AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

« Changer d'avis c’est changer de vie. » [PV Tony]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: « Changer d'avis c’est changer de vie. » [PV Tony] Dim 11 Mai - 12:53


Liam & Tony
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Changer d'avis c’est changer de vie
Liam était très stressé par la journée qui s’annoncé. C’est le ventre emplit de milliard de petits papillons lui rongeant l’estomac qu’il quitta son lit au petit matin. Il s’était appliqué à ne pas oublier de régler son réveil pour ne pas louper sa première journée de travail. C’était la première fois de sa vie qu’il obtenait un travail, enfin c’est ainsi qu’il le percevait. Après une longue discussion dans le bureau de Jennyfer sur son envie de travailler pour le NCIS, elle avait fini par accepter. Même si Leroy n’était pas étranger à cette décision définitive. Lorsqu’il lui avait fait part de cette envie, il c’était semble-t-il, empressé d’en parler à son amie. C’était ainsi qu’il avait eu droit à un entretien. Pour l’instant, il n’était question que d’être indic’, c’était mieux que rien. C’était un début, Liam était motivé. Son but était bien sûr de devenir un agent permanent. Résoudre des enquêtes, coincer des malfrats comme lui-même l’était et sortir définitivement d’un réseau qui avait pris possession de sa vie. Depuis qu’il avait 15 ans il n’avait connu que ces personnes, son réseau. Le boss avait certes contribué à son niveau de vie auquel il s’était habitué. Mais aujourd’hui il avait pris son courage à deux mains et avait décidé qu’il était temps que ça change. Son destin n’était pas une fatalité il en était seul maître et pouvait, à sa guise, le modifier. Nous y étions, ce changement tant attendu.

A cet instant il pensait à tout ce qu’il avait accompli dans sa triste vie, pas grand-chose à vrai dire, il n’était pas un gangster sans foi ni loi, c’était assez ironique de savoir qu’il respecté les lois alors qu’il grillé la plus importante. Mais à présent il en avait conscience et était prêt à se laver de tous soupçons. A cet instant, il pensait à Jesse à tout ce qu’il lui avait fait subir alors que maintenant, beaucoup trop tard, il s’était décidé à changer. Il prit conscience de cette douleur qui l’oppressé, son cœur qui tombait en mille morceau sur le carrelage le fit réaliser qu’il avait tout gâché. Jesse n’était responsable en rien, il avait eu raison de fuir, il avait eu raison de l’oublier, il était seul responsable. Et même si ça faisait mal de le réaliser, Liam le comprenait. Néanmoins il était fier de cet accomplissement et il avait espoir de pouvoir un jour le montrer à celui qui comptait vraiment pour lui, il ne souhaitait qu’une chose : Qu’il soit fier de lui. Fier de ce revirement, de tout ce qu’il allait accomplir.

Il était temps de partir, les minutes passaient et il ne fallait pas être en retard dès le premier jour. Il s’était décidé, il voulait être exemplaire. Il n’avait malheureusement pas encore décroché de la drogue, Jenn, à l’instar de Wayne quelques mois auparavant, lui avait proposé un centre de désintox. Il savait qu’il n’y couperait pas s’il voulait travailler pour le NCIS. Après dur négociation, Liam avait obtenu de passer outre le centre mais de se faire aider par un médecin spécialisé. Il serait surveiller de près, limite traqué, mais c’était ce qu’il lui fallait. Il irait aux réunions et un parrain lui serait attribué. Quelqu’un sur qui compter, quelqu’un qu’il pourrait appeler à toute heure du jour ou de la nuit si il ressentait le manque au point de vouloir tout foutre en l’air…Encore. Pour l’instant, Liam était positif, il n’avait pas pris de drogue ce matin et il n’en avait pas sur lui, il avait dû tout donner à Jenn lors de son entretien pour preuve de bonne foi, et sa première réunion avait lieu en fin de journée, il l’appréhendait un peu, mais c’était une nécessité.

Sur les coups de huit heures, il quitta son appartement dans un claquement de porte. Ce week-end, il avait dû vider ses comptes off-shore sous les ordres de sa nouvelle hiérarchie, comme un accord, il a pu mettre cet argent sur un compte américain, il en avait beaucoup mais il n’avait pas jugé nécessaire d’indiquer le montant. Il ne pouvait pas se retrouver à la rue. Face à ce plein d’argent il s’était enfin décidé à s’acheter une voiture. Il n’avait plus de raison d’emprunter les transports en commun, avant il faisait ça pour éviter d’être localisable trop facilement. Au volant de son véhicule tout neuf, il gagna les locaux du NCIS. Sur sa feuille, il était indiqué qu’il avait rendez-vous avec un certain Tony Scott. C’est avec lui qu’il traiterait à priori. Même si il n’était qu’indic il devrait quand même se rendre de temps en temps dans les locaux pour faire un point sur la situation. Malgré son envie de changer, il resté tout de même un pied dans cet autre monde, son autre lui, celui qu’il voulait effacer au plus vite. Mais il allait devoir s’armer de patience.
Arrivé, dans le grand hall il était comme un gamin, même si il était déjà venu, en tant que suspect, aujourd’hui cela semblait avoir une autre allure. Il se sentait minuscule dans cet endroit de géant, mais il se sentait bien. C’était comme si il avait trouvé un nouveau foyer, peut-être s’emballait-il trop vite. Dans ses vêtements classes qu’il avait également achetés pour l’occasion, on lui disait bonjour. On ne l’accusait pas, on lui souriait. Oui, il était chez lui.

S’avançant vers l’accueil d’un pas assuré, dans un léger sourire il s’empressa de demander son chemin. Il savait où se trouvait le bureau de Jenn et où son père travaillé mais il ne savait pas qui était celui qu’il devait voir, alors autant faire les choses bien.

- Où je peux trouver… *Regardant le nom sur sa feuille* Tony …Scott ? S’il vous plaît
- Hm. Vous prenez l’ascenseur, au 2ème étage vous devrez tomber sur lui, c’est un bureau ouvert


Liam acquiesça puis s’exécuta. Il emprunta l’ascenseur puis se rendit au 2ème étage comme indiqué. Il tomba sur les bureaux ouverts où s’affairait des agents, celui juste en face était celui de son père et son équipe mais il n’était pas là actuellement et de part et d’autres de nombreux bureaux similaires remplissait la pièce. D’un pas, cette fois hésitant, il gagna un bureau au hasard où travailler quelqu’un.

- Excusez-moi ? Où je peux trouver Tony Scott ?

Il attendit la réponse, espérant qu’il n’aurait pas à chercher trop longtemps.


mocking jay.

___________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: « Changer d'avis c’est changer de vie. » [PV Tony] Dim 18 Mai - 21:27




Changer d'avis c'est changer de vie.
Ft. Liam Gibbs


Tout comme à son habitude avant de quitter son bureau, le jeune homme rangea soigneusement ses affaires. Certaines personnes pouvaient dire qu’il était manique, mais Tony aimé que tout soit bien rangé. Rien ne vaut un beau bureau clair et bien rangé qu’un bureau en désordre. Il avait qu’une hâte c’était de rentrer chez lui et se reposer. Ils avaient eu une semaine assez agité avec un cas qui leur avait demandé beaucoup de concentration, de stress, mais heureusement le coupable avait était arrêté. C’était encore une fois un motif de meurtre futile. Scott n’arrivait pas à comprendre les gens pour être aussi fou et commettre des crimes. Mais c’était la vie après tout, il faut de tout dans un monde. Le jeune agent était en train de prendre ses affaires quand il entendu son prénom appeler. C’était rare à cette heure si que quelqu’un lui demande de rester. Tony regarda autour de lui, il n’y avait plus grand monde dans les bureaux à part deux ou trois agents qui finissaient leurs rapports ou autres choses. Il leva la tête et vu la co-directrice qui le regardait et lui demandait de le rejoindre dans son bureau. Ni une ni deux, Scott posa ses affaires sur son bureau et longea les autres bureaux, il monta les escaliers calmement en se demandant ce qu’il avait bien pu faire pour que la co-directrice veuille le voir. Une fois arrivé à la porte de la femme il toqua et entra dans la salle et étudia la directrice. Cette dernière ne tarda pas à parler et lui dire que demain il allait rencontrer un dénommé Liam Gibbs. En entendant le nom de Gibbs Tony fronça les sourcilles * Avait-il quelque chose à voir avec le Grand Leroy Jethro Gibbs ? * Il aurait à lui poser la question. Le jeune brun repris l’écoute de ce que lui dit la directrice. La femme lui dit qu’il serait embauché en tant qu’indic et elle lui avait aussi parlé un peu de son passé et qu’il ne devait pas retomber dans la drogue. Tony regarda un peu abasourdi, pourquoi on lui demandé à lui de faire ça ? Il était qu’au NCIS depuis quelques mois rien de plus. C’était plus à son chef d’équipe de s’occuper de ça. Il hocha la tête à la femme pour dire qu’il acceptait et parti du bureau de son supérieur. Une fois revenu à son bureau Scott prit ses affaires et quitta le NCIS. Durant le trajet jusqu’à son appartement, il repensa à ce que lui avait dit le directeur. Ce n’était pas souvent qu’on lui demandait de faire des trucs comme ça, mais il avait accepté avec plaisir. Il avait hâte de voir la tête de ce Liam Gibbs.

Une fois arrivé chez lui Scott alla directement dans sa cuisine pour se chercher une bouteille d’eau, il alla ensuite dans le salon pour se détendre un peu. Il avait prévu quelque chose après le travail, bien sûr s’il ne finissait pas tard, Tony avait donné rendez-vous à plusieurs amis à lui pour faire un match de basketball. Certains devaient sortir et boire pour oublier, d’autres aller en boîte, d’autres construire des choses dans leur sous-sol, Scott lui aimait faire du basket pour se détendre. Il pratiqué ce sport depuis qu’il était petit. Il avait juste le temps de boire sa bouteille, d’aller ce changer dans des vêtements de sport et d’aller au parc qui était à côté de chez lui. Tony essayé de pratiquer le basket autant de temps qu’il le pouvait quand il avait du temps libre. Ses amis répondaient toujours présent. Une fois en tenu de sport, le jeune brun envoya un message à ses amis pour leur dire qu’il serait là dans une dizaine de minutes. Scott prit ses clés et sa veste, il faisait bon dehors, il n’y avait pas grand monde, c’était une soirée assez calme, ce qui était assez rare. Une dizaine de minutes plus tard, le jeune agent arriva au parc ou tous ses amis l’attendaient, Tony posa sa veste avec toutes les autres et le groupe commença à jouer. Cinq contre cinq comme à chaque fois, l’agent était dans l’équipe de son meilleur ami. Les jeunes hommes n’avait pas vu le temps passé, ils enchainèrent les paniers, les deux équipes étaient très forte. Au bout de 2 heures de jeux les deux équipes s’arrêtèrent à bout de souffle et content. Ils avaient tous un grand sourire sur leur visage. Après quelques minutes de paroles échangées, le jeune agent quitta ses amis pour rentrer chez lui prendre une douche, manger et dormir pour être en forme demain. Il était aux alentours de 21h00 quand le brun est rentré chez lui, il se dirigea vers la cuisine pour prendre une bouteille d’eau et son téléphone pour commander une pizza, puis il se dirigea directement dans la salle de bain pour prendre une douche et se changer en pyjama. Une trentaine de minutes après le livreur arriva et le brun le paya. Il s’installa devant la télé jusqu’à ce qu’il ne puis plus garder ses yeux ouverts et il alla se coucher.

Le lendemain matin, Tony se réveilla tôt, il avait bien dormis. Il savait qu’il allait avoir une grosse journée et son rendez-vous avec le dénommé Liam Gibbs. Scott n’appréhendait pas beaucoup, il avait beau être jeune, il resté néanmoins très professionnel. Il profita pour rester cinq minutes de plus au lit avant de commencer sa journée. Puis le brun alla se faire un petit déjeuné, jus d’orange, tartine pour bien commencer la journée, il prit ensuite une bonne douche chaude et s’habilla de façon décontracté pour aller travailler. Par chance il n’y avait pas grand monde dehors, ce qui était géniale. En une trentaine de minutes le jeune homme arriva au NCIS, comme à son habitude il se gara à sa place puis il salua les personnes qui étaient à côté. Il entra dans le Navy Yard et salua le garde de sécurité. Tony entra dans l’ascenseur, il était ne pensait pas à grand-chose. Il espéré juste ne pas avoir un grand cas. Une fois à son étage il se dirigea a son bureau, salua ses collègues, il regarda autour de lui, les bureaux étaient à moitié vide. Scott regarda au bureau de l’équipe de Gibbs, ils étaient tous là, pour une fois qu’ils étaient tous là tôt pensa-t-il. Il s’assit et alluma son ordinateur, le jeune agent commença a travaillé quand ils vu ses collègue partir surement pour un cas. Il souffla et passa une main dans ses cheveux, il détesté la paperasse. Il entendit le ding de l’ascenseur, l’agent du NCIS leva les yeux pour voir un jeune homme assez bien habillé qui marché d’un pas hésitant. *Cela ne serait pas Liam Gibbs* Pensa-t-il. Quand le jeune inconnu s’approcha de lui, il se leva, il entendu l’autre homme demandait où il pouvait trouver Tony Scott. Tony sourit est lui tendit la main :

- Vous l’avez en face de vous. Vous devez être Liam Gibbs, si je ne me trompe pas.

Il regarda l’autre homme, il pouvait voir qu’il était enthousiaste et motivé, cela le fit sourire. C’était rare de nos jour de voir des jeunes qui étaient motivé. Il se racla la gorge et lui dit :

- La directrice, m’a parlé de vous et un peu de votre parcourt. Je sais que vous voulez être un indic’ au NCIS, je suppose qu’après vous voulez devenir un agent spécial. Je sais que ça peut paraître bizarre, mais comme nous devons établir un lien de confiance entre nous, je propose pour commencer que l’on se tutoie. Cela serait mieux non ? Comme nous allons travailler ensemble.

Le jeune homme le regarda avec un sourire.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: « Changer d'avis c’est changer de vie. » [PV Tony] Ven 30 Mai - 10:10


Liam & Tony
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Changer d'avis c’est changer de vie
Le jeune homme était quelque peu intimidé par ses nouvelles fonctions au sein du NCIS. Il se sentait comme un poisson dans l’eau, l’immensité de son nouvel océan l’effrayait un peu. Tout était si droit, si protocolaire, il n’avait pas l’habitude de ça dans son gang de malfrat qu’il côtoyer depuis son adolescence. Mais il ne devait pas se laisser démoraliser, et surtout ne pas le montrer. Il ferait preuve de sang-froid, ce matin en se levant il avait rassemblait toute sa motivation, il se devait de la conserver. C’est pourquoi, dans un sourire, il acquiesça aux questions du jeune homme qui devait avoir son âge tout au plus. C’était bizarre d’être dirigé par quelqu’un de son âge, voire perturbant. Mais ce n’était que des détails, il n’était pas là pour jouer à la dînette, il devait faire ses preuves, c’était impératif si il voulait monter rapidement les échelons.  Il avait enfin eu le courage de dire merde à ses problèmes, d’envoyer valser ce gang qui le maintenait prisonnier depuis bien trop longtemps maintenant. Il avait décidé d’éclater ses chaînes, même si cela entraînerait sans doute des conséquences. Dès que son boss comprendrait ce qui se trame, sa tête sera mise à prix sur plusieurs générations sans doute, mais qu’importe, il était prêt à les affronter.  Longtemps il s’était caché, par peur, il n’avait pas osé, il avait perdu des gens en route à cause de cette foutue peur, mais aujourd’hui, il était prêt.

Face à Tony, il lui tendit la main, attendant de sa part une poignée de main. Ouvrant enfin la bouche à son affirmation suivante.

- Pas de problème. On commence par quoi ?

Liam était visiblement pressé de s’y mettre. Il n’était pas très bon en relations sociales, alors il se laissait guider en général, mais là il avait de s’y mettre. Hâte que toute cette histoire ne soit qu’un souvenir malheureux, une erreur de parcours. Pour lui, il n’y avait rien de plus difficile que de trahir sa deuxième famille, mais c’était utile. C’était comme lorsqu’un membre est pleine gangrène, si l’on n’enlève pas au plus vite le membre mourant, il attaquera le reste du corps, alors parfois un sacrifice est nécessaire si l’on veut aller mieux, si on veut se reconstruire.  La guérison de Liam reposait sur l’arrestation, voire la mort de ceux qui l’empêcher de briser le boulet attaché à sa cheville qui l’empêcher d’avancer.

Le dossier était sensible, ce n’était pas en un jour qu’ils allaient résoudre cette affaire. De plus, Liam n’était pas qu’indic dans ce dossier ci, il se devait d’être à l’affût de toute autre activité. Se mêlant aux autres dealers, à ses collègues pour paraître le plus naturel possible. Il devrait user de tous ses talents pour les tromper, démanteler des petits réseaux de quartiers avant de s’attaquer au gros poisson. Cela prendrait sûrement plusieurs mois, il avait déjà l’avantage d’être plutôt proche de son patron, il le connaissait, ne le voyant que très rarement, mais il avait possibilité d’entrer en contact avec lui très facilement via son numéro personnelle. Liam connaissait sa vie, il connaissait sa famille, ses amis… Cependant, précipiter les choses serait une grave erreur, leur plan d’attaque se devait d’être solide. Parce que si Liam le connaissait c’était justement là que ça se compliquait, pourquoi le NCIS ferait confiance aveuglément à un pauvre camé ? Et s’il trahissait leur confiance ? Liam lui-même y avait pensé, maintenant il était à 100% pour, mais lorsqu’il serait face à son mentor, le serait-il encore ? Passerait-il à 50% ? Il ne pouvait ni l’affirmer, ni l’infirmer. Mais ses doutes, il les gardait enfouie au fond d’un recoin de son esprit, ce n’était pas le moment de remettre sa propre parole en doute.



mocking jay.

___________________________

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: « Changer d'avis c’est changer de vie. » [PV Tony]

Revenir en haut Aller en bas

« Changer d'avis c’est changer de vie. » [PV Tony]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» 'Changer d'avis, c'est changer de vie." [Alice Eldhwen / SungKyu Kim / Zack Evans]
» Que faire pour changer Haiti ?
» Envi de changer d'interface...?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Le N.C.I.S :: Les locaux-