AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

[POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons] Mer 23 Fév - 20:52

Tout cela relevé de la folie, il était dans un hélicoptère qui le ramenait de l'aéroport de New York. Ils allaient arriver à Washington quand un appel radio du chef parvint. Il demander au pilote de l'hélicoptère de déposer Fisher sur un toit
de bâtiment, Sam se demandait ce qu'il pouvait bien se passer et quand le pilote commença à survoler Washington il vit quelque chose qui raviva de mauvais souvenir en lui... plus d'électricité, la zone qu'ils survolaient n'avait plus de lumière à part celle des véhicules par-ci par-là, il repensa tout de suite à l’Algorithme de Philip Masse. L’hélicoptère survolaient un bâtiment au toit plat et Sam descendit de l’hélicoptère en rappel avec une corde et tomba lourdement sur le sol. Il mit ses lunettes vison nocturne et regarda autour de lui voyant avec surprise deux hommes, ses deux hommes étaient en uniforme… les uniformes de la garde nationale, Sam était surprit qu’il on réagit aussi rapidement, il commença à approcher un des gardes et l’attrapa à la gorge en plaçant son couteau sous la gorge de ce pauvre homme…

Bonsoir toi

GN : mais… mais… qui es-tu ?

La tension du garde était palpable

Je suis juste le croque mitaine, mais je te promets de te laisser dormir après que tu aies répondu a quelque questions…

GN : heu………. Okai

Que se passe-t-il déjà ?

GN : tous les générateurs d’énergies on explosé on ne sait pas pourquoi

Et qu'est ce que vous foutez-là ?

GN : On nous a demandé d’essayer de reprendre le contrôle des rues

Okai on va en rester là alors

D’un coup une balle siffla, c’était l’autre garde qui avait ouvert le feu sur Sam. La balle atteignit la tête de son collègue, Sam lâcha le pauvre homme qui n’avait rien demandé et n’eut pas le temps de sortir son arme qu’il se prit trois balles dans le torse. Il recula légèrement et chuta du bâtiment

MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!

Il se prit plusieurs paliers en fonte dans sa chute et atterrit brutalement sur le sol dans un craquement sourd. Les trois balles qu’il avait reçu s’éparpillèrent sur le sol et Sam essayait de se relever mais il avait grand mal…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons] Ven 25 Fév - 16:37


Emily, & Sam




    « Ça me tape sur les nerfs, ça m'irrite Et ça me rend fou, Ouais je me soumets sans cesse Et ça me met sens dessus dessous, Parce que je le veux maintenant Je le veux maintenant, Donne moi ton coeur et ton âme, Et je m'évade Je m'évade, Dernière chance pour perdre le contrôle, Ça me retient, ça me transforme, Et ça me force à lutter, Pour être sans cesse froid à l'intérieur, Et rêver que je suis vivant, Parce que je le veux maintenant Je le veux maintenant, Donne moi ton coeur et ton âme, Et je ne m'effondre pas Je m'évade, Dernière chance pour perdre le contrôle…Et je te veux maintenant Je te veux maintenant, Je vais sentir mon coeur imploser, Et je m'évade Je m'échappe maintenant….Je sens ma foi s'érode »

    Et bien, il était temps que son boulot se termine aujourd’hui. Elle n’avait rien eut de très intéressant comme cas. Des rhumes, des rhumes, des tentatives de suicide du deuxième étage seulement…En clair, elle aurait pu ne pas venir, personne n’en serait mort. Oui, mais bon, ça elle ne pouvait pas trop le savoir avant. Un long soupir s'échappa des lèvres entrouvertes de la brune, assise à son bureau, qui s'octroyait une pause proportionnelle à son temps de travail. Une minute de pose, cinq heures de travail... Et oui, ça faisait peu... Et déjà, la fin de cette minute arrivait. Son regard se porta sur l'horloge. Au rythme des tics tacs, elle commençait à se faire une raison. Décidément, son boulot était plus qu'usant ces derniers temps, elle songeait à prendre une pose, mais elle savait, au fond d'elle, que les malades n'attendent pas. Et elle ne voulait pas laisser tomber ses patients. Non, décidemment, elle était vraiment trop sérieuse... Il fallait qu'elle s'arrête un peu... Allez. Cette fois-ci c’était vraiment terminé, Wayne, son chef de service lui permit de s’en aller un peu plus tôt, au vu du manque de travail à fournir, et sans demander son rester, la jolie jeune femme s’éclipsa.

    Un énorme bruit de détonation se fit entendre. Elle regarda sa montre, intriguée. 20 heures, pile. Bizarre. Peut-être qu’on était le 4 juillet et qu’elle n’était pas au courant. La fête nationale américaine… ? Non. Ca n’était pas aujourd’hui… Un feu d’artifice ? Difficile à croire… Elle haussa les épaules, et cessa de réfléchir. Elle entra dans l’ascenseur, un peu septique. Ils étaient, trois… avec elle, quatre. Elle entra, avec un mince sourire en guise de bonsoir. Le seul bouton allumé étant celui du hall, elle n’eut pas besoin d’appuyer aussi. Les portes se fermèrent derrière elle. L’ascenseur commença sa descente… Avant de se bloquer. Il fit une chute libre sur quelques mètres, avant de se stabiliser. Tout le monde perdit un peu l’équilibre. Emily jeta un coup d’œil vers le haut, comme si le plafond allait lui dire ce qui se passait. Elle poussa un profond soupir. Par chance, ils ne se trouvaient pas au milieu de deux étages. Ils se trouvaient bien au 0, mais les portes ne s’ouvraient pas, et à vrai dire, rien n’était plus allumé, les néons… Rien. Il faisait le noir complet. Ca ne s’arrêterait donc jamais ? La brune, plutôt motivée pour sortir, alluma son téléphone, et s’éclaira avec. En tirant, de leurs côtés respectifs, ils purent s’extraire de l’ascenseur. Et tant mieux d’ailleurs, passer sa soirée dans un ascenseur l’aurait passablement gavée. Les portes automatiques du hall étaient fermées. Rien n’était allumé, comme… Comme quand il était 5 heures du matin ! Sauf qu’il n’était que 20 heures. Là, ça devenait suspect. Un schizophrène eut l’idée avant elle, et se jeta à travers les portes en verre de l’hôpital. Idiot. Enfin. Au moins, elle pourra s’en aller et comprendre un peu ce qui se passait. Une fois sortie… Elle comprit que la panne de courant n’atteignait pas que l’hôpital. Toute la ville était plongée dans le noir. Sans les feux tricolores, toutes les voitures étaient accidentées, plus d’écrans dans les rues, plus de lumières quelconques… C’était un peu le chaos. Et bizarrement, son instinct lui disait de rentrer bien tranquillement chez elle. Il allait y avoir bien plus de blessés qu’en temps normal, mais le Washington Memorial n’était pas en mesure de les accueillir. A la lumière de son téléphone, elle s’éclairait, et avançait dans la pénombre. Elle allait rentrer chez elle, c’était la meilleure chose à faire, malheureusement. Les rues étaient jonchées de corps, et même si elle se clonait, ça ne suffirait pas. Elle arriva chez elle. L’air las. Quand elle entendit, pas un, pas deux, pas trois, mais quatre coups de feu. Et hélas, elle était bien trop près pour se dire que ça ne la regardait pas. D’autant plus, qu’elle n’eut pas le temps de dire : Toutankhamon ! Qu’un corps qui hurla et je cite : « MEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERDEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!! » tomba juste à côté d’elle. Et quand je dis juste, il failli même lui tomber dessus. Il pleuvait des cadavres, aujourd’hui, dis-donc. Là, elle ne put faire l’autruche, et décida qu’il était temps de faire quelque chose. Un homme, par terre, qui gisait déjà dans une mare de sang, alors qu’il venait de tomber. le bruit qu’avait fait son corps en tombant laissait penser à de multiples fractures. D’ailleurs, en tombant sur le dos, il avait peut-être heurté sa colonne vertébrale, et là… Il deviendrait peut-être entièrement, ou partiellement paralysé. Il était trop tôt pour faire un diagnostic.

    __ Vous vous préparez pour vidéo gag ?

    Fit-elle avec un rictus. Elle leva les yeux, pour vérifier que le danger était écarté. Elle l’aurait bien déplacé pour en avoir le cœur net, mais ça risquait d’aggraver ses blessures. Elle n’avait aucun matériel sur elle, si ce n’est bien entendu du sparadrap. Mais ça n’allait pas servir à grand-chose. Il n’avait pas trop l’air, mais elle demanda, un peu septique, encore.

    __ Je suis médecin… Je suppose que vous… N’avez aucun matériel médical à me mettre à disposition, pas vrai ?

    Si il n’en avait pas, elle allait devoir y aller à l’arrache, et ça risquait de s’infecter gravement. Elle songea à l’amener chez elle, elle pourrait peut-être s’occuper de lui plus calmement, et, en cas de soucis, elle aurait du matos… Là… Elle avait une seringue de paralytique au cas où elle tombait sur un malade mental dans la rue, et un tazzer. Quoi que pour cautériser, ça pourrait être pas trop mal, enfin… S’il avait mieux, ça serait mieux

    __ Je ne vous promets rien, mais vous avez de bonnes chances de vous en sortir… Enfin… Je crois… Enfin … J’espère.

___________________________
Je fais partie des murs ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons] Ven 8 Avr - 18:21

Après sa chute il regarda la jeune fille, il la regarda rapidement. Elle n’avait (à première vue) ni arme ni quoi que ce soit pour se défendre il passa de allonger a assis et il entendit la fille demander peux être ironiquement « vous vous préparez pour vidéo gag » il réplica ironiquement avec un rictus

Non je suis juste tellement maso que ça me plais de me faire flinguer et de tomber des bâtiments

Il regarda sur le côté et cracha du sang il savait que il avait des cotes de déplacées voir même fracturées mais bon tant pis il avait toujours son « kit de mission » avec de quoi se soigner seul. Quand il entendit que elle était médecin et que elle demandait si il n’avait pas du matos médical il détacha sa sacoche avec tout son kit dedans, autrement dit : tout pour soigner, munition et quelques ration de combat

Tenez

En tendant la sacoche
D’un coup il entendit le garde qui avait tiré dessus tout à l’heure


GN : Il est où? Je veux sa peau !

Sam sorti son arme et tira une balle sur le garde en visant la jambe, malheureusement la douleur et les tremblements l’ont fait bouger dans sa visée et au lieu de tirer dans sa jambe il tira dans la tête de cet homme
Le garde bascula en arrière et tomba raide mort sur le toit…
Il répondit à la doc'


J’ai déjà connus pire doc' mais je ne dis pas non pour un coup de main…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons] Ven 13 Mai - 21:46


Emily, & Sam




    « Dresse-moi, Apprends-nous à tricher, Et à mentir, et à cacher, Ce qui ne devrait pas être partagé, Et la vérité se dévoile, Grinçante à mon esprit, S'il te plaît, arrête de me demander de décrire. Pendant un instant, J'ai souhaité que tu continues ton oeuvre, Sans aucun sentiment, Ouvert d'esprit, Je suis sûr que j'étais si libre... Libre de m'exprimer, avide de tout voir, Et d'être ce que tu veux, Et ce dont tu as besoin, Et la vérité se dévoile, Grinçante à mon esprit, S'il te plaît, arrête de me demander de décrire.Pendant un instant, J'ai souhaité que tu continues ton oeuvre, Sans aucun sentiment, Ouvert d'esprit, Je suis sûr que j'étais si libre... Pendant un instant, J'ai souhaité que tu continues ton oeuvre, Sans aucun sentiment, Ouvert d'esprit, Je suis sûr que j'étais si libre... Purifie-moi, Nettoie ton corps du mien, Efface tous les souvenirs, Ils ne nous apporteront que de la douleur, Et j'ai vu tout ce dont j'aurai jamais besoin... Pendant un instant, J'ai souhaité que tu continues ton oeuvre, Sans aucun sentiment, Ouvert d'esprit, Je suis sûr que j'étais si libre... Pendant un instant, J'ai souhaité que tu continues ton oeuvre, Sans aucun sentiment, Ouvert d'esprit, Je suis sûr que j'étais si libre... Effacés...»

    Hahaha. C'est que cet homme était sacrément comique. Oui, mais dans des instants pareils, même un bisounours avec des lunettes fluo qui glisse sur un couvercle de camembert ne la ferait pas rire. Alors. Vous imaginez un peu l'ambiance ? Elle leva les yeux vers le sombre ciel, au dessus de leur têtes, en fait, elle savait bien que ça ne servait à rien, parce qu'on ne voyait strictement rien... Cette panne de courant était vraiment une plaie, elle espérait que ça allait vite se rétablir... Elle croisa les bras, comme offusquée, et fit mine de finalement ne rien en avoir à faire... Elle savait bien qu'il n'était pas en position de faire des blagues, et encore moins en position de discuter, et là, c'était tout net, elle en profitait sérieusement. Elle se redressa, et soupira, calmement.

    __ Je vois. Bah. Dans ce cas, je vais vous laisser dans vos délires sado-masos avec vos petits copains, au dessus. Si jamais vous finissez par changer d'avis, vous pouvez éventuellement hurler sensuellement mon prénom, et je verrais si, moi, je change d'avis. Et puis, moi, c'est Emily.

    Elle fit craquer son cou, et bénit l'inventeur de la clé manuelle, parce qu'un digicode, pendant une panne de courant, c'était quand même... relativement inutile, quoi. Elle s'éclaira à la lumière de son portable pour chercher ses clés dans son sac à main, et lorsqu'elle les trouva, éclaira la serrure, qu'elle essayait d'ouvrir, péniblement. Enfin, elle y parvint... Elle s'obliga, à marcher en faisant de grands bruits de pas, pour faire croire à l'homme-sado-maso-qui-kiffait-tomber-des-immeubles qu'elle était réellement en train de s'en aller... Elle secoua la tête, avant de revenir auprès de lui, elle n'aimait pas trop la tournure que prenaient les évenements, il valait mieux arrêter les conneries, au moins provisoirement. Elle revint donc, s'agenouilla, à côté de lui, et s'exclama :

    __ Je suis vraiment déçue de ne pas vous avoir entendu susurrer mon prénom. Ah, les hommes et leur fierté mal placée...

    Elle soupira, laissant ses lèvres former un petit rictus... Amusée, elle releva les yeux vers le toit, d'où il venait de chuter, pas assez haut pour mourir, trop haut pour en ressortir totalement indemne. Enfin, elle était vraiment dans le flou, parce qu'il faisait tellement noir que c'était dur à dire. La jolie brune aux yeux clairs, déverrouilla son iphone, pour faire de la lumière, et l'orienta vers l'homme. Histoire de voir si il n'avait pas une tête de terroriste, ou une tête de méchant... Ou peut-être histoire de trouver une vanne supplémentaire. D'ailleurs, elle fut déçue de ne pas trouver de quoi blaguer... Après tout, il était presque pas mal... Un peu vieux, peut-être, mais bon, les blagues sur les vieux, c'était franchement pas marrant... Il était... Ah oui, les lunettes de vision nocturne, dans la pénombre, c'était malin, cela dit, ça n'était pas donné à tout le monde d'en avoir.

    __ Depuis tout à l'heure, vous faites genre de rien, mais vous me voyez. Franchement, vous êtes carrément pas drôle du tout. Ah... Si je n'étais pas dans un jour d'extrême bonté, je pense que vous seriez déjà mort.

    Elle ne ria pas. Il décrocha de nulle part une sorte de sacoche, pleine d'équipement médical, c'était plutôt comique, parce qu'elle espérait faire un trait d'humour, en lui faisant platement remarquer qu'au milieu d'une rue, elle ne pouvait pas faire grand chose, mais, là, tout tombait à l'eau. Elle y jeta un bref coup d'oeil, avant de répondre.

    __ Merci, Rambo.

    Elle laissa Sam tirer sur un de ceux qui l'avait mis dans une mauvaise situation, et il l'avait raté. Oui, enfin. Il l'avait pas raté... Oh, enfin il l'avait raté, donc il l'avait pas raté, voyez ? XD. Il avait raté sa jambe, donc en ayant sa tête, il l'avait pas raté... Bon enfin bref. Elle esquissa un sourire, avant de demander.

    __ Je me trompe sûrement, hein, mais, c'est pas un C.R.I.M.E un M.E.U.R.T.R.E ?

    Elle soupira, amusée. Et regarda autour d'eux. Elle éclaira l'équipement, bien sûr, c'était du bon équipement, mais sans lumière, sans stérilisation préalable, c'était assez risqué. Elle savait que c'était assez mal partit, mais après tout, c'était un défi... Et rien ne résiste à cette jolie Emily Hilton... Hun ?

    __ J'appuie, vous me dites si ça fait mal.

    Ella apposa son index et son majeur à différents endroits, sur son torse, pour repérer ce qui pouvait être cassé, ce qui était endommagé, et ce qui ne l'était pas.

    __ Je crains qu'un coup de bistouri ne vous soit plus utile, monsieur ... ?

___________________________
Je fais partie des murs ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.

On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter.
♠ Nombre de messages : 63


MessageSujet: Re: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons] Jeu 23 Juin - 17:10

Bonjour à vous. Désolée du dérangement au milieu du topic, il reste encore deux semaines avant la clôture de l'intrigue Power-Down, merci de bien vouloir m'envoyer un message privé pour m'indiquer si le topic est terminé, ou si vous avez besoin d'un délai. Si je ne reçois aucune information au de-là des deux semaines, le topic sera vérouillé. Merci de votre compréhension respective.

La Destinée.

___________________________


De tous les spectacles, la désolation est celui qui me divertit le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

«Murs»
♠ Nombre de messages : 1851


MessageSujet: Re: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons] Mer 17 Aoû - 21:22

L'intrigue est à présent terminée, merci de ta participation, Sam.
Si le sujet n'est pas terminé, vous pouvez m'envoyer un MP', je le rouvrirais, cependant, sachez qu'à compté du jour de la réouverture il devra se terminer dans les deux semaines.
Il est à présent clos.

___________________________
Je fais partie des murs ♥️.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: [POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons]

Revenir en haut Aller en bas

[POWER DOWN] Une mission qui a un air de deja vu... [Emily Jons]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Autres lieux :: » Les rues et les ruelles-