AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Ven 27 Mai - 15:16


Tout semblait plutôt bien dans cette matinée, ou le soleil continuait sa lente ascension vers le zénith, le vent balayait avec modération les arbres et la température restait assez clémente pour la saison que nous étions. Tout semblait bien partit à un seul détail près, c’était que la voiture noire dans laquelle la directrice Shepard s’était installée roulait en direction d’un lieu ou on allait rarement de gaité de cœur, le cimetière. Habillée de vêtement conventionnel à l’occasion, c’était à dire sombre mais de préférence noire, la rousse avait porté son regard dehors avec une lassitude certaine. Si il y avait bien une chose qui était désagréable dans ce métier, outre le faite de devoir être joignable à toute heure du jour ou de la nuit, c’était que vous pouviez perdre un collègue à tout moment. On avait tous une épée de Damoclès au dessus de la tête, nul ne savait juste que celle-ci allait se décrocher. Quelques jours auparavant, elle avait été mise au courant de la mort d’un de ces agents, Richard Reiben. A partir de là tout s’était enchainé assez vite, parce qu’il vous fallait d’abord prévenir l’équipe avec laquelle il travaillait, vu que cela ne semblait pas être lié à une affaire sur laquelle il travaillait, mais surtout il vous fallait prévenir sa famille proche. C’était bien ça le pire de tout, devoir annoncer à des parents, un frère ou une sœur qu’une personne a qui ils tenaient était décédé. Rien n’y préparait et surtout cela lui donnait la vague impression d’être l’oiseau du malheur qui ne sait apporter que des mauvaises nouvelles.

Elle referma les yeux quelques secondes pour chasser ses pensées de son esprit avant de daigner les rouvrir en regardant l’habitacle. Elle repartit encore dans ses pensées pendant que la voiture terminait son trajet et que le chauffeur la garait sur des places encore libres. En tant que directrice du Ncis, elle se devait d’être présente à cette cérémonie. Elle avait donc repoussé par quelques coups de téléphone les réunions et autres implications du planning pour être présente. C’était donc un peu avant l’heure donnée qu’elle s’avançait en marchant calmement vers le lieu ou tout se déroulait. Tout en s’y dirigeant, elle put voir la disposition des choses, les chaises étaient placées en rangée des deux côtés de ce qui servait de chair, en quelques sortes, au prêtre. La place du milieu accueillait le cercueil recouvert par-dessus le bois d’un drapeau Américain. Du classique en sommes, les personnes prenaient places et arrivaient petite à petite. C’était à dire un peu en avance et beaucoup à l’heure sans compter les quelques retardataires qui ne manqueront certainement pas d’être là comme à chaque fois. Cela faisait peut-être un peu blasé dit comme cela mais ce n’était pas le cas. Son regard, bien que caché à la vue extérieur par des lunettes de soleil noir, se posa vers les visages qu’elle distinguait de plus en plus. Jen finit par en reconnaitre quelques un, mais pour la plupart, elle ne les avait jamais vus.

Devoir ce retrouvez-là, ne vous donnait pas forcément envie de sourire, voir pas du tout. Après tout qu’avait-il de drôle dans le faite que quelqu’un qui avait encore la vie devant lui, se retrouvait à présent à cette place ? Rien…Certes, ils ont tous accepté ce risque en choisissant ce travail, on avait tous signé en connaissance de cause mais quand même, vu comme cela tout semblait injuste et en soit la vie était injuste, ne cherchons pas plus loin. Elle cessa ces tergiversations mentales pour prendre place sur le coin dans une rangée ou les sièges étaient encore libres. Finalement, elle chercha du regard le restant de son équipe qui devait être présent, ou alors ils n’étaient pas encore arrivé, elle n’avait pas su voir toute les têtes et de dos ce n’était pas le plus simple de reconnaitre les gens quand on ne les côtoyait pas si souvent que ça. Elle attendit donc silencieusement que tout cela commence.



[Hj: Pardon pour le retard, le titre très peu original & le texte Razz ]

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Dim 29 Mai - 1:19




J'ai la chance de faire le plus beau et le plus désastreux des métiers. Aujourd'hui, malgré le soleil, c'est une journée des plus sombres. L'un de mes collègues est décédé. Cela fait toujours un choc de perdre un collègue de travail, quelqu'un que nous croisions tous les jours. Il est certain que la douleur est moins intense que le jour où j'ai enterré ma femme avec mon fils à mes côtés, mais j'ai un petit pincement au coeur. Lorsque nous venons au monde, notre destin est déjà tout tracé à l'avance. Certaines personnes ne pensent pas comme moi et elles ont le droit, car nous avons tous nos opinions. Lorsque le bon dieu en haut nous rappelle à ses côtés, nous ne pouvons pas dire non. On peut se battre contre la maladie, mais si nous heure est arrivée, à quoi bon résister?!

Debout, parmi les gens présents au cimetière, je regarde le sol sans trop bouger. Je revois en boucle certains moment passés avec mon collègue, des blagues, des rires et des sourires. Il faut garder les bons souvenirs passés avec une personne, c'est ce qu'on m'a toujours dit.

Relevant la tête, je regarde les personnes qui se font de plus en plus présentes et je me rends vers les chaises. Je vois alors Jennyfer assise dans son coin. C'est donc sans hésitation que je vais la rejoindre. Je prends place à ses côtés sur la chaise libre et je regarde droit devant moi avant de tourner la tête vers ma supérieure.

J O Ë L : « Ça va aller? »

Puis d'une manière naturelle, je viens déposer ma main sur la sienne. Jennyfer a dû en voir bien des enterrement de la sorte. Je me demande combien d'employé elle a pu perdre comme ça... sûrement beaucoup plus que je peux me l'imaginer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Dim 29 Mai - 12:23

L'annonce était tombée comme çà, d'un coup. L'agent spéciale Richard Reiben a été tué. Tué. Mort. Les mots avaient résonné dans la tête de la jeune femme. C'était fini pour lui mais pour eux, ses collègues, ses amis, ses proches la vie continuaient. Un mort en plus parmi tant d'autres. Quand on acceptait de faire ce travail, agent fédérale, on savait pertinemment qu'on prenait des risques de se faire tuer. Mais en même temps on protégeait les autres. Elle était restée silencieuse jusqu'à ce jour, enfin, elle ne parlait que très rarement. Elle ne l'avait pas connu autant que les autres, mais elle avait passé quelques moments avec lui, de bons moments, à chaque fois. Elle se souvenait de l'accident qu'ils avaient eu dans le parking du NCIS, elle avait reculé et lui était rentré dedans. Plus de peur que de mal. En faites personne n'avait été blessé. Elle avait même été attiré par lui, elle ne savait pas vraiment ce qui faisait chez lui qu'elle avait eu une attirance. Le taxi s'arrêta doucement devant l'entrée du cimetière :

-Mademoiselle on est arrivé.

La voix du chauffeur de taxi la fit sortir de ses pensées. Elle le remercia puis le paya et lui donna un pourboire de deux dollars ce n'était pas beaucoup mais bon qu'il n'aille pas ce plaindre. Elle descendit. La blonde était habillée d'un chemisier noir et d'un pantalon de la même couleur. Elle marcha lentement, doucement vers le lieu de l'enterrement. Son regard balaya l'endroit, à la recherche de personnes connus. Elle vit l'agent Hanson, et sa mère qui étaient assis côte à côte, il avait sa main sur la sienne. Ses yeux s'attardèrent quelques secondes de plus sur la directrice du NCIS. Elle s'adossa à un arbre en silence. Le regard perdu dans le vague. Ses mains enfoncées dans ses poches. Les personnes qui lui avaient fait çà, étaient morts maintenant. Punis pour ce qu'ils avaient fait. Pour l'avoir tué. Elle ferma les yeux quelques instants. Faisant le vide dans sa tête, avec difficulté. Au moins elle, elle n'avait pas à faire le tri entre les bons et les mauvais souvenirs passé avec lui puisqu'ils étaient tous bons. Iris aurait tellement aimé le connaître mieux, passer plus de temps avec lui. Elle rouvrit les yeux, attendant que l'enterrement commence enfin.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Jeu 2 Juin - 18:26

    La mort. Maura y était confrontée tous les jours et cela ne la dérangeait pas plus que ça. Elle s’était forgée une carapace depuis le début de ses études et les nausées avaient disparu avec le temps. Mais aujourd’hui ce n’était pas pareil, en réalité tout était différent parce que la personne qui était morte quelques jours plus tôt était Richard Reiben. Un agent, un collègue …. Une personne que Maura a cotoyé pendant quelques temps. Une personne que Maura connaissait et c’était ce qui changeait tout. La belle blonde se demandait, d’ailleurs, comment le Docteur Mallard avait pu faire l’autopsie de l’agent Todd, Maura n’aurait jamais pu faire celle de l’agent Reiben. Elle bénit d’ailleurs la directrice de ne pas le lui avoir demandé parce qu’elle ce serait sentie mal de refuser.

    En cette douce matinée, Maura se leva aux aurores pour pouvoir se préparer. Elle qui prenait l’habitude de partir les cheveux légèrement humides le matin devait, pour l’occasion, être présentable. Elle prit une rapide douche et sécha ses longs cheveux blond puis les attacha en un chignon assez strict. Le temps semblait clément aujourd’hui. Elle se vêtit d’une chemise et d’une jupe noire et compléta le tout par des escarpins de la même couleur. Elle bût aussi une double dose de café. Elle ne connaissait pas intimement Richard mais c’était tout de même un membre de son équipe et, bien qu’elle ne fût pas du genre à pleurer, la perte de l’agent lui donnait une boule à l’estomac qui ne voulait pas s’en aller.

    Elle sortit de chez elle et partit directement au cimetière. Il lui fallut à peine 15 minutes pour arriver à destination et elle prit quelques secondes pour souffler. Elle n’aimait pas les enterrements – comme toute personne normale d’ailleurs – mais le dernier enterrement auquel elle ait assisté était celui de son grand frère quand elle avait 16 ans. Elle n’aimait pas les cimetières, elle s’y sentait oppressée. Pourtant, elle sortit quand même de sa voiture et s’avança lentement vers les personnes déjà présentes mais n’osa pas aller vers la directrice et Joël qui semblaient en grande conversation. C’est donc silencieusement qu’elle attendit que la cérémonie commence.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Lun 13 Juin - 9:15





    « When you try your best, but you don't succeed, When you get what you want, but not what you need, When you feel so tired, but you can't sleep. Stuck in reverse, And the tears come streaming down your face. When you lose something you can't replace… When you love someone, but it goes to waste. Could it be worse? Lights will guide you home… And ignite your bones. And I will try... to fix you. High up above or down below, When you're too in love to let it go, But if you never try you'll never know. Just what you're worth… Lights will guide you home… And ignite your bones. And I will try... to fix you. Tears stream down on your face, When you lose something you cannot replace… Tears stream down on your face I … Tears stream down on your face… I promise you I will learn from my mistakes… Tears stream down on your face I … Lights will guide you home… And ignite your bones. And I will try... to fix you… »

    Emily Hilton, détestait ce genre de cérémonies. Elle détestait profondément les gens qui pleuraient, à peu près autant qu’elle détestait les gens heureux. Elle détestait la mort, en général. Elle n’aimait pas non plus ces coutûmes douteuses de recouvrir le cercueil avec le drapeau américain. Elle n’aimait pas non plus le noir, parce que cette couleur ne lui allait pas. Elle n’aimait pas non plus les chaises en bois inconfortables au milieu du parc. Elle n’aimait pas les gens, qui en vous mettant une tappe amicale dans le dos, vous demandent si « ca va aller ? », elle n’aimait pas les types, qui faisaient des discours ridicules, pour rappeler de bons souvenirs avec une personne qu’on ne reverra jamais plus, et ce qu’elle détestait par-dessus tout… C’est que si elle était là, c’est parce que, justement, elle était proche, de l’homme, qui était enfermé entre quatre planches de bois.

    C’est vrai que sa relation avec Richard, avait toujours été assez conflictuelle, et assez floue, aussi. Plus jeunes, vraiment plus jeunes… Adolescents, ils étaient les meilleurs amis du monde. Emily, qui avait pas mal de soucis, à cette époque, était en mesure de faire de Rich’ son confident. Il l’hébergeait même, parfois, les soirs, quand elle n’avait pas envie de rentrer chez elle ; Richard était d’ailleurs un des seuls à savoir pourquoi. C’était le seul qui la croyait, vraiment. Plus tard, ils étaient devenus plus ou moins amants, avant de sortir ensemble. Leur couple était semblable à l’électrocardiogramme d’une personne en train de mourir… Des hauts, des bas, des hauts, des bas. Et puis le calme plat… Flat line on the EKG, quoi.

    Elle se regardait dans le miroir. Bien entendu, elle appréciait Richard, et si elle faisait l’effort d’aller à sa mise en terre, aujourd’hui, c’était bien pour ça. Elle ajusta la robe noire, qu’elle portait, sur les hanches, enfila sa paire d’escarpins gris foncés, s’empara de son sac à main… Et dût se convaincre de partir, sous peine d’arriver en retard. Tiens, d’ailleurs, elle était déjà virtuellement en retard. Elle n’aurait jamais le temps d’arriver avant le début de la cérémonie. Oh, et puis… Au final, tant mieux.

    Elle n’oublia pas ses clés de voiture sur le buffet, et ouvrit les portières de sa Lamborghini Murcielago Blanche, et y pénétra. Elle n’avait pas moins tappe à l’œil. Une Rolls-Royce Phantom noire, une Ferrari Spyder rouge, la Lamborghini Murcielago, une Maserati Gran Turismo gris clair, et enfin… une Audi R8 grise. Donc vous voyez, finalement, c’était une des plus sobres. Ce qui était marrant, c’est qu’elle allait bientôt pouvoir assortir sa voiture avec ses vêtements. En y réfléchissant, c’est vrai que la jeune femme, volait alégrement 5 places de voitures sur le parking de l’immeuble. Rien à cirer. Et encore, il y avait celles de Tommy, en plus. Merde. En retard.

    « Reiben, c’était un de mes amis, il était vraiment très gentil, et je suis content de pouvoir être là pour lui aujourd’hui pour lui rendre un dernier hommage et… »

    « Oh ta gueule. » Pensa-t-elle si fort qu’il avait dut l’entendre. En fait, peut-être qu’il ne l’avait pas entendue, mais, le fait qu’elle arrive, sérieusement à la bourre, au beau milieu de la cérémonie à son gré, l’avait surpris. Qu’il s’arrête avait d’ailleurs décroché un sourire à la jolie brune, elle l’avait regardé avec un regard en mode Scarface style : « Tu as un problème ? Tu m’cherches ? » et bizarrement, il avait bassement détourné le regard. Emily Hilton n’aimait pas les cérémonies où elle n’était pas le centre de l’attention, à croire qu’elle avait encore réussi à se faire remarquer…

    Tout le monde était assis sur une chaise, quoi que certains étaient debouts. Vous voyez, qu’elle n’était pas la seule à trouver ces chaises inconfortables. Dans l’assemblée, elle repéra Joel, aussi connu chez elle, par le pseudonyme d’agent secret de « Jojo l’abricot », la directrice du NCIS, sa fille, et une grande blonde, qui lui disait vaguement quelque chose, mais qu’à priori, elle ne connaissait pas. Elle ne se mêla pas vraiment à la foule, et resta, droite comme un I, un peu à l’écart. Histoire de pouvoir se sauver quand ça serait fini sans avoir à affronter les « Alors… Comment va la vie, à part ça ? » ou les « Tu l’aimais bien, toi aussi, hein ? ». Même si elle savait que cette stratégie serait vaine. Elle avait bien trop de mal à faire souffrir les gens qui souffraient déjà. Ah, ça, ils étaient chanceux !

    « Quand tu fais de ton mieux, mais sans succès, Quand tu as ce que tu veux mais pas ce dont tu as besoin, Quand tu te sens si fatigué mais que tu ne peux dormir, Coincé en arrière. Quand les larmes coulent à flots sur ton visage ? Quand tu perds quelque chose que tu ne peux remplacer … Quand tu aimes quelqu'un, mais cela ne sert à rien… Est-ce que cela pourrait être pire ? Les lumières te guideront à ta maison… Et mettront le feu à tes os…Et j'essaierai de te réparer. Que ce soit tout en haut ou tout en bas, Quand tu es trop amoureux pour lâcher prise… Si tu n'essayes pas, tu ne saura jamais. Simplement ce que tu vaux. Les lumières te guideront à ta maison… Et mettront le feu à tes os…Et j'essaierai de te réparer.Les larmes coulent à flots sur ton visage. Quand tu perds quelque chose que tu ne peux remplacer, Les larmes coulent à flots sur ton visage, je ... Les larmes coulent à flots sur ton visage. Je te promets que j'apprendrai de mes erreurs Les larmes coulent à flots sur ton visage, je ... Les lumières te guideront à ta maison… Et mettront le feu à tes os…Et j'essaierai de te réparer.»

___________________________
Je fais partie des murs ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Mar 14 Juin - 19:31

L’attente, cela pouvait être à la fois long ou très court selon ce qu’on faisait et ce qu’on attendait justement. Ici, elle sera relativement courte sans doute vu que le tout commencera quand tout le monde sera arrivé ou du moins quand la plus grosse partie y sera. Elle fixait un point quelconque sans grand intérêt à présent. Se demandant finalement à combien d’enterrement elle se devra d’assister dans sa carrière, surtout elle ! Elle n’y croyait pas en cette force supérieure, en une sorte de puissance, non mais elle se devait quand même d’être là même si là plupart du temps, elle ne connaissait pas réellement ses personnes, leurs avaient très peu parlés, voir parfois juste à l’entretient d’embauche. Son regard se reporta vers ce qu’elle distinguait du cercueil quand finalement, elle sentit quelqu’un s’assoir à côté d’elle. Instinctivement, elle tourna la tête dans sa direction pour voir l’Agent Hanson. Au moins, une chose son équipe allait arriver. Elle pivota de la tête pour se reconcentrer vers le lieu central mais la voix de Joël ainsi qu’une main qui se posa sur la sienne, la fit stopper son mouvement pour ramener son regard, bien que caché par les lunettes, vers lui. Elle parut bien silencieuse quelques secondes mais au fond pourquoi cela n’irait pas. Demain continuera comme les autres jours. Elle reprit la parole sur un ton bas.

-Oui, oui et vous ?

Après tout, il l’avait déjà certainement beaucoup plus côtoyé qu’elle. En regardant dans la direction de l’agent du Ncis, elle put voir arriver une jeune blonde, qu’elle reconnut immédiatement comme sa fille, elle soutient son regard un instant avant de la voire partir plus loin. S’en suivit de très peu, l’arrivée de la légiste de leur équipe, Maura. La rousse n’eut pas le temps de s’attarder sur d’autres choses qu’une voix, qu’on sentait déjà proche de l’émotion, se fit entendre un peu fébrilement. Et c’était partit…Elle se remura bien tranquillement dans le silence

-Richard Reiben..Nous a quitté, aussi grand qu'était son cœur..seigneur, je vous supplie de prendre..Ce garçon sous votre protection…

La suite de ce discours continua mais la directrice ne l’entendit pas de toute façon. Enfin si elle l’entendait mais elle ne laissait pas son esprit se fixer sur les mots et les syllabes, en soit cet endroit lui rappelait déjà assez de mauvais souvenir comme ça, que pour réentendre ce genre de chose qui ne feront que rouvrir la plaie. C’était le début de cette cérémonie, la dernière ligne droite si on pouvait dire était lancée. C’était quelqu’un de sa famille mais elle n’avait pas la moindre idée de qui. Elle restait finalement adossée à la chaise, sans bouger. Finalement l’homme quitta la chair de parole, et l’homme qui officiait recommença dans un discours beaucoup plus chrétien. Le tout y était prière, musique, lecture de chapitre et en venu à nouveau le temps des discours, de se remémorer des souvenirs du défunt. Un homme s’avança et débuta.

-Reiben, c’était un de mes amis, il était vraiment très gentil, et je suis content de pouvoir être là pour lui aujourd’hui pour lui rendre un dernier hommage et…

Elle tourna la tête pour voir pourquoi il s’était stoppé net, une femme arrivait en retard de toute évidence et après une certain, elle rejoignit la masse bien que un peu en retrait. L’homme reprit tranquillement par la suite. Fatalement il en vient un moment ou le prête demanda si d’autres personnes voulaient encore ajouter un mot. Peut-être d’autres mais Jennyfer ne bougea pas pour dire quoi ? Cela ne ferait pas vraiment mémoire à cet homme. Personne ne méritait de se retrouver là si jeune, c’était un fait réel de toute façon. Ajouté qu’il était quelqu’un de gentil, performant et tout le tralala ?! Même si c’était la vérité, cela lui fait une belle jambe à présent tient. Elle attendit la suite là encore, encore d’autres discours ? Son équipe ? On verra bien…

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Ven 17 Juin - 2:47




Aux paroles de la directrice Shepard, je souris et je lui lâche la main pour poser mon regard droit devant moi. Elle va bien et ça c’est le plus important. Comme elle m’a renvoyé la question, je lui réponds tout simplement avec un signe de tête. Je vais bien malgré que ça me fait étrange d’être ici pour enterrer l’un de mes collègues. C’est dans des événements comme celui-ci que nous nous rendons compte à quel point la vie est fragile. Il faut constamment prendre soin de soi et faire attention à ce que nous faisons pour ne pas se retrouver dans une telle situation même si notre destinée en veut ainsi. J’ignore quel est mon destin, j’ignore où je serai demain, dans quelques mois, dans quelques années, mais chose certaine, je vais faire tout ce qui est en mon possible pour profiter de chaque moment passé avec les gens que j’aime.

L’arrivée de ma chère collègue Emily s’est faite remarquée rapidement. Elle est peut-être la plus belle femme que je connaisse, mais seigneur qu’elle n’est pas discrète quand elle le veut. Nous ne pouvons pas avoir toutes les qualités non plus. Je la regarde et je lui fais un simple signe de tête avant de tourner le regard vers le maître de la cérémonie. Sans dire un seul mot, je l’observe longuement avant de baisser la tête pour regarder le sol.

Je reste silencieux et j'attends que la cérémonie se poursuive. Je ne peux rien faire pour rétablir la situation, alors je vais tout simplement attendre, car l'homme ne va certainement pas arrêter pendant cinq minutes. Être à la place d'Emily, je me sentirais vraiment mal à l'aise que tout le monde me regarde. Malheureusement nous n'avons pas tous le même caractère et la discrétion n'est pas donnée à tout le monde. Malgré tout, Emily est une super femme pour laquelle j'ai énormément de respect.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'm radioactive

I'm radioactive
♠ Nombre de messages : 1186


MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Mar 5 Juil - 14:49

Les minutes passaient puis finalement la jeune femme se dirigea à son tour et en silence vers les chaises libres. Elle s'assit à côté de l'agent Hanson après avoir adressé à lui et à la directrice du NCIS un bref "bonjour", puis elle s'était renfermée dans le silence, son regard perdue dans le vague. L'enterrement commença mais elle, elle n'écoutait pas vraiment juste d'une oreille et encore. La blonde se recenser le peu de souvenirs, le peu de moment qu'elle avait passé avec lui. Par moment elle revenait à la réalité, mais très brièvement. Après avoir écoulé tous ses souvenirs passé avec lui, elle pensa à autre chose, à tous et n'importe quoi à la fois. En tout cas une chose était sur, après l'enterrement elle ne s'éterniserait pas, elle irait bien sur présenter ses condoléances à la famille puis partirait. La futur maman revint brutalement à la réalité quand arriva une retardataire, elle braqua son regard vers elle, elle reconnu Emily. Bien vite elle repartie dans ses pensées. A quoi bon se lever pour aller parler, elle ne l'avait pas suffisamment connu, elle ne pouvait pas parler de lui. Ça ne servirait à rien. Ça ne le ferait pas revivre pour autant. Alors elle resta silencieuse et immobile, les jambes croisaient, le regard perdu dans le vide, perdu dans ses pensées. Peut être que quelqu'un de l'équipe allait se lever pour parler. Eux l'avaient mieux connu qu'elle. Iris avait envi que l'enterrement se termine le plus vite possible, que le temps s’accélère, elle se sentait mal à l'aise. Ses mains étaient posées sur ses genoux. Son visage affichait de la tristesse ainsi que ses yeux, mais sans plus, pas comme la famille. La jeune femme n'avait pas envi de pleurer, elle était juste dégoûtée, dégoûtée qu'il soit mort, dégoûtée qu'il ne soit plus là. Elle baissa brièvement son regard vers l'herbe, pour le faire remonter vers le cercueil, puis fit glisser son regard vers le reste du cimetière, pour revenir finalement vers le cercueil pour y rester.

___________________________
les étagères font badaboum quand toi et moi on fait boum boum boum
Boum boum boum En plus ça, ça fait toujours deux De plus de ça fait tout ce qu’on veut Toi plus moi ça fait boum boum boum Pas la peine d’aller cavaler Y a plus toi qui me fait voyager Voir les cocotiers de Touloum Quand toi et moi on fait boum boum boum Et tous les bourgeois du 16ème se demandent pourquoi je t'aime Pour n'avoir pas besoin d'un zoom quand toi et moi on fait boum boum boum S'aimer comme ça, c'est pas vulgaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Mer 6 Juil - 20:41

    L’enterrement d’un collègue est toujours difficile … surtout quand celui-ci fait parti de votre équipe. Néanmoins, Maura n’avait pas eu le temps de trop le connaître et cette situation rendait les choses moins difficiles pour la jeune femme. Maura essaya de se concentrer sur ce que disait le curé mais son esprit était ailleurs. Les scènes de l’enterrement de son frère prenait toute la place ; elle n’y pouvait ces scènes revenaient sans cesse dès qu’elle s’approchait d’un cimetière. En psychanalyse on dirait qu’elle n’a pas encore fait le deuil du décès de son frère, mais elle, n’étant pas psychanalyste – dieu merci !- appelait ça du malaise, de la tristesse. La légiste voyait des morts tous les jours, des corps en très mauvais état mais c’était toujours des personnes inconnues. Mais aujourd’hui c’était différent son collègue était mort, un autre allait le remplacer et elle se sentait coupable de ne pas se anéantie ou de ne pas pleurer. Elle n’imaginait que trop bien la douleur de la famille de richard.

    Soudain, le prêtre s’arrêta de parler et Maura se retourna comme certaines des personnes présentes. Une brune venait d’arriver et Maura se retourna immédiatement non sans réfléchir si oui ou non elle l’avait déjà vu quelque part. Sa silhouette fine et ses long cheveux brun ne lui étaient pas inconnus mais il lui était impossible de se rappeler ou. Et puis, ce n’était pas vraiment le moment de penser à ce genre de chose, la blondinette essaya de se concentrer sur le discours mais elle avait beaucoup de mal. En fin de compte, elle se sentait un peu de trop à cette cérémonie, elle ne connaissait pas assez Richard et elle connaissait trop la douleur de perdre un membre de sa famille. Ce qu’elle redoutait le plus ? Quand elle devrait aller présenter ses condoléances à la famille ….

Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Mer 3 Aoû - 13:59



    « Il ne m'a pas laissé le temps de regretter avec toujours son même pari et moi, ma fierté et mes larmes séchées. On continue sans mon mec tu es revenu à ce que tu connaissais tellement loin de tout ce que nous avons traversé. Et je tourne en boucle une chanson déprimante, mes malheurs s'accumulent, je vais de nouveau sombrer. On ne s'est dit au revoir qu'avec des mots, je suis morte une centaine de fois, tu es retourné vers elle, et moi je retourne… Je retourne vers nous. Je t'aime tellement eue ce n'est pas assez. Tu aimes souffler et j'aime faire des bouffées, et la vie est comme une cigarette... Et je ne suis qu'une petite chose se refermant sur elle-même. On ne s'est dit au revoir qu'avec des mots, je suis morte une centaine de fois, Tu es retourné vers elle. Et moi, je vais de nouveau… Sombrer, sombrer, sombrer, sombrer… On ne s'est dit au revoir qu'avec des mots, je suis morte une centaine de fois... Tu es retourné vers elle Et moi, je vais de nouveau… On ne s'est dit au revoir qu'avec des mots, Je suis morte une centaine de fois... Tu es retourné vers elle. Et moi, je vais de nouveau sombrer ... Ne sais-tu pas, que la source de toutes les misères, n’est pas la mort, mais la crainte de la mort ? ... Amy Whinehouse, Back to Black. »

    La jeune femme remarque les coups d'yeux en biais que les gens lui portaient, les messes basses qui disaient "Tu as vu un peu ? Comme elle celle-là ? Elle arrive en retard à un enterrement, ça se fait pas..." et ceux qui répondaient : "De toute façon, elle ne devait pas beaucoup plaire à Richard, avec ses airs de prostituée." ... Elle se demandait si son ouie était trop fine, où si les gens parlaient fort exprès pour qu'elle les entende. De toute façon, à part mettre une robe noire, et des escarpins de la même couleur, elle ne voyait pas très bien en quoi elle pouvait avoir une similitude avec une prostituée. Disons que les mégères qui cassaient du sucre sur son dos, n'étaient pas assez bien physiquement pour se permettre de laisser leurs jambes exposées aux regards, forcément ça devait les énerver. Emily, restait dans son coin, silencieuse. Elle redoutait le moment, où les gens doivent parler de la personne décédée en des termes terriblement élogieux, parce qu'elle était clairement mauvaise pour voir le côté positif des choses. Alors, elle priait pour qu'on ne la convie pas à parler. Les bras croisés, l'air absent, les yeux plantés dans l'horizon. Lorsque ses yeux redescendirent, elle tomba sur une petite dame qui lui faisait face, et à dire vrai, une bonne partie du monde, quoi, qu'est-ce qu'il s'était passé? La femme la regardait avec un air interrogateur, et semblait attendre une réponse de sa part... Elle ne lui semblait pas non plus inconnue. Peut-être.... Et merde.

    __ De... ?

    Sa mère, cette femme c'était sa mère. Elle ne l'avait pas vu plus que cinq ou six fois, du temps où Richard vivait chez ses parents. Mais si elle lui posait effectivement une question, Emy eût bien peur que ça ne fusse : "Vous ne voulez pas dire un mot, vous qui le connaissiez si bien ?". La jolie brune la dévisagea quelques secondes, avant que la petite femme âgée ne réitère :

    __ Vous ne voulez pas dire un mot vous qui le connaissiez si bien ?

    Merde merde merde. Emily resta interdite. Elle réfléchissait surtout à ce qu'elle pourrait bien dire, et le problème c'était bel et bien qu'elle n'avait rien à dire. Emily baissa les yeux, silencieusement, avant de plonger son regard clair dans les yeux de sa mère. Elle semblait déjà paniquée, détruite et extrêmement triste, alors, pour une fois dans sa vie, Emily allait faire preuve d'empathie, et ne pas se montrer exécrable.

    __ Je... Oui, si vous voulez.

    La gentillesse la perdre. Elle décroisa ses bras, et dût se résigner, avec le sourire qui disait "Merci." de sa maman, à aller parler à cette foule, et respecter ce rite parfaitement ridicule qui consistait à énumérer devant tout le monde des souvenirs avec Richard, alors que personne ne pourrait rien y comprendre. Elle soupira discrètement, elle se convainc de se déplacer jusqu'au cercueil recouvert du drapeau américain, dans la série bonjourtrucmorbide.com, c'était excellent. Elle regarda l'assemblée, pinca ses lèvres l'une contre l'autre, avant de simplement prononcer.

    __ Richard Reiben était une personne authentique.

    Si il n'en tenait qu'à elle, elle serait partie sur ces mots, mais ça n'aurait pas été correct vis à vis de tout le monde, qui s'attendait à un super discours.

    __ Je ne dirais pas que je ne sais pas quoi dire, puisqu'on me recommanderait de me taire. Je sais bien que c'est le principe de la mort, que de respirer, encore une seconde avant, mais la mort, ça n'aurait pas du lui arriver, pas aujourd'hui, pas si jeune, et pas pour me protéger. Si aujourd'hui, vous croyez que votre vie vaut moins que celle d'un autre, autant prendre une carte de donneur, et vous tirer une balle dans la tête. La vie c'est un cadeau, c'est un cadeau empoisonné. La seule condition pour avoir une vie, c'est que cette vie, un jour, ait une fin. C'est un deal. Un Deal qu'on a pas le droit de refuser, on ne peut pas contrôler la mort. Il y a des vies honorables, mais il n'y a pas de mort digne. On peut vivre dans la dignité, mais pas y mourir. Bien entendu, si il n'était pas venu à mon secours, je serais à sa place dans ce cercueil aujourd'hui, et les neuf dixièmes d'entre vous ne seraient pas ici, parce que je ne vous connais pas, que vous ne m'aimez pas, et que je ne vous aime pas non plus. Richard est mort, mais il a choisi de mourir. Ca me dégoûte que ça lui soit arrivé à lui, parce que c'était un type bien, mais je ne compte pas parler plus longtemps. J'aurais beau dire que je l'appréciais vraiment, ça ne le fera pas revenir, alors ça sert à rien. A rien de passer du baume au coeur aux gens, en leur disant que c'était un chouette mec, que c'était un timide au grand courage, parce que je suis pas là pour ça, je suis là pour Richard, pas pour parler de lui à des gens qui n'en ont rien à faire, et qui sont là pour se donner bonne conscience ou pour ramener les fleurs en trop chez eux. Passez une bonne journée, et profitez-bien de la vie qu'il vous reste. Puisque vous en avez encore une.

    Heureusement que les gens n'avaient que des fleurs et des larmes, si ils avaient eu des tomates, elle s'en serait probablement reçu. Elle savait que Richard souriait de là où il était. Il n'aurait pas voulu qu'elle pleure, il n'aurait pas voulu d'un enterrement banal. Elle esquissa un sourire crispé devant les gens qui semblaient être là, comme elle, pour Richard, et un air triomphant aux autres. Avant de retourner dans sa voiture, de continuer à suivre vaguement la fin de la cérémonie, puis de repartir. Elle en avait assez fait comme ça. Pour Aujourd'hui.

___________________________
Je fais partie des murs ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rousse au grand coeur

Rousse au grand coeur <3
♠ Nombre de messages : 2147


MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily] Mer 3 Aoû - 16:59

On pouvait peut-être se dire que tout les enterrements étaient dans le fond pareil, cela ne serait que trop vrai. La plus grande différence entre chaque ? La personne qui quittait le monde des vivantes. Accablée, elle l’était peut-être mais sans forcément l’être au point de verser une larme, elle ne l’avait connu juste pour son acceptation et un problème de son ordinateur qu’il avait finit par réparer, rien de quoi pouvoir dire connaitre quelqu’un. D’ailleurs, on signalait souvent qu’il était plus facile de connaitre 10 pays qu’un seul homme, l’être humain pouvait toujours être surprenant. Alors, elle avait gardée le silence après une réponse à sa fille qui avaient rejoint les personnes assisses. Le tout s’était enchainé avec l’habituel rituel de lecture de passage de la bible, quelques paroles du curés qui étaient censées apaiser la tristesse de la famille parce ce qu’il serait accueillis autre part. Elle en était pas le moins du monde convaincue. Puis un évènement inattendu, un brin d’action qui la fit reprendre plus d’attention à ce qui se passait. Une jeune femme arrivait, bien sur comme toute personne normalement constituée vous regarder pourquoi le silence c’était imposé si brutalement puis finalement, elle le ramena vers l’homme sans trop se préoccuper. Elle décrocha une nouvelle fois pendant ce discours on ne peut plus pompeux, le genre de chose qu’elle devait déjà tellement faire normalement que l’écouter en plus devenait désagréable. Désagréable aussi pour les souvenir que ça rapportait, oh elle voyait toujours ces personnes se succéder pour parler de son père. Des hypocrites pour la plupart d’ailleurs mais qu’importait.

Des voix différentes s’étaient succédées mais aucune n’était reconnaissable pour Jennyfer, en soit à part les autres personnes du Ncis, elle ne connait pas non plus tout ce monde alors bon, rien d’inhabituelle. Elle releva juste la tête après une monotonie de voix masculine, entendre une voix féminine changeait. Portant son regard émeraude là ou se situait le micro, elle put reconnaitre la jeune femme de tout à l’heure. C’était un discoure hors norme et pourtant les paroles qu’elle prononçait était la pure et simple vérité. Finalement, elle en était bien d’accord sur ce point. Par la suite personne ne reprit la parole, en même temps après un tel acte de vérité bien que très loin des éloges funèbres, il serait dure de reprendre le flambeau. Son regard à travers ses lunettes était fixé vers le cercueil ou tout à présent allait se jouer. Vu que personne n’avait plus rien à ajouter, la cérémonie allait pouvoir toucher à sa fin. Encore quelque belles paroles de clôture prononcées par celui qui officiait cet enterrement et voilà le moment que beaucoup n’aimait pas : Un passage face à ce cercueil puis les condoléances à la famille du défunt. Lentement le tout commença à se mettre en place. Après quelques secondes, il fut le temps de ce lever. Pas le choix. Jen se releva, avant de finalement rejoindre cette file à l’allure un peu macabre.

C’était presque dans un silence religieux que tout ce petit monde effectuait à sa manière un dernier adieu à Richard Reiben. Elle attrapa une des fleurs posées avant de s’avancer quand cela fut son tour. Elle la posa sur le dessus du cercueil qui en comptait déjà quelques une. La directrice ne s’y attarda pas trop, juste un regard plus long qu’un passage avant de continuer sa route vers une famille dévastée et une mère avec des yeux emplis de larmes. C’était ça le plus pénible, l’oiseau de mauvais augure qui avait du annoncer cela à la famille devait bien venir aussi. Elle s’était approchée en leur serrant finalement la main tout en prononçant la formule de politesse.


-Toutes mes condoléances.

Comme aucune parole ne la retient, ce qui l’arrangeait très bien, elle s’éloigna un petit peu de tout cela en marchant bien tranquillement dans l’allée qui retournait vers le parking. La journée allait continuer…

___________________________

NCIS
Sometimes you have to look at the reality in front of you and accept it  ♠️ BLUEBERRY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily]

Revenir en haut Aller en bas

Enterrement de l'Agent Reiben [Iris, Maura, Joël & Emily]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» ROOKIE + AGENT LIBRES
» QUAND L'AGENT AGRICOLE ET LE FAUX INGENIEUR PIETINENT UN AGRONOME ETUN INGENIEUR
» Court Article // Agent libre
» Passion of Iris / Random Booster
» Enterrement de notre Anaïs...
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Le Cimetière-