AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Dim 19 Mai - 2:11





« Hopelessly Devoted To You »


Jesse avait l’estomac totalement noué depuis le début de ce voyage en avion. Avion qui le ramenait officiellement à la maison après d’affreux mois passés à l’extérieur du pays. Oh non, ne venez pas croire que Jesse était retourné en mission. Mentalement, il n’était pas encore prêt pour cela et son patron le savait parfaitement. Justement ce dernier avait tenté une énième fois de l’aider. Un matin comme cela, le jeune bouclé s’était rendu au travail et il avait tout de suite été contacté par son patron. Le directeur lui avait réservé une place dans une retraite fermée. Quelques mois de détente qui était sensés lui faire le plus grand bien et l’aider à passer au travers de son traumatisme. Malheureusement pour lui et pour le reste de la CTU, malgré la vue magnifique, malgré ses nombreuses séances de yoga et rencontre avec des psychologues, rien du tout n’avait changé. Sauf qu’il se sentait un petit peu plus reposé, mais son comportement restait visiblement le même. Jesse ne savait plus quoi faire. Aymrick ne savait plus quoi faire. Y avait-il quelque chose à faire avec cela ? Était-ce permanant ?

L’avion se posa au bout de plusieurs heures renforcissant le stress du jeune garçon. Comment était-il sensé revenir en ville après plusieurs mois où il avait quitté comme un voleur et qu’il n’avait pas eu le droit de contacter qui que ce soit ? Sa plus grande préoccupation restait Liam… Qu’est-ce que ce dernier avait fait sans lui ? Le couple était en voie de désintoxiquer Liam, ensemble. Jesse lui avait promis de ne pas le laisser tomber et quelques jours plus tard, il avait fait exactement le contraire. Liam voudrait-il seulement encore lui parler après cela ? Sûrement pas, non. Jesse l’avait trahi. Et s’il le pardonnait ? Voudrait-il encore tenter de lâcher la drogue ? Serait-il autant motivé que la première fois ? Jesse le saurait bien assez vite.

Le brun prit un taxi jusqu’à son appartement pour y déposer son sac de voyage. Même s’il était parti sans rien, il avait eu l’occasion de s’acheter plusieurs vêtements et plusieurs choses sur le dos de la CTU pendant son voyage improvisé. Il avait eu l’autorisation de son directeur, ne vous inquiétez pas. Jesse était en règle. Une fois sa petite valise défaite, Jesse se posa sur son canapé pour réfléchir. Qu’est-ce qu’il faisait maintenant ? Il téléphonait Liam ? … Ça serait une idée… Mais pour lui dire quoi ? Non, il devait le voir. L’agent prit donc rapidement ses clés de voiture et son portefeuille pour se rendre chez son petit ami… ou simplement ami. Il ne savait plus trop comment le qualifier maintenant.

Jesse bloqua plusieurs minutes dans sa voiture une fois garée devant l’appartement de Liam. La nervosité l’avait gagné comme rarement. Il tenta ses nombreuses techniques de respiration, mais cela ne semblait pas fonctionner. Il devait y aller quand même. S’il attendait, il ne serait jamais en état de s’y rendre. Jesse sortit de son véhicule et frappa à la porte de son ami. De longues secondes s’écoulèrent avant l’ouverture de la porte. Le brun ne perdit pas une seconde et s’engouffra dans l’appartement sans poser son regard sur la personne aillant ouvert. Probablement Liam puisqu’il était chez lui.

« Je suis complètement désolé ! Tellement, tellement désolé. Je n’ai pas eu mon mot à dire en fait. Je suis arrivé un jour à la CTU et mon patron m’a envoyé de force dans un centre. Un centre de réhabilitation si on veut… Bien que ce n’est pas exactement cela, mais c’était une retraite fermée. Je n’ai pas pu te contacter, je n’ai pas pu contacter personne. Je suis de retour depuis quelques heures seulement et ça n’a pas fonctionné. Je ne suis pas guéri. Je ne suis pas certain de garder mon boulot, mon directeur ne sait plus quoi faire avec moi. Tu m’as trop manqué. Je me suis tellement senti coupable. Je t’avais promis de t’aider et je suis parti… Mais sache que je ne t’ai pas abandonné, je suis de retour et ma promesse tient toujours. Si tu as toujours la volonté de le faire, je ne peux plus te forcer à rien après ce que je t’ai fait… J’espère seulement que tu vas me pardonner. Ce n’était pas volontaire de ma part. »

Jesse prit une grande inspiration et se retourna pour finalement faire face à Liam. Il posa son regard dans le sien et sourit faiblement.

« Bonjour… » Murmura-t-il sur un ton un petit peu trop amoureux. Il avait presqu’oublier à quel point son homme était beau.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Dim 19 Mai - 15:21


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


La journée de Liam avait commencé de façon plutôt monotone, se levant aux alentours de 9h, la veille il avait passé la soirée chez Sam et il devait bien avouer que ça lui avait bien remonté le moral. Son week-end avait était plus qu'épique. Il savait bien que se shooter n'était pas la solution mais il en avait eu besoin, c'était comme viscérale. Il avait ressenti un besoin si pressent, si intense qu'il n'avait pu le contrôler. Il s'était décidé sur un coup de tête, avait enfilé ses plus beaux vêtements et s'était pointé dans la boîte la plus classe de la ville, connu des videurs il avait pu aller se placer dans le carré VIP et avait enchaîner les consommations ainsi que les allés retours aux toilettes pour se sniffer un petit rail entre deux danses déchaînés. Lui qui pourtant n'était pas du genre danseur en herbe il s'était lâché, il n'était plus lui-même ce soir là.

Ce n'est que le lendemain quant il s'est rendu chez son ami qu'il avait comprit son erreur, il était allé trop loin. Il était pourtant bien parti, depuis le départ inexpliqué de Jesse il n'avait pas cessé son propre combat mais c'était une guerre qui lui semblait interminable. Toute la semaine, il avait continué son commerce mais n'avait pas consommé, c'était sa petite victoire personnelle mais le samedi soir il avait craqué . Comme tout être humain, il avait ses faiblesses. C'est donc avec sa gueule de bois qu'il avait du affronter les regards accusateurs de son ami qui avait prit la place de son petit-ami dans sa cure maison. Il aurait très bien pu le foutre en desintox mais il devait se douter que pour Liam cela ne suffirait pas.

Maintenant que le week-end était terminé, Liam se retrouvait à nouveau tout seul dans son appartement pourtant pas si grand mais là tout seul il semblait immense. Assis sur son canapé, télécommande en main il zappé sans cesse allant jusqu'à s'en faire des crampes à la main. De l'autre côté de la pièce il pouvait apercevoir sa veste posé sur la chaise et il savait pertinemment qu'il avait un petit stock de cocaïne dans sa poche. Il se força à détourner la tête pour fixer l'écran, clignant fermement des yeux pour se concentré sur cette pub à la con qu'il détestait. Il soupira puis attrapa une cigarette qu'il fourra dans sa bouche. Lui qui pourtant ne fumait pas, il s'y était mit depuis peu semblant trouver cette addiction moins dangereuse sans doute alors qu'elle l'était d'autant plus. Le jeune homme avait vraiment de gros progrès à faire. Il tira sur sa clope et en recracha la fumée, les minutes semblaient être interminables, il ne savait même pas ce qu'il attendait. Il avait envie de courir dehors, loin d'ici mais il restait vissé dans son canapé à laisser défiler les émissions les unes après les autres.

Sa cigarette terminée, il regarda l'heure, il était tout juste 17h, la soirée allait être longue mais au moins une bonne partie de l'après-midi s'était enfin écoulée. Dans son esprit tyrannisé, il se faisait un programme pour sa soirée, aller au fast food, il pourrait éventuellement appeler Sam, il serait sans doute là pour lui. A cette pensée il soupira de soulagement puis se leva pour se glisser sous la douche. Il sentit l'eau brûlante dégouliner sur son visage ce qui lui fit un bien fou, une bonne dizaine de minutes plus tard il en ressortit sentant bon la menthe, il enfila son jean et c'est à cet instant que quelqu'un sonna à la porte. Intrigué, il s'empressa d'enfiler son t-shirt et se dirigea jusqu'à la porte. Il ne prit pas la peine de regarder à travers le judas qui cela pouvait être et ouvrit immédiatement la porte. Son regard se bloqua sur le nouvel arrivant, il cru que son cœur allait lui sortir par la bouche. Des milliers de papillons volaient à travers ses entrailles mises à nues. Bloqué il ne parvenait même pas à bouger alors que Jesse était déjà lancé dans ses fameux longs discours dont seul lui avait le secret, le jeune homme ne captait pas tout, la main bloqué sur la poignée il ne parvenait pas à esquisser ne serait ce qu'un geste.

Il se tourna avec difficulté alors que son interlocuteur parlait encore, fixant son dos il ne savait pas si il devait l'interrompre ou se sauver en courant tout simplement. Il l'avait laissé là tout seul, avec ses tourments. Mais malgré ça, Liam entendait bien ce que lui disait Jesse, il comprit parfaitement les mots « Je ne suis pas guéri » il connaissait les traumatismes de ce dernier et qui était-il pour le juger ? Il ne savait pas trop quoi penser de tout ça, il était partagé entre l'envie de le baffer pour l'avoir laisser et celle de le prendre dans ses bras parce qu'il lui avait tellement manqué. Ce manque avait était étouffant, pesant, et surtout insupportable. Être sans nouvelles, pas un message, pas un appel pas même un e-mail lui avait fait se sentir minable, durant son absence, Liam ne se sentait plus aimé et c'était là sans doute le plus horrible pour lui.

Jesse stoppa net son discours et le salua finalement ce qui désappointa quelque peu Liam, il cligna des yeux à maintes reprises comme pour se dire que oui, il était bien là. Sans un mots, il ferma la porte de l'appartement puis se mit à fixer son interlocuteur. Il s'avança toujours en silence, puis se laissa tomber dans ses bras, personne n'aurait pu dire si Liam était à ce moment précis en train de pleurer ou non, mais il était fort possible que ce soit le cas. Il s'engouffra dans son cou et le serra aussi fort qu'il le pu comme pour se persuader qu'il était bien là. Là tout de suite, il ne voulait pas lui reprocher quoi que ce soit il voulait juste le sentir contre lui ne serait ce que quelques minutes.

- Tu m'as manqué... Souffla le jeune homme contre son cou

___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.


Dernière édition par Liam L. Gibbs le Lun 20 Mai - 14:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Lun 20 Mai - 5:19





« Hopelessly Devoted To You »


Jesse était tellement déçu du résultat. Si il avait quitté subitement pour revenir totalement guéri, le résultat ne serait pas le même. Dans le cas actuel, il n'y avait totalement rien qui avait changé chez lui. Sa nervosité était toujours au maximum, il avait peur de tout, il continuait de craindre tout le monde, il ressentait toujours ce besoin de parler et de vivre dans ce monde imaginaire. Jesse Walker semblait avoir changé à tout jamais lorsqu'il avait frôlé la mort. Aucun retour en arrière possible et ça allait sûrement lui coûter son travail et sa carrière. Certes, pour lui c'était peut-être une bonne chose. Ça lui donnerait une bonne raison de faire quelque chose de nouveau de sa vie. Mais son paternel serait déçu, tellement déçu. Allait-il le renier pour cela ? C'était fort possible... Ça serait tellement dur. Il ne voulait pas être rejeté pour cela. Ce n'était pas de sa faute après tout. Il vivait un traumatisme et son patron voulait seulement sécuriser son équipe. Avec Jesse dans ses rangs, la CTU risquait de perdre de ses membres.

La culpabilité le rongeait complètement. Liam avait tellement dû se sentir abandonné et rejeté pendant ces quelques mois. Il n'avait rien trouvé d'autre à dire que le monologue dans lequel il s'était lancé. Monologue qui était totalement improvisé et qui ne voulait pas dire grand-chose. C'était un résumé plus au moins clair de ce qui s'était passé depuis son départ tout cela couvert d'excuses.

Jesse finit par s'arrêter de parler et finit par saluer son Liam. Ce qui avait négligé de faire en posant les pieds dans l'appartenant du plus grand. Un long silence s'immisça entre les deux hommes. Le bouclé avait vraiment peur tout à coup. Allait-il se prendre une baffe ? Non, non sûrement pas, mais le silence lui faisait encore plus mal pour l'instant. Pouvait-il dire ou faire quelque chose ? Son stress montait en flèche, il y avait même ses mains qui avaient commencé à trembler.

Contre toute attente, Liam se jeta sur lui et le prit dans ses bras. Jesse soupira de soulagement et se laissa faire, se blottissant contre lui. Il sourit légèrement de sentir son ami le serrer aussi fort comme s'il craignait de le voir disparaître à tout moment. Oh non. Jesse ne partirait plus. C'était terminé. Il était de retour. Pour Liam. Seulement pour Liam. Ensemble, ils allaient passer au travers. Ensemble, ils allaient se recréer un monde de poneys magiques rempli de nœud-papillons où ils seraient complètement amoureux. Avec un peu de volonté, peut-être allaient-ils se marier ? ... Et même adopter de magnifiques petits enfants. Han oui ! Il voulait des enfants ! Peut-être qui serait loin d'être le meilleur père du monde, mais il voulait vraiment essayer et il ferait tous les efforts nécessaires pour rendre heureux ses futurs petits bouts de chou. Sauf que pour le moment, Jesse voulait profiter à fond de ce contact physique avec Liam. Ça lui faisait tellement de bien autant d'affection, il avait vraiment la sensation de se sentir aimer et d'être la personne la plus importante pour Liam en ce moment. Jesse avait posé une main derrière la tête de son homme, caressant ses courts cheveux et l'entourant de son autre bras, le serrant très fort. Il tourna légèrement la tête pour embrasser la tempe de Liam, le simple fait de frôler la peau du plus grand lui fit un bien fou, lui provoquant un frisson. Il était tellement bien comme cela qu’il pourrait y passer des heures.

Un sanglot s’échappa de ses lèvres aux simples mots prononcés par son Liam. Il lui avait manqué. Jesse lui avait manqué. Donc pour le moment, il ne lui en voulait pas ? Il n’allait pas le rejeter ? C’était tellement une bonne nouvelle, c’était un tel soulagement que le plus petit ne put retenir quelques larmes. Il était vraiment content de cela. Jesse resta un long moment accroché à son homme avant de se détacher légèrement et de prendre son visage entre ses mains pour le regarder dans les yeux.

« Tu m’as manqué aussi. Tellement manqué. Je suis vraiment heureux de t’avoir face à moi aujourd’hui. J’aurais tellement voulu avoir la chance de t’envoyer un seul message pour te prévenir de l’endroit où je me trouvais. La simple idée que tu ais pu penser que je t’ai abandonné me rend malade. Je n’aurais jamais pu te faire cela. Pas volontaire. »

L’agent de la CTU caressa un moment ses joues de ses pouces avant de rapprocher le visage de Liam pour poser son front contre le sien.

« Je t’aime. » murmura-t-il avant d’aller capturer ses lèvres pour un long et doux baiser. Le goût de ses lèvres lui avait tellement manqué, il avait tellement rêvé de pouvoir y regoûter depuis le premier instant où il s’était retrouvé dans l’avion qui l’avait éloigné de Washington.

« Dis-moi seulement que tu me pardonnes… » souffla-t-il contre les lèvres de Liam. Craignant la réponse. Étirant la dite réponse par un seconde baiser, plus long, mais toujours aussi tendre. Il ne voulait pas savoir. Pas maintenant. Il était bien comme cela. Il ne voulait pas de dispute, il ne voulait pas de reproches. Il voulait que cette histoire soit oubliée pour qu’ils puissent reprendre à zéro.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Lun 20 Mai - 14:38


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Liam sentit le goût salé de ses larmes lui parvenir aux lèvres, lui-même ne s'était pas rendu compte qu'il avait pleuré, le manque avait était puissant mais il ne s'était pas autorisé à le pleurer, et il devait bien avouer qu'il était passé par toutes les phases durant son absence. Allant de la dépression à la colère en passant par l'interrogation. Il s'était demandé pourquoi, pourquoi il l'avait laissé alors qu'il avait besoin de lui, il s'était énervé sur cette question durant de longues semaines. Maintenant qu'il en connaissait les raisons il se sentait égoïste, malgré tout il ne pouvait s'empêcher de lui en vouloir mais il n'avait pas envie de lui crier sa colère, pas maintenant. Il voulait profiter de ses bras, de ses lèvres, de son odeur, de lui tout simplement. Il lui avait bien trop manqué pour gâcher son temps à lui reprocher son absence. C'est pourquoi il ne le coupa pas lorsqu'il s'excuse, c'est pourquoi il le laissa l'embrasser sans un mots. Il ne voulu pas couper net un moment aussi important que celui-ci. Le contact chaud de ses lèvres lui donna un frisson dans tout le corps, c'était si bon de sentir la douceur et la passion que pouvait mettre Jesse lorsqu'il l'embrassait, c'était indescriptible mais ça lui faisait un bien fou. L'entendre lui dire Je t'aime lui donna l'impression de s'envoler, c'était certes métaphorique mais tellement réel, il sentit son cœur battre la chamade à ces mots, il avait envie de lui dire que lui aussi il l'aimait plus que tout mais les mots restèrent bloquer au fond de sa gorge.

Le visage de Liam semblait impassible comme dénué de tous sentiments et pourtant à l'intérieur c'était le gros bordel, il était partagé entre un milliards d'émotions, c'était un cafouille sans fin, Jesse avait le chic pour lui provoquer tout un tas de sensations différentes. Là tout de suite, il aurait voulu le plaquer contre le mur et lui faire l'amour comme jamais mais en même temps il avait juste envie de le prendre dans ses bras ou peut être même de lui dire ses quatre vérités pour qu'il comprenne bien que si il disparaissait à nouveau comme ça que ce soit à cause de son patron ou du père noël il comprendrait sa douleur mais il ne fit rien de tout ça, il restait planté là à sa position initiale se laissant embrasser sans mots. Jesse le supplia de lui dire qu'il lui pardonne sans même le laisser parler à un seul moment, le couvrant de baiser mais de toute façon Liam en était incapable, il ne parvenait pas à décrocher un seul mot s'en était frustrant même pour lui.

Dans un énième baiser, Liam repoussa avec délicatesse le jeune homme et se mit à le contempler, le fixer s'en aurait était gênant si quelqu'un avait était dans la même pièce, son regard semblait quelque peu distant, ailleurs. Mais il le regarder comme pour marquer son visage dans son esprit, il avait oublié à quel point ses yeux était beaux, il s'y noyait avec avidité. Il posa sa main lentement sur sa joue, d'une lenteur calculée il fit glisser ses doigts sur ses lèvres légèrement entrouvertes puis esquissa un léger sourire. Puis sans que son interlocuteur ne s'y attende, il se recula rapidement, se détachant complètement de lui.

- Je...

Ces foutus mots qui restaient encore une fois coincés au fin fond de sa gorge asséchée. Il baissa les yeux comme prit sur le fait, il ne savait pas comment il devait s'y prendre, faire comme si de rien n'était ? Il n'était là que depuis une dizaine de minutes, il ne pouvait pas faire comme si il n'avait pas était blessé par son absence. C'était trop lui demandé mais il ne voulait pas le perdre pour autant, le dilemme était tel que lui même était perdu. Une certaine gêne s'était installée dans la pièce, il aurait aimé avoir le cran de changer de sujet, l'air de rien, lui demander comment il allait, si il voulait parler d'autre chose mais il n'y parvenait pas.

___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Ven 24 Mai - 2:34





« Hopelessly Devoted To You »


Jesse avait peur, il avait peur de se faire et de le perdre une fois pour toute. Il ne s'en remettrait tout simplement pas. La première rupture avait été pénible et tellement souffrante pour le petit bouclé. Il avait eu du mal à se remettre, il avait déprimé plusieurs semaines voire moi. Jesse avait pleuré toutes les larmes de son corps à pratiquement toutes les nuits, aillant de la difficulté à s'endormir dans son lit froid sans les bras musclés de son compagnon. Le perdre une deuxième fois ? Non. Ça lui serait totalement impossible. Pas avec les terribles événements dans sa vie. Sauf que le peu de réaction de son Liam ne laissait présager rien de bon. C'était fini... Il allait le laisser tout seul comme Jesse avait dû l'abandonner. Le brun avait la simple envie de pleurer, mais plus de soulagement comme les larmes déjà présentes sur son visage.

« Tu... ? » murmura l'agent en laissant son regard mordoré dans celui si magnifique de l'homme qu'il aimait. Malheureusement, son regard avait perdu de sa chaleur habituelle qui le rassurait tant en quelques secondes.

Son coeur se serra dans sa poitrine, commençant à se fissurer tout doucement. Menaçant d'exploser à chaque mouvement ou parole distante ou froide. Jesse ravala avec difficulté et ferma finalement les yeux. Aillant beaucoup moins peur de souffrir sans le voir. Malgré le fait que sa main caressait doucement sa joue et ses lèvres. Pendant un trop court moment, car Jesse put sentir cette main se retirer brusquement. Lui faisant rouvrir les yeux.

« Je comprends Liam... Je comprends très bien ta réaction. Je ne peux te forcer à rien. Ça fait mal... Tellement mal que ça se termine ainsi, mais je comprends... C'est tout à fait normal de m'en vouloir et de ne plus vouloir de moi par crainte du nouvelle abandon... Je ne peux pas te promettre de ne plus jamais le refaire, je ne peux pas prévoir d'avance avec mon boulot, mais je sais que pour le moment je ne compte plus partir. Sauf que je sais ce que s'est d'avoir peur, j'ai peur à tous les jours et je n'arrive pas à la combattre. Je comprends très bien que tu n'arrives pas à combattre. Je vais donc te laisser.... Et... Et... C'est cela... »

Pour l'une des rares fois, Jesse s'arrêta en plein milieu de son discours. Il ne savait plus quoi dire, il bloqua complètement. Sa gorge était obstruée par une énorme boule d'émotion qui menaçait d'éclater. Il allait pleurer. Il n'allait pas pouvoir de retenir.

« Je suis tellement désolé... Je voulais seulement guérir... J'aimerais devenir normal... » Jesse posa son regard sur son homme et il se mit à pleurer cachant son visage entre ses mains.


Pardon pour cette réponse courte. Je suis sur iPad et je suis crevée ._.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Ven 24 Mai - 13:03


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Les mots de Jesse atteignirent le cœur blessé du jeune homme, non il n'avait pas compris où il voulait en venir, bien que cela soit tout à fait normal puisqu'il n'avait pas décroché un mot. En temps normal, Liam n'était pas du genre bavard, il parlait que quand c'était nécessaire, il n'aimait pas parler pour rien dire ou pour couvrir les silences même pesant, à quoi bon ? Mais là il s'agissait de Jesse, il fallait faire un effort, lui il était tout son contraire, il parlait pour deux même quand le silence se suffisait à lui-même il ne pouvait pas s'en empêcher c'était plus fort que lui et parfois cela arrangeait bien Liam, ça lui éviter de le faire, il lui était même arrivé de parler pour lui comme si il savait exactement ce qu'il allait dire, c'était sans doute là que leur relation paraissait la plus forte.

Mais à cet instant, il devait dire quelque chose, il le voyait dépérir devant lui et même si la discussion de l'enchanter pas trop, il fallait le faire, il fallait mettre les choses à plat avant de se prendre tout un tas de malentendus en pleine tronche et de se quitter alors que ce n'était pas du tout ce qu'il voulait. Il était juste encore sous le choc de l'avoir vu débarquer.

Il attrapa son bras, comme pour le bloquer alors que celui-ci semblait avoir les yeux déjà bien embrumé ce qui déchirait littéralement le cœur de Liam, il n'aimait pas le voir comme ça, en même temps qui aime voir pleurer quelqu'un ? Personne. Tandis que Jesse cachait son visage entre ses mains, le jeune homme tenta d'expliquer sa réaction.

- Tu comprends pas... Je veux pas que ça se termine...Je...Je t'aime, Jesse mais je suis juste...Surpris. Je pensais plus jamais te revoir, ça était si dur d'être loin de toi...

Il avait beau parcourir sa mémoire, Liam ne parvenait pas à se souvenir si c'était la première fois qu'il lui disait clairement qu'il l'aimait, il s'en serait souvenu si cela avait était le cas. Quoi qu'il en soit, il l'avait dit, il le fallait, il le ressentait. Son cœur manqua un bond tellement les émotions qui se baladait dans son esprit était fortes.

Le jeune homme attrapa la main de son amant et glissa ses doigts dans celle ci, c'est à cet instant qu'il comprit qu'il ferait n'importe quoi pour lui. Il se savait déjà amoureux mais peut être pas à ce point. Quand il avait vu Jesse pour la première fois, il avait tout de suite craqué, cela semblait idiot dis comme ça dans son esprit il avait l'impression d'être une petite fille mais c'était là ce qu'il ressentait, ce n'était pas qu'une question de physique, il avait ce truc en plus. Ce petit truc qui avait fait qu'il avait voulu se caser avec lui et avec personne d'autre. Ce serait lui et puis c'était tout. De sa main libre, il efface les larmes des joues de son amoureux.

- J'aime pas te voir pleurer, mon ange.

Encore une fois, il ne se souvenait pas avoir donner une seule fois un surnom affectif ou quel qu’il soit mais il fallait bien une première fois et c'était de circonstance. Il voulait qu'il comprenne que même s'il avait était blessé il ferait tout pour oublier, du moins il essaierait.

___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Lun 27 Mai - 1:37





« Hopelessly Devoted To You »


Jesse était prêt à quitter l’appartement de Liam une bonne fois pour toute. Le cœur complètement en miette. Ne sachant pas de quelle manière il allait remonter la pente de cette deuxième rupture. Le brun avait quelques pas de fait lorsqu’une main lui agrippa un bras, l’arrêtant dans sa course. L’agent retira ses mains de son visage et posa son regard larmoyant dans celui si magnifique de Liam. Quitter cet homme serait tellement, tellement difficile. Le moindre contact le rendait fou, comme cette simple main posée sur lui.

Liam se mit alors à parler. À réellement parler. À former des phrases complètes. À lui dire des mots et pas n’importes quels. Son cœur manqua plusieurs battements et sa respiration se coupa. Liam venait de lui dire qu’il l’aimait ? Oh mon dieu. C’était trop… trop… parfait ? Trop mignon, trop adorable. Une raison de plus de tomber amoureux de Liam Gibbs. Un large sourire étira ses lèvres et ses larmes furent presque remplacées totalement par des étoiles. C’était tout ce qu’il avait besoin pour ranimer son cœur et éviter l’explosion. Ils n’allaient pas se séparer alors, Liam et Jesse formèrent encore un couple. Certes un couple encore imparfait, mais ils y travaillaient très fort. Jesse ne rajouta rien pour l’instant, laissant Liam continuer. Il n’avait pas envie d’interrompe ce moment pour dire des choses sans queue ni tête comme il était réputé pour le faire. Liam prit sa main et enlaça leurs doigts ensemble, faisant débattre le cœur du plus petit. Jesse rit légèrement lorsque la seconde main de son homme vint essuyer tendrement ses larmes. Jesse en profita pour attraper cette main et poser ses lèvres sur chacun de ses doigts, déposant de doux baisers.

« Maintenant que je suis de retour à tes côtés, je ne vais plus pleurer. Avec toi, je suis tout simplement heureux. Tu as tout pour me rendre heureux, pour me rendre bien. »

Jesse sourit et s’approcha davantage de son homme. Se mettant sur la pointe des pieds pour aller caresser son cou avec son nez tel un petit chaton. C’était le genre de chose qu’il adorait faire. Il aimait le contact de la peau douce de Liam et il aimait la caresser avec son nez. Ça rajoutait à la chose.

« Je ne vais plus jamais partir comme cela. Tu sais. C’est terminé. La cellule anti-terroriste c’est terminé pour moi. Mon Directeur ne va pas me garder. Je ne vais plus partir. Je ne sais pas ce que je vais faire comme travail maintenant. J’espère au moins me trouver quelque chose pour vivre, mais tant que je suis à tes côtés. Ça ne me dérange pas. L’avenir ne me fait pas peur. »

Il posa ses lèvres sur son menton avant d’entourer Liam de ses bras et de le serrer fort contre lui, posant sa tête contre le torse de son ce dernier. Entendre son cœur battre l’aidait tellement à se calmer, à se sentir mieux.

« Je t’aime, je t’aime, je t’aime. » murmura-t-il avant de se reculer légèrement. Il posa son regard dans celui de Liam et se pinça les lèvres ne pouvant empêcher cette lueur lubrique d’illuminer son regard brillant.

« Je ne pourrais jamais me faire pardonner totalement, mais je sais par où commencer pour essayer… » Rajouta l’agent la voix remplie de sous-entendus.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Jeu 30 Mai - 20:16


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Calé entre les bras de son homme, Liam se sentait bien. Il pouvait sentir le parfum de sa peau, captant ses petits tremblements, ses frissons ce qui lui fit esquisser un léger sourire. Le fait de savoir qu'il lui faisait cet effet lui redonner toute estime, lui qui semblait l'avoir perdu depuis que Jesse avait posé le pied à l'extérieur sans retour, il ressentait son cœur battre et ce n'était pas une illusion, celui qui le faisait vibrer était bien là et il était hors de question qu'il le laisse s'échapper. Son sourire se dédoubla lorsque son autre lui murmura des je t'aime incessant mais tellement agréable à entendre, c'était comme si ces simples mots venaient de redonner un sens à la vie du jeune homme. C'était peut être exagéré mais les émotions étaient telles qu'il n'aurait pu ressentir les choses autrement.

A présent, il n'avait plus peur. Il voulait avancer avec lui quoi qu'il en coûte, il prenait tout de lui que ce soit ses grandes qualités et ses petits défauts, c'était sans doute ça l'amour, le vrai, le seul. Une seule question résidait, cet amour était-il assez fort pour tout affronter ? Vraiment tout ? Même une déception ? La question restait en suspend dans l'esprit de Liam, il n'avait pas encore la réponse, il avait envie de lui dire allez c'est bon, on oublie tout mais il n'y parvenait pas. Les mots ne semblaient pas vouloir s'enchaîner, la syntaxe ne collait pas à son état d'esprit. Il inspira un grand coup, mais resta silencieux. Ce n'était pas un silence pesant, si il fallait le définir, ce serait un silence réfléchit. Le jeune homme était pensif, il réfléchissait à la situation, réellement. Il ne faisait pas semblant, il lui fallait un peu de temps mais ce n'est pas pour autant qu'il voulait être loin de lui. Tout ça était, certes, un peu confus. Mais c'était ça aussi l'amour. N'est-ce pas là la magie de l'amour ?

Le jeune homme avait une idée bien précise de ce que Jesse avait derrière la tête, il ne pu s'empêcher de rire, non pas que c'était drôle, mais c'était tellement lui. Il était si imprévisible, toujours à le surprendre. Même si il le savait torturer, il semblait dégager une telle assurance que parfois s'en était déroutant.
Liam saisit les lèvres de son homme avec avidité, la passion était belle et bien présente. Sa langue rencontra la sienne ce qui tira un frisson au jeune homme. Était-ce encore possible de ressentir de telle chose après tout ce temps ? Il semblerait que oui, car Liam ressentait au fond de son estomac les milliards de papillons volant entre ses entrailles.

Les baiser échangeait entre les deux hommes devinrent de plus en plus intense, Liam attrapa la nuque de son partenaire pour rendre le baiser plus langoureux. Il recula, tirant en même temps celui-ci vers lui, reculant ainsi jusqu'à se laisser tomber sur le canapé. Le corps en feu, comme carboniser par le désir qu'il pouvait lui provoquer, Jesse retira son t-shirt, Liam fit de même et s'en suivit une série de préliminaires qui en ferait frémir plus d'un.

La suite logique s'en suivit, et Liam devait bien avouer que ce contact physique lui avait manqué comme pas permis, durant son absence il n'avait pas tromper Jesse une seule fois. Les pensées salaces dans les bars quand il croisait un beau garçon ne comptait bien sûr pas. Il se sentait bien, pendant tout ce temps, il n'avait pas penser une seule fois à ses hésitations, il ne faisait que penser au moment présent. C'est muni d'un large sourire, blotti dans les bras de son partenaire qu'il pu se dire que ça y est, il était heureux.

- Si tu repars, de toute façon, je te tue.

Il avait dit ça sur le ton de la moquerie, mais il y avait une arrière pensée véridique là derrière. Qui voudrait voir l'homme qu'il aime partir de toute façon ? Personne. La demande claire de Liam était de ne plus le laisser, plus jamais. Et il supposait que Jesse l'avait bien comprit.
[/justify]





Spoiler:
 

___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Sam 22 Juin - 4:43






« Hopelessly Devoted To You »


N'importe quel être humain sain d’esprit ou pas aurait compris le sous-entendu fait par Jesse à ce moment précis. En même temps, il avait été séparé beaucoup trop longtemps de cet homme pour se retenir une fois de retour auprès de lui. Jesse rendit donc chacun des baisers de Liam, les approfondissant à chaque fois, se laissant guider par son homme qui prit les choses en main. Vous n’aurez pas de mal à croire que Jesse était le passif dans le couple. En fait, il avait toujours été passif et ça n’allait probablement jamais changer.

Le couple partagea ce moment intime sur le canapé. Un moment tellement bon, tellement agréable, tellement unique. Comme à toutes les fois. Comme à chaque orgasme échangé avec Liam, il avait senti son corps l’abandonner, enveloppé par une vague de plaisir lui faisant perdre la tête. Jesse avait fini à bout de souffle allongé sur Liam la tête posé contre son torse, il faisait des cercles sur la peau de ce dernier et l’embrassait à quelques reprises. Il se remettait doucement de ses émotions lorsqu’un détail le perturba. Il se redressa brusquement :

« On ne s’est pas protégé ! » affirma-t-il. Pour une personne normale, ce détail n’aurait rien voulu dire. Surtout entre deux homosexuels, mais pour Jesse. C’était autre chose. « Je ne veux pas tomber enceint ! Qu’est-ce qu’on fait si on se retrouve avec un bébé sur les bras ? Ce n’est pas le moment. Je n’ai pas d’emploi de stable, tu dois arrêter la drogue. Oh non ! Pourquoi on a fait cela ? Liam. Demain, on doit aller à la pharmacie. Il me faut la pilule du lendemain. »

… Je vous avais prévenu que Jesse n’était pas normal. Il était surtout naïf et il croyait n’importe quoi. Dans ses cours de sexualité, il s’était arrêté à « C’est la personne pénétrée qui risque de tomber enceinte » et non au fait que cette personne en question devait être une femme. Alors le petit bouclé était totalement en panique. Ses membres tremblaient, il avait chaud, très chaud et ça n’avait plus rien à voir avec le sport de chambre qu’il venait de faire. Jesse nicha sa tête dans le cou de Liam pour se rassurer, recherchant un peu de confort. Suivi des paroles qui le fit éclater en sanglot.  Non… Il ne voulait pas que Liam le tue. Il ne voulait pas mourir. Il aimait la vie malgré le fait qu’elle était difficile et qu’il avait mal. La pire chose serait d’être tué par son petit ami.

« Je te promets de ne plus partir… » Murmura-t-il entre deux sanglots. « Je ne veux pas mourir Liam… J’ai peur de mourir… »

Cette dernière révélation était légèrement évidente pour la moindre personne aillant passée au moins 15 minutes avec le petit Jesse Walker. L’agent avait frôlé la mort à une seule reprise depuis le début de sa carrière et il ne s’en était pas remis. Il ne voulait plus jamais ressentir cela. Il ne voulait plus éprouver ce sentiment de s’éteindre doucement, de ne plus pouvoir lutter. Plus jamais. Il avait eu la peur de sa vie ce jour-là et il avait encore plus peur que ça se répète. D’où sa paranoïa élevée. Depuis ce jour, tout chez lui avait changé, devenant ainsi un petit être craintif surmonté d’un moulin à paroles incroyables.

Le petit bouclé continua de pleurer un moment, n’arrivant pas à s’en remettre. Il était accroché très fort à son homme. C’était un petit peu sa manière de lui prouver qu’il n’allait pas s’enfuir et qu’il allait rester avec lui.

«  Si les aiguilles ne faisaient pas aussi mal, je me ferais tatouer ton prénom. » murmura-t-il avec un maigre sourire avant de l’embrasser tendrement. L’une de ses larmes tomba sur la joue de Liam que Jesse s’empressa d’aller retirer avec sa langue presque sensuellement.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Sam 22 Juin - 12:58


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Liam éclata de rire, là, son homme entre les bras, il parti d'un rire qui avait sans doute dû faire sursauter son voisin. Il ne savait pas si Jesse était sérieux ou non dans cette subite inquiétude, mais le connaissant c'était fort probable. Il n'était pas comme tous les autres, il était différent, c'est peut être pour ça que Liam s'était laissé facilement attendrir par lui. Toutes ses maladresses, ses questions que lui seul se posent, ses craintes, toutes ces petites choses qui faisait de lui un être à part qu'on avait envie de serrer dans ses bras pour qu'il n'ai plus peur. Le jeune dealer se sentait utile avec lui, pas comme un flic pourrait l'être pour la population mais il sentait qu'il pouvait le protéger.
Néanmoins son rire s'arrêta net voyant les larmes perlaient sur son visage d'ange, avait-il dit quelque chose de mal ? Etait-il vexé par ses rires moqueurs ? Il s'en voulait déjà. Peut-être était-ce parce qu'il ne l'avait pas immédiatement rassurer, d'accord ils ne s'étaient pas protégé, et puis après ? Liam n'avait eu personne, il avait peut être embrassé deux trois mecs lors d'une soirée mais il s'était ravisé, l'image de Jesse avait marteler son esprit et il ne parvenait pas à passer outre, et ses tests VIH étaient faits, autant dire que de ce côté ils ne risquaient rien, et il espérait que pour Jesse il en soit de même, il ne pouvait s'empêcher de se demander là tout de suite, si il avait eu quelqu'un d'autre durant son absence. Des images obscènes lui arrivèrent à l'esprit, un psy sexy ? Un stagiaire aux allures de mannequin ? Il secoua la tête pour effacer cette image de sa tête et revint au visage fermé de Jesse. Les larmes coulaient sur son visage tandis que la seconde phrase de Jesse lui venait à l'esprit. Peur de mourir ? Il croyait vraiment qu'il était capable de le tuer...Pour de vrai ? Son jeune amant semblait à fleur de peau. Pris au dépourvu par ce flot d'émotions, Liam tenta de rationaliser les choses dans son esprit, mettant en ordre ses pensées et bafouilla des excuses.

- Excuse-moi, je voulais pas dire ça...Je...Tu sais bien que je rigolais, pas vrai ? Je te ferais jamais de mal.

A la façon que prenait les choses son amoureux, Liam se sentait comme la mafia russe, comme si il avait déjà tuer des millions de gens. Il n'avait jamais tuer personne, battu quelques unes ; oui bon d'accord, il n'était pas blanc comme neige, mais le meurtre ? Certainement pas. Après avoir passer un aussi bon moment, il n'avait pas envie de penser à ce genre de trucs morbide, il aurait fait n'importe quoi pour calmer les craintes de Jesse, mais ce n'était pas chose aisée. Il était truffé d'angoisses, en fait il était le contraire de Liam sur de nombreux points, mais comme on dit, les contraires s'attirent. Il n'aurait échangé sa place pour rien au monde.

C'est avec douceur que Liam perdit ses mains dans les cheveux bouclés de Jesse, le caressant tendrement ; il se sentait réellement coupable de lui infliger ça. Il semblait si fragile, si apeuré s'en était déstabilisant. Mais il ne se laissa néanmoins pas démonter, lui prouvant à chaque caresse qu'il était là pour lui.

Quand Jesse évoqua le tatouage, le jeune homme esquissa un sourire. Lui en avait deux, relativement discret mais qui lui tenait à cœur mais il n'était pas pour le fait de tatouer le nom de son copain ou sa copine, gardant cette marque à vie, c'était un gage d'engagement bien trop fort pour lui mais il n'en toucha pas un mot à ce sujet. Se contentant d'attraper le visage de son amant puis il lui colla un baiser sur les lèvres et le relâcha dans un sourire.

- Je t'aime comme un fou, tu le sais ça, hein ? Lui dit-il en le regardant droit dans les yeux

Il eut un léger soupire à peine audible, cette sensation d'appartenir à quelqu'un le faisait se sentir vivant, heureux mais en même temps il avait cette étrange impression que ce n'était pas bien, que c'était trop. Il l'aimait trop.  






Spoiler:
 

___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Dim 14 Juil - 3:41






« Hopelessly Devoted To You »


S'il y a bien quelque chose de Jesse déteste par-dessus tout c’est qu’on se moque ouvertement de lui. Il se savait naïf, il avait toujours eu de la difficulté à faire la différence entre le monde réel et la fiction. Et se faire exposer la vérité en pleine face de cette manière lui faisait toujours très mal. Quoi que même lui dire délicatement ça lui faisait du mal. Il n’aimait pas la vérité. Son monde de bisous et de câlins étaient tellement mieux. Le monde réel était trop difficile pour lui, il avait besoin de voir tout en rose s’il ne voulait pas finir cloitrer dans son appartement à avoir peur de tout.

Le petit brun se redressa et se pinça très fort les lèvres. Il ne put s’empêcher de faire les 100 pas devant le sofa. En fait, il n’était pas certain de la raison exacte du pourquoi Liam se moquait de lui. Était-ce parce que ça ne lui dérangeait pas d’avoir un enfant et qu’il trouvait la réaction de Jesse stupide ? Il ne savait pas, mais lui ça l’inquiétait. Il n’était pas du préparé à cela. Le bouclé continua de marcher en se rongeant les ongles. Une profonde inspiration plus tard et il commença :

« Je ne comprends pas ta réaction. Pourquoi est-ce que tu ris ? Je suis loin de trouver ça drôle, moi. Ce n’est pas toi qui va devoir porter ce peut-être enfant. Avoir des nausées matinales et vomir des champignons. C’est moi qui vais se prendre les coups. Je ne vais plus pouvoir dormir sur le ventre. Je vais devoir arrêter de travailler pour plusieurs mois. Et toi, tu ris ? Tu vas moins rire quand tu vas être victime de mes sautes d’humeur et de mes envies étranges de manger n’importe quoi. Et quand le bébé sera là, bonne chance pour dormir. C’est loin d’être drôle Liam. Ça fait peur. On pourrait quasiment se croire dans un cauchemar. » Un maigre silence suivit ces paroles alors qu’une question lui traversa l’esprit : « Par où il va sortir? »

Il avait parlé d’une voix basse et légèrement tremblante. Là. Il était totalement mort de peur. De plus avec son homme qui menaçait de le tuer, ça n’aidait vraiment pas sa cause. Jesse était conscient qu’il lui avait vraiment du mal en partant du jour ou lendemain, mais il ne pensait pas que c’était à ce point. Pas au point de le tuer, s’il partait à nouveau. Sauf qu’on s’entend que partir n’était pas dans ses projets.

« Je sais… Je sais que tu n’es pas vraiment méchant derrière tes airs de gros durs, mais tu me connais… Un enfant de 5 ans me dirait la même chose et j’aurai peur… C’est à moi de m’excuser. Je suis beaucoup trop excessif… Surtout en ce moment. Je me sens tellement mal, Liam. Je me sens comme le dernier des imbéciles… »

Le petit homme retourna dans les bras de Liam. L’un des seuls endroits qui le rassurait à tous les coups. Son homme se mit à lui caresser les cheveux et Jesse ferma tendrement les yeux frissonnant à chaque caresse. C’était incroyable comment un simple geste lui provoquait tellement de choses à l’intérieur, mais c’était déstabilisant à la fois. Si Jesse n’avait pas évoqué le tatouage, il se serait probablement endormi tellement il était bien. Et probablement pour une nuit complète sans cauchemar. Comme à chaque fois qu’il était avec Liam. Sinon, seul, dormir lui faisait tellement peur qu’il n’osait même pas essayer de fermer l’œil.

« Je l’espère tellement. » répondit-il en levant la tête vers son homme. Il posa son regard brillant dans celui de Liam. Son cœur battait la chamade à présent tandis que les mots de son amour le frappaient directement. Le faisant sentir tellement, mais tellement bien.

« Je t’aime de tout mon être Liam… Et même si je suis petit, ça veut dire que je t’aime beaucoup. » Rajouta-t-il en riant légèrement avant d’aller caresser le nez de son homme avec le sien tel un petit chaton.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Lun 15 Juil - 19:51


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Liam cessa immédiatement de rire lorsqu'il vit Jesse se lever, lorsqu'il sentit qu'il était vraiment sérieux. Que ses craintes étaient réels et que c'était loin d'être une plaisanterie. Avec quelqu'un d'autre il aurait sans doute eut un fou rire phénoménal mais il connaissait Jesse et il savait qu'il était quelqu'un d'angoissé, il ne valait mieux pas en rajouter. Il chercha dans sa tête comment lui expliquer la chose, c'était comme être en face d'un gamin qui demander comment on fait les bébés. C'était délicat surtout quand la personne avait dépassé la vingtaine et qu'il n'avait visiblement pas compris la recette. Il lui offrit donc un sourire rassurant et tenta de dédramatiser la situation.

- Jesse. Commença t-il. Tu as conscience que tu n'es pas une femme ? Je vais pas te faire un cours d'éducation sexuelle... Quoi que...

Il termina sa phrase sur un sourire qui en disait long, puis il reprit.

- Tu sais que seules les femmes peuvent tomber enceinte...Pas vrai ?

Liam n'en revenait pas de devoir clarifier ce genre de points, mais à y repenser avec le jeune homme chaque jour était une surprise, et ce n'était pas pour lui déplaire, Liam aimait les imprévus et les surprises, là il était servi en tous points.
Voyant son air apeuré, il l'entraîna à lui, le rassurant par ses caresses, écoutant les doutes et les craintes de son amoureux. Il ne voulait pas non plus qu'il est peur de lui, ce n'était pas le but. Tous les autres devaient avoir peur de lui c'était un fait mais pas Jesse, surtout pas. Il était incapable de lui faire du mal et ça c'était aussi un fait.

Le jeune dealer n'aimait pas non plus quand Jesse se dénigrer, pour lui il était le meilleur, il le trouvait intelligent, malin, sensible, même si parfois il posait de drôles de questions comme précédemment mais c'était sans doute cette crédulité qui l'avait fait craquer. Cette innocence prononcée le rendait plus que désirable au final.

Après quelques mots doux échangés, il sentait Jesse s'adoucir et se calmer, à présent il était serein, du moins en apparence. Ce n'était peut-être pas aussi simple de le convaincre qu'il l'aimait vraiment de tout son être. Il aurait voulu lui dire que ça lui crevé le cœur rien que d'imaginer d'être encore une fois séparer de lui, que si il repartait il serait, cette fois, capable du pire. Il avait déjà en tête toutes sortes d'idées morbides, et c'est ce qui le fit réagir, il secoua légèrement la tête pour chasser tout ça de son esprit. Là tout de suite, il était effrayé lui aussi, mais pas pour les même raisons que Jesse. Non, il était effrayé par ce débordement d'amour qui explosé son cœur à chaque battements. Pouvait-il encore se passer de cette émotion si forte lorsqu'il est à son contact ? Non, c'était impossible. Il était plus que catégorique à ce sujet. Il ne pouvait plus revenir en arrière, il était trop tard et peut-être que jamais il ne ressentirait ça un jour.

Il lui fallu quelques minutes pour arrêter de penser à tout ça, il devait se remettre dans le présent, il était temps même grand temps d'avancer, il ne pouvait pas constamment avoir peur, si ? Cette question resta en suspend dans sa tête alors qu'il embrassait la tempe de Jesse.

- Tu veux boire ou manger quelque chose ? ...C'est ton jour de chance, j'ai fais les courses hier !

Puis il lui offrit son plus beau sourire, le quotidien semblait reprendre sa place initiale. Cela ne faisait que quelques heures qu'ils s'étaient retrouvés et pourtant tout était similaire à son souvenir. Le contact de sa peau douce, ses doigts accrochés aux siens, son sourire, ses yeux pétillants. Tout. Et c'était rassurant, c'était comme revenir à la maison, retrouver un équilibre essentiel au bien être. Liam avait enfin retrouvé cette moitié qui lui avait manqué durant plusieurs mois.


___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Mer 17 Juil - 3:46






« Hopelessly Devoted To You »


Sa tête se pencha doucement sur le côté tandis que ses sourcils se froncèrent. Donc, il avait bel et bien manqué un gros morceau de ses cours d’éducation ? Ça expliquait aussi pourquoi il n’avait jamais vu un homme enceint dans la rue. Il avait toujours cru que les gouvernements les cachaient aux yeux de la population, car être gay était une « honte ». Sa main vint gratter nerveusement sa nuque alors que le rouge lui montait aux joues. Il avait un petit peu honte maintenant. Qui se faisait donner un cours d’éducation sexuel à 23 ans par son petit copain en plus ? Le bouclé hésita avant de répondre à sa question. Il ouvrit la bouche à plusieurs reprises avant de la refermer. On pourrait quasiment croire qu’il imitait un poisson.

« J-Je… Non, je ne savais pas… » Répondit-il franchement. Il passait déjà pour un abruti. Il n’allait pas en rajouter en mentant. « Pour être totalement franc, je n’ai pas tout suivi de mes cours d’éducation sexuel. Je n’étais pas très, très à l’aise dans ce cours donc j’essayais toujours de faire autre chose. Et comme mes parents n’ont jamais approuvé ma sexualité, ils ne m’ont jamais rien dit sur le sujet et je n’ai jamais ressenti le besoin de faire une recherche plus approfondie sur internet ou dans des livres. Je suis resté dans la mentalité que l’être pénétré pouvait avoir un enfant… Je ne croyais pas que le sexe avait une importance. » Jesse avait senti le besoin de se justifier. Il se pinça très fort les lèvres pour retenir la question qui les brûlait, mais il finit par craquer. Tant qu’à être dans le vif du sujet et de passer pour un être stupide aussi bien continuer. « Est-ce qu’une femme peut tomber enceinte d’une autre femme ? Je ne sais pas… Exemple qu’elles font l’amour avec des jouets… Est-ce qu’il y a des risques que la femme pénétrée ait un enfant ensuite ? »

Ses dents se mirent à mordiller sa peau attendant la réaction de son homme suite à cette question. Il ne comprenait pas pourquoi des détails aussi importants de la vie lui échappaient. Peu importe. Tant qu’il y avait des âmes généreuses pour le remettre sur le droit chemin.

Le bouclé était bien blotti contre son homme et il ne bougeait plus. On pouvait à peine sentir sa respiration, mais il était toujours vivant. Il était seulement trop bien pour bouger et perdre cette chaleur corporelle qui le rassurait tant. Un maigre sourire étira ses lèvres lorsque les lèvres de son homme se posèrent sur sa tempe. Un frisson lui traversa les épaules ce qui le fit bouger finalement. Il releva la tête pour embrasser Liam sous le menton. Son homme lui offrit ensuite à manger et affirma qu’il avait fait les courses hier. Jesse se redressa brusquement un large sourire les lèvres.

«  Oooh !! Je veux te faire à manger ! Ça fait trop longtemps ! Je veux faire à manger Liam ! Dis je peux ? Je peux? » Questionna-t-il complètement surexcité. Il avait déjà oublié ses inquiétudes des minutes précédentes.

Sans attendre la réponse de son amour, Jesse se leva et se mit quasiment à courir vers la cuisine. En toute franchise, il aurait fait le chemin en courant s’il ne s’était pas pris un pied dans la table basse et qu’il n’avait pas fini étalé de tout son corps sur le sol de salon. Ne vous inquiétez pas ! Il y avait eu plus de bruits que de mal. Ou pas… Jesse restait Jesse. Il se redressa à moitié et massa son coudre douloureux. Les yeux brillants de larmes.

« Je vais devenir un Schtroumpf, Liam ! » Affirma-t-il presque joyeusement contrastant avec ses yeux humides. Le brun observait, intrigué, son coudre qui allait sûrement devenir bleu sous peu.

___________________________


Dernière édition par Jesse Walker le Lun 12 Aoû - 4:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Ven 19 Juil - 15:40


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Liam écouta attentivement ce que Jesse avait à lui dire, il le savait différent des autres mais il ne savait pas à quel point jusqu'à présent. Mais il n'avait plus le cœur à rire maintenant, il connaissait sa fragilité, et il prit son rôle très au sérieux, il n'allait pas non plus tout lui expliquer dans les détails ce qui aurait prit une tournure plutôt gênante, mais l'essentiel. Au pire, il lui offrirait un bouquin explicatif, ça ferait la blague même si il savait pertinemment que pour lui ce serait loin d'être une blague et qu'il le lirait avec attention.
Une autre question vint à l'esprit du jeune homme qu'il garda terrer au fond de son esprit, il n'avait jamais parler de son coming-out avec lui, il aurait aimé en savoir plus à ce sujet qui avait l'air de l'attrister, il ne savait rien des parents de son amoureux. Il faut dire qu'ils n'en avaient jamais parlé, Liam non plus, il avait était obligé de lui dire qu'il avait retrouvé son père, c'était un événement majeur mais pour le reste...Il lui avait dit que sa mère était décédé il y a quelques années mais il ne lui avait jamais parlé de sa mère biologique et de sa petite sœur elles aussi décédées et qu'il n'avait jamais pu connaître à son grand regret. Toute son histoire était un mystère pour celui qu'il aimait plus que sa propre vie.

La dernière question de Jesse fit revenir le jeune homme à la réalité. La question le laissa perplexe, visiblement sa première intervention, la tentative d'explications ne l'avait pas convaincu. Ou du moins il ne semblait pas avoir tout comprit. Liam soupira légèrement non pas qu'il était embêter de répondre ou qu'il ne connaissait pas la réponse mais plutôt par gêne. La tournure que prenait la conversation le laissé pantois. Il n'en revenait toujours pas d'avoir ce genre de dialogue avec un homme de l'âge de Jesse, mais il ne fit aucun commentaire ne voulant pas le vexer. Il se contenta de répondre à sa question

- Non, ce n'est possible qu'entre un homme et une femme. Je t'achèterais un bouquin illustré fit-il avec un sourire

Bon d'accord, là il se moquait un peu, mais ce n'était pas méchant. Il aimait bien le taquiner, c'était plus fort que lui. Là blotti contre lui, il était bien et ne voulait plus le quitter. Il profitait de sa tendresse, de cet instant d'extrême douceur. Lui qui pourtant était une vraie brute avec ses dits collègues et ses clients, là il était méconnaissable.

Alors que les minutes s'écoulèrent, après avoir proposer quelque chose à manger à son homme, celui-ci se leva brusquement se proposant de cuisiner. Liam lui offrit un large sourire, il savait que Jesse se débrouillait bien en cuisine, en tout cas il avait toujours bien manger quand c'était lui qui préparait. Contrairement à Liam qui était tout juste capable de se faire cuire des pâtes. C'était bien simple, pour sa survie, parfois il était préférable d'aller acheter un hamburger plutôt que de se faire cuire quoi que ce soit. Pourtant il avait essayé, il s'était même acheté un livre de recettes, « la cuisine pour les nuls » et même avec ça...Il avait était infoutu de se faire quelque chose de mangeable. Voilà pourquoi il tournait aux frites, pâtes et steak haché. C'était déjà pas mal, mais il commençait à en être lassé, il fallait bien l'avouer.
D'où son entrain lorsque Jesse se proposa, mais son entrain fit vite remplacer par une inquiétude extrême lorsqu'il le vit par terre. Ayant à peine le temps de voir comment il avait atterri là, il se leva d'un bond et se mit accroupi devant lui, posant sa main sur son bras, l'air inquiet.

- Ça va ? Tu as mal quelque part ? On doit aller aux urgences ? Dis le hein...Si ça va pas...

Dans ces cas de stress intense, Liam se transformer en une vraie pipelette, de quoi concurrencer Jesse...Bien qu'on en était loin. Pas le temps de plaisanter le visage de Liam se décomposa, il était vraiment inquiet. Depuis la mort de sa mère, il était devenu comme ça, à s’inquiéter pour le moindre bobo, s'en était agaçant. Bien que jusqu'à présent il ne s'était pas autant attaché à quelqu'un, alors c'est à cet instant qu'il se rendit compte à quel point il était ridicule.

- Excuse moi je suis un peu...Tendu.


___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.

C'est parfois la peur de la mort qui pousse les hommes à la mort.
♠ Nombre de messages : 188


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Lun 29 Juil - 4:03






« Hopelessly Devoted To You »


Jesse remarqua bien au petit sourire de Liam que ce dernier se moquait de lui, il dut vraiment faire un effort considérable pour ne pas se vexer, croiser les bras et bouder Liam dans un coin. En toute franchise, si ça n’avait pas été son petit ami, il l’aurait sûrement fait. Il détestait tellement qu’on se moque de lui et de sa naïveté. Ce n’était pas de sa faute après tout alors pourquoi rire de lui et de ses « problèmes » ? Ce n’était pas juste. Il ne se moquait pas des autres lui, alors pourquoi on ne lui rendait pas la pareille ?

« Non, pas besoin de bouquin. Je crois que j’ai compris le principe. Il faut un homme et une femme. Le reste, je n’ai pas besoin de savoir, car ça ne risque pas de m’arriver. » Rétorqua Jesse. Bon d’accord. Il boudait peut-être un petit peu. Il avait répondu un petit peu froidement. Il ne fallait pas rire de lui. Il ne savait pas tout. Personne sur cette terre ne pouvait affirmer tout savoir alors c’était normal de se poser ce genre de questions parfois. Non ? Certes, c’était peut-être stupide comme question, mais pas pour lui. C’était sorti tout bêtement quoi.

Heureusement pour Liam, il sut rattraper le coup en lui demandant s’il voulait manger. Jesse ne fit ni un ni deux et il sauta du canapé avec l’intention de faire à manger pour l’homme de sa vie. Sauf qu’en bon gaffeur qu’il était, Jesse se retrouva au sol à moiti hilaire à moitié pleurnichard. Certes, son coude lui faisait mal, mais une autre idée lui traversa l’esprit. Son père lui avait déjà dit un jour que si Jesse le laissait lui faire des bleus partout sans pleurer et sans le répéter, il deviendrait finalement un Stroumph. Et qu’il aurait même la chance de choisir celui qu’il voudrait. Jesse aurait bien voulu être le Stroumph grognon, mais il avait fini par pleurer perdant ses chances de le devenir. M’enfin… Ça c’était une toute autre histoire dont les détails n’étaient pas importants. C’est pour cela qu’il annonça fièrement à son homme qu’il allait en devenir un.

Jesse resta complètement surpris de la réaction de Liam. Ce dernier se jeta directement sur lui en moitié en panique en le bombardant de questions. C’était la première fois que Jesse voyait son homme comme cela et il ne sut pas comment réagir sur le coup donnant le temps à Liam de se ressaisir et de s’excuser. Le brun hésita un moment et décida d’agir avec maturité parlant comme l’ancien Jesse l’aurait fait :

« Ce n’est rien de grave, Liam. Ne t’inquiète pas surtout. C’est un simple petit bobo. Le coup fait mal, mais ça va passer. Je vais avoir un petit bleu, mais rien de dangereux. J’ai déjà eu pire, ne t’inquiète surtout pas. Je n’aime pas te voir dans cet état. » Jesse laissa ses doigts parcourir tendrement la joue de Liam avant de se redresser pour poser un doux baiser contre ses lèvres. Un baiser de valant rassurant, car il ne voulait pas que Liam s’inquiète. C’était Jesse le professionnel pour s’inquiéter pour un rien.

« Je vais te faire un bon repas mon cœur. Ensuite, je vais te faire un bon massage et je te promets de ne pas parler pour que tu puisses en profiter pour te détendre un petit peu. Tu me sembles énormément tendu et je n’aime pas cela. Je vais prendre soin de toi, tu vas voir. Tu n’auras jamais été aussi bien. »  

Jesse avait affirmé cela avec une confiance ne lui ressemblant pas, mais il le pensait réellement. Il ne souhaitait que cela prendre soin de son homme et lui faire plaisir. Et quoi de mieux pour faire plaisir à un homme ? De la bonne nourriture et du sexe. :3 Le petit bouclé finit alors par se relever, essayant d’oublier la douleur de son coude et se dirigea joyeusement vers la cuisine, ouvrit le réfrigérateur et commença à regarder ce que Liam avait.

« Euh… C’est ce que tu appelles faire les courses ? » Demanda Jesse avec un sourire moqueur, constatant que son petit ami avait seulement des menus pré faits.

___________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir

La cupidité nous a endettés, remplis moi les poches d'espoir
♠ Nombre de messages : 417


MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ] Mer 7 Aoû - 17:55


Hopelessly Devoted To You
Jesse feat. Liam


Liam se sentit rassuré. Bon d’accord, il avait quelque peu exagéré et avait sans doute vu le drame où il n’y en avait pas. Mais la semaine passée avait était quelque peu tendu. Il avait fini à l’hôpital à cause de petits cons, se laissant surprendre bêtement et n’ayant même pas eu le loisir de riposter, mais ça il se gardait de le dire à Jesse pour ne pas l'affoler pour rien. Et ce séjour à l’hôpital lui avait fait cruellement rappelé qu’avec toutes ses conneries, il pourrait finir à la morgue ; même si d’un autre côté, lui-même y pensait. Depuis que Jesse avait plus donné signe de vie, il était totalement parti à la dérive, mettant lâchement ses problèmes de drogues de côté, se créant de nouveaux penchant pour l’alcool, et le tabac. Ça en faisait des dépendances à gérer. Au fond de son esprit, pendant un moment il avait espéré que tout ça le ferait gagner le cimetière plus vite, juste pour mettre ses pensées sur pause, oublier que sa vie était merdique, qu’il n’avait plus de contrôle sur elle.
Bref, il avait tendance à s’égarer, mais là son mal-être était réel. Oui, il était heureux de retrouver Jesse, mais ça n’effaçait pas toute cette tension, cette douleur accumulé depuis des années. Maintenant il était submerger de haine pour tous ceux qui l’avait entraîné et pousser dans la dérive. Très peu sont ceux qui ont voulu l’aider, le poids de ceux qui voulait qu’il s’enfonce davantage était d’autant plus neutralisant.

Perdu dans ses pensées, il entendit qu’à demi-mot ce que lui avait dit son amoureux, toujours un genou à terre, les yeux dans le vide, il ne revint à lui que lorsque Jesse lui indiqua qu’au final ses courses ne servaient à rien, autant le dire. Il eut un léger sourire et tourna la tête vers lui, pour enfin se lever. Il le rejoignit et se glissa derrière lui, passant la tête par-dessus son épaule pour constater ce qu’il disait. Bon d’accord, Liam n’était pas cuisinier, il fuyait les casseroles et les poêles comme la peste, en général, le peu de fois où il avait tenté de faire cuire quelque chose ça avait fini à la poubelle pour cause que c’était complètement carbonisé.
Maintenant, il jouait la sécurité avec ces plats déjà préparés, ou il allait carrément au resto quand même le fait de déballer un plat et de le mettre au micro-onde devenait une corvée. Il parcouru sa mémoire pour savoir si il n’avait pas d’autres trucs qui pourrait trainer, il se décala et ouvrit un placard puis en sortit une boite longue et ronde en métal, il l’ouvrit et eut un léger sourire puis montra le contenu à Jesse.

- Spaghetti ? Et oui y a de la sauce tomate, juste là.

Il pointa l’objet en question qui se trouvait dans la porte du frigo, une boîte de sauce tomate déjà toute prête, bien sûr, mais quand même.


___________________________

Je t'ai dans la peau.
J’essaie de t’oublier mais mon cœur est tatoué à l’encre de douceur qu’on s’échangeait. Le vide est abyssale, la douleur infernale, j’essaie de t’oublier mais tu me manques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ]

Revenir en haut Aller en bas

Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Hopelessly Devoted To You [ LIAMMY ♥ ]
» (M/LIBRE) BRAD PITT ◊ devoted mayor & lovely father
» (F/FAMILY) Georgie Henley ~ Forever your devoted sister whatever happens
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Les appartements :: Liam L. Gibbs-