AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Promenade en amoureux [Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 29 Déc - 14:04

Suite de ce topic : Premier rendez-vous

Il était temps ...

Temps de partir, temps de quitter ce merveilleux restaurant et l'atmosphère que les deux agents avaient pu créer. Mais la soirée n'était pas terminée pour autant. Bien au contraire même. Elle ne faisait que commencer. Michael était d'accord pour qu'ils aillent faire un tour, dehors. Une petite marche, ou une longue, au choix. Certes, il ne faisait pas bien chaud. Et certes, il était possible que l'un comme l'autre ne soient pas assez habillés chaudement pour ne pas avoir froid. Mais qu'importe. Parce qu'ils seraient ensemble. Et que si l'un d'entre eux avait froid, nul doute que l'autre trouverait un moyen, efficace, de réchauffer son partenaire.

Avant de partir, Haruko avait donc terminé son thé, et aussi son crumble. Elle ne pouvait pas partir en laissant encore de la nourriture sur la table, non ? Ca serait assassin tout de même. Surtout que crumble et thé étaient délicieux, l'un comme l'autre. La jeune femme avait encore un sourire sur les lèvres. Parce qu'il avait envie de découvrir les saveurs du thé. Ou du moins, qu'elle lui fasse découvrir ce qu'elle savait sur les thés, leurs goûts et tout ça. Pour sûr. Elle l'initierait, petit à petit. Pourquoi petit à petit ? Parce que fallait pas, non plus, faire une overdose de thé. Ca serait dommage, non ?

"Pour ma part, le thé me réussit mieux que le café. Il suffit que je boive du café avant d'aller me coucher et hop, c'est foutu. Je ne dors pas de la nuit. J'exagère peut-être un peu mais pas tant que ça non plus."

Du café en pleine journée, là, ça pouvait passer. Surtout si, par exemple, elle avait passé une nuit blanche en planque pour récolter des informations ou quelque chose dans le genre. Là, un café, ça ne lui faisait pas de mal et ça la tenait réveillée pour un moment encore. Mais c'était rare, enfin, surtout ces derniers temps puisqu'elle était en repos forcé. Mais passons, là n'était pas la question.

Tour à tour, les voilà donc se levant, après avoir terminé leur repas, afin de remettre leurs manteaux, ou bien vestes. Un passage rapide près du sommelier, histoire de payer la note, et hop, les voilà quittant le restaurant. Se promener. Ils allaient se promener un peu. Ils auraient le temps, de cette manière, de digérer un peu ce repas. Parce que tout de suite dormir après un tel repas, c'est un truc à ne pas vous faire dormir avant un long moment. Quoi que, en ce moment, Haruko ne pouvait pas dire qu'elle dormait beaucoup, puisqu'elle était de repos. Et le sommeil était plutôt dur à trouver, même si elle allait faire un jogging ou un tour en plein milieu de la nuit. Mike et Haruko finirent par se retrouver sur le pas de la porte du restaurant. La jeune femme s'était tournée vers l'agent.

"Tu veux aller quelque part en particulier ? Ou bien marche-t-on en flanant, sans se soucier de où nos pas vont nous mener ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 29 Déc - 14:51

Un très bon repas, qui plus est, en charmante compagnie. Michael devait bien l'admettre. Haruko était particulièrement en beauté ce soir. En même temps, l'un comme l'autre avait profité de l'occasion pour s'habiller comme il se devait et graver cette soirée dans leur mémoire, le plus longtemps possible. Pour ce dîner, Mike avait fait voyager son amie. Autant par ces délicieux plats que par les sentiments qui lui avait dévoilé. La jeune femme avait été comme transportée dans un autre monde. Lors de la dernière mission sur ce bateau de la NAVY, le baiser avait été plus qu'un remerciement. C'était une signification. Depuis longtemps, l'agent du NCIS cherchait un moyen de lui prouver son amour, sans trop savoir comment ne pas brusquer les choses. Et cette soirée à deux, semblait être le moment opportun. Il l'avait fait ... Et contre toute attente, Haruko s'était montrée très réceptive. Elle aussi, semblait être tombée sous le charme du jeune homme. Satisfaits. Les deux étaient satisfaits, sans aucun doute. Au fil de leur discussion, Haruko et Mike mettait en place quelques projets. Le fait de recontrer les beaux-parents, un voyage planifié en amoureux à Venise, et dans le fond de leurs pensées, une jolie maison avec deux enfants et pourquoi pas un chien ... Vivre une vraie vie de famille, à deux. Un rêve qu'ils voulaient accomplir.

À la fin de leur discussion, la jeune brune avait promi à l'agent de lui faire goûter différentes sorte de thé. Effectivement, il avait hâte de s'y initier. Finissant donc leur repas tous les deux avec ce dessert délicieux, ils avait fini par se lever de table. Enfilant leur manteau ou leur veste, ils étaient partis régler la note au sommelier. En bon gentleman, Mike avait d'ailleurs réglé la totalité de la somme. Après tout, c'était lui qui invitait, et il fallait dire qu'en tant qu'habitué, Michael trouvait les prix de ce restaurant raisonnables. Se dirigeant ensuite vers le pas de la porte aux dorures magnifiques, la jeune femme s'était retournée vers Mike. Elle voulait savoir par curiosité où est-ce qu'il avait l'intention d'aller.

« Et bien ... J'avais pensé que l'on aurait pu se diriger vers le centre-ville. En ce moment, le soir c'est illuminé de partout. Et quelques petits commerces sont encore ouvert dans le marché. On aurait pu flaner là-bas ? »

Bonne idée ... Sans compter que les attractions n'étaient pas ce qui manquait dans le coin. La Grande Roue en faisait d'ailleurs partie et Michael avait jugé bon d'y faire un petit tour. Histoire d'observer la ville le plus haut possible, rien que tous les deux en amoureux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 30 Déc - 14:11

Le temps s'était quelque peu rafraichi pendant qu'ils avaient dîné. Mais en même temps, c'était un peu normal. On était en hiver. Normal qu'il fasse froid. Et il ferait encore un peu plus froid, la neige pointerait le bout de son nez. Et là, catastrophe sur les routes, ou pas. Parce que les gens n'avaient plus tendance à rouler comme des malades sur la route. Ils jouaient à la tortue. Et ça pouvait être ennuyeux quand on voulait se rendre d'un point A à un point B, et ce de manière rapide. Presque impossible. M'enfin, dans l'immédiat, il ne faisait pas si froid que cela. Et si jamais Haruko avait froid, elle pourrait toujours se rapprocher de Mike et se serrer tout contre lui. Ils marcheraient, côte à côte, main dans la main et passeraient un bon moment.

Leur destination ? Le centre ville, vraisemblablement, pour admirer le jeu de lumière instauré en période de fêtes. Haruko aimait bien se promener, le soir, surtout en période de Noël. Pourquoi ? Parce que y'avait toujours de jolies décorations, comme des étoiles en guirlandes, ou bien des pères noël. Oui, très très joli. Elle aimait bien ça. Elle avait passé Noël, une fois, à Tokyo. Et à cette occasion, elle était montée au sommet d'un haut building et avait pu regarder la ville de là-haut. Avec le jeu de lumières, c'était magnifique. Un bon souvenir, pour sûr. Et nul doute qu'elle aurait d'autres merveilleux souvenirs de ce genre, mais elle les partagerait avec Mike.

"Oui, ça me paraît bien. Allons flâner par là-bas alors."

Haruko le prit par le bras, se collant à lui, ou presque, et les voilà donc en train de marcher en direction du centre ville, vers les lumières. Les zolies lumières.

"Tu sais, je ne sais plus si je te l'ai dit. Mais j'ai été agréable surprise, et heureuse, quand tu m'as appelé, l'autre jour, pour m'inviter à dîner. Je n'ai pas réfléchi cinq minutes avant d'accepter."

Sur le coup, Haruko avait été comme une gamine avant son bal de promo quand Mike l'avait appelée. Parce que ... Parce qu'elle ne savait pas trop. Peut-être qu'elle se doutait un peu de quoi ils allaient parler, ce qu'ils allaient se dire. Mais il était clair, clair qu'elle ne regrettait pas d'avoir accepté. Elle était bien contente d'être là, avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 30 Déc - 15:38

Sans mentir, l'air se rafraîchissait petit à petit. Ça se sentait. Cela dit, l'hiver pointait le bout de son nez depuis quelques semaines déjà. Dans un sens, c'était normal de voir les températures chuter. En sortant du restaurant, Haruko se demandait bien où est-ce qu'ils auraient pu aller tous les deux. En cette période de fêtes de fin d'années, Michael avait suggéré le centre-ville. Là bas, l'endroit regorgeait de diverses décorations : sapins, guirlandes, lutins, Père Noël, lampions ... En soirée, ces lieux resplendissaient de lumières. Mike aimait bien traverser les rues, lorsque le soleil était complètement couché. La féérie de Noël, c'était quand même quelque chose de magnifique. À cette idée, la jeune brune avait acquiescé. L'endroit semblait des plus intéressants. Y'avait pas à dire, le coin était assez romantique aussi. Il fallait bien l'avouer ...

Main dans la main, Haruko s'était rapproché un peu plus de Michael. Comme pour se réchauffer tout en marchant, en direction du centre de Washington. Instinctivement, l'agent du NCIS avait déposé un baiser sur le crâne de la petite brune. Heureux. Michael était heureux. Le dîner était terminé en somme, mais cette soirée à deux ne faisait que commencer. Pour sûr. Haruko et lui allaient en profiter au maximum. La compagnie de la japonaise, enchantait au plus haut point, notre italien. Sans aucun doute. Lors de leur petite promenade, qui durerait probablement le plus longtemps possible, Haruko avait annoncé quelque chose à Mike, à propos de ce dîner. Quand il l'avait appelée, Mike avait fait une heureuse. En effet, la jeune femme avait été agréablement surprise par cette invitation. Et elle lui avait affirmé qu'elle n'avait pas attendu très longtemps avant d'accepter. Visiblement oui ... Elle avait l'air heureuse, fière. Ils étaient en train de passer une soirée agréable.

« C'était le but. En tout cas, je suis fier de t'avoir autant fait plaisir ... » Lui avait-il répondu, le sourire aux lèvres.

Cette soirée effectivement, s'annonçait merveilleuse. En aucun cas, ils allaient l'oublier de sitôt. Les rues grouillaient de personnes - s'affairant elle aussi - achetant cadeaux et petites gâteries pour les enfants ou eux-mêmes. La magie opérait, cette année encore. Ce qui rendait d'avantage, cette promenade des plus magnifiques.

« Et honnêtement, je ne m'attendais pas à ce que les sentiments soient révélés aussi rapidement. Enfin, ... En tout cas, on a saisi l'opportunité tous les deux, ce soir. J'veux dire ... J'voulais le faire, j'étais déterminé. Mais j'avais peur de ta réaction. J'ai eu tort, mine de rien. »

Marchant toujours à ses côtés, il caressa gentillement l'épaule de la jeune femme, qu'il encerclait délicatement de son bras droit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 1 Jan - 10:12

Cette promenade était idyllique, cette promande était magique. Haruko se sentait bien, là, aux côtés de Michael. Elle avait passé un bon moment en sa compagnie, au restaurant, et ça se poursuivait, dans l'immédiat, puisqu'elle était avec lui. Elle était heureuse, elle respirait le bonheur, y'avait pas à dire. Souvent, elle faisait de faux sourires histoire de rassurer les gens, leur dire que tout allait bien. Mais là, elle ne se forçait pas à sourire. C'était naturel, instinctif. Ouais, c'était grâce à Michael tout ça, et à cette formidable soirée qu'ils étaient en train de passer. Pour sûr que cet agréable moment allait rester gravée dans sa mémoire ... pendant quelques temps. Difficile de dire combien de temps très exactement, mais longtemps, sûrement.

Serrée contre lui, Haruko marchait à un rythme plus ou moins lent. Disons qu'elle n'était pas pressée de voir cette soirée se terminer. Donc, en quelque sorte, plus de temps ils mettraient pour rejoindre le centre ville, mieux ça serait. Pour sûr. Bien évidemment, la jeune femme avait grande hâte de voir toutes les lumières étincelantes, ce jeu de lumière, et de couleurs, qui, nul doute, serait très appréciable pour leurs yeux. Mais si ça devait mettre fin prématurément à leur soirée, elle préférait, de loin, prendre tout ce temps. Pour sûr. Tout en marchant, Haruko en vint à lui parler de ce coup de téléphone, de cette invitation qu'il avait formulé. Elle s'était sentie un peu comme une adolescente avant son bal de promo, quand son cavalier, son prince charmant, lui aurait demandé de l'accompagner. Rêveuse notre petite Haruko ? Possible. Mais comment ne pas rêver après toutes les choses qu'il lui avait dit, les promesses qu'ils s'étaient faits mutuellement ? On lui aurait dit qu'elle rencontrerait son futur époux, ou plutôt, qu'elle se rapprocherait de lui à l'aide d'une mission interagence, sûrement que la jeune femme n'y aurait pas cru, pour sûr.

Nos deux agents avaient fini par rejoindre une grande rue. On aurait pu s'attendre qu'elle soit déserte, vue l'heure qu'il était. Mais en fait, ce n'était pas le cas. Des touristes, des habitants de la ville marchaient encore dans les différentes rues, rentrant dans certains magasins, en sortant donc. Une vraie petite fourmilière, ou presque. Les achats de dernière minute, sans aucun doute. Parfois, on s'dit que si on y va à la dernière minute, y'aura peut-être moins de monde. Et en fait, bin, c'était un peu le contraire. Parce qu'on avait pu oublier ceci ou cela. Et de ce fait, bam, on était obligé de ressortir pour aller chercher ce qui nous manquait.

"Peur de ma réaction ?" avait-elle répété en tournant la tête vers lui. "Pourquoi aurais-tu eu peur ? Il est vrai que j'aurais pu tout nié en bloc les sentiments que j'avais pour toi. Mais j'aurais été bien stupide de le faire."

Stupide, oui. Parce qu'elle serait passée à côté de Michael et qu'elle aurait pu s'en mordre les doigts. Parce qu'il était un homme formidable, quelqu'un de gentil, d'affectueux. Elle tenait beaucoup à lui, et l'inverse était vrai.

"Je crois que tout ce qu'il nous fallait, c'était ... une bonne dose de courage ... Et une situation très dangereuse pour qu'on se rapproche. Ou plutôt, pour qu'on ouvre les yeux."

Par situation dangereuse, elle entendait le fait d'avoir failli mourir, tous les deux, sur ce bateau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 1 Jan - 12:29

Cette promenade, marquait pour Michael un début de soirée mémorable. Quelque chose d'inoubliable, qu'il attendait depuis longtemps. Haruko était le véritable amour qu'il avait cherché durant des mois. Celle a qui il avait tout promis. Celle avec qui il allait tout partager. Celle qui voulait faire rêver, qui voulait accompagner jusqu'au bout. Lui donner amour, bonheur et fidélité jusqu'à ce que la mort puisse les séparer. Cette phrase fait penser au mariage, n'est-ce pas ? Vous avez raison. Michael y comptait bien. Tout comme la jeune brune d'ailleurs. Ils prendraient leur temps. Ça oui. Pour réaliser un mariage des plus parfait, un jour des plus beaux. Ils marchaient tous deux, côte à côte. Ils se tenaient la main et Haruko était légèrement blottie contre Mike. Elle se sentait bien, rayonnante. Elle souriait. Et lui aussi. Il y avait des jours comme ça, où rien ne vous plaisait. La bonne humeur n'y était pas, l'envie de voir personne, rester seul ... Mais là, c'était différent. La chaleur humaine et cet amour réciproque, ce rêve devenu réalité, étaient bien présents. Plus jamais, Michael n'allait la laisser tomber. À présent, l'agent de la CIA, était devenue sa moitié, sa muse, son étoile ... Il y avait tant de mots pour la décrire de mille et une façons, toutes plus belles les unes que les autres ...

Au fur et à mesure de leur avancées, les deux agents avaient rejoins une grande rue. Une rue qui grouillaient de monde, sortant et entrant dans les différentes galeries se trouvant à chaque recoin. Achats de dernière minutes, simple lèche-vitrines ou le plaisir des yeux, avec ces lumières diverses et variés, ces décors magnifiques, rappelant cette féérie de Noël, cette fin d'année qui approchait à grand pas. Ce bonheur pur et simple, que l'on pouvait même partager avec de parfaits inconnus, respirant eux aussi, cette joie de vivre. Alors qu'ils discutaient, en ce qui concernait leurs sentiments, Michael avait expliqué à Haruko, le fait qu'il ai attendu si longtemps ... À vrai dire, il avait peur de sa réaction. Peur que malgré ce qu'il avait sur le coeur, la jeune et belle brune lui dise non. Lui réponde négativement. Voilà la crainte qu'il avait eu. La crainte qu'il avait jusqu'à avoir le courage de se lancer.

« En fait, j'avais peur que tu me dise non. Que l'Amour soit déjà un sentiment existant pour toi. Je pensais que tu avais déjà quelqu'un dans ta vie, ou du moins, quelqu'un en qui tu avais des sentiments. Quelqu'un d'autre que moi. Et finalement en me lançant, en t'ouvrant mon coeur, j'ai compris que j'avais eu tort. Je m'étais trompé. Tu étais bien celle qui me fallait pour la vie à deux que j'attendais. »

Elle aussi, était follement amoureuse de lui. Elle l'avait dit d'ailleurs ... Elle se serait trouvée stupide de nier les sentiments qu'elle avait pour lui, au fond d'elle-même. Elle l'aimait. Et elle avait elle aussi, saisi l'opportunité qui s'était offerte. Michael en était plus que ravie. Il caressa délicatement sa joue, le coeur empli de bonheur et de joie, se trouvant avec elle, ici. Cette mission sur le bateau, avait mine de rien bien fait les choses. Comme quoi, même en étant dans une situation de danger, on pouvait s'en servir comme moment opportun et déclarer sa flamme à la personne que l'on aime.

« Tu as tout à fait raison, mon ange. On s'en est bien sorti, on se complétait parfaitement. On l'a su en se retrouvant sains et saufs. Ton regard me l'a prouvé. » Avait-il dit, en lui souriant.

Il l'avait appelée « mon ange » ... Heureux. Michael était heureux. Il avait reçu - si l'on pouvait le dire ainsi - le plus merveilleux des cadeaux de Noël : la femme de sa vie !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mer 4 Jan - 13:43

Quand bien même ils avaient fini par rejoint la grande rue, tous les passants ne jouaient pas des coudes pour se frayer un passage pour aller dans tel ou tel magasin. Les périodes de fêtes, c'était quelque chose ... Bin, de magique, dans un certain sens. Haruko adorait toutes les petites lumières qui brillaient, s'éteignaient et se rallumaient. Les petites et douces musiques lui étaient agréables aux oreilles. Mais il y avait quelque chose qu'elle n'aimait pas forcément. Vous voulez savoir quoi ? Et bien, c'était le fait que les magasins étaient toujours plus ou moins bondés. Et que pour faire les courses de Noël, du moins, pour la nourriture, c'était toujours compliqué pour trouver ce qu'on cherchait. Parce que y'avait toujours tout un tas de monde dans les différents rayons. La barbe, en quelque sorte. Et Haruko n'avait pas toujours les horaires adéquates pour faire les courses quand elle le désirait. Voilà peut-être pourquoi elle passait les fêtes ... chez ses parents. Ce n'était pas à elle à faire à manger et à patienter dans les magasins. Elle laissait ça aux bons soins de sa mère, à qui cela ne semblait pas forcément déplaire. Enfin, passons.

Cette année, les choses changeraient. Cette année, Haruko ne passerait pas les fêtes avec sa famille. Ou du moins, oui, elle irait, sans aucun doute. Mais elle ne serait pas seule cette année. Enfin, elle ne savait pas non plus si elle serait disponible, ou pas. Après tout, on pouvait l'envoyer sur telle ou telle mission à la dernière minute et hop, exit les fêtes de fin d'année. Ca ne serait pas la première fois non plus, ni même la denrière fois. Haruko s'attendait à tout avec ses supérieurs. Les seules fois où elle était tranquille, c'était lorsqu'elle était en repos. Ou alors, lorsque ... Lorsqu'elle était sérieusement blessée, assez sérieusement pour qu'on lui fiche la paix pendant quelques temps. Mais bien évidemment, c'était toujours laissé à leur bon jugement et ce n'était pas tout le temps qu'elle avait la paix. Autre moment où elle pouvait être tranquille, c'était lorsqu'elle faisait exprès d'éteindre son téléphone, et qu'elle était donc, injoignable, pour x temps. La, c'était l'pied. Mais fallait pas en abuser non plus. Bon, passons à nouveau.

Ou j'en étais moi ? J'ai perdu le fil de la discussion. Ah oui ... Les deux agents étaient arrivés dans la grande rue où il y'avait pas mal de monde. La raison de leur présence était diverse. Certains étaient là pour faire des achats, d'autres simplement pour se promener, comme Haruko et Mike en ce moment même. Ils parlaient de tout et de rien, de leurs sentiments réciproques, de la peur de Mike à tout lui avouer. Peur parce qu'il pensait qu'elle l'enverrait paître. Ou plutôt, qu'elle était déjà avec quelqu'un. Il est vrai que, sur ce point là, Haruko aurait pu être avec quelqu'un. Elle aurait pu être amoureuse, avoir des sentiments, et Michael aurait été irrémédiablement déçu.

"Je crois que ce qu'il faut retenir, c'est que la peur, et bien ... On ne doit pas souvent l'écouter. Sinon, on pourrait passer à côté de plein d'occasions."

Pour sûr. Ils étaient restés un moment, côte à côte, à parler du bateau, de ce que cette épreuve avait représenté, et surtout, ce que cette mission avait permis de faire : les rapprocher. Avec un mon ange, Mike approuvait ses dires. Oh, on en était déjà aux petits surnoms ? Hmmm ... Faudrait qu'elle lui en trouve un bien alors. A ce qu'il dit, Haruko se contenta de sourire. Pas la peine d'épiloguer plus longtemps sur le sujet, y'avait pas grand chose de plus à dire. Du moins, selon Haruko.

"Dis-moi Mike. Tu avais prévu quoi cette année pour les fêtes ?"

Pour un temps passé et pas un présent ? Et bien, tout simplement parce qu'elle se doutait que son programme avait sensiblement changé avec l'arrivée d'Haruko dans sa vie. Quant à elle, et bien, elle ne prévoyait jamais les choses à l'avance. Tout simplement à cause de son boulot. Mais elle savait que si elle n'avait rien de prévu, elle pouvait toujours passer chez ses parents. Ils avaient toujoursune petite place pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 5 Jan - 11:29

S'il y avait un truc à avouer, c'était que pendant les fêtes de Noël, même avec les jeux de lumières, les petites attractions, les fabuleux décors, le sourire des gens, les rires de certains, les yeux émerveillés des enfants qui passait dans le coin ... La cohue était toujours quelque chose de dérangeant dans les magasins, lorsqu'il s'agissait des achats de dernière minute. On se sentait oppressé, on se sentait fièvreux même parfois. Ouais ... Le monde ahurissant qui pouvait se trouver entassé au mêmes endroits que tout le monde, au même moment. Ça avait le don de vous faire perdre votre sang-froid. Heureusement que pour des gens, comme Haruko et Michael par exemple, ils ne flanaient dans les rues, que dans le but de se promener. Histoire d'admirer ces paysages nocturnes, remplis de lumières, de guirlandes ou encore de ce sapin gigantesque sur la Grande Place. Les fêtes, c'était quand même quelque chose de magique, il fallait le dire. Même avec ces petites complications, à vous en faire perdre les pédales.

Se promenant bras-dessus, bras-dessous avec la jeune brune, Mike songeait aux fêtes de fin d'année. Tout comme Haruko d'ailleurs. L'homme se demandait bien s'il allait les passer en Sicile avec ses parents. Hum ... Bien trop loin pour un simple réveillon de Noël. Le trajet allait être bien trop long pour profiter des quelques jours de vacances offerts, après cette dernière mission. Non, il verrait bien. Il voulait voir comment bien profiter cette année, même s'il avait déjà quelques idées dans la tête. Pour le moment, ils en étaient pas encore là ...

En marchant, ils avaient discuté de leur fameuse dernière mission ensemble. Le fait que Mike l'ai embrassée, avec la peur de l'un, le ressenti de l'autre, tout ça. Oui ... Honnêtement, pour ce repas, sâchant pertinemment qu'il allait lui dévoiler ces sentiments, Michael était soucieux en début de soirée. Il appréhendait la réponse d'Haruko, en fait. Il craignait qu'elle ne lui dise qu'elle soit déjà en couple, ou plus exactement, qu'elle ai déjà des sentiments envers quelqu'un. En réalité, elle en avait oui. Mais envers lui, également. Que ce soit pour l'agent du NCIS ou celle de la CIA, cette mission sur le bateau de la NAVY leur avaient donnés un déclic. Quelque chose de particulier, quelque chose d'innatendu. Mais quelque chose qui leur avait donné une opportunité. Une opportunité que l'un et l'autre avait autant voulu saisir.

À cela, Haruko lui avait répondu que cette peur, et bien ... Valait mieux ne pas l'écouter le plus souvent. Parce que sinon, on passait à coups sûrs, à coté de quelque chose de bien. Regardez là, par exemple : maintenant qu'ils se savaient autant amoureux l'un de l'autre, ils s'étaient offerts tout un tas de promesse, avec des projets plein la tête, qu'ils prendraient le temps de mettre en oeuvre, à deux. Quelque chose de magnifique, non ?

« Je te l'avoue. Heureusement que je me suis lancé. Sinon, je dois bien admettre que je serai passé à côté d'une personne charmante et ... Délicate, je trouve. »

Oui. Avec tout ça, Mike serait passé à côté d'une vraie femme. Une compagne qu'il cherchait depuis si longtemps. Et comme beaucoup d'hommes l'auraient fait finalement, il s'est lancé pour espérer lui déclarer sa flamme, sans mauvais retour. Et ça avait marché ! Depuis, il en était plus qu'heureux. En continuant de marcher, Haruko eu une pensée pour ces fêtes. Elle se demandait bien que ce Michael faisait lui, pendant cette période :

« Oh, euh ... Et bien, aller jusqu'en Sicile me paraît être bien trop loin, et même si mes parents me manque, je préfère bien profiter des vacances. Parce que je passerais plus de temps en avion qu'à les voir, à ce rythme là. En fait, je dois dire que je n'y ai pas vraiment réfléchi. Tu ... Tu avais une idée en tête ? »

Peut-être que c'était un bon moment pour rencontrer les parents de la jeune brune, une première fois. Se retrouver, en famille, en quelques sortes. Oui, cela pouvait être fort sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 6 Jan - 16:37

Haruko pencha la tête sur le côté et eut un sourire suite aux compliments qu'il était en train de lui faire. Et oui ... Que se serait-il passé si, l'un comme l'autre, avait écouté leurs peurs ? Que se serait-il passé s'ils n'avaient pas fait confiance à leur instinct ? Et bien ... Ils seraient passés, l'un à coté de l'autre, sans se voir, sans savoir les sentiments qu'ils pouvaient éprouver l'un pour l'autre. Mais le plus important, c'était qu'ils étaient là, tous les deux, ensemble, main dans la main, épaule contre épaule. Ils étaient ensemble, et ils le resteraient. Du moins, Haruko y escomptait fortement. Maintenant qu'elle avait mis la main sur Mike, elle ne voulait pas ... Non, elle ne voulait pas le laisser filer. Bon, peut-être qu'elle le laisserait partir si jamais elle voyait qu'ils n'étaient vraiment pas compatibles. Mais elle doutait que ça arrive. Oui, elle doutait fortement que ça se passerait de la sorte. Tout irait bien entre eux deux. Ils allaient filer le parfait amour. Ils se verraient ... dès qu'ils le pourraient et ils finiraient leurs vieux jours ensemble. Avec leurs enfants, et leurs petits enfants.

Mais bon, pas la peine de continuer sur ce sujet là. Ils avaient, sans aucun doute, fait tout le tour du sujet. Il n'y avait pas grand chose à en dire de plus. Selon Haruko, du moins. Ils en étaient, ensuite, venus à parler des fêtes, de ce que Mike avait projeté, au départ, et de si, au final, ses projets allaient changer, ou pas. Il aurait aimé se rendre en Sicile, afin de voir ses parents. Mais il avait peur de passer plus de temps dans l'avion qu'avec eux. Ce n'était pas top du tout. Il avait raison.

"Je crois que je te comprends. Mes proches au Japon aimeraient me voir plus souvent, surtout pour les fêtes, mais je n'y vais que si j'ai une semaine, voire deux semaines de repos d'affilée. Parce que, les allées et retours en avion dans un même week-end, j'en ai soupé plus que tu ne pourrais le croire."

Oh que oui. Et même des allées et retours dans la même journée. Un truc de malade. Haruko en avait l'habitude, mais quand elle pouvait l'éviter, c'était bien mieux, pour sûr. Mike lui demanda si elle avait une idée en tête. Du genre, passer les fêtes ensemble, ou un autre truc. Elle fit mine de réfléchir durant quelques instants.

"Avec mon boulot, je ne sais jamais, à l'avance, ce que je fais. Ca dépendra de si y'a de méchants terroristes à attraper ou pas."

Les imprévus ... Ne rien savoir à l'avance, dans ce job, c'était tout de même ennuyeux. Mais elle s'y était faite avec le temps.

"Et quand finalement j'suis libre, et bien, j'ai toujours un couvert qui m'attend chez mes parents. Ma mère prévoit toujours une chaise de libre, ou deux en plus."

L'habitude. Elle connaissait sa fille. Keiko savait que si Haruko ne travaillait pas, elle venait, à la maison, pour passer les fêtes en famille. Il lui était arrivé que de partir en plein milieu du repas, parce qu'on l'appelait. Mais la plupart du temps, elle était son mobile. Comme ça, elle faisait croire qu'elle n'était pas joignable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Sam 7 Jan - 10:16

Suite à la remarque de Michael, Haruko avait penché sa tête sur le côté, avec cette mimique qui la rendait si mignonne. Fallait bien l'avouer, Mike aimait bien cette manie chez elle. Quelque chose qui le faisait d'avantage craquer, comme il le lui avait dit de lui-même. Finalement, c'était pas plus mal que les deux agents soient passés au-delà de leurs peurs. Sinon, et bien, ils seraient vraiment passés à côté de quelque chose d'intéressant tous les deux. Peut-être que les sentiments auraient été là aussi, mais ils n'en auraient dévoilé aucun. Et ça, il fallait bien admettre que c'était plutôt triste. M'enfin ... Il ne fallait pas non plus penser à des choses trop négatives. Ils étaient là, tous les deux, marchant mains dans la main, presque collés l'un à l'autre. Ce sentiment d'amour et de protection était bel et bien là. De plus, la magie de Noël était en train d'opérer.

De fil en aiguille, tandis que la promenade continuait, les deux amoureux parlaient des fêtes de fin d'année. Avaient-ils des projets, chacun de leur côtés ? Pensaient-ils faire quelque chose à deux ? Ou bien ... Était-ce le moment d'en profiter pour rencontrer la belle-famille ? Michael avait eu une première pensée, concernant ses parents. Le seul problème, c'est que le trajet des États-Unis jusqu'en Sicile était assez long, et l'agent du NCIS craignait d'avoir à passer plus de temps dans l'avion, puis le ferry qui le menerait jusqu'à l'île, que de passer d'avantage de temps avec ses parents. Ouais ... Plutôt dommage de gâcher des fêtes que l'on pouvait passer en famille, de cette manière. Non, ce n'était pas terrible. Et Haruko le comprenait d'ailleurs. Elle aussi, elle voulait bien partir jusqu'au Japon pour retrouver les membres de sa famille, qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. Et en théorie, les fêtes c'était ça : retrouver la famille éloignée, l'espace d'un instant pour partager voeux de bonheur et tranche de souvenirs. Bref, Michael pensait que la jeune brune avait trouvé une idée pour ces fêtes.

Comme il s'en serait douté, le boulot était maître de tout ça. Même en la période de Noël et de la Nouvelle Année, les méchants eux, et bien ils en avaient rien à faire ! Ils continuaient leur train-train d'illégalités et de crimes, sans se soucier de qui que soit ; et encore moins de l'agent lambda qui souhaitait passer ses vacances bien méritées en famille ou entre amis. Quelle injustice !

« Je ... J'imagine. Ça ne doit pas être simple. » Avait-il répondu, faisant une légère moue.

Inquiet, oui. Michael était inquiet pour elle. Tout ce qu'il voulait, c'était qu'elle puisse passer des vacances tranquilles. Haruko le méritait. En tant qu'agent, qu'elle soit infiltrée ou non, elle risquait trop sa vie pour ne pas être récompensée comme il se devait. Ne pas avoir ses vacances là, ça pouvait vous ruiner le moral. Passer des moments comme ceux là avec ses proches, il le fallait absolument, histoire de se détendre et oublier l'espace de quelques jours ces maudits criminels qui les faisaient courir tout au long de l'année. Juste quelques jours. C'est à ce moment là, qu'elle continua : lorsqu'elle pouvait se libérer, Haruko se rendait chez sa mère. Il y avait toujours un couvert de réservé. Elle savait qu'elle pouvait passer sans problème. Même qu'il y en avait deux autre. Juste au cas-où. Cela rappelait à Michael sa mère, en quelques sortes. L'hospitalité sicilienne. Elle gardait toujours un couvert et un lit aux draps propres de libres, au cas où une pauvre personne malheureuse, tomberait sur la maison en chemin.

« Et tu crois que on pourrait en profiter pour les voir, à ce moment-là ? »

Même si Michael n'était pas du genre à s'inviter chez les gens comme ça, il tenait quand même à se présenter dignement aux parents de sa chère et tendre. Question de principe et de respect. Il ne les avaient encore jamais vu, mais l'agent Morricone se sentait prêt à donner le meilleur de lui-même pour prouver aux parents de Haruko, qu'il était quelqu'un de droit et de sincère. Quelqu'un de parfait pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Sam 7 Jan - 19:10

Et oui, dans la vie, on ne fait pas toujours ce qu'on veut. Haruko aurait bien aimé être disponible pour tous les Noël. Elle aurait bien aimé partir, voir ses proches qui étaient au Japon. D'ailleurs, ils demandaient après elle, de temps à autre. Ses grands parents avaient envie de la voir. Et ses cousins aussi. Dans un certain sens, ses cousins, mieux valait-il qu'elle ne les voit pas trop souvent. Pourquoi ? Ils avaient une certaine influence sur elle. A chaque fois qu'elle les voyait, ils arrivaient toujours à la convaincre que de faire des choses qu'elle ne ferait pas. C'était pas bien méchant non plus. Et peut-être qu'elle acceptait aussi facilement parce qu'elle ne les voyait que peu souvent. Mais bon. Fallait pas qu'ils en abusent non plus. Et bien malheureusement, ils avaient tendance à le faire.

M'enfin, passons. Mike semblait être triste pour elle par rapport au fait et bien ... Et bien qu'elle ne pouvait pas faire ce qu'elle voulait en période de fêtes. Le boulot avant tout, comme toujours. Les criminels ne s'arrêtent pas forcément de faire des bêtises parce que c'est Noël. Non, y'avait même, ça dépendait des années, des vagues de crime plus poussées que d'autres.

"Je sais, ce n'est pas amusant. Je ne dirais pas qu'on s'y fait avec le temps, mais on finit tout de même par s'habituer."

Haruko leva le nez vers des décorations qui étaient accrochées en hauteur et qui éclairaient la rue. Une sorte de bonhomme de neige, ou du moins, on devinait que s'en était un. Un coup d'oeil vers la gauche, et c'était un Père Noël en guirlandes lumineuses. Qu'est-ce que c'était joli ! Y'avait pas à dire.

"Mais jusqu'à présent, j'ai toujours eu la chance d'être tranquille pour Noël. Peut-être que ça sera pareil cette année. Du moins, ça serait bien."

De cette manière, Haruko pourrait peut-être prévoir quelque chose avec Mike ? Elle aimerait beaucoup même. Encore fallait-il savoir s'il serait de son avis, mais sans aucun doute que oui. Ils s'entendaient bien. Ils sortaient tout juste ensemble, si on pouvait dire ça comme ça. C'était le début de leur relation. Alors, autant mettre les petits plats dans les grands plats. Ils pourraient passer leur premier Noël ensemble et ça serait plutôt bien. Ou du moins, ils verraient s'ils s'entendaient bien et tout ça. La jeune femme en vint à lui parler de ses projets quand elle n'avait rien de prévu. Ou du moins, quand elle n'avait rien eu le temps de préparer. Noël chez ses parents. Avec son petit frère. Difficile de dire s'il y serait cette année. A moins qu'il ne s'achète une nouvelle conduite entre tempsd mais bon. Mike lui demanda s'il ne pouvait pas voir les parents de la jeune agent à ce moment là. Elle eut un léger hochement de la tête et fit mine de réfléchir.

"Hmmm ... Et bien ... Je pense que ça devrait pouvoir se faire. J'doute qu'il y ait un véritable souci."

Haruko hocha de la tête encore pendant quelques instants. Oui, l'idée était plutôt bonne. Mais n'était-ce pas précipiter les choses ? Peut-être pas ... Bah, si Michael voulait les rencontrer à ce moment là, Haruko n'y voyait pas d'inconvénients.

"J'appelerai quand même ma mère au cas où. Histoire de confirmer et qu'elle prépare assez à manger. Même si y'a toujours trop à manger."

Et dans ce cas là, quand y'en avait trop, Keiko mettait de la nourriture dans des tupperwares et en confiait à Haruko, comme si elle avait peur que sa fille ne mange pas quand elle était chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 8 Jan - 18:07

Michael voulait bien l'admettre, la vie d'agent, c'était bien compliqué. Les vacances, que ce soit une période de fêtes ou non, que l'on ai envie de se retrouver dans un endroit chaleureux en famille ou entre amis, que l'on ai envie de prendre son temps pour admirer l'intérieur des vitrines, s'attarder devant les artistes de rues ou simplement se promener en profitant des décors, en flânant, loin des criminels ou de toute autre explosion ... Et bien, on nous donnait pas forcément le choix. Voire, pas du tout à certains moments. C'était comme ça, et on ne pouvait pas faire autrement. Restait plus qu'à espérer que pour cette année, Haruko et Mike allait pouvoir en profiter, au calme. Loin de tout, juste l'espace de quelques jours. Ouais ... En pensant au contraire, y'avait pas à dire, ça minait le moral. Il fallait penser positif. Comme la jeune brune l'avait dit, on ne s'y faisait pas forcément, avec le temps qui passait, mais d'une certaine manière, on finissait pas s'y habituer. On ne pouvait pas faire autrement, malheureusement.

En levant les yeux au ciel, Haruko s'émerveillait, en voyant toutes ces décorations. Mike en avait fait de même. C'était rudement joli, ça brillait de mille feux. C'était bien une chance de pouvoir être là à prendre son temps, et admirer toutes ses belles choses. Michael adorait se retrouver en compagnie de Haruko. Cette soirée avait ... Vraiment quelque chose de différent. Depuis qu'ils s'étaient avoués leurs sentiments, notre agent du NCIS sentait qu'il changeait petit à petit. Comme si en fin de compte, cela faisait plusieurs semaines qu'ils étaient ensemble. Leur relation lui paraissait tellement fusionnelle, qu'il en avait encore le sourire. Un rêve qu'il vivait pourtant bel et bien comme une réalité. Michael fut retiré de ses pensées, lorsque Haruko avait soumis ce souhait de rester au calme, juste pour cette année. Juste pour en profiter le plus possible. Jusqu'à présent, elle avait toujours eu cette grâce. On lui faisait cadeau des fêtes de fin d'année.

« C'est plutôt rassurant. Je voulais bien profiter de ces vacances, avec toi. » Lui avait-il dit, déposant un tendre baiser sur sa joue.

Et justement, ne sachant pas vraiment quoi préparer pour cette période, Michael avait donné l'idée de passer les fêtes avec elle, et pourquoi pas, sa famille. Dans le but de faire plus ample connaissance. Après avoir hoché la tête l'espace d'un instant, la jeune brune n'avait pas trouvé l'idée si mauvaise. À moins que cela pouvait paraître un peu trop prématuré, c'est vrai. Peut-être un peu tôt. Cela dit, ils n'étaient pas obligés d'annoncer la nouvelle tout de suite. Ou peut-être qu'ils le ferait. En fait, ils avaient encore le temps d'y réfléchir.

« Je ... Euhm ... On pourrait trouver autre chose, si cela peut paraître génant ? »

En fait, il ne savait pas ce que Haruko avait rééllement prévu, concernant ces fêtes. Après tout, cette idée n'avait pas l'air de la déplaire plus que ça. Il fallait juste qu'elle puisse en parler à sa mère. Histoire de prévoir suffisamment au niveau de la quantité de nourriture. Même si, comme l'agent de la CIA l'avait dit, sa mère prévoyait trop par moment. Beaucoup trop.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 12 Jan - 12:58

Je plussoie. La vie d'agent, ce n'était pas rose tous les jours. Tantôt, fallait se lever aux aurores pour se rendre sur les lieux d'un crime. Fallait courir dans tous les sens. Pas de repos, ou seulement quand on était vraiment malade comme un chien ou bien qu'on ne pouvait pas faire deux pas l'un devant l'autre à cause d'une blessure plus ou moins grave. Jour après jour, on tenait ses proches en inquiétude. Parce qu'ils avaient peur ... Peur que l'agent en question ne revienne jamais. Peur de recevoir un coup de téléphone qui leur annoncerait que leur fille, leur fils, leur épouse, leur époux ou autre ne reviendrait pas. Un risque grand, un risque que tout le monde n'était pas prêt à prendre. Mais que ferait Haruko si elle avait le choix, l'opportunité que de tout recommencer ? Emprunterait-elle le même chemin ? Aurait-elle la même carrière ? Vivrait-elle dans l'ombre ? Difficile de dire. Mais nul doute qu'elle aurait été amenée à faire les mêmes choses. Sauf que ... Sauf qu'elle n'aurait peut-être pas dit à ses proches ce qu'elle faisait. Haruko avait pris sur elle, à l'époque, pour rassurer sa mère qui s'inquiétait outre mesure. Mais ... Y'avait des fois où elle regrettait de l'avoir mise au courant. Pour la simple et bonne raison que ça inquiétait encore plus sa mère. Surtout en période de fêtes. Là, Keiko avait été plutôt contente de savoir que sa fille s'était tenue à carreau à cause de sa blessure.

Enfin, là où j'veux en venir, c'est que ... Si Haruko avait l'opportunité de tout recommencer, elle ferait, sans aucun doute, les mêmes choses. Du moins, elle aimait à le croire que ça serait le cas. Sa vie n'était pas rose, mais qu'importe, elle aimait ce qu'elle faisait. Et elle se sentait utile. Elle aidait son prochain à sa manière, et ce même si elle risquait sa vie à n'importe quel moment. Avec Mike à ses côtés, les choses allaient changer, pour ainsi dire. Elle aurait une raison de plus de faire attention. Elle aurait une raison de plus de rentrer à la maison, ou du moins, de ne pas échouer dans ses missions. Peut-être qu'elle éviterait de prendre des risques inconsidérés. Probablement même. Restait à savoir ce qui se passerait lors des fêtes et de s'ils arriveraient à combiner leurs emplois du temps pour être ensemble à ce moment là.

Pour cette année, Haruko ne savait pas encore comment ça se passerait. Avec un peu de chance, on lui accorderait encore un moment de répit, à cause de sa récente blessure. Ou elle ferait des horaires de bureau, même si c'était plutôt chiant et qu'elle détestait ça. Ouais, rester derrière un bureau, les fesses sur une chaise, non, pas pour elle du tout, même si de temps en temps, ça faisait du bien, pour ainsi dire. Haruko eut un sourire lorsqu'elle entendit Mike qui lui disait qu'il aimerait bien être avec elle pour cette année, pour marquer le coup, en quelque sorte. Il avait ponctué sa phrase par un baiser sur sa joue. Elle s'était alors totalement tournée vers lui, et le regardait, droit dans les yeux.

"Avec un peu de chance, ça pourra se faire. On pourra peut-être passer ces fêtes ensemble. Et à dire vrai, même, ça me plairait beaucoup."

Pour sûr. En quelque sorte, ça leur permettrait de faire plus ample connaissance. Et ça serait bien, pour sûr. Tournée, et donc face à lui, Haruko le regardait, les yeux dans les yeux. Ils en étaient venus, finalement, à parler des parents de la jeune femme, du fait qu'il pourrait éventuellement passer à ce moment là et faire connaissance avec eux. D'une pierre, deux coups.

"Je ne pense pas que ça serait gênant. Et puis, il suffit que je finisse par dire que je ne serais pas seule pour la nouvelle année pour que mes parents, surtout ma mère, me pose tout un tas de questions, toutes aussi embarrassantes les unes que les autres."

Elle la connaissait sa mère. Keiko avait du être flic ou une excellente interrogatrice dans une vie antérieure. Parce qu'elle pressait et pressait, encore et encore, jusqu'à avoir toutes les réponses qu'elles voulaient.

"Donc, je pense que ça serait plutôt bien que tu les rencontres à ce moment là."

Haruko s'était quelque peu rapprochée de Mike et avait placé ses mains autour de son cou.

"Tu préfères Noël ou le Nouvel An ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 13 Jan - 12:14

À partir de maintenant, Michael allait consacrer une grande partie de sa vie, à Haruko. Elle était devenue sa moitié. Il allait faire en sorte de lui faire vivre le plus de merveilles possibles. Ensemble, ils construiraient un tas de projets. Même si ils ne bossaient pas dans la même agence, Mike allait se débrouiller pour palier au problèmes des emplois du temps distincts. La période des fêtes allait d'ailleurs être un bon moyen pour en profiter au maximum. Durant cette soirée déjà, ils avaient prévus de rencontrer les beaux parents pour faire connaissance et leur annoncer la bonne nouvelle.

Comme quoi, même une mission des plus dangereuses avait fini par les rapprocher, les rendre inséparables. Ils étaient amoureux l'un de l'autre et profiteraient de chaque instant qui allait se présenter à eux. Pour le moment, Michael pensait à Noël. Il aurait bien aimé passer le réveillon avec elle. Il avait même suggéré à ce qu'ils le passent en famille. Haruko lui avait expliqué que sa mère avait le sens de l'hospitalité. Comme la sienne d'ailleurs. Il fallait juste que la jeune femme la prévienne. Avec ça, ils étaient sûr de passer un bon Noël, en famille. Quelque chose de reposant, lorsque l'on voyait le type de missions dans lequel ils étaient souvent fourrés. Comme le disait l'expression : « Après la pluie, vient le beau temps ! » Autrement dit, l'espace de quelques heures, ils allaient pouvoir souffler, retrouver la paix, loin de tout ou presque.

Haruko en avait bien l'envie aussi, comme lui. Cette idée de passer les fêtes ensemble, lui plaisait. De plus, ses parents allaient pouvoir faire connaissance avec l'homme qu'elle avait choisi. Et honnêtement, Mike avait vraiment hâte. Ce n'était pas encore sûr, mais ils allaient tout faire pour que leurs horaires coïncident.

« Oui. J'espère vraiment que ça sera possible. J'ai envie de profiter de ta présence au maximum. »

Pour sûr ! Mike se sentait vraiment bien avec elle. C'était apaisant ces moments-là. Loin des criminels, des prises d'otages, des explosions ou même de la paperasse à remplir. Cela dit, en suggérant de passer les fêtes chez Haruko, il n'espérait ne pas la gêner. En effet, la jeune brune avait dit à notre agent du NCIS que si elle disait à sa mère qu'elle n'allait plus être seule pour la nouvelle année qui se profilait ... La pauvre Haruko allait se retrouver bombardée de questions en tout genre. Du coup, la présence de Mike, n'allait pas être de trop.

« Je suis ravi de l'entendre. Et puis comme tu le dis, ça va me permettre de les connaître d'avantage. »

Ça oui ! C'était très intéressant. Et puis, Michael pensait que pour cette première rencontre, il allait tout mettre de son côté. Faire bonne impression, c'était toujours mieux. Il allait prévoir un petit quelque chose. Ne pas arriver les mains vides. C'était une habitude pour lui. L'accueil qui allait lui être réservé, allait forcément être chaleureux. Alors pour lui, c'était une façon de remercier. Haruko s'était approché de lui - en l'enlaçant - puis lui avait posé une question : il viendrait pour Noël ou le Nouvel An ? Hum ... Après une petite réflexion, il s'était dit que passer Noël ensemble, ça allait être sympathique. D'où le fait justement, d'ammener un petit quelque chose. Des petits chocolats par exemple avec une bonne bouteille de vin ou de champagne, et bien ça faisait toujours plaisir !

« Je serai d'avis pour les rencontrer à Noël. Je trouve cette fête bien conviviale. Ça pourrait être une bonne idée. » Lui avait-il dit en sourant, avant de lui donner un baiser fugace.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 19 Jan - 15:08

Heureuse ? Oui, Haruko était plus qu'heureuse en ce moment. Elle était en train de passer du bon temps avec Mike. Certes, ils ne faisaient rien d'extraordinaire, dans l'immédiat. Mais cette balade lui semblait magique. D'abord par le jeu de lumières qui illuminaient la ville et les environs. Ensuite, parce qu'elle était bien, là, avec Mike. Et parce que peut-être, aussi, elle était en train de redécouvrir quelque chose qu'elle croyait perdu depuis longtemps, très longtemps. L'amour. Haruko l'avait retrouvé en la personne de Mike. Et elle savait, elle était certaine à 200% qu'il était celui qu'elle avait toujours attendu. Oui, pour sûr. Qui aurait cru, d'ailleurs, qu'une rencontre au NCIS y'avait de cela quelques temps les mènerait ici. Qui aurait cru que le destin les réunirait sur cette mission et qu'ils travailleraient, main dans la main ? Et qui aurait cru qu'ils se retrouveraient là, dans cette rue, tous les deux ? On lui aurait parlé de son destin, on lui aurait dit que tout ceci se produirait, Haruko ne l'aurait pas forcément cru. Oui, elle était comme Saint Thomas, ou presque. Elle ne croyait que ce qu'elle voyait. Un peu comme la plupart des gens. Mais elle était là, avec Mike. Et elle n'était pas dans un rêve. Non, tout ceci était bel et bien réel. Pour leur plus grande joie d'ailleurs.

Quoi qu'il en soit, notre tout jeune couple était en train de faire quelques projets. Ils allaient passer les fêtes ensemble. Oui, ils passeraient les fêtes ensemble. Peut-être pas tous les deux uniquement, peut-être qu'ils seraient entourés de proches, mais ils seraient ensemble. Quoi de mieux pour commencer une histoire que de le faire pour Noël ? N'était-ce pas là une belle période pour écrire la première page, les premières lignes d'une histoire ? Je pense que oui. Et puis, se projeter un peu dans l'avenir, et bien, ça changeait. Haruko avait toujours vécu au jour le jour, ou presque. Sans faire de projets. Pourquoi ? Tout simplement parce que quand elle en faisait, et bien, souvent, elle était obligée de les remettre à plus tard. A cause du boulot. Toujours à cause du boulot. Certes, ses priorités ne changeraient, sans doute, pas du jour au lendemain. Mais elle essayerait de faire des efforts. Ca serait compliqué, nul doute la dessous, mais pas impossible. Rien n'est impossible dans la vie. Pour sûr.

Mais revenons-en à nos moutons, ou plutôt, à leurs projets. Les fêtes ... chez les parents d'Haruko. Enfin, Mike ne voulait pas non plus s'inviter. Si jamais elle trouvait une bonne raison, ou bien que ça pouvait gêner ses proches, ils éviteraient de se voir à ce moment là. Mais la jeune femme l'avait rassuré et lui avait dit que ça serait bon, et que ça serait une bonne occasion pour que tout ce petit monde se rencontre.

"Parfait alors. Bien évidemment, c'est sous réserve que nous soyons tous les deux libres ce jour là. On est jamais à l'abri d'une enquête. Enfin, j'veux pas non plus nous porter la poisse."

Ca ne serait pas top du tout, et pas drôle du tout s'ils récoltaient une enquête. Passer Noël chacun de leur côté, ça ne serait pas amusant. Mais Haruko ne pouvait pas prévoir le futur. Avec un peu de chance, tout irait bien. Oui, tout irait bien pour eux. Fallait pas désespérer, fallait pas se porter de la poisse. Ils n'auraient pas d'enquête, ils ne parleraient pas boulot, et ils passeraient un bon moment, tous ensemble, autour de la table. A discuter de choses et d'autres, de banalités. Ca serait tip top. C'était rêveur, pour sûr. Mais cette année, c'était ce qui allait se passer. Haruko en avait profité pour se rapprocher de Mike afin de l'enlacer. C'était, en quelque sorte, leur première vraie étreinte. Les yeux dans les yeux, elle lui avait posé une question. Que préférait-il ? Noël ? Ou bien, le jour de l'An ? Après un petit moment de réflexion de sa part, Mike avait, finalement, choisi Noël. Parce que c'était plus convivial, plus familial. Et à la fin de sa phrase, il l'avait embrassée. C'était court, trop court même. Haruko avait penché quelque peu sur le côté, tout en le regarde.

"C'était du rapide je trouve."

Un poil trop d'ailleurs. Oui, trop rapide. Alors, Haruko s'était rapprochée de lui. Et elle l'avait embrassé Tendrement. Un baiser qu'elle voulait faire durer longtemps. Leur premier vrai baiser d'ailleurs. Celui qui, en quelque sorte, initiait leur relation et qui leur laisserait entrevoir de belles choses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 20 Jan - 9:21

Concernant le couple, ils étaient tout aussi heureux l'un que l'autre. Pour une fois, ils pouvaient profiter pleinement d'une petite soirée en amoureux, loin de tout. C'était reposant avec cette magie des fêtes qui opérait. Quelque chose qui leur faisait garder le sourire. Cette dernière mission qui fut longue et dangereuse, leur avait fichu une sacrée dose d'adrénaline, avec ce risque d'y laisser la vie. Et heureusement, se serrant les coudes, se promettant l'un à l'autre d'y arriver, ce soutien ... Ils s'en étaient sortis.

Ils marchaient tranquillement, main dans la main, sans but réel. Ils faisaient cela, simplement pour décompresser. De plus, ils avaient en tête quelques projets. Comme je le disais tout à l'heure, ils avaient prévu de passer les fêtes ensemble. Il ne restait plus qu'à espérer être libre, avec cet emploi du temps, qui parfois, réservait bien des surprises. D'ailleurs, Haruko l'avait bien dit. Ils n'étaient jamais à l'abri de se retrouver avec quelques bandits, une prise d'otage ou un meurtre, le soir de Noël. Enfin ... Haruko - tout comme Mike - ne voulait pas se porter la poisse. Pour le moment, ils étaient réunis tous les deux, main dans la main, et c'était tout ce qui leur importait.

« De même. J'espère que l'on pourra en profiter tous les deux, en restant tranquilles. »

Passer les fêtes avec la femme de sa vie pour en plus rencontrer ses beaux-parents pour la première fois. En voilà, un beau programme. Sur le coup, Mike avait pensé que ça pouvait gêner mais Haruko l'avait rassuré sur ce point : Noël allait être une très bonne occasion pour se retrouver en famille. Pour sûr. Comme le pensait Michael, cette fête était conviviale, familiale, bref ... C'était un bon moment pour se réunir. Il y réfléchissait, puisque Haruko lui avait posé la question, en l'enlaçant. Allait-il passer pour Noël ou la Nouvelle Année ? Le choix était fait, ça allait être Noël. Il lui avait répondu en l'embrassant, discrètement. Il avait fait vite, beaucoup trop vite. Pas assez franc, aux yeux de la belle brune. Et elle le lui avait fait savoir. Du rapide, ce baiser.

« Je te l'accorde. »

À cela donc, Haruko s'était rapprochée encore plus, pour embrasser Michael, tendrement. Un premier baiser, marquant en quelque sorte, l'union qu'ils étaient en train de dessiner à deux. Leurs langues s'étaient entremêlées dans un ballet sensuel et amoureux. Un baiser plus long - empli de passion - qui aux yeux de Mike pouvait durer éternellement. Notre homme était posé sur son nuage, et n'osait plus en descendre. Il avait l'impression de rêver, alors que tout cela était pourtant bel et bien réel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mar 24 Jan - 8:43

Haruko avait l'impression que le temps s'était arrêté. Ou que, du moins, elle était dans une autre dimension, ou quelque chose dans le genre. Parce que rien, non, rien, jusqu'à présent, ne les avait dérangés, ennuyés. La jeune femme était certaine que si elle avait emmené son téléphone, elle aurait été dérangée à moultes reprises. Et sans aucun doute, d'ailleurs, qu'elle aurait de nombreux appels en absence. Mais elle verrait ça quand elle rentrerait ... Ou pas. Elle garderait ça pour demain, ça serait bien mieux que de gâcher ce moment plus qu'idyllique. Ouais, pour sûr. C'était idyllique. Elle se sentait bien, là, avec Mike. Elle était heureuse. Elle avait la tête pleine de rêves, pleine d'émotions. On radote peut-être mais son bonheur était parfait. L'un comme l'autre espérait qu'ils n'auraient pas de boulot pour les fêtes. Parce que ça ne serait pas amusant. Et parce qu'ils ne pourraient pas passer du temps ensemble, et faire plus ample connaissance. Parce qu'après tout ... Ils s'étaient vus quoi ... C'était leur troisième fois ? La première fois, c'était dans les locaux du NCIS et ils étaient partis boire un verre, ensemble. La deuxième fois, sur cette enquête conjointe. Et la troisième fois ... Bin, maintenant. Comme quoi, tous les deux avaient vraiment un parcours atypique.

Mais passons. On ne va pas blablater sur le sujet pendant des heures et des heures, non ? Parce que je crois que tout avait été dit. Après une enlaçade, et une question fort justifiée, Mike l'avait embrassée furtivement. Trop court, trop rapide, trop ... trop je sais pas quoi. Mais la jeune femme avait envie de plus. D'un vrai baiser. Leur premier. Rien à voir avec la peur de perdre l'autre. Oui, un vrai baiser. Alors, durant cette enlaçade, elle s'était rapprochée de l'agent et elle l'avait embrassé, à son tour. Tendrement, délicatement, elle n'était pas pressée. Un baiser des plus appréciables. Qui signifiait beaucoup, pour sûr. Ca marquait le début de leur histoire. Ils écrivaient, ensemble, la première page de leur histoire. Après ce long mais délectable baiser, Haruko était restée dans ses bras. Dur dur de s'en décrocher. Elle le regarda dans les yeux durant quelques instants.

"Et si on reprenait la marche ? Parce que ... à faire du sur place, on risque de finir gêlés."

Il était vrai que Haruko n'était pas chaudement habillée et que rester là, à ne rien faire, même si elle était dans les bras de Mike, elle finirait par prendre froid. Et mieux valait-il l'éviter, vous ne croyez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mar 24 Jan - 11:58

Dans des moments comme ça, Michael était comme transporté dans un monde parallèle. Haruko avait trouvé que le baiser qu'elle avait reçu était bien trop court, trop simple, pas assez franc. Bref, elle s'était rapproché de lui pour lui donner une réponse plus longue, plus sincère. Ce baiser marquait en quelque sorte le début de leur histoire, la première page de leur vie, qu'ils s'étaient bien décider de partager à deux. Une atmosphère idyllique, romantique, quasi-irréelle ... Irréelle, alors que pourtant, tout ce qu'ils vivaient actuellement l'était bel et bien. Dans sa tête, tout revenait en flashback ... Leur première rencontre, leur première mission interagence, qui avait failli virer au cauchemar puis ces sentiments réciproques, révélés l'un à l'autre. Ce qui les avaient fixés, bien décider de vivre une vie de famille, petit à petit. Un moment magique pour sûr. Pendant cet instant, nos deux amoureux auraient bien aimé le faire durer des heures et des heures. Cependant, le froid les avaient fait redescendre sur terre. Haruko avait décollé ses lèvres de celles de Mike, puis était restée blottie dans ses bras, un petit moment. Mike pouvait ressentir son parfum, ses cheveux soyeux ... Un pur bonheur.

Elle se décrocha de lui pour finalement le regarder droit dans les yeux. Ses si jolis yeux. Elle s'était dit que ça allait être mieux de bouger un peu. Ce n'était pas faux. En restant sur place, nos deux agents allaient finir par être congelés. Et ça, c'était pas tip-top, fallait l'avouer.

« Bien sûr. Allons-y. » Lui avait-il dit, souriant.

C'est alors que Mike avait pris la main de sa petite amie pour s'enfoncer au coeur du centre ville, décoré de partout. Il y avait même des petits stands et quelques attractions. Un petit marché qui attirait beaucoup de visiteurs. Ils vendaient de jolie choses en tout cas. En plus, c'était varié : vêtements, accessoires, bijoux, nourriture aux multiples saveurs, friandises, boissons et j'en passe. Rien que pour le plaisir des yeux, du porte-monnaie ou bien tout simplement pour trouver un peu de chaleur, discuter. Oui. Un petit stand pas comme les autres, habritait tout un nécéssaire pour les sans-abri du coin : un poêle à bois, du vin chaud et de la nourriture, des bancs et quelques couvertures, sans oublier les bénévoles présents pour eux. Un petit coin de paradis. C'était ça aussi, la magie de Noël. Tout le monde pendant ces fêtes, pouvaient trouver leur compte et être heureux. Et Haruko et Mike, dans tout ça ? Revenons à eux, tiens ...

Ils se baladaient donc de stands en stands. Mike pensait d'abord admirer, puis finalement, il s'était attardé sur un petit quelque chose de vraiment pas cher du tout. Un petit pendentif en or blanc. Autant vous dire qu'il avait flashé sur le bijou. C'était un petit kanji japonais, mais pas n'importe lequel si vous m'avez suivi. Vous avez trouvé ? Hum ... Oui. Celui qui représentait l'Amour. Il en avait eu pour quoi ? Cent dix dollars environ ? Bon ... Je vous l'accorde, il était assez porté sur les jolies choses et pouvait des fois, dépenser sans compter. Il allait s'aider de la prime qu'il avait pu recevoir, suite à la mission sur ce bateau. Sauf que cette fois-ci, ça comptait pour lui. Au sens figuré. Il était amoureux, son coeur était bel et bien pris et ce petit bijou allait être en quelque sorte le symbole de leur union.

« Oh, regardes ! Il est joli celui-là. Tu ne trouves pas ? » Lui avait-il fait remarqué, en pointant du doigt le-dit bijou.

Michael savait trouver les mots quand il le voulait. Du moins, il essayait des fois aussi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mer 25 Jan - 18:41

Les yeux dans les yeux, ils se regardaient. Elle qui aurait pu croire que l'amour, ce n'était pas pour elle. Finalement, Haruko était plutôt contente de s'être trompée. Comme quoi, il faut toujours croire en l'avenir et ne jamais désespérer. Au fond d'elle-même, elle savait ... Oui, elle savait que Michael était le bon. Il lui avait fallu attendre de nombreuses années, avoir différentes relations qui avaient plus ou moins échoué mais Mike était le bon. Ce serait lui, et personne d'autre. Il ferait son bonheur, il la rendrait heureuse, et inversement. Elle en ferait de même pour lui. Le pire, c'était qu'ils ne s'entendraient pas aussi bien ... sans cette enquête qui avait failli tourner en un bain de sang. Comme quoi, le destin avait tout fait pour les réunir. Ca avait pris un peu de temps, mais au final, c'est le résultat qui compte, non ?

Les yeux dans les yeux, après leur délicieux, tendre et long baiser, Haruko était restée un moment dans ses bras. Avant de lui proposer de reprendre la route. Faire du sur place, ce n'était pas génial. Et par ce froid, et bien, Haruko n'avait pas forcément envie de choper une quelconque maladie. Ne serait-ce pas dommage si l'un, ou l'autre, voire même les deux, tombait malade à la suite de ce dîner et de cette promenade ? Un triste coup du sort, pour sûr, que l'un comme l'autre préférait éviter. Ainsi donc, main dans la main, ils reprirent la route. Ou plutôt, leur errance. Parce que Haruko n'avait pas de but précis quant à leur destination. Elle se contentait de flâner avec Michael, de faire du lèche vitrine, de temps à autre. Oui, oui, ils s'arrêtaient, quelques fois, devant des vitrines, histoire de regarder à travers celles-ci. C'était, en quelque sorte, une manière de découvrir l'autre, ses goûts.

Ils débordèrent la rue pour se retrouver dans un espèce de marché de Noël, où y'avait pas mal de personnes d'ailleurs, mais pas au point de devoir jouer des coudes pour se frayer un passage. Oui, un peu de monde. Mais c'était ce qui faisait la magie de Noël, dans un certain sens. Les gens, les stands, les lumières, tout ça, ça formait Noël. Et ce jeu de couleurs ... Magnifique, pour sûr. Mike s'était attardé sur un stand qui vendait quelques bijoux asiatiques. Du moins, c'était des symboles, plus ou moins. Il lui en avait montré un, du doigt. Un bien précis, avec un symbole précis, et une signification précise. Comment n'aurait-elle pas pu comprendre ? Ou du moins, connaître la signification dudit symbole ? Impossible. Elle savait que c'était un kanji. Et pas n'importe lequel, celui de l'amour. Néanmoins, Haruko n'avait pas besoin de cadeau, du moins, s'il comptait lui offrir. Parce que son cadeau, pour cette nouvelle année, c'était lui, c'était eux. Le fait qu'ils se soient trouvés l'un et l'autre. Le fait qu'ils aient trouvé le courage que de se parler, de se dire les choses, ce qu'ils ressentaient, ce qu'ils éprouvaient. A sa question, Haruko eut un hochement de la tête.

"Oui, effectivement. Il est plutôt joli. Je présume que tu sais ce que signifie ce kanji, non ?"

Haruko avait tourné la tête légèrement vers lui, tout en souriant. 110$, encore, ça pouvait être une somme abordable. Surtout pour un pendentif en or blanc. Les prix de l'or, même s'il était blanc, pouvaient varier et là, c'était un bon prix. Mais elle ne voulait pas qu'il se sente obligé de lui acheter. Non, jamais. Des petits cadeaux, de temps en temps, ça ne faisait jamais de mal. Mais fallait pas non plus que ça devienne une obligation ou un fardeau. Et puis, si ça se trouvait, ils s'arrêtaient pour prendre le pendentif, et dix mètres plus loin, ils verraient quelque chose d'encore plus joli. Et là, bin ... Des regrets pouvaient s'installer. C'est pour ça que quand Haruko cherchait quelque chose, et bien, elle fouinait partout, histoire d'avoir toutes les cartes en main et qu'au final, elle ne regrette pas son achat.

"Y'a peut-être d'autres choses toutes aussi jolies plus avant."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Jeu 26 Jan - 9:21

Les cadeaux en périodes de fêtes, c'était en quelque sorte une façon de faire plaisir et de se faire plaisir. Les stands que nos deux amoureux croisaient sur leur chemin, regorgeaient de belles choses, il fallait le dire. Et en ce qui concernait Michael, il avait un certain côté dépensier. Pas étonnant, quand on voyait le milieu dans lequel il avait grandi. Et en s'arrêtant près de l'un d'entre eux qui proposait plein de bijoux en tout genre, notre agent du NCIS avait flashé sur un petit pendentif en or blanc, représentant un kanji bien particulier : celui de l'Amour. Un sentiment très fort entre ses deux personnes, qui allait s'emplifier au fil des années. Car oui, Michael savait pertinemment qu'en choisissant Haruko, il avait bien fait. Cette femme était pour sûr, l'élue de son coeur. S'il allait passer le restant de ces jours aux côtés d'une personne qu'il considérait comme la femme de sa vie, c'était bien elle. Et ce bijou pour lui, pouvait symboliser cette union. En le pointant du doigt, il avait demandé l'avis de la jeune brune. Elle s'était tournée vers lui, en lui répondant que bien sûr, elle le trouvait joli. Savait-il ce que représentait ce kanji ? Oui, bien entendu :

« Celui de l'Amour. » Lui avait-il répondu, fier de sa trouvaille.

Oui, il en avait appris quelques un. D'une part parce que ils pouvaient être utile, et de l'autre parce qu'il avait eu envie de les apprendre. Depuis qu'il cotoyait Haruko, il fallait bien dire que le domaine de l'Asie l'avait d'autant plus intéressé. Il trouvait cette langue bien différente des autres, de part son côté artistique. Et en ce qui concernait la prononciations de ces derniers, il trouvait ça joli. Son couple n'était pas forcément anodin. À eux-deux, ils représentaient un mélange de culture et de traditions. Ce qui faisait le charme de la demoiselle, en parlant de son physique ? Ses yeux ... C'était ce qui l'avait attiré en premier lieu, avant d'en apprendre d'avantage sur elle. C'était son point faible. Son visage fin, sa peau douce et son regard si particulier. Jamais Michael n'aurait pu trouver une femme qui lui aurait plus autant qu'elle. Bien sûr, elle avait l'air heureuse avec lui. Et lui, l'était également. Seulement, pour le moment son amour et sa protection étaient ce qui comptait le plus pour elle. Ce cadeau avait l'air bien chouette - mais qui sait - comme Haruko l'avait dit, ils pouvaient tomber à tout moment sur quelque chose de bien mieux et de plus utile, qui lui ferait d'avantage plaisir.

« C'est vrai. Tu n'as pas tort. »

Un vêtement ou quelque chose du style, par exemple. Quelque chose qui fasse ressortir ses yeux - et qui par la même occasion - pouvait aussi lui tenir chaud. Oui, c'était plutôt une bonne idée, par les températures hivernales du moment. Soit. Ils allaient continuer leur chemin et bien voir sur quoi ils pourraient tomber, quelques mètres plus loin. Et puis, en se baladant, ils pouvaient d'abord se contenter par le simple plaisir des yeux, commenter ce qu'ils voyaient. Car - comme pouvait le penser sa petite amie - quelque chose de plus intéressant, voire même moins cher, pouvait être une bonne affaire. Ils continuaient alors de marcher, en se tenant la main. Preuve que ces deux là allaient finir par être inséparables et vivre une vraie vie de famille. Tout en marchant, Michael avait continué leur discussion, pensant quelque peu à l'avenir :

« Tu sais, j'me demande bien ce que l'avenir pourra nous réserver, à tous les deux. Pour le moment, je trouve que le Destin nous a plutôt bien sourit. Plus on continuera sur cette voix, et mieux ce sera. »

Quelque part, en lui donnant son avis, Haruko pouvait lui redonner la raison. Il repensait plus ou moins à son ancien caractère, celui qu'il avait eu jusqu'à l'avoir connue. Il était dépensier et très arrogant dans sa jeunesse. À vrai dire, la plupart des italiens étaient dans cette optique, surtout en ayant grandi dans un milieu aisé. Tandis que là, Haruko allait le changer petit à petit. Bien que déjà Mike se soit rendu compte que son métier lui confiait certaines responsabilités, l'avis, le soutien et l'amour d'une femme, étaient plus qu'importants pour un homme. Et comme Michael avait décidé de jeter son dévolu sur la belle asiatique, à partir de maintenant, ils allaient faire leur choix ensemble. Tout partager : les joies, les peines, les envies, les projets, ... Non. Parlons pas de disputes ou d'inquiétudes. Bien sûr, un couple se forgeait grâce à cela, mais pour le moment - et Mike l'espérait être long et interminable - ils étaient sur le petit nuage tous les deux. Rien ni personne, n'allait leur enlever leur bonheur. Celui d'être ensemble et pour toujours. Enfoui dans ses pensées, l'agent fédéral sentait son coeur battre à la chamade. Un sentiment que lui aussi, mine de rien, croyait avoir perdu depuis sa relation foireuse avec Luna. Mais heureusment, tout cela - considéré comme venant du passé - était bel et bien terminé. À partir de maintenant, l'agent Morricone allait vivre avec son présent, accompagné de celle qu'il aimait, et ce, qu'elles qu'en soit les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Ven 27 Jan - 18:54

Monsieur était un connaisseur, vraisemblablement. La jeune femme lui avait demandé, à tout hasard, s'il connaissait ce symbole. Et effectivement, c'était le cas. En guise de réponse, Haruko avait hoché de la tête. Oui, oui, c'était bien le symbole de l'amour. Ca les représentait bien tous les deux, pour ainsi dire. Ils s'étaient trouvés aujourd'hui et Mike aurait pu lui offrir ce petit kanji, signe de son amour pour elle. Néanmoins, elle l'avait mis en garde. Après tout, le marché regorgeait de nombreux petits stands. Et nul doute que chacun desdits stands devaient apporter son petit lot de surprise. Et si ça se trouvait, ils ne feraient pas deux mètres avant de trouver autre chose qui serait encore plus joli, et encore plus beau. Et là, difficile de rapporter le premier objet parce qu'on avait trouvé autre chose. Haruko était comme ça. Elle préférait fureter pendant des heures et des heures avant de porter son choix sur quelque chose. Oh que oui. Fallait tout qu'elle regarde, qu'elle compare les prix, et fallait aussi qu'elle regarde dans d'autres magasins si on ne proposait pas le même truc, mais à un prix différent. Le dernier achat de ce genre qui l'avait fait tournée en bourrique, ou presque ? Et bien, une armoire. Ouais, elle avait besoin d'une nouvelle armoire parce que l'ancienne flanchait un peu et qu'il lui manquait sérieusement de place. Donc, Haruko avait voulu en acheter une plus grande. Mais avant de se faire, bien évidemment, il avait fallu qu'elle furète dans les différents magasins qui proposaient ce genre de meubles. Après, bin, les mesures, et tout ça. Brèfle, une véritable galère. Il lui avait bien fallu une bonne semaine -et heureusement qu'elle était en congé à ce moment là- pour qu'elle trouve la perle rare. Ouais, ouais ... Du genre indécise notre chère Haruko. Fallait la pousser un peu parfois. Mais maintenant, elle aurait toujours un avis externe au sien. Enfin, dans un futur plus ou moins proche.

Quoi qu'il en soit, Mike s'était rétracté. Mais nul doute qu'il gardait en tête ce petit pendentif. S'ils ne trouvaient rien de plus joli, et bien, peut-être ... peut-être qu'ils reviendraient vers ce stand et qu'ils le prendraient. Dans le cas contraire, s'ils trouvaient bien mieux, ils n'auraient aucun regret. Et puis, pourquoi pas, en quelque sorte, un cadeau qu'ils pourraient garder tous les deux ? Ou quelque chose d'encore plus symbolique que ce pendentif ? En furetant, ici ou là, ils trouveraient forcément leur bonheur. Et puis, marcher, ça ne leur faisait pas de mal, non ? Fallait bien qu'ils se dépensent un peu après ce merveilleux repas, non ? Parce que sinon, ça allait quelque peu leur rester sur l'estomac. Main dans la main, donc, ils reprirent la route. La chaleur de sa main réchauffait celle de la jeune femme. Haruko avait toujours tendance à avoir froid aux mains, ou bien au bout des pieds en hiver. Parfois, même, quand elle restait chez elle du fait qu'elle avait terminé sa journée, elle était obligée de mettre deux ou trois paires de chaussettes. En laine, toutes douces. Et idéales, d'ailleurs, pour glisser dans de longs couloirs glissants, comme elle le faisait de temps à autre chez William. Enfin, tout ça pour dire qu'elle était bien, là, contre Mike. Coup d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche, elle furetait, ici ou là, à l'affût de la moindre petite chose jolie. Peut-être qu'ils n'achèteraient rien. Peut-être qu'ils regarderaient juste. Et peut-être que ce n'était pas si mal que ça d'ailleurs.

Tout en marchant, Mike lui parlait, se demandant ce que l'avenir pouvait bien leur réserver. Haruko eut un léger sourire au coin des lèvres et elle fut pensive, durant quelques instants. Ce que l'avenir leur réservait ? Elle n'en avait aucune idée. Et elle ne voulait pas le savoir. A dire vrai, elle préférait découvrir cet avenir, jour après jour, en compagnie de Mike.

"Un avenir formidable, j'en suis presque sûre. Le plus dur, c'était de se trouver. Et maintenant que c'est le cas, je suis presque certaine que nous deux, on ira loin, très très loin."

Ils feraient un grand bout de chemin ensemble. Voire même ils passeraient toute leur vie ensemble. Oui, oui, Haruko s'imaginait bien vivre à ses côtés pour le restant de ses jours. Elle partagerait ses joies, ses peines. Ils seraient là, l'un pour l'autre, pour s'épauler, se réconforter, se consoler le cas échéant. Probablement qu'ils se disputeraient, de temps à autre, mais ça ne ferait que les rapprocher. Ils prendraient, ensemble, des décisions. Tout ça, Haruko l'avait déjà vécu. Mais jamais très longtemps du fait que sa relation n'était jamais stable. Soit à cause du boulot, soit parce que ce n'était pas la bonne personne. Mais là, tout semblait être bien. C'était le bon type, c'était la bonne période, niveau boulot, et ça marcherait. Oui, eux deux, ça fonctionnerait. Ils auraient une relation béton.

Coup d'oeil à gauche, et oh, Haruko avait en vu un joli petit bracelet. En argent, probablement. Ce n'était pas de l'or blanc, ou alors, le bijou était vraiment vendu peu cher. En fait, c'était un truc à bling-bling, comme elle aimait à les appeler. C'était une sorte de chaîne sur laquelle on pouvait rajouter plein de petits pendentifs. Ou des petites breloques. Enfin, quelque chose dans le genre. En tout cas, elle en était fan. Et puis, ça lui faisait penser que ... par exemple, à chaque fois qu'elle voyagerait dans un nouveau pays, elle pourrait ramener un petit pendentif qu'elle accrocherait à la chaîne. Et ça lui ferait plein de petits souvenirs. Ou alors, des souvenirs de vacances, qu'elle prendrait avec Mike. Une façon d'écrire une histoire, tous les deux, en quelque sorte.

"Ca c'est top. Parce qu'à chaque fois que tu vas quelque part, tu peux rajouter une breloque au bracelet. Et même si ça ne fait pas très viril, tu peux faire pareil, tout aussi, avec un bracelet de couleur plus sobre."

En tout cas, ce genre de bracelet, c'était tip top selon la demoiselle.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 29 Jan - 12:25

D'accord, le bijou que Michael avait trouvé, avait son charme. Mais l'agent du NCIS voulait bien le reconnaître, sur le coup, son côté dépensier avait pris le dessus. Haruko avait bien raison après tout. Si en continuant leur chemin après avoir acheté le pendentif, ils étaient tombés sur quelque chose de bien plus intéressant niveau prix voire plus utile ou plus fourni, ils auraient eu des regrets avec cette impossibilité de revenir en arrière. Mike acquiesça de la tête. En fait, il ne pouvait pas s'empêcher d'avoir ce genre de réaction. Ça, c'était une habitude que son père lui avait transmis. C'était beau, le prix était attrayant, les yeux étaient attirés, ... Bref, il fallait l'acheter. Peut-être pas pour se faire remarquer, mais du moins pour avoir des babioles et encore des babioles. Des sortes d'objets dont on pouvait en faire la collection plus tard. C'est pourquoi main dans la main, les deux amoureux avaient continués leur chemin, flanant encore et toujours.

Continuant leur chemin donc, Michael pensait à l'avenir, et avait intimé à Haruko, le fait qu'il se demandait bien ce qui allait leur être réservé. Comme elle, il espérait tout le bonheur du monde possible et imaginable. Un parcours - quelque peu semé d'embûches - mais vraiment magique et inoubliable. En même temps, chaque couple, chaque personne pouvait avoir des hauts et des bas. Mais comme Mike savait pertinemment que la jeune brune était la femme qui lui fallait, il savait que c'était avec elle qu'il allait vivre les meilleurs moments de sa vie. Et le mieux dans tout ça, c'était que ce premier petit rendez-vous galant, marquait le début d'une grande histoire qu'ils écriraient à deux. Pour sûr, il était bien là, avec elle. Il s'était juré à lui-même d'en prendre soin et de la protéger jusqu'au bout. Si le Destin avait choisi de les unir, même si certains pouvaient penser au hasard, Michael avait saisi cette chance et allait en profiter, jusqu'au bout. Comme lui, Haruko savait qu'ils allaient durer ensemble. Vraiment durer, afin d'oublier leurs mauvaises expériences.

Plus loin, Haruko avait remarqué un autre stand, vendant toutes sortes de choses, dont des bijoux d'un style différent, mais déjà porteurs d'un prix plus abordables. Un genre de bracelet lui avait tapé dans l'oeil. Une chaîne d'argent que l'on choisissait, avec des pendentifs et des babioles de toutes sortes à pouvoir accrocher dessus. Michael trouvait cela vraiment chouette, en effet. Comme la jeune femme l'avait dit, suivant les endroits où ils pouvaient se trouver, un souvenir rapporté de là-bas pouvait y être accroché. Quelque part, ce petit bracelet pouvait symboliser un amour propre aussi, mais surtout cette histoire qu'ils écrivait petit à petit, ensemble. Ça oui, alors ! Michael trouvait ça très original.

« Tu as parfaitement raison. C'est très intéressant et ça pourrait d'avantage être considéré comme un symbole. Petit à petit, on va les remplir de belles choses. »

Certes, comme l'avait dit Haruko, les chaînes qu'ils proposait ne faisait pas vraiment viril - ou du moins - ne renforçait pas vraiment le côté masculin. Enfin, Michael avait pu trouver trouver une sorte de bracelet de force, accompagné d'une chaîne bien plus sobre et masculine en argent, pour y attacher toute sorte de choses, comme elle.

« Oh, regardes ! J'viens de trouver quelque chose de sympa, pour y accrocher autant de choses. En noir, il pourrait être sympa. »

Oui. Voilà quelque chose d'intéressant, dont il pouvait tirer profit tous les deux. Quelque chose qui au fil du temps, allait leur correspondre de façon à construire un parcours unique.

Bracelet en question (visuel) :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Lun 30 Jan - 16:19

Allaient-ils craquer sur ce charmant petit bracelet ? Hmmm ... probablement. Haruko, en tout cas, en était fan de chez fan. Elle aimait bien. Elle se voyait bien, déjà, avec cette petite chaîne au poignet. Au départ, y'aurait que peu de breloques autour de ladite chaîne. Mais au fil du temps, des années, et des voyages, elle en aurait plein d'autres. Bon, pas au point de ne plus pouvoir lever son poignet. Mais c'était le petit bijou idéal. Du moins, pour elle. Parce qu'elle voyait mal Mike porter un bracelet de ce genre. Il aimait bien, lui aussi, en tout cas. Mais il n'en porterait pas un. Du moins, pas dans ce genre. Fallait qu'ils trouvent quelque chose qui fasse plus viril, pour sûr. Ils ne s'étaient pas éloignés du stand. Ils regardaient les autres choses que vendait le marchand. Avec un peu de chance, ils feraient d'une pierre deux coups. Ils trouveraient un petit quelque chose pour l'un, comme pour l'autre. Et il ne fallut pas longtemps pour que ça soit le cas d'ailleurs. Mike lui montrait un bracelet. Du genre plus gros que celui que Haruko venait de lui montrer, mais en même temps, normal. Ca serait l'idéal, ou presque, pour un poignet d'homme.

"Tout à fait d'accord. En noir, c'est plus sympa qu'en blanc d'ailleurs."

Parce que ça ressortait mieux, en quelque sorte, au niveau de la peau. Elle s'était alors tournée vers Mike et elle le regardait, droit dans les yeux, tout en lui tenant le bras.

"Voilà ce que je propose. J'achète ton bracelet, et tu achètes le mien. Chacun garde le bracelet de l'autre jusqu'à Noël. Mais histoire qu'il y ait tout de même une certaine surprise, chacun devra trouver un petit pendentif, une petite breloque, pour l'autre."

Mais, parce que y'avait un mais, fallait respecter plus ou moins une règle.

"Mais on ne devra pas y mettre plus de ... Hmmm ... Disons cinquante dollars ? Qu'en penses-tu ?"

La règle des cadeaux de Noël, ou des cadeaux en général. Fallait toujours éviter d'acheter un cadeau qui coûtait plus qu'une certaine somme. Sinon, ils finissaient toujours par s'enliser dans un jeu d'échanges de cadeaux ... assez dingues. Du moins, c'était l'avis de la jeune femme. Peut-être qu'elle se trompait. Peut-être qu'ils n'iraient pas sur cette voie ensemble, mais sait-on jamais. Et puis, comme le dit le vieux proverbe, mieux vaut prévenir, que guérir. D'où le comment et du pourquoi de la règle du cadeau.

"Alors, tu es d'accord avec ça ?"

Haruko pencha la tête sur le côté et elle le regarda. Avec sa jolie mine et son sourire, et son regard, nul doute qu'elle arriverait à le convaincre. Enfin, elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Dim 5 Fév - 22:21

Il était vrai que cette idée de bracelet, ce n'était pas si bête que ça pouvait en avoir l'air. C'était même plutôt très sympa. Au fil des voyages, des virées dans les magasins ou autre, on pouvait trouver de jolies choses à y accrocher. Cela dit, pour un homme comme Mike, c'était quelque chose d'un peu inapproprié, si vous voyez ce que je veux dire. En fait, ce genre de bracelet, convenait plus aux femmes. Ce genre de chaîne était plutôt réservé aux poignets fins. Et pour Mike et bien, valait mieux trouver quelque chose de plus viril, en somme. Quelque chose qui reflète sa masculinité. Et en admirant d'avantage l'étalage de ce petit commerçant, les deux amoureux avaient finis par en trouver un. Un genre de bracelet de force, qui faisait déjà plus masculin. Il y en avait de toute les couleurs, mais le blanc et le noir allaient convenir le mieux. Puisque c'était en soit des couleurs neurtres, qui allaient avec toutes les autres couleurs. Le noir même surtout, qui faisait d'avantage ressortir la peau. Sans compter que le noir était plus dans les coloris de Mike. Et Haruko était également de cet avis :

« Je suis bien de ton avis. Je préfère le noir également. Cette couleur à l'avantage de se porter avec n'importe quoi d'autre. »

Oui. En soit, le noir avait un côté pratique. Le choix était fait, ils allaient prendre le noir. Haruko lui pris donc le bras, en se tournant vers lui. Elle avait une proposition à lui faire : l'un, allait tout bonnement acheter le bracelet de l'autre. De cette façon, ils allaient les garder jusqu'à Noël, et histoire de donner quand même l'effet de surprise, l'un allait devoir trouver pour l'autre, un petit pendentif, une petite breloque en plus. Cela dit, histoire de ne pas y mettre non plus, des milles et des cents, ils allaient prévoir chacun, un budget ne dépassant pas cinquante dollars au maximum. Voilà qui était bien honnête, après tout. Sans compter qu'au-delà de ce prix finalement, ça n'allait plus être un petit objet, un petit bijou à fixer sur ce bracelet par exemple, mais plutôt quelque chose de plus conséquent. Et puis pour une fois, Michael voulait bien laisser de côté cette folie des grandeurs.

Elle lui avait donné cette légère contrainte, en lui posant son avis. Évidemment, elle avait utilisé son charme, avec sa petite frimousse penchée sur le côté, et ce sourire qui lui allait si bien. Inutile de vous dire que Michael céda. Puis après tout, lui comme elle, n'était pas non plus obligé de dépenser trop à chaque fois. Comme lui avait souvent dit sa mère, c'était l'intention qui comptait. Et pour cette fois, l'agent du NCIS allait s'en rappeler.

« C'est d'accord. On fait comme ça ! » Lui avait-il répondu, avec le sourire.

C'était vraiment chouette d'avoir de telles idées. Déjà, il était sûr et certain que les cadeaux qu'ils allaient se faire, allaient leur plaire à coup sûr. Ils s'étaient trouvés, et dorénavant ils allaient tout faire pour vivre heureux que ce soit en traversant les bonnes ou les mauvaises choses. Pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike] Mer 8 Fév - 17:36

Il était clair que notre chère japano-américaine avait littéralement craqué sur ce bijou. Ce n'était pas cher, c'était joli, et ça le serait encore plus au fil du temps. Ouais, ouais, elle se laisserait bien tenter par un bijou de ce genre. Mike semblait être sous le charme, aussi. Pour elle, bien évidemment. Parce que pour lui, il avait vu un autre modèle. Dans le même genre que celui de celle qui serait, un jour, son épouse, mais en plus masculin. Un truc que Haruko ne porterait pas parce qu'elle n'était pas un homme. Mais qui était tout de même joli. En noir, ça rendait bien aussi, et encore une fois, notre agent du NCIS était d'accord avec sa collègue. Bien, bien. Ils s'étaient mis d'accord. C'était déjà une bonne chose. Ils ne parlementeraient pas pendant des heures et des heures pour savoir quoi prendre, ou ne pas prendre. Un gain de temps, en quelque sorte.

Comme ils semblaient d'accord sur les bijoux à acheter, Haruko lui parla d'un petit pacte. Ou plutôt, de quelque chose qu'ils devraient faire pour Noël. Garder le bijou de l'autre, et trouver une breloque à y ajouter. Seulement, il ne fallait pas dépasser une certaine somme, sinon, ce n'était pas marrant. D'ailleurs, 50$, c'était peut-être beaucoup. Fallait peut-être baisser le challenge, histoire de ne pas voir trop grand ... Hmmm ... Nan, ça serait bien pour un début. Au maximum, le cadeau de chacun coûterait dans les 85$. Et pas un centime de plus. Mike était d'accord avec.

"Bien, bien. Mais si on n'arrive pas à se tenir à la somme convenue, on aura un gage. Et c'est celui qui ne sera pas fautif qui décidera du gage à donner."

C'était histoire de pimenter un peu les choses, en quelque sorte. Sinon, ce n'était pas amusant. Mais peut-être qu'ils n'auraient pas de gage. Peut-être que l'un, comme l'autre, arriveraient à se tenir à la somme de 50$. Elle n'allait pas se porter la poisse dès maintenant. Ils arriveraient à s'y tenir. Ils ne feraient pas des dépenses extravagantes pour Noël et tout irait bien, pour sûr.

Haruko se détacha quelque peu de Mike, juste le temps de montrer au vendeur le bracelet que son âme soeur, parce qu'il était bien son âme soeur, voulait pour Noël, et de le régler. Et hop, elle avait une jolie boîte, enfin, un écrin, qu'elle plaça directement dans son sac. Avant qu'ils ne repartent de là, Mike en avait fait de même pour le bijou de la jeune femme. Haruko se tourna une nouvelle fois vers Mike.

"Alors, que fait-on maintenant ? Tu avais prévu autre chose ?"
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Promenade en amoureux [Mike]

Revenir en haut Aller en bas

Promenade en amoureux [Mike]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» [Avant le SGC] Mike Shirow
» pour les amoureux de jardin
» Mike Wallace sur 25 verges
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-