait pas tellement confiance en sa propre intelligence, trainer avec des idiots lui donnait l'impression d'être merveilleusement intelligente. C'est vrai, faite une expérience. Un homme qui se trouve petit, mais qui a une taille à peu près normale, foutez le dans une pièce avec des vrais nains, il se sentira un géant. C'est un peu le syndrome de l'être isolé, quand vous être le seul à posséder quelque chose, vous le chérissez follement. Ca marchait pour son sex-appeal aussi. Forcément, trainer avec une bande de garçons, c'était bien plus classe, et bien entendu, c'était plus facile de sortir avec qui on veut quand on est entourée de bels hommes que quand on traîne avec sa bande de supers-copines-pour-la-vie-forever-tak-tak-si-si. Tu vois le genre ? Nan ? Tant pis.

Tout ça pour dire que Tommy et Emily avaient finalement, en apparence peu de points communs mais que finalement, dans le fond, c'était des gens assez proches. La brune et le brun dansaient tranquillement et s'embrassaient quand la pluie se manifesta en mode : "Dégagez d'ici, les amoureux, vous polluez mon espace vital" ... Du coup ils allèrent s'abriter sous un pont, et finalement, Tommy s'avoua un peu vaincu, en lui disant qu'il était désolé pour cette météo désastreuse, Emily esquissa un sourire. C'est vrai qu'elle n'était pas hyper romantique en général, mais certaines fois, certaines phrases sortaient, sans trop y réfléchir, des trucs où on a trop envie de faire "Oh, c'est mignoooon" comme avec ce cher Gad Elmaleh. Enfin bref... La brune resta bien contre lui avant de lui dire à l'oreille :


- Ne t'inquiète pas pour ça. Etre avec la personne qu'on aime, même sous la pluie, ça ne peut être que génial...

Elle esquissa un sourire :

- On... Devrait peut-être rentrer nan ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: > L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv]

Revenir en haut Aller en bas

> L'amour ne commence ni ne finit comme nous le croyons. [Emily pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour c'est comme une boule de neige - Valaina
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.
» Isabelle ,frappée par le karma a finit comme Alexandre KL9.
» ◮ ECHO-ALICE ♋ Les choses qu’on possède finissent par nous posséder.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-