AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Dim 6 Juil - 9:15





C'était quand la dernière fois ?


Cette fois-ci, Charleen était bonne pour plusieurs semaines sans boulot. La faute à cette maudite fusillade et à cette balle perdue qu'elle s'était prise. Fallait dire que cette fois-ci, elle reviendrait ... avec du recul, en quelque sorte. Dans le sens où Logan lui avait dit des choses. Des choses réalistes. Mais il avait raison. Ce boulot la bouffait. Elle adorait son job. Elle adorait aller sur le terrain, botter des fesses quand c'était nécessaire. Mais elle avait peut-être été trop loin, la dernière fois, en forçant ces terroristes à s’entre-tuer. Au fond, si elle avait eu carte libre, peut-être aurait-elle fait autrement. Mais les ordres étaient clairs : la menace devait être éliminée. Définitivement. Et elle avait suivi, tel un mouton. Et ça la pesait. Elle se rappelait les nombreuses discussions qu'elle avait pu avoir avec Nolan. Sur le fait que le système était pourri, que la CIA remédiait à de nombreuses choses mais que dans 90% des cas, c'était de manière ... Et bien hors la loi. Et c'était ce que Nolan n'avait plus supporté au bout d'une quinzaine d'années de bons et loyaux services. Charleen n'en était pas à sa quinzième année, mais elle n'en était pas loin non plus. Peut-être qu'à un certain moment, y'avait un ras le bol général. Peut-être qu'au bon, on n'en pouvait plus de faire telle ou telle chose. Elle avait beau aimé son job. Elle aimait vraiment ce qu'elle faisait. Surtout quand elle jouait une autre personne, un autre rôle. C'était peut-être ça qui la faisait vibrer. Et l'alchimie ne se produisait plus à présent. Peut-être parce qu'elle était lasse de cette vie. Peut-être parce qu'elle voulait se ranger. Peut-être qu'elle en avait marre, tout simplement. Ouais, c'était peut-être cela.

Où était-elle en cette soirée où le soleil descendait petit à petit ? A dire vrai, elle enchaînait les pots de glace. Et les bières. Enfin, enchaîner était un bien grand mot. Mais il était vrai qu'elle en mangeait un peu plus. Peut-être parce que ça lui permettait de penser à autre chose. Et dire qu'il y avait de cela quelques semaines, encore, c'était Elijah qui l'inquiétait. Et leur avenir commun. Et maintenant, c'était son boulot qui la travaillait. Elle avait troqué sa peine de coeur contre une peine de boulot, si on peut dire ça ainsi. La belle brune poussa un soupir tandis qu'elle était assise, là, sur cette table de pique-nique, face au Potomac. Qu'importe si ce n'était qu'un fleuve, il y avait quand même quelques plages qui avaient été aménagées par l'homme. Elle était bien, là. Les cheveux au vent. Sa paire de lunettes sur le nez. Elle restait pensive. Elle recevait quelques messages, de temps à autre. Des bip bip au niveau de son téléphone. Mais elle ne répondait pas. Elle laissait le téléphone sonner. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle s'en foutait. Mais oui, c'était plus ou moins le cas. Elle s'en fichait bien. Qu'importe ceux qui cherchaient à la joindre, elle était comme ... muette. Elle avait eu quelques messages de Logan. Quelques appels de lui aussi. Non, elle n'était pas fâchée. Quoi que ... Elle l'était peut-être un peu. Il avait été sacrément dur avec elle. Surtout quand il lui avait parlé d'Elijah. Qu'il lui fasse des reproches, ok. Mais qu'il mêle Elijah à la conversion alors qu'il était pas là, c'était peut-être la goutte qui avait fait débordé le vase. Difficile de dire.

Quoi qu'il en soit, les mains dans les poches, la brune avait fini par quitter la plage. Ou du moins, elle comptait rentrer chez elle. Dans son appartement. Et broyer du noir. Enfin, ça, c'était sans compter sur des coups de feu. On aurait pu croire à des feux d'artifice. Du moins, pour une oreille qui ne s'y connaissait pas vraiment. Mais une oreille avisée comme celle de Charleen, ça ne pouvait être que des coups de feu. Alors, bien évidemment, la jeune femme s'était dirigée vers les coups de feu. Pure folie, sans doute. Parce qu'elle n'avait pas son flingue. Elle était une simple civile en ce moment. Et rien d'autre. Cette journée ... irait de surprise en surprise. Parce qu'elle était loin de s'attendre ... à croiser l'une de ses connaissances dans les parages.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰

₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰
♠ Nombre de messages : 146


MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Lun 7 Juil - 2:44



❝Charleen x Nathan

   ♡  C'était quand la dernière fois ?

Ce matin-là, Nathanael sifflotait gaiement dans sa maison tout en se préparant pour son jogging matinal. Il était heureux voilà. Comme à chaque fois qu’il s’était vengé de l’un de ses harceleurs ou dans le cas présent, de l’une de ses harceleuses. Nath’ enfila un jogging rouge qui lui tombait parfaitement sur les hanches avant de mettre un t-shirt moulant blanc. Il laissa ses boucles brunes libres comme l’air et il prépara un petit sac où il mit une bouteille d’eau, un pistolet et un petit sac contenant ce qui ressemblait à de la poudre noire. Sans perdre une seconde de plus, il mit le sac sur son épaule et il sortit de sa maison. Comme à chaque matin, il se dirigea vers la plage pour courir. Il avait besoin de cette période d’exercice quotidienne qui l’aidait grandement à se remettre les idées en place, mais surtout à garder son esprit clair. Le libanais prit de grande inspiration afin de profiter au maximum de l’air pur de l’extérieur. Il finit par s’arrêter au bout d’une heure dans son endroit favori de la plage, soit celui le plus éloigné que peu de gens connaissaient l’existence. En fait, c’était difficile de savoir si cette place faisait partie de la plage ou non. L’endroit comprenait d’immenses rochers avec une vue magnifique du sommet et ils se trouvaient à la lisière d’une grande forêt.

Le bouclé retira ses chaussures et ses chaussettes avant de faire glisser ses pieds dans le sable doux et chaud de la plage, il se pencha pour rouler le bas de ses joggings et se dirigea vers la mer pour se tremper le bas du corps. Au passage, il avait pris le petit sac contenant de la poudre avec lui. Il l’ouvrit et il prit une pincette de poudre qu’il fit rouler entre ses doigts pour la faire tomber dans l’eau. Un sourire satisfait étira ses lèvres alors qu’il répéta le manège à plusieurs reprises. Cette poudre n’avait rien de normal, cette poudre était les seules traces restantes de ce qu’avait été d’une certaine Yasmine Zuleika. Nathan l’avait tué la veille au soir et ça le rendait heureux. Il pouvait rajouter un nom sur la longue liste de victimes. Il soupira de bien-être tout en continuant de faire disparaître les cendres du corps brûlé de Yasmine. Elle avait été l’une des plus rapides à tuer, elle s’était fait avoir comme une débutante… Elle s’était laissée séduire par le grand Nathanael sans se douter une seule seconde qu’il avait encore sur le cœur tout ce qu’elle avait pu lui dire au Lycée. Malgré la rancœur qu’il avait, Nath’ avait joué son rôle à la perfection et il l’avait attiré chez lui. Il avait commencé par affaiblir légèrement ses réflexes en lui faisant boire de l’alcool fort avant de la faire monter dans sa chambre. Il ne lui avait pas fait l’amour comme elle l’aurait souhaité. Oh non, ça aurait été beaucoup trop doux, elle méritait pire. Il avait été brutal, il lui avait fait mal dès les premiers coups reins et Yasmine avait deviné qu’elle ne s’en sortirait pas aussi facilement. Ensuite, il l’avait traîné dans sa cave où il s’était vengé à sa manière, il l’avait frappé, torturé, brûlé à la cigarette jusqu’à ce qu’elle le supplie de la tuer. Ça avait duré des heures, des heures de pur bonheur. Lorsqu’elle l’avait finalement supplié, Nath’ l’avait humilié une nouvelle fois sexuellement avant d’en finir avec elle. Oh, mais il ne l’avait pas tué gentiment, au contraire… Il l’avait empoisonné, laissant le poison s’attaquer à ses muscles les faisant se contracter, la faisant souffrir, hurler de douleur jusqu’à ce que son cœur arrête de battre ou que son larynx se bloque complètement. Nathanael préférait toujours la seconde option, il aimait voir la panique dans les yeux de ses victimes lorsqu’elles cherchaient leur air. Quoi qu’il en soit, il avait passé une superbe soirée.

Lorsque son petit sac fut vide, il sortit un briquet de ses poches avant de le faire brûler et de jeter les particules restantes à l’eau. Il se nettoya ensuite les mains dans la mer avant de s’éloigner et de s’installer entre les rochers. Il sortit son pistolet et se mit à viser une cible invisible sur le plus gros caillou et il tira. Une première, une seconde et une troisième fois. Il ne pourrait même pas dire pourquoi il faisait cela, mais ça lui faisait un bien fou et il adorait le son que ça faisait. Mais également avoir de la poudre à canon sur les mains camouflait les traces de cendre humaine qui pouvaient rester. Nathanael alla pour tirer une quatrième fois lorsqu’il aperçut une silhouette au loin. Il pencha doucement la tête sur le côté et observa la personne avancer vers lui. Il serra très fort l’arme dans sa main, mais il finit par se détendre lorsqu’il reconnut la personne qui approchait. Un large sourire étira ses lèvres et il entreprit de la rejoindre.

« Si ce n’est pas la plus belle ! » Affirma le libanais avant d’atteindre sa cousine chérie à qui il fit la bise. « Je suis content de te voir Alana ! » Non, il ne l’avait jamais appelé Charleen, préférant être unique et l’appeler par son premier prénom. « Qu’est-ce que tu fais ici ? Tu viens tirer un petit peu avec moi ? » Demanda-t-il en pointant le rocher sur lequel il tirait régulièrement.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Mar 8 Juil - 17:53





C'était quand la dernière fois ?



Quelle était donc cette diablerie ? Cette fourberie ? Qui étiat le dingue qui s'amusait à tirer ? Et surtout, sur quoi tirait-il ? Charleen avait peur de découvrir le comment du pourquoi de la chose. Dans le sens où ... Et bien, elle n'avait pas son flingue avec elle. Et avec la faute à pas de chance, elle pourrait très bien se faire tirer dessus. La dernière fois, sans Logan, ça aurait pu lui être fatal. Quoi que ... C'était bien à cause de Logan qu'elle avait failli y rester. Il n'aurait pas été là, elle serait partie tout de suite de la zone de crime et elle aurait été à l'hôpital plus rapidement. Quoi que ... au final, ça serait peut-être revenu au même. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu'elle aurait pu perdre connaissance au volant de son véhicule et de se planter. Ouais, à bien y penser, c'était peut-être mieux comme ça. Mieux qu'elle soit tombée sur Logan. Mieux qu'il l'ait stoppé dans ses mouvements. Qui sait ce qui aurait pu se passer si elle avait pris le volant. Elle aurait pu faucher, dans le pire des cas, d'autres personnes. Elle aurait pu les blesser. Gravement. Ou bien mortellement. Et elle s'en serait voulue à vie. Bien plus que de tuer de pauvres terroristes. Le hasard fait parfois bien les choses. Mais passons, là n'était pas vraiment la question.

La jolie brune aurait préféré avoir son flingue avec elle. Mais elle était seule. Avec elle-même. Ce n'était pas pour autant qu'elle ne pourrait se défendre si besoin était. C'était pas parce qu'elle était diminuée et qu'elle s'était prise une balle il y avait très peu de temps que Charleen était totalement infirme. Oui, elle n'aurait peut-être pas facilement le dessus à cause de sa blessure qui la lançait de temps à autre. Il lui faudrait encore pas mal de repos pour que ça cicatrise. Et comme la brune était du genre à sauter dans tous les sens et à faire pas mal de sport, c'était pas pour demain la veille qu'elle irait mieux, pour sûr. Quoi qu'il en soit, Charleen se rapprochait de la zone de tir. Un coin à l'écart sur la plage. Elle fronça quelque peu les sourcils lorsqu'elle reconnut le ahuri qui s'amusait avec ce flingue. Irresponsable ! Elle secoua quelque peu la tête, avec un air plus ou moins sévère. Nathanael. Son cousin. L'un des seuls, à dire vrai, avec qui elle avait gardé plus ou moins le contact. Pourquoi ? Parce que de sa famille, il était le seul à savoir ce qu'elle faisait. Il était le seul à connaître son activité au sein de la CIA. Parce que lui-même avait fait partie de l'organisation durant un temps. Il n'était pas sur le terrain. Pas comme elle. Un scientifique, loin de se douter qu'en réalité il était un tout autre homme. Comme quoi, on ne connaît pas vraiment sa famille. Tout comme ses amis.

L'air de rien, il fit l'accolade à sa cousine tout en lui faisant la bise. Il était le seul à l'appeler Alana. "Rhaa, tu peux pas faire comme tout le monde ?" poursuivit-elle en fronçant des sourcils. Elle préférait Charleen. Ou bien Charly. C'était d'ailleurs plus souvent le Charly mais bon. Alana ... Ca la ramenait loin dans sa jeunesse. Quand elle n'était pas encore à la CIA. Quand elle ne faisait rien de répréhensible. Qu'elle ne mettait pas sa vie en danger. Qu'elle était une simple étudiante. C'était vraiment loin tout ça. Elle avait l'impression que c'était dans une autre vie. Et que cette fille là était morte depuis des années et des années. Est-ce qu'elle aurait aimé retrouver le calme de sa vie ? Est-ce qu'elle préférerait un boulot rangé ? Avec une petite maison ? Un mari qui l'attendrait ? Et peut-être des enfants ? Elle n'en savait trop rien. Faudrait qu'elle y réfléchisse. Pour en revenir à ce qui nous intéresse, Charleen secoua la tête en le regardant. "J'étais tranquillement en train de réfléchir pas très loin. Quand j'ai écouté des coups de feu." Elle secoua la tête. Un air sérieux. "Franchement ... T'amuser à tirer sur des rochers sur la plage ... T'es pas un peu toc toc ?" dit-elle en pointant son index vers sa tempe. "T'imagine que tu pourrais blesser quelqu'un ? C'est pas un jouet." Ouais. Elle lui faisait la morale. Et alors ? "Et si ta balle avait fini par ricocher et que tu t'étais blessé ? Ou que zigouillé une autre personne ?" Oui, Charleen n'était pas très contente. "Si tu veux tirer, y'a des endroits pour le faire. Où tu peux le faire en sécurité ! Quelle mouche t'a donc passé par la tête !" 'Tain, pour des retrouvailles, y'avait quand même mieux.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰

₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰
♠ Nombre de messages : 146


MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Mer 9 Juil - 2:40



❝Charleen x Nathan

   ♡  C'était quand la dernière fois ?

Cette journée était la continuité d'une soirée excellente. Chaque meurtre lui rendait le cœur plus léger et lui recollait un véritable sourire sur les lèvres. Il approchait de son but, lentement, mais sûrement son objectif serait atteint. Sachant pertinemment qu'il devrait se trouver un autre objectif par la suite, car il avait conscience que c'était une véritable drogue pour lui. Il aimait tuer, il aimait avoir le dessus sur les autres, d'avoir le destin d'êtres-humains entre ses mains. Il aimait également les faire souffrir, les torturer avant de les achever dans d'atroces souffrances. Nathan adorait également le moment où il brûlait le cadavre et où il se débarrassait des cendres. C'était sa manière de finaliser son œuvre et de faire disparaître toutes les traces. C'était bien pour cette raison qu'il n'avait pas encore été trouvé ni même suspecté de quoi que ce soit. De toute manière, il n'avait même pas le profil de l'emploi. Il était beaucoup trop adorable, trop inoffensif. Comment Nathanael Walsh pouvait faire du mal à une mouche ? C’était tout simplement impossible, ça ne collait pas. Il passait pour un mec trop intelligent qui ne vivait que pour la science.

« Tu devrais savoir depuis le temps que je ne fais rien comme tout le monde. » Répondit-il tout simplement avec un petit sourire. Il savait qu'elle n'aimait pas particulièrement qu'il l'appelle Alana, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Nath' l'appelait comme cela depuis son plus jeune âge et ça resterait comme cela jusqu'à la fin de ses jours. Il préférait grandement Alana à Charleen, il aimait mieux la prononciation et il aimait bien le prononcer avec son accent arabe venant de son pays d'origine, le Liban. « Tu resteras ma petite Alana que tu le veules ou non. » Rajouta-il en lui tirant la langue tel un gamin. Un grand gamin d'un mètre 91 avec une petite bouille adorable et un grand sourire charmeur.

« Au moins ça me prouve que tu sais réfléchir. » Constata-t-il en la narguant. Elle semblait être en colère contre lui, mais lui, ça ne le dérangeait pas, il était heureux et rien ne pourrait briser sa bonne humeur, même pas sa cousine adorée. Charleen entreprit ensuite de lui faire la morale ce qui fit rouler des yeux au bouclé. Elle était sérieuse là ? Nathan l’écouta lui faire des tonnes de remarques en croisant les bras et sans la couper. Dès qu’elle eut fini de parler, le scientifique attendit un moment avant de parler à son tour : « C’est bon ? Tu as fini de jouer à la Maman ? » C’était une question purement rhétorique. « Ce n’est pas la première fois que je fais cela, personne n’a jamais été blessé, je n’ai jamais été blessé, aucune balle n’a ricoché et il n’a rien de dangereux dans ce que je fais. » Il sourit doucement et haussa les épaules. « Dans tous les cas, c’est gentil de t’inquiéter pour moi, mais te connaissant, tu dois plutôt craindre pour ce pauvre rocher que pour ton cousin chéri. » Bien sûr, il n’était pas sérieux. Charleen n’était pas comme cela. Du moins, il espérait, car il en serait un petit peu vexé. Alana était une jeune femme que Nathanael appréciait beaucoup, que le vrai Nathanael appréciait beaucoup. Elle était l’une des rares personnes de son passé avec qui il était toujours en contact, elle était l’une des seules qui savait pour le meurtre de ses parents et de ses sœurs, elle était l’une de seules à l’avoir vu dans un moment de faiblesse et complétement anéanti. Charly l’avait aidé à s’en remettre et c’était en partie grâce à elle s’il n’était pas fait une dépression et qu’il n’était pas devenu suicidaire. Certes, il était devenu meurtrier, mais cela c’était une toute autre histoire qui n’avait rien à voir avec sa cousine. « Sincèrement Alana, si tu as un endroit aussi beau qu’ici où je peux tirer du pistolet à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit, je suis prenant. Ce n’est pas vrai que je vais aller m’enfermer dans l’un de ces stands de tir ou je ne sais pas quoi, je passe déjà trop temps entre quatre murs avec mon travail. » Sa voix était douce et son sourire était toujours présent sur ses lèvres. Il n’était pas en colère, il n’était jamais en colère ou presque ce qui avait souvent le don d’énerver autour de lui, car il restait calme dans toutes les situations. « Et sinon magnifique, je suis vraiment content de te revoir. Ça faisait un bail et tu m’avais manqué. » Rajouta-t-il avant d’attraper un poignet de sa cousine avec sa main libre et de l’attirer contre lui pour la prendre dans ses bras. « N’essaye même pas. Même si tu es colère contre moi, tu ne pourras pas t’enfuir de mon câlin. » Il rit doucement et garda un moment sa cousine dans ses bras. Il avait toujours été très porté sur les contacts humains le Nathanael.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Lun 14 Juil - 16:37





C'était quand la dernière fois ?



Des pistolets à la place des yeux ... Si elle en avait eu, elle l'aurait sans doute descendu. Enfin, pas tué. Il était son cousin après tout. Et il ne faisait rien de grave, si ce n'était de l'appeler par son véritable prénom. Oui, Charleen était effectivement un de ses prénoms, également. Mais à la base, sur ses papiers, C'était Alana Neveah Charleen. Et pas juste Charleen. Ou bien Charly. "Ouais, ouais, je sais. Tsss ... T'es un pénible toi, tu sais ?" dit-elle en penchant la tête sur le côté. Elle l'adorait son cousin. Il était un peu foufou. Il avait des idées bien à lui. En fait, il était comme elle. Têtu. Quand il avait une idée en tête, et bin, il l'avait pas ailleurs ! Il lui tira la langue en lui révélant qu'elle serait toujours la petite Alana. Il était clair qu'il était plus grand qu'elle. "J'devrais te botter les fesses. Un peu de respect à ton aînée !" Elle était peut-être plus petite. Mais ça ne l'empêcherait pas de lui botter les fesses, si besoin était.

Nate la cherchait. Avait-il décidé d'être vexant avec lui aujourd'hui ? Ou c'était pour lui montrer oh combien il était attaché à elle et qu'il aimait bien l'embêter. Histoire de lui montrer oh combien elle désapprouvait sa moquerie, de son poing, elle lui tapa l'épaule. Pas trop fort. Mais elle voulait qu'il ait une petite grimace. "J'ai l'impression que monsieur cherche les ennuis." dit-elle en fronçant des sourcils. "Me tromperais-je ou as-tu décidé de me contrarier alors que ça fait longtemps qu'on ne s'est pas vu ?" Ca devait être le cas. Après tout, comme l'avait dit monsieur, il ne faisait pas comme les autres. Il faisait ce qui lui chantait, ce qui lui passait par la tête. Elle lui faisait la morale. Charleen n'appréciait pas qu'on tire sur la plage. C'était dangereux. Pour lui. Comme pour les passants qui pouvaient être dans les parages. Que se passerait-il s'il tirait sur quelqu'un sans le vouloir ? Il finirait par ouvrir de jolis bracelets aux poignets et il se retrouverait derrière les barreaux. Et sans doute pour quelques mois, voire plus longtemps. Et l'idée de savoir son cousin derrière les barreaux ... Nan, elle ne voulait pas. C'était pour son bien qu'elle lui disait cela. Elle ne voulait que son bien. Mais voilà qu'il lui racontait que c'était loin d'être la première fois qu'il faisait cela. Elle leva quelque peu les yeux au ciel et soupira quelque peu. "M'inquiéter pour toi ? Pfff ... tu rigoles." dit-elle en secouant la tête. Ouais. Bon, elle n'était pas crédible du tout. Elle s'inquiétait pour lui. "J'm'inquiète des conséquences surtout." De ce qui pouvait arriver. Elle pensait au pire mais bon. "Après tout, hein, tu fais bien ce que tu veux. Tu es majeur et vacciné. Mais tu viendras pas te plaindre." Pour sûr. Charly avait un peu de mal à respecter sa décision. Parce qu'elle trouvait ça dangereux. Et qu'il pouvait faire ça en toute sécurité, ailleurs. "Y'a pas que des stands de tir en intérieur. Y'en existe, également, en extérieur." répliqua Charleen. Est-ce qu'elle essayait de le convaincre ? C'était chose perdue. Elle savait très bien qu'elle n'arriverait pas à lui faire entendre raison. Qu'importe ce qu'elle pouvait dire, ce qu'elle pouvait faire. Elle ne pourrait pas lui faire entendre raison. Monsieur était têtu.

Hors de question pour elle de filer. Du moins, tout de suite. Il l'avait attrapée par l'un des poignets pour un câlin. Il la serrait tout contre lui. Bien fermement. A la limite de ne plus pouvoir respirer. Enfin, elle exagérait sans doute un peu. "Hé, doucement, tu vas finir par m'étouffer ou me casser !" Exagération, quand tu nous tiens. "J'suis pas en colère contre toi." Si. Elle l'était un peu. "J'trouve juste que c'est dangereux." Toujours dans ses bras, Charleen tenta de se défaire de son étreinte. "J'veux pas dire mais j'me suis prise une balle y'a pas très longtemps. Et à m'serrer comme ça, la douleur se ravive quelque peu." En gros, elle tentait de lui faire comprendre que ça serait bien qu'il la lâche. Il risquait pas de faire sauter un point mais bon, ça pouvait arriver quand même. Trop de pression, c'était pas bon.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰

₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰
♠ Nombre de messages : 146


MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Ven 18 Juil - 5:20



❝Charleen x Nathan

   ♡  C'était quand la dernière fois ?

Aussi étrange que ça puisse paraître, Nathan avait un cœur et il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal lorsqu’il mentait ouvertement à un membre de sa famille. Après tout, Charly était quelqu’un de très importante dans sa vie, elle était sa cousine adorée, il le connaissait depuis toujours et ils avaient pratiquement grandi ensemble. Certes, Charleen et Nathan avaient grandi dans deux pays complètement différents, mais ça n’avait jamais empêché les cousins de se voir à pratiquement tous les étés et aux fêtes de Noël. Nath’ l’appelait Alana depuis presque 29 ans et il allait continuer de l’appeler par son premier prénom. En toute franchise, il ne comprenait pas pourquoi sa cousine tenait tant à utiliser son troisième prénom comme cela. Pour aucune raison, Nath’ commencerait à se faire appeler Lounis, il tenait à son premier prénom plus que tout. « Oui, je le sais. Tu me le dis environ 15 fois à chaque fois que tu me vois, mais on va dire que c’est ce que tu fais ton charme. » Répondit-il tout simplement lorsque qu’Alana lui demanda s’il savait qu’il était énervant. Il éclata de rire à sa remarque suivante et rétorqua immédiatement : « Tu es tellement petit que je ne suis même pas certain que tes petites jambes atteignent mes fesses. » Il rit doucement avant de poser une main sur la tête de sa cousine. Il était comme cela Nathan, il aimait bien se moquer légèrement des gens plus petits que lui ou bien leur rappeler le plus souvent possible qu’ils étaient petits.

« Ouch… » Grimaça-t-il en portant sa main à son épaule que sa gentille cousine venait de frapper. « Bon, je l’ai cherché celle-là. » Approuva-t-il en hochant la tête. Il n’allait pas lui reprocher cela tant qu’elle n’abusait pas trop de ses poings et de ses techniques de combat. « Pardon, je ne peux pas m’en empêcher, tu es tellement adorable à embêter. » Un large sourire presque angélique étira ses lèvres. Il l’aimait sa petite cousine, il aimait l’embêter, il aimait avoir des discussions plus sérieuses avec elle, il aimait même lorsqu’elle jouait à la maman avec lui. C’était presque mignon et attendrissant. « Des conséquences ? Quelles conséquences ? Je ne tue personne là. » Petit « là » placé qui ne voulait rien dire comme cela lorsqu’on ne savait pas, mais qu’au fond qui avait une signification bien particulière. Présentement, il ne tuait pas, mais hier il avait tué… Sauf que ça restait son secret. « Je fais ce que je veux, oui, et si jamais j’ai des problèmes, j’ai une cousine trop sympa qui travaille à la CIA qui pourra me sentir du pétrin. » Une nouvelle fois, un petit sourire angélique étira ses lèvres. Il était un vrai ange complètement innocent. Charleen ne pourrait pas le laisser avoir des problèmes, si ? … Mais non ! Ils s’aimaient trop pour cela ! Dans le cas inverse, il serait prêt à tout pour la sortir du pétrin et cela même s’il devait aller jusqu’à falsifier des preuves ou pirater un système fédéral. « Il existe des stands de tir à l’extérieur sur une plage proche de la mer ? »

Ensuite, la jeune femme se retrouva complètement prise entre les bras du scientifique et elle se plaint qu’il allait l’étouffer ou bien la casser. « Oula, je te pensais plus forte que cela. » Dit-il et il la relâcha doucement lorsqu’elle lui dit qu’elle n’était pas en colère contre lui. « Alana, c’est un coin isolé, il n’y a personne ici. Ce n’est pas dangereux, je t’assure. » Il tentait une dernière fois, mais Charly réfléchissait trop et elle pensait trop à toutes les situations. Elle était difficile à convaincre. Tout comme il était difficile à convaincre. Deux têtus. Ils n’étaient pas cousins pour rien. « Attends, attends. » Commença-t-il en la lâchant presque brusquement. « Tu t’es pris une balle ? Où ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé Alana Neveah Charleen Siobhán ? » Inquiet ? Le mot était faible. Charly faisait partie des seules personnes que le scientifique ne voulait pas perdre. Elle était beaucoup trop importante dans sa vie. Elle était l’un des rares membres de sa famille.
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Mer 23 Juil - 16:40





C'était quand la dernière fois ?



A croire que ça l'amusait de la faire rager à chaque fois qu'ils se croisaient tous les deux. Dans le sens où ça l'amusait, toujours, de l'appeler Alana, alors qu'elle lui faisait la remarque à chaque fois. L'esprit de contrariété, en quelque sorte. Il aimait bien l'embêter. Elle lui ferait, sans doute, payer tout cela un de ses jours. Du moins, l'espérait-elle. Elle lui ferait rentrer, dans sa petite cervelle de moineau, oh combien elle pouvait détester ce prénom. Enfin, c'était pas tant le fait d'entendre son prénom qu'elle détestait. Mais quand elle était à Hawaï, chez elle, oui, elle était Alana. Alana la civile, Alana la toute douce. Alana à qui on donnerait le bon dieu, ou presque. Sur Washington, elle était Charleen. L'agent de la CIA. Celle qui était dangereuse. Qui menait une vie dangereuse. Et quand il l'appelait Alana, elle se rappelait de son ancienne vie. Du fait qu'elle était bien plus simple que celle qu'elle menait actuellement. Où elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Où elle n'avait pas l'impression d'être sans cesse surveillée par les autres. Enfin. Il y avait des jours où oui, elle aurait aimé mener une vie bien plus simple. Seulement, ce n'était pas pour elle. Car elle savait que si elle reprenait une vie normale, elle finirait par s'y ennuyer. "J'suis tenace. J'te ferais avaler la pillule un de ces jours." dit-elle dans un hochement de la tête. Est-ce qu'elle lui ferait ravaler son petit sourire narquois ? Non. Mais bon, elle aurait le dessus, un de ces jours. Quand ? La était toute la question mais bon. Et voilà qu'il la narguait encore un peu plutôt tandis qu'il lui disait qu'elle était bien trop petite pour qu'elle puisse lui botter les fesses. "Chiche ! T'es en train de me narguer là ?" dit-elle en fronçant les sourcils. Elle avait ce regard noir. "Me cherche pas Nate. Surtout si tu veux pas te retrouveer enterré je ne sais où." ajouta-t-elle en lui tirant la langue à nouveau. Oui, elle plaisantait. Elle pouvait pas envoyer son cousin six pieds sous terre, non ?

Elle l'avait tapé. Pas avec toute sa force. Mais elle l'avait tapé quand même. Il l'embêtait. Un peu trop. Elle ne faisait que se défendre. Elle n'approuvait pas qu'il joue avec un flingue sur la plage. Elle pensait aux conséquences. Mais lui s'en fichait. C'était pas la première fois qu'elle lui faisait la morale de la sorte. Et à dire vrai, Charleen savait bien que ça ne serait pas la dernière fois. Elle avait les arguments pour convaincre n'importe qui. Mais quand elle était face à Nate, elle était ... Je n'irais pas jusqu'à dire qu'elle était comme désarmée. Mais il ne l'entendait pas. Qu'importe ce qu'elle pouvait dire. Ce qu'elle pouvait faire. Il ne l'entendait pas. Il était comme sourd à ses conseils. Elle leva une main à son encontre, lui faisant signe que c'était bon, qu'elle laissait couler. De toute manière, elle ne le convainquerait pas. Elle n'était pas dupe. Elle savait très bien qu'il était autant têtu qu'elle. Ils étaient pas cousins pour rien, pour sûr. "Crois-le ou non. Mais j'suis pas une carte "sortie de prison". Donc, te sortir du pétrin ..." Elle secoua quelque peu la tête. "Je crois pas que ça sera possible mon cher." Est-ce qu'elle le laisserait dans les emmerdes ? Elle serait bien capable de le faire, pour sûr. "A mon avis, mieux vaut-il que tu ne fasses pas trop le clown. Parce que tu sais que j'serais capable de nier." De A jusqu'à Z. Elle nierait être sa cousine, appartenir à la CIA et tout un tas d'autres choses. Est-ce qu'il était prêt à prendre le risque ? "Enfin, j'dis ça, j'dis rien." siffla-t-elle. Peut-être qu'elle cherchait juste à lui faire peur et qu'elle ne le laisserait pas avoir des ennuis. Va savoir avec elle.

Il la serrait tout contre elle. Quitte à l'étouffer quelque peu. Une bonne étreinte, ça ne faisait jamais de mal. Du tout. Seulement, ça lui pressait sa blessure. Et elle n'avait pas spécialement envie que ça se rouvre. Elle n'avait pas envie de se retrouver, encore, à l'hôpital, allongée dans un lit à attendre que ça passe et que ça guérisse. Parce qu'elle le savait. Elle était sortie un peu trop tôt. Et les médecins n'attendaient qu'une chose : que ça parte en sucette pour la garder un peu plus longtemps en "prison". "Plus forte, plus forte, ouais, mais pas en ce moment." Elle était un peu faible. Elle avait perdu un peu de ses couleurs. Elle dormait mal. Elle avait besoin de repos. Et pas de se chamailler à longtemps de temps avec son cousin. Ce fut à ce moment qu'il atterrit plus ou moins, concernant la blessure de sa cousine. Charleen aurait mieux fait de tenir sa langue. Parce qu'il allait lui tenir la jambe sur ce sujet. Elle venait de l'inquiéter, et ce sans le vouloir. "Whoaa whoaaa whoaaa. Doucement !" Quelque peu inquiet, affolé il était. C'était pas le but. Elle voulait juste qu'il la lâche. "J'ai eu quelques petits soucis y'a de cela quelques jours. J'me suis prise une balle. Pas de quoi en faire un drame." dit-elle dans un hochement de la tête. "C'est pas la première balle et ça ne sera, sans doute, pas la dernière non plus. Tu sais bien que j'fais un métier à risque." Elle tentait de dédramatiser la situation. "C'est encore un peu douloureux. Mais ça passera." Pour sûr.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰

₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰
♠ Nombre de messages : 146


MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Ven 8 Aoû - 3:49



❝Charleen x Nathan

   ♡  C'était quand la dernière fois ?

Peur ? Non, bien sûr que non. Sa cousine avait beau montrer les crocs avec lui, elle ne l’avait encore jamais mordu. De toute manière, Nathan aimait beaucoup trop la narguer et s’amuser avec elle pour arrêter. Il adorait toujours ses réactions, ses menaces et ses remarques. Ce petit bout de femme était tout simplement génial et c’était bien pour cela que le jeune scientifique l’adorait et qu’il ne pouvait pas s’empêcher de la piquer un petit peu. Il rit lorsqu’elle lui demanda s’il était en train de le narguer et le bouclé hocha vigoureusement la tête de haut en bas. « Oui, c’est exactement ce que je fais. Et tu sais pourquoi je le fais ? Parce que je t’adore ma petite Alana. » En terminant, Nath’ alla lui pincer une joue comme le faisait l’une de leur tante à l’époque, tante dont Nathanael n’avait pas cherché à avoir de nouvelles après la mort de sa famille. Le jeune homme n’avait jamais été quelqu’un qui s’attachait facilement, Charly faisait exception, elle était l’une des seules personnes de son passé avec qui l’homme avait gardé contact, un contact qui était maintenant presqu’essentiel à sa vie. Charleen ne le savait peut-être pas, mais Nath’ avait besoin d’elle. C’était ce genre de petite rencontre avec une personne qu’il aimait vraiment qui l’aidait à ne pas sombrer totalement dans le mauvais côté et garder un petit orteil du côté des gentils. « Sincèrement, si tu es pour m’enterrer, est-ce que tu peux m’enterrer dans un endroit comme ici ? C’est tellement magnifique et ça doit être un endroit super pour reposer en paix. » Avoir envie de mourir ? Non, ce n’était pas un désir. Il n’était pas particulièrement attaché à la vie, mais il n’était pas encore prêt à partir.

Nathanael sut qu’il avait « gagné le point » de l’arme à feu sur la plage au moment où Alana leva une main pour lui faire signe qu’elle abandonnait. Si seulement elle savait qu’est-ce que ces coups de fusils sur la plage signifiaient réellement peut-être qu’elle aurait une bonne raison de lui faire la morale. Néanmoins, il osait espérer qu’elle le comprendrait un petit peu… Qu’elle ne le laisserait pas tomber si jamais il venait à commettre une erreur. Faire de la prison ? Ce n’était pas sa plus grande peur, il assumerait ce qu’il avait fait le jour où il n’aurait plus aucune chance de s’en sortir. Il craignait seulement de se faire tourner le dos par les rares personnes qu’il appréciait. Sa tante qui l’avait hébergé, sa cousine chérie et un ou deux amis très proche(s). « Non, tu as raison. Je te vois plutôt comme la carte « Allez en prison, passez par GO et ne réclamez 500 dollars » » Un large sourire moqueur étira ses lèvres. Oui, il jouait une nouvelle fois avec le feu, mais que voulez-vous, c’était beaucoup plus fort que lui. Il savait bien que sa cousine n’oserait jamais l’envoyer volontairement en prison… Mais il avait conscience aussi qu’elle ne pourrait peut-être pas le sortir de là… Ce n’était pas nécessairement chose évidente, même pour eux qui avaient accès à d’importantes données. « Ne t’inquiète pas pour moi, je n’ai pas l’intention de faire le clown. Je n’aime pas les clowns, ça fait peur et je suis sûr qu’au fond, ils sont tous des psychopathes. » Il sourit une nouvelle et haussa les épaules. « Et je ne veux pas prendre le risque que tu me renies. Tu sais, j’en serai très triste…? » Oh oui qu’il serait triste et Dieu seul sait le genre de conneries qu’il peut faire en étant triste. … Il n’aimait mieux ne pas y passer. Il avait déjà fait sa connerie de la semaine la veille.

Suite à leur étreinte, Nathanael apprit que sa cousine était blessée parce qu’elle s’était pris une balle. Il serra les dents et il l’observa un moment. Ça ne lui plaisait pas. Il avait conscience que sa cousine faisait un métier extrêmement dangereux, mais bon… Il ne voulait pas le perdre. L’inquiétude était présente sur son visage même si Alana tentait de le rassurer. « S’il te plait, ne me dit pas que ce n’est rien. Je ne suis pas stupide, mon doctorat le prouve. » Cracha-t-il en fronçant les sourcils. « Tu me fais la morale parce que j’ose tirer sur des rochers dans une plage, pendant que madame s’amuse à servir de cible ailleurs ! C’est qui le pire des deux ? » Voilà, les rôles venaient d’être inversés et c’était à Nathanael de faire la morale. « Allez viens. » Dit-il en lui attrapant la main de son bras non-blessé et il se dirigea vers les rochers. « Nous allons profiter de la magnifique vue de la mer pendant que tu m’expliques dans les détails ce qui s’est passé d’accord ? »
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Dim 10 Aoû - 19:52





C'était quand la dernière fois ?



Nate ? C'était un pitre. Il se permettait toujours de faire quelques petites blagues à sa tendre cousine. Un jour ... sans doute viendrait le jour où elle serait lasse de tout cela. Mais très honnêtement, Charleen espérait bien que ça n'arrive jamais, pour sûr. Le perdre ? La brune espérait, également, qu'il resterait toujours dans sa vie. Et ce même s'il était pénible et qu'elle avait envie de le claquer de temps à autre. Souvent même. Comme aujourd'hui. Encore une fois, elle avait envie de le taper. De lui faire comprendre qu'il ne devait pas jouer avec elle de la sorte. Qu'il devait arrêter de l'embêter à chaque fois qu'ils se croisaient. Sans quoi, elle finirait par l'enterrer. Oh, bien évidemment, elle plaisantait. Parce qu'elle l'adorait Nate. Mais elle aimerait bien, pour sûr, qu'il soit un peu moins taquin avec elle. La brune pencha la tête sur le côté à l'entente de son cousin. Sur le fait qu'il souhaitait qu'elle l'enterre dans un charmant endroit. La tête de l'agent de la CIA bougeait vers la droite, puis vers la gauche. Elle réfléchissait à ce qu'il venait de lui demander. "Hmmm ... Je sais pas. Si tu continues à être pénible avec moi, j'le ferais pas." Est-ce que c'était du chantage ? Oui, c'en était. Plus il serait gentil avec elle, moins il l'embêterait et mieux ce serait. Pour l'un. Comme pour l'autre. Du chantage ? Ouais, du chantage. Et sans aucune honte qu'elle lui disait cela ! Tout ce qu'il avait à faire, c'était de bien se comporter avec elle de son vivant. Et elle prendrait soin de lui quand il en viendrait à mourir. "Enfin, c'est pas comme si t'allait claquer demain. J'risque d'oublier d'ici là." Nate était plus souvent dans son labo que sur le terrain. Du moins, ce que Charleen en savait. Tout le contraire d'elle. Elle qui était souvent sur le terrain. Elle qui côtoyait les armes à tout bout de champ. Elle qui se faisait, bien malheureusement, tirer un peu trop souvent dessus. M'enfin, c'était les aléass de la vie, les risques du métier.

Passons. Que ferait Charleen si Nate se retrouvait derrière les barreaux ? Et bien, tout dépendrait de ce qu'il avait fait. Un petit larcin, sans doute qu'elle utiliserait la carte "sortie de prison". Par contre, si c'était quelque chose de plus grave ... Là, ce n'était même pas la peine d'y penser. Oh que non. Il était clair que la jeune femme aurait beaucoup de mal à rester les bras croisés, à ne rien faire si son cousin était dans la panade. Mais s'il faisait quelque chose de grave et qu'elle venait à le savoir, là ... Elle ne l'aiderait pas. Elle était peut-être agent de la CIA, elle faisait souvent des trucs en dehors de la loi, à faire ce qui pouvait lui passer par la tête. Mais de là à aider à criminel. Oh, ne jamais dire jamais, comment on le dit si souvent. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Néanmoins, l'aider s'il avait fait quelque chose ... Non, elle ne se voyait pas le faire. "J'garde ça en tête. J'garde le fait que tu préfères que je joue cette carte." en vint-elle à lui dire en lui tirant la langue. Oui, elle plaisantait avec lui. Mais c'était tout là leur relation. Ils se taquinaient. Ils se chamaillaient. Comme des gosses. Il parla des clowns, du fait que ça faisait peur et que c'était des psychopathes. Elle eut un hochement de la tête. "Tout à fait d'accord avec toi. Derrière leurs sourires barbouillés se cachent des trucs pas nets." Elle n'aimait pas les clowns, elle non plus. Ils avaient quelque chose de terrifiant. Traumatisée, sans doute, elle aussi, durant son enfance à cause d'un clown dans un cirque. Ou quelque chose dans le genre. "Si tu veux pas que je te renie, fait pas de bêtises alors." Et elle aurait bien rajouté qu'il devait arrêter de l'appeler Alana. Mais ça, elle savait qu'elle n'avait aucune chance de gagner face à lui. Il était entêté. Très entêté. Tout comme elle d'ailleurs. Mais il avait la palme de ce côté là. Pour sûr.

Charleen avait fini par lui révéler qu'elle avait été blessée très récemment. Et voilà qu'il lui faisait les gros yeux. "C'est toi le pire des deux." se contenta-t-elle de lui répondre. "Pour la simple et bonne raison que j'ai été blessée dans l'exercice de mes fonctions. Tandis que toi, tu t'amuses à tirer sur les rochers pour le plaisir." Elle secoua la tête. Le principal, c'était qu'elle aille bien. Certes, elle aurait pu perdre la vie. Elle en était consciente. Mais elle était encore là, sur ses deux jambes, et elle allait plutôt bien. N'était-ce pas là le principal ? "Tu sais très bien que je ne peux pas te donner tous les détails." Oui, il avait fait partie de la CIA. Mais ce n'était pas pour autant que Charleen pouvait tout lui dévoiler. Surtout qu'au final, cette mission avait été un véritable fiasco. Et tout cela à cause ... Et bien, parce qu'elle était tombée sur Logan en sortant. "Mission d'infiltration. Le but, c'était de les faire se retourner les uns contre les autres." se contenta-t-elle de lui dire. "Ca a marché. Et j'me suis prise une balle perdue. Pas de quoi fouetter un chat." Tout simplement.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰

₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰
♠ Nombre de messages : 146


MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Dim 17 Aoû - 6:05



❝Charleen x Nathan

   ♡  C'était quand la dernière fois ?

Les menaces et le chantage, Nathan en avait pratiquement l'habitude avec sa petite cousine. Après tout, à chaque fois c'était la même chose entre eux, du moins, lorsqu'il n'y avait pas de sujet de conversation sérieux. C'était au moins cela, Nathan et Charly savaient faire la différence et c'est bien pour cela qu'ils pouvaient compter l'un sur l'autre à tout moment. Mais pour le moment, il n'y avait pas de discussion sérieuse, donc Nathanael pouvait se permettre de jouer un petit peu avec sa cousine, au risque de sa propre vie... Bien qu'il doutait fortement que sa cousine ne pourrait pas le tuer, elle l'aimait au fond et il en était persuadé. Mais bon, si jamais ça venait à arriver, Nathan lui demanda de l'enterrer dans un endroit aussi magnifique d'où ils se trouvaient présentement. Voilà que sa cousine lui fit un chantage comme il s'y était attendu. Nath' rit légèrement avant de rétorquer : « Tu ne m'auras pas aussi facilement... Tu veux me tuer si je t'embête et tu ne veux pas m'enterrer dans un bel endroit si je t'embête. Donc dans les deux cas, je me fais avoir et je refuse de me faire avoir. Tu dois trouver un meilleur compromis. » Claquer dès demain ? C'est vrai que ça serait très surprenant à moins d’une malchance incroyable. Après tout, Nath’ était en excellente santé, il se tenait en forme, il ne faisait pas un métier tellement dangereux… Quoi qu’il y avait des risques, il faut faire très attention avec les produits chimiques, mais ce n’était pas un réel problème pour le bouclé qui était d’une minutie rare. Après tout dans le métier de scientifique c’était une qualité essentielle. Un millilitre pouvait faire la différence entre une solution réussie et une solution échouée. « C’est vrai qu’à ton âge la mémoire c’est un petit peu plus difficile. » Dit-il une nouvelle fois dans l’optique de la narguer, car c’était réellement plus fort que lui. Bon… Il ne croyait pas un seul mot de ce qu’il disait. Sa cousine n’était pas vieille du tout, elle avait seulement deux ans de plus qu’elle et elle était au début trentaine. C’était encore très jeune et elle avait encore toute la vie devant elle, du moins, il espérait. Il espérait vraiment qu’elle se tenait loin des ennuis même si ce n’était pas nécessairement évident avec son travail.

« En fait, non, je ne veux pas que tu joues cette carte, car je vais perdre 500 dollars. » Rétorqua-t-il avec un large sourire angélique. Certes, ce n’était pas vraiment 500 dollars qui allait faire la différence dans sa situation, le libanais était extrêmement bien payé et pas seulement grâce à son boulot au NCIS… Il roulait pratiquement sur l’or, sa tante qui l’avait hébergé y était pour beaucoup, tout comme ses recherches scientifiques qu’il s’amusait à faire dans ses temps libres. La conversation dévia par la suite sur les clowns… Et c’était bien la beauté de leur relation, les deux cousins passaient du coq à l’âne sans aucun scrupule se fichant complètement que ça aille un lien ou pas avec la conversation précédente. « Enfin un sujet dont nous avons le même avis, ma chère cousine ! Tu crois qu’on devrait le noter dans nos agendas ? » Il rit légèrement. C’était pratiquement un miracle lorsqu’ils arrivaient à être 100% d’accord sur un sujet. À toutes les fois, il y avait divergence d’opinion à un moment ou à un autre. « Comme dirait Peter Ustinov : « Tout le monde fait des bêtises. Le fin du fin, c'est de les faire au moment où personne ne regarde. » Et je crois que pour le moment, je m’en sors bien. » Un sourire angélique. Oh oui qu’il s’en sortait bien, même très bien. En toute franchise qui pourrait réellement avoir un doute sur lui ? Nathan semblait tellement adorable, tellement simple, tellement trop gentil que c’était pratiquement impossible de l’imaginer dans le côté obscure de la force. Et pourtant, les nombreux traumatismes vécus l’avaient fait sombrer dans les profondeurs de l’enfer.

Par la suite, Charly affirma qu’il était le pire des deux, car il ne tirait pas sur des rochers pendant l’exercice de ses fonctions. Bon, elle n’avait pas tort sur ce point, mais Nath’ leva quand même un doigt et ouvrit la bouche comme s’il allait argumenter. Il garda le silence une demi-seconde et affirma : « Bon, je t’accorde le point, mais c’est bien parce que tu es blessée et que je ne veux pas que tu fatigues à argumenter contre moi. » Alana lui expliqua ensuite les grandes lignes de ce qui s’était passé pendant la mission qui l’avait blessé. Nathanael l’écouta attentivement en penchant doucement la tête sur le côté. Il n’essaya pas d’en savoir plus, il savait bien que c’était peine perdue. Il se contenta d’hocher doucement la tête de haut en bas. « J’espère que tu ne fouettes pas réellement des chats, car ça serait très étrange comme activité… Bref ! Je suis content que tu ailles bien, j’aurais fait quoi sans toi, moi ?... » Il prit une courte pause. « C’est un collègue qui t’a aidé ou tu as « encore » fait ton indépendante et tu t’en es sortie toute seule ? »
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Mar 19 Aoû - 16:56





C'était quand la dernière fois ?


Charleen secoua la tête par rapport à ce que son cousin venait de lui dire. "Tu crois quoi ? Que tu peux négocier avec la CIA ?" Elle continua de secouer la tête, tout en croisant ses bras au niveau de la poitrine. "Tu rêves mon cher. Je ne négocie pas avec les criminels qui m'embêtent." en vint-elle à lui dire en lui tirant la langue. Elle était loin de se douter qu'il était vraiment un criminel. Le jour où elle en viendrait à l'apprendre, si jamais ça arrivait, ça ferait des étincelles, pour sûr. "Pas de compromis. A toi d'en faire si tu veux que je t'enterre dans un bel endroit. Mais j'pense plutôt te faire incinérer et jeter des cendres dans la mer. Ca pourrait être sympa." A moins qu'elle disait cela pour elle. Qu'elle aimerait bien que ça lui arrive plutôt que servir de bouffe pour les vers de terre et autres petits charognards. Nate surenchérissait. Sur sa mémoire. Sur le fait qu'elle avait dit qu'elle pourrait rapidement oublier tout ce qu'il venait de lui dire. Ou presque. Elle fronça des sourcils. Tout en regardant. Ce qui était bien, avec Nate, c'est qu'ils cherchaient tous les deux la confrontation. Et qu'aucun des deux n'avait spécialement envie de lâcher l'affaire. C'était comme si aucun des deux ne semblait connaître le mot capituler. Et c'était plus ou moins le cas d'ailleurs. Ils se tenaient tête. Chacun cherchant à avoir le dessus sur l'autre. Y'avait jamais de gagnant. Comme de perdant d'ailleurs. Ils finissaient toujours par en rire. "Tu sais ce que ma mémoire te dit ?" Elle lui fit un doigt d'honneur. "Alzheimer et moi, on est super potes tous les deux." Terrible maladie. Qu'elle espérait bien ne jamais avoir d'ailleurs. Ne pas se souvenir de ses proches, c'était quelque chose de cruel. Trop. Qu'elle ne souhaiterait pas à son pire ennemi.

Ils parlèrent des clowns. Horribles créatures qui terrorisaient les pauvres enfants. Voire même les adultes dans certains cas. Et voilà que Nate la cherchait encore du fait qu'ils étaient, pour une fois, d'accord. Elle le frappa à l'épaule. Pas fort. Mais elle le frappa quand même. "Si tu continues, tu vas finir par être tout cabossé et avoir plein de bleus." Violente Charleen ? Non, pas du tout. Mais si ça pouvait lui mettre un peu de plomb dans la tête, c'était tout ce qu'elle demandait. Qu'il se tienne à carreau. Qu'il arrête de faire des bêtises. Mission impossible en somme. A croire que ça l'éclatait de faire tourner en bourrique sa chère et tendre cousine. Enfin. "Pour le moment, peut-être. Mais on finit tous par se faire choper un jour ou l'autre. Tout se paie. C'est le karma." Un jour ou l'autre, tout lui reviendrait en pleine face. Et il s'en mordrait les doigts et se dirait qu'il aurait mieux fait d'écouter Charleen, ce jour là, sur la plage. Enfin, il était assez grand pour faire ce qu'il voulait. "Après, tu fais ce qui te chante. C'est pas moi qui en subirais les conséquences." Pas elle qui se retrouverait avec des bracelets aux poignets, ou pire encore.

Tandis qu'ils marchaient quelque peu, Nate avait fini par abdiquer. Sur le fait de tirer sur la plage. Il laissait tomber pour le coup. Petit sourire de la victoire au coin des lèvres de Charleen. Mais c'était pas pour autant qu'elle allait s'en vanter. Parce que monsieur jouait la carte de la pitié à cause de la blessure de sa cousine. Il aurait aimé en savoir plus sur cet incident. Mais comme une tombe elle serait muette. Elle ne lui raconterait rien de plus. Elle ne le pouvait pas. Et il le savait très bien. Alors, pas la peine de la chercher sur le sujet. C'était mieux comme ça. Autant lui éviter des ennuis. Elle eut un haussement des épaules. "J'sais pas ... Il aurait fallu que tu trouves quelqu'un d'autre avec qui t'engueuler à tout bout de champ." Parce qu'ils étaient comme ça tous les deux. Ils se disputaient souvent. Pour des futilités. Mais au moins, ils discutaient. Autre question de son cher cousin. Si elle avait fini par s'en sortir toute seule. "Tu sais bien que j'bosse toute seule." Il était vrai que ça faisait un moment qu'elle n'avait plus de coéquipier et bossait en solo. Mais ce n'était pas pour lui déplaire. Bien au contraire. Surtout qu'elle n'avait besoin de personne puisque la plupart du temps, elle était sous couverture. "Mais un ami m'est tombé dessus alors qu'il faisait un petit footing ... On a taillé bavette ... Avant que je m'effondre parce que j'avais perdu trop de sang. En même temps, j'me dis que c'est mieux que j'me sois effondrée à ce moment là plutôt qu'en conduisant. J'aurais pu faire des dégâts si j'avais perdu conscience sur la route." Oui, et elle s'en serait voulue. A mort.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰

₰ La vie a une fin, la vengeance n'en a pas. ₰
♠ Nombre de messages : 146


MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Lun 8 Sep - 1:55



❝Charleen x Nathan

   ♡  C'était quand la dernière fois ?

« Bien sûr que je peux négocier avec la CIA, ton patron m’aime bien. » Dit-il fièrement avec un large sourire en faisant allusion à leur ancien directeur, Neal, qui portait le jeune scientifique dans son cœur depuis que ce dernier lui avait sauvé la vie. Ce dernier remuait même ciel et terre depuis près de 5 ans pour tenter de ravoir le bouclé dans ses rangs. Tentatives que le jeune homme repoussait à toutes les fois, il n’était pas encore prêt à retourner à la CIA. Pas qu’il n’avait pas aimé son expérience, mais il n’avait pas encore tout essayé. « Moi criminel ? Tu le crois vraiment ? » Demanda-t-il plus à la rigolade qu’autre chose. Elle ne pouvait pas quand même répondre oui à cette question, Nathan était tout simplement quelqu’un d’adorable qui ne semblait pas pouvoir faire de mal à une mouche. Sauf que la suite des choses l’inquiéta légèrement, même si le libanais réussit à ne pas le montrer. Il eut le réflexe de tourner la tête vers la mer où il avait jeté les cendres de sa victime de la veille. Pourquoi est-ce que sa cousine disait cela ? … Un pur hasard ? Hmm… Ça serait étrange, mais il ne pouvait s’empêcher de l’espérer… Quoi que si sa cousine savait réellement ce qu’il faisait, elle lui aurait fait la morale depuis des lustres et peut-être même qu’elle se serait déjà débrouillée pour lui faire passer les menottes. Son regard qui fixait la mer s’assombrit soudainement et il secoua doucement la tête. « Je ne mérite pas ma place dans cette mer. » Affirma-t-il d’une voix basse qui ne lui ressemblait pas du tout. Oh non, ça serait une pure honte de terminer dans cette mer où se trouvait la plupart des meurtriers de sa famille. Tout, mais pas cela. En retournant la tête vers sa cousine, il remarqua que cette dernière lui faisait un gentil doigt d’honneur. Nath’ fronça les sourcils et il alla coincer la base du doigt de sa cousine entre son pouce et son index. Il la fixa dans les yeux et d’une voix dangereusement grave, il dit : « Fait gaffe. Je sais exactement comment te couper ton joli petit doigt. » Et en plus, il avait de l’expérience, il avait coupé énormément de doigts depuis quelques années et il en avait toujours pris un plaisir fou. Sauf que rapidement, il força un sourire à se dessiner sur ses lèvres afin de ne pas trop l’effrayer. Ce n’était pas le moment de faire peur à sa cousine.

Une nouvelle fois, le scientifique se prit un coup dans l’épaule et il rigola légèrement. « Ouais, arrête de me frapper. Je n’ai pas envie d’avoir plein de bleus, c’est beaucoup moins sexy en boîte de nuit. » Nathanael le dragueur et ça Alana le savait très bien. Le scientifique lui avait même affirmé une fois qu’il ne finirait sûrement jamais sa vie en couple, il se voyait très mal avec la même personne et il était un vrai partisan des coups d’un soir. Ça, il l’avait dit sans se douter une seule seconde qu’il allait tomber amoureux quelques semaines plus tard… « Le karma ? … Si le karma avait réellement existé, il les aurait arrêtés avant qu’ils commentent l’irréparable. » Dit-il en parlant de ses harceleurs qui avaient tué ses parents. Si cette histoire de karma était réelle, l’intimidation et le harcèlement auraient été vengés avant que l’enfer soit commis. « Ne t’inquiète pas pour moi, je gère comme toujours. » Dit-il. Il était un professionnel, il n’avait pas peur des conséquences. Il avait moyen de se couvrir et d’empêcher les autorités de mettre la main sur lui.  

« J’aime mieux m’engueuler avec toi, tu es ma préférée pour cela. » Rétorqua-t-il tout simplement en souriant largement. Il ne voulait pas se disputer amicalement avec quelqu’un d’autre, sa cousine était la meilleure pour cela et il l’aimait beaucoup trop pour envisager de la tromper avec quelqu’un d’autre. « Je n’aime pas que tu bosses seule… » Ça elle le savait, ce n’était pas la première fois que Nathan lui disait. Il aimerait mieux la savoir comme tout le monde avec un coéquipier, avec quelqu’un pour couvrir ses arrières. C’était beaucoup plus sécuritaire. « Toujours là à penser aux autres avant de penser à toi. » Dit-il en roulant des yeux. Elle avait un trop grand cœur. « Néanmoins, pense à me donner le nom de cet ami pour que j’aille le remercier, car il a évité le pire. »
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen Ven 12 Sep - 16:57





C'était quand la dernière fois ?



Nate croyait pouvoir s'en tirer avec la CIA. Seulement, avec Charleen, ça serait compliqué. Il l'embêtait. Elle en ferait de même. Il lui mettait des bâtons dans les roues ? Même chose qu'elle ferait. Ils se cherchaient. Mais c'était tout là leur relation. Il n'y avait qu'avec lui qu'elle pouvait être comme ça. C'était le seul membre de sa famille qu'elle voyait souvent et avec qui elle avait gardé le contact. Les autres ... elle avait été obligée de les balayer d'un revers de la main. Non pas que ça lui faisait plaisir. Mais c'était pour leur éviter des ennuis. Pour éviter qu'ils ne se retrouvent blessés. Quand bien même elle les aimait, elle ne voulait pas les exposer au danger. Une vie de mensonge. Restait à savoir combien de temps elle pourrait durer de la sorte. Si elle pourrait continuer à mentir pendant longtemps encore. Ou si, au contraire, elle claquerait cette vie de mensonges. "J'te demande pas de négocier avec LA CIA." dit-elle en secouant la tête. "Mais avec moi. Et j'négocie pas." D'ailleurs, elle avait employé le mot criminel sans savoir que ... Et bien sans savoir qu'à dire vrai, il en était un. "Tu sais ce qu'on dit ? Faut toujours se méfier de ceux qui ont un visage d'ange." répliqua-t-elle en lui tirant la langue une nouvelle fois. Bien sûr qu'elle plaisantait. Elle prenait tout ça à la rigolade. Son cousin également d'ailleurs. Du moins, fallait l'espérer. Il prit une triste mine, néanmoins, quand elle en vint à lui dire qu'elle finirait par le balancer dans l'océan s'il continuait à l'embêter. Elle lui fit un doigt d'honneur et voilà que monsieur se vantait de savoir comment lui couper le doigt. "Essaie toujours mon cher. Tu risquerais de perdre quelques plumes au passage. C'est pas parce que j'suis pas en grande forme en ce moment que tu auras le dessus sur moi." Après tout, il était un scientifique. Et pas un agent de terrain. Elle lui botterait son petit cul si besoin était. Cousin ou pas d'ailleurs.

Charleen le tapait. Pas trop fort. Mais elle le tapait quand même. Pour lui faire comprendre que ce qu'il lui disait ne lui plaisait aucunement. "En même temps, qui en boîte de nuit va regarder tes bras ?" lui demanda-t-elle. "Alors, tant que tu arrêteras de dire des bêtises, tes bras et tes épaules seront épargnés. Dans le cas contraire ..." Elle eut un haussement des épaules. "J'serais plus maître de rien." en vint-elle à ajouter avec un petit air ultra mignon si bien qu'il serait difficile, bien trop difficile de lui en vouloir. "Et puis, où t'as le temps, d'ailleurs, d'aller en boîte de nuit ? T'as essayé de m'avoir, hein ?" continua-t-elle en penchant la tête sur le côté. Elle en vint à dire quelque chose qu'elle n'aurait peut-être pas dû. Et elle ne préféra pas renchérir sur le sujet. Il parlait de ses parents. Ou plutôt, des assassins de ces derniers. Pas du joli cette histoire. Du tout. "Peut-être ... mais si ça se trouve, ils ont fini par payer." Elle n'avait jamais su si les criminels avaient été arrêtés ou non. Et sans doute ne le saurait-elle jamais. On n'avait pas retrouvé leur trace. "Enfin ça, on saura sans doute jamais." dit-elle dans un haussement des épaules. De toute manière, ce n'était pas elle qui enquêtait sur l'affaire. Et c'était bien dommage. Parce qu'elle aurait remué ciel et terre pour retrouver les informations. Mais passons.

"En même temps, j'suis ta préférée ... mais c'est pas comme si tu avais le choix." Elle était la seule de sa famille dans les environs. Il pouvait pas vraiment se permettre d'embêter des inconnus, si ? Ou des personnes avec qui il n'était pas vraiment proche, non ? "Quand bien même tu n'aimes pas, t'as pas le choix. J'bosse seule. Un point c'est tout. Après, j'dis pas qu'il m'arrive pas de bosser avec des autres. Mais ça arrive pas souvent." dit-elle en secouant la tête. "Et puis, peut-être que j'bosserais plus seule très longtemps ... tout dépend de si j'continue ... ou pas." Ouais. Parce qu'elle y réfléchissait. Elle y pensait. Tout lâcher. Une vie plus calme. Plus tranquille. Plus rangée. Elle y songeait. Mais le ferait-elle ? Accepterait-elle, au final, de lâcher ce boulot qui lui avait tant plu jusqu'à présent ? Ou n'était-ce qu'une petite déprime passagère et tout irait bien mieux d'ici quelques mois ? Elle n'en savait rien. "Toujours penser aux autres. Tu sais bien que j'suis comme ça et que j'y peux pas grand chose." ajouta-t-elle dans un sourire. "Logan. Il s'appelle Logan. Et c'est un ami que je considère comme un frère. Enfin, j'espère que c'est toujours le cas après ce qui s'est passé." Elle n'avait pas encore eu l'occasion de mettre à plat les choses avec lui. Non pas qu'elle le fuyait. Enfin, si, peut-être un peu.


Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen

Revenir en haut Aller en bas

C'était quand la dernière fois ? ✖ Nathaleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [TERMINE]J'ai oublié d'te demander quelque chose la dernière fois... [Paige]
» Matte une dernière fois mon derrière, il est à côté de mes valises (a) Joshua.
» Juste te revoir une dernière fois[Pv Desty] *et Jurassic si il veut*
» Juste une dernière fois... Laisse-moi voir ton sourire. - Flash Back {Emmy ~
» La dernière fois que je l’ai vue, elle était dans une cage d’ascenseur avec un 4x4 dans le cul.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-