AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Première journée, impression & opinion ღ feat JS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Première journée, impression & opinion ღ feat JS Lun 15 Oct - 12:10





Washington, 21h00
La nuit avait installé son voile d’obscurité sur la ville depuis une bonne heure maintenant, propageant ce désir familier de retrouver son nid douillet au sein de tout travailleur quotidien. Une nouvelle journée s’achevait pour certains, commençait pour d’autres. Au cœur des bureaux du NCIS, l’ambiance euphorique de la journée semble avoir cédé place à un repos bien mérité. Paymon avait observé l’agitation gazouiller au rythme de la journée aux différents coins de la salle depuis l’emplacement de son nouveau bureau, nouvelle spectatrice d’une scène finalement banale. Un nouveau job, un nouveau départ, mais la fougueuse marine se demandait si elle serait capable de s’accrocher à ce nouveau quotidien, loin des terrains d’entraînements où des déserts brûlants ? De toute manière, on ne lui avait guère laissé le choix. Sa santé lui avait fait un coup tordu, ses poumons avaient finalement sonné l’alarme tant et si bien que la demoiselle devait se ranger l’histoire d’un an au grand minimum. Certes, son médecin lui avait accordé quelques sports pour entretenir sa forme après le boulot, mais pas de l’intensif comme la marine en réservait si bien. Un coup dur pour un lion hyperactif mais la jolie blonde avait finalement abandonné le combat lorsque son père et ses frères ont apporté leurs propres avis, à savoir de la même trempe que celles des médecins : coucouche panier le temps que son système respiratoire redevienne comme avant. Quand la famille s’en mêle, on ne peut que se laisser aller à la décision générale.

« Elwing ? » L’interpellée, jusque là assise à son bureau avec un air songeur plaqué sur son beau visage, réprima un sursaut quant à l’intrusion surprise de son chef dans son périmètre de sécurité. Au lieu de quoi, elle roula un regard curieux vers le visage épuisé mais souriant de son aîné. On l’avait assigné à son équipe et l’homme l’avait accueilli avec chaleur, au grand soulagement de l’ingénieur qui aurait mal digéré un échec dans le plus grand des obstacles dans le milieu professionnel : l’intégration. Au lieu de quoi, le quinquagénaire s’était montré de bon entrain, comme emporté par la passion de son métier et en avait profité pour lui présenter les deux autres membres de l’équipe. Malgré sa période de déprime vis-à-vis de la mort de son fiancé qui remonte à un mois et de la révélation de sa maladie, l’obligeant de ce fait à démissionner de la marine, Paymon avait pris son courage à deux mains ce matin avant de pénétrer dans l’établissement de l’agence, peu enclin à laisser planer sur son visage un voile de zombiewoman. Elle ne voulait en aucune sorte laisser transparaître une once de déprime, un rien de faiblesse aux yeux des autres. La seule chose qu’elle souhaitait, c’est repartir à zéro avec ce métier assurément temporaire, du moins l’espère t’elle, et de ce fait, ne pas laisser apparaître le malheur de ce dernier mois dans son attitude. Pas au boulot en tout cas. Ainsi, Paymon lança un sourire interrogative à son aîné lorsque ce dernier l’interpella pour dieu sait quelles raisons. « Oui ? » « Les autres sont partis depuis belle lurette, aurais-tu trouvé en ton bureau un compagnon inséparable? » Un peu d’humour le soir ne fais jamais grand mal et la cadette ne put que sourire devant cet élan de fantaisie. Qui plus est, rompre les bienséances par le tutoiement direct mettait la demoiselle un peu plus à l’aise. « Un compagnon pas très causant, mais qui, ma foi, sait écouter »souria t’elle avec une once de malice qui lui était caractéristique. Le vieil homme lui rendit son sourire. « Allez, à demain agent Elwing » Paymon acquiesça et suivit le départ de son nouveau chef d’un regard pétillant. Ce dernier disparut derrière les portes métalliques coulissantes de l'ascenseur.

Pas si horrible que cela cette première journée en fin de compte. Elle jeta un coup d’œil à la salle et constata sans surprise qu’il ne restait plus grand monde. Avec un peu de chance, peut-être que sa marraine était toujours là, tapis dans son bureau ? C’est avec l’idée d’aller vérifier cela que la blondinette s’extirpa de son bureau et monta avec nonchalance à l’étage via la cage d’escaliers en métal. Elle ne croisa pas un chat durant tout le trajet qui reliait son nouveau bureau à celui de Jen’. Elle tenait à lui faire part de l’étendue de sa première journée et surtout, la remercier pour lui avoir fait une aussi généreuse proposition à une période aussi critique de sa vie. *Là ou pas là ?* Arrivée devant la porte, Paymon frappa un coup léger puis deux coups forts…une habitude devenue un automatisme au fil des années.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Première journée, impression & opinion ღ feat JS Mer 17 Oct - 17:09

Paymon & Jennyfer
«Première journée, impression & opinion…»

Si la ville en tant que telle semblait calme, nettement trop au vu de tous les évènements qui s’étaient passé ces deux dernières années, pour Jennyfer, la journée en elle-même avait été on ne peut plus rentable. Certes, elle était toujours accolée à des dossiers peu passionnants et à tout ce que Vance ne voulait pas faire mais c’était mieux que rien même si l’espoir de retrouver SON poste lui donnait de plus en plus l’impression de courir après une chimère. Elle refusait d’y penser. Alors que l’homme avait quitté les bureaux rapidement, dès une heure acceptable en tout cas, elle, elle était toujours occupée de travailler à son bureau. Il était difficile de changer les habitudes et celle d’arriver tôt ou de repartir plus tard que les grandes majorités de la population étaient on ne peut plus encrées. Ce fut pourquoi, elle ne sembla même pas étonnée à un moment de réaliser que la luminosité de la pièce avait sacrément baissé à tel point qu’elle était obligée de recourir à l'apport extérieur apporté par la lampe auquel cas, elle ne verrait strictement plus rien. De plus ce n’était déjà pas toujours une partie de plaisir d’arriver à déchiffrer les écritures parfois on ne peut plus en patte de mouche de certains agents. Ces rétines y opposaient de la résistance, la forçant à chausser ses lunettes. De la vue extérieure rien n’aurait vraiment changé en comparaison du passé mais tout de même. Elle expédia la demande de mutation en l’accordant avant de faire une pause bien méritée au vu de la pile qui trônait encore sur son bureau. A vu d’œil, elle en avait encore pour quelques heures.

La rousse s’adossa un instant à son siège, reposant ainsi son dos et sa nuque fort utilisé pour l’écriture de différents rapports ou demandes de marchandises. Son bras se tendit d’un geste trahissant l’expérience vers son gobelet de café dont la température avait déjà que trop chuté mais c’était suffisant. Quelques petites gorgées lui suffirent avant de le jeter dans la corbeille pas très loin. Le calme c’était tout ce qui parvenait à ses oreilles si on exceptait le bruit du ventilateur de l’ordinateur qui était allumé depuis ce matin et avait donc légèrement chaud. Le silence, quelques bruits très rares accentuèrent son envie de savoir l’heure, il était un peu plus de 21 heures. Voilà qui expliquaient bien des choses, en connaissant les habitudes de tout le monde, elle pouvait parier qu’il ne restait plus grand monte à l’étage inférieur. S’il y avait encore l’équipe de nuit, et deux ou trois autres personnes cela serait déjà un grand miracle, enfin tout dépendait de qui on parlait. Puis finalement, alors qu’elle restait parfaitement immobile, laissant ses pensées divaguer sur tout et n’importe quoi, des pas se firent entendre dans le lointain puis finalement ceux-ci semblèrent approcher. Allez savoir mais sur le coup Jen était prête à parier que c’était le service de nettoyage qui allait encore faire irruption avant de partir tout aussi vite en s’excusant parce qu’il croyait qu’il n’aurait plus personne. Mais ils s’arrêtèrent et ce fut des coups donnés à sa porte qui résonna nettement plus fort. Ce qui eut le don également de la faire sortir de sa demi-léthargie pour reprendre contenance.

Qui donc pouvait bien venir lui demander quelque chose à cette heure ? Il y avait plusieurs possibilités possibles et pourtant, elle semblait les réfuter toutes une à une mentalement. Peu importait, d’un geste adroit elle retira ses lunettes qu’elle posa en douceur sur la table de bois avant que sa voix ne s’élève pour donner l’autorisation de pénétrer dans son espace réservé.


-Entrez…

Formule classique, pas de mot inutile en prime. Elle ignorait après tout qui pouvait bien se trouver derrière cette porte mais elle n’allait plus devoir attendre très longtemps avant que cette question n’obtienne une réponse. Quand la porte du bureau s’ouvrir laissant ainsi de la même manière pénétrer un peu plus de lumière au vu du couloir illuminé, elle put reconnaitre une personne à qui elle n’avait pas pensé : Paymon. Ce n’était pas que cela lui était égal, mais elle avait presque oublié que c’était son premier jour ici. Pour elle, sa nièce était retournée chez elle à l'heure indiquée mais visiblement elle avait fausse route vu qu’elle se retrouvait à l’entrée de son bureau. Allez savoir mais cette présence agréable lui faisait finalement plaisir, preuve en était qu’un sourire léger mais sincère s’était dessiné instinctivement sur son visage. Elle se décala un peu avec la chaise pour savoir se retourner dans sa direction, afin de se lever pour contourner l’obstacle qui lui restait.

-Paymon, comment vas-tu ? J’aurais pensé que tu étais déjà rentrée chez toi à cet heure-ci..

Elle espérait que sa journée c’était bien déroulée même si c'était un petit peu expéditif que de baser une appréciation en si peu de temps. Un bond début néanmoins valait bien mieux que toutes les promesses veinent qu’elle aurait pu lui faire. Elle lui montra d’un geste de la main appuyé d’un regard, un endroit où elle pourrait s’assoir. Après tout ce n’était pas plus cher et au contraire c’était plus confortable que de rester debout. Bien qu’elle ne devait pas omettre qu’elle parlait à une marine dans l’âme qui aurait sans doute un peu de mal à décrocher. Quoique au vu de son expérience avec Gibbs, elle dirait qu’aucun d’eux ne décrochaient vraiment. Si on l’était c’était jusqu’au bout. Son regard émeraude s’accrocha au sien pour l’écouter.

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Première journée, impression & opinion ღ feat JS Jeu 18 Oct - 14:57



"Entrez" Ah ben oui, il y a quelqu'un. La voix familière de sa marraine arracha un sourire à Paymon qui entra dans le bureau de la co-direcrice, laquelle, au premier coup d'oeil, démontrait une fatigue marquante. Aie, voilà ce qu'il en coûte lorsqu'un travail vous pompe les trois quart de votre journée, en plus de ne pas être des plus faciles. Refermant la porte derrière elle, la marine fit un tour d'horizon de la pièce où la rousse demeurait la plus grande partie de sa journée. Etre co-directrice, un post surchargé de responsabilités, ne devait pas être tâche facile tous les jours. Paymon stoppa sa contemplation pour finalement laisser son regard ambré retomber sur son aînée, toujours avec ce doux sourire plaqué sur ses lèvres. Elle appréciait beaucoup Jen' et cela ne pouvait que la réjouir de la voir plus souvent dans les semaines à venir. La jeune blonde pouvait clairement avouer qu'elle s'était toujours très bien entendue avec sa marraine, quand bien même elle ne la voyait pas aussi souvent qu'elle aurait aimé à cause de leurs boulots respectifs. Enfin, maintenant que l'ingénieur avait démissionné de la marine, à contrecoeur mais santé obligeant, les occasions se présenteraient sûrement plus fréquemment. " Paymon, comment vas-tu ? J’aurais pensé que tu étais déjà rentrée chez toi à cet heure-ci.." Encore? Bon, effectivement, pour une première journée, Paymon faisait fort, mais elle était comme ça. Elle avait besoin de s'inspirer des lieux où elle allait passer son temps dans les prochains jours, s'imprégner de l'ambiance, des habitudes, des angles de vue. Une habitude de la marine qui ne la quitterait pas de sitôt. "Tu me connais, j'aime prendre le temps de m'habituer à de nouveaux lieux, mais à ta tête, c'est plutôt toi qui devrais opter pour des horaires moins chargés "

Paymon, jusque là plantée au milieu de la pièce, mains jointes derrière son dos, droite mais détendue, accepta l'invitation à s'asseoir de son supérieure et partit s'installer sur l'une des chaises qui résidaient en face du bureau. Une odeur de papier neuf rôdait dans l'air, ou quelque chose dans ce genre là. Paymon préférait largement les arômes de la poussière et de la terre, odeur naturelle et oh combien délicieuse, à celle artificielle des bureaux. La nouvelle agent du NCIS posa un regard pétillant sur Jen'. "Sinon on peut dire que cette première journée fut bénéfique. Bon, je me suis un peu paumée en arrivant ce matin, mais un agent m'a pris en charge pour me faire visiter un peu les environs et me présenter aux autres. J'ai rencontré mon chef d'équipe et les deux autres membres, le contact est tout de suite passé!" En même temps que les mots s'écoulaient en phrase hors de sa bouche, la jeune blonde repassait tous les évènements de la journée, les têtes mémorisées et les noms imprimés dans son esprit. "Bref, je m'attendais à quelque chose de corsé...ça doit être l'habitude militaire qui m'a amené à imaginer le pire, encore une fois..." Tout en débitant ce flot de paroles, Paymon emmêlait ses doigts l'un dans l'autre sur ses cuisses, faisant mine de les craquer sans pour autant s'exécuter. Un passe temps qui lui permettait de canaliser le surplus d'énergie qui ne demandait qu'à exploser à travers une quelconque activité sportive. "On verra si j'arrive à tenir le coup à ce post..."soupira t'elle en repensant à ses nouveaux coéquipiers, qui, certes, étaient différents de son détachement à la marine, mais qui n'en demeuraient pas moins très aimables. Le regard un moment perdu dans le vide, elle reprit contenance et raccrocha ses prunelles à celles de son aînée, qui était celle qui lui avait permis d'éviter une chute abyssale. "En tout cas, je voulais te remercier à nouveau pour m'avoir aidée à un moment où tout me semblait perdu. Papa aurait aimé que je m'arrête complètement et prenne une année de repos à ne rien faire...mais je n'aurai jamais tenu le coup. Ne plus avoir d'occupation professionnelle aurait été insurmontable et toi, tu m'as dévoilée une issue de secours pour m'éviter un déclin assuré...'fin, merci Jen'" La perte de Steves, son aimé, puis la découverte de sa maladie, l'oppression de ses supérieurs et de sa famille pour démissionner... Malgré qu'elle soit forte, le tout accumulé en moins de deux mois avait de quoi déboussoler, voir d'amener peu à peu dans la roue de la dépression. Heureusement, ses amis et ses proches avaient été là pour l'épauler, pour l'aider à surmonter ces épreuves quand bien même elle n'en serait pas sortie indemne aujourd'hui. Enfin, ne nous larmoyons pas en de si attendues retrouvailles! Paymon se sentit un peu embarrassée et crut bon d'alléger un peu l'ambiance. "Je voulais t'offrir un paquet de pralines, quand bien même ça ne suffirait pas à te remercier...mais Haddock à dévorer le paquet ET son contenu pendant la nuit >< satané bougre! " Haddock, son labrador...un vrai ventre sur pattes!

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Première journée, impression & opinion ღ feat JS Mar 23 Oct - 20:45

Le silence relatif qui pouvait régner dans les locaux par cette heure avancée n’était visiblement pas fait pour durer aujourd’hui. En même temps bien qu’elle se demandait qui souhaitait s’entretenir avec elle, alors qu’il y avait eu toute la journée pour le faire, elle ne pouvait qu’apprécier de savoir qu’elle n’était pas encore réellement toute seule à travailler dans son bureau. Bon en soi elle se doutait qu’elle pouvait toujours trouver quelqu’un même si c’était l’équipe de nuit. Fort heureusement pour la rouquine, c’était loin de la tête d’une femme de ménage qui passa l’encadrement de sa porte. Cu fut plutôt celle sa nièce. Encore mieux bien qu’elle ne put s’empêcher de se dire que pour son arrivée, elle n’était sans doute pas obligée de commencer par jouer les prolongations. Même son patron devait être parti à cette heure-ci sauf elle. À croire que les horaires dans la marine Américaine étaient plus stricts et plus longs. Un sourire affiché, elle n’avait pu s’empêcher de relever ce petit point comme quoi elle s’attendait plus à ce qu’elle soit déjà lovée dans son fauteuil, plutôt qu'au travail. Ou comment la poêle se moquait du chaudron. Effectivement c’était Jennyfer qui disait çà, celle qui passait le trois quarts de son temps le nez plonger dans le dossier pour un but qu’elle n’atteindra certainement plus jamais. Également la femme qui une fois rentrée chez elle se mettait au bureau pour continuer les dossiers qu’elle avait emportés chez elle. Donc en soi c’était un peu vite dit mais Paymon n’était pas elle, elle venait d’arriver et même si on aimait tous se faire bien voir, on ne devait pas faire d’excès de zèle.

La réponse de la jeune femme la fit sourire de plus belle. Oh oui, les habitudes étaient on ne plus tenaces, voilà qui était d’ailleurs étonnant que la rousse n’aille pas encore troqué son gobelet de café contre un petit verre de ce liquide ambré qu’elle aimait tant : le bourbon. Passons, elle revenu à son bureau pour s’y assoir accompagnant le mouvement de son nouvel agent bien que le canapé aurait été tout aussi confortable et sans doute nettement moins formel. Elle savait bien que cette discussion serait tout à fait bonne enfant et plus vivant que si elle avait reçu un message ou un coup de téléphone de sa part. S’adossant au dossier tranquillement, elle avait dégagé l’espace devant elle pour faire un peu plus de place. Cependant, sur la fin, un de ces sourcils partit à l’assaut de son front, comment elle était censée prendre ça ? Tu as une sale tête va dormir ? Peut-être bien…elle n’aurait pas tout à fait tort.


-Tu auras tout le temps de t’y habituer demain, je t’assure que les locaux ne vont pas bouger d’ici là… Hum comment je suis censé le prendre ça ? Néanmoins, je ne changerais pas mes habitudes pour autant, tu me connais également je suis têtue.

Têtue, bornée, déterminée et je passais des meilleurs. Envers et contre tout et même dans l’erreur, n’oublions pas ce détail parfois utile. Cependant tout avait été dit avec de la bonne humeur, elle n’était pas vexée de cette remarque, elle savait qu’il y avait du vrai dedans et elle n’avait pas été non plus la première à le lui signaler, il y avait eu Gibbs à son époque et maintenant Ducky qui ne la lâchait plus. Un peu comme s’il s’attendait à ce qu’elle s’effondre du jour au lendemain, Dieu l’en préserve même si elle n’y croit pas un seul instant. Passons. Elle chassa ses pensées déviantes signes sans doute que le poids de la fatigue commençait à se faire sentir sur ses épaules et dirigea à nouveau son regard émeraude vers ceux de sa nièce qui reprenait la parole lui expliquant enfin sa journée. Histoire qu’elle avait au combien envie d’entendre, elle espérait surtout que cela lui plaise parce que sinon se serait légèrement de sa faute si elle était condamnée à passer des mois ici parce qu’elle l’aurait convaincue que c’était la meilleure solution. En même temps d'ancien marine avait déjà fait cette reconversion sans sembler s’en plaindre. C’était différent mais on pouvait garder des bases identiques. Son esprit pût s’apaiser quand elle sembla on ne peut plus positive. Tant mieux.

-Il n’y avait pas de raison à ce que cela se passe mal tu sais. Tu ne serais pas la première à passer des marines vers chez nous. Tout est une question d’adaptation mais si tu t’entends bien avec eux c’est déjà un bon point. Tu as vu toute ton équipe ? Vous avez déjà eu quelque chose à faire ?

D'autres questions trèss larges et en même temps qui ne serviraient qu'à compléter son cours résumer de sa première journée. Bon en même temps il n’y avait qu'un jour qui s’était écoulée et le nombre d'heures en était limité. Du coup, il ne pouvait pas s’être passé non plus quarante-six choses mais un avis positif pour commencer était tout ce qu’il fallait. Tout le monde préférait se lever de bonne humeur pour venir au travail que d’y aller avec les pieds de plomb. En tout cas pour Jen, c’était le cas.

-Je t’avouerais que je suis contente que cela te plaise parce que sinon cela aura été de ma faute si tu dois prendre ces prochains mois comme un bagne. Mais cela n’en a pas l’air...

Un léger sourire illumina son visage fatigué et à moitié dessiné par un jeu d’ombre créé par la source lumineuse presque unique qui était sa lampe de bureau. Celle-ci inondait de clarté la zone de travail de la codirectrice. La suite la fit sourire d’autant plus, et elle venait quand même de rater des chocolats c’était nul ce genre de chose. Même si elle était plus alcool qu’elle personne sensée et saine d’esprit pouvait refuser un paquet de chocolat quand il se présentait ? Enfin, il aura fait au moins un autre heureux dans cette histoire. Elle passa une main sur son visage doucement avant de reprendre la parole son regard brillant finalement.

-Que tu t’occupes et que je puisse te voir un peu plus souvent en sachant que tu ne risques pas ta vie toute les trente secondes me suffit amplement. Je n’avais pas besoin de chocolat bien que j’avoue qu’une petite douceur n’aurait pas été de refus pour tenir encore quelques heures ici. Tu le préviendras qu’il n’aura rien de ma part à Noël…

Ironie bien sûre, elle avait peu souvent vu son chien et n’avait donc certainement pas la possibilité de se mettre à acheter beaucoup de choses pour un animal de compagnie.

-Au final je crois que ton médecin ne va pas être trop fâché de ce contournement des ordres et toi non plus ?

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Première journée, impression & opinion ღ feat JS

Revenir en haut Aller en bas

Première journée, impression & opinion ღ feat JS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Première journée, impression & opinion ღ feat JS
» Première journée de travail ... (Pv Vadim)
» Première journée à Minas Thirith
» [Libre]Première journée sur Seikan.
» Ma première journée en tant qu'assistant [PV Sele'][Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Le N.C.I.S :: Les bureaux :: » Bureau du directeur-