AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Promenade en amoureux [Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Sam 11 Fév - 10:53

Tout comme Haruko, Mike avait aussi craqué sur le petit bracelet qu'elle voulait s'acheter. Bracelet qui, au fil du temps, allait se remplir de belles choses en tout genre. Comme la jeune femme l'avait dit juste avant, il allait servir de repère à souvenirs. Une petite chaîne sur laquelle la brunette allait accrocher tout un tas de choses, lors de ses futurs voyages et ses escapades avec Mike. C'était une idée intéressante, pour sûr. Mike en avait pris un aussi. Mais un bracelet qui lui convenait plus. Un bracelet plus grand pour son poignet. Une aussi petite chaîne, ne convenait plutôt qu'aux poignets fins. En exemple, celui d'Haruko était parfait pour ça. Lui, avait choisi un bracelet de type bracelet de force, de couleur noir. C'était plus joli que le blanc, et pour cause, ça allait avec tout.

D'ailleurs à ce propos, Haruko avait eu une idée. Elle allait payer le bracelet de son homme et lui, allait payer le sien. Comme ça, ils allaient les garder jusqu'à Noël. Ils allaient les offrir, le jour venu. Mais pour qu'il y ai un effet de surprise, Haruko avait suggéré d'acheter une breloque, une babiole, un petit bijou en plus. Bref, une petite chose à mettre dessus. Cela dit, elle avait posé une contrainte. Un budget de 50 dollars au maximum, n'allait pas devoir être dépassé. Quelque chose de raisonnable. Malgré une certaine folie des grandeurs qu'il pouvait avoir parfois, Michael se sentait prêt à relever le défi. Après tout, ce n'était pas si compliqué que ça, si ?

Surtout que Haruko avait bien précisé que si le challenge n'était pas respecté par l'un deux, il allait se voir effectuer un gage, donné par l'autre.

« Ça me convient. C'est parfaitement honnête. J'me sens prêt à relever le défi. »

La jeune brune régla donc le bracelet de son futur mari et Mike en avait fait de même. Ils se retrouvèrent avec un petit écrin chacun, qu'ils avaient rangés bien soigneusement. Elle dans son sac, lui dans la poche intérieure de son imperméable. Et les voilà donc, se demanant maintenant où est-ce qu'ils pouvait se diriger. Mike se plongea alors dans ses idées, regardant un peu autour de lui :

« Oh ! Tu ne voudrais pas que l'on fasse un tour de Grande Roue pour admirer la vue ? Ce doit être magnifique d'en haut ! »

Oh oui ! Avec les lumières et les décorations - d'une telle hauteur - ce devait être vraiment beau. Pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 12 Fév - 16:02

Haruko imposait un gage si jamais ils n'arrivaient pas à respecter la somme convenue. Mais elle était certaine que l'un comme l'autre, ils trouveraient bien un petit quelque chose pour cinquante dollars. Il ne fallait pas non plus qu'ils se ruinent, non ? Haruko attendait donc sa réponse, qui ne tarda pas à arriver d'ailleurs. Il était d'accord avec elle et il était prêt à relever le défi, ce qui la fit sourire d'ailleurs.

"Bien. Marché conclu Monsieur Morricone."

Haruko avait continué de sourire, tout en disant cela. Et ce fut à ce moment qu'elle interpella le vendeur pour acheter le bracelet de Mike. Elle lui régla la somme dont il demandait et elle rangea le petit écrin qui contenait le bracelet dans son sac à main. Mike en fit de même. Il paya le bracelet de la jeune femme qu'il rangea, à son tour, dans une des poches de son manteau. Maintenant, question. Qu'allaient-ils faire ? Est-ce qu'ils allaient se séparer, là, maintenant ? Ou bien est-ce qu'ils allaient poursuivre la soirée en se promenant encore un peu ? Difficile de dire, Haruko ne savait pas s'il avait prévu quelque chose ou non. Mais une chose était sûre : c'était qu'on n'allait pas l'appeler, ou du moins, les déranger. Pourquoi ? Parce que la demoiselle avait fait exprès que de laisser son téléphone à la maison. Ce genre de soirée, idyllique, romantique, elle n'avait pas l'occasion d'en avoir souvent. Pourquoi ? Parce qu'elle était souvent dérangée par son téléphone qui sonnait et qu'on lui confiait telle ou telle enquête urgente. Et manque de chance, elle était alors dans l'obligation que d'annuler au dernier moment. Mais là, là, pas de téléphone. Donc, personne qui savait où elle était ce soir, mis à part Mike. Plutôt bien pensé, hein ?

Haruko s'était donc tournée vers Mike pour lui demander ce qu'il voulait faire à présent, ou tout du moins, s'il avait prévu quelque chose. Effectivement, le jeune homme avait une idée derrière la tête. Il avait envie de se rendre sur la grande place et de faire un tour de grande roue. Romantique à souhait, pour sûr. La jeune femme pencha quelque peu la tête sur le côté, faisant mine de réfléchir. Elle eut un hochement de la tête, signe qu'elle approuvait.

"Oui, je veux bien. Ca serait chouette. Ca serait un réel plaisir que de faire un tour de grande roue avec toi."

Haruko prit alors la main de Mike et ils se mirent à marcher un peu plus. De quoi pourraient-ils parler en attendant de rejoindre la grande place ? Hmmm ... Bonne question.

"Je ne t'ai pas demandé. Tu as des frères ou des soeurs ? Ou même de la proche famille sur Washington ?"

Question intéressante dont elle était loin de se douter de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Lun 13 Fév - 8:46

Le gage que Haruko avait imposé entre eux deux, plaisait bien à Michael. C'était honnête, après tout. Sans compter que pour faire un petit cadeau - qui en plus de ce bracelet, était un bonus d'ailleurs - la marge des cinquante dollars à ne pas dépasser, était suffisante. Pour sûr. L'agent du NCIS accepta donc le petit challenge. Après quoi, elle en avait conclu le marché en souriant, avant de payer le bracelet du jeune homme, tandis que Mike avait aussi réglé celui de la jeune femme. À partir de là, tous les deux allaient voir quoi prendre pour aller avec ce bracelet. Cela dit, il avait le temps de le faire, sans compter qu'ils allaient le faire, chacun de leur côté. Histoire que la surprise fasse de son effet, le soir de Noël.

Une fois les réglements terminés disais-je, Haruko s'en était retournée près de Mike, se demandant bien ce qu'ils allaient pouvoir faire. Effectivement, plusieurs choix s'offraient à eux. Ou bien, ils continuaient leur petite route, ou bien ils pouvaient aussi décider de se séparer pour rentrer. Mais honnêtement, Michael avait envie d'en profiter, jusqu'au bout. Ce marché était bien grand et donnait sur une place. Une place avec pas mal d'attractions. Et l'une d'elles avait attiré l'attention de notre jeune agent. Pourquoi se faire un tour de Grande Roue ? C'était sympathique et en plus de ça, l'idée rentrait parfaitement dans ce contexte idyllique et merveilleux. Pour sûr ! Haruko avait elle aussi, validé l'idée. Comme lui, elle trouvait ça chouette.

« Allons-y dans ce cas ! » Avait-il lancé fièrement avec le sourire, tandis qu'ils commençait à avancer, se tenant bras-dessus ; bras-dessous.

Comme la Grande Place était un petit peu éloignée de ce petit marché, Haruko avait pensé qu'ils aurait un peu le temps de faire conversation. Elle lui posa une question - forte intéressante - sur un sujet qu'elle n'avait encore jamais abordé avec lui. En effet, la jeune brune se demandait bien si Mike avait des frères et soeurs ; ou bien de la famille proche en tout cas, sur Washington. Question intéressante, qui pouvait néanmoins aborder un sujet sensible - auquel cela dit - Mike n'allait pas en tenir vigueur, de part le fait qu'Haruko ignorait encore ce qu'il allait lui répondre :

« Et bien, vois-tu, j'aurai pu en avoir. Mes parents sont restés en Sicile, près de l'Italie. Le pays de mes racines. J'y ai tout fait là-bas. J'avais une soeur aussi. Une soeur qui fréquentait un médecin, qui travaille ici. Elle était sur Washington aussi. Mais suite à un évènement tragique, elle n'a malheureusement pas survécue. »

Et mise à part cela, il ne connaissait pas d'autre membre de sa famille ou de proche, présent sur Washington. Du moins, pour le moment. Il enchaîna sa phrase avec une autre, pour ne pas trop s'éterniser sur le sujet - qui mine de rien - le blessait un peu :

« Mais si l'on réfléchit bien, je me suis vraiment lié avec Tommy Jons. Un de mes collègues avec qui je travaille. Un très bon scientifique qui aide parfaitement bien mon équipe. On se considère comme des frères lui et moi. »

Ironie du sort - puisque Mike ne le savait pas - mais Haruko et Tommy étaient eux aussi, très proches, puisqu'ils se connaissaient depuis l'enfance. Voyez ? C'était comme si le destin avait tout fait, pour que les deux agents se rencontre d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mer 15 Fév - 13:39

Main dans la main, côte à côte, Haruko marchait aux côtés de Michael. Où ils se rendaient ? Sur la grande place, afin de faire un tour de grande roue. Les trucs en hauteur, Haruko avait toujours adoré cela. Les manèges à sensations fortes aussi. Depuis qu'elle était toute petite, ça l'avait toujours amusée. Elle se rappelait d'un manège, y'avait de ça très longtemps. Un truc de malade, selon son frère. Elle se revoyait encore, installée dans le siège, et le truc qui tournait et tournait et tournait. Elle avait failli en perdre ses sandales ailleurs, mais ça l'avait bien amusée. Au contraire de son frère qui avait hurlé durant tout le long. Trop petit il était, mais il avait voulu suivre sa grande soeur. Enfin, la grande roue, c'était pas pareil. C'était plus romantique. Ca ne faisait pas peur. Mais ce n'était pas plus mal. Parce qu'en rotation dans la grande roue, ils pourraient parler, admirer les lumières de la ville, et rester l'un contre l'autre, dans les bras de l'autre. Un moment romantique, et apprécié, pour sûr.

Tandis qu'ils marchaient, Haruko lui avait posé une question. Sur sa famille. Elle voulait savoir s'il était le seul membre de sa famille sur Washington, ou s'il avait des proches. Elle aurait su, sans doute qu'elle n'aurait pas posé la question. Il est de coutume que, généralement, ceux qui font partie des forces de l'ordre s'amusent à rechercher des informations sur leurs éventuels partenaires, histoire de ne pas avoir de surprise. Haruko n'était pas de ce genre. Elle préférait les surprises, qu'elles soient bonnes ou mauvaises d'ailleurs. Elle n'aurait pas eu cette petite conscience, il était vrai qu'elle aurait pu s'éviter les ennuis qu'elle avait eu avec Baastian. Parce qu'elle aurait vu que quelque chose clochait, et elle serait restée éloignée de lui. Mais la jeune femme n'était pas le genre de personne à fouiner dans le passé des gens. Ce n'était pas elle. Elle préférait parler à l'autre, et découvrir les choses par elle-même. Quitte à ce que ça soit un peu douloureux.

Rapidement, au ton que Mike employait, Haruko sut qu'elle aurait mieux fait d'éviter de lui poser la question, qu'elle aurait dû tourner sa langue sept fois dans sa bouche. Mais c'était trop tard. Toute sa famille était en Sicile. Il n'avait personne d'autre. Sa soeur, qui était sur Washington y'avait de ça quelques années, était malheureusement morte. Haruko prit un air compatissant.

"Je suis désolée, je n'aurais pas dû te poser la question."

Mike n'avait, sans aucun doute, pas envie d'en parler aujourd'hui. Il n'avait pas envie de rendre ce moment triste alors que tout avait été merveilleux jusqu'à présent. Et Haruko n'insisterait pas. Parce qu'elle ne voulait pas gâcher ce moment. Tout était si idyllique, si romantique. C'était leur aventure à heure qui débutait. Et il ne fallait pas l'entacher d'une histoire triste. Pas aujourd'hui, pas maintenant. Peut-être un autre jour. Mike avait poursuivit en lui disant qu'il avait un très bon ami ici, sur Washington. Et quand il lui donna son nom, Haruko eut un air étonné sur le visage. Enfin, étonné, pas vraiment. Disons que plusieurs sentiments pouvaient se lire sur son visage. Joie, étonnement, stupéfaction.

"Tu ... hein ... Tu connais Tommy ? J'y crois pas ..."

Haruko secoua la tête, histoire de se remettre les idées en place. Sans doute que Michael était en train de se demander ce qui lui passait par la tête et pourquoi elle réagissait ainsi.

"C'est une sacré coïncidence. Parce que Tommy et moi, on se connaît depuis qu'on est tout petit. On jouait dans le même bac à sable, à l'époque, et on a été à l'école ensemble jusqu'au lycée."

A bien y penser, maintenant, Tommy lui avait peut-être parlé, à plusieurs reprises, d'un certain Michael. Mais jamais, oh combien jamais, elle n'aurait pu faire le rapprochement. Ou tout du moins, elle n'aurait jamais pu deviné que le Mike dont lui avait parlé Tommy était le Mike avec qui elle avait failli mourir sur ce bateau de la NAVY.

"C'est un sacré hasard. Tu l'as connu comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 16 Fév - 11:23

Y'avait pas à dire, Michael se sentait comme dans un rêve, aux côtés de l'élue de son coeur. Sur son petit nuage, dans ce décor féérique. Une ambiance romantique, pour sûr. Et pour rendre ce moment plus authentique encore, il lui avait proposé de faire un tour de grande roue sur la Grande Place, à quelque pas du petit marché de Noël, dans lequel ils se trouvaient. Haruko avait accepté. Main dans la main donc, ils avançaient tous les deux, Haruko se collant quelque peu à lui pour avoir plus chaud. Sur le chemin - puisqu'ils avaient le temps - la jeune brune avait voulu poser une question à Mike. Une question dont elle n'aurait pas pu prévoir la réponse à l'avance. Une question abordant un thème, un sujet sensible. Mais Michael le savait bien, Haruko n'était au courant de rien, elle ne pouvait pas le savoir. En fait, elle se demandait si Mike avait de la famille proche sur Washington. À vrai dire, oui et non. Enfin ... Il en avait. Sa soeur était partie en Amérique elle aussi pour rejoindre Wayne Donovan, avec qui elle était en couple à ce moment-là. Jusqu'à ce que finalement, la jeune femme ne périsse dans un accident de voiture. Quelque chose de malheureux mais pourtant, bel et bien réel.

Encore aujourd'hui, Mike semblait affecté par cette triste nouvelle, alors qu'il était encore sur la fin de ses études. L'enterrement fut douloureux pour toute la famille. Même Wayne y était présent. Même si maintenant l'homme était veuf, Michael le considérait toujours comme un membre de sa famille, comme son beau-frère. Puisqu'au fond de lui, sa soeur était toujours là. Dans son coeur ... Wayne était quelqu'un de précieux, quelqu'un qu'il voulait garder dans son entourage pour toujours. De plus, cet homme était médecin, et donc son métier reflétait sa personnalité : simple, honnête, dévoué et protecteur. Cet homme sauvait des vies. Il avait essayé avec Elena d'ailleurs. Mais malheureusement, cela avait échoué.

Quand Haruko entendait cela, elle l'écoutait d'une mine attristée et compatissante. Elle était désolée pour lui. Elle avait l'air de s'en vouloir pour avoir posé cette question. Michael tourna légèrement la tête, caressant la joue de la jeune femme, avant de lui répondre, essayant de sourire pour combattre les mauvais souvenirs :

« Ne t'en fais pas. Tu n'étais pas au courant de tout ça. Cet accident remonte à très loin, tu sais. Je ne t'en veux pas. »

C'est donc en continuant - cherchant bien dans sa tête - qu'il avait pensé à Tommy. Tommy Jons. Tous les deux s'étaient rencontrés après le lycée, lors d'une fête d'anniversaire d'un ami commun. Après une longue discussion, ils avaient bien sympathisés ensemble. Et aujourd'hui, ils bossaient ensemble au NCIS, dans la même équipe puis se revoyait souvent en dehors des locaux pour profiter de faire d'avantage de choses ensemble. De vrais bons amis. Pour sûr. Entendant cette nouvelle, Haruko semblait étonnée. Stupéfaite, voire ravie. Une coïncidence, comme elle l'avait si bien dit. Jamais elle n'aurait pensé que Michael - cet agent avec qui elle allait faire sa vie - connaîssait l'un de ses amis d'enfance. Son meilleur ami. Cela étant curieux voire même, très hasardeux, elle se demandait comment ils s'étaient connus tous les deux :

« Et bien, on s'est rencontrés pendant la fête d'anniversaire d'un ami commun. C'était après le lycée, y'a plusieurs années de ça. Depuis on bosse ensemble. Je l'apprécie beaucoup. C'est très étonnant d'entendre ça. Je ne pensais pas que tu le connaissais aussi, et encore moins depuis si longtemps. C'est étrange il ... Il ne m'avait encore jamais parlé de toi. Enfin ... Ça doit bien faire plus d'un mois que l'on ne s'est pas vus. »

Peut-être était-ce parce que Michael se trouvait plus sur le terrain que Tommy, qui n'était lui qu'un scientifique. Il était vrai que ces derniers temps, il n'avait vu que très rarement son meilleur ami. Continuant de marcher, il approchait petit à petit de cette grande roue, que l'on pouvait déjà aperçevoir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 17 Fév - 16:25

Haruko venait de poser une question à Mike qui remuait de douloureux souvenirs. Comment aurait-elle pu savoir qu'il avait perdu quelqu'un ? Un proche, un membre de sa famille. Sa soeur même. Haruko n'était pas du genre à fouiner dans la vie des autres. Enfin, pas de ses petits amis potentiels. Dans une autre vie, certes, ça lui aurait évité que d'avoir des ennuis. Mais elle trouvait que ça ne se faisait pas, que ce n'était pas respectueux envers l'autre. Elle ne savait donc rien de Michael, ni de sa famille. Tout ce qu'elle savait, c'était ce qu'il lui avait dit, et ce qu'il voudrait bien lui dire. Elle n'allait pas le forcer à se dévoiler, à lui dire des choses dont il n'avait pas envie. Après tout, ils avaient toute la vie pour apprendre à se connaître. Enfin, s'ils s'entendaient bien et si eux deux, ça durait. Mais ça, dans l'immédiat, Haruko ne pouvait pas le savoir puisqu'elle n'était pas un devin et elle ne savait pas du tout si ça fonctionnerait entre eux. Mais elle l'espérait. Secrètement, oui, elle espérait qu'elle ait finalement réussi à trouver chaussure à son pied. Il lui aura fallu le temps, pour sûr, mais elle était pratiquement certaine que c'était le bon. Qu'il était celui qu'il lui fallait.

"Même si ça remonte à loin, je sais qu'il y a certaines choses dont c'est plus difficile à parler que d'autres."

La preuve, son histoire avec Baastian. Elle avait mis quoi ? Trois ou quatre ans, plus ou moins, à en parler à William, alors qu'ils s'étaient toujours tout dit et qu'elle le considérait comme un second père. Mais comme dit, il y a certaines choses dont on n'a pas forcément envie de parler, dont on préfère taire l'existence simplement parce que c'est plus simple, plus commode. Et que ça évite d'être dans l'embarras. Mais ce mauvais souvenir fut bien vite chassé puisque Mike lui avait parlé de quelqu'un qu'Haruko ne connaissait que trop bien. C'était curieux qu'ils soient tous les deux amis avec le même homme, sans pour autant savoir que l'autre était aussi lié à Tommy. Ouais, très étrange. A dire vrai, Tommy lui avait peut-être bien parlé de Mike à quelques reprises. Mais jamais il ne lui avait dit son nom de famille. Et si Michael ne lui avait pas parlé de tout ça, sans doute qu'elle n'aurait jamais fait le rapprochement. Le début de leur amitié ? Après une fête d'anniversaire. Ils sont devenus amis à ce moment là et ce sont un peu rapprochés au boulot.

"Tommy m'avait parlé d'un certain Michael. Mais je ne savais pas que c'était de toi dont il parlait."

Mouais, comme quoi, le hasard fait parfois bien les choses.

"Je sais qu'en ce moment, c'est pas la grande joie pour Tommy. Enfin, les choses ont peut-être changé en trois semaines. Mais la dernière fois que j'l'ai vu, il me semblait pas mal déprimé."

Quoi que, c'était la fois d'avant où il l'avait appelée et qu'elle avait débarqué chez lui après un entraînement. La dernière fois qu'ils s'étaient vus, le scientifique était venu chez la japano-américaine pour lui parler. Et il avait été vachement inquiet de la voir avec quelques blessures au visage. Bah oui, les entraînements, les courses après les méchants et tout ça, c'était pas sans risque parfois. Il lui arrivait que de se blesser. Pas souvent, mais bon, ça arrivait. La preuve avec leur dernière mission et le morceau de métal dans l'épaule.

"J'espère qu'il va remonter la pente et que ça finira par aller bien mieux pour lui."

Et pour son couple surtout. Parce que ce n'était jamais simple lorsqu'il y avait un enfant en bas âge au milieu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 19 Fév - 16:34

Parfois, il était vrai que sur certaines choses, on se posait plein de questions. Des choses auxquelles on voulait avoir des réponses. Des choses qui méritaient d'être éclaircies. Cela dit, valait mieux s'abstenir de temps en temps. Pourquoi ? Tout simplement parce que certaines d'entre elles, faisaient mal au coeur. Certaines en effet, ressassaient malheureusement de douloureux souvenirs. Et bien évidemment, quand on voulait savoir, quand on finissait par avoir la réponse, on se disait finalement que sans elle, c'est-à-dire se poser simplement la question, sans la mettre au clair, et bien c'était tout aussi mieux finalement. Ouais ... En fait, ce n'était pas dans le genre d'Haruko de faire rappeler des choses aussi douloureuses qu'à cet instant. Elle l'avait fait, sans le savoir. Et autant vous dire qu'elle avait l'air de s'en vouloir, avec l'air compatissant et cette mine désolée qu'elle avait eu. Toutefois, même si Michael semblait blessé, il lui avait fait comprendre qu'elle ne devait pas s'inquiéter. Que ce n'était pas de sa faute. Qu'elle n'avait pas pu prévoir à l'avance. Loin de là, justement. Le décès d'Elena remontait à loin, pour sûr. Et au possible, Michael évitait d'en parler d'ailleurs.

« C'est sûr. Enfin ... J'm'y suis fait petit à petit depuis ... Mais j'ai toujours du mal. Cela dit, je suis certain qu'avec toi, je vais pouvoir surmonter tout ça. » Lui avait-il répondu, un léger sourire sur le visage.

Pour sûr. C'était certain ça ! Dans quatre ans, il allait pouvoir vivre une belle vie tous les deux. Avec quelques embûches par-ci, par-là, mais ils n'y étaient pas encore. Ce que Mike savait seulement en ce temps là, c'était qu'il avait bien trouvé la femme de sa vie. Il en était persuadé. Pour changer quelque peu de sujet, histoire de parler quelque chose de plus joyeux donc, il c'était trouvé par hasard, que Michael - tout comme Haruko - connaissait Tommy. Tommy Jons. Un ami commun. Et l'agent du NCIS avait expliqué à celle de la CIA, la façon dont les deux hommes s'étaient rencontrés : une fête d'anniversaire d'un ami commun aussi, d'ailleurs. Pour sûr. Ce coup-là, était vraiment hasardeux. Y'avait pas d'autre mots. Haruko elle, le connaissait depuis toute petite. En effet, ça remontait a bien plus loin. À ce propos, la jeune femme expliqua à son petit ami que Tommy lui avait parlé quelque fois d'un certain Michael. Cela dit, elle n'en avait encore jamais fait le rapprochement.

« S'il ne t'as jamais parlé de moi en détails, c'est sûr que ça doit surprendre, dans ce cas. » Lança t-il, amusé.

Et comment ! Si Tommy ou Michael ne le lui avait pas dit, à aucun moment, elle n'aurait soupçonné qu'ils se connaissaient aussi tous les deux. Et en parlant du scientifique, Haruko avait expliqué qu'il n'allait pas très bien, ces derniers temps. En effet, lors de leur dernière entrevue, l'homme semblait un peu sous l'effet de la déprime. Mike en avait eu un léger vent, par SMS. Malheureusement, il n'avait pu que très peu se libérer pour en parler. Histoire de l'aider.

« Oui, c'est vrai que ça semble inquiétant pour lui. J'espère pouvoir le revoir bientôt. Il semble préoccupé avec tout ça, en ce moment. »

Et comme Haruko d'ailleurs, Mike espérait que son ami remonte un jour, cette pente un peu raide :

« De même ... » Fit-il, pensif, tandis qu'il arrivait tout juste devant l'attraction imposante, brillant de partout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Lun 20 Fév - 15:51

Haruko ne reviendrait pas sur le sujet. Maintenant qu'elle savait, elle ne lui poserait pas plus de questions sur sa soeur. Du moins, pas tant qu'elle ne serait pas certaine que les blessures étaient totalement cicatrisées. Dans l'immédiat, ce n'était pas le cas. Mais le jeune homme était pratiquement certain qu'avec l'aide de Haruko, il finirait par oublier, petit à petit, cette douleur occasionnée par la perte de sa soeur. Elle eut, alors, un léger sourire aux coins des lèvres.

"Le temps finit par guérir toutes les blessures, même celles qui sont profondes et qu'on croirait non cicatrisables."

Elle était d'accord avec lui. Si elle le pouvait, elle l'aiderait à surmonter tout cela. Il fallait juste qu'il lui dise ce qu'elle devait faire pour l'aider. Ensemble, ils surmonteraient tous les petits aléas de la vie. Ensemble, ils tenteraient de se faire une place dans ce monde qui pouvait se montrer parfois si cruel. Ensemble, ils seraient plus forts, et ils pourraient toujours compter l'un sur l'autre. Peut-être était-ce une vision des choses trop optimistes. Peut-être que la vie tenterait de les séparer, d'une manière, ou d'une autre. Mais tout irait bien. Oui, tout irait bien, puisqu'ils s'étaient trouvés et que tous les deux, ils allaient bien ensemble.

Afin de parler d'autre chose, Michael en était venu à parler de Tommy. Et c'était une sacré coïncidence qu'ils le connaissent tous les deux. Tommy avait eu, à plusieurs reprises, l'occasion que de lui parler de Mike. Mais il ne lui avait jamais donné son nom de famille, ni même décrit. C'était juste quelques mots, phrases, ici ou là, pour parler de lui, ou bien lui dire qu'il l'avait vu en telle ou telle occasion. Mais rien de plus, rien de moins.

"Surprendre, oui un peu ... Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est qu'il ne t'ait jamais parlé de moi. Il n'a pas dû souvent aborder le passé, enfin, les années lycées et avant. Je me trompe ?"

Parce que toutes les bêtises qu'ils avaient fait, ensemble ... Des casse-cou, ces deux là, quand ils étaient plus jeunes. A faire tout plein de conneries et à tenter, au maximum, de ne pas se faire prendre. Ils étaient comme les cinq doigts d'une main. Toujours ensemble. Qu'est-ce qu'ils s'étaient amusés, à cette époque. Et tout semblait être si loin ... Quoi qu'il en soit, tous les deux semblaient être inquiets pour leur ami en commun. Tout ce qu'ils espéraient, c'était qu'il arrive à remonter la pente.

"Je crois qu'il faut qu'il parle avec sa fiancée. Il me semble que le problème vient de là. Du moins, la dernière fois que j'l'ai vu, il déprimait à cause de ça."

Et le fait qu'il élevait aussi une fillette toute seule. Et dire que les choses allaient s'inverser ... Mais ça, Haruko ne pouvait pas vraiment le savoir puisqu'elle n'avait pas la faculté de lire dans l'avenir. Le tout jeune couple se retrouva finalement devant la grande roue toute lumineuse. Il ne leur restait donc plus qu'à payer leurs places et à se trouver une cabine. Haruko resta admirative durant quelques instants devant le jeu de lumières qu'offrait la roue.

"On y va ?" lui avait-elle dit en tournant la tête vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 23 Fév - 11:08

Sans trop mentir, Michael était encore affecté par le manque de sa petite soeur, partie de façon tragique. Ouais ... Survivre à sa petite soeur, c'était quand même assez triste. Quoiqu'il en était, il pensait bien remonter la pente un jour. Il savait maintenant que grâce à Haruko, il allait retrouver le sourire petit à petit. Sans compter qu'elle de son côté, avait bien réfléchi sur le sujet. Elle n'allait plus abordé ce fait trop douloureux pour lui. Du moins, pas avant qu'il n'aille mieux, pas avant qu'il ne décide d'en reparler sereinement. Elle lui avait répondu de façon sincère. Le temps finissait toujours par guérir toutes les blessures, même les plus profondes. Celles que l'on pouvait croire impossible à faire cicatriser. Le sourire que la jeune femme avait au coin des lèvres, le rassurait, le réconfortait. Ils étaient tous les deux d'accord, sur ce point.

Puis ils en étaient venu à parler d'autre chose. Parler de Tommy qu'ils connaissaient par hasard, tous les deux. Une nouvelle qui avait légèrement surpris Haruko. Une révélation d'inattendue. En effet, Tommy avait souvent parlé de Mike à son amie, y'a longtemps de ça. Cela dit, comme il ne lui en parlait pas forcément dans les détails, et bien Haruko n'en avait jamais fait le rapprochement. Comme quoi - encore une fois - le hasard faisait bien les choses. Peut-être même que, s'il n'y avait pas eu cette mission, Haruko et Michael se seraient trouvé l'un et l'autre, grâce à lui. D'accord, cela aurait sûrement mis plus de temps qu'avec la fin de cette mission sur le bateau de la NAVY mais au moins, il se seraient sûrement rencontrés aussi. Bref, revenons-en à nos moutons. Haruko de son côté, était étonnée d'apprendre que Tommy ne lui avait jamais parlé d'elle. Pourquoi ? En fait, se demandant s'il n'avait jamais abordé leur relation à tous les deux dans les années lycées et les années antérieures, elle n'avait pas tort. En fait, Tommy à l'époque avait pensé avoir une chance avec. Quelque chose de minime, un espoir. Il avait essayé mais finalement, ils n'avaient fait que s'embrasser elle et lui. Rien que ça. Dans le fond, c'était un rêve, impossible à réaliser. Chacun de leur côté avait vécu des aventures. Et quand Mike avait retrouvé Tommy, il lui avait donné des nouvelles. Il lui avait aussi parlé d'Haruko. Le fait qu'il l'avait trouvée sympathique, et mignonne qui plus est. Ouais ... Il lui avait parlé de son regard, tout ça ... Et Tommy avait sûrerement dû penser que ce n'était pas la peine de ressasser le passé avec lui. Valait mieux ne pas lui parler de tout ça. De plus, entre temps Tommy avait fait la connaissance d'Emily. Et au jour d'aujourd'hui - quoique sa relation tournait à la difficulté - ils étaient fiancés et avaient une fille.

« Oui, voilà. On a pas eu trop l'occasion de d'en parler. Il n'avait pas l'air de vouloir me dire quoi que ce soit à ce sujet. »

En tout cas, sans parler de ça, il avait un peu de mal en ce moment. Haruko avait même dit que la dernière fois qu'ils s'étaient vus, il était au bord de la dépression, si ce n'était pas déjà fait. Il traversait quelque chose de compliqué. Pour sûr. La brune avait raison là-dessus. Fallait à tout prix qu'il en parle avec Emily.

« J'espère en effet qu'ils pourront aborder une discussion, sans trop que ça ne vire à la dispute. »

Ouais, valait mieux. Mike s'inquiétait pour son ami. Songeant au fait de l'appeler bientôt, il approchait avec Haruko de la Grande Roue. Elle scintillait dans la nuit. Elle était belle. Michael comme sa petite amie, admirait l'attraction. D'en haut, le panorama devait être magnifique ...

« Allons-y ! » Lui avait-il répondu.

Payant donc leur place, ils s'étaient installés dans la nacelle, qui allait bientôt amorcer son ascension pour leur offrir une très belle vue.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Sam 25 Fév - 18:13

Haruko ne lui reparlerait pas de sa soeur. Non pas qu'elle n'était pas curieuse. Bien évidemment qu'elle avait envie d'en apprendre un peu plus. Mais ce n'était pas le bon moment. Et à son regard, à son ton, elle savait très bien que la blessure n'était pas fermée. La perte d'un proche, ce n'était pas quelque chose d'anodin. On ne pouvait pas claquer des doigts et faire en sorte que ça s'envole en une fraction de seconde. Il fallait du temps, et de la compréhension, pour finir par oublier. Haruko serait à sa place, elle aussi n'aimerait pas vraiment en parler. Ou tout du moins, brièvement, et ne pas s'attarder là dessus. Et comme le dit le vieux proverbe, tout vient à point à qui sait attendre. Elle attendrait le temps qu'il faudrait. Après tout, si Michael était l'homme de sa vie, elle vieillirait à ses côtés et elle aurait tout le temps, oui, tout le temps pour qu'ils en parlent, tranquillement, à tête reposée, dans un lieu adéquat. Parce que le marché, et la grande roue dont ils prenaient la direction, c'était pas le top du top pour avoir une conversation des plus sérieuses. Pour sûr.

Alors, à la place, et c'était probablement bien mieux, ils parlèrent de Tommy. Qui aurait pu croire que tous deux étaient amis avec le scientifique ? Sûrement pas eux. Fallait dire que Tommy s'était toujours fait discret, sur l'un, comme sur l'autre, et ils ne s'étaient jamais croisés à une fête organisée par le scientifique. D'où un certain étonnement, mais pas autant que ça. Quoi qu'il en soit, Haruko avait pu trouver des plus étranges que Tommy n'ait jamais parlé d'elle à Michael. Ce à quoi il avait répondu qu'ils n'avaient pas eu l'occasion d'aborder le sujet, en quelque sorte.

"Peut-être qu'il pensait que j'étais sentimentalement prise par mon boulot."

Il était vrai que la période post-Baastian avait été ... compliquée. Ou tout du moins, ça n'avait pas été simple pour Haruko et elle avait préféré se lancer à corps perdu dans le boulot. C'est mieux que de boire ou de se droguer, non ? Quoi que ... Le boulot est peut-être une forme pernicieuse de drogue ... Ouais, probablement. La discussion tourna un peu plus autour de Tommy, du fait qu'il avait des ennuis, en ce moment, avec son couple. Tous deux espéraient que ça s'arrange. Mais est-ce que ça serait le cas ? Est-ce que ça s'arrangerait pour lui ? Honnêtement, Haruko l'espérait. Elle ne voulait que le bonheur de son meilleur ami. Elle espérait qu'il arrive à remonter la pente, tôt ou tard. Elle eut un petit hochement de la tête des suites de ce que Mike venait de lui dire, concernant une discussion entre Tommy et sa moitié. Le temps ... Seul le temps dirait s'il arriverait à résoudre son problème, ou pas.

Pour en revenir à notre jeune nouveau couple, ils étaient tous deux devant la grande roue, à l'observer, à la regarder durant quelques instants. Mais ils ne restèrent pas longtemps le nez levé vers celle-ci. Ils s'étaient avancés vers le forain et ils avaient payé leur place. Et dans la minute qui suivait, ils étaient tous les deux dans la nacelle. Celle-ci commença son ascension. Par chance, il n'y avait pas d'autres personnes, en bas, qui attendaient pour grimper dans la roue. Ils ne s'arrêteraient donc pas tout de suite.

"Tu vas rire ... Mais je ne suis pas montée dans une grande roue depuis ... Depuis la fin de mes études."

Manque de temps, principalement. A cause de son boulot.

"Mais je suis bien contente d'être ici, avec toi." lui avait-elle dit en serrant un peu sa main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 2 Mar - 11:06

Il était sûr que perdre un être aussi cher, qu'un parent, un oncle, une tante, un frère, une soeur, ou bien encore un cousin, une cousine ; c'était triste, traumastisant même si l'on pouvait se trouver près d'elle ou de lui, dans ses derniers instants. Mike lui, n'avait pas été présent lors de l'accident. Cela dit, les faits étaient là. Et ça ne l'empêchait pas d'être tout aussi affecté. Haruko avait malheureusement posé une question, qu'elle n'aurait pas dû. Et elle n'allait pas recommencer. Bien qu'évidemment, Mike ne lui en voulait pas du tout. Comme l'agent du NCIS ne lui en avait jamais parlé jusqu'à maintenant, la jeune brune n'était pas censée le savoir. Et grâce à elle, Michael savait qu'il allait pouvoir remonter cette pente douloureuse. Son sourire et ses yeux marquaient déjà plein de points. C'était entre autre, ce qui faisait le charme de la demoiselle. Il se sentait bien là, avec elle. C'était notamment sa présence qui lui changeait les idées, malgré tout. Seul, repensant à Elena, Mike aurait sûrement versé quelques larmes, oui. Autant vous dire que c'est plutôt maussade, pendant cette période des fêtes de fin d'années.

Il avait donc bifurqué sur un sujet moins tendu, moins pentu. Ils avaient parlé de Tommy. À la grande surprise de l'un et de l'autre, ils le connaissait mutuellement. Haruko, depuis toute petite, dès les premiers jeux dans le bac à sable ; et Mike lui, bien plus tard, lors d'une fête d'anniversaire, après la promotion de fin d'année, au lycée. Comme quoi ... On pouvait en avoir des surprises dans la vie. Surtout que jusqu'à maintenant, Tommy n'avait jamais parlé d'Haruko à Mike. Elle par contre, Tommy lui avait déjà parlé d'un certain Michael, à plusieurs reprises. Mais comme elle l'avait dit, jamais elle n'aurait pensé une seule seconde, à faire le rapprochement avec l'agent spécial du NCIS. Son Michael à elle. Coïncidence, mais plutôt sympathique. D'ailleurs, l'agent de la CIA était bien étonnée d'apprendre que le scientifique n'avait jamais parlé d'elle, à son ami. En réfléchissant, peut-être que Tommy pensait qu'Haruko était bien trop prise professionnellement parlant, pour penser au côté privé de la chose et espérer fonder une famille. Ouais, peut-être. Cela dit maintenant, c'était chose faite. Les deux agents s'étaient promis un tas de choses. Ils allaient avoir des projets ensemble. Au fil de leurs discussion ce soir, ils s'étaient bien aperçus que quelque chose pouvait se passer entre eux. Comme quoi, l'espérance avait ses raisons d'aboutir, parfois. Là, Michael savait que c'était le cas. Haruko était bien l'élue de son coeur. Avec elle, il allait pouvoir fonder la famille dont il rêvait.

Pour marquer le coup, il y avait eu notamment ce petit repas, cette promenade, ces petits achats, puis bien sûr quelques tours de Grande Roue, histoire d'authentifier cette union comme il se devait. La vue d'en haut devait être magnifique. Et un baiser à cette hauteur, ces jeux de lumières, ce décor ... Tout était parfait. Une occasion rêvée. Et alors qu'ils s'en était enfin approchés, tous les deux admirait l'attraction quelques secondes. Histoire de s'émerveiller un instant, face aux néons lumineux de toutes les couleurs. Sans plus attendre, Haruko avait suggéré d'y monter, en tournant sa tête vers l'homme. Mike acquiesça et ils montèrent à l'intérieur d'une des nacelles, après avoir payé le forain, dans la petite loge. Au bout de quelques instants, l'attraction s'était mise en marche, et entamait lentement son ascension. À ce moment-là, Haruko lança une petite anecdote à Mike. Elle lui avait dit qu'elle n'était pas remontée dans une Grande Roue, depuis la fin de ses études. Mike tourna donc sa tête vers elle, puis lui avait répondu, en souriant :

« C'est l'occasion de se remémorer de bons souvenirs, dans ce cas. »

Pour sûr. Lui aussi, n'était pas remonté dans une attraction pareille, depuis bien longtemps. La dernière fois, ça remontait à l'anniversaire des 18 ans d'Elena. Ils étaient montés dans un Grand-Huit tous les deux. Et un peu secoué, ils avaient enchaînés avec la Grande-Roue, qui était plus calme, moins rapide pour reprendre de leurs émotions. Mais en tous les cas, Haruko était heureuse de se trouver près de lui, dans un moment pareil. Mike aussi. La jeune femme serra d'avantage la main de l'agent. Signe de présence, de joie. À deux, ils partageaient fièrement ce moment de pur bonheur.

« Moi aussi, je suis vraiment très heureux. Je regrette pas du tout de t'avoir rencontrée. Tu es une femme censée et très professionnelle, avec qui, j'ai pu m'entendre dès le début. Un vrai atoût pour les missions. C'est quand je te vois, que je me dis que notre cher agent DiNozzo à tort. Je ne sais pas si tu l'as déjà rencontré ? C'est un des agents principaux à la NAVY. Un peu drôle, certes, mais assez mysogine je trouve ... Et quand je te regardes, je ne vois que des qualités chez toi. Qui plus est, tu as un visage d'ange qui me fait craquer ... »

S'il se sentait honteux ? Pas totalement. Il pensait vraiment ce qu'il lui disait. Il l'avait sur le coeur, et il voulait le faire sortir. En douceur. Attendant de voir sa réaction, Michael allait sûrement l'embrasser d'un moment à l'autre. Profiter d'un autre moment des plus beaux et officialiser petit à petit, leur relation qui se mettait en place.

[HRP : Désolé pour ce petit retard, mais il était volontaire. Je n'étais pas si débordé que ça, cela dit pour ne pas te presser, j'ai voulu te laisser répondre avec Alek avant. Comme ça, tu n'est pas surchargée. Wink Par ailleurs, j'ai amorcé le p'tit moment romantique, qui je pense, clôtuera le RP. :04: Une fin de « Flashback » avant ce bond des 4 ans, plutôt réussie ! Vivement le prochain sujet ! :10: ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 4 Mar - 15:16

Oui, Haruko n'était pas ... remontée sur une grande roue depuis tellement d'années. Fallait dire qu'après ses études, la jeune femme n'avait pas eu vraiment de répit. Ou tout du moins, quand y'avait une fête forraine sur la grande place, elle n'avait pas forcément eu du temps pour s'y rendre. Au grand dam de son petit frère, d'ailleurs, qui avait tenté de l'y emmener à plusieurs reprises sans pour autant y parvenir. Le boulot avant tout, la formation avant tout à l'époque même. Mike en était venu à lui dire que c'était, alors, l'occasion que de se remémorer quelques souvenirs d'antant. Elle eut un léger hochement de la tête. Oui. La dernière fois, elle s'y était rendue en été, en début de soirée. Donc, il n'y avait pas eu le même jeu de couleurs que maintenant. Et elle n'avait pas eu, non plus, la lune comme astre, mais plutôt le soleil qui amorçait sa longue descente pour laisser place à la lune. Tout était différent, en quelque sorte. Mais Haruko ne voulait pas se rappeler de cette soirée qui s'était passée y'aviat de cela des lustres. Non, elle préférait, et de loin, se rappeler de cette soirée, là, maintenant, de ce qu'ils avaient fait ensemble, de ce dîner, de leurs sentiments, et tout ça. Une soirée riche en émotion qui leur permettait d'écrire une nouvelle page de leur histoire commune. Comme quoi, tout vient à point à qui sait attendre, n'est-ce pas ?

"Oui, sans doute. Mais c'est aussi l'occasion que de se créer de nouveaux souvenirs. Et je pense que tu seras d'accord avec moi."

Une nouvelle histoire, oui, c'était exactement ça. Tout en parlant, Haruko avait serré un peu plus la main de Mike et s'était aussi un peu plus rapprochée de lui. Elle lui avait dit qu'elle était bien contente d'être là, qu'elle n'aimerait pas être ailleurs. Surtout après un tel dîner. Elle n'aurait pas pu rentrer chez elle sans passer encore un peu de temps avec lui. Et puis, ils n'étaient pas bien, là, tous les deux ? Mike était, lui aussi, bien content que leur soirée se soit prolongée. Bien content qu'ils aient eu l'occasion de se rencontrer, de se parler, d'effectuer une mission ensemble, et d'en arriver où ils étaient. Il la complimentait, lui disait qu'elle était très professionnelle. Il lui parla d'un certain Dinozzo, qu'elle ne connaissait pas du tout. Peut-être l'avait-elle croisée dans les locaux du NCIS sans qu'elle ait le temps de lui parler. Qui sait ? Haruko eut un petit rire amusé lorsqu'il lui parla de son visage d'ange.

"A ce point ? Mon visage d'ange, comme tu dis, est mon arme secrète."

Elle arrivait toujours à avoir ce qu'elle voulait. Mais là, pour sûr, elle n'utiliserait ce visage plus que pour Mike, et son supérieur. Ou sauf si la situation l'exigeait. Haruko avait penché légèrement la tête sur le côté, tout en le regardant.

"Je ne connais pas ton agent Dinozzo. Et je ne sais pas pourquoi tu dis qu'il a tort. Et à dire vrai, je crois..."

La roue s'était arrêtée soudainement, faisant quelque peu bouger la cabine dans laquelle ils étaient. Rien de grave, sûrement que quelques personnes avaient envie que de faire un tour de grande roue, eux aussi. Mais quelle formidable occasion que de regarder par les fenêtres et d'observer le jeu de lumières qui s'offraient à eux, puisqu'ils étaient arrêtés et assez haut.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mer 7 Mar - 9:36

Voilà un bon moment à passer à deux, tranquillement. Cela faisait vraiment longtemps que Mike n'était pas remonté dans une grande roue. Et apparemment, c'en était de même pour Haruko. L'agent du NCIS en avait justement conclu que c'était une occasion parfaite de se remémorer les bons souvenirs d'antan. La jeune brune avait acquiescé quelques peu. Certes, ils pouvaient le faire. Cela dit, c'était surtout le moment de pouvoir en créer des nouveaux. En effet, ils étaient en train de se construire une nouvelle vie à deux. C'était donc une opportunité pour nos deux tourtereaux. En lui suggérant cela, Haruko s'était rapprochée un peu plus de lui, en lui serrant la main. Un acte de présence qui réchauffait le coeur. Le contact de sa peau contre la sienne, lui procurait une sensation agréable.

À ce moment là, on aurait presque pu - si ce n'était pas déjà le cas - comparer la jeune femme à une poupée en porcelaine. Tant par son teint léger, que par ses yeux et sa peau douce. Elle, tout comme lui, était très heureuse d'être à ses côtés. Comme il le lui avait expliqué, Michael ne regrettait pas de l'avoir rencontrée. Il trouvait Haruko simple, professionnelle, et surtout très censée. Le genre de la femme, tout à fait parfaite. Et ce n'était pas des paroles en l'air. C'était vraiment c'que pouvait penser l'agent de la NAVY. Il en était sûr. Haruko très flattée, visiblement, pouvait considérer « son visage d'ange » comme l'avait dit Michael ; en tant qu'arme secrète. Une arme qui marchait à merveille sur le jeune homme. Sans le moindre doute. On pouvait dire que l'agent de la CIA avait fait mouche sur notre italien.

« Une arme secrète ? Ça, c'est certain. J'veux bien te croire. » Lui avait-il répondu, en lui souriant.

Dans un sens, Haruko arrivait toujours à obtenir ce qu'elle souhaitait, grâce à ses petites mimiques. Comme Mike l'avait dit plus tôt, elles lui donnaient un air angélique, un air innocent. Cette femme était à croquer, selon les dires de l'agent. La jeune femme pencha légèrement la tête sur le côté, intriguée. Elle n'avait pas l'air de connaître Tony. Et elle l'avait fait savoir. D'ailleurs, elle n'avait pas vraiment pu terminer sa phrase, puisque la grande roue s'était arrêtée dans son ascension. Rien de grave, pas de problèmes techniques. C'était sûrement parce que des enfants et leurs parents voulaient aussi monter dedans. Cela dit, l'immobilisation de la roue, offrait aux amoureux une vue incroyable sur la ville de Washington, toute illuminée.

« Tu crois ... ? » Avait continué Mike, pour aider Haruko à finir sa phrase.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 9 Mar - 16:51

Les voilà dans la cabine d'une roue, à s'élever, petit à petit, dans les airs. Haruko espérait qu'ils n'allaient pas s'arrêter toutes les cinq secondes du fait que d'autres voudraient, eux aussi, profiter de la roue. Ce n'était pas vraiment amusant si ça s'arrêtait trop souvent, même si Haruko savait que c'était rarement le cas. Et puis, ils avaient le droit à plusieurs tours, normalement. Un premier tour qui était ponctué par quelques arrêts, ensuite, un tour entier sans aucun arrêt, et un dernier pour redescendre.

Michael en était venu à aborder, une nouvelle fois, son joli minois. Oui, il aimait bien son visage, son air quelque peu enfantin qu'on ne pouvait rien lui reprocher, ou presque. Un visage d'ange, comme il le soulignait. Elle trouvait que ce complimentait était ... agréable. Bien évidemment, ça ne lui correspondait pas du tout, parce qu'elle était loin d'être un ange. Elle avait plutôt des allures de démon, du moins, quand elle était sur le terrain et qu'elle était à fond dans sa mission ou enquête. Mais en dehors de ça, oui, un visage d'ange, pour sûr. Il le lui avait dit deux ou trois fois au cours de la soirée mais ça faisait toujours autant sourire la jeune femme.

"Ca ne fonctionne pas tout le temps. Tu dois bien t'en douter. Les méchants terroristes ou bien criminels n'en ont cure de mon visage d'ange. Mais j'ai d'autres armes pour les arrêter."

Comme leur botter les fesses, ou bien utiliser son arme pour leur faire un joli trou dans la peau. Pour sûr, ça, ça fonctionnait toujours. Sauf si, bien évidemment, la jeune femme était à court de munitions. Mais elle faisait toujours en sorte que ça ne soit pas le cas. Sinon, autant demander à rester toujours derrière un bureau. Ce qui pourrait arriver, un jour ou l'autre, pour une raison ou une autre. Mike lui avait alors parlé de l'agent Dinozzo, qu'elle ne connaissait pas. Ou pas encore. Qui sait ? Peut-être qu'ils seraient amenés à se voir la prochaine fois qu'elle ferait une "livraison" spéciale de documents de haute importance au NCIS. Haruko fut coupée dans son élan lorsque la grande roue s'arrêta soudainement durant quelques instants. Le temps, sans doute, de laisser monter quelques personnes. Mike avait relevé qu'elle n'avait pas terminé sa phrase et il semblait attendre la suite.

"Rien d'important." avait-elle fini par lui répondre.

A dire vrai, elle se moquait très bien de ce que l'agent Dinozzo pouvait penser. Elle n'avait pas envie de gâcher ce moment avec Mike.

"Cela dit, je crois que la roue a bien fait de s'arrêter. La vue est des plus somptueuses d'ici. Tu n'es pas de mon avis ?" lui avait-elle demandé en tournant la tête en sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Lun 12 Mar - 10:01

Tous les deux, Haruko et Michael, s'élevaient vers les cieux. Cela faisait bien des années que notre agent du NCIS n'était pas remonté dans l'une de ces attractions. Tout comme sa petite amie, d'ailleurs. Et le refaire rien qu'à deux, profiter de ce moment entre amoureux, jusqu'au bout, c'était vraiment quelque chose de magique. Quelque chose que Mike avait recherché depuis si longtemps. Ils se l'étaient dit tous les deux : contents, heureux d'être là. L'un près de l'autre. Ils se serraient quelque peu l'un contre l'autre. Un acte de présence, de protection, d'amour. Après ce qu'ils avaient vécus ensemble, les deux agents en avaient bien besoin. Pour sûr.

Puis dans la discussion, Mike en était revenu à elle. Une fois de plus, il pouvait qu'énumérer les qualités de la jeune femme, heureux de l'avoir trouvé. Heureux d'avoir pu enfin dévoiler ses sentiments jusqu'alors cachés, avant cette soirée. Heureux aussi, d'avoir pu tomber sur une telle femme, au visage d'ange et au regard des plus perçants. Haruko semblait quelque peu surprise qu'il puisse y insister. En lui répondant après tout, elle avait rajouté qu'elle pouvait considérer ses yeux comme une arme secrète.

Puis une chose encore, Michael en était venu à parler d'un collègue Anthony DiNozzo Jr. Ce type là, il était sympa. Très sympa, et drôle qui plus est. Quelqu'un à qui l'on pouvait facilement s'attacher. Seulement voilà, quelque fois il pouvait avoir un comportement agaçant. Un comportement qui agaçait souvent les femmes d'ailleurs. Bien sûr la plupart d'entre elles, avaient du mal à résister à son charme italiens, mais ces techniques de drague, aboutissaient que très peu souvent. De plus, il avait des remarques quelques peu mysogines, bien souvent. Et Michael mettait en garde Haruko sur ce sujet, si elle venait à le rencontrer. Du moins, ne pas lui dire qu'elle bossait pour la CIA. Parce qu'alors là, elle aurait certainement eu tout un tas de remarques à ce sujet. Comme quoi, c'était étrange qu'ils embauche des femmes dans des agences gouvernementales aussi dangereuses. Comme quoi, elle avait une carrure assez fine pour rester sur le terrain. Comme quoi, son aspect de poupée de porcelaine allait se fragiliser sur du combat au corps à corps, qu'elle pouvait aussi se casser un ongle, enfin bref ... L'agent Morricone espérait qu'Haruko n'ai pas à tomber dessus, trop souvent.

C'est en lui répondant, que la jeune femme fut coupée dans sa phrase. La Grande Roue s'était arrêtée nette. Pas de problème technique, non. Des gens quelque peu impatients, voulaient apparemment y monter ; et comme nos amoureux, avaient certainement envie d'apprécier la vue de hauteur. Mike lui, avait reprise Haruko, pour l'aider à se rappeler et finir ce qu'elle lui disait. Et après tout, c'était entre aucune et aucune importance. Si les deux tourteraux étaient là ce soir, c'était pour eux avant tout, non ?

« Tu as raison ! N'y pensons plus. » Lui avait-il répondu, avec un sourire.

Haruko elle, admirait la vue, émerveillé comme une jeune enfant. Il fallait dire que le paysage de nuit, était magnifique. Elle se retourna vers Michael, en lui demandant son avis :

« Effectivement. J'adore admirer ce genre de panorama, en hauteur. C'est un grand spectacle pour les yeux. Qui plus est, en ta compagnie c'est encore mieux. »

L'agent du NCIS approcha légèrement sa tête de celle d'Haruko, en lui dégageant quelque peu une mèche de cheveux, avant de l'embrasser tendrement, comme pour authentifier cette union du plus haut des nuages. C'était sûr maintenant : à deux, nos deux amoureux, allaient vivre une aventure extraordinaire, toutefois remplie de quelques rebondissement.

[HRP : Je pense que l'on arrive sur la fin. Si tu veux détailler la fin du baiser, je ne suis pas contre Razz Tu peux faire comme tu le sens Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mar 13 Mar - 16:47

.
Là haut, au sommet de la grande roue, les deux jeunes amoureux avaient une vue parfaite sur Washington. Tout un jeu de lumières et d'effets qui faisaient que c'était vraiment très très joli. Oui, y'avait pas à dire. Un moment des plus parfaits, nul doute là dessus. Haruko aurait été stupide que de ne pas accepter ce rendez-vous. Que se serait-il si elle avait refusé ce dîner, et tout ce qui s'en était suivi ? Hmmm ... difficile de dire. Mais nul doute là-dessus qu'elle n'aurait jamais su ce que Michael pensait d'elle, ni elle ne lui aurait jamais dévoilé ses sentiments. Ou pas dans une soirée aussi idéale que celle-ci. Tout était parfait, tout était merveilleux, y'avait pas de doute. Vraiment, Haruko était certaine, oui, certaine qu'eux deux, ça allait durer durant de longues et longues années. Ce qui lui faisait dire cela ? Va savoir. Peut-être les regards qu'ils se lançaient réciproquement depuis le début de la soirée. Oui. Ca devait être ça.

Parlant de tout et de rien, ils en étaient venus à parler de l'agent Dinozzo. Elle ne savait pas trop ce que Mike avait à dire sur son collègue. Et à dire vrai, elle s'en contrefichait. Non pas qu'elle se fichait de son collègue. Mais ce n'était pas le lieu, ni le moment, pour parler de tout ça. Dans l'immédiat, la seule chose qui comptait vraiment, c'était eux. C'était leur moment romantique. Un moment qui allait leur permettre de terminer leur soirée. Car oui, toutes les bonnes choses, bien malheureusement, ont une fin à un moment ou à un autre. Et parfois, on aimerait bien les retarder. Un peu comme cette marche jusqu'au marché et ce tour sur la grande roue.

Brèfle, le sujet de l'agent Dinozzo clos, Haruko en était venue à lui parler de la vue qu'ils avaient, là, sous leurs yeux, de ce magnifique jeu de couleurs et tout ça. Oui, oui, en quelque sorte, la jeune femme était émerveillée. C'était rien, ce n'était pas grand chose, mais que voulez-vous ? C'était tellement joli à ses yeux. Et ça lui faisait penser à quelques jeux de lumière qu'elle avait l'occasion de voir au Japon à chaque fois qu'elle avait la chance de s'y rendre. Ce n'était pas si souvent que tout ça. Ou tout du moins, pas aussi souvent qu'elle le voudrait. Mais on ne fait pas et on n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie. Parfois, le boulot passe avant tout, et ce même si on aimerait faire autre chose. Mais bon, reprenons là où j'm'étais arrêtée.

Haruko avait tourné la tête vers Michael pour lui parler de la vue, et de tout ça, et pour savoir, aussi, ce qu'il en pensait, s'il était d'accord avec elle. C'était effectivement le cas. Signe qu'ils s'entendaient bien tous les deux, vous n'êtes pas d'accord avec moi ? Quand il en vint à lui dire qu'il apprécie fortement sa compagnie, la jeune femme eut un large sourire sur son visage. Levant sa main en direction du visage de la belle brune, il avait éloigné une mèche de devant ses yeux avant de se rapprocher, petit à petit. Et puis, ils en étaient venus à s'embrasser une nouvelle fois. Mais ce baiser était bien différent des précédents. Pas de doute là-dessus. Il était tendre, très très tendre. Chacun faisant passer ses émotions dans ce baiser. Manquerait plus qu'un joli petit feu d'artifice à l'arrière plan pour rendre ce moment encore plus inoubliable mais ce n'était pas un soir à feu d'artifice. Et cette soirée était déjà ... des plus inoubliables. Pour l'un, comme pour l'autre. Tout ceci, c'était les prémices d'une longue aventure à deux. La première page de leur histoire, qui durerait longtemps, très longtemps.

Voilà, j'pense que c'est fini Smile
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike]

Revenir en haut Aller en bas

Promenade en amoureux [Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» pour les amoureux de jardin
» Mike Wallace sur 25 verges
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-