AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

III. La vérité peut surprendre [FBI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
~Inconnu aux yeux de tous~

~Inconnu aux yeux de tous~
♠ Nombre de messages : 148


MessageSujet: III. La vérité peut surprendre [FBI] Dim 4 Nov - 12:28

►Lancement du Sujet ◄


    La nuit est déjà bien entamée, le calme plat règne dans les rues. Une femme blonde regarde bien gentiment sa télévision alors que défile un film d’horreur quelconque. Seule, elle se lève pour aller chercher quelque chose à boire dans la cuisine. Un homme arrive à visage découvert, elle se met à hurler et lâche la bouteille qui se casse au sol. L’attrapant en la ceinturant, il la repousse dans le canapé. Elle attrape une arme qui y était et le vise. Malgré la demande de calme de l’homme, elle lui tire dessus à deux reprises et l’homme s’écroule au sol. Directement après, elle sonne à l’ambulance. Bien que tout semble clair, on ne peut rien laissez au hasard d’autant plus que Mélinda est la femme d’un agent du Fbi en infiltration. La police arrivée après, prévient le Fbi et vous remets le flambeau. Ne pouvant prendre aucun risque, vous devez vous rendrez chez elle et prendre en compte comment cet homme à put entrer, ainsi que d’avoir le témoignage de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: III. La vérité peut surprendre [FBI] Mer 5 Déc - 15:16




“la vérité peut surprendre.”

Marmotte. Aucun mot ne conviendrais mieux à Cailin, qui a pour passions premières son oreiller et les grasses-matinées. Pourtant, elle s'était levée tôt, et elle prenait tranquillement le petit-déjeuner dans son appartement ; quand son téléphone sonna et qu'on lui annonça une nouvelle enquête. Alors emportant avec elle sa bonne humeur relativement étrange, Cailin quitta son appartement après avoir enfilé des chaussures et une veste. Son arme de service avec elle, elle n'avait pas jugé nécessaire d'emporter son fusil habituel, puisque pour une fois, on faisait appel à elle en tant qu'agent et non pas en tant que sniper. Sans prendre le temps de passer par le bureau, Cailin se rendit sur la scène de crime, sa bonne humeur toujours présente. C'était rare. En arrivant à l'adresse indiquée, la brune salua les policiers en souriant, puis elle entra dans la maison. Quelques policiers prenaient encore des notes et des photos de la scène de crime quand Cailin entra. On lui fit un bref topo de la situation, et elle se dirigea dans la cuisine. La victime aurait très bien pu rentrer par ici. Cailin enfila les classiques gants en latex, et elle commença à chercher du côté de la fenêtre la moindre trace du passage de la victime. C'est quand même un comble, entrer par effraction dans une maison pour se faire tuer ensuite. La brune continua à chercher d'autres indices dans la cuisine, en regardant dans le moindre coin de la pièce.
(c) Myuu.BANG!


Vraiment désolée du retard, en plus c'est pas super long o/ J'espère que ça motivera les autres joueurs !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: III. La vérité peut surprendre [FBI] Dim 10 Mar - 18:18

La vérité peut surprendre


Ce matin, je m'étais levé d'humeur plutôt... pâteuse, bien que bonne, après une rude semaine de travail, tiré des bras de Morphée par la sonnerie stridente, voire un peu stressante que j'avais assignée à mes supérieurs, ainsi que la police, mon banquier et... et toutes les personnes susceptibles de me tirer de mon sommeil avant dix heures du matin, en fait. Or, il était moins de dix heures du matin, et l'appel venait d'une quelconque chargée de rameutage du FBI. En quelques mots à peine, un meurtre, un agent sous couverture, entrée par effraction et pan, un mort. Pour une raison qui m'échappait encore, cette affaire me faisait picoter l'épaule gauche, signe que quelque chose clochait.
Déjà, j'étais intrigué.
Je démarrai ma moto en trombe, mon casque dûment enfilé. Il ne manquerait plus que je me fasse arrêter par un accès de zèle pour manquement au code de la route, pas vrai ? Moins d'une heure plus tard, j'étais sur place. J'adressai un rapide signe de tête aux agents déjà sur place, m'arrêtant pour échanger quelques mots avec le lieutenant Ochoa -avec qui j'avais déjà travaillé sur une précédente affaire-, qui me briefa rapidement sur la situation antérieure et actuelle, et m'apprit également que je n'étais pas le premier sur place. Cela me fit esquisser une moue vaguement contrariée puis, après avoir frappé à la porte -principalement pour la forme, il faut l'avouer-, j'entrai dans les lieux du crime, les sens à l'affût, un léger frisson me parcourant l'échine lorsque je pus remarquer les traces de sang résiduelles sur le tapis du salon.
Détaillant les yeux d'un œil aussi vif que possible, je finis par remarquer la présence de l'agent Winchester, une autre personne avec laquelle il m'avait été donné de collaborer. Tout sourire, je marchai droit sur elle, faisant toutefois bien attention à ne pas trop polluer la scène de crime, enfilant à mon tour les traditionnels gants en latex, que je m'efforçai d'ailleurs de trouver dans un coloris plus noir, seul luxe que j'aurais voulu me permettre sur une affaire. Quoiqu'il en soit, j'adressai un nouveau sourire à Cailin, qui avait décidément le chic pour raviver ma bonne humeur. Constatant qu'elle s'occupait de la cuisine, je lançai d'un air jovial :


-Tu as déjà recueilli le témoignage de...

Je me mis à fouiller furieusement dans mon calepin que j'emmenais toujours sur les enquêtes -enfin, pour le peu d'enquêtes que je faisais- jusqu'à retrouver le nom que je cherchais.

-...de Melinda ? Ou j'y vais ?

Avec l'accord de Cailin, je me dirigeai donc gaiment vers le siège dans lequel était assise -oui, c'est logique-, majestueusement, la jeune femme. M'autorisant à détailler quelques secondes son visage et ses lourdes boucles blondes, je m'efforce de remettre la machinerie de mon cerveau en branle pour être sûr de graver son expression neutre dans ma mémoire, ce qui devrait théoriquement rendre plus simple la détection de ses micro-expressions. Je m'avançai ensuite tranquillement dans sa direction, un sourire calme et apaisant aux lèvres. Puisqu'elle se levait dans ce but, je lui fis la bise, me présentant ensuite de mon air le plus aimable et compréhensif.

-Bonjour, Madame. Je m'appelle Gavin Clovers, et je suis plus ou moins agent du FBI.

Pour l'assurer de ma bonne foi, et aussi un peu par réflexe, je dégainai mon badge pour le lui montrer, souriant toujours.

-Comme vous vous en doutez certainement, j'aimerais vous poser quelques questions sur les évènements de cette nuit.

Nouveau sourire aussi blanc que faux, qu'elle me rendit merveilleusement bien. Je n'étais pas rôdé aux techniques d'interrogatoire, plutôt à la façon d'interpréter les réponses, mais j'étais également curieux de savoir comment elle répondrait, et surtout par où elle commencerait, pour ensuite orienter mes questions.




H.R.P.: Pardon pour le retard aussi, j'espère que ça relancera le sujet o/
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: III. La vérité peut surprendre [FBI]

Revenir en haut Aller en bas

III. La vérité peut surprendre [FBI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Cela peut surprendre [Danny]
» [Flashback] « Quand on a la foi, on peut se passer de la vérité. » (Pv Alauw)
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Perte des points en dextérité après Up
» Peut-on Esperer Un Changement En Haiti ????
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres Types d'habitations-