AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mar 26 Juil - 11:26

Après la matinée à parler avec Haruko et à ne pas avoir fait du grand
sport, Danny était arriver aux locaux du NCIS. Il fila au vestiaire. Il
posa son sac, il prit de quoi se laver et se changer et alla au douche,
à cette heure-ci il n'y avait personne alors quoi de mieux que d'en
profiter, surtout lorsqu'on se méfie des gens. Il resta sous l'eau
durant une petite dizaine de minutes, histoire de pouvoir bien en
profiter, de laisser l'eau chaude parcourir son corps et de pouvoir
fermer légèrement les yeux et se reposer. L'eau chaude avait un effet
réconfortant pour Danny, surement parce que c'était la seule chose qui
lui calmait ses blessures intérieures. Il finit par sortir de l'eau, et
par aller se sécher. Il mit un jean potable, des converses, un polo
limite habillé, et rangea ses fringues de sport dans le sac qu'il avait.
Puis il enfourna le tout dans son casier. Il prit son arme de service,
la mit à sa ceinture et prit son badge. Ensuite il repartie au bureau.
La matinée fut calme, trop calme pour Danny qui n'attendait qu'une seule
chose avec impatience, le temps du midi pour aller parler avec Haruko.

L'heure finit par arriver, le sourire aux lèvres, il se leva, et fila
vers l'ascenseur. Personne n'avait chercher à le retenir donc il n'y
avait toujours pas d'affaire et tant mieux songea-t-il. Il finit par
arriver devant le bâtiment et chercha du regard sa partenaire de sport
et son amie. Il lui avait dit 13h00 mais visiblement il était en avance,
car il y avait encore une demi heure avant qu'elle n'arrive. Il haussa
les épaule et alla se balader un peu avant l'heure. Il aimait bien
marcher et ne penser à rien d'autre. Il entendait les oiseaux chanter et
les gens parler, il voyait les enfants jouer et rire, et les mamans
serrer leurs enfants dans leurs bras, il les voyait heureux et
pourtant...Il se dit que lui, il n'avait pas eut cette chance. Il
n'avait pas put vivre aussi heureux avec sa mère et tout ça à cause de
cet homme qui est malheureusement son père. Enfin, la demi heure passa
assez vite et il dut se dépêcher pour ne pas arriver en retard au rendez
vous, sauf que Haruko était déjà là. Il arriva derrière elle et sans se
faire remarquer il fit :


"Bouh !"


Puis se marrant il se tourna vers elle et lui dit :

"Désolé pour le léger retard."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Ven 29 Juil - 20:40

Locaux du NCIS ... Ou non loin de là.

Haruko avait passé une main sur son front et avait soupiré quelque peu. Avec la faute à pas de chance, elle aurait pu... Et bien, avec la faute à pas de chance, elle aurait dû annuler son rendez-vous. Bah oui, les imprévus, c'était son lot quotidien. Elle avait toujours plein de trucs à faire. Soit parce que y'avait quelques criminels à attraper. Soit parce qu'elle était envoyée sur une mission et qu'elle ne pouvait pas vraiment dire non. La galère quoi, mais c'était comme ça. On ne fait pas toujours ce qu'on veut dans la vie. Et parfois, on est obligé de faire des choses à contrecoeur. Mais elle était là. La jeune femme avait finalement réussi à boucler ce qu'elle avait à faire pour venir au rendez-vous. Danny aurait pu être déçu si elle n'était pas venue.

**********

Salle de sport, quelques heures plus tôt.

Danny parti, Haruko n'allait pas tarder à lui emboîter le pas. Mais avant, elle avait fait un rapide passage par les douches. Elle aurait pu le faire à la CIA, dans les locaux, mais elle préférait pas. Et ça lui permettait encore de traîner un peu, si on pouvait dire ça comme ça.

Douchée, la voilà donc quittant, par la suite, la salle de sport, se dirigeant vers les locaux de la CIA. Rien d'extraordinaire, jusque là. Et puis, Max était venu la voir. Max ... Ce cher Max. Toujours à embêter sa chère collègue. Il l'aimait bien, mais il ne pouvait pas s'empêcher de l'ennuyer, de lui faire quelques mauvaises farces, ou bien de lui donner des ordres. Va ici, va là. Il serait peut-être temps de voir tes informateurs. Ah ... Y'avait des jours où elle avait envie de l'étriper. Aujourd'hui ne faisait pas vraiment exception. A peine arrivée, il lui avait mis le grappin dessus. Pour lui demander ci et ça. Haruko n'eut même pas le temps de déposer ses affaires d'ailleurs, puisque la voilà repartie en vadrouille avec lui.

Ah la la ... Ce Max ... Quel numéro tout de même ! Y'avait des jours où Haruko se demandait pourquoi il était autant agaçant. Mais si ça se trouvait, il tirait ça à pile ou face le matin, quand il se levait. Genre, pile, aujourd'hui j'serais courtois et gentil. Face, j'emmerdrai le monde autant que possible, ou presque ... Et nul doute que dans ce cas là, et bien ... Ca devait tout le temps tomber sur face ... A moins qu'il ait une pièce truquée, ou un truc dans le genre. Mais bon. Brèfle. Tout ça pour dire que Haruko avait eu du mal à s'dépatouiller de cette histoire.

**********

Mais elle était là. 13h pile. Elle était au lieu de rendez-vous. Coup d'oeil à droite, coup d'oeil à gauche, elle cherchait du regard Danny. Tiens donc ... Pas encore arrivé alors qu'il était sur place ? Hmmm ... Ca cachait quelque chose. Et ce quelque chose, c'était le fait qu'il s'approchait à pas d'loup d'elle. Il avait crié d'ailleurs. Un gros bouh ! Et bien... Heureusement que Haruko n'était pas du genre nerveuse et qu'elle n'avait pas la gâchette facile. Sinon, bam le Danny.

"T'as de la chance ... Que j'ai pas la gâchette facile."

Mouais ... Ca aurait été dommage de crêpir les environs, non ?

"Enfin ... t'es là ... Tu m'emmènes à ton chouette resto ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Dim 31 Juil - 12:48

Danny ricana lorsque Haruko lui dit qu'elle avait pas la gâchette facile et que c'était une chance pour lui. Il lui fit une petit rire espiègle et passant son bras autour de son cou il lui dit :

"Tu vas voir, le restaurant est délicieux. Et puis les gens sont super sympa. Le gars qui dirige ce restaurant me connais bien. J'ai voler chez lui quand j'étais adolescent, et au lieux de me dénoncer aux flics, il m'a prit entre quatre mur et m'a proposer de bosser chez lui, je serais payer et n'aurais plus besoin de voler. J'ai accepter et c'est devenue un amis proches."

Danny relâcha son bras et regarda Haruko, il lui sourit. Il se sentait parfaitement bien avec elle, et ne cherchait pas du tout à la draguer, il était naturel avec elle. Il ne savait pas pourquoi, mais c'était sincère et il avait la sensation de la connaitre depuis son enfance. il finit par lui dire :


"Alors, ça été à ton boulot ? Moi j'ai dut remplir paperasse sur paperasse. Mes patrons m'ont dit que je pourrais bientôt reprendre le terrain, je suis assez pressé. Et pour toi il se passe quoi que le terrain, si ça se trouve, un jour on se retrouvera sur le terrain ensemble."

Danny se mit à rire tout seul en imaginant ce que la scène donnerait. Lui sur l'affaire, et son ami aussi. Leur patron les présentant et eux se disant bonjour. Il finit de rire et ils arrivèrent devant le restaurant italien. Danny ouvrit la porte et laissa passer son ami par galanterie. Ensuite, il se dirigea vers le comptoir et fit au vieil homme :

"Salut Joe, comment vas tu ?"

"Oh, Danny Boy...Comme d'habitude, tu me connais mon petit, oh qui est ta jeune amie ?"

Danny ricana et fit :

"C'est pas ce que tu crois...Tu nous fait ta spécialité ?"


"Allez vous asseoir, je vous prépare tous ça."

Danny le remercia d'un signe et alla s'asseoir avec Haruko. Il sourit et la vit s'asseoir tirant sa chaise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Lun 1 Aoû - 19:56

"C'est pas drôle."

Danny avait ri lorsqu'elle lui avait dit qu'il aurait pu se retrouver avec une balle dans la peau. Elle ne trouvait pas ça réellement marrant. Pourquoi ? Parce que ça aurait gâché leur journée. Mais bon, fort heureusement, elle n'avait pas son arme sur elle. Enfin, si. Dans son sac. Parce qu'elle voulait pas se balader avec elle à sa ceinture. Non pas qu'elle n'aurait pas pu le faire. Mais pour conduire, c'était un peu pénible. Donc, voilà pourquoi elle l'enlevait. Haruko aurait pu tout aussi bien laisser son arme de service dans sa voiture. Mais on ne sait jamais ce qui peut se passer. Parfois, on peut avoir besoin de se défendre, comme ça, ou défendre quelqu'un d'autre. Toujours parer aux éventualités. Comme le dit le vieux proverbe, mieux vaut prévenir que guérir. N'est-ce pas ?

Tout souriant, Danny avait passé son bras autour de son cou. Oh, allez, arrête de bouder Haruko. D'accord, il t'a prise par surprise. Et d'accord, t'aurais pu l'fumer sans l'vouloir. Mais ce sont des choses qui arrivent ? Passe à autre chose.

La jeune femme lui avait parlé brièvement du restaurant. Ce à quoi Danny lui avait répondu en lui parlant du cadre dudit restaurant. Un cadre plutôt sympathique, plutôt cool. Un restaurateur qui connaissait bien Danny puisqu'il l'avait eu comme employé durant quelques temps. Enfin, après que le jeune adolescent, à cette époque là, ait réussi à le voler à plusieurs reprises. Petit délinquant, va.

"C'est bien qu'il ait réussi à te remettre sur le droit chemin."

Parce que dans le cas contraire, peut-être que le jeune Loréno serait encore en train de faire des bêtises monstrueuses, qui sait ? Quoi qu'il en soit, il était temps de se mettre en route. Danny lui demanda comment s'était passé sa journée, tandis qu'il lui expliquait qu'il n'avait fait que de la paperasse. Mais il se revoyait sur le terrain. C'était pour bientôt. D'ailleurs, possible qu'un jour ou l'autre, ils se retrouvent sur une affaire. L'idée n'était pas à exclure. Après tout, y'avait peu, Haruko avait bossé sur une affaire avec un agent du NCIS.

"Voiture ... pas mal. Et quelques courses après quelques criminels. Une ou deux arrestations ... Et un coéquipier que j'étais à deux doigts de tabasser."

Ca change. C'était le "grand amour" entre elle et Max. Il était insupportable ces derniers jours. Fallait qu'il se prenne des vacances ou qu'il empoisonne la vie de quelqu'un d'autre. Parce que là, sérieusement, ça devenait un peu énervant. Enfin, Max l'énervait.

"J'peux pas t'en dire plus. Tu sais très bien ce que c'est ... Et j'serai obligée de te tuer."

Haruko avait dit ça tout en souriant. Plaisantait-elle ? Allez savoir avec elle. Mais la CIA n'aimait pas trop que leurs petits agents dévoilent des choses importantes. Sait-on jamais dans quelle oreille ça pouvait tomber.

"Et oui, ça pourrait être bien si on se retrouvait ensemble sur la même affaire. Au moins, on n'aura pas de mal à retenir le nom de l'autre."

Oui, ça serait plus simple. Et puis, ils se connaissaient en privé, si on pouvait dire ça comme ça. Mais jusqu'à présent, ils n'avaient jamais eu l'occasion de bosser ensemble. C'était un truc à tenter, tôt ou tard. Mais bon, nul doute que ça arriverait, un jour ou l'autre.

Au bout d'un petit moment, les voilà arrivés devant le restaurant. Ouvrant la porte, Danny laissa entrer Haruko dans le bâtiment. Coup d'oeil rapide à droite, puis à gauche. Une petite manie. Toujours repérer les lieux ... Ainsi qu'une possible issue de secours. Toujours être prévoyant ... Et ne pas se laisser surprendre, en quelque sorte. Danny s'était approché du comptoir, Haruko l'avait suivi quelque peu. Il discuta avec le restaurateur tandis que ce dernier en vint à émettre une quelconque hypothèse sur eux deux. Danny le corrigea bien vite, avant de commander la spécialité du restaurant pour tous les deux. Ce après quoi, les voilà s'installant à une table.

"Alors alors ... Tu as travaillé combien de temps ici ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mer 3 Aoû - 19:13

Il est vrai que Danny oubliait souvent que Haruko ne pouvait pas réellement parler de ce qu'elle faisait de sa journée, à cause de son travail, mais c'était tellement drôle de l'entendre dire qu'elle devrait le tuer si il savait. Bien sur qu'elle en serait capable, mais pour le tuer, lui faudrait y aller, ils étaient amis tout les deux. Danny sourit et lui fit :

"N'importe quoi...faudrait que tu arrives à me battre pour ça.."


Fit-il un sourire aux lèvres et l'air moqueur. Ensuite tout les deux avaient trouver l'idée intéressante de travailler un jour ensemble, que ce serait pratique et bien utile pour les deux agences. Enfin ils arrivèrent au restaurant, Danny parla un peu avec Joe le directeur du restaurant et lui demanda les plats du jours : deux grandes assiettes de pattes à la bologniaise typiquement italienne. Puis ils allèrent s'asseoir. Haruko lui demanda combien de temps il avait travailler ici :

"Heu...si je me souviens bien, j'ai travailler ici pendant deux ans, le temps de me payer mon premier appartement...avant de découvrir qu'il y a plusieurs magouille pour payer moins cher, mais bon, un magicien ne révèle pas ses tours."

Il sourit et fit :

"Joe m'a demander de le rembourser, puis j'y est prit goût, en plus il me proposait une chambre en haut, j'avais pas besoin de retourner dans ma famille d'accueil ou dans un foyer, et j'avais buffet à volonté donc c'était super. Et je suis toujours rester en contact avec lui...Il est un peu comme ma famille, ma seule et unique famille.."

Fit-il l'air un peu nostalgique de l'époque où il pensait que sa mère reviendrait sur terre pour vivre avec lui...l'époque de ses 8 ans. Et cette époque était belle et bien révolue maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mer 3 Aoû - 21:24

Il était vrai que jamais, oh combien jamais, elle ne pourrait le zigouiller. Ils étaient amis. Pourtant, elle se devait, tout de même, de mettre une barrière entre elle et lui. Pourquoi ? Parce qu'elle ne bossait pas pour le NCIS. Ils seraient dans la même agence, ça serait pas pareil. Ils pourraient tout se dire, ou presque tout. Mais là ... Ils bossaient pour deux agences différentes. Avec des buts bien différents aussi. Lui oeuvrait pour la sécurité des marin's, ou tout ce qui touchait à ces derniers. Elle ... Et bien ... Elle touchait à des domaines bien différents. Des choses qu'on pourrait ne pas soupçonner. Et c'était pour ça qu'elle ne pouvait pas lui en parler. Elle ne préférait pas. Par quelques confidences, elle ne voulait pas qu'il se retrouve en danger par sa faute. Car ça c'était déjà produit. Quelques fuites et hop, celui ou celle qui n'avait rien à voir dans l'affaire ... Se retrouvait avec un trou supplémentaires. A éviter donc.

"Ne crois pas que j'irais me salir les mains. J'pourrais pas l'faire. Mais d'autres s'en chargeraient."

Y'avait des fois où ce qu'elle pouvait dire ... faisait froid dans l'dos, ou presque. Mais bon, Danny n'avait pas à s'inquiéter. Elle ne lui dirait jamais rien qui pourrait le mettre en danger. Haruko évitait, avec soin, de lui parler de ses affaires en cours, de ses voyages, ou plutôt, du but réel de ses voyages. Elle évitait aussi de lui parler de ses informateurs. C'était pour sa propre sécurité. Il pouvait trouver ça curieux. Ou il pouvait penser qu'elle ne lui faisait pas confiance. Ce n'était rien de tout ça. C'était juste ... Pour le protéger. Et lui éviter d'avoir des ennuis longs comme le bras.

Enfin. Quoi qu'il en soit, ils étaient arrivés au restaurant. Rapidement, ils s'étaient installés à une table après que Danny ait commandé leur repas. Haruko lui avait demandé combien de temps il avait bossé pour le restaurant. Deux ans, à peu près. Le temps de se payer un appartement, enfin, le loyer, et de rembourser sa dette auprès du restaurant. Sa voix semblait mélancolique, un peu triste. Sans aucun doute que Danny se remémorait quelques souvenirs. Des plaisants, mais aussi, malheureusement, des qui ne l'étaient pas.

"C'était un peu ton port d'accroche, si on peut dire ça comme ça."

Haruko ne pouvait pas imaginer tout ce qu'il pouvait ressentir. Après tout, elle n'avait pas eu du tout la même enfance que lui. Elle avait toujours eu ses parents auprès d'elle. Et pas lui. Mais bon, avec tout ce qu'elle avait vu, elle pouvait tout de même un peu comprendre. Du moins, c'était ce qu'elle pensait.

"Au lieu de ressasser le passé, ce qui n'est pas toujours agréable ... Si on parlait de choses plus plaisantes ?"

Car après tout, ils n'étaient pas là pour que l'un, ou l'autre, se mettre à déprimer en repensant au passé, non ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mar 9 Aoû - 18:20

Les menaces de la belle Haruko le faisait rire, il était pas du genre à la croire surtout en ce qui concernait les menaces. Il sourit et lui fit en se moquant :

"Ou arrête je tremble de peur...Sérieusement tu me ferrais du mal ?"


Ils finirent par arriver au restaurant, Danny parla avec Jo un ami à lui, enfin c'était presque comme une personne de sa famille, à vrai dire c'était le seul à ne pas lui avoir tourner le dos lorsque Danny avait des problèmes. LE jeune homme expliqua à Haruko pourquoi il s'était retrouver à devoir travailler pour Jo et ce que cet homme avait fait pour lui. Son air nostalgique finit par décourager son amie. Il sourit et lui dit :


"Non ne t'en fais pas. Un ami, m'a dit que je devais en parler, et que si je ne le faisais pas, bah...enfin, que c'était pas bon pour moi quoi. Ne t'en fais pas je passerais les moment triste."

Il lui fit un clin d'oeil, et lui répliqua ensuite :

"Enfaite, pendant longtemps, je me suis retrouver à faire l'andouille pour montrer que j'étais là, que j'existais pour ce que j'étais et non pour ce que ma famille d'accueil voyait en moi...Et lorsque j'ai rencontrer Jo, j'avais 15 ans, il m'a pas mal aider, comme je te l'ai dit, et j'ai quitter Washington, je suis aller dans le sud pour finir mes études, ensuite je suis revenue et pour tout te dire, c'est lui qui me dégotte mes appartements ou chambres d'hôtel. Voilà, en gros je suis devenue agent du NCIS sympa grâce à Jo."


Au moment où il dit ça, l'homme arriva avec deux énorme assiettes de spaghettis bologiaise. Danny sourit et regarda le plat avec appétit. Il remercia Jo et fit à Haruko :


"Bon appétit."


Ensuite son ami lui proposa une nouvelle fois de changer de sujet, il sourit et lui tendit un papier, il la laissa regarder. C'était un papier qui venait d'un animalis, lieux où l'on pouvait acheter des animaux. Danny lui montra la page qu'il voulait : celle de golden retriever. Et tout en lui montrant la photo d'un petit chiot trop adorable, tout blanc comme la neige et au poil long, il lui dit :

"Voilà mon chien. C'est Ceesau, je vais le chercher ce soir. Tu le trouves comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Jeu 11 Aoû - 20:46

Danny se moquait d'elle, ouvertement. Il lui avait parlé sur un ton ironique, avant d'entrer dans le restaurant. L'air de dire qu'il lui faisait peur avec ses pseudo menaces. Mais sur un ton différent, tout de même, histoire d'être certain, le jeune homme lui demanda si elle pourrait lui faire du mal.

"Moi ? J'pourrais pas. A part te taper les épaules, comme maintenant ..."

Histoire d'illustrer son geste, elle l'avait tapé. Pas méchament, juste une petite tape, comme ça.

"Mais tu sais très bien qu'avec le travail qu'on fait, parfois ... Et bien ... Malheureusement, on ne fait pas toujours ce qu'on veut. Mais t'inquiète pas ... J'te botterai juste les fesses."

Haruko lui avait souri et lui avait tiré la langue. Elle ne pouvait pas de faire du mal à Danny. C'était impossible. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'il était comme un frère pour elle, mais voilà quoi. Elle l'appréciait beaucoup et jamais, oh combien jamais, elle ne pourrait le blesser, c'était pas possible. Et qu'importe les règles, qu'importe les ordres, elle ne pourrait pas, c'était ainsi. Enfin, passons.

Ils étaient arrivés au restaurant, ils s'étaient installés. Danny avait commandé la spécialité du jour, elle se demandait bien ce qu'ils mangeraient. Ils en étaient venus à parler du passé de Danny. Il lui avait semblé quelque peu nostalgique en parlant ainsi. Haruko lui proposa de changer de sujet, s'il préférait. Mais bon, il avait, apparemment, besoin d'en parler. Un ami le lui avait conseillé de le faire sinon, ça ne serait pas bon. Il était vrai que ... Et bien, quand on parle de quelque chose qu'on a sur le coeur, tout va mieux, ou presque. On se sent soulagé, en quelque sorte, comme si un lourd fardeau quittait nos épaules.

"C'est comme tu le sens Danny."

De toute manière, s'il voulait lui en parler, ce n'était pas elle qui allait l'en empêcher, non. Haruko n'était peut-être pas du genre à parler beaucoup, mais elle avait une bonne oreille ... Oui, une oreille attentive. Y'avait qu'avec son frère que ça ne marchait pas vraiment. Danny poursuivit l'histoire ... son histoire d'ailleurs. L'histoire de sa vie, le comment du pourquoi de tout ce qui lui était arrivé. Elle souriait à ses paroles. S'il était là, s'il était agent du NCIS, c'était grâce à ce vieux monsieur qui l'avait aidé, qui l'avait épaulé, dans les bons, comme dans les pires moments. Danny devait lui en être reconnaissant, pour sûr. Elle l'écoutait, attentivement, sans rien dire, jusqu'au moment où le restaurateur leur apporta leurs plats. Ca, c'était l'assiette de spaghettis ! On pouvait pas faire plus gros. La dernière fois qu'elle avait mangé des spaghettis ? Hmmm ... Ca remontait à loin quand même, elle ne se rappelait plus trop.

"Bon appétit à toi aussi Danny."

Fourchette en main, les voilà s'attaquant à leur plat qui, sans aucun doute, devait être délicieux, pour sûr. Danny s'arrêta et lui tendit un papier, une photo d'un animal. Un petit chiot, un labrador, typé golden retriever.

"Oh ! Comme il est mignon !" s'était-elle exclamée.

Une jolie boule de poil, c'est sûr, ça donnait envie d'avoir le sien.

"Comment il est mignon. Il a quel âge ?"

Un chiot ... C'était un chiot. Sans aucun doute qu'il avait deux mois, maximum, pas plus. En dessous, généralement, on ne vendait pas les animaux du fait qu'ils n'étaient pas encore sevrés et tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Dim 14 Aoû - 10:58

Sur le chemin Danny n'avait pas arrêter d'embêter Haruko, avec ses histoires de bottage de fesses et surtout en insistant bien sur le faite que Haruko ne lui faisait pas peur. Mais bien sur, en faite, oui elle ne lui faisait pas peur, mais ces patrons un peu quand même. Il connaissait la réputation de la CIA et savait qu'il pouvait faire disparaitre quelqu'un en un claquement de doigt, ce qui pouvait devenir ennuyeux. Bref, Danny s'était marrer mais n'avait pas insister plus longtemps, de une parce qu'il ne voulait pas tourner autour du pot et de deux parce qu'ils étaient arriver.

Arrivé dans le restaurant Danny avait parlé avec le propriétaire, il le connaissait depuis longtemps, depuis son adolescence, en faite il était devenue une sorte de père de substitution, un homme malicieux, aimant et protecteur. Jo savait prendre Danny en main, il savait que les coups et les engueulades ne marchaient pas sur lui, en revanche la discussion passait trois fois mieux. Danny avait donc commander le plat du jour et était partit s'asseoir avec Haru dans le coin VIP, enfin le soit disant coin VIP. Il lui raconta u peu comment lui et Jo s'était rencontrer et pourquoi Danny était rester en contact avec cet homme.

Puis Danny changea de sujet en voyant les plats arriver. Il lui montra une petite photo et lui déclara que cette petite boule de poil serait chez lui ce soir. Il, parce que c'était un petit mal, était magnifique, beige aux poils longs, les yeux pétillants de vie et un air à faire craquer tout le monde. Danny répondit donc aux questions de Haru :


"Les gens m'ont dit qu'il n'avait pas encore 2 mois, qu'il les aurait dans quelques jours, mais sa mère refuse de le nourrir, il a été abandonné par sa famille, alors j'ai sauter sur l'occasion. On est pareil, et je ne compte pas le laisser tomber. C'est un petit mal, et je vais l'appeler Ceesau. Ils m'ont dit que je devrait lui donner le biberon pendant encore quelques jours...Tu crois que si j'achète un biberon de bébé ça marche ?"

Fit-il l'air un peu inquiet, il voulait que le bonheur de son petit copain, et ne comptait pas le laisser tomber, il aimait déjà sa boule de poil, et il était très pressé d'être le soir pour pouvoir aller le chercher.


[désolé pour la longue attente :/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Dim 14 Aoû - 20:33

Quel adorable petit chiot, y'avait pas à dire. Il était mignon comme tout. Une jolie petite boule de poil. Ca lui donnait envie de se prendre un animal, elle aussi. D'ailleurs, Haruko avait déjà parlé de cette éventualité avec William, son mentor. Néanmoins, ce n'était pas vraiment une bonne idée, selon elle. Du moins, pas un chien. Pourquoi ? Elle était toujours en déplacement, un peu trop. Parfois, elle pouvait partir tout un mois, en entier, sans revenir sur Washington, même plus. Alors, le pauvre chien ... Elle serait obligée de le confier à quelqu'un d'autre. Et résultat des courses, il passerait la moitié de son temps seul ou avec une autre personne que la jeune femme. Un chat ... Un chat, ça pourrait le faire. Encore est-il qu'en appartement, c'était pas génial non plus. Parce qu'un chat, ça a besoin de courir, de faire ses griffes. Donc, si elle partait, encore, un mois, et bien, sans aucun doute qu'elle retrouverait son appartement sans dessus dessous. Et le reste, un oiseau, un poisson, c'était pas intéressant, selon elle.

Bah, d'ici quelques années, peut-être ... peut-être qu'au niveau boulot, ça serait plus stable. Ou du moins, qu'elle n'aurait pas à bouger tous les trente-six du mois. Ca serait bien, mais nul doute que ça ne serait pas dans l'immédiat. C'est peut-être pour ça ... Qu'elle était bien en étant célibataire. Elle n'avait pas trop le temps de courir après les mecs. Enfin, le seul après qui elle aurait bien couru était un enfoiré de première et lui avait menti. Bon, elle n'avait pas été très honnête, non plus, sur ce qu'elle faisait dans la vie, mais elle était du côté de la loi. Et elle ne la transgressait pas. Du moins, pas de son propre chef.

Haruko regardait encore la photo, et la tendit à Danny. Ce dernier lui expliqua que le chiot avait été abandonné par sa mère, en quelque sorte, qui refusait de le nourrir. La pauvre petite bête, c'était la mort assurée, ou presque. Mais le jeune homme était là pour la petite boule de poil et il allait l'aider, il l'allait la sortir de ce mauvais pas, et lui donner un foyer, et plein d'amour. Danny en vint à lui demander conseil, enfin, par rapport au fait qu'il fallait le nourrir avec un biberon.

"Bonne question. Normalement, je pense que oui. Ca devrait le faire. Mais il vaudrait mieux que tu ailles voir un vétérinaire."

Haruko marqua une petite pause, histoire de porter la main au verre, face à elle, et de boire un peu d'eau.

"Il sera plus à même à te dire ce qu'il te faudra pour ton chiot. Sans oublier qu'il va très certainement te prescrire, enfin, te vendre du lait spécial bon pour sa croissance. Et sûrement lui faire un vaccin aussi."

Mouaip, le mieux, ce serait qu'il consulte, le plus rapidement possible, un véto. Mais bon, pas sûre qu'il ait des disponibilités dans l'immédiat. Parfois, fallait deux semaines de délai, voire plus.

"Mais bon, si t'arrives pas à avoir un rendez-vous tout de suite ... Je crois ... Qu'il faut du lait maternisé, j'sais plus trop. Et le biberon, ça fera l'affaire le temps que t'ailles voir un spécialiste."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Sam 20 Aoû - 16:37

Allez voir un vétérinaire, oui ce serait une bonne idée, il chercherait ce soir les adresses et irait dès demain matin. Avant, il devrait passer au magasin pour prendre deux biberons et du lait pour bébé, au moins pour cette nuit. Il voulait lui donner tout l'amour qu'il aurait besoin. Il aimait déjà son nouveau compagnon. Il sourit à Haruko qui semblait prête à l'aider, il était content, ce n'était pas tout les jours qu'il pouvait parler à quelqu'un et poser des questions, car il se devait de garder son image de mec qui se prend pas la tête, qui cherche des solutions lui même et tout le reste, bref, il en avait un peu marre. Il aurait aimer montrer son vrai visage à tout le monde, mais ce n'était pas possible. Il regarda Haruko qui continua de le conseiller sur ce que le vétérinaire allait faire au futur petit Ceesau. Danny lui dit :

"Oui tu as surement raison, j'espère qu'il serait doux avec lui parce qu'il est tout petit."

Danny montrait un nouveau visage à Haru, il lui montrait son côté sensible et très affectueux, il aimait plus sa futur petite bête, que ses collègues, mais c'était normal, il n'aimait pas les hommes, parce que les humains lui avaient fait du mal, pas les bêtes. Puis la jeune femme lui dit que ces propositions seraient parfaite pour le temps de parler avec un spécialiste. Danny lui dit :

"Ok, merci. Je suis pressé de l'avoir mon chien. Tu crois que je pourrais en faire un chien policier, comme ça je l'aurais toujours avec moi ? Quoi que non, je ne veux pas qu'il se fasse blesser ou tuer, alors il restera à la maison et je m'occuperais de lui quand je rentrerais, ce sera plus sage, et puis qui sait, peut être que grâce à lui je pourrait garder un appartement ..."

Danny se mettait à imaginer sa vie dans un même lieux plus de deux semaines, cela lui faisait peur, mais comme à son habitude, il en parla à Haru, elle était la seule à savoir qu'il avait peur de changer d'appartement, il lui demanda donc :


"Dis, ça fait quoi de rester dans le même appartement pendant longtemps ?"

[désolé désolé désolé pour le retard :/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Dim 21 Aoû - 15:01

Danny semblait joyeux, heureux de cette future acquisition. Haruko ne l'avait jamais vu sourire ainsi. Du moins, pas qu'elle se souvienne. Il était content. Tant mieux. Elle préférait le voir ainsi que tout triste à cause de cette vieille histoire du passé qui pouvait lui pourrir la vie. Entre deux questions, deux conseils, la jeune femme "plantait" sa fourchette dans les spaghettis, histoire de manger tout de même un peu. Sinon, ça allait finir par être tout froid, ce qui serait dommage tout de même, n'est-ce pas ? Elle lui avait parlé brièvement du véto, du fait qu'il allait devoir mettre à jour ses vaccins, et éventuellement le tatouer ou bien le pucer, tout dépendrait de ce que l'agent du NCIS déciderait. Danny s'inquiétait déjà pour son petit chien. Enfin, de ce que allait lui faire le vétérinaire. Elle posa sa fourchette afin de prendre son verre et de l'amener à sa bouche, histoire d'en boire une petite gorgée.

"Ne t'inquiète pas. Ils ont l'habitude de s'occuper des petites bêtes. Et puis, ce n'est pas n'importe qui qui peut devenir vétérinaire."

Après tout, seuls ceux qui avaient une certaine affinité avec les animaux faisaient ce métier. Sinon, c'était à éviter. Pourquoi ? Tout simplement parce que les bêtes, elles savent ... Les animaux savent quand quelqu'un les aime, ou que ce n'est pas le cas. Et si jamais le véto était, par exemple, pas sympa avec les animaux ou qu'il ne les aimait pas, et bien, ceux dont il s'occupait ... le mordraient, sans aucun doute. Enfin, c'était sa théorie. Après, Haruko pouvait se tromper mais bon. Sans aucun doute qu'elle ne se trompait pas vraiment.

Tout en mangeant petite bouchée par petite bouchée, Haruko luia vait donné quelques conseils rapides sur ce qu'il devrait faire, ou ne pas faire, en attendant d'avoir son rendez-vous qui ne serait peut-être pas pour tout de suite. Dépendrait de l'emploi du temps du vétérinaire. Quoi que ... En quelque sorte, c'était comme une urgence puisque l'animal avait été abandonné par sa mère, et sa famille. Donc ... Oui ... Une sorte d'urgence, pour sûr. Danny lui parla à nouveau, lui demandant son avis sur le fait de savoir si c'était une bonne idée que de le faire devenir chien policier. Mais il s'était rétracté, au final, par peur ... peur qu'il n'arrive quelque chose. Il semblait rêveur, pensif. Pensif à ce que sa nouvelle vie allait donner avec l'arrivée de cette petite boule de poil.

"Et bien ... Je ne sais pas ..."

Haruko pencha la tête sur le côté, réfléchissant à la réponse.

"Je pourrais pas te dire. La moitié du temps, j'suis pas chez moi. C'est peut-être pour ça, remarque, que j'me sens aussi bien chez moi. Enfin, quand j'ai pas envie de tout mettre sans dessus dessous."

Façon de parler. Mais bon, il était vrai que ses meubles ... se faisaient souvent changer de place. Au plus grand désarroi des voisins qui se demandaient, sans aucun doute, ce qu'elle faisait à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Ven 26 Aoû - 11:59

Danny ne savait pas trop ce qu'il devait en penser, il n'avait pas eut l'habitude de rester dans l même endroit depuis un bon moment, il était toujours en mouvement, ce servant des endroits où il dormait comme hotel, n'y passant que la nuit et n'y restant que pour se laver. Mais là avec son petit chiot, il devrait rester dans le même lieux, il devrait commencer des travaux, faire les peintures, installer des meubles, bref en gros il devra grandir. Et ça lui faisait peur. La dernière fois qu'il était rester longtemps dans un endroit, il avait été torturer pendant plusieurs années. Alors le fait de rester dans une maison, ou un appartement seul avec pour seul compagnie un bébé chien ça le faisait flipper. La réponse d'Haruko ne le rassura pas pour autant, mais c'était déjà ça. Il lui sourit et lui dit :

"La dernière fois que j'ai été dans une maison pendant longtemps j'ai préféré fuir la ville dès que j'ai put, donc je sais pas si c'est une bonne idée de vouloir changer de mode de vie, mais je sais que...que si je ne le fait pas, bah mon chiot va le regretter et en payer les frais, alors je sais pas..."

Il marqua une pause et mangeant un peu également, il finit par se décider, à parler à Haruko, pas dans les détails bien sur mais au moins lui expliquer, au moins son mode de vie, il but son verre d'eau d'une traite, signe de mal aise. Il lui fit ensuite :

"Haruko...tu sais si je change autant d'appartement, c'est parce que de une je ne veux pas que mon père me retrouve, mais pas seulement. Pendant 6 ans, environ j'ai été maltraité par ma famille d'accueil...sauf que j'ai fait l'erreur de fuir plutôt que de les affronter...Maintenant il est trop tard pour porter plainte ou quoi que se soit d'autre, et je crois qu'ils sont en prison de toute manière, mais ce que je veux dire, c'est que à cause de cette vie de malade qu'ils m'ont fait subir, j'ai peur de rester dans un appartement ou dans une maison, plus de deux semaines...Je suis terrifié rien que par l'idée de subir de nouveau tout ça..."

Il ne savait pas trop si c'était le bon moment, mais à vrai dire y avait-t-il un vrai moment pour tout ça ?


[ désolé désolé pour le retard j'avais totalement oublier le RP Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Sam 27 Aoû - 18:02

Haruko voyait Danny sous un nouveau jour. Elle ne l'avait jamais vu comme ça ... Fallait dire aussi, en même temps, qu'habituellement, ils ne se voyaient qu'à la salle de sport, là-bas, sur leurs tapis de course. Ou les autres fois, c'était dans les locaux du NCIS, au détour d'un couloir parce qu'elle amenait quelques documents classés secret défense. Alors, en quelque sorte, c'était, sans aucun doute, normal qu'elle découvrait tout juste ce côté de lui. Comme quoi, tout le monde, ou presque, a deux visages. Un pour leurs proches, un pour les autres, pour le monde. Un visage que peu de personnes ont l'occasion de voir, parce que c'est la vie privée, pour ainsi dire, et un livré au monde, que n'importe qui peut voir. M'enfin, passons là dessus.

Il était vrai que ... Niveau maison, ou bien appartement, Haruko n'avait jamais eu l'occasion de vivre au même endroit. Enfin, oui et non. Parce que ça faisait bien un moment qu'elle était dans son appartement. Néanmoins, il était vrai qu'elle voyageait souvent à cause, ou grâce, ça dépendait du point de vue, à son boulot. Mais elle aimait ce qu'elle faisait. Alors, dire qu'elle n'était pas heureuse, ça serait un gros mensonge. Le seul truc qui pourrait éventuellement lui manquer, c'était un homme dans sa vie, mais bon, un jour ou l'autre, Haruko trouverait bien sa perle rare, non ? Du moins, elle l'espérait.

J'me suis encore perdue en route j'crois. Enfin, tout ça pour dire qu'elle ne pouvait pas trop conseiller Danny sur le sujet, du fait qu'elle ne passait pas beaucoup de temps chez elle. Il en vint à lui dire, à lui avouer qu'il voulait changer, pour son chiot, pour éviter qu'il ne paie les pots cassés, en quelque sorte. Elle lui sourit, après avoir pris une nouvelle bouchée de son plat.

"Tu sais Danny, c'est comme tout ... On finit toujours par s'habituer, non ? Les premiers temps, ça sera sans aucun doute dur. T'auras le cafard, tu voudras partir. Mais tu finiras par t'habituer. Le temps de t'adapter ... Il te faudra peut-être quelques semaines. Mais tu finiras par t'y sentir chez toi, j'en suis sûre."

Haruko était souriante. Elle voulait être rassurante pour Danny, pour le réconforter. Les premiers temps ... Oui, ça serait dur, très dur. Mais il pourrait toujours lui en parler, elle l'écouterait. S'il avait besoin de lui parler, il savait où la trouver. Tandis qu'ils parlaient, Danny en vint à boire d'un seul coup son verre d'eau. Quelque chose qui n'allait pas ? Possible. Elle n'allait pas tarder à avoir la réponse. Sentant qu'il fallait qu'elle lui prête une oreille attentive, Haruko avait posé sa fourchette et le regardait. Il en vint, finalement, à lui parler, à lui expliquer son malaise. Pourquoi il déménageait aussi souvent, pourquoi il n'arrivait pas à rester dans le même appartement pendant longtemps. Il avait peur ... Peur qu'il ne lui arrive quelque chose, peur qu'on ne s'attaque de nouveau à lui, comme par le passé. Il ne voulait pas que ça lui arrive de nouveau. Voilà pourquoi il déménageait aussi souvent.

"Je n'ai pas les réponses à tout Danny. Mais je pense ... Même si c'est dur ... Je pense ... qu'il faudrait que tu mettes les choses au point avec ton père. Peut-être pas tout seul. Mais il faudrait ... lui parler, et mettre carte sur table. Tu ne peux pas avoir peur de lui toute ta vie."

Haruko n'était pas sûre que c'était la meilleure chose à lui dire. Mais fallait que Danny ouvre les yeux, fallait qu'il affronte sa peur, sinon, ça n'irait jamais mieux.

"Il faut savoir affronter ses démons. Et ton père ... Est l'un de tes démons. J'te dis pas de faire ça dans les jours prochains. Mais quand ... quand tu penseras que c'est le bon moment ... Il faudra le faire."

Haruko porta la main à son verre, histoire de boire un peu et elle baissa la tête durant quelques instants, avant de la redresser et de regarder de nouveau Danny.

"Pardonne-moi pour ce que je viens de dire. Je ne suis peut-être pas la meilleure placée pour dire ça ... Mais ce n'est en aucun cas pour te blesser."

Elle lui avait adressé un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mer 31 Aoû - 11:07

Haruko savait trouver les mots pour rassurer et consoler, la preuve, elle venait de lui faire comprendre que le temps pouvait être son seul moyen pour guérir, il devait laisser le temps agir pour enfin vivre dans un endroit à lui. Et avec son chiot, ça ira encore plus vite et il devra le faire, c'était plus une obligation qu'autre chose et vu qu'il devra faire plein d'autre truc entre le boulot, le chiot, le ménage, l'installation, il ne va pas s'ennuyer et donc tout ira très bien. Il sourit à Haruko et lui fit :

"Merci, je crois que tu as raison, avec le temps tout devrait reprendre un vrai sens. Et puis j'aurais pas le temps de m'ennuyer."

Il sourit mais assez vite il eut le sentiment qu'il se devait de parler à Haruko de son passer, bien sur pas de tout de son passé, car certain point devait rester secret, mais il lui parla de certaine chose. Haruko finit par lui dire ce qu'elle pensait de tout, et lui conseilla de parler à son père, elle lui dit que ce n'était pas pour le mettre mal à l'aise, mais que au contraire c'était pour l'aider. Il la regarda et après une minute de silence, il lui dit :

"Le truc, c'est que si je vois mon père, je sais que je vais lui faire du mal....depuis que je suis petit je veux me venger de lui, de ce qu'il a fait à ma mère et ce qu'il a voulut me faire...J'ai beau me dire que c'est du passer, qu'il a payer sa dette, mais vis à vis de moi la dette ne sera payer que lorsqu'il sera mort...Pas sur que tu comprennes ce que je jeux dire et je suis désolé si je parait encore plus monstrueux que certain tueur, mais c'est ainsi...Après tu as surement raison, je devrais peut être le voir pour lui dire que mon père est mort depuis longtemps...Mais il me faut ou non plutôt il lui faut une protection. Je ne répond plus de moi si je le vois."

Il espérait ne pas choquer son amie, mais c'était ce qu'il ressentait et il avait toujours été honnête avec elle, bien qu'ils ne se connaissent pas depuis longtemps, mais c'était un point assez important pour lui de dire la vérité et dire ce qu'il pensait. Dans la mesure du possible bien sur. Mais bon, est-ce que Haruko allait comprendre...c'était une bonne question.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mer 31 Aoû - 17:10

Haruko lui avait exposé son point de vue. Elle avait jeté les cartes sur la table, pour ainsi dire. Et elle ne savait pas si c'était une bonne idée. Pourquoi ? Parce qu'après tout, elle n'avait pas à se mêler des affaires du jeune homme. Et libre à lui d'écouter, ou pas, ses conseils. Il pouvait très bien s'en foutre, lui dire qu'elle faisait fausse route, qu'elle n'était qu'une sotte qui ne comprenait rien à rien. Sur ce coup là, la jeune femme pouvait très bien perdre cette amitié qu'elle tissait, petit à petit, avec Danny. Ouais, elle risquait gros sur ce coup là. Mais qu'importe. Ca pouvait lui faire du bien ce coup d'pied au cul, en quelque sorte. Ca lui permettrait éventuellement d'aller de l'avant et d'aller mieux. Danny était resté silencieux. Haruko attendait patiemment la sentence. Est-ce qu'il allait lui faire des reproches ? Et bien ... Non, même pas.

Sans hausser le ton, Danny lui expliqua que, s'il voyait son père, ce n'était pas sûr que les deux hommes en sortent vivant tous les deux. Enfin, l'un d'entre eux ... risquait fortement d'y perdre la vie, et ça ne serait pas Danny. Selon le jeune homme, son père avait payé pour le crime commis. Mais envers son fils, sa dette n'était pas payée. Ca lui était resté en travers de la gorge. Et il aurait l'occasion de se venger, sans aucun doute ... qu'il le ferait. Danny s'excusa aussi du fait qu'elle pouvait éventuellement le prendre pour un monstre, un psychopathe. Finalement ... ce qu'elle lui avait dit ... Il le prenait plutôt bien.

"Oh ... Crois-moi ... Je comprends très bien ce que tu veux dire."

Ca lui faisait étrangement penser à son histoire ... Enfin, ce qui s'était passé avec son ex, là-bas, à Los Angeles. Danny s'était beaucoup livré à elle aujourd'hui. Il lui avait dit pas mal de choses sur lui. Elle devrait en faire de même.

"Je sais ce que c'est de vouloir faire disparaître quelqu'un qui vous a fait du mal. Y'a quelques années de ça, j'étais ... A Los Angeles. Mission sous couverture de longue durée. Et j'y ai rencontré quelqu'un. Sauf que ... Qu'il n'était pas vraiment ce qu'il prétendait être. J'crois que j'le reverrai dans la rue ... J'suis sûre que je ne pourrais pas me retenir de lui en coller une."

Une balle, bien évidemment, pas une gifle. Cette histoire semblait être loin derrière elle. Et pourtant, ça lui faisait toujours mal.

"Donc, tu vois, je sais ce que c'est."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Lun 5 Sep - 12:57

Danny avait bien parler avec Haruko, il s'était confier sur certaine chose, pas sur tout, et encore heureux, elle se serait certainement enfuis en courant, mais en tout cas cela lui avait fait du bien de parler d'autre chose que de ce qui le tracassait depuis un petit moment. Puis Haruko, contre toute attente, se mit à lui parler lui aussi. Comme si elle se sentait obligé de lui parler, mais cette sensation disparue rapidement de la tête de Danny en la voyant parler, elle paraissait poser et sincère, ce n'était donc pas une obligation, c'était un choix délibérer et censé. Il l'écoutait tout aussi attentivement que elle lorsque c'était lui qui parlait. Alors elle savait ce qu'il ressentait, et elle avait connue ça ? Tiens il était bien curieux tout d'un coup. Serait-ce son boulot qui détint ? Il en savait rien, mais il avait des questions à lui poser, à voir si elle y répondrait...

"Si je peux te poser une question, tu y répondrais sans hésiter ?"

Fit-il comme pour se donner du courage et pour la préparer à sa question. Il finit donc par lui demander en réfléchissant avant à bien comment la formuler, pour ne pas lui faire de mal et pour ne pas la forcer, il se lança :

"Est-ce que cet homme t'a fait du mal ? Enfin, est-ce qu'il t'a frapper ou pire ? Tu n'es pas obligé de répondre hein...je suis un peu trop curieux..."

Il se sentait indiscret et un peu honteux de poser ces questions là à son amie, c'est vrai quoi si elle ne voulait pas répondre, elle n'était pas obligé de le faire, après tout il avait mis du temps avant de lui parler, alors pourquoi est-ce qu'elle devrait répondre de suite là maintenant. C'était un peu idiot de sa part de se dire tout ça, car Haru n'allait pas l'incendier pour si peu, si ? Il avait un peu peur enfaite de briser leur amitié en étant maladroit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Lun 5 Sep - 17:02

Ah la la ... Ce Baastian. Même pas là, il occupait toujours l'esprit de la brunette. En même temps, elle n'avait pas vraiment digéré le fait qu'il ne lui avait pas dit la vérité. Ou plutôt, qu'il lui avait menti par omission. Ouais, il lui aurait dit ... peut-être que ... Non, au final, elle serait tout de même partie et l'aurait laissé en plan. Ca n'aurait pas changé à grand chose. Mais elle ne se serait pas autant attachée à lui. Et c'était ça, en quelque sorte, le problème, le malaise.

Danny l'avait écouté parler de ce problème, du fait qu'elle comprenait très bien ce qu'il pouvait ressentir, qu'elle aussi était passée par là et qu'elle ne s'en était pas encore totalement remise, pour ainsi dire. Arriverait-elle un jour à s'en remettre ? Peut-être, probablement, ça serait à voir. Mais ça serait pas pour tout de suite. Son ami en vint à lui demander s'il pouvait lui poser une question et si elle y répondrait, sans hésiter. Elle dodelina de la tête durant quelques instants, la bougeant quelque peu à droite, à gauche.

"Et bien ... Ca dépend de la question. Mais sans aucun doute que j'y répondrais, oui."

Haruko porta la main à son verre, histoire de boire un peu d'eau, avant de le reposer, tout en attendant la question. Une question ... Quelque peu étonnante tout de même. Elle avait les yeux ouverts bien en grand, un peu surprise par ce qu'il venait de lui demander. Est-ce que Baastian lui avait fait du mal ? Oui, il lui avait brisé le coeur. Mais c'était pas une blessure physique. Elle se mit quelque peu à rire.

"Me frapper ? Tu crois que j'l'aurais laissé faire ?"

Avec son caractère frappé, non, pour sûr qu'elle n'aurait jamais laissé faire ça.

"Et puis ... C'est plutôt moi, quand j'suis partie, qui ait tenté de l'assommer avec tout ce qui m'passait sous la main."

Tout en disant cela, Haruko avait porté la main à l'arrière de sa tête, avec un sourire un peu gêné tout de même.

"Non seulement son appart' s'est retrouvé ... un peu sans dessus dessous, mais pareil pour la chambre d'hôtel que j'occupais toujours. Ils ont dû se demander ce qui s'était passé."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mer 7 Sep - 10:22

Lorsque Haruko lui avait parler de cette histoire, Danny s'était imaginer qu'elle pourrait savoir ce qu'il avait ressentie dans son enfance et que ce serait plus simple d'en parler un jour, mais non ce n'était pas ça et bien entendue il était soulagé dans un sens, car il ne souhaitait ça à personne. Vraiment personne, même à son père, bien qu'il le déteste. Il ne souhaiterait ça à personne...ces cauchemars, cette honte, cette peur, non c'était vraiment trop oppressant. Enfin il sourit et répondit à la question d'Haruko :

"Oui en y repensant c'est sur qu'on ne peut pas vraiment te faire de mal."


Il esquissa un petit sourire et lorsqu'elle lui raconta le coup de la chambre d'hotel et de l'appartement du mec, elle comprit alors : peine de cour. C'était si violent ces choses là ? Il n'en savait rien, il n'en avait jamais eut. Il ne savait même pas ce que aimer voulait dire. Il tenta d'imaginer ce qui aurait put mettre Haruko dans cet état. Un mensonge ? Oui mais elle aussi mentait avec son travail, non ? C'était différent ? Il l'avait tromper ? Trahit ? Bonnes questions, mais était-ce sage de vouloir tout savoir ? Ha décidément Danny était vraiment trop curieux...Bien trop curieux. Il sourit et finit par dire à Haruko :

"Rappelle moi de ne pas venir chez toi le jour ou tu as un nouveau coup de barre de cette sorte, j'ai pas envie de me faire tuer."

Fit-il en rigolant, bien évidemment, si son amie à besoin de lui, il viendrait et ceux même si elle balance des objets dans la pièce, et même si il s'en prend un. Ce ne serait pas le premier et encore moins le dernier ça c'était sur. Il termina son assiette, et but d'un coup son verre. Il avait pas très faim, ni très soif, comme presque tout les jours depuis sa sortie de l'hôpital suite à cette blessure à l'abdomen.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Mer 7 Sep - 20:12

De toute manière, Haruko ne lui aurait jamais permis que de lever la main sur elle. Quitte à lui éclater le bras. On dit que l'amour est parfois aveugle, mais faudrait être doublement aveugle que de se laisser se faire frapper. Non, elle ne l'aurait pas laissé faire. Pas folle non plus. Et puis, la miss avait un caractère bien frappé. Danny en vint à émettre l'hypothèse qu'il était difficile de lui faire du mal. Elle eut un léger haussement des épaules. Il n'était pas vraiment dans l'vrai. Elle pouvait se prendre une balle perdue, se faire mal par inadvertance, et tout ça.

"Je ne suis pas à l'abri de tout Danny. J'suis pas à l'épreuve des balles. Et puis ... Il n'y a pas que les blessures physiques qui existent."

Ce qu'elle entendait par là ? Et bien, qu'il y avait aussi les blessures morales, les blessures du coeur, et tout ce qui pouvait s'ensuivre. Oui, Baastian l'avait blessée par son mensonge. Et plutôt, par l'omission d'un détail important, très important. Elle aurait su ... ce qu'il faisait, sans aucun doute qu'elle ne se serait pas autant attachée. Mais bon, en quelque sorte, ce qui était fait était fait. Et elle ne pouvait pas revenir là dessus.

Haruko ... poussa un léger soupir. Elle qui pensait que cette histoire était loin derrière elle, qu'elle finirait par ne plus trop y penser. Et bien, elle s'était fortement trompée. Cette histoire avait laissé une marque, une cicatrice, qui finirait, forcément, par disparaître, un jour, ou l'autre. Peut-être pas tout de suite, pas dans l'immédiat. Il fallait ... qu'elle se laisse encore un peu de temps. Ou peut-être fallait-il qu'elle obtienne un nouveau face à face avec son ex, histoire de mettre carte sur table et éventuellement de faire tabula rasa. Pas sûre qu'elle y parviendrait, mais bon.

Danny en vint à lui dire, tout en rigolant quelque peu, qu'il allait éviter de venir la voir, chez elle, quand elle serait en colère, ou bien pas dans son assiette. Parce qu'il n'avait pas envie de se faire flinguer. Elle eut un léger hochement de la tête durant quelques instants.

"Ca n'arrivera pas. Sauf si tu me dis que tu n'es pas du côté de la loi, que ce n'était qu'une supercherie, et que tu passes ton temps à flinguer des gens."

Et elle doutait fortement que Danny ne soit pas ce qu'il prétendait être. S'il avait mal tourné, oui, éventuellement qu'il aurait pris un chemin différent et donc, sa relation avec Haruko serait différente.

"Tu n'es pas un terroriste, n'est-ce pas ?"

Haruko avait penché la tête sur le côté à la fin de sa phrase, comme pour la ponctuer, ou quelque chose dans le genre. Quoi qu'il en soit, elle aussi venait de terminer son plat et avait reposé fourchette et couteau à côté de son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Jeu 8 Sep - 20:32

Lorsque Haruko lui parla des blessures qui n'était pas que physique, il se sentit blêmir, et si elle lui parlait de viol, ou de ce genre de blessure, il couperait court à la conversation, mais elle ne préféra pas insister sur le sujet. Heureusement, parce que Dan ne voyait pas les blessures de coeurs comme étant traumatisante, surement parce qu'il n'en avait jamais eut, mais en revanche les blessures morales, ça oui il connaissait et que trop bien d'ailleurs. bref, il finit par reprendre des couleurs et par laisser son mal à l'aise de côté. Ensuite il fit une petite blague, très loupé, à Haruko lui disant que le jour où elle serait énerver, il ne viendrait pas par peur de se faire dégommer. La jeune femme lui dit qu'il n'y avait pas de risque sauf si il lui mentait en prétendant être quelqu'un de fictif. Il ne sut pas quoi dire, car c'était un peu ce qu'il faisait avec tout le monde, prétendre qu'il était quelqu'un d'autre. Il joua nerveusement avec son verre et lorsqu'elle lui demanda si il était un terroriste ou quelque chose comme ça, il lui dit sans lever son regard du verre qui tournait sur lui même un coup dans un sens et un coup dans l'autre :

" Non je suis pas un terroriste, mais je ne suis pas non plus la personne que tu crois que je suis... Enfin si, mais...Ok, voilà mon père n'est pas seulement un meurtrier c'est aussi un grand chef de la mafia italienne intégrer à New York, pour leur échapper j'ai dut changer de nom à deux reprises et vivre dans des foyers et ce genre d'endroit que j'aurais préféré ne jamais connaitre. Je suis devenue flic parce que je veux arrêter toutes les personnes qui font du mal, donc je t'ai mentis sans t'avoir vraiment mentie...Si ?... J'ai pris le nom de ma mère, dès que j'ai put changer de nom, et tu connais le nouveau Danny Loréno, pas l'ancien."

Il ne savait pas pourquoi il lui disait tout, ça peut être parce qu'il ne voulait pas qu'un jour elle tombe sur le passé de Danny, les vols, les bagarres, les dégradations de matériels, et les problèmes en tout genre. Bien sur tout ça c'était dans son enfance et son adolescence, mais c'était lui, enfin l'ancien lui comme il disait, vu que maintenant, il était flic et fier de l'être. Il ne voulait pas qu'elle parte, ou qu'elle est peur, mais c'était la vérité, après ses agressions qu'il avait subit par sa famille d'accueil, il s'est mit à faire tout un tas de connerie, et ceux là en faisaient partie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Ven 9 Sep - 12:19

J'adore ton nouveau kit ^^

Haruko vit Danny blémir durant quelques secondes. Etait-il en train de s'imaginer le pire ? Oui, probablement. En même temps, elle n'avait pas été très précise sur les blessures du coeur que ce cher Baastian lui avait infligé. Façon de parler. Parce qu'en même temps, la faute ne reposait pas uniquement sur le jeune homme. Elle ne se serait pas attachée à lui, rien de tout ceci ne se serait produit. Mais bon, tout ça était loin derrière elle. Enfin, peut-être pas aussi loin qu'elle le souhaiterait. Ca la faisait quelque peu déprimer à chaque fois qu'elle y pensait. Mais ne nous attardons pas, non plus, sur le sujet.

Au bout de quelques instants, tandis qu'elle enchaînait sa petite histoire, Danny semblait, finalement, reprendre des couleurs. Jusqu'au moment où elle en vint à lui demander s'il n'était pas un terroriste. En fait, si elle avait posé la question, c'était juste pour blaguer. Pas pour lui demander des comptes. Mais elle tomba un peu des nues, par la suite, à cause de ce qu'il vint lui dire. Non, ce n'était pas un terroriste. Pourtant, il avait omis la vérité. Ou plutôt, il n'était pas vraiment ce qu'il prétendait être. Enfin, c'était compliqué, en quelque sorte. Fils d'un mafieux, Danny avait été obligé de changer, à plusieurs reprises, d'identité, afin de pouvoir échapper à son père, et sans aucun doute à toutes les connaissances de son père.

Bon, comment réagir à tout ça. Etait-elle horrifiée ? Non, pas vraiment. J'crois que niveau histoire, elle avait sans aucun doute déjà entendu pire. En même temps, normal avec le boulot qu'elle faisait. Est-ce qu'elle lui en voulait de lui avoir menti ? C'était ... pas pareil ... Non, pas pareil que sa relation avec Baastian. D'une, parce qu'ils étaient pas intimes. Seulement amis. De deux ... Techniquement, si elle faisait la comparaison entre Baastian et Danny, si on jugeait en période, avant qu'elle ne sache la vérité, avec Baastian, ça avait pris bien plus de temps.

"Oui ... Tu m'as menti ... En même temps ... Tu m'as menti pour une bonne raison. Et lui, c'était pour une mauvaise. Très mauvaise ..."

Pour pas se faire gauler, se faire emprisonner ... Ou peut-être parce qu'à l'époque, ce cher Baastian avait eu peur de la perdre, de lui faire peur, qu'elle ne prenne ses clics et ses clacs rapidement et qu'elle ne revienne jamais. En quelque sorte, c'était ... ce qui s'était passé. Haruko avait découvert la vérité, seule, et elle était partie. Non sans mettre sans dessus dessous la piaule de ce fichu menteur. Non sans avoir aussi essayé de lui fracasser le crâne avec la vaisselle. A grosse colère, moyens démesurés, en quelque sorte. Peut-être... qu'un jour ... elle arriverait à avoir le fin mot de cette histoire.

"Mais bon, c'est bien ce que je disais. Tu n'es pas un terroriste. Donc ... Tout ira bien."

Petite note positive, tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Dim 11 Sep - 13:47

[merci ^^]

Danny avait sourit en entendant Haruko lui dire qu'il avait mentit mais pour de bonne raison, heureusement elle ne lui en voulait pas, c'était un bon point. Fallait pas trop en ajouter non plus, car le jeune homme avait une seule amie, et il comptait la garder avec lui, au moins pour un bon moment. 10 ou 30 ans, allez savoir. Bref, lorsqu'elle lui dit que ce n'était pas pour des mauvaises raisons, ou de très mauvaises raisons, il la regarda intrigué et lui dit :


"Ha...quelle genre de raisons, enfin de mauvaises raison ?"


Il commençait à comprendre, que ce qui avait énerver Haruko avec ce garçon ça avait été les mensonge qu'il lui avait fait, mais est-ce que elle n'avait pas mentit également ? Bien qu'elle soit sous couverture ? Non, Haruko ne mentait pas du les sentiments, elle n'était pas comme ça. Puis elle lui dit qu'elle avait raison, que ce n'était pas un terroriste. Il sourit et lui dit :

"Bien sur que je suis pas un terroriste. Je ne suis pas assez malade pour tuer des gens innocent et /ou pour me tuer avec. Mais je suis assez malade pour leur courir après et les mettre en taule..."

Fit-il en secouant un peu sa tête, il ne voulait pas non plus en rire car ce n'était pas très drôle, mais fallait détendre un peu l'atmosphère avec la conversation qui venait de se clôturer. Danny était donc un gars du bon côté, sensible et mystérieux, mais du côté du bien. Et ça, Haruko le savait très bien. Danny savait également que son amie était du même côté que lui. Et c'était surtout ça qu'il lui faisait du bien, il ne se faisait pas avoir. Car dans le monde ou nous vivons aujourd'hui, c'était dur de trouver des personnes qui disait réellement ce qu'elles étaient...Il repoussa son assiette, et commanda un petit désert, il en proposa un à Haruko et attendit de voir si elle passait commande ou non, lui avait choisis une glace italienne au chocolat, fallait bien se faire plaisir, non ? Enfin il attendait que le serveur ait chercher leurs déserts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Dim 11 Sep - 16:25

Danny semblait être rassuré, il avait repris des couleurs. Peut-être qu'il avait eu peur ... Peur que Haruko s'en aille parce qu'il lui avait ment. En même temps, c'était compréhensible. Enfin, compréhensible qu'il ait eu peur. Danny n'avait, sans aucun doute, pas beaucoup d'amis, et de ce fait, perdre l'amitié d'Haruko aurait pu être terrible pour lui. Mais non, elle n'allait pas partir sans se retourner. Parce que sa relation n'était pas la même que celle qu'elle avait pu avoir avec Baastian. C'était différent, bien différent.

"Se faire passer les menottes. Ou la peur d'être jugé. Ce que j'ai trouvé ... Ca m'a ... ça m'a horrifié. C'était sous mon nez et c'est un peu par le plus grand des hasards que j'suis tombée dessus. Manque de chance, j'suis tombée dessus."

Haruko s'en voulait toujours encore un peu d'être tombée dans le panneau. En même temps, le coeur a ses raisons que la raison elle-même ignore. Elle ne s'était jamais vraiment posée de questions à son sujet, quand ils sortaient ensemble. Mais quand elle avait découvert le pot au rose, et bien ... Ca lui avait fait mal.

"En même temps, quand tu veux planquer une arme ... T'évites de le faire sous le lit."

Ouais, mais bon, il lui aurait dit la vérité ... OUais, pas sûre qu'elle serait restée au final. Mais bon, c'était comme ça, c'était fait. Point barre.

Quant à Danny, même s'il avait ommis la vérité, il restait Danny, simplement lui. Elle n'allait pas lui en vouloir pour ça. Parce qu'il était du bon côté de la loi. Et ça, c'était, sans aucun doute, le plus important pour elle.

"Tu es comme moi ... Aussi dingue ... Encore faut-il qu'on ne se fasse pas mal en leur courant après."

Mais ça arrive, parfois, c'est rare, mais ça arrive tout de même. Le truc, par contre, en mettant plein de gens en prison, c'était que ... Quand ils finissaient par sortir, ça faisait encore un nom supplémentaire sur une longue liste d'ennemis, si on peut dire ça comme ça. Enfin, passons. L'un comme l'autre avait terminé leur repas. Il était temps de passer au dessert, ou du moins, si l'un, comme l'autre, avait encore un peu de place pour le dessert. Danny avait commandé une glace à l'italienne. Hmmm ... Il lui donnait envie avec sa glace !

"J'vais prendre ... Une glace ... à la vanille !"

Comme lui, sauf que c'était à la vanille, et pas au chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko ) Lun 12 Sep - 20:52

Haruko semblait vraiment énerver par cette histoire, et surtout très triste, car ça l'avait blesser. L'homme qu'elle aimait l'avait tromper, trahit et ça faisait mal. Danny pouvait comprendre même si il ne l'avait jamais vécue. Enfin, il n'allait pas non plus, le crier sous tout les toits. Bref, il écouta attentivement ce que Haruko lui disait, oui, cette jeune femme n'avait pas tort, si on voulait planquer son arme, on ne le faisait pas sous un lit ça paraissait normal. Il arqua un sourcil devant le stupidité de ce mec, fallait le faire pour mettre l'arme la dessous. Lui il planquait son arme dans son carton, en dessous des t-shirts, mais quand il aura son chez lui, il la mettrait sous les t-shirts dans une commode. Ce serait bien plus utile et moins flagrant. Bref, ensuite elle lui dit qu'il était aussi dingue qu'elle et qu'il fallait éviter de se faire mal en les attrapant, Danny émit un sourire, ça lui rappelait sa dernière arrestation, il avait dut sauter du deuxième étages avec un mec, pour éviter que le gars ne tire sur sa copine, sauf que Danny ne savait pas que derrière cette fenêtre il y avait une piscine. Ces collègues avaient bien rit, lui pas trop, mais bon, il était tremper et ressemblait à un rat mouillé. Il lui dit en souriant :

"Ouais je sais ce que c'est, j'ai but la tasse lors de ma dernière arrestation, et on a dut me racheter un portable..."

Il sourit et ne put s'empêcher d'émettre un ricanement tout de même, car fallait avouer que c'était drôle. Puis il commanda sa glace italienne au chocolat, Haruko la commanda à la vanille, marrant, n'empêche, ils étaient à la fois complémentaire et différent en même temps, une sorte de ying et yang en forme humaine...Il sourit de nouveau en entendant le serveur dire qu'ils n'étaient pas compliquer pour une fois. Danny regarda Haruko et lui fit :

"On dirait le ying et le yang..."


Puis le serveur revint environ deux ou trois minutes ensuite avec les deux glaces et leur souhaita un bonne appétit. Danny regarda Haruko et fit une grimace gourmande, il commença à lécher sa glace, et sans le faire exprès, quoique...il s'en mit sur le bout du nez.
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko )

Revenir en haut Aller en bas

Un repas tranquille ? Ou pas ( PV Haruko )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Repas du tournoi
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-