AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Jeu 19 Aoû - 23:25

    Elle courait, marchait, pleurait, hurlait, pestait et accusait un certain Michael Davis de tout les mots. Voilà plus de deux heures qu'elle avançait sans trop s'arrêter, sans trouver un chemin, sans reconnaître les endroits où elle errait. Elle ne s'arrêta que lorsqu'elle fut intimement persuadée que l'homme qu'elle détestait le plus au monde ne se trouvait plus derrière elle. Il l'avait frappée, salie, et maintenant il lui criait qu'il l'aimait et qu'il n'avait que de petits troubles de la personnalité à corriger ? Foutaise, et re-foutaise. C'était juste un sale con, et aucune classe, aucun rang, aucun métier, aucun passé, présent ou futur ne vous oblige et ne vous donne le droit d'en être un. Tout ces trucs n'étaient qu'un leurre, quand on est un sale con, on est rien d'autre qu'un sale con... Quoi qu'un sale con doublé d'un salopard en plus.... Il lui avait couru après 21 minutes précisément avant de s'écrouler par terre. Ayant enfilé des escarpins, elle s'était retrouvée à courir pieds nus pour se montrer plus rapide, elle avait juste réussi à se planter un joli bout de verre d'une bouteille de bière... Saloperie d'alcooliques... En ce moment précis... Elle détestait tout le monde... Dieu, les alcooliques, les cons, les avocats, les flics, les hommes, les tarés, les vieux croutons, les gangsters, les minets, les gros malins... Tout le monde en ce bas monde, sauf ce qu'elle appelait ses "amis", mais depuis que Michael l'avait frappée, elle n'était plus sûre de rien. Comment avait-elle pût se rater à un tel point sur la personnalité de quelqu'un, comment avait-elle put être assez conne pour ne pas lire dans son jeu...? Elle ne savait pas, et elle avait mit deux heures à se faire une raison... L'amour, ça n'était pas pour elle, les mecs étaient tous des pourris, et elle mourrait célibataire. Pourquoi ses histoires ne marchaient pas... ? Aucune idée, peut-être que justement quand ça marchait bien, il fallait qu'elle détruise tout pour mettre du piment, ou tout simplement pour s'interdire le bonheur... Emily était quelqu'un de vraiment compliqué. Vraiment trop.

    Elle avait reçu de nombreux messages de sa meilleure amie Maddison, qui lui proposa de venir chez elle... Et elle ne déclina pas. Elle lui dit juste qu'elle était perdue, et qu'elle ne savait pas où elle était... Au départ, c'était un peu faux.... Mais quand elle atterit dans cette forêt, terrain de jeu désert... Sur les panneaux, des noms de villes qu'elle n'avait jamais entendu auparavant.... Elle se sentit paumée... Perdue...Et seule... Elle se laissa tomber mollement, le dos contre un arbre, il faisait presque déjà nuit, et l'envie de devoir dormir ici ne lui plaisait guère... D'autant qu'elle entendit quelques gouttes tomber sur le sol... Elle leva la tête, et une pluie torrentielle, accompagnée de bourrasques de vent s'abattit pour le plus grand déplaisir de notre belle brune... Elle ramena ses genoux contre sa poitrine histoire de garder le peu de chaleur qui lui restait... Personne à l'horizon, si elle ne mourrait pas de faim, ou de dépression, ça sera le froid qui l'emportera... Ses cheveux et ses vêtements s'imbibaient peu à peu d'eau... Et personne n'arrivait... Ses yeux se fermèrent doucement au rythme des chutes de gouttes, trop de froid.... Trop de froid...

___________________________
Je fais partie des murs ♥.


Dernière édition par Emily Hilton le Ven 20 Aoû - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Ven 20 Aoû - 23:07

Les mecs sont tous des cons. Ça doit être inscrit dans leur ADN. Tu seras un mec, bah tu seras un con. Et voilà. C'est fait. Paf, tu te retrouves avec un bout de ton code génétique qui affirme que t'es un con. Pas si dur. Mais celui qui a eut cette brillante idée n'a sûrement pas pensé aux filles. Hé ho, et nous là-dedans ? On est censées faire quoi ? C'est quand meme nous qui allons les supporter, eux et leurs matchs de foot stupides, leurs potes trop idiots et leurs consoles de jeux abrutissantes jusqu'à la fin de nos jours. Bon, peut être que ça on peut pardonner. Les matchs de foot, les potes, les PS3… Après tout, les mecs sont cons mais les filles sont chiantes. Chacun son truc, chacun sa petite particularité.
Malheureusement, il y a toujours des exceptions. Tiens, prenez Michael Davis par exemple. Un mec sympa, mignon, riche, en bref, un mec parfait. Mais, bien sur comme c'est un mec il a forcément l'ADN du con. Il faut savoir qu'il y a différents degrés. On ne peut pas mettre tout le monde dans la même catégorie.
Pour commencer, il y a les cons qui sont juste un peu bêtes, mais sans plus. Après, il y a les types manipulateurs et vicieux, ceux qui vous trompent ou qui pompent votre argent. Ceux-là sont pas faciles, mais ils s'oublient assez vite. Les pires, ce sont  les vrais grands méchants. Les violeurs, les tueurs, ceux qui frappent leur femme, leur copine ou leurs enfants… Et en parlant de Mike Davis, vous ne devinerez jamais dans quelle catégorie il est placé…

Maddison était furieuse. Et blessée aussi. Jamais elle n'aurait crut que Michael puisse faire une chose pareille, surtout pas à Emily, alors qu'il l'aimait comme un fou. Elle savait ce qui s'était passé, pourquoi il avait pété les plombs. Elle savait qu'Emy avait repris une de ses vielles habitudes et qu'il détestait ça. Mais cela n'excusait en rien ce qu'il avait fait.
La jeune mannequin avait laissé plusieurs messages sur la boîte vocale de sa meilleure amie et cette dernière lui avait a chaque fois répondu — merci mon Dieu —. D'ailleurs, elle savait à présent qu'Emily se trouvait dans un endroit à l'extérieur de Washington, près d'un terrain de jeu abandonné… Le genre de truc bien glauque qui fait froid dans le dos. Et en parlant de froid, justement, le vent s'était levé et des trombes d'eau descendait du ciel, comme pour accentuer l'impression d'être en train de jouer dans un film d'horreur. Emy' avait également parlé de grands arbres. Probablement une forêt. Terrain de jeu désert, forêt… Maddi' secouait ses souvenirs dans tous les sens pour tenter de se rappeler si elle avait jamais été dans un lieu pareil. Et puis ça revint à la surface. Un jour d'automne, sa mère et elle étaient allées rendre visite à un cousin éloigné de Washington qui venait de faire une crise cardiaque. Maddison devait avoir six ou sept ans. Et en repartant, elles s'étaient arrêtées sur une aire d'autoroute au bord d'une forêt. Et il y avait une place de jeu pas loin. Mais comment sa meilleure amie avait elle pût se retrouver là bas ? Maddi' avait de sérieux doutes. Et si Emy' n'y était pas ? Si elle s'était trompée et qu'elle arrivait trop tard pour sauver sa meilleure amie ?

* Stop stop stop. Pense pas à ca et bouge toi les fesses. Y a ta meilleure amie qui est en train de crever de froid dehors. *

Après s'être habillée avec un jeans slim bleu nuit et un pull, Maddison chargea dans son coffre deux vieux imperméables qui devait dater de la première guerre mondiale mais qui étaient toujours aussi étanches, tous les gros pulls immondes que sa grand-mère lui tricotait à chaque Noël et trois thermos de café brûlant. Puis, elle se mît en route.
La pluie battait son pare-brise avec violence et elle se demanda plusieurs fois si ses essuie-glace n'allaient pas la lâcher, mais elle réussit quand même à arriver à bon port. Elle gara sa voiture en travers de deux places de parking et sortit en trombe du véhicule, sans prendre le temps de mettre un imper'. En dix secondes à peine, elle était déjà trempée. Repérant rapidement la forêt, elle courut dans cette direction.

« EMILY ! » 

 Maddison avait hurlé pour tenter de couvrir le bruit de la pluie. Elle commençait à s'enfoncer dans les bois quand elle remarqua une silhouette non loin d'elle.  

« Emily ! Emily, c'est toi ? »

Elle courut jusqu'à la silhouette et se laissa tomber à ses côtés. Elle avait reconnu sa meilleure amie. 
Emy' devait être la depuis un moment, vu l'état de ses vêtements. Ils étaient tellement imbibés d'eau qu'elle aurait pu s'y noyer. Elle avait replié ses jambes contre son corps et avait la tête enfouie dans ses genoux. Maddison s'assit en face d'elle et lui releva la tête en posant ses mains de chaque côté de son visage.

« Emy' regarde moi. C'est moi, c'est Maddison. »

           
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Sam 21 Aoû - 17:09

Emily était loin d'être une frileuse, elle était même du genre à être en robe quand tout le monde est en pull, et cela, même sans vouloir faire de la provoc'. Disons qu'Emily était quelqu'un d'assez hyperthermique... C'est à dire que quand il faisait chaud, elle avait froid, et vice versa. Mais en fait Emily était plus du genre à avoir toujours chaud. Question de personnalité sans doute. Le diable, les enfers la caractérisait bien plus que la fraicheur des anges... Pas vrai ? Non, sa saison préférée c'était le printemps, là saison où on pouvait commencer à mettre des robes un peu courtes, sans pour autant passer pour la trainée du quartier... Quoi qu'en fait, c'était une réputation qu'elle avait un peu déjà. Elle avait souvent des hommes différents dans son lit, et les gens sont jaloux, voilà tout. Maddison, c'était un peu pareil hein... Et finalement, le principe des deux belles jeunes filles, c'était d'avoir, ou le mec que personne d'autre ne pouvait avoir, ou avoir un mec qui ne les voulait pas, c'était tellement plus jouissif... Enfin, bref. Revenons-en, si vous le voulez bien, à Emily, qui, pour une fois, alors qu'il faisait froid, mourrait à petit feu de froid... Et pour cause, ses vêtements, jusqu'à la plus petite parcelle, étaient trempés, et du coup, de l'eau et du froid ça fait ... ? De la glace, mais plus exactement du gel. Enfin, un truc solide et froid... Elle n'en était pas encore à ce stade là, mais elle se voyait déjà au milieu de l'hôpital, collée à un radiateur, en train d'éternuer et de tousser. Mais bon, pour l'instant, aucune trace de Maddison, et de toute façon, il n'a avait peu de chances pour que Maddison puisse trouver Emily avec commes indices : "Grands Arbres", "Pas dans Washington", "Terraind de jeu abbandoné", "pluie", "froid"... C'était un peu comme un jeu débile sur France 3 qui s'appellait la "Carte au trésor", en gros, le principe c'est que tu coures le plus vite possible, ou tu voles un hélico', ou tu voles une voiture, et tu dois parler à des gens qui doivent t'indiquer un truc extrêmement flou, et tu dois courir pour trouver un indice débile et au final gagner une super encyclopédie... Non, en fait, je m'excuse, ça n'a pas tellement de rapport. Si, Maddison devrait juste courir très vite pour trouver Emily avant que celle-ci dépérisse dans le froid...

Elle entendait souvent des semblants de bruits de pas autour d'elle, des animaux, parfois du vent, parfois des bruits de pluie, du coup, en entendant les pas de Maddison, elle ne fut pas plus surprise que ça... Mais quand elle entendit un : "Emily ! Emily, c'est toi ?", en plus signé par une voix familière, un mince sourire s'étendit sur ses lèvres, alors qu'elle avait toujours la tête enfouie sous ses bras, contre ses genoux... Elle avait tellement froid que, réaction typique de l'humain, t'as envie de t'endormir pour mieux mourir dans le froid, ou inconsciemment, pour hiberner... C'est pour ça qu'elle ne réagit d'aucune façon, ni ne se manifesta en voyant Maddison arriver... Elle était déjà à moitié dans le coltard... Et vu le froid qui demeurait, ça allait être de pire en pire. Sa tête se fit soulever par une force divine, ou plutôt, par les mains mouillées de Maddison (disons que pour ne pas avoir les mains mouillées sous une pluie pareille, fallait être supersupersuperwoman)... Celle-ci, qui devait la prendre pour une fille abrutie par les gouttes de pluies qui étaient tombé sur sa tête, et qui à chaque fois lui avaient fait perdre des neurones lui fit remarquer que c'était elle... Que c'était Maddison... Et Emily, avec une voix un peu enrouée, compléta la phrase de sa meilleure amie chérie...


- Ma meilleure amie du monde entier ...

Elle tendit les bras avec un petit sourire, comme pour avoir un câlin et réceptionna une Maddison, un peu soulagée, mais quand même toujours un peu inquiète, peut-être pas pour elle, physiquement, mais plus psychologiquement... A cause de l'autre crétin de Michael, ses chromosomes XY à la noix de coco, et sa débilité totale dûe à sa masculinité.


___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Dim 22 Aoû - 1:25

 
- Ma meilleure amie du monde entier…

Emily tendit les bras avec un sourire et Maddison se laissa aller contre elle en la serrant bien fort, ce qui eut pour effet de l'essorer un peu. Et ça ne lui fit pas de mal, puisque cette chère Emy' était vraiment trempée de chez trempée, à un point assez impressionant. Ce qui, en fait, paraissait plutôt normal, vu les litres d'eau qui tombaient du ciel. Avec ça, on aurait eut de quoi désaltérer le continent africain au grand complet. Ou presque…

« C'est bon ma belle, j'suis là… »
 
Maddi' ne pût s'empêcher de sourire à son tour. Elle avait beau être sous la flotte, dans une forêt, avec un terrain de jeu abandonné qui faisait vraiment film d'horreur juste à côté, au moins elle avait retrouvé sa meilleure amie. Et peut-être bien qu'elles allaient chopper une pneumonie pas possible, mais de toute façon qu'est ce qu'elles en ont à faire ? Ça passera bien un jour ou l'autre, nan…?  

Alors que Maddison se détachait un peu d'Emily pour l'inspecter, essayant de voir où ce c*n de Michael l'avait frappée — ce qui n'était pas très simple, étant donné qu'il faisait presque nuit —, elle remarqua, en plus des bleus dus aux coups, qu'elle avait un bout de verre planté dans le pied ! Aïe. Bon, Emy' n'avait pas l'air de souffrir plus que ça, mais quand même. Par contre, au niveau de ses connaissances dans le genre “ Et vas-y que j'te recous le pied ”, Maddi' n'excellait pas vraiment. Après tout, c'était Mily la chirurgienne ici, pas elle. En plus, elle n'avait pas de trousse de premiers soins, ce qui allait être embêtant le pied de Miss Hilton se mettait à saigner beaucoup lorsqu'elle retirerait le bout de bouteille. A moins bien sur, qu'on ne le retire pas. M'enfin, tout ça, c'est dans le domaine "médecine" donc le domaine d'Emily. 

« Dis, c'est pas que je remets en cause le confort de cet arbre, mais on peut aller s'installer dans ma voiture si tu veux… »

Proposa Maddi' à sa meilleure amie chérie. C'est vrai que de s'asseoir comme ça, parterre, sur des racines et tout c'est très sympathique — surtout quand il pleut —, mais en pensant au confort de son énorme 4x4, elle en avait presque mal aux fesses. Presque, hein. 
Ah, et puis il commençait à faire un peu froid aussi. Le chauffage, les gros pulls immondes et le café seraient très sérieusement les bienvenus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Dim 22 Aoû - 11:11

Emily avait ouvert grand ses bras sans rien dire, comme un bébé de 2 mois pour que sa maman le prenne dans ses bras... Sauf que Maddison n'était pas la maman de Mily, juste sa meilleure amie, et aussi, Emily n'avait pas deux mois mais 23 et trois quarts bien tassés, du coup, pour la classe, elle disait souvent 24, enfin tout ça, pour vous faire comprendre qu'elle n'avait pas deux mois... Finalement Maddison la serra à la fois fort, comme pour faire bien comprendre qu'elle était là, et que ça présence était rassurante, sans pour autant lui compresser la cage thoracique jusqu'à la mort... Oui, sa cage thoracique avait déjà assez souffert pour aujourd'hui sous les coups d'un certain avocat qui allait se retrouver du mauvais côté de la barre si elle décidait de porter plainte. Okay, ça n'était pas du tout son style, et de toute façon, un proverbe Grantient (ndlr : Richard Grant) dit : "On peut obtenir la justice pour les autres, mais jamais pour soi"... Alors à quoi bon se battre contre un avocat de génie qui voudra certainement assurer sa propre défense et qui n'avait jamais perdu un procès de toute sa vie... Il était imbattable et était surnommé par les médias "Ace Attorney" ou "L'avocat du diable" (ouh ouh ouh, ils ont du se creuser la tête pour trouver de tels jeux de mots à la noix de coco). Enfin bref, tout ça pour dire qu'elle ne porterait pas plainte, mais que ça serait avec plaisir qu'elle irait lui corriger le portrait avec deux ou trois gros bras qui lui servaient d'amis... Allez au hasard... Grant, Donovan et .... Reiben ou Johnsone xD. Eux ils étaient chouettes et musclés alors... Elle ferait entraineuse de gens pendant deux semaines, et après l'armée irait attaquer ce pauvre enfoiré... D'ailleurs si Maddison se joignait à eux, ça pourrait être sympa... Bon, on ne va pas recruter des gens avec des panneaux "Butez ce connard de Michael Davis", d'ailleurs si elle voulait, elle serait allée toute seule, mais elle avouait qu'après sa non possibilité de défense face à lui, elle se sentait complétement naze.

Maddison se sépara un peu d'elle, histoire de l'inspecter et semblait être déçue de ne rien pouvoir voir à l'oeil nu, enfin pas déçue non plus mais bon. Voilà, quoi. Elle n'avait qu'une ou deux traces de griffures, quelques bleus de ci de là, mais rien de très voyant... Ah, si, un morceau de verre, bien planté dans son pied, vous vous souvenez, le bout de bouteille de l'alcoolique. Héhéhé. Donc son pied saignotait, voilà tout. La brune s'étira, et se leva du mieux qu'elle put sur le pied qui fonctionnait encore, et elle s'appuya légèrement sur l'épaule de Maddison, pour se relever sans retomber par terre comme une crotte. Elle leva la tête vers sa Maddi' et répondit avec un mince sourire :


- Si, si. Je vais ruiner tes sièges en cuir et la piscine qui me sert de vêtements, mais bon, je t'en paierais des nouveaux si je survis jusqu'à demain.

Elle échappa un petit rire, et se réappuya contre l'arbre.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Dim 22 Aoû - 22:13

Maddison se rappelait que toutes ses collègues mannequin l'avaient regardée bizarrement quand elle était arrivée avec son gros 4x4, au milieu des minis voitures de sport, tellement plates qu'on se demandait comment faire pour s'asseoir dedans. Maddi' avait de loin préféré s'offrir une vraie voiture, avec laquelle elle pouvait emmener toutes ses copines en week-end et ou elle arrivait facilement à mettre ses vingt mille sacs quand elle allait faire du shopping. Comment vous voulez partir en vacances avec des amies, en plus de leurs valises, dans une Porsche ? Haha, bonne question, hein ? Eh bien la réponse est simple: achetez un 4x4. En plus si vous avez un accident, à moins que ce soit un camion vous êtes sur d'être le/la moins amoché/e. Pratique, hein ?
Alors quand toutes les autres filles passaient en frimant avec leur voitures d'à peine deux mètres carrés — 'fin, j'dis deux mètres carrés au bol, hein ^^ — qui font très "Barbie et Ken vont en ville", ben Maddi' elle arrivait avec son gros 4x4 noir, plutôt dans le style "Action Man va buter les méchants". Et toc. Pis d'abord, Action Man il a des muscles. Et lui c'est un vrai mec au moins, pas comme cette tapette de Ken. Mouahaha, Maddison & Action Man VS Barbie & Ken. Le massacre du siècle.
Enfin bref, tout ça pour dire que Maddi' ne regrettait pas du tout l'achat de ce 4x4, et encore moins le fait d'avoir pris l'option "sièges en cuir". C'est vrai que franchement, entre cuir et moquette-degueu', le choix est vite fait. Et puis le cuir, c'est nettement plus confortable. Surtout pour les parties de jambes en l'air Cool Bah oui, imaginez-vous deux secondes essayer de faire "crac-crac" — pour utiliser ce si beau langage Simsien xD — dans une Porsche. Compliqué… Enfin, sauf si c'est Ken et Barbie dans la voiture. Quoi que, on est même pas sûrs qu'ils sachent ce que c'est... Rolling Eyes

Mais bon, revenons au sujet de base, qui est: Maddison et Emily sous la pluie. D'ailleurs, cette dernière venait d'accepter d'aller dans la voiture en ayant aussi précisé qu'elle allait d'outre en l'air le cuir des sièges. 
Maddison sourit et secoua négativemment la tête, tout en aidant Mily à se relever. 

« T'inquiète, j'ai tout prévu ! »

Répondit-elle tandis qu'Emy s'appuiait sur l'arbre. 
Maddi' lui fit signe de venir et la prit par la taille pour mieux l'aider à marcher. Parce que allez vous amuser à marcher après vous être fait tabasser et en ayant un bout de verre planté dans le pied. Vous allez rigoler. 
Lentement mais sûrement, les deux jeunes femmes se dirigèrent vers la voiture de Maddison. La pluie ne se calmait toujours pas et le vent semblait bien décidé à déraciner un arbre.
Enfin, elles arrivèrent à la porte arrière de la voiture, qui n'était pas verrouillée. 

« Bon, à trois j'ouvre et on fonce dedans. Un… Deux… Trois ! » 



Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Lun 23 Aoû - 8:42

    C'est vrai que du point de vue de Maddison, un 4X4, c'était vraiment pratique, Emily quant à elle, avait préféré opter pour la simplicité en s'achetant, pas une, pas deux, mais trop voitures, comme ça, c'est réglé... Elle avait une Land Range Rover pour les longs trajets, les Week-End avec des copines, les voyages et le shopping. Elle avait également une Ferrari 458 Italie Spyder bien rouge, ça, c'était une voiture de Ken et Barbie, mais généralement, c'était juste pour se la pétêr, avec ses ex's, par exemple, dans le genre : "Tiens, tu m'as larguée... ? Dommage, regarde ce que tu aurais pût conduire si tu avais eut un cerveau l'époque !", mais aussi pour les soirées "huppées" et pour les balades tardives dans les rues au volant d'une voiture classe au milieu des petites voitures toutes pourries autour... Non, ce qu'elle kiffait par dessus tout faire à bord d'une Ferrari, c'était appuyer un grand coup sur l'accélérateur genre "Reeeeeeeeeeeeeeemreeeem", dans une Ferrari, pas besoin de Klaxon, le simple fait de rouler Ferrari fait que les gens autour et les autres conducteurs on envie de se tenir à carreau... Et puis, ces bestioles montaient de 0 à 100 kilomètres en 3,4 secondes hein... C'était pas des tortues... Et enfin, la dernière voiture que possédait Emily c'était... une bmw v8 m3... Non, non, elle n'avait pas gagné au loto. Elle était chirurgienne et travaillait pas loin de 130 heures par semaine, alors ses 35 heures, elle avait envie de dire ahahahaha... Forcément, elle gagnait plus qu'un pauvre externe, qui travaillait 20 heures, et qui gagnait 200 euros par mois, elle forcément, c'était plus 9000. Donc voilà... Niveau argent, elle n'avait pas trop à se plaindre, parce que à la fin, de l'année, sur sa fiche de paie, notre belle docteur Hilton gagnait précisément 118 000€/an NET (c'est-à-dire son salaire tous impôts et taxes compris).... C'est beaucoup, mais en même temps c'est plus que 15 ans d'études et une formation continue après... Donc ça les valait bien.

    Si vous le voulez bien, arrêtons de parler bagnoles, et de parler du sujet qui fâche (c'es à dire, l'argent, et les paies) et reconcentrons nous sur nos deux belles jeunes filles qui ressemblaient un peu à une paire de chaussettes dans une machine à laver, aussi, Maddison prévint Emily qu'elle avait tout prévu, et qu'a trois, elle ouvrirait la porte arrière du 4x4, Maddison tenait vaguement le bras d'Emy, et la deuxième tenait la poignée... Elle entendit son amie faire le décompte, et sans trop réfléchir plus longtemps, se jeta à l'intérieur, tout comme le fit Maddison, cette dernière referma immédiatement la porte derrières elles, et elles s'assirent... Emily posa les paumes de ses mains contre son front et soupira doucement...


    - Je crois que je ne pourrais jamais assez te remercier...

    Ses mains glissèrent doucement sur son visage avant de se replier un peu et de s'arrêter pour cacher ses yeux.

    - Mais comment j'ai pu me tromper à ce point sur son compte... ? Comment ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Mar 24 Aoû - 22:09

A la première phrase d'Emily, elle ne répondit que par un petit sourire. Elle pourrait faire n'importe quoi pour sa meilleure amie, parce que comme je viens de le dire, c'est sa meilleure amie. Et franchement, qui ne tient pas à son/sa meilleure ami/e ? (Y a beaucoup de "meilleure amie" dans ces deux phrases xD) Personne, je sais. Puisque le principe c'est justement ça: tu aimes vraiment cette personne, donc tu pourrais décrocher la Lune pour elle. Enfin, si c'était possible. Parce que pour le moment, personne n'a réussi. Mais qui sait, peut être que dans quelques années, quelqu'un aura la Lune dans son jardin, parce qu'il l'aura arrachée à l'espace. Bon, je sais, il lui faudrait un très grand jardin…
Bref, tout ça pour dire qu'au début, notre jolie mannequin ne dit rien. Mais quand Emy lâcha la phrase qui tue, la phrase que toutes les filles se posent une fois dans leur vie : Mais comment j'ai fait pour ne pas me rendre compte que c'était un con ?!, là Maddison soupira et s'affala un peu plus sur sa banquette arrière, recouverte d'un plastique protecteur. Bah oui, même si elle n'a pas vraiment de problème de fric, pour ne pas dire pas du tout, le cuir ça coûte cher. Et si on peut éviter de devoir repayer tous les sièges arrières, c'est cool. Bon, ok, Mily avait dit qu'elle les payerai si jamais, mais quand même, c'est pas une raison.
Donc, revenons-en à ce fameux sujet : Michael Davis. Franchement, Emily n'était de loin pas la seule à s'être fait avoir sur ce coup là. Maddi' aussi tombait des nues. Pourtant elle le connaissait depuis tellement longtemps qu'elle croyait vraiment que son caractère n'avait plus de secrets pour elle. Mais malheureusement elle s'était trompée sur son compte, et c'était vraiment dommage. 

« Ben comme moi. J'ai passé mes années de lycée avec lui et jamais je n'avait vu ça... »

Répondit-elle avec un nouveau soupir. C'est vrai que généralement, quand on tient à quelqu'un, on faut tout pour protéger cette personne. Et cette fois, pas de bol Mike. Maddison tient cent fois plus à Emily.

« Franchement, ça me dépasse. Il est vraiment trop con... Hum, pour changer de sujet, tu veux du café, un pull sec ?»    






(HJ: Désolé pour le retard et pour le post tout bof-bof...)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Mer 25 Aoû - 10:39

Comment avait-elle pû se tromper à ce point là, comment ne s'était-elle aperçue à aucun moment que Michael Davis n'était qu'un gros con, qui n'en valait pas la peine, et qui ne faisait que jouer avec elle. Pour lui ça avait dû être super, il savait qu'il profiterait de ses bon côtés, il savait qu'il aurait des parties de jambes en l'air, il savait qu'il aurait une jolie petite-amie, il été assuré contre les infidélités, parce que ça n'était pas du tout le genre d'Emily, il faisait ce petit tour de ce fabuleux manège, et dès qu'il en aurait marre de payer sa place (tout ce que Emily dépensait en shopping), il faisait un petit scandale devant, et le forain l'enverrait pêter très loin, il lui suffisait alors de faire semblant de revenir, d'avoir changé et d'avoir envie de refaire un tour de manège, pour passer pour la victime/ Tel était Michael Davis, un manipulateur, un calculateur. Un avocat, quoi. Mais la vérité, c'était qu'il l'avait complètement manipulée, et ça, ça faisait très mal. C'était elle qui manipulait d'habitude, et elle qui avait un sens incroyable pour remarquer justement quand les gens se font manipuler... Il s'était servi d'elle comme d'un pantin, sans qu'elle ne remarque rien... Elle se sentait tellement idiote d'avoir pu croire à quelque chose de sérieux entre eux, elle se sentait idiote d'avoir pu faire des projets avec lui, elle se sentait idiote d'avoir pu imaginer que depuis le début, c'était l'homme qui lui fallait... Non, ce Michael Davis n'était pas l'avocat du diable, mais le diable en personne.

Un manipulateur pervers, en plus, parce qu'il ne se contentait pas de la manipuler à son insu... Il la manipulait, pour mieux pouvoir la détruire ensuite... Comme si sa confiance en lui était un chateau de cartes, qu'il ajoutait des cartes avec elle, au fur et à mesure, et que lorsque ce château allait enfin être terminé... Il avait allumé un ventilateur à côté. Et finalement, si il n'avait pas allumé ce ventilateur, mais qu'il avait simplement soufflé... Elle serait sans doute toujours aux côtés de son tortionnaire, pleurnicheuse, souffreteuse, à se répéter que tout est ma faute… à confondre aveuglément amour et dépendance. Dans sa tête, elle avait besoin d'un homme, parce que dans sa tête, la sécurité que pouvait apporter un homme n'était pas du tout comparable à celle d'un flingue, la présence rassurante, et les bras protecteurs, juste ça.... Et elle avait cru en ce tas de merde... Putain, mais c'était pas croyable cette histoire.

Emily écouta le discours de Maddison qui s'appuya sur ses sièges en cuirs recouvers de plastiques, elle s'installa de la même façon, apparemment, elle s'était faite avoir elle aussi, parce qu'elle était tombée de haut également.


- Mais merde... Mais merde... Mais merde !

Pensa-t-elle à voix haute, mais lorsque l'opportunité d'avoir un pull sec et une tasse de café se présenta, elle hôcha la tête...

- Maddison, je t'aime <3.

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Mar 31 Aoû - 21:06

HJ:
 

C'est vrai qu'au début, elle avait eut de la peine à croire ce qui s'était passé. C'est Michael qui l'avait mise au courant de son "dérapage" en lui laissant un message sur sa boite vocale. Elle avait juste halluciné en l'entendant, et à un moment, elle avait sérieusement crut à une blague. Mais malheureusement, ça n'en était pas une. (En même temps, quel genre de meilleur ami vous fait des blagues style: Oh mon Dieu, j'ai tabassé ma copine. Hahahahahaaaaa c'était pour riiiiire !
Tout ça, c'était bien réel. Elle était effectivement dans sa voiture, au milieu d'une aire d'autoroute, sous une pluie dilluvienne, trempée jusqu'aux os et avec une Emily encore plus mouillée — si c'est possible — dont certaines parties du corps sont pleines de bleus. Merci qui ?..
Bon, si on enlève les bleus d'Emy et le côté un peu glauque de l'addition : pluie torrentielle + aire d'autoroute déserte + vieux terrain de jeu, ça pourrait être rigolo. Bien au chaud dans le 4x4 avec du café et des gros pulls… C'est pas si mal.  

Ah, d'ailleurs en parlant de ça, Maddison se retourna pour fouiller dans le coffre depuis son siège sur la banquette arrière (contorsion niveau 2). Elle attrappa trois pullovers, un thermos de café et un linge, pour sécher un peu leurs cheveux... Et tout le reste de leur corps en fait.  

- Maddison, je t'aime <3

Notre jeune mannequin sourit et tendit le linge ainsi qu'un pull à Mily. Michael l'avait bien dans les fesses, il avait perdu une fille en or. 

« Je t'aime aussi <3 . Pis j'aime le café brûlant aussi ^^ »

Répondit-elle en se servant du café. Elle en but une gorgée et le liquide super chaud lui crama la gorge. Mais qu'est ce que ça fait du bien ! 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi'] Dim 5 Sep - 9:18

N'importe qui aurait eut du mal à deviner qu'un jour Michael deviendrait le genre de mec complètement neu-neu qui s'amuse à taper sur les gens qui lui sont proches.... Mais bon, c'est la vie, et les gens ne deviennent jamais ce que, vous, vous avez envie qu'ils soient. Donc... Fatalement. Emily et Maddison tombaient de haut. Michael était pourtant si beau (voyez, aucun rapport), si gentil, si serviable, si aimant.... Et si con ! Putain mais qu'est-ce qui lui était passé par la tête là... ? Ces putains de troubles de la personnalité ? Putain de putain de putain ... (Oreilles chastes, s'abtenir !) ... Incroyable ... Mais pourquoi est-ce que ce mongolien, ce blaireau, cet abruti, ce fameux crétin qui devait descendre tout droit d'Hilter (ou pas d'ailleurs)... Elle était tellement sur les fesses.. C'était limite si elle n'avait pas eu envie de lui dire : "Vas-y cogne ! cogne ! Fais sortir cette putain de rage, ce dégout et ce mépris que tu éprouve envers ton putain de père à la con. Vas-y frappe, frappe, alors que tu t'étais juré que jamais jamais jamais tu ne lui ressemblerais. En fait, Michael, tu es exactement comme lui, un raté, un nul, et un sacré salopard...", mais avant même qu'elle ne puisse le dire, il frappait tellement fort dans sa cage thoracique que sa respiration avait été coupée. Elle avait ensuite congédié ce petit fils de.... son père, et comme il avait refusé, elle, était partie loin de ce petit mongol. Et voilà que maintenant, elle était face to face avec sa meilleure amie, avec de gros pull, un thermos de café bouillant et surtout... une personne en qui elle pouvait avoir une totale confiance, parfois même aveugle. Si elle lui disait de se jeter d'une falaise... Oh, peut-être pas quand même xD.

« Je t'aime aussi <3 . Pis j'aime le café brûlant aussi ^^ »

- Ah... Si tu le ...

Elle fit, à son tour glisser le liquide brûlant dans son oesophage, et poussa un long soupir :

- Moi aussi j'aime çaaaaa.

Elle sourit, et puis s'auto-essora son débardeur, le seul truc qui l'avait maintenue en vie jusqu'à l'arrivée de Wonderwoman, et enfila un des pulls que lui passa Maddi'. Gros soupir de soulage, tout cela était enfin fini... Enfin presque. Il lui restait un bout de verre dans le pied, et à congédier une bonne fois pour toute ce fils de .... son père (deuxième fois xD), chez ... son père (? XD). Elle frictionna ses cheveux contre le linge que lui prêtait Maddison, histoire de ressembler un peu moins à un chien mouillé pas essoré.

- Mais je t'aime encore plus =D !

___________________________
Je fais partie des murs ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi']

Revenir en haut Aller en bas

Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Quelle...Galère...Fait...Trop...Froid [PV Maddi']
» Trop froid pour être dehors. [Autumn ]
» Comment ça, il fait trop froid pour se baigner ? Pv. Penny
» Bouhaha il fait drôlement froid :O [PV]
» Vous m'avez fait trop mal.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les terrains de jeux-