AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Lun 21 Avr - 11:02

Comme chaque matin, Colin c'était lever avec le sourire. Il avait prit une douche pour se réveiller et avait but son café. Il était venue en bus aujourd'hui, pas qu'il avait eut la flemme de marcher, mais il était un peu en retard, donc venir en bus rattraperait son retard. Il était arriver juste au boulot, mais personne ne lui fit de remarque. Surement parce qu'il était arriver avec tout juste une minute d'avance. Comparait à d'habitude où Colin est là avec un quart d'heure d'avance c'était étrange mais compréhensible avec la nuit qu'il venait de passer. Ses voisins venaient d'avoir un bébé et le petit ou la petite, passaient ses nuits à pleurer ce qui empêchait tout le monde de dormir. Enfin, il était là c'était le principal. Colin s'installa à son bureau. Puis on l'appela pour le corps d'un suspect sur l'affaire sur laquelle il était depuis quelques jours avec un certain Logan Kenway. Le jeune homme ne savait pas trop comment le cerner, si il devait rigoler avec lui ou être sérieux, si il devait être naturel ou sur ses gardes. C'était pas évident pour Colin qui avait un caractère plutôt jovial avec tout le monde d'habitude. Enfin, il prit donc l'appel et alla voir Logan. Il lui dit en arrivant devant son bureau :

"Agent Kenway ? On vient de m'appeler. La police locale à trouver le corps du Caporal Edisson, dans un entrepôt désinfecter prêt des quaies. Je leur ais dit qu'on arrivait."

Il espérait ne pas avoir fait d'erreur car pour rattraper ça ensuite se ne serait pas facile. Au final, il y allèrent. Le Caporal était rechercher par les deux agents du NCIS pour trafic de drogue. Il se servait de son statut de militaire pour faire passer de la drogue à l'étranger. Cela faisait quelques jours que les deux agents étaient sur l'affaire. Colin avait été mit sur celle-ci car il était en liaison permanente avec les flics locaux, ce qui aidait forcément pour les relations. Les deux agents du NCIS y allèrent donc. Sur le chemin c'était Logan qui conduisait. Colin lui demanda donc après quelques minutes d'hésitation :

"Vous pensez que c'est quelqu'un qui l'a descendue ou qu'il s'est tuer tout seul ?"

Colin aimait se poser des questions, il aimait chercher toutes les possibilités, mais parfois cela ne plaisait pas à tout le monde, il ne savait pas si se serait le cas pour Logan. Il préféra donc attendre un peu avant de poser une nouvelle question, il attendait de voir si Logan lui répondrait.

Après une bonne trentaine de minute de route, ils arrivèrent sur les quaies, la voiture de police et la camionnette de la morgue étaient présentes. Colin alla saluer les officiers de police, pendant que Logan s'occupa des légistes, c'était pas trop son truc à Colin les légistes. Ensuite ils se retrouvèrent pour aller dans l'entrepôt là où il y avait encore la marque du corps. Colin la regarda puis il demanda à Logan :

"Vous pensez qu'il s'est passer quoi ici ? Il y a des impactes de balles partout et visiblement son corps à été transformer en passoires."

Il pensait à un règlement de compte, mais il n'en était pas certains.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Lun 21 Avr - 17:57



Mauvais endroit, au mauvais moment



Logan n’était pas rentré chez lui et avait donc passé sa nuit à travailler au lieu de dormir comme ça lui arrivait de temps à autre lorsqu’une affaire le préoccupé un peu trop. Ce fut lorsque les premiers rayons du soleil pénétrèrent à travers la grande baie vitrée du NCIS que ce dernier se rendit compte que c’était déjà le petit matin et se décida à aller prendre une douche dans les vestiaires de l’agence avant de retourner à nouveau à son bureau pour poursuivre son travail tout en portant son gobelet de café déjà froid et qui lui tira une grimace, terminant dans sa poubelle la seconde suivante. Logan poussa un soupir et enfouis son visage entre ses mains durant un court instant. Ce fut l’arrivée de la jeune recrue du NCIS qui lui fit lever les yeux vers lui et au vu de ce que le petit lui raconta, la journée était loin d’être terminée, bien au contraire :

- « Faut croire qu’on nous a devancé pour arrêter le caporal ! Tu as bien fait Colin, prends tes affaires. »

Logan ajouta avant qu’il ne s’éloigne d’avantage :

- « Au faites, c’est Logan pas agent Kenway gamin ! »

Il aimait bien ce petit et même si le trentenaire pouvait paraitre froid même dur lorsqu’il travaillait avec lui afin de lui apprendre le métier tel un instructeur et non un ami, pour le forger un tant soit peu, ça ne l’empêchait pas d’apprécier son caractère jovial, sa sociabilité… Deux points qui commençaient à se faire rare chez certains agents.  Logan se redressa, saisit son arme qu’il prit le soin de charger et le rangea dans son holster avant de se rendre sur la scène de crime avec son nouvel équipier qui commençait à démontrer de la curiosité et ça fit rire l’agent derrière le volant :



- « On verra ça sur place mais je pense que quelqu’un a dû se charger de lui avant nous. Pourquoi ? Tu penses qu’il a préféré mettre fin à ses jours ? »


Après tout un trafiquant de drogue pouvait rapidement se faire tuer par un client pas satisfait ou par ses concurrents si jamais il n’avait d’avantage fait attention où il mettait les pieds.
En arrivant sur place, tout le monde était déjà présent et il laissa la jeune recrue partir à la rencontre des officiers de police pendant que lui entrait dans l’entrepôt, partant à la rencontre du légiste. Le caporal n’avait pas été en manque de balle, ça c’était le moins qu’on puisse dire.

- « Combien de balle ? »
- « Je dirais six ou plus. Un tir groupait en tout cas.»

- « Et vous m’en direz plus après l’autopsie ?! »

- « C’est ça agent Kenway. »

Logan acquiesça avant de se redresser et de laisser les médecins légistes embarquaient le corps, ne laissant que la marque de ce dernier qui était marqué blanc sur bitume sur le sol de l’entrepôt. Il posa son regard sur Colin qui avait décidé d’entrer à son tour et il balaya rapidement l’endroit du regard avant de répondre :

- « Le Caporal aurait vendu de la drogue sur le territoire de personnes qui ne fallait pas... Et ils ont décidés de régler le problème à la source en tuant le caporal. Tu as une idée toi gamin ? »


Le trentenaire souhaitait faire participer le nouvel agent car pour lui c’était la meilleure façon d’apprendre sur le terrain, de poser des théories et cela même si elles étaient fausses, cela n’avaient pas d’importance. Logan commença à faire quelques pas dans l’entrepôt avant de se retourner en direction de Colin :

- « Suis-moi gamin. On va voir un peu ce que cache cet endroit ! »

Il alluma sa lampe torche pour éclairer là où il marchait, illuminant quelques impacts de balles sur leurs chemins. Il ne savait pas ce qui avait pu se passer ici mais en tout cas, ce n’était pas une scène d’un Disney qui avait été tourné en ces lieux, loin de là.

- « Au faites, je vais t’expliquer rapidement comment je procède gamin. Poses des questions, intéresse-toi et soit bon dans ce que tu fais alors tout ira bien. Si tu es déconcentré, tu t’en fous de ce que je te dis… le courant ne va pas bien passer entre nous. Tu as compris ? »

Logan avait dit cela avec son habituel calme mais il voulait être sûr d’être compris, il ne voulait pas être crains par ce dernier mais il ne voulait pas que ça soit un bleue qui soit venu au NCIS pour jouer au cow-boy et aux indiens. Pour l’instant, il aimait bien le jeune homme et le métier semblait vraiment lui plaire alors Logan l’aiderait au mieux pour réussir ses premiers pas à l’agence…  



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Lun 21 Avr - 19:13

Colin s'était attelé à bosser sur l'affaire. Un trafic de drogue avec comme principal suspect un Caporal de l'armée américaine. Lazario pensait que son chef du moment, un certain Logan Kenway était un homme froid et qui ne le louperait pas si il faisait une erreur. Il s'était sûrement fait une mauvaise idée de cet homme, mais pour le moment, Colin en avait un peu peur. Cela faisait deux mois qu'il était là et en deux mois il avait retrouver son amis d'enfance, découvert que la fille avec qui il avait coucher deux mois plutôt était au NCIS et qu'il allait devoir bosser avec différents agents avant d'avoir sa propre équipe. C'était un peu gros pour un jeune homme de son âge, mais on lui avait apprit à surpasser ses peurs et à avancer malgré ses doutes.

Donc ce matin pendant qu'il bossait sur son dossier, on l'appela. C'était la police locale qui l'appelait pour lui dire qu'il y avait eut un meurtre et que c'était le Caporal qu'ils cherchaient. Colin s'était hâté d'aller le dire à Logan. Colin était un jeune agent mais un agent qui ne s'habillait pas avec des costumes. Il portait des jeans et des t-shirt avec des vestes. C'était le cas d'aujourd'hui. Il portait un jean clair, des boots style de chantier, un t-shirt beige et une veste en jean à capuche grise. Il expliqua donc à Logan ce qui s'était passer et il écouta son chef qui lui disait que quelqu'un avait trouver le Caporal avant eux. Colin hocha la tête, il était plutôt d'accord sur ce point là. Enfin Logan lui dit de l'appeler Logan et non agent Kenway. Colin se reprit et fit :

« Oui monsieur, heu, Logan. »

Il déglutit et se dirigea bien vite vers son bureau, plus vite il aurait retrouver des couleurs plus vite il serait de nouveau reprit au sérieux. Colin prit donc son arme qu'il vérifia deux fois avant de la remettre à sa ceinture, dans son dos, puis il prit sa veste, sa plaque et ses lunettes de soleil noir. Il filèrent dans la voiture et Colin finit par demander à Logan ce qu'il pensait qu'ils allaient trouver là bas. Logan lui dit qu'ils verraient bien et il lui demanda si il pensait que ce mec aurait put se suicider. Colin le regarda et fit :

« Non... »

Puis il reprit et fit en parlant avec les mains, c'était son côté italien qui ressortait :

« En faite si ! Imaginez que ce mec sache qu'on était à ses trousses, il n'avait plus de moyens pour quitter le pays sans se faire repérer, alors il aurait très bien put mettre fin à ses jours pour éviter la prison. »

Bon en le disant à voix haute il se rendait compte que c'était peu probable maintenant. Ils finirent par arriver sur place. Colin alla voir ses anciens partenaires qui lui expliquèrent que le corps avait été trouver lors d'une patrouille et que c'était un vrai carnage. Colin les remercia et alla rejoindre Logan. Il avait accrocher ses lunettes de soleil à son t-shirt et avait enfiler des gants en latex, sûrement les reste de ses années à la police locale. Logan lui expliqua sa théorie après que Colin lui ait demander ce qu'il en pensait. Puis il lui demanda d'expliquer son point de vue à son tour. Colin fit donc :

« Je dirais qu'il a pas essayer de vendre de drogue, on ne voit rien, pas de marque de sac au sol, ou de truc dans le genre. Je pense qu'il s'est fait coincer par des plus gros poissons, sûrement des rivaux.  Ou alors ses patrons qui ont apprit qu'il était rechercher par le NCIS et qui n'ont pas voulut se faire repérer. »

C'était une théorie comme une autre. Colin observait les traces au sol, pendant que Logan lui fit quelques pas, ensuite il lui dit de le suivre. Colin se redressa et suivit donc son chef. Il souriait à chaque fois qu'on lui disait « gamin » pas que cela le dérangeait, mais ça lui rappelait son ancien chef. Logan finit par lui expliquer comme il fonctionnait. Colin le regarda et lui dit sérieusement :

« Pas de soucie, je suis du genre jovial et très curieux, alors je poserais toujours des questions. »

Il observait partout autour de lui en parlant. Il ne se méfiait pas des lieux par contre, il pensait que tout était désert, avec une patrouille de police et deux agents gouvernementaux sur les lieux personne ne viendraient, du moins personne de censé. Cependant, Colin se trompait. Il eut du bruit dans un des couloirs. Colin se stoppa et demanda à Logan :

« Vous avez entendue ça ? On dirait que ça vient de par là ! »

Il regardait vers le couloir. Il sortie son arme et la pointa en direction de là où était venue le bruit. Soudain il eut un silence de mort et au bout de quelques secondes, un clic, qui signifiait qu'on armait une arme. Colin déglutit et au moment de se rendre compte de ce qui se passait, on se mit à tirer une grosse rafale de balle. Colin se protégea derrière une porte en métal et espérait que Logan eut le temps de se protéger à son tour. Il cria très fort en espérant que les autres entendent :

« Agent du NCIS baissez vos armes !!! Cessez le feu !!! »

Cependant il eut en retour un ricanement et une rafale de balle encore plus grosse. Colin attendit un moment de silence, puis il tira dans la direction d'où venait les balles et il se déplaça en même temps vers Logan ; Puis il arriva à sa hauteur et il fit :

« Vous avez put les voir ? J'ai rien vu en tirant. »

La fusillade était a sens unique, Colin et Logan ne pouvaient pas tirer. C'était quasiment impossible de toucher leurs assaillants. Mais c'était pas le pire. Le bâtiment était vieux et tombait en ruine. Colin se déplaça légèrement pour tenter de voir où était les tireurs, mais lorsqu'il posa son pied droit sur la plaque de métal, il y eut un grincement et la plaque s'effondra vers le sol. Colin n'eut pas le temps de se rattraper. Il tomba à l'étage en bas. Il se fit terriblement mal aux côtes mais le plus dur était la chute. Puis il redressa son regard et là ce fut un terrible boom qu'il entendit. Il se protégea le visage mais tout s'écroula. Au bout de quelques minutes, ou du moins ce fut ce qu'il pensa, il rouvrit les yeux ; Il y avait plein de fumé et l'air était difficilement respirable. Il toussota et appela Logan :

« Logan ? Logan ? »

Il se tenait les côtes mais ce n'était ce qui l'inquiétait le plus. Il saignait de la tête et s'était bien déboîté l'épaule gauche. Qu'est-ce qui s'était passer ? Il n'en savait rien. Et il espérait pouvoir trouver de l'aide en la compagnie de Logan...enfin si il trouvait où il était.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Lun 21 Avr - 21:00



Mauvais endroit, au mauvais moment



Logan ne connaissait pas vraiment Colin ou tout du moins pas plus que ce qu’il avait pu entrevoir durant cette affaire sur laquelle on l’avait mis pour travailler avec lui. Le trentenaire n’avait omis aucune objection bien au contraire, c’était toujours intéressant de voir d’autres méthodes de travail et puis si ça pouvait lui permettre d’aider le petit à s’en sortir dans le fonctionnement du NCIS alors pourquoi pas. Il avait eu l’habitude de former des recrues mais seulement à l’armée, cela s’arrêtait-là mais il n’était pas contre pour rejouer le rôle d’instructeur avec Colin qui semblait être intéressé mais qui semblait le craindre aussi et ça… Eh bien, il n’était pas vraiment habitué même si son « monsieur » maladroit le fit sourire. Cette journée semblait de promettre avec le garçon qui n’était pas plus âgé que Jo lui semblait-il ou encore qu’Iris mais il savait que ce n’était pas l’âge qui comptait sur le terrain mais son caractère, sa façon de penser et sa réactivité qui faisait la différence.
Durant le trajet, Colin osa prendre la parole, posant une question pertinente et à laquelle le trentenaire répondit avant de lui demander son avis et son « non » le fit sourire, amusait de voir l’effet qu’il avait sur le jeune homme à ses côtés mais reporta malgré tout son attention avec sérieux alors qu’il approfondissait sa réponse. Réponse à laquelle Logan répliqua avec ce même calme qui l’habitait :



- « Il aurait pu très bien quitter les Etats-Unis pour partir en Amérique du sud si vraiment il le souhaitait, il n’y a aucune extradition là-bas. »

Logan n’allait pas hausser le ton parce que sa théorie n’était pas vraiment censé, ce n’était pas son genre et puis cela ne servait à rien de s’énerver pour le trentenaire qui préférait de loin agir avec calme comme là. Au moins il essayait et c’était ce qui lui plaisait chez le gamin qui semblait vraiment vouloir réfléchir, vouloir comprendre cette affaire malgré ces quelques jours au sein de l’agence du NCIS. L’agent fédéral lui demanda une nouvelle fois son avis après l’avoir fait à son tour dans l’entrepôt au sujet des impacts de balles bien trop nombreux pour un simple règlement de compte. Le trentenaire acquiesça doucement de la tête en entendant la théorie du gamin comme il aimait le surnommer affectueusement et sourit tout en répliquant :

- « C’est plus censé que ce que tu m’as sorti dans la voiture gamin, maintenant tu dois prouver ce que tu avances. Au boulot ! »

Et oui ! Avoir des théories c’était ce qui avait de plus simple mais les prouver… Eh bien c’était une toute autre histoire et pas des plus simples mais malgré tout, il souhaitait l’encourager sans pour autant en abuser, c’était pour cela qu’il gardait son sérieux en lui parlant et il ne comptait pas lui mâcher le travail non plus. C’était un nouveau et il allait devoir prouver de quoi il était capable comme tout agent passé par-là, tout comme lui lorsqu’il était entré au NCIS. Logan en profita aussi pour lui faire une mise au point, pour lui dire comment il fonctionnait dans son travail mais surtout avec les gens avec qui il travaillait et cela semblait convenir à ce dernier.

- « Très bien ! Au travail maintenant gamin. Tu cherches tout ce qui pourrait nous faire avancer dans l’affaire. »


Logan avançait avec le bleue dans l’entrepôt lorsqu’un bruit retentit. Il leva alors les yeux et balaya rapidement son environnement du regard avec méfiance et ce qu’ajouta Colin lui fit froncer les sourcils et il sortit alors son arme de poing :



- « Oui j’ai entendu. »

Colin avait les réflexes et il eut le même geste que lui, pointant tous les deux en direction du bruit qui avait résonnaient entre ses murs et le trentenaire leva un peu plus haut son arme lorsqu’un autre bruit lui parvint. Les balles fusèrent à une vitesse folle et en rafale, Logan se jeta derrières des bidons abandonnés et défraichit comme le reste de l’endroit, son arme toujours prête à faire feu, il tenta de se redresser pour faire une première somation mais Colin le devança et ça le rassura d’entendre sa voix. Mais les balles qui fusèrent à nouveaux en leur direction mis fin à toute conversation et tourna la tête en direction du gamin qui arriva à sa hauteur et fit un signe négatif de la tête :

- « Non, rien du tout ! »

Le trentenaire se pencha et fit feu en direction de leur assaillant sans pour autant les arrêter et il ne sut pas vraiment ce qui lui arrivait, se laissant emporter par le sol qui se dérobait sous ses pieds à proprement parler. En arrivant en bas, dans l’obscurité de ce qui semblait être les sous-sols, Logan secoua la tête pour tenter de se remettre les idées en place et chercha du regard Colin alors qu’il se redressait :



- « Oui je suis là Colin ! J’arrive ! »

Logan se redressa tout en toussant lui aussi sous l’effet de la poussière que leur chute avait créé et essuya ce qu’il sentait couler sur son visage d’un revers de main. Il posa sa main sur la plaie qu’il s’était fait à la carde… Bon, il avait vu bien pire. Pour l’instant seul son collègue le préoccupé et il l’aida à sortir, s’accroupissant à ses côtés en voyant qu’il saignait à la tête :

- « Ça va gamin ? Allez appuis-toi sur moi ! Il faut qu’on dégage d’ici rapidement ! »

Il ne savait pas vraiment où ils allaient si jamais il continuait dans les sous-sols mais la voix de leurs assaillants se rapprocher et ils comptaient sûrement terminer le travail avec eux !



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Mar 22 Avr - 20:43

Colin dut avouer qu'il grimaça lorsque son chef du moment lui fit comprendre que son idée de suicide n'était pas une très bonne idée. Il décida de se taire et d'attendre avant de trouver une véritable idée. C'était tout à fait Colin. Il n'aimait pas qu'on lui fasse voir que ce qu'il disait était idiot, pas qu'il prenne ça mal mais plutôt qu'il n'aimait pas car pour lui cela voulait dire qu'il n'avait pas assez réfléchit. Enfin bon.

Arrivé sur les lieux, les deux hommes se séparèrent et Colin put aller parler un peu avec ses anciens partenaires. Puis il retrouva Logan et ensemble ils parlèrent de l'affaire. Le jeune bleu fut content d'apprendre que son hypothèse était bonne ce coup-ci. Il sourit et ce laissa aller à montrer son contentement. Logan lui demanda de prouver ce qu'il avançait. Colin observa autour de lui et décida de se mettre en chemin. Ce n'était pas le travail qui le ralentissait, il adorait ça, surtout les défis et là s'en était un de taille. Le jeune homme se redressa donc et se mit à chercher à l'aide de sa lampe de poche.

Puis en avançant et en parlant un peu de l'affaire, Colin finit par entendre des bruits étranges, il en fit part à Logan, et même lui semblait inquiet. Tout les deux sortirent leurs armes et étaient sur les crans, lorsqu'ils se firent prendre par une rafale de balle. Les deux se mirent de côté et après un petit effort pour tenter de riposter, Colin tomba d'un étage. Cependant quelques secondes plus tard, Logan le rejoignit, mais le poids des deux hommes, les firent tomber encore plus bas, au moins trois étages en dessous. La chute fut brutale.

A son réveil, Colin sentit sa tête saignée et il avait super mal aux côtes, il avait également son épaule de déboîté. Cependant ce n'était pas ce qui l'inquiéta lorsqu'il revient à lui. Il pensa directement à Logan. Il l'appela, et au bout de la seconde fois, Logan répondit. Il le rejoint et l'aida à se relever. Il lui dit qu'il fallait partir de là. Colin lui fit en grimaçant un peu :

« J'ai rien contre. Mais eux aussi, ils ne vont pas vouloir nous laissez partir. »

En effet, les mecs étaient à leur trousses. Colin tentait de ne pas laisser voir sa blessure, il détestait ça, se montrer faible. Cependant en avançant ils se retrouvèrent bloqué dans une sorte de cave.

« Merde ! C'est une cave ! Il y a pas de fenêtre ici ! »

Soudain un rire retentit. Un homme avec un fort accent hispanique, dit en les regardant :

« Laissons la nature faire les choses ! Croyez moi tout les deux, vous ne sortirez pas d'ici vivant ! »

Colin comprit parfaitement ce qu'il voulait dire par là. L'homme qui les braquaient avec son arme, les laissa dans la cave, et referma les grilles avec des chaînes et des cadenas. Ils repartirent avec le sourirent, cependant Colin et Logan n'avaient pas penser à une chose...L'eau. En effet, la cave se trouvait juste en dessous d'une réserve d'eau, et le bâtiment était vieux, il y avait une fuite, et comme si leur malheur n'était pas assez grand cette fuite commençait à s'agrandir.

« Je sais pas pour vous mais je le sens mal ce coup-ci. »

Il avait de plus en plus de mal à respirer. Cependant il lui vint une idée. Il sortie son téléphone et appela Iris. Il regarda Logan et lui fit :

« Iris...Je crois qu'elle pourra venir nous aider....j'espère. »

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Mer 23 Avr - 11:34



Mauvais endroit, au mauvais moment



L’entrepôt était vieux et avait décidé de tomber en lambeau le jour où ils intervenaient sur une affaire suspecte et où ils se faisaient canardés, car c’était le terme le plus approprié à la situation dans laquelle ils s’étaient trouvés. Voilà maintenant qu’ils étaient tombés de plusieurs mètres, le sol s’étant dérobé sous leurs pieds. Le trentenaire saignait juste au niveau de la carde mais il en était tout autre pour le gamin que le trentenaire aida à se relever. Il saignait de la tête à première vue mais sur l’instant, c’était plutôt les pas et les voix des individus qui se rapprochaient un peu trop près qui inquiétait l’agent fédéral qui ne souhaitait pas finir ses derniers jours dans un coin aussi humide qu’en cet instant tout ça parce qu’ils n’avaient pas été prudents et ce n’étaient pas mis à couvert. Logan contracta la mâchoire en voyant qu’ils se retrouvaient dans un cul de sac, aucune échappatoire à l’exception de celle emprunté quelques instants plus tôt et qui les avaient menés à sombrer dans cet endroit !



- « Bon… Il faut restait calme, on va trouver un moyen de sortir. »

Oui, il ne fallait pas s’inquiéter enfin pas pour l’instant. Mais lorsque les hommes décidèrent de condamner la seule issue possible, le trentenaire avait une soudaine envie de faire taire cet homme avec une balle de 9mm. Quand ce n’était pas au Moyen Orient que l’on essayait de le tuer, c’était dans son propre pays ! Il fallait croire qu’on voulait l’usé jusqu’au bout mais Logan ne comptait pas se laisser tourner les pouces, priant que quelqu’un vienne les sauver.
L’infiltration d’eau commençait peu à peu à prendre de l’ampleur et si cela continuait ainsi, ils risquaient de finir noyé dans une cave humide avec le gamin qui venait tout juste d’arriver au NCIS. Ce n’était pas vraiment comment ça qu’il voyait se finir la journée ou encore l’affaire sur le Caporal.

- « Si je commence à mal le sentir aussi gamin ! »

Ils pataugeaient dans l’eau qui poursuivait son ascension dans la cave humide, sombre et pas vraiment très agréable. Le trentenaire aurait encore préféré terminer ses jours au Moyen Orient que dans cet endroit ! Enfin pour le moment ils n’étaient pas morts et il ne voulait pas vraiment ce genre de fin pour eux deux. Une faible lueur parvint aux yeux céladons du trentenaire lorsque le gamin comme il aimait le surnommer sortit son portable en sortant sûrement sa meilleure idée de la journée :

- « Si tu captes alors n’hésite pas gamin ! Appelle-là ! »

Oui, si Iris pouvait venir les sortir d’ici, Logan n’était pas contre, bien au contraire. Il le laissa passer l’appel tout en s’appuyant contre la paroi de la cave, son regard rivé sur le jeune homme et dès qu’il eut finit ajouta donc :

- «  Pourquoi tu as pensé directement à Iris ? »

Il y avait plusieurs agents au NCIS et pourtant son choix s’était directement posé sur Iris, telle une évidence ou peut-être que c’était plus profond, plus compliqué. Il rétorqua donc tout en haussant les épaules :

- « Nous sommes bloqués ici pour l’instant gamin alors autant discuter et apprendre à peu à se connaitre. »

Surtout qu’au vu de la vitesse à laquelle l’eau montait, ils ne leurs restaient pas vraiment longtemps à discuter et la seule issue était bloqué donc la dernière chose qui leur restait été de tenter de se changer les idées, de tenter d’éviter de s’angoisser d’avantage alors que la situation n’était pas des plus agréable mais elle pouvait être pire. Oui, les hommes auraient pu descendre, les tuer d’un coup sec et ils ne seraient donc plus en train de discuter, en train de respirer mais surtout d’espérer que la jeune blonde ne vienne les sauver !

- « Au faites tu vas bien ? Vu la chute que tu t’es prise… »

Le trentenaire avait suivi juste après et son visage avait pris un coup mais avait réveiller quelques douleurs de sa dernière expédition au Liban et qui dormaient d’origine grâce à la dose conséquente d’antidouleurs qu’il prenait tous les matins même si ce n’était pas vraiment ce qu’il aimait. Logan s’approcha de là où il venait de chuter et leva les yeux vers la lumière de l’entrepôt, aucun bruit, aucun pas de lui parvenait. L’entrepôt avait été encerclés par les policiers lorsqu’ils étaient arrivés et tout le monde était partit soudainement ? Sans se soucier des coups de feu qui avaient été tirés ? Fallait croire que les flics locaux avaient été appelés autre part, laissant les deux agents spéciaux se débrouillaient seuls sur une scène du crime qui n’avait même pas été sécurisé. L’agent fédéral n’était pas du genre à se mettre rapidement en colère, bien au contraire mais il comptait se faire comprendre par les policiers ici présents lorsqu’ils sortiraient avec Colin, si jamais ils s’en sortaient. L’eau continuait son ascension et atteignait la hauteur des cuisses de l’ancien militaire qui retourna auprès de son collègue, posant sa main sur son épaule par pour lui prouver sa sollicitude dans cette situation :

- « Ça va ? Pas trop inquiet ? Bienvenue au NCIS ! »




FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Mer 23 Avr - 20:52

Ils étaient blessés et enfermés dans une cave qui commençait à se remplir d'eau. Colin paniquait un peu à l'intérieur de lui même. Il n'avait pas envie de mourir ici, pas dans cette cave. Il détestait l'eau de nature. Et là devoir rester enfermer dans une cave cela restait quelque chose qu'il allait avoir du mal à accepter. Il détestait ça. Il s'en voulait de ne pas avoir regarder correctement. Et puis il se demandait où était ses collègues, enfin ses anciens collègues ! Sérieusement ils devaient être autour du bâtiment normalement. Cependant, ce qu'ils ne savaient pas c'était que la dernière patrouille qui était resté et qui devait normalement surveiller le bâtiment avait été tué par les tireurs, d'où pourquoi personne ne venait. Et pour ce qui était du légiste, il était déjà partie. Colin finit par avoir l'idée d'appeler d'Iris. Il l'appela donc :

« Iris ?...Iris, écoute, non tait-toi et écoute moi s'il te plait. On est bloquer !! Avec Logan on est enfermer dans une cave qui se remplit d'eau. On est dans le bâtiment où la police nous avait dit avoir trouver un corps. L'adresse est sur mon bureau. Fais vite...T'en fais pas ça va...On bouge pas... »

Il raccrocha et fit machinalement pour lui même plus que pour les autres :

« On peut pas vraiment aller quelques part d'autres. »

Il avait mit tout ses espoirs dans l'appel qu'il avait fait à Iris. Et d'ailleurs en parlant d'elle, Logan finit par lui demander pourquoi il avait fait appelle à elle et pas à quelqu'un d'autre. Colin le regarda et arqua un sourcil, de quoi il voulait parler au juste. Puis Logan précisa que c'était surtout pour parler, car ils étaient enfermer et qu'ils allaient bien devoir faire passer le temps, autrement qu'en pensant à la mort qui les attendait sûrement. Colin soupira et se colla à une des parois, puis il fit :

« Disons qu'avec Iris nous sommes lier. Sans rentrer dans les détails, on s'est connus qu'en on avait 15 ans et on est devenue très proche....Non pas proche comme ça....Enfin, bref c'est compliqué. Mais en tout cas j'ai confiance en elle, je sais qu'elle viendra ! »

En effet, entre Iris et Colin, il y avait un drôle de lien, un lien inexplicable. Colin avait sauver la vie d'Iris lorsqu'ils étaient adolescents, et par la suite ils s'étaient rapprochés, et avaient finis par sortir ensemble et même par effectué leurs première fois mutuelle ensemble. C'était un très bon souvenir de Colin, mais un souvenir qu'il garderait pour lui. Ils s'étaient séparés et avaient continuer leur vie chacun de leur côté, cependant la vie les avaient réunis de nouveau au NCIS. Ils étaient redevenue complices comme avant. D'où pourquoi le jeune agent savait qu'elle viendrait. Puis Logan lui demanda si Colin allait bien. Durant l'espace de deux secondes Colin sentit un coup de panique, devait-il réellement dire ce qu'il avait ou attendre gentiment que tout se passe ? Il préféra ne rien dire, ou du moins ne pas tout dire.

« Ca peu aller. Juste mal à la tête et un peu au dos, mais c'est rien, et vous ? »

Certes Logan lui avait dit de l'appeler par son prénom, mais il ne lui avait pas dit de le tutoyer. Colin le vit s'écarter un peu, le jeune homme s'essuya le visage qui commençait à être un peu mouillé. Il commençait à avoir également les jambes engourdis. Ses boots seraient foutue. Et par la même occasion, il se rendit compte qu'il avait paumé ses lunettes de soleil. C'était vraiment pas sa journée. Logan revint, et lui posa une main sur l'épaule en lui souhaitant la bienvenue au NCIS. Colin gémit un peu de douleur et plia l'avant de son corps de manière à repousser la main de son partenaire. Ce coup-ci il ne pourrait plus le cacher. Il regarda Logan de manière un peu honteuse et fit ensuite :

« Je crois que je ne vais pas aussi bien que ça....Mon épaule me fait super mal, et je ne peux plus la bouger, je ne sais pas si c'est qu'elle est cassé ou autre...Je pensais que ça passerait avec le temps mais faut croire que non... »

Il ne savait plus vraiment ou se mettre, c'était la première fois qu'il avait cacher ce genre d'information à son chef, et il aimait pas ça, mais il n'aimait pas non plus le fait de se sentir faible. Il voulait trouver une solution pour sortir d'ici, et c'était pas avec une épaule en moins qu'il y arriverait.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 24 Avr - 23:03



Mauvais endroit, au mauvais moment



Logan écouta avec attention l’échange entre le jeune homme et Iris qui se trouvait de l’autre côté du combiné, se demandant bien ce qu’elle devait dire pour qu’il lui demande de se taire. Cela ne faisait qu’accentuer sa curiosité au sujet de leur relation, semblant se connaitre bien avant que ce dernier ne franchisse les portes du NCIS en tant qu’agent spécial. Ce fut pour cela que lorsqu’il eut raccroché, Logan laissa sa curiosité prendre le dessus comme toujours chez le trentenaire, ne pouvant s’empêcher de vouloir savoir ce qui se passait et c’était sûrement ce qui faisait qu’il faisait bien son travail même si la curiosité pouvait être tout autant un vilain défaut qu’une qualité mais pour l’instant, cela ne lui avait pas porté préjudices et donc, il continuait à l’être. La réponse que Colin lui donna était évasive, ne souhaitant sûrement pas rentrer dans les détails de sa vie privée et cela ne faisait qu’attiser la curiosité de Logan qui cette fois-ci, préféra rester dans les clous, rétorquant donc :



- « Jeune et proche… Oui, ne rentrons pas dans les détails, j’ai déjà ma petite idée là-dessus. »

Logan avait dit cela pour le taquiner, pour tenter de le détende un tant soit peu malgré la situation qui ne laissait pas matière à rire. Mais s’ils se mettaient à paniquer alors ces dernières et longues minutes de vie, si jamais Iris ne se dépêchait pas, se passerait dans la peur et cela, Logan avait oublié depuis trop longtemps d’éprouver ce sentiment. C’était pour cela qu’il voulait tenter de converser, d’apprendre à connaitre le jeune agent tout en espérant être sauvé avant que leur situation n’empire que d’avantage. En ce qui concernait la relation qu’avait partagé Colin et Iris, en effet oui, Logan avait sa petite idée sur le sujet mais si le petit ne souhaitait pas en parler d’avantage alors il respectait son choix, après tout c’était sa vie privée.
Le trentenaire demanda alors pour changer de sujet si ce dernier allait bien et il acquiesça à sa réponse avant de répondre à son tour :

- « Je vais bien… Et arrête le vouvoiement, je ne suis pas assez vieux pour ça ! »

Ils devaient avoir tout juste dix ans d’écart entre eux alors il n’était ni son père, ni son patron enfin… Si, il était son supérieur hiérarchique mais ce n’était pas pour autant qu’il devait le vouvoyait comme on vouvoyait le directeur de l’agence. En ce qui concernait les blessures, Logan avait mal à ses blessures du passé et son arcade mais cela allait passer, ce qui l’inquiétait était le mal de tête de Colin, ajoutant donc :

- « Si tu as des vertiges ou des vomissements, tu me préviens ! Compris gamin ? »

Il saignait de la tête et ce n’était pas vraiment le moment pour qu’il lui fasse un traumatisme crânien dans la cave qui se remplissait un peu plus d’eau au fur et à mesure que le temps s’écoulait. Après s’être éloigné durant un court instant, il posa sa main sur l’épaule du jeune homme qui se dégagea tout en gémissant de douleur, faisant froncer les sourcils du trentenaire qui posa un regard aussi sévère qu’inquiet.



- « Tu ne dois pas me cacher de telles informations sur ton état de santé Colin ! Ça pourrait être grave et si je ne le sais pas alors je ne peux pas t’aider. »

Logan ne s’était pas mis en colère pour autant, il comprenait le fait que le petit ne voulait pas lui montre tout acte de faiblesse ou qu’il décrirait en tant que tel.

- « Retire ton haut ! » Il précisa « Ce n’est pas un strip-tease que je te demande, c’est un ordre donc tu obéis ! »

Toujours ce même calme dans sa voix qui pouvait être déstabilisant surtout lorsqu’il donnait des ordres clairs, net et précis comme celui qui venait de sortir de sa bouche. Logan souhaitait voir son épaule, l’aidant à retirer son haut, il grimaça légèrement devant l’état de son bras :

- « Je peux essayer de te la remettre en place… Tu tournes la tête sur le côté et compte jusqu’à trois lentement tout en respirant. »

L’ancien militaire qui avait déjà replacé plus d’une épaule en temps de mission, n’ayant pas de médecin sur place, il savait comme s’y prendre mais il savait aussi que ce dernier allait souffrir lorsque ça serait fait. Il disposa ses mains sur les bras du gamin afin d’avoir une bonne prise et attendit le premier « 1 » et alors que le « 2 » sortait tout juste de ses lèvres, il replaça l’épaule avec habilité, relâchant son emprise. Colin s’attendait à qu’il attende le trois et ça aurait été encore plus difficile pour lui d’attendre le moment fatidique, c’était pour cela que la surprise était le meilleur moyen pour agir.



- « Ne bouge pas ton bras. »

Logan saisit le t-shirt du jeune agent et le déchira avant de bander le bras et d’entourer son cou pour le maintenir un tant soit peu, ajoutant à l’égard de Colin :



- « Je te paierai un autre t-shirt gamin. »

Il déposa la veste sur les épaules du dénommé « gamin » pour pas qu’il ne prenne froid alors que l’eau s’immisçaient jusqu’à leurs tailles. Si Iris ne se dépêchait pas d’avantage, ils risquaient d’être retrouvés noyer dans l’eau glacial qui coulait dans la cave. Logan poussa un soupir tout en jetant un regard en direction de la grille et reporta son attention sur le jeune agent du NCIS :



- « Il te faudra trouver une infirmière ! Il doit bien y avoir une fille qui te plait au NCIS et qui serait prête à s’occuper de toi. Les agents blessés, les femmes aiment ça ! »

Bon, Logan tentait de détendre l’atmosphère comme il le pouvait et avec le peu de sujet qu’il pouvait avoir en commun avec la jeune recrue du NCIS d’une vingtaine d’année tout juste…




FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 1 Mai - 12:40

La taquinerie Colin connaissait parfaitement, ce n'était pas la première fois qu'il avait affaire à des gens qui le taquinaient et il devait admettre que cela ne le dérangeait pas, car c'était en effet ce qu'il préférait. Il aimait qu'on le taquine car cela signifiait qu'il était bien intégrer et ça il ne supportait pas ne pas être intégrer quelques part. Bref le jeune homme sourit et rougit un peu. Il fit ensuite en secouant légèrement la tête :

« C'est pas vraiment ce que vous croyez, mais restons en là... »

Il souriait de plus en plus, cela le détendait un peu, malgré ses douleurs. Il avait ensuite demander à Logan si ça allait. L'homme lui précisa que oui, il avait connue sûrement mieux mais pour le moment cela allait. Il lui précisa également de ne plus le vouvoyer. Colin hocha la tête et fit :

« D'accord. »

Puis Logan lui précisa que si il avait des vertiges ou des envies de vomir il devait le mettre au courant. Colin sourit et fit, surtout pour paraître fort étant donner qu'il ne lui avait pas encore dit qu'il était plus blesser que ce qu'il voulait faire croire :

« Pourquoi tu veux pas que je te vomisse dessus ? Je plaisante, je vous-te le dirais. »

C'était encore un peu difficile pour lui de dire le « tu » à la place du « vous ». Ensuite, Colin essaya de s'asseoir sur une caisse en bois. Vu qu'il était du genre léger et pas épais, il put poser ses petites fesses tranquillement. Cependant, l'eau avait tout refroidit et humidifié. Colin espérait juste que Iris viendrait le chercher avant qu'il n'arrive un truc plus grave. Il repensait à Raphaël, à Sara, Tina, Hope et Grace, à sa mère également. Qu'est-ce qu'elles penseraient toutes ? Et que se passerait-il pour sa mère ? Avoir perdue son mari deux mois plutôt et perdre son fils là ? Est-ce qu'elle le supporterait ? Logan vint le sortir de ses pensées, et c'est pour ça qu'il ne put cacher sa douleur. Logan le regarda étrangement. Puis sévèrement. Colin lui expliqua ce qu'il pensait et il baissa la tête, s'engueulant intérieurement. Il était faible. Il le savait maintenant. Logan lui dit qu'il ne devait jamais lui cacher ce genre d'information. Colin lui dit ensuite :

« Qu'est-ce que ça change ? Qu'on meurt avec le bras cassé ou sans je vois pas la différence ! »

Il se tut deux minutes et fit :

« Désolé...je...je suis pas comme ça d'habitude. »

C'était vrai, Colin ne s'énervait jamais, ou très peu souvent. Sa mère disait toujours que je jour où il s'énerverait cela ferrait du bruit. Mais en 24 ans de vie, jamais une seule fois Colin s'était énerver. Il trouvait toujours le moyen de se calmer avant et de faire mieux que les autres pour ne pas partir en cacaouette. Logan lui dit qu'il allait lui remettre l'épaule en place. Colin hocha une nouvelle fois la tête positivement. Puis Logan lui dit de retirer son haut. Colin le regarda étrangement, il était sérieux là ? Logan lui dit ensuite que ce n'était pas une simple demande, mais un ordre. Alors Colin s'exécuta. Il retira sa veste en jean, puis essaya de retirer son t-shirt beige qui avait déjà commencer à se coller à son corps de rêve. Une fois que ce fut fait. Logan et Colin pouvaient voir les marques des bleus sur le corps du jeune homme. Son épaule était bien déboité. Logan dit à Colin de tourenr la tête et de serrer les dents, que à trois il lui la remettrait en place. Etrangement Logan ne le crut pas, mais il préféra faire comme si. Histoire de se rassurer....mais il n'aurait pas dut. Logan lui la remise à deux. Colin retint un hurlement mais il coupa son souffle par la même occasion durant quelques secondes, puis il reprit une grande bouffer d'air. Il fusilla Logan du regard et lui dit :

« Merde pourquoi tu as pas dit trois ! Ha ça fait un mal de chien ! »

Logan déchira ensuite son t-shirt en lui précisant qu'il le lui en rachèterait un, et lui fit une sorte d'écharpe avec. Colin remit sa veste et sentit le froid lui geler le haut du corps. Il leva les yeux vers la petite grille qui était au moins à deux mètre au dessus d'eux et il fit pour lui même mais à voix haute :

« J'espère que Iris va venir... »

Logan tenta de calmer l'atmosphère en parlant d'infirmière et ou de petite amie. Colin haussa les épaules et fit :

« Non j'ai personne. Et pas de femme en vus si c'était ta question. Ma mère me dit que si ça continue je finirais vieux mec. Mais j'ai du boulot et puis je ne trouve pas la bonne. Dès que ça commence à marcher avec une fille, faut qu'elle parte dès qu'elle entend ma mère parler d'avenir. Moi j'aimerais me posé. Quand je vois que ma sœur à déjà un fils et qu'elle est marié. Moi je vis seul dans un appartement. Enfin presque parce que j'y suis jamais en faite, je vis plus avec ma famille. Et toi une infirmière attitré ? »

Colin attendait et espérait que Iris vienne vite, il tentait de ne pas montrer qu'il avait froid, peur et qu'il rêverait d'être ailleurs. Il sortie son téléphone et le regarda, aucun appel, aucun textos, rien. Il se mit à douter. Mais non, Iris ne le laisserait pas tomber. Colin demanda ensuite :

« C'est quoi ton type de femme ? »

Il ne voulait pas être indiscret mais vu qu'ils étaient partie à discuter de femmes autant continuer non ?

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 1 Mai - 15:43



Mauvais endroit, au mauvais moment



Logan commençait à se découvrir un don pour se retrouver dans les ennuis ces derniers temps ! Après son escapade à Beyrouth qui aurait pu le faire revenir aux Etats-Unis dans une boite recouvert du drapeau américain, le voici enfermait dans une cave dont la fuite d’eau ne cessait de remplir à vue d’œil et où ils risquaient de mourir. Soit la mort souhaitait avoir son nom sur sa longue liste ou soit la vie avait un malin plaisir à s’occuper de mettre de l’action dans sa vie ! En tout cas, il avait une façon certaine de terminer de guérir de ses blessures que de chuter de quelques mètres pour venir s’étalait contre des gravats mais ce n’était rien comparait à Colin, son partenaire au sein de l’agence qui semblait dans un bien piteux état à côté de lui.
Et tant qu’à faire que de rester enfermer entre ses murs tout en attendant Iris afin qu’elle vienne les sauver, valait mieux tenter de discuter et le trentenaire n’eut de meilleure idée que de lui demander ce qui le reliait à cette dernière, sa réponse le fit sourire et préfère ne rien ajouter car de toute façon, s’il ne voulait pas en parler, il ne pouvait pas le forcer.
Vu qu’ils allaient devoir rester en fermer là un peu plus longtemps que c’était prévu et que le vouvoiement du jeune homme lui donnait l’impression d’avoir vingt ans de plus, il lui demanda alors de le tutoyer mais cela semblait le perturber, faisant sourire Logan, amusait devant le petit.



- « Tu me vomis dessus et tu seras de corvée de pressing gamin ! »

Bien sûr c’était pour plaisanter et puis la situation était assez dramatique pour la poursuivre tout en s’inquiétant mais l’inquiétude revint de nouveau au moment où Colin lui avoua pour son bras et cela ne plus pas vraiment au trentenaire qui aurait préféré être prévenu que de le découvrir par soi-même comme à l’instant. Sa remarque ne sembla pas plaire au petit mais ce n’était pas pour autant que le regard sérieux voir sévère poser sur le jeune homme changea, répliquant à sa suite avec calme :

- « Tu n’es pas comme ça d’habitude parce que d’habitude tu n’es pas dans l’optique de finir tes jours dans une cave mouillé avec ton supérieur ! Ensuite ce qui change, c’est qu’on ne va pas mourir et qu’il faut que tu te mettes ça en tête. »

Au fur et à mesure que l’eau montait, lui aussi doutait de pouvoir survivre à la mort une énième fois depuis qu’il avait vu le jour mais ne perdait pas espoir que ça soit pour Colin qui semblait inquiet ou encore pour lui qui se voyait plus finir ses jours à plus de 80 ans si cela lui était possible.

- « Plus tu penseras survivre et plus tu trouveras facilement des solutions pour t’en sortir ! Ne baisses pas les bras, ça ne sert à rien, retiens-ça aussi. »

Logan ne fonctionnait pas avec des règles comme Gibbs le faisait ou encore Tony qui les avaient modifiés pour convenir à son style de vie mais il souhaitait que le jeune garçon retienne bien ce qu’il lui disait car ça lui servirait toujours et pas seulement dans ce genre de circonstances.
Le fait qu’il lui demanda d’ôter son t-shirt ne semblait pas plaire au gamin et ça ne l’étonna pas vraiment mais il précisa que c’était un ordre et que tout ordre donnait devait être respecté et qu’il se devait d’obéir. Ce n’était pas un ancien militaire pour rien mais c’était surtout pour son bien avant tout !
Au bout de deux, il lui replaça l’épaule avant de lâcher son bras et la douleur retenu durant la manœuvre qu’il avait opérer sortit dans ces mots perçaient de colère et le trentenaire rétorqua donc avec calme :



- « Parce que tu aurais eu encore plus mal si tu t’étais attendu à que je le fasse, tu aurais pu contracter ton épaule aussi et tu aurais vraiment crié ! Maintenant tu changes ton regard et baisse le ton gamin ! »

Pourquoi les gens s’énervaient ? Cela ne servait pas vraiment à quelque chose à pars embrouiller l’esprit alors qu’il fallait réfléchir mais ça servait aussi à devenir insupportable aux yeux de certains et c’était pour cela qu’il lui demanda de ce calmer.

- « Iris va venir, fait-lui confiance. »


Il s’appuya contre la paroi de la cave en espérant vraiment qu’elle vienne mais s’ils se mettaient tous deux à douter alors leurs causes étaient perdues. Logan était son supérieur, il se devait de montrer l’exemple en ne perdant pas la face, en restant positif face à la situation car il ne restait plus qu’une chose à faire : Espérer !
Logan se décida alors à détendre l’atmosphère, à faire changer les idées à Colin qui ne devait pas être un habitué de ce genre de situation et encore heureux vu sa jeune expérience au NCIS. Le trentenaire se mit à rire au fait que sa mère le pensait finir vieux garçon mais pour un jeune homme, il trouvait cela bien qu’il veuille se poser tout comme sa sœur et la question qui suivit le fit sourire.



- « Les mères sont protectrices, elle ne veut pas que tu finisses ta vie seul gamin ! Et tu as le temps pour te poser, ne désespère pas et puis quand tu raconteras aux femmes que tu t’es fait tiré dessus, déboité l’épaule suite à une mauvaise chute, que tu as faillis te noyer mais que tu t’en es sorti, elles te tomberont toutes dans les bras. »

Il tentait de le rassurer, de ne pas lui faire perdre espoir sur le fait de trouver une femme qui l’aimera véritablement et avec qui il fondera une famille qui s’inquiétera pour lui lorsqu’il se rendra sur le terrain.

- « Pour répondre à ta question, c’est compliqué avec cette dite infirmière qui n’est pas vraiment attitré. »


Oui c’était compliqué parce qu’ils tenaient mutuellement à l’un et l’autre. Logan avait besoin d’être proche de Jo, de la voir au moins quelques secondes dans la journée juste pour voir son regard ou son sourire et ils agissaient tels un couple sans en être un, restant unis par les sentiments forts qu’ils se portaient.
La question suivante du petit lui fit quitter ses pensées et sourit avant de répondre car qu’es ce que ça lui coûtait ? Rien. Ils étaient tous les deux enfermés ici, ils risquaient sûrement d’y passer leurs dernières heures alors autant discuter de sujet qui les faisait sourire et qui réchauffait aussi le cœur de Logan à la simple pensé de Jo dans son labo :

- « Mon type de femme c’est une femme naturelle, pleine de vie qui sait croquer la vie à pleine dents sans se soucier d’avantage des conséquences. Avec qui je peux parler de tout et de rien, que ça soit sérieux ou non… Une femme dont le seul sourire ferait battre un peu plus mon cœur et dont le regard me ferait sourire à mon tour. Une femme qui lorsqu’elle est gênée, aime mettre ses cheveux derrière son oreille et baisser les yeux pour éviter de croiser le regard de celui qui est responsable de ce geste… »

Logan releva ses yeux en direction de Colin en remarquant qu’il était en train de parler d’un sujet dont il n’aimait pas vraiment parler en général mais après tout, s’ils y passaient, qu’es ce que ça pouvait faire ? Et puis ce n’était qu’une question à laquelle il avait répondu tout simplement…

- « Et toi ? »





FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 8 Mai - 18:31

La tension était palpable. Que ce soit Logan ou Colin aucun des deux n'avaient envie de laisser leur peau ici. Bien entendue ce n'était pas non plus le but n'était pas non plus de foncer tête baissée et de risquer de se faire tuer. Car ni l'un, ni l'autre ne savaient où étaient leurs agresseurs. Bien que Colin ne veuille pas en parler à voix haute, il se demandait tout de même où ils étaient passé. Ils se mirent à plaisanter un peu sur l'histoire de tournis. Comme quoi si Colin se sentait mal il devait le dire à Logan. Le jeune homme savait pertinemment pourquoi on lui disait ça, mais il plaisanta sur le fait que Logan avait peur que Colin lui vomissent dessus. D'ailleurs c'était pas vraiment faux, qui aimait ça ? Pas Colin c'était certains. Logan lui dit que si cela devait arriver, Colin serait de corvé de pressing. Le jeune homme ria et fit ensuite :

« Bah voyons ! Cela se voit que tu ne me connais pas. Confie moi du linge et tu es sur de ne pas le retrouver. »

En effet, Colin disait souvent qu'il était maudit à se sujet, depuis tout petit il n'arrivait jamais à donner ses deux même chaussettes en même temps, il paumé souvent ses fringues et même encore cela lui arrivait de laisser une veste ou un pull traînés quelques part et de ne jamais le retrouver. Enfin bon ce n'était pas spécialement la question pour le moment. Effectivement pour le moment Logan était préoccupé par le bras de Colin et le jeune agent par sa peur de mourir. Il n'avait que 24 ans et il ne voulait pas mourir ici, pourtant sa peur lui faisait dire des bêtises. Lorsque Logan lui expliqua pourquoi il réagissait ainsi, Colin se sentit un peu bête. Pourquoi réagir ainsi ? Il fit donc :

« Tu as raison, mais je me suis encore jamais retrouver enfermer dans ce genre de situation. Enfin j'ai déjà eut des gros coup de flippes, et je me suis déjà fait tabassé quand j'étais en patrouille, mais jamais comme ça. J'ai juste l'impression d'être impuissant devant cette situation... »

C'était compréhensible. Colin était un jeune homme qui aimait vivre et qui aimait rigoler, mais lorsqu'il s'agissait d'affronter la mort, c'était une autre histoire. Il l'avait déjà presque affronter deux ans plutôt, dans ses premières patrouilles, mais il ne s'en souvenait pas. On lui avait dit qu'il avait été tabassé par un groupe de jeune et c'était sûrement ce qui avait dut se passer. Bref, Logan lui fit donc une écharpe avec son t-shirt et Colin remit sa veste. Il était trempé et ses cheveux se collaient à son front tout en se mélangeant à sa blessure à la tête. Il avait le regard un peu dans le vide. Logan faisait tout pour le persuader qu'ils allaient s'en tirer, mais Colin, lui, était persuader que Logan aussi avait peur. Cependant, le jeune agent ne savait pas encore calmer sa peur. D'ailleurs lorsque Logan lui remit son épaule en place, Colin s'énerva à cause de la douleur et lui dit qu'il aurait put le prévenir. Il était certes énerver, mais c'était surtout la douleur. Bien que maintenant il ne sente juste un tiraillement. Il ne pouvait toujours pas la bouger, mais la douleur devenait supportable, ou engourdit. Logan lui expliqua et lui dit de baisser le ton. Colin sourit et lui dit d'un ton moqueur :

« Tu vas me mettre la fessé sinon ? »

Il sourit de plus belle, voulant ainsi montrer à Logan qu'il ne lui en voulait pas et que c'était juste par ce qu'il n'avait pas été réellement honnête sur ce coup-là. Et le fait de plaisanter avec lui montrait que Colin avait confiance en lui. Il lui fit un signe de la tête pour dire merci.
L'eau montait de plus en plus. Leurs arrivant à la taille maintenant..Colin savait que son portable était foutue. Sa première réaction fut d'être dégoûté d'avoir perdu ses photos, puis il pensa à Iris...elle ne pourrait pas le joindre et lui non plus maintenant. Il préféra ne rien dire pour le moment. Logan le rassura et en lui disant qu'elle viendrait. Colin précisa ses pensées :

« Je sais qu'elle va venir, mais comment elle va nous trouver parmi ses bâtiments ? Il y a plus personne et en plus de cela mon portable vient de se noyer...Je sais qu'elle viendra, elle l'a toujours fait, mais comment on sera nous ? C'est ça la question. »

Pour ensuite changer de sujet et tenter de pensé à autres choses, les deux hommes se mirent à parler de femmes. Colin expliqua alors qu'il était célibataire, malgré sa recherche de la femme qu'il souhaitait. Logan lui expliqua que sa blessure et cette mauvaise aventure allait l'aider à se faire des copines. Colin sourit et fit ensuite :

« C'est marrant, mon père me disait ça aussi. Quand j'étais ado, il me disait toujours de rester moi même et que les filles finiraient par venir me voir, et que là je devrais leur raconter comment j'avais sauver une jeune fille. Et bah ça n'a jamais fonctionner. »

Surtout parce qu'il avait le cœur brisé et qu'il ne voulait pas parler de cette affaire. C'était comme ça qu'il avait rencontrer Iris, il lui avait sauver la vie alors qu'il ne la connaissait pas et maintenant ils venaient de se retrouver. Le destin les mettait ensemble mais pas pour être en couple, mais comme si Iris faisait partie de la famille de Colin. Enfin, ensuite, Colin demanda à Logan qu'elle était son type de femme. L'homme lui répondit donc et visiblement il avait comme quelqu'un en ligne de mire, mais ça Colin ne le lui dirait pas. Et puis il n'en était pas sur. L'homme finit par lui relancé la question.

« Wao, heu, en fait je ne me suis jamais posé la question. Je pense que pour moi la femme idéale c'est une femme qui aime la famille, la vie et qui serait prête à fondé une famille sans avoir peur de l'avenir. Je ne suis pas du genre à regarder le physique, bien entendue que cela compte, mais ce n'est pas le plus important. Je ne veux pas d'un canon sans cervelle, tu vois le genre ? J'ai rencontrer une femme un jour qui était pratiquement le style de femme que je voudrais...mais comment dire que après la nuit qu'on a passé ensemble, elle s'est sauver au petit matin et je ne l'ai jamais revue. Je ne suis pas tomber amoureux, mais j'aurais aimer la revoir, juste pour savoir. »

Il soupira. C'était un très bon souvenir qu'il gardait. Il avait passer la nuit avec Joséphine, mais il ne la connaissait pas, il savait juste qu'elle se nommait Jo. En soirée, Colin ne posait pas plus de question que cela. Il ne cherchait pas à savoir le passé de la personne en fasse de lui, du moins pas plus que la normal des gens. Il se mit à toussoter un peu et frissonna. Il regarda Logan et lui dit :

« Il fait de plus en plus froid je trouve....Mes jambes sont gelés et je ne sens plus mes pieds. Je rêve que d'une chose : dormir dans mon lit avec un radiateur. »

Le problème était qu'il ne devait pas penser à dormir car sinon il finirait par s'endormir et se serait finit pour lui.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 8 Mai - 22:08



Mauvais endroit, au mauvais moment



Ce qui était appréciable chez les nouvelles recrues qui n’étaient pas affolées dès leur première mission, c’était qu’ils savaient faire preuve d’une certaine innocence face à certaine situation comme celle dans laquelle il se trouvait avec Colin qui riait au fait que ce n’était pas un professionnel du rangement. Cela amusa Logan à son tour de voir qu’il arrivait à plaisanter malgré la situation dans laquelle ils se trouvaient en cet instant-même et c’était rassurant, c’était la preuve qu’il n’était pas si amoché que ce que son apparence physique laissait paraitre !
Mais la bonne humeur qui régnait s’évanouit bien rapidement au moment où Logan mit le doigt sur la raison pour laquelle Colin réagissait assez mal à la remarque qu’il lui avait faite et il ne semblait ne pas s’être trompé une nouvelle fois. L’agent fédéral acquiesça doucement de la tête, comprenant cette impuissance face à tout cela et que ce n’était pas le genre de position que l’on aimait occuper alors qu’ils étaient en danger de mort :



- « Nous sommes impuissant face à la situation gamin mais il faut juste tenter de se dire qu’on va s’en sortir sain et sauf afin d’éviter d’obliger nos proches à venir pleurer sur nos tombes ! »

Pourquoi lui mentir ? A quoi cela pouvait bien servir ? A rien ! Que ça soit lorsqu’il servait sous les drapeaux ou depuis qu’il était au NCIS, Logan n’aimait pas cacher la vérité surtout lorsqu’elle était plus qu’évidente comme celle de maintenant. Lui dire qu’ils allaient s’en sortir, qu’ils allaient reprendre l’enquête en sortant de ce guêpier ne serait en plus d’être un mensonge, un manque de respect à l’égard de Colin qui n’apprécierait peut-être pas que son seul supérieur en ces lieux lui mente alors que la vérité était plus qu’évidente ! Il ajouta à cela :



- « Comment tu as réussi à te faire tabasser en patrouille ? »

Cela l’intriguait surtout que normalement, ils se devaient d’être deux pour éviter ce genre de situation comme lorsqu’ils se rendaient sur le terrain avec le NCIS, toujours une équipe de deux ou de trois si ce n’était plus pour se surveiller mutuellement les arrières et éviter ce qu’avait vécu le petit.
Logan décida de remettre l’épaule du bleue en place mais la réaction de ce dernier ne se fit pas attendre, s’en prenant à lui de façon soudaine et cela n’avait pas réellement plus au trentenaire qui le remit rapidement en place. Celui-ci semblait avoir compris son erreur rapidement car il répliqua avec humour ce qui fit légèrement rire Logan face à tout cela :

- « Tu n’aimerais pas que je te mettre une fessée gamin ! »

Ils arrivaient à plaisanter malgré le fait que la moitié de leurs corps étaient ensevelis dans plusieurs litres d’eau qui ne cessait de couler en espérant les noyer de façon rapide mais en attendant, ils attendaient qu’Iris vienne les sauver avant que ça ne soit la mort qui se saisissent de leurs corps si jamais elle n’arrivait pas à temps ! Alors qu’il avait tenté de rassurer la jeune recrue, ce dernier semblait être assez objectif sur la situation dans laquelle ils se trouvaient tous les deux et lui aussi espérait qu’Iris se dépêche pour les sortirent de là vivants !

- «  On a juste qu’à espérer qu’on sera toujours en vie à ce moment-là ! Ce qui pour l’instant semble être bien partit vu que nous sommes toujours en vie, tu es d’accord ? »


Le côté optimiste de Logan avait des limites mais pour l’instant, elles n’étaient pas atteintes et s’il commençait à son tour à penser au pire alors il n’imaginait même pas Colin qui ne semblait pas être un réel habitué de ce genre de mésaventure contrairement au trentenaire qui en avait vécu un bon nombre voir même trop certaines fois…
Le sujet dériva sur les femmes et ce n’était peut-être pas plus mal, permettant ainsi de détendre un tant soit peu l’atmosphère et apprenant aussi à se connaitre au vu des minutes qui s’écoulaient et de l’eau qui montait au fur et à mesure. Logan se mit à rire aux derniers mots du jeune homme avant de répliquer :

- « Si en plus de t’apprendre le métier d’agent, je dois t’enseigner comment draguer une femme, je n’ai pas finis avec toi gamin ! »


Et au vu des femmes qui étaient dans sa vie, le trentenaire ne se débrouillait pas trop mal en présence de la gente féminine même si maintenant, cela l’intéressait beaucoup moins voir même plus du tout que d’écumer les bars à la recherche d’une nouvelle conquête d’une nuit mais si cela pouvait aider Colin, pourquoi pas l’aider un peu.
Il dû se résoudre à donner une description de la femme qu’il aimerait avoir à ses côtés et c’était surtout en référence à Jo qu’il avait dit cela car c’était celle qui avait su saisir son cœur sans limite. Logan retourna par la suite la question et écouta ce que le petit lui répondit et ce fut amusait qu’il ajouta :

- « Je connais une femme qui agissait de la sorte durant un temps, pleine de vie et proche de sa famille dont les hommes ne restaient que pour une nuit avant de disparaitre à pied levé le matin sans un bruit… Si Jo savait qu’elle avait sa jumelle dans les rues de Washington, ça l’amuserait ! »

Oui car la jeune brune avait agis de la sorte dans le passé mais plus maintenant à sa connaissance et au vu de la description que lui avait donné le gamin, elle semblait avoir un double d’elle-même dans les rues de la capitale qui aimait les hommes timides aux yeux clairs comme Colin mais aussi assez jeune, seul détail qui la différencier de la jeune femme au vu de ce qu’elle lui avait raconté par le passé.
En l’entendant tousser, le trentenaire qui avait baissé un bref instant les yeux, reporta son attention sur le jeune homme qui avait froid à ces dires, sentant ses jambes se gelées et sur le coup, ils étaient deux.

- « Viens, on va marcher dans l’eau. La circulation sanguine se refera doucement et tu auras plus chaud ! »

Logan posa sa main sur l’épaule du jeune homme avant de commencer à faire les cents pas dans l’eau, chose qui n’était pas des plus simples lorsque le froid saisissait vos muscles et rendaient les mouvements plus lents et plus ardus aussi.

- « Au faites, ta famille habite sur Washington si j’ai bien compris, non ? »


Il voulait éviter de parler de l’eau froide qui noyait la moitié de leurs corps, du fait qu’il n’y avait toujours trace d’Iris dans le coin et qu’ils allaient sûrement périr dans une cave sombre et humide ! Il se devait de rester optimiste pour le jeune homme…



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 3 Juil - 23:57



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]







Il faisait beau, tellement beau. Après son boulot, elle avait décidé d’aller en profiter un peu au parc. Ce matin, c’était Tony qui avait emmené Evan à sa garderie, école, maternelle comme vous voulez … ce soir le petit garçon passerait la soirée avec l’un de ses petits camarades. C’était organisé depuis deux semaines à présent. Une soirée rien que pour elle. Ou plutôt rien que pour eux deux si elle proposait à Tony de passer la soirée ensemble. Ils étaient fiancés c’était donc naturel qu’ils passent plus de temps ensemble non ? Ainsi donc, ce matin, au lieu de prendre sa voiture comme à son habitude, elle avait décidé d’enfourcher sa moto, elle n’avait pas Evan donc elle pouvait se permettre d’utiliser sa moto. La jeune femme appréciait la vitesse que lui procurait la moto, cette sensation de liberté qu’elle récupérait avec le bolide. Elle était donc arrivée au NCIS avec un magnifique sourire sur ses lèvres, heureuse. Elle avait fait un rapide tour à la cafétéria pour s’acheter une canette de coca-cola, puis elle était montée dans les bureaux. Une fois en haut, elle avait salué ses collègues de son équipe déjà présents  tout en s’asseyant à son bureau. La belle blonde alluma son ordinateur d’une main et de l’autre posa sa canette de soda. Une journée de travail commençait.

Son équipe ainsi que l’équipe trois bossaient en commun accord sur une enquête. Un meurtre. Ce fut à son coéquipier Logan d’aller sur le terrain avec Colin de l’autre équipe. Colin, une longue histoire les liés. Un début peu agréable pour finir par s’améliorer jusqu’à un certain point, ils auraient pu continuer à se côtoyer si le jeune homme n’avait pas pris cette initiative de faire des recherches sur les origines d’Iris. C’était un point dont elle n’avait jamais aimé parler et surtout pas à cette période où ils s’étaient connus et côtoyés. Alors quand elle avait sût ce qu’il avait fait, ça avait été comme si une déferlante leur tombés dessus. Elle lui avait crié, hurlé dessus, ça l’avait blessé qu’il osait faire ça. Certes, c’était dans un bon geste, une envie de l’aider, mais elle n’avait jamais demandé d’aide et n’en avait jamais voulu. Elle n’avait jamais voulu faire des recherches pour connaître ses origines par peur, peur de tellement de choses. D’une, de tomber sur de l’anonymat. De ne rien trouver dans son dossier. Peur qu’on la rejette de nouveau. Peur de tellement choses en lien avec cet abandon et ses parents ou plutôt sa mère. Et pourtant, il y a quelques années, quand elle avait connu Jennyfer, elle avait été  au fond, heureuse de la connaître, sentiment mélangé à bien d’autres, tel que la colère, l’incompréhension et la peur. Bien sûr, il y avait d’autres sentiments en plus de ceux-là mais c’était ceux qui l’avaient plus tenu. La jeune femme avait été perdu face à cette révélation, ne sachant quoi faire, comment se comporter, ça avait été surtout la colère qui l’avait surtout tenu jusqu’à cette conversation dans l’ascenseur. Mon dieu, elle en avait fait du chemin depuis …

Le bruit typique du portable qui sonne la fit revenir sur Terre, sortant de ses pensées, elle décrocha. Oh ! C’était Colin. Alors qu’elle prononçait à peine quelques mots, elle l’entendit lui dire de se taire. Euh … ok ? Fronçant les sourcils, elle se cala dans son siège tout en l’écoutant parler. Puis elle ouvrit grand les yeux, surprise. Ok ok, elle avait tout retenu dans sa tête. La belle blonde s’était levée d’un bond, avait pris ses affaires, arme et plaque. L’adresse était sur le bureau de son meilleur ami. Elle se précipita, rafla le papier, fit demi-tour et détala les marches, hors de question qu’elle attende ce fichu ascenseur ! Elle enfourcha de nouveau sa moto et démarra en trombe. Elle avait noté l’adresse dans sa tête et le temps qu’elle avait mis pour descendre lui avait servi à se faire un itinéraire dans sa tête. Bon le problème, c’est qu’il y avait de la circulation, coincée entre deux voitures, elle tourna la tête. Elle n’avait jamais fait ça auparavant mais il y avait un début à tout. La jeune femme se fraya un chemin et monta sur le trottoir. Prenons la voie rapide hein ! D’un bon coup d’accélérateur elle repartit de plus belle. Il n’y avait pas de temps à perdre. Une dizaine de minutes plus tard, Iris arriva à destination. Arrêtant sa moto, elle put voir une voiture de patrouilles et deux policiers à terre, probablement morts. Elle déposa son casque sur l’une des poignées de la moto et sortit son arme, il fallait qu’elle soit prudente, ceux qui leur avaient fait ça et qui avaient mis dans une cave ses deux collègues étaient peut-être encore présent.

Arrivée au niveau des policiers, elle chercha rapidement un pou. Rien. Ils étaient bels et bien merde. Bon, il fallait qu’elle continue. Peut-être appeler des renforts serait une bonne solution ? Mouais … le temps qu’ils arrivent Colin et Logan seraient morts. Mais comment savoir s’ils étaient encore vivants et surtout où ils étaient ? Elle prit son téléphone et le plaqua à l’oreille tout en avançant prudemment. Rappeler Colin. Ça lui semblait être une bonne idée. Une bonne idée avortée … elle tomba sur le répondeur. C’était quoi ce foutoir ? Elle jura mentalement et rangea son portable dans sa poche. Crier ? Ouaiiiis super l’idée, surtout si des hommes armés étaient encore dans le bâtiment ! Mais ça lui semblait être le seul moyen de réussir à localiser ses deux collègues, car toute seule, sans aide, elle n’arriverait à rien, à part à mettre du temps pour trouver cette fichue cave. La Shepard vérifia quand même rapidement s’il y avait quelqu’un, puis, elle s’immobilisa et tandis l’oreille. Rien. Pas un bruit. Bon, il semblait que le bâtiment soit vide. Si elle se retrouvait dans un guet-apans, elle ne donnait pas cher de sa peau. Plus de temps à perdre, prenant une inspiration elle se lança :

- Colin ? Logan ? cria-t-elle

Et s’ils étaient morts ? Si elle n’avait pas été assez rapide ? Elle s’en voudrait à vie. La blonde pria mentalement qu’ils allaient l’entendre, elle répéta ses cris, laissant un espace entre chaque pour entendre si on lui répondait ou si elle percevait du mouvement. L’agent spéciale progressait lentement mais sûrement, cherchant une quelconque cave ou trou qui pourrait faire l’affaire et où elle pourrait retrouver les deux hommes.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Mer 16 Juil - 15:48

La conversation était en yoyo, un coup ils riaient, un coup c'était la déprime. Colin savait qu'il y était pour quelque chose, il n'était pas du genre à mentir et encore moins à ce taire. Il disait ce qu'il pensait quitte à s'en prendre  plein la tête ensuite. Le jeune homme regarda Logan et lui fit part de son impuissance et de ce sentiment qu'il avait. Logan lui expliqua ensuite que c'était normal dans ce genre de situation, mais qu'il ne fallait pas abandonné. Colin hocha positivement la tête, et croisa  son bras valide pour tenter de garder un peu de chaleur corporel. Il ne sentait plus son bras où il avait mal et ses pieds commençaient à gelé sur place. Logan lui demanda comment il avait réussit à se faire tabasser en patrouille. Colin ria et fit :

"Si je te dis que je ne m'en souviens pas vraiment tu me crois ? Mon chef m'a dit cas ce moment là, j'étais de repos mais que j'avais dut m'entêter à vouloir retrouver un type qui avait agresser une mamie. Je pense que c'est vrai, c'est bien mon genre. Cependant, je me souviens de rien. Juste que quand j'ai rouvert les yeux, les ambulances étaient autour de moi et que j'avais un mal de crâne horrible. D'après les médecins on m'a droguer c'est pour ça que j'ai pas de souvenir. Après ça, le chef Jones, ne m'a plut laisser seul. Tu imagines que ça faisait à peine deux mois que j'étais sur le terrain ? Quand je me suis réveiller à l'hôpital, je me souviens que ma mère était là, elle y travaillait, mais elle voulait pas me laisser seul, mon père venait souvent aussi, et il passait son temps à râler parce que mes collègues ne trouvaient pas l'agresseur."

C'était un souvenir douloureux, pas seulement parce que Colin ne se souvenait de rien, mais aussi parce que cette affaire n'avait jamais été régler, et que plus le temps passait et moins il avait de flash. Sa mémoire avait été comme effacer. Pourtant parfois, il entendait une voix, des mots, mais tout ça c'était quand il rêvait et à son réveil il ne se souvenait de rien. Cela le hantait, il devait bien l'admettre. Il fit ensuite :

"Enfin, c'est mon entêtement quoi."

Par la suite, Logan l'engueula car Colin ne voulait rien dire sur le fait qu'il avait mal au bras. il lui remit l'épaule en place, mais cela fit un mal de chien. Le jeune homme s'en prit à Logan, et celui-ci le remit en place également. Pour détendre l'atmosphère, et pour montrer qu'il s'excusait, Colin lui demanda si il allait lui mettre la fessé. De là Logan lui dit qu'il n'aimerait pas; Colin ria et fit :

"Ha non, j'en ai jamais prit de ma vie, ça va pas commencer."

Colin était le plus sage de tout les enfants de la famille. Il était le seul à vraiment écouter ce qu'on lui disait. Après avoir parler de si Iris viendrait ou pas, Colin se remémora le soir de leur rencontre, quand ils s'étaient rencontrer et qu'il lui avait sauver la vie. Colin adorait Iris, elle était plus qu'une soeur. Il savait qu'elle viendrait mais il avait peur de ne pas tenir le coup. Cela faisait loin et puis est-ce qu'elle avait comprit d'où venait l'appel ? Colin doutait. Logan lui dit qu'il fallait rester optimiste. Colin le suivit sur ce coup-là. Puis ils parlèrent de filles, de femmes et de comment draguer. Logan lui dit qu'il allait devoir lui donner des cours. Colin se marra et fit ensuite :

"C'est ça ! Je sais très bien draguer quand je veux."

Oui enfin c'était surtout qu'il n'était pas comme ça en faite. Après ils parlèrent d'une fille, et lorsque Logan divulgua le prénom de la femme à laquelle il pensait, Colin eut un sourire effacer. La femme pour qui il avait des sentiments, ce nommait exactement pareil. Il le regarda et fit :

"C'est marrant...la femme que j'ai rencontrer se nomme aussi Jo..."

Il resta silencieux ensuite. Son coeur avait reprit un coup. Il ne pensait pas du tout entendre parler d'elle de cette manière. Alors comme ça, c'était son habitude ? Colin se sentit trahit, bien qu'il le savait, du moins il s'en doutait. Il finit par avouer qu'il ne sentait plus ses jambes, ni le reste de son corps, mais ça il le garda pour lui. Logan lui dit de marcher un peu. Devant la gêne de Colin, il lui demanda si sa famille avait toujours vécut à Washington.

"Oui, je suis né aussi, ainsi que mes quatre soeurs. Ma mère à toujours vécu ici, tout comme mon père. Et toi ?"

Tenir une discussion quand on est gelé et fatigué c'était pas évident. Colin parlait peu ce coup-ci mais c'était plus la fatigue qu'autres choses. Son corps s'était totalement engourdis malgré le faite de marcher cela ne l'aidait pas vraiment. Il tremblait tellement que ses côtes lui faisaient un mal de chien, son corps tremblait tout seul. Il avait mal, il était fatigué et il ne pensait cas une seule et unique chose : un radiateur. Il sentait sa poitrine le faire souffrir. Puis Colin entendit des cris. Ou plus exactement deux prénoms, le siens et celui de Logan. Peut importe qui c'était et ce que la personne voulait il fallait répondre. Il regarda Logan et lui dit en tremblant :

« Il y a quelqu'un ! Faut faire du bruit !! C'est Iris !!»

C'était obligé ! Cela ne pouvais être qu'elle. Il sentit un nouvel espoir qui naissait en lui. Il tenta d'appeler mais rien à faire sa voix avait décider de faire grève. Alors il essaya de faire du bruit avec sa bras valide. Il attrapa une planche de bois pourrit et tenta de la frapper sur les grilles mais rien à faire, elle se cassa. Alors il décida de prendre autre chose. Il prit son arme qui avait prit l'eau, et la frappa à plusieurs reprises contre la grille. Il espérait que le bruit ferrait venir les secours.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Mer 16 Juil - 23:46



Mauvais endroit, au mauvais moment



Alors que l’eau continuait son ascension, les enveloppant comme si son seul but était de les ensevelir complètement, Logan se contenta d’occuper leurs pensées au lieu de rester fixer sur le fait que dans environ une heure ou peut-être deux s’ils avaient de la chance, ils pousseraient leurs derniers souffles de vies dans cette cave. Ce fut pour cela que le trentenaire s’engouffra dans la brèche que lui laissa Colin en évoquant son agression dans son ancien travail au sein de la police locale. Il fronça les sourcils en entendant l’histoire du jeune homme parce qu’elle n’était en rien marrante, l’intriguant même et finit par demander :



- « Tu n’as pas essayé de ré-ouvrir l’affaire en arrivant au NCIS ? Et je peux comprendre ton père même si je n’ai pas d’enfants moi-même. »

Il trouvait que le père de ce dernier avait été bien plus calme que lui, si ça aurait été arrivé à l’un de ses enfants, dans l’éventualité qu’il devienne père un jour. Il n’aurait pas seulement râlé dans une chambre d’hôpital mais aurait hanté chacune des rues de Washington jusqu’à mettre la main sur le coupable… Pour ce qui était de son comportement face à ce dernier, il n’en savait rien mais il ne valait mieux pas que cela lui arrive un jour. Il ajouta à cela avec un petit sourire pour dédramatiser la situation :

- « Voit le bon côté des choses, ça ne risque pas de t’arriver une seconde fois parce qu’on ne s’occupe pas des agressions de personnes âgées au NCIS. »

Logan ne préférait même pas imaginer le malaise que cela devait produire de ne pas se souvenir de ce qui lui était arrivé, de se demander qui était cet homme qui l’avait agressé ? Peut-être était-ce celui qu’il croisé tous les jours aux coins de la rues alors qu’il se rendait au travail ou le vendeur de journaux auquel il s’arrêta pour acheter le Washington Post… Une incertitude totale qui ne devait pas être facile à gérer tous les jours.
La conversation dériva bien vite sur le fait que le jeune lui avait caché sa blessure au bras mais le trentenaire lui replaça l’épaule tout comme lui au vu du ton qu’il avait employé à son égard et que Logan n’avait guère apprécié. Dès que cela fut réglé, ils poursuivirent avec un peu d’humour et il se mit à sourire, amusait par ce que répliqua le gamin :

- « Alors tente de rester sage et peut-être que ça ne commencera pas. »

Enfin, s’ils continuaient à rester enfermer dans cette cave alors que l’eau continuait de monter, plus grand-chose ne risquait de commençait mais plutôt de se terminer… comme leurs vies à tous les deux. Ce qui était bel et bien la dernière chose que souhaitait ce dernier surtout qu’ils avaient toute la vie devant eux.
Ils décidèrent de parler d’un sujet bien plus décontracté voir intéressant pour les deux hommes qui évoquèrent les femmes mais pas comme deux bons amis assis au comptoir d’un bar, sans aucune manière, non, ce n’était pas leur genre. Non, ils discutaient des femmes et de dragues tout précisément que Logan était prêt à lui donner en cours :

- « On ne sait jamais gamin ! »

Il le taquinait bien sûr en disant cela surtout qu’il était charmant et son visage d’ange devait plaire aux femmes. En tout cas, ils étaient attirés tous les deux par un même type de femme : Naturelle, pleine de vie qui répondait au doux nom de Jo ! Ce fut pour cela que le trentenaire fronça quelques peu les sourcils en entendant la précision du jeune homme et rétorqua :

- « Washington est une grande ville et puis Jo est assez courant comme diminutif. »

Tentait-il de se rassurer en se disant que Colin ne connaissait pas la même femme qui avait su le charmait ?! Sûrement mais il ne risquait pas de se l’avouer ouvertement.
Logan commençait à sentir son corps s’engourdir et cela semblait le cas du jeune homme alors ils se mirent à marcher dans la cave emplit d’eau et qui ne cessait de se remplir au vu du temps qui s’écoulait. Il en profita pour apprendre à connaitre un peu plus le gamin mais surtout tenter de lui faire changer les idées… Autant l’un qu’à l’autre à vrai dire car plus l’eau continuait de montait et moins l’agent du NCIS se montrait optimiste.
Le petit nouveau semblait avoir une grande famille natifs de la capitale des Etats-Unis, ce qui était toujours agréable surtout lorsqu’on habitait à côté d’eux enfin, il disait cela mais il ne savait pas vraiment ce que cela faisait :

- « C’est bien d’avoir sa famille à ses côtés surtout avec ce genre de métier, ça fait toujours du bien de pouvoir changer d’environnement, d’avoir du soutien. » Il attendit quelques secondes et répondit avec hésitation « J’ai… perdu mon père quand j’étais jeune et ma mère quelques années après. »

Logan n’aimait pas évoquer cette période de sa vie et cela s’entendait au ton de sa voix. Il était le dernier de la famille Kenway comme lui disait souvent son père lorsqu’il évoquait sa famille qui n’avait jamais été une famille très nombreuses ou encore unis en faites. Enfin de toute façon, il n’y avait pas matière à discuter en ce jour tout comme un tout autre jour en faites.
Leurs prénoms résonnèrent dans l’entrepôt et l’ancien militaire eut un moment d’hésitation, se demandant si ce n’était pas un mauvais tour de son esprit mais au vu de la réaction de Colin qui tentait par tous les moyens à disposition de faire du bruit, il comprit alors qu’on venait les chercher.



- « Nous sommes là ! » Tenta-t-il de crier mais le froid plus la fatigue ne l’aidait pas.

Il se saisit alors de son arme, jeta un bref regard à la sécurité qui était enclenché et tapa le canon de cette dernière contre les grilles tout comme Colin jusqu’à qu’Iris n’arrive. Il n’avait jamais été aussi ravis de la voir qu’en ce jour !

- « Sors-nous de là s’il te plait ! »



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 24 Juil - 4:47



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Qu’est-ce qu’elle faisait là déjà ? Ah oui, elle venait sauver la vie de deux de ses collègues toute seule comme une grande ou plutôt comme une conne … elle était seule, avec personne pour la couvrir et s’il lui arrivait quelque chose Colin et Logan ne seraient pas sauver, personne ne serait qu’ils étaient là et ils resteraient seuls et morts. Morts … allez on arrête de penser à ce genre de chose et on se dit que la chance est de notre côté, qu’il ne nous arrivera rien et que tout le monde allait en ressortir vivant. Et puis, les gens qui avaient tué le marins et qui avait certainement piégé les deux agents spéciaux du NCIS ne devaient plus être là, ils devaient être loin, très loin. Non mais qu’est-ce qui lui avait pris de venir toute seule ? Elle aurait dû penser venir accompagner d’au moins un autre agent ! Si Tony savait qu’elle était venue seule … un sourire amusé apparut sur ses lèvres. Et si sa mère l’apprenait. Oh putain ! Non mais sérieux, elle aurait vraiment dû venir avec une autre personne, appeler des renforts, envoyer la police mais surtout ne pas être seule, avec une arme, peut-être une charge en plus mais pas plus. Si elle se retrouvait nez à nez avec les mauvaises personnes elle ne donnait pas cher de sa peau.

Bon, il fallait réussir à localiser les deux autres tout en priant qu’elle n’était pas arrivée en retard et qu’ils étaient encore vivant. La belle blonde se décida donc à les appeler, continuer à avancer prudemment et lentement. D’une, il fallait qu’elle reste à l’écoute du moindre son qui pourrait lui signaler où étaient les deux hommes mais aussi si on venait à elle mais aussi, elle ne voulait louper aucun détail qui pourrait l’aider à localiser les deux zozios. Elle serrait avec force entre ses mains son arme, un peu comme pour se rassurer et se dire qu’elle s’en sortirait vivante et en un seul morceau si elle faisait une mauvaise rencontre. Le contact de la crosse de son pistolet contre ses paumes de mains lui faisait du bien, elle se sentait plus assurée dans cet endroit. Iris se stoppa nette. Elle avait entendu du bruit. La belle blonde ferma les yeux un bref instant, ils étaient … en bas ! En tout cas pas à son étage ! La fille de la co-directrice du NCIS pressa le pas sans pour autant courir, il ne fallait pas qu’elle rate où ils étaient.

Quelques instants plus tard, elle arrivait à l’étage où il lui semblait que Colin et Logan étaient. Maintenant, à savoir où ?! Son regard balaya les lieux, cherchant un indice de leur présence, bien sûr, il n’y aurait pas de panneau tel que « Nous sommes ici. » comme sur les plans de centre commerciaux où il est marqué « Vous êtes là ». Même si elle aimerait bien dans ce genre de situation où il fallait trouver quelqu’un ou plusieurs personnes qu’il y est marqué où ils étaient, ça faciliterait grandement les choses ! Ses yeux passèrent sur une sorte de vide ou plutôt un trou et le dépassa, puis elle s’arrêta brusquement. Un trou … elle fit revenir ses iris sur le trou. Un trou … le bruit venait du trou. Le bruit venait du trou … Colin et Logan étaient là ! Là, il n’était plus question de marcher, elle se précipita vers le trou et se stoppa non loin. Ils étaient là ! Elle les avait trouvés ! Son regard se baissa et un sourire fleurit sur ses lèvres. Ils étaient là … :

- Contente de voir que vous êtes vivants les gars !

Les sortir de là euh … oui mais comment ? Elle n’avait pas la capacité de les faire léviter et puis de ce qu’elle voyait car oui elle avait arrêté de les regarder et elle observait à présent les environs pour trouver quelque chose pour les faire sortir de là, genre une corde … ouais une corde ça serait vraiment bien. Sauf que voilà, il n’y avait rien, strictement rien dans ce putain d’endroit ! Rangeant son arme dans son holster, elle poussa un soupire tout en sortant de l’autre main son portable, la jeune femme baissa de nouveau son regard vers ses deux collègues :

- Y a rien ici pour vous sortir de là. Je vais appeler les secours. Sinon vous êtes blessés ? Ça va ? Il s’est passé quoi ? fit-elle tout en composant le numéro

Plaquant son téléphone contre son oreille, son autre main était sur sa crosse, prête à sortir l’arme au cas où … sait-on jamais. Elle restait tout de même sur le qui-vive même si elle se doutait qu’il n’y avait plus personne mise à part eux trois. Son regard passait de l’un à l’autre alors qu’on la mettait dans la « file d’attente » car tous les postes étaient momentanément occupés. Saleté va !

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Jeu 24 Juil - 16:54

Plus ça allait et moins les membres du jeune agent répondaient aux ordres du cerveau. Celui-ci lui disait de bouger mais moins ils réagissaient. Colin commençait à avoir vraiment froid. Il s'était adossé au mûr en ayant grimper sur une caisse en bois pour être un peu moins dans l'eau. Etant torse nu, si il restait au sol, l'eau lui arrivait à hauteur des côtes, et ça faisait vraiment trop froid. Du coup il était grimper et l'eau lui arrivait à hauteur des poches de son jean détremper. Le jeune agent avait les yeux qui commençaient à se fermer tout seul, jusqu'à ce qu'il se mette à entendre du bruit, au départ il était pas sur alors il ne dit rien et tendit l'oreille, mais après c'était sur, c'était Iris ! Il se mit à l'appeler mais sa voix cassé et les tremblements de son corps n'aidaient pas, il prit son arme pour frapper sur la grille histoire de faire du bruit. La cave était fermer par une grille d'un côté, mais un morceau du toit c'était écrouler avant qu'ils n'atterrissent dedans, cependant ils étaient pas assez grands l'atteindre tout seul. Iris leur dit qu'elle était heureuse qu'ils soient vivant. Colin la regarda et fit :

"Et moi je suis heureux que tu sois là ! Fais nous vite sortir de là."

Il était totalement gelé, il ne pensait plus du tout à son radiateur, ni à son lit, mais il voulait juste rentrer chez lui, qu'on lui soigne son épaule et ses côtes et ne plus jamais entendre parler d'entrepôt ! La jeune femme leur dit qu'il n'y avait rien ici pour les faire sortir, pas de corde ou de câble. Ils allaient devoir attendre que les renforts n'arrivent. Colin fit un hochement de tête, il devait tenir le coups. Il se frotta le bras qu'il s'était bander pour tenter de le réchauffer mais à part réveiller la douleur il n'arriva à rien d'autre. Le jeune homme écouta Iris, et il fit :

"On nous a appeler pour un mort, quand on est venue, Brett et Liam nous attendaient dehors, ils ont dit qu'il resterait là en attendant qu'on parte. Mais on a commencer à examiner les lieux et là des types armés sont arriver, ils sont commencer à nous canarder, le sol s'est écrouler sous mes pieds et on s'est retrouver ici après avoir essayer de se mettre à l'abri. Le gars ne nous a pas tuer, il nous a enfermer ici. Je sais pas où est la patrouille de flic, ils ne sont pas venue."

Colin ignorait que ses anciens partenaires et amis étaient mort. Il ne savait pas qu'ils avaient été tué pendant que Colin et Logan était dans le batiment. Colin regarda Logan et lui dit :

"Si je les retrouve, je vais leur botter le cul !"


Il tremblait de plus en plus et serra les dents pour tenter de ne pas le faire voir, mais c'était impossible de ne pas le faire voir, il avait les lèvres limite bleus, il était sianosé et totalement gelé, ne plus rentrer dans une eau gelé torse nu, avec une simple veste poser sur les épaules. C'était noter en haut de sa liste ça. Colin remerciait le ciel d'avoir envoyer Iris, bien qu'elle soit une tête brûlé et qu'elle soit venue seule, mais au moins elle était là, il fallait juste attendre un peu et puis les secours seraient là. L'eau continuait de monter mais Colin savait qu'il serait sauver avant que la faucheuse ne vienne le prendre, alors il était soulagé, gelé mais soulagé.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Ven 25 Juil - 16:44



Mauvais endroit, au mauvais moment



L’eau continuait son ascension, prenant son temps alors qu’elle enveloppait peu à peu tout leur corps, glaçant chaque parcelle de leur peau et les empêchant ainsi de bouger à leur bon vouloir. Logan commençait à sentir son corps s’engourdir et commençait aussi à trouver le temps long à force de marcher de long en large dans cet endroit confiné. Il espérait seulement pouvoir rentrer chez lui, pouvoir prendre une douche chaude et dormir… Mais avant tout, il espérait survivre à tout cela ! Lui qui adorait l’eau… C’était un comble de mourir noyer.
Mais la voix d’Iris leur parvint, comme un nouvel espoir qui venait frapper à leur porte alors qu’il avait commencé peu à peu à baisser les bras devant l’évidence. Son visage apparut au-dessus de la grille et il se mit à esquisser à sourire à sa partenaire avant de jeter un regard en coin à Colin… Il doutait encore du lien qui les unissait tous les deux mais ce n’était pas le moment de penser ou encore de parler de tout cela. L’eau continuait son ascension et ils risquaient de vraiment finir noyer s’ils ne sortaient pas rapidement d’ici !

- « Essaie de trouver un pied de biche ou je ne sais quoi mais fais vite s’il te plait Iris. »

Cela ne sonnait pas réellement comme un ordre mais plutôt une demande car il commençait vraiment à douter de leur chance d’autant plus qu’Iris n’avait pas joué dans la finesse en venant seule à leur secours mais au moins, ils avaient toujours un espoir de s’en sortir… Même infime soit-il.
Quand sa collègue demanda ce qu’il s’était passé, il s’apprêtait à lui répondre qu’ils pourraient toujours en parler en sortant de là, quand ils auraient une couverture sur leurs épaules et un gobelet de café chaud dans leurs mains mais Colin le devança. Il détourna le regard, balayant une nouvelle fois la cave du regard à la recherche de quoi que ce soit qui pourrait les aider mais il n’y avait rien dans cette foutu cave ! Il finit par rétorquer aux deux jeunes gens qui se trouvaient là :



- « Et si on poursuivait cette petite conversation lorsque nous serions sortis si ça ne vous dérange pas ?! »

Même en ces lieux, Logan était en quelque sorte leur supérieur au vu des années d’ancienneté au sein de l’agence et même s’il n’aimait guère faire preuve d’autorité, il n’avait pas vraiment le choix en cet instant. Il ajouta à l’attention d’Iris :

- « Il doit bien y avoir quelque chose dans cet entrepôt Iris qui peut nous sortir de là ! Cherche en attendant les secours ! Chaque minute compte maintenant ! »

L’eau commençait à dépasser le haut du torse du trentenaire et de Colin, alors oui ! Chaque minute était compté et il n’y avait plus de temps pour converser maintenant. Il esquissa malgré tout un sourire à l’égard du jeune homme qui répliqua qu’il allait botter le derrière de ses anciens co-équipiers et ajouta :

- « Tu seras trop fatigué pour ça gamin ! Comment tu te sens… Ça va ? »

Enfin… Comment il pouvait bien aller dans une cave humide qui se remplissait d’eau à vue d’œil ?! En tout cas, pour sa part, ce n’était guère la grande forme. Il continua à marcher de nouveau mais cela l’épuisa plus que ça le réchauffait et décida de s’arrêter, s’appuyant dos contre l’un des murs de la cave, il ferma les yeux tout en expirant tout l’air de ses poumons.
Perdait-il espoir ? Non… En faites, il n’en savait trop rien pour être exact mais l’optimiste commençait doucement à s’évaporer pour laisser place à la réalité qui ne cessait de lui murmurer que si les secours n’arrivaient pas bientôt ou qu’Iris ne trouvait pas quelque chose pour les sortirent d’ici, ils risquaient de finir noyer dans l’eau glacé qui ne cessait de monter.
Logan s’était toujours douté que son travail aurait sa peau un jour ou l’autre, à force de courir des risques ou de se retrouver dans des situations impossibles comme en cet instant mais il avait toujours pensé que ça serait une balle qui lui extirperait son dernier souffle de vie et non... de l’eau.

Il finit par ouvrir de nouveau les yeux qu’il posa sur le jeune homme et ajouta à son égard :

- « Je pourrais mettre sur mon rapport : L’agent spécial Colin Lazario a un goût prononcé pour l’eau froide et un don pour nous mettre dans des situations à glacer le sang. »

Il avait dit cela pour plaisanter, pour tenter de détendre le jeune homme mais aussi lui par la même occasion. En tout cas, il devait bien avouer que c’était un bon agent, qui gardait son sang-froid dans les pires situations si l’on omettait le petit haussement de ton de ce dernier. Après tout, Colin était encore jeune et il avait encore bien de choses à apprendre comme lui, lorsqu’il avait intégré le NCIS. Il ajouta à son encontre :

- « J’irai bien à la piscine après ça ! Pas toi ?! »

Logan se mit à rire nerveusement et puis poussa un soupir tout en fermant une nouvelle fois les yeux. Il commençait à sentir la fatigue et le froid pesait sur lui, les nerfs commençaient à quelque peu lâché mais il ne perdait pas pour autant son calme et sa dureté à face à des situations du genre. Il souhaitait seulement sortir de là avec le gamin…  



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Ven 8 Aoû - 21:50



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]







Heureusement qu’elle les avait trouvé car à présent elle pouvait les sauver ou tout du moins essayer. Sauf que voilà, à première vue il n’y avait rien pour l’aider mise à part attendre l’arrivée des secours. Mais hors de question que la belle blonde reste plantée là à attendre que les potentiels secours arrivent alors que ses collègues étaient en danger. Ça serait difficile de trouver quelque chose pour les faire sortir dans cet entrepôt mais c’était une question de vie ou de mort. Elle était heureuse de les avoir retrouvé sains et saufs mais il fallait à présent qu’elle trouve un moyen de les sortir de là au plus vite. La belle blonde leur lança un « Je reviens tenez le coup ! » avec toujours son téléphone à l’oreille. Pendant qu’elle essayait de contacter les secours elle se devait de chercher de son côté un moyen de les faire sortir. Son regard balayait les environs alors qu’à l’autre bout du portable on lui répondait enfin. D’une voix rapide et maîtrisée, elle demanda à ce qu’on fasse venir les urgences au plus vite sur les lieux, leur donnant l’adresse elle expliqua la situation. On lui promit de faire vite et avant même qu’on lui dise de rester au téléphone jusqu’à l’arrivée de secours elle avait raccroché. Elle n’avait pas besoin qu’on la distraie pendant qu’elle cherchait un autre moyen de faire sortir ses deux collègues avant qu’ils y passent.

Et si les hommes qui avaient tué cet homme et avaient envoyés dans ce trou, cette sorte de cave revenaient ? Que se passerait-il ? Est-ce qu’elle s’en sortirait ? Elle était du genre positive mais pour le coup non elle était sûre d’avoir peu de chance de son côté de s’en sortir vivante. La belle blonde ne connaissait pas les lieux et ne serait où se mettre pour se protéger d’un tir croisé. Au bout de deux bonnes minutes de marche intensive dans les locaux abandonnés, son regard tomba sur un objet qui pourrait faire l’affaire, certes ce n’était pas un pied de biche mais ça irait. Iris avait déjà manipulé des pieds de biches, mais elle ne s’attarderait pas sur le pourquoi du comment qu’elle en était arrivée à manipuler ce genre d’objets. L’agent spécial du NCIS fit donc demi-tour en courant, elle ne savait pas si les deux autres étaient encore vivants ou non. Mais elle espérait bien qu’elle arriverait à les sortir de là ou que les secours arrivent rapidement. Oui, il fallait que les secours arrivent au plus vite. La belle blonde ralentit un peu l’allure à l’approche du coin où étaient coincés les deux autres agents fédéraux, ne voulant pas tomber dans le trou à son tour. Ça serait dommage … ça serait con ! Elle se plaça donc au niveau de la grille et se mit à manipuler l’objet qui devait servir de pied de biche :

- Éloignez-vous s’il vous plait ! Les secours ne vont pas tarder à arriver !

Oui, il fallait que les deux hommes s’éloignent pour ne pas être plus amochés qu’ils ne l’étaient déjà. Rien qu’en tendant l’oreille on pouvait déjà entendre en fond le bruit des services requis pour venir les sauver. Police, ambulances et autres … qui arrivaient rapidement. Espérons-le que le tout arriveraient à temps car Iris doutait de pouvoir aider plus qu’elle ne le faisait déjà.

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Sam 9 Aoû - 11:51

Le temps passait de plus en plus vite, l'eau montait beaucoup trop vite,et Colin avait presque perdue l'espoir. Il voulait rentrer chez lui et ne plus penser à cette histoire. Il ne savait même pas pourquoi les gars qui avaient fait ça, l'avait fait. Colin ne savait pas encore pour ses anciens partenaires. Il l'apprendrait quand il sortirait de là. Le jeune agent était complètement glacé. Il ne sentait plus ses membres et son épaule ne lui faisait plus mal vu qu'il ne la sentait plus. Cependant, il commençait à fatiguer. Il prit appuis contre un des murs et alors que l'eau lui arrivait à hauteur des épaules, il commença à fermer les yeux. Il pouvait se reposer un peu, Iris était là. Logan lui parla du rapport et dit un truc pour plaisanter, mais Colin ne l'entendit cas moitié. Il sourit et les yeux à demi clos, il fit en esquissant un demi sourire :

"C'est pas marrant de se moquer..."


Il était si fatigué. Logan renchérit en disant qu'il avait envie d'aller à la piscine après. Il demanda si c'était le cas pour Colin. Le jeune homme le regarda, et fit les yeux toujours fermer :

"Non pas pour moi...Je veux juste dormir...juste un peu..."

Il se sentit glisser le long du mur et sursauta en entendant la voix d'Iris, il manqua même de se retrouver dans l'eau. Il regarda autour de lui. La fatigue l'avait presque fait se noyer. Il entendit des sirènes, les secours arrivaient. Iris leur avais demander de s'écarter mais Colin ne l'avait pas totalement fait, c'est lorsqu'il fit que Logan avait dut s'éloigner qu'il comprit. Il recula aussi en tentant de ne pas se blesser avec sa maladresse légendaire. Mais ça allait. Alors que Iris tentait d'ouvrir la grille du haut, des voix masculines se firent entendre. Colin sourit et fit à Iris avec sa voix cassé:

"Tiens le coup Iris, les autres arrivent."

Il souriait, il savait que cela allait sûrement la faire râler. Il aimait bien la faire râler, mais là il avait surtout envie de la prendre dans ses bras et de lui dire merci. Ils étaient quitte en quelques sorte, bien que Colin n'ai jamais compter les points. Mais il lui avait sauver la vie, et maintenant, elle aussi. Les types arrivèrent avec une scie pour couper la grille et une corde pour les faire remonter. Colin se demanda comment il allait remonter avec une épaule en moins, mais il remonterait même si il devait s'accrocher par les dents. Les types se mirent à couper la grille. Colin se protégeait le visage avec sa veste. Puis ils envoyèrent la corde à Logan. Colin le regarda et fit :

"Tu pourras plus m'aider en étant là-haut."

Il attendit donc que Logan fut sortit de là. Il espérait que tout se passerait bien. Il n'avait vus que les secouristes et heureusement que Iris leur avaient tout expliquer avant car si ils avaient attendre que les gars retournent chercher le matériel, Colin aurait vraiment perdue espoir, il aurait même laisser tomber. Là ses pupilles brillaient, il allait sortir delà !

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Lun 11 Aoû - 18:07



Mauvais endroit, au mauvais moment



Ils étaient tous les deux épuisés, à bout de force et le froid continuait de prendre possession de leurs corps alors que l’eau continuait son ascension comme si son seul but était de les ensevelir entièrement. Logan tentait du mieux qu’il le pouvait de rester éveiller et ainsi de tenir éveiller Colin en faisant un peu d’humour mais même si ce dernier rétorquait, cela ne semblait pas l’aider pour autant à rester en éveille.
Les paupières de Logan étaient tout aussi lourdes et il se battait contre lui-même pour ne pas s’endormir au risque de tomber dans l’eau et de se noyer ou de s’assommer d’une manière ou d’une autre. Ce n’était pas vraiment le moment pour empirer la situation dans laquelle ils se trouvaient d’autant plus qu’Iris venait d’appeler les secours et qu’ils n’allaient pas tarder à arriver ou tout du moins, c’était ce qu’espérait le trentenaire mais aussi Colin.

- « Ne dors pas gamin… Reste avec moi ! »


Enfin, il disait cela alors qu’il commençait à tomber peu à peu lui aussi. Comme si le froid qui engourdissait ses membres avait aussi la capacité de le bercer, de lui faire lâcher prise peu à peu mais ce n’était pas du tout le moment. Logan se fit violence pour ouvrir à nouveau les paupières et la voix d’Iris l’aida d’autant plus à reprendre le contrôle de lui ! Ce n’était pas le moment de sombrer et en voyant la réaction du jeune homme, il se rendit compte que ce dernier aussi était à bout de force. Le trentenaire s’éloigna donc à la demande de la jeune femme et jeta un bref regard à l’agent à ses côtés qui le rejoignit. Un petit sourire naquit sur les lèvres de ce dernier lorsque Colin rétorqua quelque mots à l’attention de la jeune femme qui tentait d’ouvrir la grille du mieux qu’elle le pouvait.
Les secours ne tardèrent pas à arriver et Logan n’avait jamais été aussi heureux de voir des ambulanciers et des policiers arrivaient à son secours mais aussi à celui du jeune homme à ses côtés et qui avait su faire preuve d’un grand sang-froid.



- « Je fais au plus vite gamin ! »

Le trentenaire se saisit de la corde comme il l’avait appris lors de son entrainement militaire et gravit la corde comme si c’était tout naturel pour lui. En arrivant en haut, les secours lui demandèrent de s’écarter mais ce dernier montra sa plaque pour leur faire comprendre qu’il faisait partit du NCIS et qu’il en était hors de question. Il se devait d’aider le jeune homme. Il s’approcha donc de la grille, remonta la corde où il fit un nœud pour former un cercle et la jeta de nouveau à Colin avant de lui ajouter :

- « Met la corde autour de ta taille et resserres le nœud ! »

Avec une épaule déboitée, il aurait été incapable de remonter la corde comme lui venait de le faire et il était hors de question de tenter l’expérience au risque d’une mauvaise chute ou d’une blessure supplémentaire. Ils avaient assez endurés pour la journée, ils étaient temps de souffler un coup maintenant !
Logan aida les secours à remonter le jeune homme et il lui donna une petite tape sur l’épaule au moment où ce dernier toucha le sol :



- « C’est bon gamin ! Tout est finis ! Tu vas pouvoir souffler un bon coup ! »

En sentant une légère brise d’air, le trentenaire frissonna sous l’effet de son corps mouillé et de la fatigue accumulait depuis quelques heures maintenant. Il se tourna en direction d’Iris et ajouta à son attention :

- « Merci Iris ! Pour tout ! »

Logan lança un regard à Colin et la jeune femme avant de sourire et ajouta :

- « Vous avez sûrement des choses à vous dire tous les deux… Et puis je commence à avoir froid. »

L’agent spécial se redressa avant de s’éloignait jusqu’à l’ambulance afin de laisser les deux jeunes gens seuls surtout qu’ils se doutaient bien que ce n’était pas qu’une simple amitié qui les unissait tous les deux. Il prit place sur la marche de l’ambulance et remercia l’ambulancier qui déposa une couverture sur ses épaules. Après un regard pour les deux agents du NCIS, il se saisit de son portable pour appeler Jo mais ce dernier avait décidé de rendre l’âme dans l’eau… Il poussa un soupir et interpella un ambulancier qui s’approcha afin de lui emprunter son portable durant un instant. Il tomba sur la messagerie de la jeune femme mais lui laissa malgré tout un message tout en souriant :

- « Salut Honey, c’est ton Cow-Boy. C’était pour te dire que je rentre d’une baignade bien froide et que je me suis dit qu’un petit café tous les deux quand je rentrerai pourrait être sympa. Je t’embrasse. »

Il raccrocha avant de rendre le portable à l’ambulancier et s’approcha de Colin avant d’ajouter à son égard :

- « Tu as assuré gamin aujourd’hui ! Continue comme ça et tu pourras te dire que tu as mérité ta place au NCIS ! » Il lui sourit avant d’ajouter « Va soigner tout ça, tu as bien mérité ta journée petit. »

Logan resserra un peu plus la couverture sur lui avant de passer une main dans sa chevelure mouillé et ajouta à ce dernier :



- « La prochaine fois, on pourra juste aller à la piscine si tu veux vraiment nager. »

Il le taquinait bien sûr mais valait mieux en rire qu’en pleurer ! Ils avaient vécu une épreuve pas vraiment facile aujourd’hui et d’autant plus pour Colin qui n’était pas vraiment un ancien du NCIS. Mais en tout cas, il avait un avenir prometteur dans l’agence en agissant de la sorte.



FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

♠ Nombre de messages : 180


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Sam 6 Sep - 14:34

Cela n'était pas sa journée, il pouvait l'affirmer et le crier haut et fort. Il n'en revenait pas que ce se soit passer ainsi ! Une enquête banale qui tournait au drame. Deux flics morts et deux agents du NCIS qui avaient manquer de se faire tuer. Durant tout le moment qu'il était enfermer dans cette cave pleine d'eau, Colin avait tenter de ternir le coup, mais il avait eut du mal et au final, il avait finit par manquer de s'endormir, heureusement Logan faisait tout pour le maintenir en vie. D'ailleurs en parlant de Logan, Colin lui dit de passer le premier, il pourrait mieux l'aider à sortir de cette façon. Lorsque l'agent fut enfin monter, Colin récupéra la corde, il accrocha le loquet d'escalade autour de sa taille, de façon à ce que les secouristes arrivent à le hisser de là. De manière générale, Colin était léger et pas épais, mais là étant donner qu'il était tremper et qu'il manquait de s'endormir, il était donc un peu plus lourd que d'habitude. Il fut enfin sortie de là. Il serra Iris dans ses bras de façon à relâcher la pression. Puis il accompagna les infirmiers.

Dans l'ambulance, on lui fit un bandage pour immobiliser totalement son épaule et on lui colla une couverture sur le dos, ce n'était pas génial, mais c'était déjà mieux que rien. On lui donna également un morceau de sucre pour qu'il retrouve un peu de force. Après son auscultation, il fit signe à Iris de venir. Il regarda les deux sacs mortuaires passer et il lui demanda :

"Ce sont les deux flics hein ? C'est pour ça qu'ils ne sont pas venue ? J'aurais dut m'en douter, ils ne nous auraient jamais laisser seuls..."

Puis marquant une pause, il redressa son regard vert émeraude sur elle et lui dit :

"Merci d'être venue toute suite. Je ne savais pas qui joindre et je dois avouer que tu es la seule en qui j'ai une totale confiance."

Il sourit un peu. Ce n'était pas de la drague loin de ça. Logan revint et lui dit qu'il avait assurer et qu'il devait continuer comme ça, qu'il gagnerait vite sa place au NCIS. Colin sourit, il était content qu'un agent expérimenté lui dise ça, il fit donc :

"Merci, Monsieur. Et désolé pour la douche forcé, c'était pas voulut."

Evidemment, Colin savait que tout le service, voir l'immeuble serrait au courant de cette histoire et ceux dès ce soir. Cela lui faisait un peu peur, mais bon, il n'avait pas a en avoir honte, qui n'aurait pas paniquer ou n'aurait pas eut envie de s'endormir à cause du froid ? Ses doigts étaient toujours bleuté. Il espérait qu'on le laisse repartir en voiture. Mais les côtes et son épaule avaient été toucher, ce n'était pas certains qu'ils arrivent à échapper à l'hôpital. Puis lui passant une main dans les cheveux Logan lui dit que si il voulait aller à la piscine suffisait de demander et non de l'emmener ici. Colin sourit et ricana un peu, puis il fit :

"Ouais bah on verra quand j'aurais de nouveau mon bras."

Il le salua de la tête et se retournant vers Iris, il lui dit :

"Je suis sur que tu es venue à moto et que tu n'as pas respecter les limites de vitesse ?"

Il lui avait dit ça avec un énorme sourire. Rien que le faite de voir sa ancienne meilleure amie, redevenue une amie lui faisait du bien. Il ne chercherait pas à la reconquérir, ce n'était pas son but, mais retrouver cette complicité ça oui, il aimerait bien. Iris avait été sa seule amie pendant longtemps. Il lui dit ensuite en frissonnant :

"Tu crois qu'il y aurait possibilité de bouger de là ? On peut partir ? J'ai froid et je veux pas vraiment à l'hôpital."

Mais à moto sans casque ça allait être dur. Colin n'avait pas vraiment penser à ça, en même temps, comme expliquer qu'il avait laisser son cerveau au fond de la cave....

[hs : désolé pour l'affreux retard :'( ]

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien][Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan) Mar 9 Sep - 1:00



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]







Il lui disait ça à elle ? C’était plutôt à eux deux de tenir le coup ! Elle n’était pas en train de se noyer dans une cave elle ! Elle entendait les secours arrivaient. Ils seraient présent d’ici quelques instants, espérons que ça ne leur seraient pas fatal. Elle leva donc les yeux au ciel et poussa un profond soupire alors qu’elle écoutait son ex-meilleur ami qu’elle avait retrouvé il y a peu lui dire de tenir le coup. Il n’était tout de même pas sérieux ? La seule chose qu’elle avait craindre c’était de tomber à son tour dans ce trou, lui et son collègue craignaient bien plus ! Parfois elle ne comprenait pas Colin. Mais à présent qu’ils s’étaient retrouvés, elle regrettait qu’ils se soient perdus de vue quand ils étaient encore adolescents. Une simple dispute un peu plus violente que les autres, bon ok … j’avoue ! Bien plus violente que les autres ! Et s’en était finie de leur relation. Ils avaient été de simples connaissances, il lui avait sauvé la vie et elle lui rendait la pareille en retour, puis ils en étaient devenus amis, confidents et meilleurs amis pour en finir par devenir amoureux. Il avait été formidable avec elle, peut-être un peu trop ? Il avait voulu faire des recherches sur les origines d’Iris alors que la belle blonde lui avait bien spécifié qu’elle ne le souhaitait pas et pourtant il s’était obstiné et elle l’avait appris. Là, elle avait explosé de colère, lui hurlant à la figure. Ne comprenait-il pas ce que voulait dire le mot « non » ? Elle avait toujours eu peur de faire des recherches sur ses parents, elle aurait pu aller chercher son dossier à sa majorité mais elle ne l’avait pas fait car elle avait peur. Peur de rien trouver ou bien de trouver quelque chose. Peur que si elle tentait d’approcher la femme qui l’avait mise au monde celle-ci la rejette de nouveau. Et puis, elle avait retrouvé par hasard Jennyfer, il y avait eu des hauts et des bas entre elles et il y en avait encore aujourd’hui, il fallait continuellement apprendre à apprivoiser l’autre car au fond, malgré ces quelques années à se côtoyer l’une et l’autre ne connaissaient que ce que l’autre avait bien voulu lui dire :

- Tu te fous de moi Colin ? C’est plutôt à vous de tenir le coup !

Les secours arrivèrent peu de temps après qu’elle eut prononcé cette phrase. Elle recula donc pour leur laisser la place et le champ libre. D’abord, elle vit son collègue Logan sortir du trou, elle lui adressa un petit sourire, ne sachant pas s’il l’avait vu ou non. La belle blonde le vit remonter tout d’abord la corde pour faire un cercle avec, la faisant redescendre par la suite. Iris avait hâte de voir remonter Colin. Il était de ce qu’elle avait pu voir et comprendre, celui qui était le plus mal en point entre les deux agents malchanceux. Alors qu’elle voyait les secours ainsi que Logan hissait son ex-meilleur ami, la jeune femme s’approcha discrètement, voulant être là quand le jeune homme serait arrivé en haut. Son regard alla vers Logan qui la remerciait alors qu’elle serrait brièvement dans ses bras le dernier des deux rescapés, un sourire fleurit sur ses lèvres :

- Mais de rien Logan.

Ah bah voilà ! Maintenant elle était elle aussi trompée ! Bah, ce n’était pas si grave que ça, ça sécherait. Elle laissa donc les ambulanciers emmenaient les deux agents, alors qu’elle discutait à présent avec l’un des policiers. La jeune femme laissa l’agent de police quand Colin lui fit signe de s’approcher. Les deux sacs mortuaires passèrent quand elle fut arrivée auprès de son ami. Elle émit un hochement de tête affirmative quand il lui demanda si c’était les deux policiers qui étaient dans les sacs, la belle blonde s’assit à ses côtés, son regard qu’elle avait hérité de son père plantait dans celui émeraude du jeune agent :

- Oui c’est bien eux Colin. elle marqua une pause puis reprit, De rien, c’est tout à fait normal. Et merci pour la confiance que tu as envers moi.

Logan revint vers eux et pendant que les deux agents rescapés discutaient un peu entre eux, Iris devient silencieuse. Elle n’avait pas à se mêler de cette petite conversation, ça ne la touchait pas. Ses yeux balayèrent l’espace qui les entourait. Les hommes qui avaient envoyés Colin et Logan au fond de ce trou devaient déjà être loin … mais il faudrait tout de même les retrouver et même si ça pouvait prendre du temps, ils finiraient par les retrouver. Son attention revint vers Colin alors qu’il lui adressait de nouveau la parole, un sourire amusé apparut sur ses lèvres, un rire traversa même la barrière que formait ses lèvres alors qu’elle lui répondait :

- Je suis même montée sur un trottoir ! Si on me retire mon permis tu vas le payer cher Colin ! dit-elle tout en riant

Elle n’était pas réellement sérieux, elle n’en voudrait pas à Colin si on lui retirait son permis de conduire pour l’infraction qu’elle avait commise pour les rejoindre. Elle n’aurait qu’à s’expliquer et le problème serait résolu non ? Elle pourrait ainsi garder son permis et pourrait toujours conduire sa moto. La belle blonde avait toujours eut une préférence pour les motos par rapport aux voitures mais depuis qu’elle était tombée enceinte il y a maintenant plus ou moins quatre ans, elle conduisait une voiture en plus de sa moto. Hors de question qu’elle se sépare de son bolide à deux roues, elle y tenait trop ! Mais il fallait savoir faire des compromis et elle conduisait donc plus souvent sa voiture que sa moto mais dès qu’elle en avait une occasion, Iris enfourchait celle-ci.  Il n’était pas sérieux quand il disait ça quand même ? Eviter l’hôpital ? En avait-il peur ou quoi ? Pas question qu’il évite l’hôpital ! Il devait y faire au moins un tour et elle l’obligerait s’il le faut. Son visage se durcit alors qu’elle lui répondait :

- Tu iras à l’hôpital Colin et s’il le faut je t’y traînerais de force mais tu iras. Hors de question  que tu l’évites !

Elle se leva et fit signe aux ambulanciers qu’ils pouvaient emmener son ami, le plantant ainsi là. Elle le rejoindrait un peu plus tard à l’hôpital mais pas question qu’il n’y aille pas !



Topic terminé

___________________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan)

Revenir en haut Aller en bas

Mauvais endroit, au mauvais moment (PV Logan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]
» (flashback) Au mauvais endroit...au bon moment [Pv Lyra]
» Au mauvais endroit au mauvais moment (May)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux-