AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Une soirée qui a du chien! (pv Tony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

♠ Nombre de messages : 343


MessageSujet: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Dim 7 Avr - 21:01



Ah, par les cornemuses d'Écosse! J'ai dû regretter le jour où j'ai retiré la pointe de pizza qu'Anthony était sur le point d'engouffrer! Pour me faire pardonner, j'ai décidé de l'inviter à passer la soirée chez moi. Oui, oui, une soirée cinéma parce que ce cher Tony est un amoureux du grand écran et j'ai décidé de le surprendre. J'ai allumé le foyer et installé une grille avec l'aide de Jethro! Je me souviens qu'il avait convié Tony à déguster un steak cuit à la façon des cow-boys! J'ai d'ailleurs mangé une fois de son steak et il est excellant! Non loin du foyer, j'ai installé le système de télé afin qu'on ait tout l'espace disponible pour disposer de la nourriture pour passer la soirée! Les divans sont placés afin que mon invité....

" Wouf, wouf!!!"

Oh, j'oubliais d'avertir Tony que j'ai racheté l'un des trois Corgis que mère affectionnait! Mon petit préféré est Tyson... je sais qu'il mordille pour se faire les dents mais je l'aime quand même! Il est devenu très ami avec Jethro.... pas Gibbs, Jethro le berger allemand adopté par Timothy! McGee m'a demandé de l'occuper puisqu'il est parti en formation à Bangor dans le Maine et cela me fait plaisir de lui rendre service! Après tout, cela rendit Tyson moins seul et ça lui fait de la compagnie! Présentement, je surveille la cuisson de la pizza préféré de Tony: saucisses-pepperoni avec un oeuf cuit au milieu. J'ai pensé ajouter quelque chose de typiquement britannique pour rehausser le goût mais c'est contrecarrer les sens gustatives de mon invité! Je serais sur le point de retirer la pizza du fourneau lorsque j'entends les chiens aboyer pour me prévenir qu'une véhicule arrive! J'avais une petite crainte lorsque j'entendis une voix familière



Ducky! C'est moi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Ven 9 Aoû - 18:56


C’était encore une belle journée qui s’annoncé pour le jeune homme. Hier soir le jeune agent avait passé la soirée avec sa chère et tendre amoureuse. Il était venu la chercher chez elle, il lui avait offert des fleurs et l’avait embrassé passionnément. Oui il tenait beaucoup à elle, il l’aimait plus que ce qu’elle pouvait imaginer, oui Tony aimait aussi beaucoup flirter avec les femmes, mais ça c’était dans sa nature et on ne pouvait rien faire contre cela. Il aimait aussi beaucoup flirter avec sa collègue Ziva David, en même temps c’était une très belle femme, entre eux deux c’était une sorte de jeu, de flirte, de complicité, et peut être de l’amour ? Il n’avait pas vraiment prévu quelque chose, il voulait juste passer du temps avec elle, la voir. Cela faisait un petit moment qu’il ne l’avait pas vu, quelques choses comme 2 ou 3 jours, ce qui était beaucoup trop à son goût, la jeune femme avait été sur un cas. Il avait été voir Evan pour lui dire bonjour, DiNozzo s’entendait très bien avec le jeune garçon, ce qui était très étonnant du fait que tout le monde savait que Tony et les enfants ça ne faisait pas bon ménage. Ils avaient passé la soirée à parler, à boire un peu, ce câliner et s’embrasser, bien sûr Evan était couché.

Il avait décidé de partir « tôt », c’était un jour d’école, hé oui demain il y avait travail, c’était le milieu de la semaine, mais le week-end approché vite. Vers 23h30, il se leva du canapé où ils s’étaient recroquevillés tous les deux dans un énorme câlin. La télé avait été bien sur délaissé, il était tellement bien dans ses bras, il se sentait aimé. Il aimait l’avoir à proximité. Il embrassa passionnément sa chère et tendre une dernière fois, il alla voir Evan une dernière fois pour l’embrasser sur le front et lui remettre bien sa couverture. Il retourna dans la salle et l’embrassa encore avant de filer. Il était tard, il y avait pas grand monde dehors, il monta dans sa voiture avec des étoiles pleins les yeux. Une dizaine de minutes plus tard il était chez lui, il posa ses clé sur son meuble prêt de l’entrée, puis enleva ses chaussures, vu l’heure qu’il était-il alla directement ce changer dans la salle de bain, du moins il alla enlever ses vêtements. C’était bien connu Tony dormais sans vêtement, il alla dans sa chambre et s’endormi très vite.

Le lendemain arriva très vite, le réveille de Tony sonna à 07h00, comme tous les matins. Le jeune agent eu un peu de mal à ouvrir les yeux, il avait prévu d’aller courir avant le travail pour garder la forme, mais il reposa vite cette idée. * Tant pis j’irais à la salle de sport au NCIS dans la journée. * Il s’étira de tout son long, et passa une main sur son visage pour enlever le sommeil qu’il resté, il regarda son radio-réveille qui indiquait en gros chiffre rouge 07h05. Tony souffla est sorti du lit, il se dirigea vers sa salle de bain pour prendre une bonne douche chaude pour bien commencer la journée. Il tourna le robinet pour que l’eau soit bien chaud, mais pas trop, il en profita pour regarder son reflet dans le miroir et entra dans la douche. Il se lava vite fait, en une vingtaine de minutes il avait fini. Il prit sa serviette pour s’essuyer le visage, le corps et ses cheveux puis sorti de la douche, il mit sa serviette autour de lui et entra dans sa chambre pour chercher ses habilles de la journée. Il avait décidé de porter une chemise marron et un jeans, il voulait s’habiller en décontracter aujourd’hui. Une fois habillé il se dirigea vers sa cuisine pour déjeuner, c’était l’affaire de 10 minutes. Il prit son arme, son insigne, son portable et ses clés de voiture et d’appartement, il rejoignit sa voiture et ce dirigea vers la Navy Yard.

Pour une fois Tony arriva en avance, McGee n’était même pas encore arrivé, Ziva était déjà à son bureau et Gibbs aussi. Ces deux-là étaient toujours là en avance pratiquement. Tony salua tout le monde avec un grand sourire et un grand « Bonjour », il eut un grognement de la part de Gibbs, mais il avait l’habitude et un bonjour de Ziva qui était occupé à regarder dans des dossiers. La journée passa lentement, ils étudient des affaires. Tony s’ennuya et parla d’un film qu’il avait vu il y a longtemps à la plus grande joie de ses deux autres collègues. Il se calma rapidement quand il vu Gibbs arrivait et commença à lire un dossier et faire des recherches sur son ordinateur. A la plus grande joie de l’Italien c’était l’heure de manger, oui Tony et la nourriture c’était une grande histoire d’amour. A midi il avait décidé de manger une pizza, L’agent et la pizza c’était une grande histoire d’amour aussi, Tony n’était pas Italien pour rien. Il avait déjà pris quelques parts quand il en reprit une, il l’apporta à sa bouche, mais à ce moment-là une main lui retira la pizza des mains et le sermonna parce que ce n’était pas du tout bon pour sa santé. Tony bouda, il n’en revenait pas que le légiste avait fait ça, il savait que Ducky aimait que l’équipe « mange équilibré ». Il avait bien montré à Ducky qu’il n’était pas content. L’après-midi ce passa tranquillement, il n’avait pas eu d’enquête, en allant en bas à la morgue pour avoir quelques information auprès de Ducky, ce dernier l’invita chez lui le soir même pour ce faire pardonné. Bien sur Tony accepta.

Le soir arriva vite, Tony quitta la Navy Yard avec les autres, il avait décidé de ne pas rentrer chez lui, il allait directement aller chez Ducky. Il y avait un peu de monde sur la route, il patienté en écoutant de la musique à la radio. Il était heureux que Ducky l’avait invité c’était rare quand il faisait ça. Une trentaine de minutes plus tard il arriva chez Ducky, c’était une belle maison qu’il avait, il ce rappella la fois où il devait surveiller la mère du médecin légiste, à chaque fois qu’il y repensait il rigolait. Il c’était fait traité de « Gigolo » parce qu’il était italien. Il avait dû aussi faire rentrer les très cher Corgis. Ce n’était pas de tout repos mais il avait réussi. Il savait que Ducky avait vendu les Corgis, mais l’agent aimé beaucoup Tyson. DiNozzo ce gara près de la voiture de Ducky et marcha vers la maison, il monta les marche, il entendit des chiens aboyer * tiens, il a racheté des chiens*. Tony en profita pour dire

- Ducky ! C’est moi..

Tony sourit quand Ducky lui ouvrit la porte, le médecin légiste l’invita à rentrer chez lui. Tony avança dans l’entré et enleva sa veste. Un des Corgis s’approcha a toute allure de lui et ce mis à sauter à côté de Tony. DiNozzo s’abaissa un peu et caressa le Corgis.

- Merci beaucoup pour l’invitation Ducky, c’est très gentil de ta part. Hummm.. Ca sent bon ici. Qu’as-tu préparé ? Tu as racheté des Corgis ?

Tony regarda Ducky avec un grand sourire et continua à caresser Tyson.

___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 343


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Jeu 26 Sep - 3:08

Quand je vois Tyson s'approcher de la porte d'entrée, j'aperçois Anthony DiNozzo lui-même faire son entrée... Je me rappelle quand ma mère bien-aimée était malade de sénilité et que je ne pouvais pas être ailleurs qu'à la maison! Chacun ait fait sa part pour l'occuper, Tony le premier! Lorsque Jethro s'est approché de Tony, il a poussé un grognement de méfiance mais je lui ai dit que c'est un ami! Ce dernier s'est vite ravisé quand j'ai mentionné le prénom de Tony!

Excuse-moi mais j'avais oublié que je gardais le chien de McGee, le temps que notre ami était parti en formation! Pour Tyson, je m'ennuyais tellement de mes Corgis que je me suis empressé d'aller le racheter! Tu vois que tu n'as pas eu peur de lui, il t'aime bien et c'est tout ce qui compte!

J'ai vu qu'il a acheté un spiritueux pour accompagner le repas! C'est en observant l'étiquette qu'il a fait un excellent choix: du rhum des Caraïbes! C'était parfait car j'ai fait provision de liqueur douce pour faire un bon rhum et coke! Entendant la sonnerie du four annoncer que la pizza est prête, je file vers la cuisine tout en demandant à Tony de prendre place dans la salle de séjour! J'ai classifié les films selon les préférences de mon invité mais ce dernier n'a pas hésité à sortir un disque du boîtier! C'est en entendant les premières notes musicales que cela m'a remis en contexte un vieux souvenir de jeunesse! Tony a choisi de visionner La Grande Évasion, de John Stuges avec Steve McQueen et James Garner!

*Cette musique, cela me rappelle l'époque où mère vivait en Écosse et que mon oncle Charles était capturé durant la guerre! Il était évadé de chaque camp de détention où il était détenu et les Allemands l'ont envoyé dans un camp plus performant!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Mar 29 Oct - 9:17

PV : Donald Mallard
Une soirée qui a du chien!



 


Tout en caressant Tyson et en souriant, DiNozzo se souvient de la première fois où il avait rencontré les Corgis de la mère de Ducky. C’était lors d’une affaire où des personnes voulaient se venger d’un jury dont le docteur Mallard faisait partie. Tony avait été envoyé à la maison du médecin légiste pour protéger la mère de ce dernier. Cette première rencontre c’était passé plutôt bizarrement, bien sûr la mère de Ducky était adorable, mais elle perdait la tête. Il rigola en repensant à ce qu’elle lui avait dit quand il a dit qu’il était Italien « Vous êtes Italien ? Vous êtes un gigolo. » La première fois qu’il avait entendu ça, il n’en avait pas cru ses oreilles, cette dernière lui avait re-repété plusieurs fois, quitte à ‘énerver’ le jeune homme. Il se souvenu aussi qu’il avait supplié Gibbs pour que Kate prenne la relève sinon il allait craquer et devenir cinglé. Pendant ce temps-là, tous les Corgis étaient sorti, Tony avait noté que ce jour-là, le chantage des « croquettes » ne marchait pas.

DiNozzo ne s’était pas aperçu de la présence d’un autre chien, il avait levé la tête est avait vu un beau et jeune Berger Allemand. Ce dernier grognait  de méfiance tout en s’approchant de l’agent. Une fois que Ducky l’avait « calmé », le chien était plus docile. Tony souriait, il entendu le médecin légiste lui dire qu’il s’excusait parce qu’il avait oublié de dire qu’il gardait Jethro le chien de McGee. Tony ne put s’empêcher de faire un grand sourire en repensant à la façon dont l’équipe et le Berger Allemand c’était rencontré. Une rencontre qui avait mal commencé, il rigola intérieurement, DiNozzo avait beaucoup taquiné Tony au sujet de la peur de McGee de Jetrho et des chiens. Il savait que des fois il allait loin dans ses taquineries, mais il ne pouvait pas s’en empêcher, c’était tellement tentant. Ducky lui dit après qu’il c’était ennuyait ennuyais des Corgis et qu’il était parti racheter Tyson. L’agent spéciale rigola à la dernière phrase du vieille homme qui disant qu’il n’avait pas peur du chien.

- Ne t’inquiète pas Ducky ce n’est pas grave. Je vois que McFroussard des chiens à bien pris soin de Jethro. C’est bien que tu ais récupéré Tyson, tu n’es pas seul comme ça. Mais je n’ai jamais eu peur de lui.

Tony lui fit un grand sourire. Leur échange avait était stoppé par la sonnerie du four, ce qui annoncé que le repas était prêt. DiNozzo avait vraiment faim, mais en même temps Tony avait toujours faim. Ducky lui dit d’aller prendre place dans la salle de séjour  et de s’installer. DiNozzo posa la bouteille de rhum qu’il avait dans les mains sur la table, il en profita pour jeter un coup d’œil à la salle de séjour. La décoration était belle, elle n’était pas trop chargée ce qui en fit une belle pièce. Il y avait des beaux fauteuils, des beaux bibelots. Tony aimait beaucoup la maison du médecin légiste, c’était chaleureux et accueillant. Il posa son regard sur les films qui se trouvait là, Tony sourit en voyant que Ducky les avait classifié selon ses préférences, cela lui fit chaud au cœur. Il prit un Dvd, celui de la Grande Evasion, DiNozzo aimait beaucoup ce film, il était un grand fan de Steve McQueen, il avait vu tous ces films que ce soit « La Tour Infernale », « L’affaire Thomas Crown », « Le mans » ou encore même « Les sept mercenaires ».  Tony mit le CD dans le lecteur de DVD, la musique commença à jouer, des camions militaire Américain apparaissaient sur l’écran.  Malgré le fait qu’il l’avait vu beaucoup de fois, il aimait toujours le regarder, il adorait quand Le Capitaine Hilts « The Cooler King » autrement dit « Le Roi du Frigo » allait en isolement. Il y avait aussi d’autre grand acteur, pour DiNozzo ce film était un pure chef d’œuvre. Il regarda quelques instants quand il entendu avant de dire à Ducky :

- Tu sais que c’est un pure chef d’œuvre ce film. Steve McQueen est incroyable dans le rôle de Hilts, James Garnier aussi est incroyable dans le rôle de Hendley. Ce film est sorti en salle en 1963. Tu savais que c’était tiré du récit « La grande évasion » de Paul Brickhill ? Toute cette histoire est vraie. J’aime beaucoup le moment ou McQueen est à moto, vers la fin quand il tente d’échapper aux Allemand. C’est même Steve McQueen lui-même qui a suggéré cette idée. C’est homme est incroyable. Ce qui est dommage c’est que lors du tournage, il y avait une tension, tu savais que Charles Branson était jaloux du succès de Steve McQueen ? C’est comme dans le film « La Tour Infernale » de John Guillermin et Irwin Allen sorti en 1974. Steve McQueen était jaloux et voulait que son nom au début soit de la même taille que celui de Paul Newman.

DiNozzo divagué, il aimait beaucoup parler de film. Il savait qu’il saoulait ses partenaires des fois, mais c’était plus fort que lui, il aimait le cinéma et il aimait faire des références à des films lors d’un cas ou alors lancer une réplique au bon moment. Il entendu des pas derrière lui, Tony se retourna et vit Ducky avec la pizza dans ses mains. Le jeune agent avait l’eau à la bouche en voyant la belle pizza, il avait vraiment hâte de commencer à manger.

(c) mini bn


___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***


Dernière édition par Anthony DiNozzo le Ven 16 Mai - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 343


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Jeu 31 Oct - 3:44

Partageant la pizza, j'entendis Tony parler de Steve McQueen et de "La Grande Évasion". Durant tout le long du film, nos regards ont souvent été attiré par un personnage qui accompagnait Richard Attenborough (Bartlett) et Gordon Jackson (Sandy "Mac"'). En fait, j'aurais rêvé d'être le personnage d'Eric Ashley-Pitt, l'officier britannique chargé de disperser la terre provenant des tunnels. Durant le repas, Tony m'avait parlé d'une tension entre Hilts, le Roi du Frigo (McQueen) et Danny Velinski dit Le Roi du Tunnel (Charles Bronson). Il m'a fait aussi la même remarque à propos du film de 1974, La Tour Infernale entre McQueen et Paul Newman.

Tu sais que ce n'est pas la première fois que ces deux-là ont joué ensemble! Ils ont joué dans Les Sept Mercenaires! Ah, quel grand film, les Sept Mercenaires! Ça datait de 1954 bien avant la Grande Évasion et il n'y a pas 2 mais trois acteurs qui se sont retrouvés avec James Garner: James Coburn alias Louis Sedgwick, l'Australien qui fournit le matériel! Sais-tu que le grand chef des Mercenaires est un des acteurs les plus adulés, Yul Brynner. Il a fait un travail colossal en incarnant le pharaon Ramsés dans le film biblique Les 12 Commandements

Parlant d'amour pour le cinéma, il m'est venu à l'esprit mon entrée en scène en smoking sur la scène de crime d'un échauffourée survenue en arrière d'un bar! J'ai salué les copains en transmettant les hommages d'une certaine "Carmen". C'est alors qu'en observant Anthony que je lui ai demandé s'il se rappelle du film des Marx Brothers, Une nuit à l'opéra (A Night at the Opera), tournée en 1935 par Sam Wood. Je lui ai fait l'imitation du contrat déchirée par Groucho (Otis Driftwood): S'il n'est bon pour vous, il n'est pas bon pour moi!" Quoiqu'en dit mon cher compagnon, cette séquence est la plus hilarante de l'histoire du groupe humoristique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Lun 30 Déc - 18:37

PV : Donald Mallard
Une soirée qui a du chien!






Tony se retourna et vit Ducky avec la pizza dans ses mains. Le jeune agent avait vraiment l’eau à la bouche en regardant la belle pizza, il avait qu’une hâte c’était de manger. DiNozzo est les pizzas c’était une grande histoire d’amour, mais ça tout le monde le savait. Ce n’était pas un repas vraiment très équilibré. Le jeune agent adoré les pizzas saucisses-peppéroni, cela remonté à longtemps la première fois qu’il avait pris sa première part. Il s’en souvenait comme si c’était hier. La pizza de ducky était vraiment belle, elle était assez grande pour plusieurs personnes. Les bords de la pizza était bien doré, les peppéronis était découpé en fine tranche et bien éparpillé, et les saucisses aussi et l’œuf au milieu, il y avait tous les ingrédients  qui donnait l’eau à la bouche. Pendant qu’il attendait Ducky, DiNozzo en avait profité pour faire un tour et regarder les beaux meubles qu’avait le médecin légiste. Il y avait aussi des belles photos de la mère de Ducky seul, d’autres avec Ducky et sa mère. Tony étudia les photos, elle était très belle, il c’était souvenu de la mère du médecin, celle-ci l’avait traité de gigolo parce qu’il était Italien. Tony alla s’assoir à la table une fois que Ducly arriva. Le médecin légiste avait coupé la pizza et Tony c’était servi une part. Puis une fois le premier morceau avaler il lui dit :

- Elle est vraiment bonne ta pizza Ducky, je ne savais pas que tu étais un bon cuisiné. Si j’avais su je t’aurais demandé depuis longtemps de m’en faire une.

Tony sourit à ce qu’il avait dit. Entre les steaks style cow-boy de Gibbs, qui étaient très bon, et les pizzas saucisses-peppéroni. Ducky prit la parole en parlant de film enlui disant que ce n’était pas la première fois que les deux ont joué ensemble qu’ils ont aussi joué dans les Les Sept Mercenaires, un film que Tony avait vraiment apprécié.Ducky lui dit la date du film, mais ça Tony le savait déjà, mais il l‘écouta l’autre homme parlait, il ne savait pas que le médecin aimé tellement les films. Il rigola intérieurement en pensant à Gibbs, ce dernier en aurait eu vite fait marre de l’histoire du pourquoi du comment du film et serait parti depuis longtemps si cette conversation était au NCIS ou alors il aurait dit au médecin de s’arrêter. Ducky lui demanda s’il savait que le grand chef des Mercenaires est un des acteurs les plus adulés. Bien sur Tony le savait. Il prit la parole

- Bien sur que je le sais Ducky.

Tony rigola quand le vieille homme lui fit l’imitation du contrat déchirée par Groucho, il le faisait vraiment bien. Il se souvenait parfaitement de cette scène.

- Et bien Ducky, tu est un vrai cuisinier, que sais-tu cuire d’autre ? Je ne savais pas que tu aimais autant le cinéma.

Tony lui sourit et regarda un peu du film.

(c) mini bn


___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***


Dernière édition par Anthony DiNozzo le Ven 16 Mai - 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 343


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Sam 18 Jan - 17:09

Servant une lampée de vin italien, évitant le sujet du vin rouge français qui était souvent remarquée par Gibbs, j'ai eu une remarque assez déplacée par Tony sur mes nombreuses apartés concernant le cinéma, qui est sa chasse gardée. Par contre. il m'a lancé un commentaire très bien arrosée sur ma pizza que je lui ai fait pour lui toute spécialement! Ayant utilisé un assaisonnement assez varié, les saucisses sont choisies selon le palais raffiné de l'agent très spécial et bras droit de Jethro. Un petit sourire se dessine sur mon visage et une gorgée de vin complète le tout avec distinction, il va s'en dire. Soudainement, mon petit Tyson débarque de mes genoux pour aller dégourdir ses pattes sur le plancher de mon coquet logis!

Tu sais, Tony, on n'est pas un bon connaisseur en cinéma comme tu es mais en ce qui est matière de cuisine, je me débrouille assez bien! Quand je vivais avec ma défunte mère, elle me demande souvent de cuisiner les plats très communs de mon Écosse natale!

Dans mon bouquin de cuisine, obtenu de l'héritage de mère, il mentionne la recette du haggis et des mets d'avoine. N'empêche que Tony n'avait pas insisté à goûter au haggis car j'en ai perdu le goût de cette viande qu'est la panse de mouton. À chaque Action de Grâce, je convie tous les membres du NCIS à venir manger chez moi la traditionnelle Dinde et je souviens que Tony, Tim, Abby, Ziva ainsi que Jethro (qui arrive à la dernière minute) ont été conviés à cette événement. Pour ajouter à mon talent de cuisinier, j'ai appris à cuire le T-Bone sur la plaque dans le feu de foyer. C'est pour dire que j'ai acquis un certain talent mais j'aime toujours ma vocation de médecin légiste.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Dim 27 Avr - 7:47

PV : Donald Mallard
Une soirée qui a du chien!





Tony avait été étonné par les talents culinaires du vieux médecin. Bien qu’il soit vrai que Ducky savait faire beaucoup de choses. Tony avait été impressionné et content. L’agent lui avait même demandé s’il savait cuisiner d’autres plats, bien qu’il se doute de la réponse, Tony voulait en avoir le cœur net. Le jeune agent spécial, ne savait pas trop faire la cuisine, en même temps il faut dire qu’avec les horaires au NCIS, il n’avait pas trop le temps de ce mettre derrière les fourneaux. DiNozzo avait déjà essayé plusieurs fois à l’époque pour impressionner ses petites amies. Mais ça n’avait pas beaucoup marché, soit il faisait cramé la nourriture soit ce n’était pas assez cuit. C’est pour cela que la plus par du temps au NCIS ils commandaient des pizzas, du chinois, sandwich ou hamburger. Chez lui c’était pareil, il a souvent commandé des pizzas. Il adorait ça, devant un bon film c’était magnifique. DiNozzo était content de manger chez Ducky, ce n’était pas pareil que quand il allait chez Gibbs. Ce dernier fait tout le temps des steaks style cowboy. DiNozzo ne s’en plaint absolument pas, il aimait ce style-là. Il aimait aussi passé du temps chez Gibbs de temps en temps. Malgré que l’autre homme soit bourru et un marine têtu, il était toujours à l’écoute. Et quand Tony avait quelque chose qui le chiffonnait, il savait qu’il pouvait aller le voir et lui parler.

DiNozzo regarda un peu le film, c’était vraiment un de ces films préférés. Il en avait vu d’innombrables, il aimait sortir les répliques de films ou titre quand personne ne s’y attendait que ce soit sur la scène de crime, au MTAC, à l’open space, partout. DiNozzo aimait ce référé à des films. Bien sûr cela agacés ses collègues au plus haut point. C’est dernier n’hésitait pas à le lui faire savoir. Mais l’agent spécial n’en prenait pas vraiment soin. Il n’allait pas changer maintenant. DiNozzo vit que Ducky prit bien son compliment sur la nourriture. Il vit que Ducky lui servit un peu de vin italien. Il lui fit un sourire pour le remercier de le servir. Il prit son vers et bu une gorgé. C’était peut-être un cliché comme il était italien, repas Italien, mais Tony n’en prenait pas soin. Ce vin était magnifiquement bon.

- Ton vin est très bon Ducky.

L’italien sourit encore une fois. Tony regarda les chiens vaqué à leur occupation. Tony est les Corgis, c’était une véritable histoire. Le pauvre agent avait était assigné pour protéger Mme Mallard, en plus de se faire traiter de « Zigolo » parce que c’était un Italien, d’avoir à déménager un vieux meuble, Tony a dû s’occuper des Corgis. A cette époque-là il y en avait pleins. Trop pour l’agent spécial. Il pouvait ce faire enlever, tirer dessus, mais s’occuper de Corgis c’était difficile selon lui. Le brun savait qu’il allait devenir fou s’il resté plus longtemps à s’occuper d’eux. Gibbs était arrivé avec Kate, DiNozzo était content de les voir, mais ce qu’il ne savait pas c’est que Gibbs allait lui dire de resté et protéger Mme Mallard un peu plus longtemps. Tony n’hésita pas à faire part de son désarroi en disant qu’il allait craquer et ce donna du courage.  DiNozzo cessa de rêver quand Ducky parla, ce dernier lui dit qu’il n’était pas un bon connaisseur de Cinéma comme lui, mais pour la cuisine il se débrouillait bien. Puis il parla de sa mère, qui lui demander des repas. Tony l’écouta attentivement.
Tout le monde connaissait la mère de Ducky au NCIS. Elle était venu plus d’une fois. C’était une femme charmante, malgré ses paroles quelques fois bizarre. Tony sourit en se souvenant d’elle. Il mangea en silence et bu une gorgé de son vin. Il regarda le film un petit peu.

- Merci encore de m’avoir invité.

Il regarda vers le bas et vit Tyson qui était là, il se pencha est le caressa.

- Tu te souviens quand toi et tes amis m’avait fait devenir presque fou ?

Tony sourit à lui-même est regarda Ducky.

(c) mini bn

___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***


Dernière édition par Anthony DiNozzo le Ven 16 Mai - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

♠ Nombre de messages : 343


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Lun 5 Mai - 3:11

En revoyant toute la petite mise en scène que j'ai concocté pour me pardonner mon horrible dégoût pour l'amour de Tony pour la pizza, cette scène est subitement réapparue dans ma mémoire! Pourquoi j'ai arraché la pointe de pizza des griffes d'Anthony me suis-je dit alors que je flattais la tête de Tyson alors que Tony dégustait le vin!

Avant de raconter ta mésaventure avec ma défunte mère , il faut que je t'avoue quelque chose! Cette petite crise que je t'ai fait au bureau quand je t'ai arraché la pointe de pizza de ta main et expédié cette pointe dans la poubelle, c'était quand Gibbs était parti à la prison de Sussex, il y a 9 ans!

C'était après la mort de Kate, Jenny Shepard venait d'être nommée directrice du NCIS en remplacement de Tom Morrow. En même temps, une jeune femme de 23 ans, arrivant de Tel-Aviv en Israël, avait débarquée dans les bureaux avec sa tenue et son bandana sur la tête: c'est Ziva.

Lorsque j'ai remonté de la salle d'autopsie, j'étais littéralement sur les nerfs, je cherchais Gibbs partout et lorsque je t'ai vu manger la pizza, je t'ai demandé si tu connais la différence entre le bon et le mauvais cholestérol! Tu m'as répondu que je pouvais manger de la pizza mais à la différence que tu n'es pas un docteur! C'était pour dire que je voulais te faire prendre conscience de surveiller ton alimentation mais je n'aurais pas dû faire un coup semblable! Me pardonnes-tu, Anthony?

Subitement, Tyson et Jethro - le chien de McGee - me demandaient de sortir pour faire leurs besoins. Demandant à Tony de patienter deux minutes, je quitta la salle pour faire sortir les chiens par l'arrière tout en m'assurant qu'ils soient attachés par une laisse. Après avoir fait mon devoir, je reviens vers Tony et esquissa un sourire.

Fascinant que sont les Welsh Corgis, n'est-ce pas, Anthony? Quand je pense que la reine d'Angleterre en est amoureuse de ces petites bêtes. Elle en a trois dont un portait le prénom de mon oncle, Monty! Pour revenir à ce qui te concerne, tu m'as demandé si je souviens la fois où ma mère t'a rendu fou? Il est évident que je m'en souviens très bien.

C'était en 2005 quand on a reçu un baril contenant 3 cadavres déchiquetés. Je travaillais dans la salle d'autopsie avec Jimmy Palmer en train de reconstituer ces cadavres. Pensant que Jimmy avait déposé un orteil au lieu du pouce, je lui ai fait un sermon sur l'erreur d'identification, ce que ma mémoire m'a fait déclencher un vieux souvenir lorsque Jimmy m'a expliqué que le cadavre a subi la greffe d'un orteil au lieu du doigt.

C'est alors que ma conscience m'a fait remémorer que le cadavre en question est le procureur Michael Grant, qui a perdu son pouce gauche. Ensuite, on a identifié les deux autres cadavres comme étant le juge et le président du jury du procès de Vincent Hanlan. Tu te souviens de ce procès auquel j'ai témoigné en tant que médecin légiste, c'est vrai qu'à ce moment-là, tu n'as pas été recruté au NCIS!

La mise en scène avec les barils contenant les cadavres du procureur Michael Grant, du juge Roland Davis et du président Carl Fosse ajoutant le lien avec le procès de Hanlan nous ont venu à la conclusion que je suis la prochaine victime.

Gibbs est déterminé à ce que je reste au NCIS et que je sois surveillé. Tu te souviens que Gibbs t'a ordonné que tu assures le premier tour de garde auprès de ma mère, ma pauvre vieille mère qui était âgée de 96 ans. Figures-toi que je ne mens pas quand j'ai dit à Gibbs que quand je ne suis pas ici le soir, elle se met à paniquer à cause de sa démence.

Une chose que j'ai compris à ce moment à propos de Tony, c'est qu'il protestait quand je lui ai proposé en guise de reconnaissance d'apporter une aide à ma mère auprès de ses Corgis! Elle avait Tyson mais deux autres corgis dont Contessa. Lorsque nous avons identifié le cadavre qui était dans le baril expédié devant la manoir des Mallard, il n'y a aucun doute que le meurtrier va s'en prendre à moi mais heureusement que Kate est à mon secours.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
 I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.

I think I'm slowly becoming the boring person than I have always wanted to be.
♠ Nombre de messages : 254


MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony) Lun 18 Mai - 22:50

PV : Donald Mallard
Une soirée qui a du chien!






Tony sourit, il repensait à ce moment c'est vrai qu'il n'avait pas très bien compris pourquoi Ducky lui avait retiré la part de pizza. L'agent voulait manger, et oui un DiNozzo avait toujours faim. Tony écouta le récit de Ducky comme quoi Gibbs avait été à la prison de Sussex, c'était il y a déjà 9 ans. Que le temps passe vite. Il c'était tellement passé de choses au cours de toute ces années. Beaucoup d'agent était mort à la grande peine de Tony. Cela l'avait affecté plus ou moins selon les personnes, mais c'était toujours difficile de perdre un agent dans l'exercice du devoir.
Maintenant Anthony comprennait mieux Ducky, celui si lui dit qu'il avait était sur les nerfs et qu'il avait chercher Gibbs partout et qu'en le voyant manger de la pizza et qu'il lui avait poser une question auquel bien sur DiNozzo ne savait pas vraiment répondre. Mais ce qui l'étonna c'était que Ducky s'excusa. L'agent le regarda avec un sourire.

- Ne t'en fait pas Ducky, je t'excuse. Il n'y a rien de mal. Mais tu sais comment j'adore les pizza.

Le jeune agent lui donna un grand sourire. Et oui Tony était fidèle à lui même. Tony regarda Ducky sortit les chiens. Tony regarda encore une fois autour de lui, il inspecta encore la maison et en profita pour écrire à Iris en lui disant qu'il n'allait pas tarder à rentré. Une fois son messsage envoyé Tony rangea son portable et se tourna vers Ducky. DiNozzo secoua la tête quand Ducky lui dit qu'ils étaient fascinant. C'est vrai que malgré les aventures qu'il avait eu avec les Corgis, c'était de petite bête tout à fait fascinante. DiNozzo ne pouvait s'empêcher de rire quand il lui dit que l'un d'eux pouvait être le portrait de son oncle.

- Oh oui les Corgis sont fascinant. Ta mère était quelqu'un de très gentil, elle se répéte un peu beaucoup, mais elle est vraiment charmante. J'ai aimé quand elle voulait que Kate lui montre ses dessous.

Tony sourit en se rappelant de cette épisode. Il aurait bien aimé qu'elle les montre d'ailleurs. Tony se souvenait de toute l'affaire, il avait vraiment était effrayé de ne pas retrouver Ducky, l'enquête avait vraiment était complexe.

- Je me souviens bien de cette enquête. Gibbs était fou est voulait absolument te retrouver. Kate s'en voulait d'ailleurs de ne pas t'avoir mieux protéger. Mais je lui avait dit que ce n'était pas de sa faute. C'était un vrai soulagement quand nous t'avons retrouver.

Tony souria. Il regarda l'heure il était tard.

- Ducky, je ne vais pas tarder à rentrer. Il se fait tard et demain c'est une nouvelle journée de travail qui nous attend.

Le jeune homme ce leva.

- Veux tu de l'aide pour débarrasser ?

Il attendit la réponse.


(c) mini bn

___________________________


"You know, all that really matters is that the people you love are happy and healthy. Everything else is just sprinkles on the sundae."
R.I.P Paul
*** Ereden ***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Une soirée qui a du chien! (pv Tony)

Revenir en haut Aller en bas

Une soirée qui a du chien! (pv Tony)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» OBI CANICHE MALE 12 ANS (SOS VIE DE CHIEN)
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» Début de soirée en milieu hostile ...
» 5 millions près pour un chien de garde en Haiti
» Le chien et le dauphin
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Les maisons :: Donald Mallard-