AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

[Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

J'ai perdu la notion du bien et du mal
♠ Nombre de messages : 119


MessageSujet: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Mar 12 Aoû - 19:41




Léo Willmore
« La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice.  »



who i am

Bonjour ! Je m'appelle Léo Willmore. Je suis né à New York le 14/04/1983 et de ce fait j'ai donc 32 ans. Côté cœur, je suis célibataire, sachant que mon orientation sexuelle est homo qui ne s'assume pas. J'appartiens au groupe Criminels.

Léo est quelqu’un qui a vécu des choses qui l’ont rendu tel qu’il est aujourd’hui. Il y a encore quelques années en arrière on l’aurait décrit comme quelqu’un de sympathique et de jovial, or aujourd’hui il est difficile de vraiment savoir qui il est. Il a revêtu son costume d’homme cruel et méfiant. A la limite de la paranoïa, il a toujours cette foutue impression qu’on manœuvre dans son dos pour l’atteindre et le diminuer, tout ceci est dans sa tête, il le sait, mais il ne peut se défaire de cette impression que tout le monde a forcément une idée derrière la tête. Au-delà de ça, Léo est quelqu’un qui a toujours était intègre et droit, en tout cas dans son passé de militaire, il l’était. Aujourd’hui, il enfreint goulument les lois ne se souciant pas des conséquences, passant au travers des mailles du filet comme un putain de chanceux ou tout simplement parce qu’il en connaît tous les travers. Ayant étudié durant une année le droit, cela fût suffisant pour en connaître les ficelles, il était un peu comme un fantôme dans les méandres de la justice, empruntant les petites routes, évitant les grands axes pour s’échapper par une petite fenêtre isolé que personne n’avait soupçonné. Sous ses airs de gravures de mode, toujours bien habillé, le corps d’un athlète, il cache bien son jeu bien calculé, dans son esprit tout est clair, il est manipulateur autant qu’il en est séduisant. Au premier regard, on sait pertinemment qu’il n’est pas quelqu’un de confiance, et pourtant tous tombent dans le panneau, se laissant bercer par son regard tranquille, par ses sourires espiègles, par ses petites blagues bien placés. Son sens de l’humour en a charmé plus d’une, il aime user de ses charmes pour obtenir ce qu’il désire, tout simplement parce qu’il a conscience de son pouvoir de séduction. Certains diront que c’est un putain d’enfoiré, mais d’autre se prosterneront à ses pieds. Son statut de militaire rend les gens plus attentif, ils sont tout de suite pris d’un profond respect envers lui, tout simplement parce que c’est un statut impressionnant, même si il n’exerce plus depuis plusieurs années, il n’hésite pas à s’en servir à des fins plus que personnels. Que ce soit pour approcher une cible, ou pour draguer.

Mais qui est vraiment Léo, au fond ? Comment le savoir ? Lui-même n’en est pas certain, il n’est pas foncièrement mauvais, il a juste subit et à appris à le devenir. Se montrant sans regrets, tuant pour le plaisir, et il en éprouvant du plaisir, c’était un peu comme faire un tour de manège, l’adrénaline montait en puissance tandis qu’il savait que le looping n’allait pas tarder et quand il sentait le vent frapper violemment sa peau, son estomac se retournant au gré de l’attraction, c’était mieux qu’un orgasme, il avait l’impression que tout était possible, puis le tour de manège se terminait et il se sentait frustré, avec ce besoin constant de recommencer. Avec les années, avec la rage, la haine, il était devenu froid et distant, se moquant de ce qu’on pouvait penser de lui, se moquant volontairement des sentiments des autres, c’était comme ça. En amour, il n’était pas mieux, il se savait attirer par les hommes mais il ne faisait que coucher avec en secret, et sortait en couverture avec des femmes sans jamais les aimer, il vivait constamment sans amour, sans attache, comme un bateau ayant fait naufrage, perdu dans cet océan qu’était la vie, il ne trouvait plus le Nord, et était, semblait-il, condamné à se laisser porter par le vent affronter les aléas de la vie au gré du moment.

Il avait bien des amis, quelque uns, mais personne ne savait réellement d’où il venait, il savait plus ou moins qu’il était militaire avant, cela semblait être dans une autre vie, Léo était secret avec tout le monde, même avec son père. Personne ne le connaissait, pas même lui-même.

 


this my story


Léo a était élevé par un militaire, autant dire qu’à la maison, il fallait être carré. Ses parents n’ont cependant jamais levé la main sur lui ou sur sa sœur cadette, mais le ton était donné, il suffisait d’un écart pour entendre le père de famille élevé la voix, et en général ce n’était pas très bon signe, ça signifiait punitions, chez les Willmore cela relevait d’une privation de sortie à la repeinte du portail de la maison familiale, une vraie corvée pour deux adolescents plein de vie et aimant traîner entre copains après les cours. Sa mère, secrétaire de métier, n’était pas aussi sévère que son mari mais elle n’en restait pas moins autoritaire, réclamant de ses enfants qu’ils soient respectueux et serviable, c’était ce qu’elle leur avait transmis et Léo le restait et ce malgré ses déviances diverses et variées.

Le père de Léo avait toujours beaucoup misé sur la carrière militaire de son fils, au départ il n’en voulait pas vraiment, il avait une adolescence des plus difficile, parsemé de questions, de doutes, de crise identitaire, à ses seize ans il était tombé amoureux d’un camarade de classe, sans trop réellement savoir comment c’était arrivé, il s’était retrouvé à se peloter et à s’embrasser dans sa chambre lorsque son père avait fait irruption, d’une banalité sans nom de se faire surprendre ainsi mais c’était arrivé, autant dire que cette vision ne plut pas au militaire, il eut droit à des réprimandes et puis plus rien n’était pareil, ce fût le point culminant qui brisa la relation père-fils, depuis ce jour même si ils n’en parlaient plus, il y avait quelque chose qui avait changé, le regard de son père était différant, constamment emplit d’un dégoût muet, et ce malgré qu’il soit sorti avec des filles par la suite, cela n’avait pas, semblait-il, effacer cette vision de son seul fils avec un autre garçon. Quoi qu’il en soit, l’autre garçon, n’assumant pas non plus, fit courir le bruit que Léo était un « pédé » et qu’il ne valait mieux pas trop s’en approcher. Cette foutue rumeur parcouru le lycée en aussi peu de temps qu’il n’en fallu pour le dire, c’était trop tard, tout le monde le regardait, tout le monde chuchotait dans son dos, ricanait, et ceux qu’il pensait avoir comme amis lui tournèrent le dos, il était seul. Un soir de solitude, un soir de larmes, de désespoir qui lui fit penser au pire, qui lui fit faire le pire, une lame de rasoir, un poignet tendu et le mal était fait. Il s’ouvrit les deux bras, le sang coula sur le carrelage à petites gouttes pour ressemblait à une marre, il ne s’en rendait pas vraiment compte tant les larmes avaient obscuré sa vue mais il savait ce qu’il faisait, il savait qu’il voulait en finir, par un mot, pas une lettre d’adieu, juste lui et sa délivrance. Mais sa sœur alors âgé de douze ans entra l’air jovial prête à taquiner son frère qui passait un peu trop de temps dans la salle de bain découvrit avec horreur son frère assis dans une mare de sang, à peine conscient. Affolé, elle hurla pour que quelqu’un l’aide, attrapant des serviettes les nouant au tour des poignets comme si elle avait fait ça toute sa vie. Léo passa deux semaines à l’hôpital et deux de plus dans un hôpital psychiatrique. Cette expérience changea à jamais sa vie, ce fût le déclic.

Après le lycée il entra à la fac de droit, y fit une année, mais ce n’était pas vraiment pour lui, les cours l’ennuyait, il ne s’y sentait pas à sa place, alors il suivit les espoirs de son père qui semblait n’éprouvait aucune fierté pour lui, jusqu’au jour où il lui annonça qu’il avait pris la décision de s’engager dans l’armée. Il avait dix-neuf ans. Sa mère faillit tomber dans ses pommes mais son père, pour la première fois depuis des années montra une réelle fierté. Cela suffit à Léo pour aller au bout du processus. Après trois ans en tant que soldat de 1ère classe où il enchaîné les missions à l’étranger, il poursuivit dans le corps des tireurs d’élites, maniant l’arme avec facilité et avec passion, il prenait vraiment goût à ce métier. Il lui fallut quatre ans de plus pour être considéré comme un vrai tireur d’élite, il avait vingt-huit ans. Il n’en profita cependant pas bien longtemps, une mission qui tourne mal et le voilà remercier, comme un malpropre. Viré de l’armée après neuf ans de bons et loyaux service.

Encore un déclic de plus, mais celui-ci parti dans un sens dont il n’aurait pu imaginer, il était déçu, pire, il accumula une certaine haine, il traîna cette foutue haine pendant plusieurs mois, avachi sur son putain de canapé toute la journée il tournait ça dans tous les sens, imaginant des vengeances, se ravisant, y repensant encore et encore. Puis un jour, sans réfléchir, sans plan, juste sur un coup de tête il pris un couteau suisse que lui avait offert son père et se rendit jusqu’au domicile de son commandant, celui qui l’avait convoqué pour lui dire que son contrat se terminait là, qu’il n’avait plus besoin de lui désormais, il avait sonné le plus naturellement du monde à la maison familiale de son ancien commandant et lorsque celui-ci s’était présenté devant lui, tout souriant, Léo s’était approché, lui souriant en retour comme si il était heureux de le revoir, puis lui avait planté son couteau dans le cou, le sang coula à flot, et il ne fallut que quelques minutes pour le voir tomber à genoux dans son sang et il s’était senti foutrement bien, cette adrénaline qu’il avait ressenti lui fit d’abord peur mais il se sentait tellement bien, comme si il était sous alcool, comme si il planait complètement qu’il oublia rapidement la sensation de culpabilité qui voulait monter à la surface.

Cela avait commencé comme ça, puis doucement, il commença à s’en prendre à d’autres militaires, tous ceux qui, dans son esprit, lui avait causé du tort, il se sentait puissant, et cette sensation ne faisait que s’accroître. De plus, il avait des comptes à régler, cette fameuse mission qui avait foiré n’était pas de son ressort, il avait eu l’ordre d’abattre plusieurs cibles dont des enfants et en était marqué à vie, se réveillant en sursaut, tous ces foutus bureaucrates qui se disait militaires mais qui n’était que des grattes papiers allaient payés pour sa faiblesse, il se sentait fragile il n’aimait pas ça, alors il allait payer pour ça aussi idiot cela semblait-il être, ils paieraient. Léo s’en assurerait.

Seulement un an après, il continuait tranquillement ses activités, un meurtre par ci, un meurtre par là mais les médias commençait à s’en inquiéter, parlant d’un tueur en série, Léo devait se montrer prudent, sa vengeance commençait à l’aveuglait un peu trop et il se montrait trop imprudent, ce fût à ce moment-là qu’il fût approché par une organisation un peu curieuse, une femme sur talons hauts dans son tailleur bien ajustée l’aborda alors qu’il faisait son jogging dans le parc, elle lui tendit un petit carton au sigle bizarre, on pouvait juste y lire :

☭AW Unity
Gabrielle Holls
245-968-857

Elle lui indiqua que si elle avait réussi à le trouver, eux aussi ils arriveraient, il ne sut pas sur le moment de qui elle parlait mais après cette rencontre étrange, il fût recontacter et on lui expliqua que le groupe était une entreprise de tueurs à gage camouflé en imprimerie et qu’il était très intéressé par ses capacités et qu’ils voulaient lui apprendre les ficelles et en retour il devrait seulement leur rendre quelques services et il aurait la garantie de ne pas être découvert, Léo accepta sans même vraiment savoir dans quoi il s’engagé. Devait-il se considéré comme tueur à gage ? Les contrats qu’il recevait était payé, donc peut-être que oui, mais il ne voulait juste pas se l’admettre. A côté de ça, il continuait ses petits meurtres, sa petite vengeance suivait son cours mais dorénavant il en avait toutes les clés. Ce fût, ce qu’il appelé l’organisation, qui lui indiqua qu’il devait à présent revenir à la réalité et se trouvait une activité, un boulot, n’importe quoi qui ferait illusion. Léo y avait beaucoup réfléchir, il n’était pas très doué de ses dix doigts, il n’avait toujours eu que l’armée alors autant dire qu’il dû beaucoup se creuser les méninges. Il opta finalement pour coach sportif privé, des heures aménageables au possible, il avait le corps qu’il fallait, et il aimait le sport alors autant dire qu’il s’y retrouvait. Sa vie avait repris son cours, même si elle n’était pas banale et emplit de secret une certaine routine s’y était installée.




behind the screen

Pseudo • Liam sur le forum Smile
Âge • 24 ans
Avatar • Joseph Morgan
Avis sur le forum • Bah c'est le top ^^
Fréquence de connexion • Souvent !
Code du règlement • Ok par Iris   

FICHE PAR ROMANE



Dernière édition par Léo Willmore le Mer 13 Aoû - 20:09, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Mar 12 Aoû - 19:45

Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Mar 12 Aoû - 20:54

Bienvenue à toi Léo et bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Mar 12 Aoû - 21:06

Re-bienvenue et bon courage pour ta fiche

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Mer 13 Aoû - 11:26

Encore un méchant!!!! C'est l'invasion!
Mais un méchant bien sexy^^

Amuses toi bien avec nous  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Mer 13 Aoû - 20:33

Re Bienvenue :tamtam:
Oui je fais deux en un, en passant dans ta fiche smile

Alors pour moi, il n'y a aucun problème. Je ne m'imaginais pas forcément ça au départ, mais au final c'est chouette ce que tu en as fait Wink Et comme je te l'ai dis je crois que tu va avoir matière à faire avec le stress post-traumatique. Excellente idée^^

Aller je ne vais pas m'étendre plus en parole : Validé, bien sur :lick:


FÉLICITATION !
Bienvenue sur NCIS-RPG



Bonjour à toi !
Félicitation ta fiche de présentation est très bien.
Te voilà officiellement l'un de nos membres !
Voici quelques petites choses qui pourront t'aider à bien commencer sur NCIS-RPG


Tu n'as pas à t'occuper de resencer ton avatar. Les gentils admins le feront pour toi.
Si ce n'est pas déjà fait, tu devrais aller lire le contexte du forum.
Tu devrais rapidement te faire une fiche de lien et ainsi te faire tous pleins d'amis... Ou pas ! N'hésite pas à demander des liens aux autres membres. Ils sont gentils. Du moins pour la plupart.
Ensuite, ouvrir un sujet pour lister et recevoir des demandes de RPs
Si tu n'as pas envie de vivre dans les rues de Washington, il te faut rapidement demander une habitation.
Si l'envie te prend, tu peux aller te demander un rang.


Bon jeu et surtout bon RP parmis nous
Si tu as la moindre question n'hésite pas à envoyer un MP à l'un des admins.

FICHE PAR STILLNOTGINGER.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Jeu 14 Aoû - 0:29

Bienvenue Léo ! (et honte à moi de ne pas te l'avoir souhaité plus tôt :'))

Trop chouette ton perso au fait <3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. » Jeu 14 Aoû - 9:14

Un peu en retard mais Re Bienvenue quand même Wink
En plus, Andrew Cooper sur tes gifs, il est juste  :lick: 

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: [Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. »

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé ! :D] Léo Willmore « La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Avant de commencer :: Présentations :: » Présentations Validées :: Criminels-