AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah] Mar 12 Fév - 20:48

Alors qu’elle se trouvait dans un bâtiment abandonné, un œil collé à un appareil photo qui visait les fenêtres ouvertes d’en face, Sabrina se demandait encore comment elle en était arrivée-là. C’était quand même le monde à l’envers. Ici, elle travaillait en duo avec un agent du Ncis. Un agent du Ncis ! Le service d’enquêtes criminelles de la marine ! Ça avait quand même moins de gueules que de dire le KGB ou même le FBI, ou toutes autres agences gouvernementales plus ou moins officieuse ou officielle, tout ça c’était un joli petit problème qui ne la concernait pas. Enfin bref. Il ne fallait pas les dénigrer, elle avait déjà dû travailler avec eux et à chaque fois le boulot avait été parfaitement réalisé. Le duo était plutôt efficace et puis de toute façon, si elle devait agir sur le territoire américain, elle n’avait pas le choix que de le faire avec quelqu’un qui en avait les compétences. Et comme ces terroristes vendaient des armes de contrebandes qui pouvaient causer pas mal de soucis au sous-marin de la Navy, la collaboration était justifiée. Même si elle n’avait pas pu s’empêcher de râler pour la forme devant son patron parce que sinon il allait lui demander si tout allait bien. Néanmoins, il faudrait qu’on lui explique pourquoi elle devait faire tout ce plan selon la méthode du Ncis. Parce que la leur boulot consistait pour la plupart à truffer la pièce où étaient les cibles du jour de micro. À écouter leurs conversations des plus barbantes les trois quarts du temps et de les prendre en photo dès que l’angle de vue le permettait. Observer et écouter sans être vu. Pour tout avouez, c’était loin d’être la méthode qu’utilisait la belle brune. Sab’ était plutôt du style à faire dû rendre dedans, à foncer dans le tas et voir après.

On ne badinait pas avec les terroristes. Sauf qu’elles étaient deux et qu’elle était sous leur juridiction et que donc elle ne pouvait pas tout se permettre non plus. Du moins pas sans l’accord de la jeune femme qui lui tenait lieux de collègue du moment. Elle s’appelait Sarah Dinozzo. Un lien avec l’agent Dinozzo avec qui elle avait déjà travaillé sur le vol d’ogive dans la base américaine ? Elle l’ignorait, peut-être bien que oui…Ou non… Mais elle se voyait mal lui poser la question même si ça rentrait tout à fait dans la franchise qu’on lui donnait bien souvent. Elle s’était contenue et s’était contentée de présenter le dossier qu’il avait concrétisé depuis le début de cette petite traque. Cela faisait des mois qui les suivaient, maintenant la plupart des membres étaient connus, il restait comme toujours à avoir la tête pensante mais quelques menaces leur délieraient certainement la langue. Mais aux lieux de faire ça, elle était occupée de prendre des photos à intervalles réguliers en se demandant ce qu’il souhaitait réellement en obtenir au final. Il commençait doucement à faire chaud ici et on ne savait plus trop que faire. Elle finit par déposer l’appareil photo et se redresser doucement. Pliant un peu la tête et les muscles endoloris pour les délier. Elle tourna son regard noisette dans la direction de sa vis-à-vis avant de prendre la parole.


-Ne prenez pas mal la question Sarah, mais vous utilisez toujours cette technique quand vous soupçonnez des personnes ?
On n’allait pas lui faire changer de caractère après toutes ces années malheureusement. Néanmoins, cela avait été dit gentiment, d’une voix posée et calme. Lentement l’agente de la cia, s’adossa à une armoire qui tenait encore par miracle debout alors que la conversation allait bon train chez les suspects. Ils parlaient de leur hypothétique repas du soir ainsi que du restaurant à choisir. Tout ce qu’il ne fallait pas entendre. Elle regarda la jeune femme avec l’espoir presque fou qu’elle signale qu’on pouvait peut-être essayer de faire une tentative d’approche pour les avoirs là-bas ? Quoi qu’il en soit, elle fut tirée de son semi-espoir par un bruit un peu douloureux pour les tympans qui signifia de manière irréfutable qu’elles venaient de perdre un des micros en place. Instinctivement un de ces sourcilles parti immédiatement à l’assaut de son front et elle se redressa sur ses deux jambes.

-Vous croyez qu’on est repérée ?
Elle ne serait pas le jurer, tous avait été mit en place si rapidement qu’il était possible aussi que un était tombée ou avait été mal placé. Quand même bien il fallait rester prudent et n’épargner aucune possibilité non plus. Bon en soi, on ne savait rien et elle jeta un rapide coup d’œil mais rien de particulier ne semblait bouger et ils ne semblaient pas emplis d’une nouvelle agitation ou d’une panique vu qu'au loin on entendait la conversation continuer. Non, cela n’allait sans doute pas porter à conséquence. Si au moins, ils pouvaient parler de leurs ventes ça serait plus chouette. Elle continuait de garder son regard tourné vers le sien en attendant ces réponses. Elle avait sans doute des ordres des supérieurs, elle, elle en avait d’autres. À un moment donné, cela allait devoir se confronter et elle ne connaissait pas assez son nouveau binôme que pour savoir son caractère. Qui vivra verra.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah] Sam 16 Fév - 11:03

Sarah avait reçu l’ordre d’enquêter sur des terroristes avec l’agent Sabrina Garett qui appartenait à la CIA. Celle-ci d’ailleurs avait préféré les surveiller aux jumelles plutôt que d’écouter leur conversation – Avouons le.. Sans intérêt – dans l’espoir que des informations cruciales ne s’échappent malencontreusement. Il fallait avouer que c’était la partie la plus barbante d’une filature. Planquer des micros et écouter pendant des jours, des semaines, ou même des mois, des conversations des plus rasoirs, en espérant qu’une ou des informations ne tombent.. Ce n’était vraiment pas le plus intéressant.

En ce moment la discussions tournait autour de leur repas du soir, un restaurant chinois ? Italien ?
Il fallait avouer que la blonde commençait à vraiment s’impatienter, quand y allait-il vraiment avoir de l’action ?

C’est sa collègue brune qui la tira de ses pensées en lui demandant si c’était la technique qu’ils utilisaient à chaque fois que quelqu’un était soupçonné.
Mais au moment ou Sarah allait lui répondre le bruit d’un micro arraché ou tombé -on ne serait le dire- la fit sursauter.
Mais rien de particulier semblait montrer qu’elles avaient été découverte, la jeune fille pu répondre à sa coéquipière de mission, qui se demandait si elles étaient repérés :

- Je ne pense pas, leur discussion ne s’est pas arrêtée et ils n’ont pas l’air d’avoir remarqué quoi que se soit.. Mais je ne pense pas qu’ils parleront de leur vente dans l'immédiat.. Ils ont l’air plus intéressé par leur dîner..


Sarah ne se l’avouerais pas ouvertement, mais le manque d’action et la discussion sans intérêt des deux « fugitifs » la rendrait presque irascible.

- Ils n’ont pas l’air pressé de convenir d’un accord... qu’en pensez-vous ?

La jeune femme voulait savoir ce que pensait sa collègue de la tournure des évènements. C’était rare que le vif du sujet ne soit pas abordé, et encore plus quand des discutions tournaient autour de sujets qu'ont pourrait qualifier de .. secondaire.

- Pensez-vous qu’ils attendent quelqu’un d’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah] Jeu 28 Fév - 21:47

La patience était une vertu qui était souvent louée dans leurs métiers respectifs. Voir même grandement apprécié par leur supérieur hiérarchique et pourtant Sabrina en avait de moins en moins. Il fallait déjà avouer que la brunette n’en avait pas un réservoir énorme alors là, avec les heures déjà écoulées depuis leur arrivée dans cette planque, elle n’en avait plus du tout. Bon, elle pouvait toujours le faire dans les situations qui le nécessitaient mais là tous ce qu’elle avait envie de faire, c’était de prendre son arme, et de foncer dans le bâtiment d’en face sous n'importe quel nom ou couverture aussi foireuse qu’elle soit pour essayer de faire bouger les choses. Ce fut donc quand son agacement sembla atteindre des sommets et que son doigt refusa de plier à nouveau sur le bouton de prise de photo qu’elle finit par demander à sa collègue du moment si c’était toujours comme cela qu’il faisait au Ncis. Pour le coup, l’agente de la Cia était même prête à compatir avec le sort qu’ils leur étaient réservés et si son analyse directe ne la trompait pas, la jeune femme à ses côtés avait autant de mal qu’elle de rester immobile ici. Mais sans doute respectera-t-elle les ordres, mais elle ? C’était une autre histoire. Seulement, elle n’eut point de réponse directement parce que se charabia de diner qui était une superbe porte d’entrée, fut coupé par la perte d’un de leurs micros. Bah tient, il ne manquait plus que ça. Pendant un instant l’adrénaline passa plus vite dans ses veines, son cœur s’emballa doucement, sa main par instinct retourna à nouveau en direction de l’arme qu’elle avait à sa ceinture pour réagir directement. Action-réaction mais comme rien ne vient, elle se rassura un peu et demanda l’avis de Sarah. Bien qu’elle appréciât le silence relatif d’un lieu, la discutions était toujours plus agréable surtout quand on était dans la même galère.

Elle s’était retournée dans sa direction, remettant une mèche rebelle derrière son oreille. Son regard noisette se releva immédiatement vers elle quand elle reprit la parole. Au moins pendant quelques secondes son esprit pouvait décrocher de ces paroles profondément inintéressantes des terroristes pour écouter sa binôme. Un sourire ironique se dessina sur ses lèvres alors qu’elle s’adossa à une table. Elle croisa doucement les bras avant de réfléchir quelques secondes. Bien, on était donc toujours actifs, dommage dans un sens mais tant mieux dans l’autre, sauf que si le micro était tombé cela restait dangereux. Si un des hommes le remarquerait, ils allaient de toute façon s’emballer. C’était une bonne raison pour aller jusque chez eux et régler le souci non ? Bon d’accord, il fallait respirer profondément. Ses nerfs étaient décidément à vif pour le moment.


-Ils tentent peut-être de savoir si le lieu est sur avant de parler affaires ? On ignore s'ils ont des larbins un peu plus loin ou non. Néanmoins, si jamais un micro c’est décroché et qu’il le trouve, cela pourrait être dangereux. Il faudrait trouver le moyen d’aller régler ce petit problème non ?
Doux espoir qui sait, qui ne tentait rien n’avait rien. C’était un proverbe qui s’était déjà vérifié plusieurs fois. Elle haussa les épaules simplement alors que par réflexe son regard se tourna vers la fenêtre visible d’en face mais un peu plus bas ou se trouvait les hommes en question. Elle avait beau travailler sur le dossier depuis un petit moment, elle n’avait pas profilé les personnes, ce n’était pas réellement ça son travail ni sa manière de procéder.

-Comme je vous dis, soit ils attendent des informations d'aides extérieurs, soit il y a peut-être un horaire prévu. Je dois dire que nos analyste et laborantin n’ont rien trouvé peu importe les réseaux utilisés mais je vous l’accorde, c’est long. Peut-être attende-t-il quelqu’un mais selon moi on ne verra pas la tête pensante aujourd’hui. Il est bien trop malin que pour se faire voir avec eux, sinon on aurait déjà bouclé l’enquête depuis longtemps.
Oh oui, il n’était pas idiot ou stupide à tel point. Cet homme, celui qui dirigeait tout, était une vraie anguille, il arrivait avec une habilité presque déconcertante à passer entre les mailles du filet. Elle se remit debout et marcha un peu alors qu’ils semblaient se décider et prendre les réservations.

-Pensez-vous que votre supérieur accepterait qu’on aille faire un petit tour dans l’appartement et au restaurant où ils vont manger pour essayer d’en savoir davantage ? Ou alors cela est contre leurs manières de faire et qu’il préfère qu’on trainasse ici ?
Elle attendit et se rendant compte du ton qu’elle avait employé et se reprit.

-Je dois vous avouer Sarah, que j’ai plus l’habitude de mission de terrain plus mouvementée que cela. On ne passe pas son temps de cette manière, enfin si certains d’entre nous mais les autres sont au cœur de l’action, si vous voyez ce que je veux dire.
Certes, il ne fallait pas nier, la cia faisait le plus d’écoute téléphonique et de mise en surveillance de demeure que n’importe quelle autre agence américaine mais ce n’était pas tout le monde qui s’occupait de ça, c’était certaines personnes. Les autres étaient en mission d’infiltration, en recherche de données etc. Elle avait été laborantine mais c’était encore différent.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah] Mar 26 Mar - 13:24

Sarah avait été un peu rassurer d'entre la conversation de leurs suspects reprendre comme si de rien était. Il fallait absolument qu'aucuns des hommes présent dans la pièce ne remarque quoi que se soit ou leur enquête était cuite..

Devant la question de sa collègue sur le fait d'agir la jeune fille eu un semblant d'idée. Cela permettrait à la fois de remettre le micro en place (et dans se cas d'éviter tout problèmes.) et en même temps de chercher des preuves autres que orale sur les transactions en cours. Oui il fallait qu'elle soumette son idée assez rapidement à sa collègue afin de prendre les initiatives dépendant d'un tel plan.


- Que penseriez-vous si j'envoyer des agents sous couvertures les surveiller pendant leur restauration et que pendant ce temps nous jouions les "agents secret" pour à la fois vérifier le matériel, le remettre en place et fouiller un peu ? Si jamais nous pourrions découvrir ce qui se passe grace à une preuve autre qu'oral... Peut être pourions nous échapper à la surveillance du reste de la semaine et passer directement au plan d'attaque ?


Il fallait avouer que la jeune femme n'aimait pas plus que Sabrina le fait de rester en place. Elle avait choisi le NCIS pour l'action et non pour rester à surveiller et écouter des gens. Oui un peu d'action lui ferait le plus grand bien. Elle commençait à vraiment s'impatienter. Elle avait dit à son chef d'équipe qu'elle n'aimait pas poirauter.. Mais il avait pensé que cela la changerait de découvrir cet aspect du métier.. En tout cas maintenant elle était sûre qu'elle ne voudrait pas recommencer de planque de si tôt. Quand elle pensait à ses collègues qui étaient en actions.. Même une filature dans les rues de la ville semblait plus intersante qu'une planque dans un taudit.. Elle n'avait pas eu de chance pour ce coût. Mais l'agent qu'on avait désigné comme étant sa collègue n'avait pas l'air d'apprécier cette partie non plus. Elles avaient au moins cela en commun. Sarah se doutait que se propotition pourrait l'interesser. Du moment qu'elles pouvaient enfin faire quelque chose de concret.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah] Jeu 11 Avr - 13:04

Son esprit ne faisait que tourner à vive allure, alors que son corps, lui, devait se contenter de l’irascibilité de l’immobilité. Normalement, les deux devaient aller de paires mais ici c’était plutôt compliqué. Elle n’avait pas les cartes en main et elle ne pouvait pas prendre des décisions que le Ncis risquait de refuser. Bien que si cela ne tenait réellement cas elle, cela ferait déjà longtemps qu’elle s’en serait moquée comme de sa première chaussette, qu’elle aurait lâché ce maudit appareil photo et qu’elle serait en face avec son arme. Ce qui était nettement plus logique et concret pour elle que tout cela. Cela allait la rendre folle tout comme sa vis-à-vis, c’était pourquoi elle ne pouvait s’empêcher de réfléchir à tout et n’importe quoi, en somme à toutes les possibilités ou surtout les nécessiter qui ferait qu’elles seraient obligées de quitter cette planque pour aller prendre le taureau par les cornes et se rendre dans l’immeuble des suspects. Par chance, elle eut l’occasion en or quand un de leurs micros, mis en place précédemment, choisit de les lâcher. Ce qui risquait donc de poser un réel souci pour eux et pour leur pseudo mission. Du coup, ni une, ni deux Sabrina tenta de proposer à Sarah un plan plus actif que ce qu’elles faisaient. Elle craignait un peu la réaction de l’agente de Ncis mais en soi elle avait bon espoir. Son regard noisette lui ne cessait de passer la fenêtre bien salie pour revenir vers la jolie blonde qui se trouvait dans la même pièce en attendant sa réaction. Bien évidemment une partie d’elle se focalisait aussi sur la conversation qui devenait un peu plus nébuleuse ou à mot couvert. Tient, ça allait peut-être devenir intéressant ? Était-ce seulement possible ?

Quoiqu’il en soit la brune se désintéressa pendant quelques secondes de ce que pouvaient bien dire les terroristes pour se fixer sur les paroles de Sarah. Hum hum, aurait-elle réussit son coup. Visiblement ! Voilà qui la fit esquisser un sourire nettement plus amusé et sincère. Tout ce qu’elle aimait bien qu'à choisir, elle aurait volontiers préféré se retrouver au restaurant pour leurs tirer les vers du nez mais elles pourraient faire des découvertes intéressantes dans l’appartement. Elle revenu dans sa direction par quelques pas de plus avant de reprendre la parole.


-Parfaits, faites donc ça, demandez à vos petits collègues d’aller se mettre en place là-bas, pendant que nous on ira voir ce qu’il y a de bien là-bas. Je suis sur qu’on va y trouver quelques choses parce que sans vouloir vous vexer, je ne comptais pas faire cette surveillance pendant une semaine. Avec ou sans votre accord j’aurais bougé avant.

Oh oui, ce n’était pas vraiment la hiérarchie qui lui faisait peur, aviez-vous déjà oublié son légendaire franc parler ? Surement pas non. Ragaillardie par cette proposition, elle rangea scrupuleusement l’appareil qu’elle avait entre les mains avant de vérifier l’arme à sa ceinture. Afin d'être sûr qu’elle avait toujours des balles de prête et que le canon lui-aussi était prêt à l’usage. Il serait de très mauvais gout que de voir que l’arme est enraillée surtout quand on en avait besoin immédiatement. Alors qu’elle procédait à son inspection elle ne put s’empêcher de regarder sa collègue d’infortune et d’ajouter.

-Vous avez déjà fait ça au moins ? Je veux dire, devoir entrer en territoire ennemis ?

Bon, elle exagérait peut-être un peu dans sa formulation, mais elle voulait savoir si la demoiselle saurait comment réagir si quelque chose tournait mal là-bas. Par la suite, elle ne s’occupa plus de la partie restaurant vu qu’elle allait s’en charger. Elle replaça doucement son arme à sa place une fois son petit check-up terminé sans pour autant avoir vérifiez si son couteau placé à sa cheville était toujours là. Il y avait toujours un léger poids qu’elle sentait parfaitement alors autant garder des tours dans sa manche au cas où. Elle chercha sa veste courte du regard pour la remettre sur son dos ainsi qu’une paire de lunettes. Arrivée comme une touriste qui cherchait une chambre, c’était un des scénarios qu’elle appréciait énormément et qu’elle aimait beaucoup utiliser. Puis il fallait être prêt quand les gaillards quitteraient l’appart, ils allaient bien aller manger dans quelque temps.

-Quand ils veulent pour aller manger ! Ca fait assez touriste pour vous ? Couverture d’appoint…

Murmura-t-elle avant de faire un tour sur elle plus pour le délire que le réel intérêt. On faisait avec ce qu’on avait sous la main, voila encore bien des choses qu’on vous apprenait à la cia. Même si une grosse partie était également du travail sans filet. L’illégalité voila ce qui mettait un risque de plus à ce métier, bon sang, serait-elle une droguée de l’adrénaline ? Il y avait peut-être un peu de ça. Cependant, elle ne perdait pas le nord et en revient sur le point de départ des paroles de la blonde.

-C’est bon, votre agence va mettre des gens sur le coup là-bas ?

Autant être sur de ne rien manquer avant de quitter le centre des opérations.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah]

Revenir en haut Aller en bas

Deux caractères, des terroristes, quel cocktail... [Sarah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Deux caractères opposés [PV]
» Les deux soeurs...[PV Daneva]
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Quel sport faite vous?
» Quel anime voudriez vous nous faire découvrir?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Alentours de la ville-