AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

What are you doing, here? | Colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: What are you doing, here? | Colin Mar 19 Aoû - 21:23

... ... ...
What are you doing, here?




∞ ft Colin Lazario

La collaboration interagence n'avait jamais été son fort. Pourtant, il semblerait que ses supérieurs hiérarchiques se fassent un malin plaisir à l'envoyer en première ligne, quand ils n'avaient d'autres choix que de travailler avec ces joueurs de bas étage qu'était le Fbi, voir carrément le Ncis. Son avis pourtant tranché sur la question était passé sous silence, comme ne comptant pas. Sabrina était quelqu'un qui travaillait mieux seule, même en duo elle n'appréciait que rarement. Pour la simple et bonne raison qu'elle avait apprise à travailler sans personne d'autre. Laborantine de formation, sa seule compagnie pendant de nombreuses années n'avait été que des machines bruyantes ou des collègues bien occupés. Enfin, à force de côtoyer ces agences, elle avait fait de nombreuses rencontres. Certaines drôlement agréables, d'autres beaucoup moins. Sa franchise à toute épreuve faisait des ravages, soit on adhérait, soit on dépréciait. Elle s'en moquait. Du coup, peut-être pensait-il que l'envoyer ferait mieux passer la demander de l'agence, qu'un parfait inconnu brute de décoffrage comme l'avait été une fois un de ces collègues? Peut-être. Devoir se rendre au Ncis pour demander leurs appuis sur des actions à mener sur un navire américain, c'était selon elle, humiliant. Il fallait vraiment qu'ils n'aillent trouvés d'autre alternative, mais on devait agir au plus vite. Des centaines de vies pouvaient être menacée, on pouvait dès lors ranger son ego au placard. Poussant un soupir sonnant, la brunette avait attrapé le dossier de demande que lui tendait son supérieur depuis près d'une minute, la fixant dans les yeux. Se relevant derechef, elle attrapa sa veste qu'elle jeta sur ses épaules et saisit ces clés. Signifiant sans lui accorder la moindre parole, la moindre attention qu'elle acceptait d'aller faire le pitre pour amener leurs réclamations. Soi-disant tout avait été arrangé par vidéoconférence, bizarrement elle en doutait. Wait and see....

L'agente de la Cia avait grimpé dans sa voiture, prête à affronter une marée humaine parce que évidemment c'était l'heure de pointe. La patience n'était pas son fort non plus. Laissant rouler le véhicule, tournant dans les rues vers l'heard Quarter, elle se disait qu'elle devait vraiment avoir tiré le mauvais lot. Dire que certains de ses collègues se prélassaient sur des plages, pour observer et traquer des suspects. D'autres étaient en mission d'infiltration dans les pays de l'est. Enfin, elle ne devait pas bouder, elle avait eu aussi son petit moment de catimini en s'infiltrant dans un groupuscule, aujourd'hui démonté. Cela s'était clôturé il n'y avait pas si longtemps que ça, deux à trois jours à peine. On ne pouvait dès lors pas la renvoyer à un autre travail intéressant, si vite. Surtout que son rapport n'était même pas encore rédigé complètement. La bonne blague, après plus d'un mois en sous-marin et quasiment autant à amasser toutes les infos, elle en avait des choses à coucher sur papier. Glissant ses lunettes solaires sur son nez, elle finit par atterrir au Ncis, tendant son badge de la Cia pour passer la sécurité. Le plus vexant? Le haussement de sourcils étonné du gars à l'entrée, qui lui donna envie d'envoyer une réplique bien salée. Deux à trois pas, le sas métallique. À contre cœur, elle tira les armes et recharge de sa ceinture, elle releva également la jambe pour déposer son couteau dans le bac réservé aux dépôts, ou aux choses à déclarer. Voilà qui en étonna plus d'un à nouveau. Pourtant, il y avait un bon nombre d'agents féminins dans ses lieux, elle avait le souvenir de Ziva, une redoutable adversaire qu'elle avait apprécié combattre pour le plaisir. Un de leurs directeurs l'était également. Mordante mais juste. Elle plaça sur son chemisier le ridicule badge visiteur, se dirigeant vers l'ascenseur mais elle se stoppa net. Faisant volte-face, elle plongeant son regard noisette dans celui du vigile.


-Hé, je les veux intact quand je sors. Tu ne les touches pas !

La dernière fois, son couteau passait d'une main à l'autre et des traces de doigts salissaient toute la crosse de son arme de service. Une fois, pas deux! Son regard était momentanément glacial, il hocha la tête. Sabrina ne mit pas très longtemps à atteindre les bureaux directoriaux, tendant sa demande après un échange de politesses et de bonne manière. Pour une fois, on ne lui avait pas menti, tout avait été arrangée. La brune prit donc note mentalement de tout ce qu'il allait pouvoir faire. Parfais, ils pourraient mettre leurs plans en action en collaborant ensemble dès le retour d'une équipe. Elle avait hoché la tête, elle transmettrait. On lui donna également des plans du bateau, la liste des noms, ect...Tous des éléments qu'elle aurait pu avoir seul mais s'était encore plus simple comme ça. Un hochement de tête, elle prenait là tangente s'étant mis d'accord sur la suite des évènements. Demain matin, ils se rejoindraient à l'aéroport pour prendre un hélicoptère qui les lâcherait proche de leur cible. Descendant les escaliers, une silhouette masculine sembla attirer son regard. D'abord, elle pensa rêver mais ses prunelles noisette semblaient le reconnaitre. Serait-ce Colin? Les années s'étaient écoulées depuis qu'elle n'avait plus vu son cousin mais il lui ressemblait, en plus vieux. L'âge l'aidait pas trop mal. Voulant vérifier, elle lui emboita le pas, se pressant pour le rattraper dans les escaliers alors qu'il descendait elle ne savait où. Sa seconde question eut une réponse, il se dirigeait vers les salles d'entrainement entrant même dans le vestiaire des homme. Elle entendit quelqu'un le saluer, c'était bien lui. Que-ce qu'il fichait au ncis? Lui? Bon Dieu, l'occasion était trop surprenante que pour la laisser filer. Ni une, ni deux l'agente était rentrée dans le vestiaire. C'était celui des hommes et alors?

-Colin?

Attendant que le jeune homme fasse volte-face, elle enchainait déjà.

-Bon Dieu, mais qu'est-ce que tu fiches ici?

L'hôpital qui se foutait de la charité sur le coup. La honte? La gêne? Elle ne connaissait pas. Mais peut-être serait-il temps qu'elle regarde s'il y avait des agents dans la place. Si c'était le cas, elle fera avec. C'était pas comme si, elle n'avait jamais vu d'homme nu ou se changeant.

© .JENAA

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: What are you doing, here? | Colin Mer 20 Aoû - 20:35


Le travail d'équipe c'était pas ce qui qualifiait Colin, bien qu'il était très doué pour travailler avec les autres et qu'il aimait beaucoup parler, il était plutôt égoïste en ce qui concernait le travail. Il faisait souvent seul ce qu'il y avait à faire, et les autres avaient des fois du mal à suivre son avancement. Mais il travaillait dessus, il le jurait. C'était comme pour les rapports, il était souvent le premier à le rendre, ce qui rendait la tâche plus compliquer pour les autres, car ils avaient l'impression du coup que Colin faisait soit tout pour être considérer comme le meilleur, ou alors qu'ils étaient pas assez rapide, ce qui n'était pas le cas, Colin avait toujours été dans les premiers de la classe et cela ne changerais pas. C'est ce qu'il se dit en regardant sa dernière feuille de son rapport d'arrestation. Un droguer qui avait tuer un marines et sa femme pour leur voler de l'argent. L'affaire avait vite été résolue mais non sans casse. L'un des collègues de Colin avait été légèrement blessé, un petit coup de couteau sur le bras et Colin avait dut cogner le type, chose qu'il n'aimait pas faire, du coup, évidemment il avait dut se faire un bandage. Il n'avait jamais été très solide au coup. Ses soeurs pouvaient en témoigner. Il était loin d'être le dernier pour tout faire comme les autres, mais il était toujours le seul blessé, car il était le plus fragile. Il l'avait toujours été. Il finit par poser sa signature sur la feuille. Il referma le dossier et prit bien soin de le mettre correctement sur son bureau pour le déposer en soirée ou le lendemain, pour laisser du temps aux autres. Maintenant qu'il avait finit, il décida d'aller faire un peu de sport. Quelques minutes de courses et de saut à la corde ne lui ferrait pas de mal. Et puis, il fallait l'avouer, Colin était un gars bien fait, mais qui ne laissait rien voir. Il n'aimait pas vraiment se montrer et à cette heure-ci il savait qu'il n'y aurait personne.

Il se leva, laissa sa veste sur son dossier de chaise, ainsi que son arme dans son casier et ne prit que son téléphone et ses écouteurs. Il marcha donc vers les escaliers pour descendre ensuite les escaliers. Il avait mit ses écouteurs et sa musique dans les oreilles. Il aimait cette sensation de liberté. Il n'entendit pas la personne qui venait de le reconnaître. Il entra dans les vestiaires, salua deux trois collègues, puis il retira son polo gris et laissa donc apparaître un t-shirt noir plutôt moulant et le mettant en valeur. Son jean traînait légèrement par terre sur des basquettes Nike blanche, style Jordan. Il secouait légèrement la tête de manière à se laisser emporter par la musique lorsqu'il entendit son prénom. Il fit volte face pensant voir un de ses collègues, mais en faite ce fut Sabrina. Sa cousine. Le choc. La dernière fois qu'ils s'étaient vue, ils n'étaient que des enfants, enfin Colin surtout. Il eut un peu de mal à la reconnaître mais c'était bien elle. Elle lui demanda ce qu'il fichait ici. Il retira ses écouteurs et lui dit en arquant un sourcils et en la fixant de ses yeux vert :

"Heu tu veux dire qu'est-ce que je fais dans les vestiaires pour mec ou au NCIS ? Non parce que théoriquement c'est toi qui n'est pas dans tes droits. Tu es une femme...jusqu'à preuve du contraire."

Colin était toujours en mode perplexe avec Sabrina. Il l'avait toujours coller car il la trouvait "cool", courageuse et pleine de fougue, tout ce dont il avait toujours rêver être, le genre de bad boys au féminin, cependant, lui il avait toujours trop suivit les règles et il n'avait pas donc pas put être comme elle. Il était content de la revoir, il le lui fit remarquer d'ailleurs :

"Tu sais ça me fait plaisir de te revoir."

Oui car la dernière fois qu'ils s'étaient vu Colin était encore un adolescent, voir un préadolescent, et il ne se souvenait plus vraiment pourquoi ils s'étaient perdue de vue. Colin avait toujours été dans les pattes de Sabrina et il se souvenait du fait que cela ne lui plaisait pas tout le temps. Il lui demanda ensuite :

"Qu'est-ce que tu viens faire ici, au NCIS ?"

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: What are you doing, here? | Colin Ven 22 Aoû - 21:10

... ... ...
What are you doing, here?




∞ ft Colin Lazario

Le culot. C'était cette audace, cette impunité excessive qui renversait les gens. Dans le monde, il y avait différentes catégories de personnes. Ceux qui n'osaient jamais rien, qui regardait passer les choses en se disant qu'il n'aurait jamais osé et ceux qui était tout l'inverse. Dont le leitmotiv était de le faire et de voir après. Pour Sabrina, aujourd'hui, cela lui conviendrait à merveille. Y aller à l'audace ne l'avait jamais dérangé. Puis, ce n'était pas quelques regards réprobateurs qui réussiraient à la faire changer, là où avait échoué un bon nombre de personnes. C'était sans mâcher ses mots et en grande pompe qu'elle avait conversé avec la rouquine qui dirigeait le Navy Yeard. Il fallait avouer que cette femme avait dû répondant et cela lui plaisait. Il faut croire qu'elle aimait les défis. Les derniers détails de cette collaboration forcée, élaborée, elle avait voulu pendre la tangente. Emettant la subite envie de regagner l'agence et terminer, accessoirement, son rapport de mission. Malheureusement pour la brunette allergique à l'administratif, il ne se ferait pas tout seul. Alors qu'elle pensait à la manière dont elle allait formuler sa rédaction, du mouvement avait attiré son attention. Pourquoi? Comment? Elle n'en savait strictement rien. La seule chose c'était que son regard noisette s'était posé sur une silhouette masculine qui lui semblait familière. Analysant un peu plus ce jeune homme, quelques traits de son visage semblèrent allumer un souvenir enfoui dans sa mémoire. Profondément même, il était vieux de presque vingt ans. L'image d'un jeune garçon, maigrelet et vif imprima sa rétine, avant de se superposer à l'agent devant elle. Se pouvait-il vraiment que ce brun soit son cousin? Pour elle, s'était une hérésie pure et simple. L'agente de la Cia avait beau ignorer complètement ce qu'il était devenu, elle ne le voyait pas travaillant dans les forces de l'ordre.

C'était un peu la poêle qui se moquait du chaudron quand on savait que rien ne la prédestinait à atterrir sur le terrain, en commençant avec les éprouvettes. Voulant confirmer son impression, elle l'avait suivi droit dans sa direction. Il fallait qu'elle ôte le doute de son esprit, qu'elle aille une réponse à cette question, apparue en filigrane dans sa mémoire. Dans une mine interrogative, Sab' avait suivi Colin jusqu'au vestiaire des hommes. De toute évidence, c'était pour se changer avant d'aller au sport. Des collègues le saluèrent, elle eut sa confirmation et un choc. C'était lui? C'était... Irréelle. Ni une, ni deux, elle n'avait pénétré dans l'espace réservé à la gente masculine, sans le moindre remords ou la moindre excuse. Elle finit par l'interpeller alors qu'il se dévêtait, lui faisant aussi réaliser à quel point les années étaient passés depuis ces réunions de famille ou il était un gamin collant. Il était un homme, jeune encore mais tant mieux pour lui. Futur tombeur? Pas son problème, sans prendre de gant, elle lui demandait ce qu'il fichait ici. Notons l'ironie pour une femme qui n'était pas là où elle devait l'être. Son comportement avait fait retourner quelques têtes interloquées. Plusieurs agents étaient effectivement présent, occupé de se changer. S'il y avait bien des torses nus, ou quelques boxers en vision, heureusement ou malheureusement, tout dépendait du point de vue, tout le monde était habillé. Son cousin reprenait la parole, alors qu'elle gardait son regard tourné lui comme ne semblant toujours pas y croire. Comme si elle essayait de se dire que oui c'était bien la même personne et qu'il était agent du Ncis... Perturbant. Un sourire amusé naquit sur ses lèvres. Non c'est vrai, elle était une femme? Bah ça alors il était temps de lui dire à son âge.


-Oh ça va, je sais que je suis dans les vestiaires des hommes. Ce n'est pas comme si je n'avais jamais vu un bout de peau. Ils n'ont pas à la jouer pudique, je ne suis pas là en voyeuse. Ouhhh quoique sous cet angle je trouve le Ncis plein de potentiels... La moue sur son visage voulait tout dire, mais l'éclat dans ses yeux était rieur. Peut-être que sous cette couche de compliment, les ego des autres mâles présents se gonfleraient et on lui foutrait la paix le temps qu'elle termine cette conversation. Plus sérieusement, elle replongea son regard dans celui de Colin. Bien sur que je veux dire au Ncis. Toi au Ncis? Who, je m'en remets pas...

Néanmoins sous cette vérité toute franche, la réplique de Colin faisait réflexion, c'était vrai, elle manquait à tous ces devoirs. Au comment ça va ? La petite famille et tout et tout mais bon, c'était la première chose qui lui était sortie des lèvres. Mais oui, elle était forcée de constater que cela lui faisait plaisir de le revoir. Elle avait coupé les ponts, volontairement ou non, avec beaucoup de personnes en choisissant son métier mais revoir son cousin était plaisant. Elle l'aurait bien pris dans ses bras ou fait une accolade un peu plus chaleureuse mais le vestiaire des hommes ne s'y prêtait pas. De plus, elle était sûre que cela serait forcément mal interprété par toute personne visualisant cette scène.

-Ça me fait aussi plaisir de te revoir... Qu'est-ce que tu as grandi dit donc. Je me souviens encore du gamin que tu étais. Combien de temps cela fait? Dix ans? Un peu plus.

Oui longtemps certainement. Le temps en tout cas semblait peu important aux yeux des agents présents dans le vestiaire et qui aimerait pouvoir reprendre ce qu'ils étaient occupés de faire : Se changer. C'était vrai qu'elle semblait facilement oblitérer leur présence mais ce n'était certainement pas le lieu pour parler de ce genre de chose. C'était totalement décalé. Ah évidemment, si elle était perturbée par la vision de ce jeune homme ici, c'était identique pour lui. Sab' n'avait jamais parlé de son travail classé secret défense à sa famille, il n'avait jamais été dans le secret. Elle pensait que c'était la manière la plus sure pour que leur vie ne soit pas en danger par sa faute. Le nombre de ses ennemis ne pouvant qu'augmenter, chaque jour. Pouvait-elle réellement lâcher qu'elle travaillait elle aussi pour le gouvernement dans cette place? Non, certainement pas. La brune aurait même pu parier qu'elle avait l'accréditation la plus haute de cette population emplie de testostérone. Son regard balaya les environs, semblant considérer les actes. Elle fit un pas en arrière, sa main droite dans un geste assuré montra la direction de la porte.

-Je suis venue m'entretenir de quelques informations. Très très évasif. En demandera-t-il plus? On verra bien. Bien que converser avec toi en plein milieu de ce vestiaire ne me dérange pas le moins du monde, je crois que tes collègues préféreraient que je sorte. Je t'attends dans le couloir.

En espérant qu'il daigne venir lui parler, elle supposait que oui. En parlant de gène, c'était parfaitement vrai. Si d'autres auraient pu sentir le rouge leurs monter aux jours, ou être constellée de plaques sous le coup de la bouffée de stress, elle pas du tout. Son visage était parfaitement impassible et pale. Sortant dehors, elle referma la porte portant son regard aux alentours, voyant au loin la salle d'entrainement qu'il avait. Eh ben quand on voyait le pauvre attirail que pouvaient se payer les défenseurs des marines, c'était affligeant. Même la plus petite des salles de la Cia était au moins trois fois plus grande. Elle bougeait la tête, d'un signe désespérer alors que la porte revenait dans sa direction.

© .JENAA

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: What are you doing, here? | Colin Dim 24 Aoû - 17:33



Colin n'en revenait toujours pas. Sa cousine était là devant lui. Bon ok, heureusement elle n'était pas entrer lorsqu'il était nu, ou sous la douche ou en boxer, là il aurait virer au rouge directement et ne s'en serait jamais remis. Bien évidemment il avait déjà vu une femme nue, il s'était déjà mis nu devant une femme, mais devant sa cousine ? Non ! Et jamais il ne le ferrait. Ce n'était pas son style. Le jeune homme écouta sa cousine, lui dire que c'était bon, qu'elle avait déjà vu un bout de peau et que ce n'était pas si qui allait la rendre malade. En gros ça donnait ça il sourit, il la reconnaissait bien là. Il lança un regard vis à vis de ses collègues, certains avaient apprécier le compliment et ne se gênaient plus pour se changer. Il roula des yeux et fit ensuite à sa cousine :

"Bah oui je bosse ici, depuis quelques mois maintenant. Je te reconnais bien là avec tes compliments, et je vois qu'ils ont mordue à l'hameçon, moi tu ne m'auras pas comme ça."

C'était marrant le temps n'avait rien changer. Elle était toujours la même. Et pourtant il ne savait pas ce qu'elle faisait ici. Il avait bien vu son badge visiteur, mais maintenant il se posait tout un tas de question. Elle lui dit que c'était fou que cela faisait longtemps. Elle supposa que cela faisait 10 ans, il sourit et fit :

"Non, onze ans, mais tu n'étais pas loin.  Beaucoup de choses ont changé tu sais."

Oui c'était le moins que l'on pouvait dire. Sarah avait eut un fils, son père était mort et sa mère n'était plus infirmière. Le temps avait laisser des traces. Colin avait grandit, changé, mais il avait également des cicatrices qu'il gardait pour lui. Toutes ces années sans qu'elle ait été là, il avait perdue son modèle et personne ne l'avait sus. Mis à part lui même. Elle avait même louper sa première petite amie. Par la suite, Sabrina lui dit qu'elle l'attendait dehors. Il sourit et fit :

"Hein ? Heu oui. J'arrive."

Il renfila son t-hsirt, ferma son casier et sortie pour la rejoindre. Elle semblait pensive. Lui aussi, il en savait pas comment faire, ni quoi dire. Cela faisait si longtemps. Il se passa une main dans ses cheveux brun clair et lui dit ensuite :

"Alors qu'est-ce que tu devient ? Pourquoi tu es venue au NCIS ? Tu bosses pour qui ?"

Colin n'avait pas perdue sa curiosité avec le temps, et cela lui valait toujours autant d'ennuis. Le jeune homme qu'il était devenue avait déjà était enlever deux fois, torturer et mis en mauvais état. La première fois il ne s'en souvenait pas, il était encore patrouilleur pour la police locale, et avait été droguer au point de tout oublier. La seconde fois il s'en souvenait plutôt bien...même si la femme qui lui avait fait ça était introuvable. Il ne voulait pas l'inquiété avec ça, même si certaines douleurs étaient encore là. Le jeune homme croisa ses bras et attendit la réponse de sa cousine. Puis il lui demanda ensuite :

"Pourquoi tu as couper tout les ponts comme ça du jour au lendemain ! Tu sais que j'ai jamais compris ce qui s'était passer. J'étais un gamin, je n'avais que 13 ans et tu es partie, je me suis sentit vraiment mal tu sais. Tu peux me dire ce qui s'est passé maintenant qu'on est adulte ?"

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: What are you doing, here? | Colin Jeu 11 Sep - 10:10

... ... ...
What are you doing, here?




∞ ft Colin Lazario

La collaboration avec d'autres agences que la sienne, n'étaient absolument pas son fort. Généralement la brunette y allait avec des pieds de plombs et un entrain proche du zéro. C'était limite si ce n'était pas sa Jauche d'animosité qui se mettait en route. Pourtant, elle n'avait pas que des mauvais souvenirs du Ncis, bien au contraire. Il y avait Anthony, un partenaire de plusieurs nuits, Lucy, une amie qui avait débarqué chez elle en forçant sa porte et Gibbs, à sa manière. Même s'il fouillait trop à son humble avis. En soi, si on lui aurait dit ce matin qu'elle allait recroiser son cousin au détour hasardeux d'un couloir, Sabrina ne l'aurait jamais crus. Elle aurait même ri au nez du sombre idiot qui lui aurait dit ça, mais cela l'aurait fait venir plus vite. C'était pour vérifier ce qu'elle prenait pour une hallucination qu'elle avait suivie le mouvement, passant l'indécence de son statut de femme, pour pénétrer dans les vestiaires des hommes. Évidemment cette rentrée remarquée d'une digne représentante de la gente féminine, fit des remous et Colin ne manqua pas de le lui faire remarquer. Il ne restait donc plus qu'à jouer sur la corde sensible, avant que l'un de ces mâles ne décide soit d'appeler la sécurité ou de la mettre dehors. Ouh rien qu'en y repensant, elle aimerait tellement voir essayer ça, qu'elle puisse le mettre au tapis avant qu'il n'aille eut le temps de dire ouf. Fierté et ego titillé, les choses purent reprendre leur court, elle put en revenir à sa discussion avec le jeune homme et surtout ce qu'il faisait là. Elle ne le voyait tellement pas dans les forces de l'ordre, tellement pas dans ce style de métier. Comme quoi les choses avaient changé avec les années, bien plus qu'elle ne pourrait l'envisager. Très vite, les observateurs de cette scène irréelle retournaient à leur occupation, elle pariait même que certains en faisaient plus que nécessaire. Oh bah si c'était une invitation à se rincer l'œil, elle ne se gênerait pas mais elle avait autre chose sur le feu là : son cousin. Sa réaction la fit esquisser un sourire eh bah quoi, ça avait marché comme technique non? C'était bien le principal, ne pas avoir des problèmes, même si elle était contente de revoir un membre de sa famille elle n'était pas d'humeur à se faire engueuler par des personnes dans le bas de l'échelle des agences gouvernementales. Ainsi donc Colin travaillait ici depuis quelque temps, quel revirement. Un sourire revient sur sa dernière répliquer, choisissant ainsi de laisser tomber sa question sur son boulot et où le pourquoi du comment, elle pourrait y revenir plus tard.

-J'ai plus d'une carte dans mon jeu, très cher. Mais toi tu me connais, voilà toute la différence.

Un sourire joueur, un sourire provocateur ainsi qu'un éclat de malice brilla dans ces prunelles brunes. Finalement, elle stoppa se trait de sa personnalité, pour revenir vers la réalité, pour reprendre sur le brin de politesse nécessaire à savoir qu'elle était contente de le revoir. Elle avait choisi sa voie, choisit cette solution de tout abandonner pour qu'ils ne courent aucun risque. Il n'empêchait qu'on pouvait être ravis de voir affluer à sa mémoire une part de cette enfance, si douce, si lointain à la fois. Tellement de choses avaient changé entre-temps comme son cousin lui disait lui-même. Oh oui, tellement de chose. Elle en avait vues des pays, des risques, les missions, des attaques terroristes. Elle ne les comptait plus. Lentement la plus âgée hocha la tête en signe d'assentiment, lui donnant donc raison sur ce point. Réalisant enfin que le vestiaire des hommes n'était pas un salon de thé, elle s'esquiva en toute délicatesse, non sans quelques petits piques familiers vers la sortie pour l'attendre. Laissant ces êtres emplis de testostérone tranquille, l'agente de la Cia avait pris la porte de la sortie. Squattant l'entrée tranquillement, laissant son regard vagabonder un peu partout et notamment sur leurs infrastructures pour le moins ridicules face à l'agence. C'était un tout autre niveau, la protection des marines ne brassait pas autant de monde au même endroit. Ils n'avaient pas le même job non plus. La porte qui s'ouvrit la sortit de son inspection visuelle pour se plonger dans le regard de son cousin, tout aussi surprit et mal à l'aise qu'elle. Évidemment, il enchaina sur une foule de questions, sa réponse évasive précédente ne suffisait pas. Elle pouvait lui révéler son appartenance vu qu'il était aussi dans le métier mais elle n'aimait pas crier cela sur tous les toits.

-Je crois que tu n'as pas le niveau d'accréditation suffisante pour que je puisse t'expliquer ce que je fais, en détaille... Cela devrait fatalement lui suffire pour qu'il comprenne un petit peu quel genre de personne il avait devant lui, mise à part sa cousine. Le sérieux ne l'avait pas quitté, elle avait gardé son regard rivé vers lui... J'ai quitté la science et les éprouvettes passant sur le terrain. Je suis venue ici à la demande de la directrice Shepard. Et toi? Comment tu t'es retrouvé ici? Je ne t'aurais jamais imaginé dans les forces de l'ordre? Pourquoi le Ncis?

Bah quoi, il lui donnait une foule de questions, elle voulait le pareil. Bien que noter le paradoxe la brune ne se mouillait pas trop. Moins de précision elle dirait, plus il devrait chercher mais cela ne semblerait pas compliqué du tout. Il trouvera. Évidemment après cette mise en jambe des plus classiques, il fallait évidemment qu'une foule de reproche lui tombe sur le coin de la tête. Toute ces questions, ces pourquoi. Elle savait qu'elle avait agi brutalement, mais c'était pour eux, pour qu'il n'aille pas de problème, pour que ses ennemis à ne pas en douter nombreux a force de jouer des deux côtés de la barrière, ne les prennent pour cible. À l'âge qu'il avait il n'aurait pu comprendre, maintenant sans doute que si. Un soupire lui échappa des lèvres, elle n'avait jamais aimé se faire acculer de la sorte. Généralement sa réplique suivante était mordante, prouvant que la meilleure défense était l'attaque. Néanmoins, Colin ne méritait pas ça, pas du tout. Son regard noisette s'éloigna regardant un combat au corps-à-corps se faire au loin. Elle laissa quelques secondes passer avant de daigner desserrer les lèvres et lui répondre.

-J'ai faits ce qui était le mieux pour vous. Tu ne pouvais pas le comprendre à l'époque, comme tu ne l'avaleras difficilement que maintenant. J'ai choisi mon métier, ce que je faisais de ma vie. J'ai jugé plus sage de ne pas faire de vous des cibles pour m'atteindre. Tu peux comprendre ça? Tu peux l'entendre maintenant? Je n'ai rien eu contre vous et je suis désolé pour ton père, j'ai appris, mais j'ai jugé mieux comme ça. Tu vas me le reprocher? Tu vas continuer de me détester pour ça?

Son regard plongé dans le sien était on ne peut plus sérieux et décidé.

© .JENAA

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: What are you doing, here? | Colin Jeu 18 Sep - 20:34


Colin sourit. Sabrina était toujours la même. Même si les années étaient passer, elle n'avait pas changer au niveau de son caractère. La jeune femme était toujours taquine et provocatrice. Cela se voyait avec ce qui se passait là. Elle cherchait à élevé les esprits dans le vestiaire des mecs. Mais elle avait sut très vite les calmer en les flattant sur leur physique. Colin roula des yeux c'était bien elle ça. Puis elle lui fit signe d'aller dehors, histoire de ne plus gêner. Colin hocha la tête, se rhabilla, enfin renfila son t-shirt et suivit sa cousine.

Là il lui posa tout un tas de questions. Elle lui répondit de manière vague. Comme quoi il n'avait pas le niveau d'accréditation pour savoir la suite de son travail. Il roula des yeux et la regarda droit dans ceux-là. Non mais elle était sérieuse là ? Elle voulait encore le protéger ? Ce n'était plus un bébé ! Il avait 24 ans maintenant, plus 13 ans !

"Non sérieusement, Sabrina...j'ai plus deux ans tu peux me le dire, je ne vais pas aller le répéter, de toute manière je le découvrirais."

Tenta-t-il. Mais il savait très bien que c'était un peu peine perdue. Sabrina le bombarda à son tour de question. Colin croisa les bras et se mit à sourire quand elle lui dit qu'elle ne l'avait jamais imaginer dans les forces de l'ordre. C'est vrai qu'en connaissant Colin enfant, ce n'était surement pas qu'on l'aurait retrouver. Il était plutôt peureux, curieux, mais peureux. Il n'aimait pas la violence et ne savait pas se battre. Bon c'était toujours un peu le cas. Mais au moins maintenant il pouvait battre l'injustice par son badge. Il lui dit donc :

"Bah je suis rentrer dans la police parce que mon père ne voulait pas que je sois comme lui. Alors pour l'embêter je suis rentrer à l'académie de police. Puis ça m'a beaucoup plus, c'était ce que je cherchais depuis longtemps. Je suis devenue patrouilleur à Washington, et mon chef de section m'a dit il y a trois mois de postuler pour le NCIS. J'ai jamais vraiment sus pourquoi il m'avait dit ça. Mais il m'a dit que j'avais mes chances."

Pour quelles raisons, il ne les savait pas. Bref en tout cas il y était maintenant et il allait pouvoir continuer de faire ce qu'il aimait faire. Le jeune homme avait ensuite poser tout un tas de question à sa cousine. Il avait peur de sa réaction, à l'époque, Sabrina ne lui laissait rien passer, et il se disait que rien n'avait changer et que c'était pas parce qu'il avait 24 ans qu'elle ne lui mettrait pas une raclée. Elle serra les dents, il le vit bien. Puis elle lui expliqua. Elle lui parla de protection, que comme ça personne ne pouvait l'atteindre en passant par elle. Mais de quoi parlait-elle ? Elle était quoi, une agente secrète ? A cette idée il sourit durant à peine un quart de secondes, mais plus elle parlait et plus il se disait que c'était surement ça. Il lui dit ensuite :

"Quoi ? Te détester ? Non, je ne t'ai jamais détester. Tu as toujours été ma cousine et mon modèle. Ecoute je ne comprends pas tout, mis à part le faite que tu sembles en savoir plus sur ma vie que ce que tu veux le dire, mais tu es quoi au juste ? Tu ne bosses pas pour le NCIS, mais si tu es ici c'est que tu peux y rester et que tu sais garder des secrets, ce que tu m'as dit me fait penser à un truc, mais si c'est ça...Sabrina tu es du NSA ou de la CIA c'est ça ? Et c'est pour ça que tu ne peux pas en parler ? Tu sais que je ne vais rien dire !"

Colin était une tombe, le nombre de fois où il avait protéger ses soeurs et sa cousine quand ils étaient jeunes en ne disant rien aux parents. Le nombre de fois où d'autres gamins s'en étaient prit à lui pour tenter de connaitre les secrets des copains de Colin. Il n'avait jamais rien dit. Elle le savait. Même la fois où il avait 7 ans et qu'il était rentrer la lèvre et le nez en sang, le t-shirt tout déchirer et qu'il pleurait. Il avait réussit à ne rien dire à propos de la cabane secrète (c'était dans l'arbre du voisin) où était caché le trésor de la petite bande de copain de Colin. Il avait été attrapé par la bande rivale, au départ c'était rien de bien méchant, mais ça avait vite tourner en mauvais jeux. Colin n'avait rien dit aux autres et lui et ses copains avaient put garder leurs trésors. Le petit Colin avait grandit, et son désir de garder contact avec sa cousine était bien plus fort que sa curiosité. Il se frotta le crâne et lui dit au lieu d’insister :

"Bon, tu sais quoi, j'ai deviner, mais je vais faire comme si je ne savais pas. En tout cas, je ne veux plus qu'on perdre contact. On a pas le même nom et on est pas obligé de se faire des bouffes, mais on peu rester en contact, si on ne nous voit pas ensemble à l'extérieur, je serais toujours en sécurité, et tu te sentiras bien mieux. Je pourrais t'épauler comme toi tu le faisais quand j'étais petit."

[hs : désolé pour le retard :'( ]

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: What are you doing, here? | Colin

Revenir en haut Aller en bas

What are you doing, here? | Colin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Colin Crivey
» Colin Powell endorses Obama
» Signature de contrat - Colin Greening
» Le retour de Colin Crivey [LIBRE]
» Colin O'Donoghue as Nólas Hawkfern - [Elfe]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Le N.C.I.S :: Les locaux :: » Les salles d'entrainements-