AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

La rage d'un père meurtri, et dieu le protège [PV: Iris, Ziva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: La rage d'un père meurtri, et dieu le protège [PV: Iris, Ziva] Sam 22 Fév - 0:10



INTRO :
 Le Sam Ficher que vous connaissez est mort. Il a été tué par l’Amérique qui lui a demandé un sacrifice de trop et l’a poussé à franchir la ligne jaune. Tué par un pauvre mec, par un connard anonyme qui a renversé sa fille et a disparu. Sarah était la seule chose un peu normale dans sa vie. Et tué par son agence… qui l’a piégé et abandonné et l’a forcé à descendre son meilleur ami dans une cave miteuse de New York…
-VICTOR COSTE-
 
Sam avais rendez vous, certes il ne faisait plus confiance et il était normal car jeter dans la fosse aux lions, le meilleur agent et le plus respecté de la NSA, forcé à tuer Lambert et à fuir comme un traitre…
Il avait rendez vous avec une de ses anciennes collègue de la NSA. Anna Grímsdóttir elle était annaliste et responsable des communications entre Sam et le QG opérationnel de Echelon 3, Pour Sam elle n’était qu’une gamine en même temps elle a 38 ans et lui 55 ans. En dehors de Sam seule elle connait la vérité et l’innocence de Fisher. Elle connait se qui c’est réellement passé dans le bâtiment de la JBA et de la mort du Colonel Irving Lambert.
Cette rencontre complètement secrète se fit très rapidement. Sam marchait dans un sens tandis que Grimm dans l’autre, une enveloppe passa de la main de Grimm à celle de Sam.
 
-------------------------------------------------------------------------------------------
 
Grimm m’avait donné des infos sur les policiers qui était en charge du dossier de ma fille, ce que je pus lire dans le me mit hors de moi, il avait été payé par Reed, l’actuel chef d’Echelon 3, encore une raison de vouloir sa peau… se que je pus lire par la suite me réjouis. Apparemment ils avaient l’habitude, tous les jours, d’aller dans le même café. Ni une ni deux je me dirigeai vers se café, déterminer à en apprendre le plus possible
Après un trajet de quelque minutes il arriva au café, les deux corrompus buvait un café, je fonçai dans le café quand un des deux me remarqua et voulant sortir son arme d’un mouvement rapide je saisi la main armée de l’homme et je la tordis dans un angle complètement impossible sans forcer, l’homme hurla de douleur en lâchant son arme. D’une rotation rapide je lui assénai un coup au niveau de la gorge se qui le propulsa sur une table, il resta au sol groggy.
L’autre policier viens juste de me remarquer, je l’attrape par la gorge avant même qu’il ai eu le temps de réagir
Dit moi, tu n’as pas fais correctement tes devoirs toi alors nous allons discuter un peux
L’autre homme voulait faire son homme avec moi
Va te faire enculer Fisher !!!
Super ! Il veux jouer, j’eu un petit rire et je lui claqua le visage sur le comptoir. Puis j’entendis la radio du policier grésiller
DISPATCH a toute les unités ! DISPATCH a toute les unités !
Attention code 10-33 ! Il s’agit d’une urgence prioritaire, plusieurs appels au 911 signalent des officiers de police agressés. Selon la description faite par les témoins, le suspect serait le terroriste Samuel Fisher. La plus grande prudence et de mise qu’il soit armé ou non il est extrêmement dangereux ! Pour plus d’informations voir avec le NCIS puis ce qu’il s’agit d’un ancien commando de l’US Navy…
Putain de bordel de merde, ils sont déjà au courant il va falloir que je me magne le cul. Je pris la tête de l’homme que je « traumatise » et lui envoya mon genoux dans son nez, se fut avec plaisir que j’entendis son nez craquer, je regardais mon genoux et j’ai vu du sang…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: La rage d'un père meurtri, et dieu le protège [PV: Iris, Ziva] Sam 22 Fév - 16:12


Un café qui tourne mal
Ft. Iris sam et ziva

Aujourd'hui, Ziva a rendez-vous avec son père au café. Alors une fois avoir terminée son dossier, elle demande l'accord à Gibbs de s'absenter surtout que ce matin, c'était calme. Une fois avoir obtenu son accord, elle prends la route pour le café en prenant soin de ranger son arme dans son étui autour de sa taille et gardant sa plaque à sa ceinture. En moins de deux minutes, elle est déjà au point de rendez-vous et a commandée un café. Prenant le journal qui traine sur une table, elle jette un coup d'oeil sur la rubrique monde et constate que les guerres n'étaient pas encore terminées loin de là surtout que de nouvelles guerres se déclaraient. Buvant une gorgée, son regard parcoure la salle pour finir sur un homme d'une 50ene d'année qui pénètre dans le café. Son visage, lui était familier, mais ne savait pas tellement pourquoi. Mais elle comprend rapidement que ce quinquagénaire va l'empêcher de profiter de ce café et de l'arrivée de son paternel. En effet, ce vieux débris agresse deux policiers. N'écoutant que son courage, Ziva, prends son arme en main et se positionne derrière l'agresseur. Entant la radio et leva un sourcil quand elle entant NCIs. Le Ncis savait surement quelque chose. Et c'était peut-être pour ça que son visage, ne lui était pas inconnu. NCIS lâchez cet homme. Dit-elle en pointant son arme sur cet homme.  Même si c'était un ancien de L'us Navy et qu'il savait surement très bien se battre. Ziva, n'a pas peur. Elle a vu pire et elle s'en était toujours sortie avant. Alors, aujourd'hui, elle n'allait pas déranger à la règle. Lâchez cet homme pour la deuxième fois et faites aucun resistance. Dit-elle une énième fois en s'approchant de cet ancien commandant. Et plus elle le regarde et plus elle se rappelle de son identité. Elle avait vu un jour son dossier sur le bureau de Jenny. Fisher, on ne se connait pas, mais un conseil lâchez le.....Malheureusement, il n'optempéra pas alors ziva essaye de le décourager en lui tirant une balle juste à un centimètre du pied. Et re pointe son arme sur le suspect. Bien évidemment cette balle a eu l'effet d'apeurer les civils qui étaient déjà bien assez apeurés, mais il était hors de question de les faire évacuer. C'était trop dangereux pour eux.

© Belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: La rage d'un père meurtri, et dieu le protège [PV: Iris, Ziva] Lun 3 Mar - 3:18











Etant donné que ce matin, Tony s’était chargé d’emmener Evan à son école, Iris en avait profité pour changer de véhicule. Au lieu de prendre sa voiture, qu’elle prenait habituellement quand elle devait emmener Evan ou le récupérer dans la journée, elle avait opté pour sa moto. Depuis la naissance de son petit garçon, elle utilisait beaucoup moins sa moto ce qui lui manquait, mais elle se refusait à mettre son fils sur cette moto. Trop dangereux pour lui. La voiture était un moyen de transport bien plus sécuritaire que la moto pour un petit garçon, surtout qu’il était très turbulent. Habillée d’un jean noir et d’une chemise blanche, portant une paire de baskets de la même couleur que son bas, elle avait enfilé son casque et avait démarré. Cela lui faisait du bien de conduire de temps en temps sa bonne vieille moto. La jeune femme s’arrêta plusieurs rues plus loin devant un magasin de donuts, l’un de ses quelques péchés mignons il fallait l’avouer. Se garant, elle descendit de celle-ci et rentra à l’intérieur du magasin où plusieurs personnes attendaient déjà. Regardant sa montre, elle sourit, ça allait, elle n’était pas en retard mais en avance, elle pouvait prendre son temps. Certes, Tony s’était occupé d’emmener son petit garçon mais ils avaient eu quand même droit au réveil by Evan.

Plusieurs longues minutes plus tard, Iris sortait de la dites boutique de donuts avec un sachet rempli de plusieurs donuts et un donut entre son pouce et son index. Mordant dedans, elle s’assit sur sa moto et prit son petit déjeuner ainsi. Alors qu’elle entamait son troisième donuts au sucre, elle sentit son portable vibrer fortement. Essuyant ses doigts sur une petite serviette en papier, elle prit son portable dans sa poche et décrocha. C’était le NCIS. Observant l’intérieur de son sachet en papier, elle écouta ce qu’on lui disait. Elle devait aller jusqu’à un café, à une trentaine minutes d’où elle était. On y avait localisé quelqu’un. Un certain Samuel Fisher. Fronçant les sourcils, elle chercha dans sa tête où elle en avait déjà entendu parler. Elle était sûre d’en avoir déjà entendu parler … ah oui, elle en avait entendu parler aux informations un soir. Un ancien de l’US Navy. Raccrochant, elle poussa un soupire et rangea son sachet dans son petit sac puis redémarra sa moto, direction le dit café.

Les voitures de polices étaient déjà dans la rue, un bandeau de sécurité pour délimiter un périmètre était déjà étendu de chaque côté. Descendant de sa moto, elle se dirigea vers l’un des attroupements près d’un des bandeaux. Sortant son badge et sa carte du NCIS, elle la montra à l’agent en faction qui la laissa passer. D’un pas souple, elle alla droit vers ce qui devait être l’agent qui s’occupait de diriger … tout ça. Il lui résuma rapidement la situation alors qu’elle ne pipait pas un mot, l’écoutant avec attention tout en enfilant un gilet de sécurité comme tous ceux qui étaient sur place. Elle allait servir de négociateur, en même temps, il fallait s’y attendre, elle était profiler donc elle était formée pour être une sorte de négociatrice. Jetant un bref regard vers l’intérieur du café, elle put voir d’où elle était, les civils qui étaient retenus à l’intérieur, morts de peur, le dénommé Samuel Fisher et … Ziva David. Elle fronça les sourcils. Qu’est-ce qu’elle fichait ici celle-là ? Bon … elle ne devait être là que par hasard, avec une arme ? Mouais … elle verrait ça plus tard. Avoir un agent déjà à l’intérieur du café pourrait l’aider … ou non :

- Nous allons vous envoyer un négociateur monsieur Fisher. Ne tirez pas ! fit l’homme à ses côtés

La blonde lui jeta un rapide coup d’œil. Même s’il lui disait de ne pas tirer, il le ferait s’il le voulait. Bon, au moins, son arrivée était annoncée. Avec un soupire, elle passa la barrière que formait les agents de polices avec leurs armes, réfugiaient derrière leurs voitures. Les mains en l’air, elle s’approcha lentement, ne faisant aucun geste brusque. Elle préférait rester en vie et sans blessure serait plus préférable pour elle. Une fois arrivée au niveau de la porte d’entrée, elle baissa lentement sa main et ouvrit la porte pour finalement rentrer dans le café et refermer derrière elle :

- Bonjour Sam. Je suis Iris Shepard, je peux vous appeler Sam ?

Son regard qu’elle avait hérité de son père balaya rapidement la salle calmement, son visage montrant un air neutre. Il s’arrêta quelques instants sur l’agent Ziva David avant de revenir vers Samuel :

- Ziva, baissez votre arme, c’est inutile. Son regard balaya une nouvelle fois la salle et elle fit de nouveau entendre sa voix, Vous voulez bien libérez les civils s’il vous plait ? Ils n’y sont pour rien eux … évitons de les blesser, d’accord ? demanda-t-elle d’une voix calme et neutre

Maîtresse d’elle-même, elle attendait calmement et patiemment que l’homme réagisse, ne ressentant aucune peur, aucune crainte à l’intérieur d’elle-même.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: La rage d'un père meurtri, et dieu le protège [PV: Iris, Ziva]

Revenir en haut Aller en bas

La rage d'un père meurtri, et dieu le protège [PV: Iris, Ziva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Tommy Yugurei serpentard de père en fils [Validée]
» Décès d’Ernst Bennett, ex-beau-père de Jean-Claude Duvalier
» Et Dieu créa la femme.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-