AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Séance entre collègues [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Séance entre collègues [Terminé] Mer 22 Déc - 17:28



Et hop, après avoir payé leur consommation, les deux jeunes gens avaient quitté la terrasse. Tout ce que espérait Haruko, c'était que le stand de tir n'était pas trop loin. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'ils étaient à pied. Non pas que marcher la dérangeait, bien au contraire, elle en avait même l'habitude, mais elle ne savait pas si c'était le cas pour Ray ou pas. C'était pour cela que la jeune femme avait sorti son téléphone et qu'elle avait pianoté, sur ce dernier, envoyant, ainsi, un message, bien précis. Ce qu'elle comptait demander ? Haruko savait très bien que y'avait un stand de tir qui était pour les civils. Ils pourraient très bien s'y rendre, à moins que Ray préférait se rendre à celui qui appartenait à la CIA. Bah, de toute manière, ça revenait au même. Un stand, c'était un stand. Bon, certes, il pouvait y avoir quelques différences entre eux, mais sûrement pas grand chose de négligeable.

Haruko rebondit alors sur le mot famille. Il avait parlé de famille, ou du moins, du fait que pour faire parler un homme, la famille, c'était sûrement la pression idéale. En tout cas, la famille, ça serait peut-être un nouveau sujet de conversation, au lieu de causer tout le temps des armes ou du boulot, non ?

"Tes proches sont restés au Colorado je présume, non ?"

Ou bien, peut-être qu'il en avait certains sur Washington. Après tout, peut-être qu'il avait quelques uns de ses proches dans les parages. Ca pouvait être une raison en plus pour expliquer sa mutation dans la ville, qui sait ? Tout en marchant, Haruko mit ses mains dans les poches de sa veste. Et quelques secondes plus tard, voilà que son téléphone portable se mettait à vibrer. Sûrement en réponse au message qu'elle avait envoyé quelques temps plus tôt. Elle le sortit alors de sa poche et regarda le message.

"C'est bon ! J'ai les coordonnées du stand de tir civil."

Elle savait que y'avait toujours quelques "fouines" qui étaient toujours derrière leur ordinateur. Alors, elle avait contacté l'un d'eux, histoire de savoir où était ce maudit stand.

"C'est par ici. Tu viens ?"


Dernière édition par Haruko L. Pan le Dim 26 Déc - 13:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Mer 22 Déc - 17:53

un énorme manque d'inspiration

Les consommation était payer, Ray partie donc avec Haruko à la recherche d'un stand de tir, trouver trouver, c'était compliquer pour Ray qui ne connaissez pas cette ville, sur la route Haruko demanda à Ray si c'est proche était rester au Colorado.

"- Oui il son rester au Colorado."

Haruko envoyer un message à quelqu'un, surement un informateur, les armes était un sujet intéressant mais plutôt répétitive, donc parler sur la famille sa changera un peu.

"-Et toi tu à de la famille ici?"


Haruko reçus un message puis elle dit à Ray qu'elle savait ou était les stand civil, elle lui demanda donc si il venait.

"-Bien évidement que je vient."

Ray suivit donc Haruko en direction du stand de tir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Mer 22 Déc - 19:04

Un coup dans l'eau. Elle qui pensait qu'il aurait pu avoir de la famille sur Washington, et bien, c'était rapé. C'était donc, pour le moment, sans raison apparente que Ray avait été muté dans l'agence de la ville. Mais à dire vrai, Haruko se fichait un peu du comment et du pourquoi. Après tout, ce n'était pas sa vie privée. Fouiner, oui, elle excellait dans ce domaine mais parfois, elle arrivait malencontreusement à se mettre les gens à dos. Et comme Ray était un nouveau collègue, elle n'irait pas fouiner. Non, elle arriverait à passer outre. Et puis, qui sait ? Peut-être que quand ils se connaîtraient mieux, Ray finirait par lui parler. Ou pas. Au Colorade, sa famille était donc au Colorado. Ca allait lui faire du changement. Mais au moins, ça lui ferait de bonnes raisons pour prendre des vacances et aller voir sa famille. Echange de bons procédés, il lui demanda alors si elle avait de la famille dans le coin.

"Mes parents et mon frère sont en ville. J'ai des cousins du côté de mon père dans l'Oregon ... Et d'autres cousins du côté de ma mère qui sont à Tokyo."

Gabriel et Keiko avaient tous deux des frères et soeurs. Sauf que chacun était resté dans sa ville d'origine et n'avait pas franchi les frontières pour se retrouver à Washington. Mais bon, ça arrivait que de temps en temps, une fois tous les cinq ans, ils se réunissaient tous pour faire la fête. Et du fait que Haruko travaillait à la CIA et que son emploi du temps pouvait être chargée, pas sûre qu'elle pourrait assister à la prochaine réunion. Quoi que, elle avait encore un an pour y penser, alors, pas de quoi s'affoler.

"Il est vrai que je ne les vois pas autant que je veux mais bon, le téléphone, ça existe. Tout comme Internet et les webcams."

Sauf que, pour contacter ses cousins qui étaient au Japon, avec le décalage horaire, c'était un peu compliqué. Haruko envoyait alors des mails. Au moins, elle était sûre de les avoir et ils auraient toujours le message, même si ce n'était pas à la minute près. Enfin bref, les voilà qu'ils se dirigeaient donc vers le stand de tir. Normalement, il n'était pas bien loin. A quelques pâtés de leur position.

"Le stand n'est pas loin. Disons, trois ou quatre cents mètres."

Haruko marqua une petite pause avant de reprendre.

"Comme tu es tireur d'élite, il t'est arrivé de battre certains records ?"

Comme viser une cible qui était à une distance impossible, des trucs dans le genre quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Mer 22 Déc - 20:49

La famille à vrai dire Ray ne parler pas beaucoup avec ceux de sa famille on peu dire qu'ils on couper les pont à part quelque messages de temps en temps mais c'est tout, Haruko avait bien des membres de sa famille ici mais pas tout le monde, un peu éparpiller dalleur, des cousin à l'Oregon, je ne soit pas trop ou c'est et d'autre à Tokyo, sa par contre pas très compliquer à placer sur une carte.

"- Oui Tokyo je connais."

Les liens familiaux pour Haruko c'était important, Ray par contre ne parler pas trop de sa famille. Haruko ne voyait pas autant qu'elle voulez sa famille c'est pour sa qu'elle utiliser internet, le téléphone, la webcam et plein d'autre moyen de communication.

"-Moi je parle pas beaucoup avec ma famille, à vrai dire ils n'aime pas beaucoup le métier que je fait."

Le Stand était pas tout à coté du café mais bon il n'était pas loin non plus quelque centaine de mètre dit Haruko, la distance n'importer peu Ray ne faisait pas attention au temps, et puis c'est pas comme si on l'attendait quelque par, alors ne se pressa pas, et si Haruko était attendu quelque par elle aussi elle aurez refuser la proposition de Ray. Peu de temps après Haruko demanda quelque chose, vu qu'il était tireur d'élite, il m'était arriver de battre des records.

"-Des records, et bien je ne fait pas de concours donc je n'ai pas vraiment battu de records, mais une chose est sur, pour rentrez dans la CIA, en tant que tireur d'élite j'ai du passer un test, du genre toucher un certain nombre de cible en le moins de temps possible, attendre des cibles à de longue distance ou encore en toucher d'autre avec des obstacle devant comme des faux civil, et en recevant les résultats non seulement j'était premier mais j'avais fait un sans faute, c'était la deuxième fois que c'était arriver au Colorado, donc je doit surement avoir battu des records."

Depuis son adolescence Ray s’entraîner avec des armes, donc à l'age d'intégrés la CIA Ray était déjà bien douée avec des armes, et sa c'était au tout début de sa carrière, Ray c'est améliorer depuis même si il ne le voyait pas forcement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 9:44

Tokyo ... Haruko avait eu l'occasion d'y aller en vacances, mais quand elle était petite. Et maintenant, avec son boulot, et bien ... Elle n'y avait pas remis les pieds depuis quoi ? Au moins cinq ans, si ce n'était plus. Faudrait qu'un de ses jours, elle arrive à se prendre de vraies vacances, des vacances où personne ne viendrait la déranger, pas un coup de téléphone, rien. Juste elle, ses vacances, ses grands-parents, sa tante et sa famille. Ouais, ça serait bien. Sauf que Haruko savait qu'elle pouvait toujours rêver. Pourquoi ? Car jusqu'à présent, l'histoire avait fait que la jeune femme avait toujours été dérangée lorsqu'elle était en repos, ou bien en vacances, si bien qu'elle était obligée de les écourter. La faute à qui ? Ou plutôt à quoi ? Et bien, à son téléphone portable. Ouais ... La prochaine fois, elle ne l'emmènerait pas. Ou du moins, elle le laisserait dans un coin. Comme ça, elle serait moins facile à joindre.

"J'aime bien Tokyo et ses lumières de nuit. C'est pas mal. Dommage que je ne peux pas m'y rendre plus souvent."

Ouais, mais bon, c'était ainsi. On ne peut pas toujours faire ce qu'on souhaite, non ? C'est bien malheureux mais on ne peut pas faire autrement parfois. Enfin bref. POur Ray, c'était un peu différent. Il ne parlait pas souvent à sa famille du fait qu'ils ... comment dire .... Qu'ils désapprouvaient le fait qu'il était agent à la CIA. Oh, ça, Haruko pouvait comprendre.

"Et bien, vois-tu, mes parents n'approuvent pas vraiment non plus. Du moins, mon père comprend du fait qu'il est lui-même dans la police, mais ma mère ..."

Ouais, quand Haruko lui avait dit ce qu'elle faisait, Keiko avait légèrement piqué une crise. Mais bon, continuer de leur mentir, la jeune femme n'avait pas voulu le faire, trouvant que c'était un peu injuste. En y repensant bien, elle aurait mieux fait de se taire.

"Quant aux autres de mes proches, ils ne sont pas au courant. Je n'aimerai pas qu'ils soient en danger par ma faute."

Ca lui faisait repenser ce que lui avait dit la jeune étudiante, lors de son passage dans le Massachussets. Après tout, elle avait été enlevée, séquestrée et abusée simplement parce qu'un de ses proches faisait partie du NCIS. Donc, elle qui était de la CIA, Haruko préférait même pas imaginer ce qui pourrait leur arriver. Oh que non. Finalement, par la suite, Ray répondit à sa question sur les records. Sûrement qu'il en avait établi quelques uns mais il ne le savait pas vraiment. On ne lui en avait pas parlé.

"Un sans faute ? Pas mal."

Une chose était sûre : c'était pas pour son maniement d'arme que la jeune femme avait été embauchée. Car à ses débuts, ça n'était pas tip tap top. Bien sûr qu'elle s'était améliorée avec l'aide de Callen ou bien de William. Mais sans aucun doute qu'il lui restait encore pas mal de trucs à apprendre. Et aujourd'hui, elle allait sûrement apprendre de nouveaux trucs avec l'aide de Ray. Tous deux tournèrent finalement devant une ruelle et hop, les voilà arrivés devant le stand de tir.

"Nous y voilà donc."

Plus qu'à entrer à présent !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 10:53

Il est vrai que Ray avez fait un sans faute au test de tir mais, ce qu'il fut plus étonner de savoir c'était que c'était le deuxième à faire un sans faute, à vrai dire Ray avait trouver ce test étonnamment facile au point qu'il croyait que c'était une blague, mais non pas du tout. Haruko continua son sujet sur Tokyo elle l'aimer bien, c'est lumière, l’ambiance et tout sa quoi, Ray n'était jamais aller à Tokyo, mais il avez déjà vue des reportage la dessus dalleur il était surpris par la beauté de cette ville en pleine nuit.

"-Tokyo, en parlant de c'est lumière, lors d'un reportage que j'ai vue il montrer Tokyo en pleine nuit, chose très magnifique en effet, y avait comme une harmonie de couleur qui renier, c'était magnifique, il faudrait que j'aille y faire un tour un de c'est jour."

Ray était peu-être un tireur d'élite, qui cacher souvent c'est émotion ou les laisser de coté mais il en avait, et voir la beauté de cette ville, le frapper. Haruko parla de la CIA et de la réaction de c'est parent, son père avait accepter ce choix vue qu'il était flic, mais sa mère sa n'avait pas l'air d'être le cas, à vrai dire sa ne déranger pas ses parent que Ray travailler à la CIA c'était plutôt qu'il y travailler en tant que tireur d'élite.

"-Pour tout te dire, ce n'est pas vraiment le fait que je travaille à la CIA qui les déranger, quoi que le risque que je meure lors d"une missions les effrayer, c'est plutôt que je soit tireur d'élite, payer pour blesser arrenter ou même tuer des gens, quand je tirer sur des cible sa les déranger pas plus que sa mais quand je me mis à tirer sur des être humain, ils n'était pas d'accord, mon père disait que seul dieu avez le droit de vie ou de mort."

C'est parent n'était pas forcément croyant mais c'était pour dire que Ray n'avait pas le droit de choisir, entre la vie et la mort de personne. Les autre proche d'Haruko n'était pas au courant de son métier et elle voulez que sa reste comme sa.

Ray et Haruko arriva donc devant le stand de tir, Ray entra le premier suivit par Haruko, il entra, pris un pistolet, et le passa à Haruko.

"-Celle ci et pas mal, elle na pas beaucoup de recule."

Pas beaucoup de recule Ray ne se soucier pas beaucoup du recule, en voyant sa corpulence, le recule d'une arme n'était pas du tout important pour lui.

"-Je vais déjà voir comment tu te débrouille."

Ray pris deux pair de lunette et une pair de cache oreille et passa une paire de chaque à Haruko.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 12:15

Tokyo, c'était une chouette ville. Non pas que Haruko n'aimait pas la ville de Washington. Mais visiter de nouvelles villes, c'était chouette, non ? D'ailleurs, la jeune femme avait un tableau dans son appartement qu'elle aimait beaucoup. C'était la ville de Manhattan de nuit, avec un aperçu d'un pont. Mais ce n'était pas qu'un simple tableau pour elle. C'était, effectivement, un tableau, mais qu'elle avait elle-même peint. Vous savez les tableaux d'art avec les petits numéros qui indiquent quelle couleur il faut mettre pour que ça fasse un super rendu ? Et bien, c'était l'un des derniers tableaux qu'elle avait eu le temps de peindre avant d'être trop occupée par ses études, ou bien par son job. Ses parents, pour lui faire plaisir, avaient pris le tableau le temps d'une journée, histoire de le faire encadrer enfin qu'il soit encore plus joli. Haruko l'avait accroché dans le salon. De cette manière, elle pouvait le voir tous les jours. Mais euh, stoppons là. Car on s'éloigne du sujet.

"Qui sait ? Peut-être qu'une mission te mènera à Tokyo."

Possible, ça serait bien pour lui qu'il voit en vrai Tokyo. Pourquoi ? Par documentaires et reportages, ce n'était pas vraiment la même chose, y'avait pas à dire. En vrai, ça rendait tout de suite mieux. Sans oublier que y'avait de chouettes activités qui pouvaient se dérouler la nuit : du genre de super discothèques avec des jeux assez marrants, des restaurants géniaux qui restaient ouverts une bonne partie de la nuit, des trucs dans le genre quoi. Ouais, Haruko ne cracherait pas dessus. Elle avait envie d'y retourner, pour sûr, car sûrement que y'avait quelques trucs qui avaient dû changer. A ses prochaines vacances, elle ferait tout pour y aller.

"En tout cas, Tokyo n'est pas un ville à manquer. Du moins, c'est ce que je pense."

On pouvait toujours la contredire, ce n'était pas cela qui lui ferait changer sa vision des choses. Ray lui parla ensuite rapidement de sa famille, du fait que c'était plutôt son activité de tireur d'élite que ses proches n'approuvaient pas forcément. De sages paroles qu'avaient son père : seul Dieu a le droit de vie ou de mort. Oui et non ... Après tout, les terroristes n'étaient pas des dieux. Et eux plaçaient des bombes et tuaient des gens simplement pour faire respecter leurs idéaux. Alors, c'était un peu fourbe de dire ça mais bon, on ne pouvait pas non plus penser à tout.

"Avec un peu de chance, ils finiront par respecter ce que tu fais. Sinon, ça serait dommage."

Haruko savait très bien que sa mère avait beaucoup de mal à accepter que sa fille était à la CIA, mais Keiko devait se faire une raison : celle qui avait été sa petite fille avait grandi et elle ne pouvait plus lui donner des ordres. Après tout, libre à Haruko de mener sa vie comme elle le souhaitait. Enfin ... Haruko et Ray étaient finalement rentrés dans le stand de tir. Tout de suite, ils s'étaient dirigés vers les armes et Ray était en train d'en inspecter une. Non pas pour lui-même, mais apparemment, pour Haruko. Quoi ? Ne la pensait-il pas capable de se choisir une arme ? Bon, il était vrai que les armes et Haruko n'étaient pas vraiment copines mais tout de même ... C'était pas une incapable ... Mais elle n'allait pas non plus se fâcher pour ça. Ray lui avait tendu l'arme, en lui disant que celle-ci n'avait que peu de recul.

"On verra bien." avait-elle répondu.

Il lui confia, par la suite, une paire de lunettes et un cache-oreille. Ray voulait voir de quoi elle était capable. Ok. Haruko mit les lunettes sur son nez, et heureusement d'ailleurs qu'elle n'avait pas une paire de vue, sinon, pour tirer, ce n'était pas vraiment génial non plus. Elle positionna ensuite le cache-oreille, et attendit que Ray sort près. Après tout, elle n'allait pas tirer et risquer de lui exploser les tympans. Quelques minutes après, la jeune femme était en position. La cible était descendue, ou plutôt, le morceau de papier était face à elle. Haruko leva son arme. Bang, bang, bang, bang. Quatre tirs, quatre trous. Mais pas au centre de la cible, étrangement. Ou pas. La jeune femme avait fait exprès de viser les bras et les jambes. Après tout, comme dit, tuer, c'était pas son genre. Mais immobiliser, ouais. Mais si ça se trouve, dans la tête de Ray, il penserait qu'elle aurait foiré.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 16:55

Tokyo merveilleuse ville avec de magnifique paysage, Ray n'était jamais aller à Tokyo, es car il n'en avait pas envie d'y aller? non il n'avait juste pas envie d'apprendre une autre langue, même si l'anglais était souvent utiliser la bas, avec le nombre de touriste, Haruko dit à Ray qu'une de c'est missions pourrez se passer la bas, oui il était possible que une missions ce passe à Tokyo, à quel sujet, Ray ne le savait pas, on pouvez tomber sur toute sorte de missions, puis Haruko dit aussi que c'était un endroit à ne pas manquer.

"-Oui peut-être que j'aurez la chance d'y aller, on verra bien."

Haruko parla ensuite de la famille de Ray, ils allez tôt ou tard s'habituer à cette idée ou pas, qui sait enfin sa serait dommage, mais Ray avez pris à vivre avec sa, et tout ce passez bien avec sa famille, tant qu'il ne parler pas de son métier.

"-Tu doit avoir raison."

Haruko pris l'arme et les paire de lunette et de cache oreille, puis attendis que Ray soit prêt pour tirer, après avoir tirer Ray fit se rapprocher la cible pour voir ou elle avez tirer, les bras et les jambes, aurez t'elle fait expert, oui car en regardant de plus prêt on pouvez voir que les emplacement des impacte était presque parallèle, sa ne pouvez pas arriver si la personne avez mal tirer, non elle avez volontairement tirer à c'est endroit.

"- Tu à viser à coté, tu sait ce que je fait avent de tirer sur une personne, je fait le vide, la seul chose en tête, éteindre ma cible."

Pour le moment Ray savait que la seul chose qui ferait Haruko tuer quelqu'un c'est que sa vie soit en jeu, ou c'elle d'autre personne, Ray remis la cible à l'endroit de tout à l'heure.

"-J'ai une idée pour te faire tirer en ayant l'intention de tuer, mais cette technique, tu va pas l'aimer du tout."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 17:36

Heureusement qu'ils avaient des protections pour des oreilles sinon, bonjour les dégâts ! En tout cas, en voyant la cible d'Haruko, certains auraient pu dire que c'était totalement raté. Mais ceux qui la connaissaient bien savaient que c'était exactement ce qu'elle souhaitait. Après tout, viser pour tuer, c'était pas son truc, même si c'était une cible en papier. Après tout, qu'avait fait cette pauvre cible en papier ? Hmmm ? Méritait-elle de subir un tel traitement, et simplement parce que les gens avaient besoin de se défouler ou bien de s'entraîner ? Bon, d'accord, j'avoue, c'est un peu poussé à l'extrême tout cela mais bon ... Dégommer une cible, simplement pour la trouer, et bin, non. Disons que Haruko préférait, de loin, se mettre en situation. Genre, que la cible a un flingue pointé vers la jeune femme et que celle-ci est obligée de la désarmer sous réserve de se prendre une balle. Et non pas du buter la pauvre cible en papier ... De toute manière, même si Haruko la déchiquetait dans tous les sens, la pauvre cible en papier ne souffrirait pas mais bon ... Ca devait être psychologique.

Le couperet venait de tomber. Selon Ray, Haruko avait visé à côté. Elle eut un léger sourire amusé. Non, non, elle n'avait pas visé à côté. C'était fait exprès, point barre. Mais elle n'allait pas tarder à le corriger. Il lui donna aussi un conseil, du genre, qu'avant de tirer sur une personne, il prenait une lente respiration, histoire de faire le vide et de descendre sa cible. A chaque ses trucs ?

"Si tu voulais que je vise le coeur, fallait le dire tout de suite."

Mais pas sûr que Haruko l'aurait fait quand même. Nan, je crois plutôt qu'elle aurait campé sur ses positions, à nouveau. A moins qu'il ne lui donne de supers bonnes raisons pour changer irrémédiablement sa façon de tirer et de penser par rapport à cela. Ray lui soumit alors une idée. Ou du moins, il avait une idée derrière la tête mais il ne lui avait pas encore exposé. Mais soit disant que ça n'allait pas forcément du plaire. Haruko, intriguée, leva un sourcil interrogateur.

"Quel genre d'idée ?" avait-elle demandé en se tournant vers lui et en posant momentanément le flingue sur le morceau de bois face à eux.

Haruko redoutait un peu de la réponse mais bon, elle verrait bien ce que Ray lui proposer. Soit ça serait une idée de génie, soit ça serait une idée plus que farfelue. Et dans ce cas-là, pas sûre que la jeune femme accepte de bon coeur de se prêter à ce petit "jeu".
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 18:35

L'idée de Ray était vraiment folle mais qui ne tente rien na rien, peu de temps avent Haruko avait du que si Ray voulait qu'elle tir dans le coeur il avait cas le dire plus tôt.

"- Mais l'aurez tu fait?"

Ray savait que sa serait pas si facile mais il aimer les défis même si celui ci pourrez faire que Haruko ne parle plus à Ray enfin du moins si il mettait c'est idée en pratique, en même temps il n'avait pas l'air d'avoir le choix non plus. Haruko demanda alors quelle genre d'idée avait eu Ray.

"-Le genre que tu va pas du tout aimer, mais avent que je le fasse dit toi que je fait sa pour que tu tir sur cette cible au niveau des point vitaux."

Ray décida de mètre en pratique cette fameuse idée, il se mis à genou, pris une arme attacher à sa jambe, se releva, rechargea l'arme poser sur la planche de bois, la donna à Haruko, puis pointa son arme sur elle.

"-vue que tu ne tu pas sans raison, tuera tue sous la menace d'une arme, je te rappelle que c'est une cible en papier. Maintenant tir ou c'est moi qui tir, et à cette distance je te raterait pas."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 18:54

Aurait-elle tiré et visé les points essentiels si Ray le lui avait demandé ? A dire vrai, pas sûre. Non, Haruko n'était sûre de rien. Voilà pourquoi elle se retrouvait essentiellement dans des missions d'infiltration. D'une, parce qu'elle ne foirait pas et que jusqu'à présent, ses couvertures n'avaient jamais été percées à jour. D'ailleurs, touchons du bois pour que ça ne lui arrive pas prochainement. De deux, au moins, quand elle était en couverture, elle n'avait pas souvent l'occasion d'utiliser son flingue. Bon, d'accord, il était vrai que ça lui arrivait de rosser son adversaire, mais avec ses jolis petits poings. Les âbimer, elle n'aimait pas trop non plus mais bon, parfois, elle n'avait pas le choix. Et puis, à bien y penser, Haruko préférait utiliser ses poings que son arme. A sa question, elle se contenta d'hausser les épaules.

"Qui sait ?"

Ouais, qui sait. Après un léger moment de silence où Haruko avait posé son arme sur le morceau de bois en face d'eux, Ray répéta, à nouveau, que cette idée, et bien, elle n'allait pas forcément apprécier. Mais apparemment, c'était pour son bien, selon lui. Ouais, et bin, ça serait à elle de juger si c'était une bonne idée ou pas. Et ça serait aussi à elle de juger si c'était pour son bien ou pas. Haruko en vint à se demander si elle avait bien fait de se renseigner sur cette idée surgrenue. D'ailleurs, elle était même en train de se demander si venir au stand avait été une bonne idée. Bah ... Advienne que verra.

"Je doute que tu me connaisses assez pour dire si je vais aimer ou pas. Mais bon, je vais te laisser le bénéfice du doute quand même."

Ray s'était alors baissé, pour récupérer une arme qui était dans un holster à sa cheville. Par la suite, il avait pris l'arme que Haruko avait précédemment utilisé et avait jugé utile de la rechercher. Elle n'avait tiré que quatre coups, sûrement que y'avait encore de quoi faire un carton, et ce même sans la recharger, non ? Bah, apparemment, Ray voulait éviter que l'arme ne soit à cours de munition, ou un truc dans le genre. Et là, Ray fit un truc ... incroyablement stupide ? Etonnant ? A voir, un mix entre les deux. Surtout qu'il venait, genre, de la menacer. Fallait-il le prendre réellement au sérieux ?

"T'avais raison. Cette idée est nulle."

Haruko aurait bien dit à chier mais elle n'était pas encore assez énervée pour en venir à la vulgarité. En tout cas, comme dit, elle n'appréciait pas forcément d'avoir un flingue sur sa tête, et ce même si Ray était son collègue.

"Tu sais, les gens peuvent nous faire. Ca fait un peu mauvais genre."

Se faire braquer dans un stand de tir ... C'était la meilleure ! Mais elle éviterait de le chanter sur les toits, et surtout, éviterait d'en parler à William ... Serait capable d'aller casser la gueule à Ray rien que pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 19:29

Chiant gros manque d'inspiration, en même temps j'ai pas grand chose à faire, on verra si sa changera au prochain poste

Ray était aller un peu fort la enfin, bon c'est pas les gens qui aller Râler le stand était vide pour le moment, Haruko dit aussi que cette idée était bête, le mot employer était plutôt nul. Enfin bon, Ray attendra, Haruko ne tira pas elle disa juste que sa pouvez être mal vue que quelqu'un braque une autre personne dans un stand de tir.

"-Tu attend quoi pour tirer, une fois sa fait je te dirait un truc sur l'arme que j'ai entre mes main."

Ray attenda que Haruko tira, sa pouvez durer des heure si Haruko rester sans rien fair mais elle n'aller pas tarder à le faire, enfin Ray l'espérer car il n'aimer pas braquer quelqu'un qui n'avait rien fait
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 19:44

Si Ray pensait qu'il allait lui faire peur avec son flingue, et bien, c'était qu'il avait sûrement dû voir soit la vierge, soit le Père Noël en string, ou un truc dans le genre. Après tout, hein, c'était pas vraiment la première fois qu'elle avait une arme pointée sur sa tempe, et ça ne serait pas non plus la dernière fois d'ailleurs. Alors, si Ray escomptait réellement lui faire peur ... Euh, et bien, disons qu'il avait légèrement foiré son coup, pour sûr ! La menaçant toujours avec son flingue, il lui demanda une nouvelle fois de tirer sur cette maudite cible et qu'après, il lui dirait un truc concernant son flingue.

"Du genre qu'elle est pas chargée et que c'est rien que du bluff ?"

Ca lui rappelait qu'une fois, en mission, y'avait un type qui l'avait braqué justement. Sauf que, au final, Haruko l'avait désarmée en une fraction de seconde parce que le type n'avait pas vraiment envie de tirer. Et bam, il s'était retrouvé avec son poing dans la figure, le nez en sang, et la jeune femme avait découvert que l'arme n'était pas chargée ... Se pointer à une fusillade sans munitions, c'est pas vraiment génial. En y pensant bien, peut-être que le gars était un peu simplet sur les bords et qu'il avait fait cela rien que pour épater son boss ... Qui sait ? Haruko n'était pas dans la tête des psychopathes ... Et encore moins de ceux qui voulaient prouver quelque chose aux autres.

"Si c'est le cas, c'est un peu stupide, mais bon."

De la provocation ? Oui, légèrement, mais pas trop non plus. Après tout, Haruko ne connaissait pas Ray depuis longtemps. Elle ne savait donc pas s'il était patient ou bien s'il pouvait péter un câble en une fraction de seconde. C'était peut-être un calme ... Haruko verrait bien quand cette situation bizarre serait terminée. Que faire alors ? Le cogner et lui fourrer son poing en plein visage ? Ou attendre que la situation se décante ? Ils pourraient attendre des heures.

"Vraiment pas marrant tout ça ..."

Haruko poussa un soupir. Le coup ... Ou plutôt, son poing, était parti tout seul en direction du visage de Ray. Bon, il était vrai qu'il était plus grand qu'elle, et plus baraqué mais bon ... Avec l'effet de surprise, qui sait ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Jeu 23 Déc - 21:34

Une arme non chargé es que ce serait sa ce qu'il avait à dire sur son arme qui sait, en tout cas c'est ce que Haruko pensait, enfin elle pensait aussi que c'était du bluff, mais c'était vraiment le cas? Ils le serons bien assez tôt, mais que ferait Ray avec une arme non charger, c'est comme essayer de parler sans langue sa ne serre à rien.

"-Du bluff, qui sait."

Elle disait que aussi que c'était stupide, sur ce point Ray était d'accord avec enfin bon, pas de balle un chargeur tout sa ne changer pas grand chose, il n'avait pas forcément l'intention de blesser Haruko, juste qu'elle ce décide à tirer dans la cible au bon endroit, mais Ray se douter bien qu'elle n'aller pas se laisser viser sans rien faire après tout même si sa spécialité était l'infiltration elle était quand même de la CIA alors elle savait se défendre, même si une arme était pointer sur sa tête. Haruko dit qu'elle ne trouver pas sa marrent, et même pas deux seconde après elle essaya de mètre son poing dan la figure de Ray, mais il se doutée qu'elle aller réagir après tout Ray aurez fait pareil, pas forcément un coup de poing mais il aurez réagit, alors Ray évita de peu le coup.

"-C'est pas très malin sa par contre, tu voulez savoir si mon arme était charger?"

Ray tira alors sur la cible mais seul une balle était partie, pourquoi y avait que une balle dans cette arme? Tout simplement car une balle suffit à Ray pour atteindre sa cible.

"-Maintenant la question c'est, j'aurez vraiment tirer sur toi? non, en faite je n'ai pas fait sa pour que tu tire ou je voulez, sa non, une personne tue seulement si elle à vraiment envie, j'ai fait sa pour voir comment tu réagisse si on te viser avec une arme. En réalité la seul chose que je peu faire pour toi c'est de t'habituer à tirer sur des humains et non des cibles, tu comprendra bien assez tôt pourquoi j'ai mis un autre chargeur dans ton arme."

Ray rangea donc son arme tout en vérifiant que Haruko, ne refasse pas un autre coup fourrée comme tout à l'heure.

"-En faite tu à un bon coup de poing, mais je suis pas assez fou pour me laisser frapper."

Après avoir dit sa Ray passa de l'autre coté du stand de tir et ce mis à la place de la cible en papier, et attend donc que Haruko lui tir dessus, elle devrait vite comprendre ce que Ray compter faire.

"-Tu na plus cas tirer, en faite les balles dans ce chargeur n’arriverons pas à me tuer."

Qu'elle sorte de balle Ray avez mis dans le chargeur pour affirmer qu'elle n'aller pas le tuer?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Ven 24 Déc - 10:30

N'empêche ... Ray avait du culot ! Bon, il fallait dire que Haruko ne le connaissait pas bien. Mais là, elle avait un aperçu de ce qu'il était capable de faire simplement pour qu'elle tire dans cette maudite cible. A la question de savoir si c'était du bluff, Ray avait répondu ce que disait généralement Haruko : qui sait ? Hmmm ... Qui sait ? Il pouvait toujours tirer. Ou du moins, qu'il essaie. Haruko ne pensait pas qu'il était en train de descendre dans son estime. Elle pensait seulement qu'il devait être un peu fou. Ouais ... Fou, il devait l'être, pour sûr. Car un homme saint d'esprit ne l'aurait pas braqué simplement pour qu'elle tire sur cette cible. Si ça se trouvait, il avait fait une boulette de ce genre au Colorado, d'où sa soudaine mutation sur Washington. Possible après tout.

Malgré l'effet de surprise, Ray eut le temps de reculer légèrement sa tête, histoire de ne pas se prendre son poing en pleine poire. De toute manière, heureusement qu'elle ne l'avait pas touché. Pourquoi ? Elle aurait fini par se faire mal. Et elle avait besoin de sa main droite pour écrire, tirer, faire plein de trucs. Alors, l'avoir en atèle simplement parce qu'elle l'avait cogné, ça ne serait pas génial, pour sûr ! Ray lui annonça que c'était pas très malin. Préférait-il un coup de pied bien placé ailleurs à cause duquel il finirait par se tordre de douleur ? Non, sûrement que non. Mais s'il ne voulait pas qu'elle le tape, Ray n'avait qu'à cesser de la gonfler, point final. C'était qu'une putain de cible. Et après tout, libre à elle de vouloir tirer ou non.

Là, Haruko eut une curieuse surprise. Ray s'était légèrement tourné, avec son flingue. Bang ! Un coup dans la cible. Bon, d'accord ... Il marquait un point là. Son arme avait été véritablement chargée. Devait-elle continuer à l'énerver ? Quoi que, après tout, c'était pas elle qui l'énervait, mais plutôt l'inverse. Ray lui donna alors une petite explication. Il venait de la braquer simplement parce qu'il voulait voir quelle réaction aurait Haruko si on la braquait. Sauf que, sa petite expérience n'avait pas eu l'effet escompter. Pourquoi ? Tout simplement parce que Haruko connaissait Ray en tant que collègue, et non pas qu'en tant que truand, criminel. Donc, les résultats étaient faussés.

"Voir comment je réagis ? On n'est pas en situation réelle. J'suis pas en mission, et t'es pas un terroriste ou un criminel."

Nanère ! Bin oui, quand on fait une expérience, vaut mieux qu'elle soit réalisée en situation réelle. Parce qu'autrement, les données étaient faussées. La preuve avec Haruko. Elle ne se serait pas amusée à tenter de frapper son adversaire parce qu'il la braquait avec une arme. Au contraire, ce qu'elle ferait ? Sûrement qu'elle lui tirerait une balle dans les pieds en disant : "Oups, mon doigt a glissé." Improbable ? Non, ça pouvait arriver. Et c'était déjà arrivé. Peut-être qu'elle aurait du faire pareil. Après tout, Ray était en train de la chercher, non ?

Ray poursuivit sa petite explication. Il voulait l'habituer à tirer sur des cibles réelles, des personnes quoi, et non pas sur des morceaux de papier. Cependant, il ne lui expliqua pas pourquoi le nouveau chargeur. Mais apparemment, elle comprendrait d'elle même toute seule. Sans la craindre, mais en restant sur ses gardes tout de même, Ray avait rangé son flingue et complimenta Haruko sur le fait qu'elle avait un bon crochet. Et à ce moment là, voilà qu'il sautait le petit muret et qu'il se plaçait à la place de la cible. N'importe quoi ! Il était fou, pour sûr ! Surtout que selon lui, les balles du chargeur ne pourraient pas le tuer. Bon, d'accord, Haruko n'était pas stupide, elle savait que ce n'était pas de balles réelles. Des balles à blanc ? Peut-être.

"T'es un grand malade, tu le sais ?"

C'était peut-être pour cela qu'il s'était fait muté, qui sait ?

"Tu veux vraiment que je te tire dessus ?"

Bah oui, sinon, Ray ne se serait pas mis à la place de la cible. Haruko secoua légèrement la tête et poussa un soupir ennuyé. Elle s'était alors repositionnée en face de lui. Sauf que ... Au lieu de lui tirer dessus, elle lui avait balancé l'arme en pleine gueule. [A-t-elle accroché, au passage, sans le faire exprès la gâchette ? A toi de voir] Haruko avait de l'expérience dans ce domaine. Après tout, elle avait balancé tout plein d'objets sur Baastian lorsqu'elle avait découvert qui il était. Bouquins, fringues, chaussures, la vaisselle du petit déjeuner qui traînait sur un plateau, le plateau en question, les coussins, et d'autres trucs ... Haruko aurait eu son arme sous la main, elle lui aurait probablement tiré dans la jambe, ou ailleurs, prétextant la légitime défense. Et le pire, c'était qu'il était revenu la voir à son hôtel avant qu'elle ne parte et les objets avaient volé une nouvelle fois dans toute la chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Ven 24 Déc - 15:34

Ray fou, c'était probable, enfin presque probable, ce mètre à la place des cibles, ou même braquer, quelqu'un sans raison, es de la folie, de la stupidité, ou autre chose, seul Ray en avait la réponse, mais aller t'il la donner, aller savoir. Haruko réagit quand je lui dit que c'était pour voir sa réaction, elle disant qu'ils n'était pas dans une vrai situation, que j'était pas un bandit, un criminelle, ou autre type de la sorte.

"-Peu-être que ce n'était pas une situation réelle mais tu ne me connais pas assez pour savoir si j'aurez tirer."

Enfin bon, Ray était surement fou, mais ne voulez pas que Haruko ne lui parle plus pour autant, remarque ils était collègue donc elle aller surement lui reparler tôt ou tard mais es que sa serait pareil, pas sur seul Haruko pouvez le savoir. Haruko posa une question, enfin une question pas vraiment, elle disait que Ray était un malade, et lui demanda si il le savait, c'était pas vraiment une question, en réponse ray fit un signe avec sa main tout en disant tout en souriant.

"-Un petit peu."

Peu de temps elle lui demanda si il voulez qu'elle lui tire dessus, la seul réponse que trouva Ray était autre que.

"-Vue comment je t'ai énerver, sa me semble évident, non?"

Ray l'aurez énerver juste pour qu'elle lui tire dessus, cette situation était de plus en plus étrange, enfin bon Haruko balança l'arme sur Ray qui la récupéra, se remis du bon coté du stand de tir, posa l'arme, puis pris la direction de la sortie.

"-Tu na pas l'ai décider, oublie cette entrainement et tout ce qui c'est passer depuis qu'on est rentré dans ce stand."

à toi de voir si le RP ce termine la
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Ven 24 Déc - 17:31

Oui, Haruko le trouvait dingue, fou, complètement barjo. Mais comme il le lui avait si bien dit avant de commencer tout cela, il avait une bonne raison de le faire. Ray voulait simplement que la demoiselle ait un peu moins de mal pour tirer sur les autres. Mais comme dit, le voulait-elle ? Après tout, si jamais elle venait à briser cette barrière, peut-être que ... Peut-être que que cette envie de tirer sur les gens reviendrait, et ce à n'importe quel moment. Possible que part la suite, la jeune femme utiliserait son arme à tout bout de champ, sans prendre le temps de réfléchir et de vérifier que son arme était bien utile. Et les situations qu'elle décantait du fait qu'elle utilisait la diplomatie ... Et bien, sûrement que ça n'aurait plus autant d'impact qu'aparavant. Voilà, pourquoi, jusqu'à présent, elle préférait conserver "cette barrière". Pour son propre bien ... Celui des autres ... Et surtout, aussi celui de Baastian. Parce que ça serait lui qui se retrouverait immédiatement en ligne de mire et pour sûr que Haruko ne le laisserait même pas le temps de s'expliquer.

Histoire de mettre le doute dans l'esprit de Haruko, Ray répliqua à cette dernière que même si ce n'était pas une situation réelle, l'un comme l'autre ne se connaissait pas assez pour savoir ce qu'il aurait fait réellement. Possible qu'en situation réelle, Ray aurait tiré sur la jeune femme sans attendre plus longtemps, simplement pour démontrer son point de vue. Quant à Haruko, possible qu'elle ne lui aurait pas fait de cadeau ... Quoi que, le sachant de l'agence, jamais elle ne l'aurait flingué. Non, c'est pas sérieux. On ne se tire pas dessus entre collègues ! Du moins, elle, elle avait ses propres principes. Possible que Ray ait les siens et qu'il ne suivait pas la même ligne de conduite.

"T'aurais vraiment tiré sur une fille aussi mignonne que moi ?"

Haruko avait dit cela en faisant une jolie mimique, un joli sourire et en ayant penché la tête sur le côté. Généralement, cette posture là, ça marchait plutôt bien. Et avec un peu de chance, ça détendrait un peu l'atmosphère qui était plutôt tendue depuis quelques minutes. Pour ce point là, tous les deux étaient fautifs. Haruko parce qu'elle ne faisait pas ce que Ray attendait d'elle, et Ray parce qu'il voulait la pousser à faire quelque chose qu'elle ne souhaitait pas réellement. En tout cas, oui, Ray savait qu'il était un peu malade. Haruko se contenta d'hausser les épaules à cette réponse.

"Enervée ? Oui, peut-être un peu. Mais y'a d'autres choses qui m'énervent d'avantage."

Du genre ... Baastian par exemple ... Ou bien Max ! Finalement, après lui avoir balancé son arme, il lui sembla que Ray avait poussé un léger soupir. Il l'avait récupérée, avait repassé le muret du stand, et était prêt à repartir, là tout de suite, répliquant que comme elle n'avait pas l'air bien décidé à faire ce qu'il fallait faire, mieux valait-il qu'elle oublie cet entraînement. A bon ? C'était tout ? Ca allait vraiment se terminer comme ça ? Hmmm ... Pas question. Haruko n'était pas du genre à partir fâchée ... Ou bien à laisser partir un collègue qui était ou semblait être fâché. Mais elle ne tirerait pas pour autant. Sauf s'il lui tirait dans la jambe, alors, là, elle devrait répliquer. Oeil pour oeil, dent pour dent.

"Ah la la ..." commença Haruko en haussant des épaules et en soupirant. "Si je ne suis pas décidée, toi, t'es pas très motivé non plus pour me pousser à bout. T'abandonnes facilement on dirait."

Y'avait des types sûrement bien plus déterminés que lui. Au pire, si vraiment Ray voulait oublier tout ça et partir, Haruko ne le retiendrait pas. Et elle irait demander à quelqu'un d'autre, du genre, William. Après tout, elle pourrait lui expliquer facilement le pourquoi du comment, puisqu'il était au courant pour Baastian. Et sûrement qu'il comprendrait facilement. Haruko poussa un nouveau soupir. Elle réajusta finalement sa veste.

"Tu peux pas comprendre pourquoi je ne veux pas changer. Du moins, pas tant que j'aurais pas réglé certains trucs."

Quoi que, pour que Ray comprenne sa position, encore fallait-il qu'elle lui explique le pourquoi du comment. Et elle n'était pas vraiment sûre qu'il veuille bien l'écouter. Tant pis. Haruko était un peu comme ses gamines qui avaient toujours besoin d'une oreille attentive pour l'écouter, et ce même si, à présent, elle avait dépassé le quart de siècle. Bon, il était vrai qu'elle se confiait beaucoup à William, mais il ne pouvait pas non plus être toujours là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Sam 25 Déc - 8:46

Prêt à partir Ray attendra tout de même d'entendre ce que Haruko avez à dire, après tout c'est pas pour rien que quelqu'un refuse de tirer, surtout sur du papier, y avait surement des explication. Bizarrement Haruko fit un truc qui surpris Ray, elle fit une tête, elle pencha la tête en souriant, en demandant, si il aurez oser tirer sur une fille aussi mignonne qu'elle, et bien dit donc elle manquer pas de culot, mais Ray aimer sa.

"-Je ne tire pas sur des filles (aussi mignonne XD) sauf dans certain cas, et en ce moment c'est pas le cas, je t'aurez jamais tirer dessus, je suis aller surement un peu trop loin en pointant mon arme sur toi, mais je pouvez pas faire sa une fois qu'on se serait mieux connue tu m'aurez pas forcément pris au sérieux."

Ray n'était pas du genre à perdre son temps non plus si elle voulez pas tirer, elle ne tirera pas il aller pas se fatiguer pour rien non plus. Oui Haruko dit qu'elle était énerver enfin du moins un peu, mais y avait d'autre chose qui l'énerver plus encore. Un petit moment plus tard elle poussa un soupir en lui disant que si elle était pas décidée, lui n'avait pas vraiment de motivation, puis elle dit que Ray abandonner facilement.

"-Etre motiver c'est une chose perdre son temps, pour ne pas y arriver c'est autre chose, je n'est pas l'habitude de continuer ce qui ne n'arrivera jamais, tu n'est pas encore prête à tirer dans cette cible, et sa seul toi, peu le changer, et non je ne conte pas te mettre hors de toi, je veut pas non plus qu'on est de mauvais rapport."

Ensuite Haruko dit que Ray ne pouvez pas comprendre, qu'elle avait des chose à régler.

"-Sa ne me regarde pas, mais c'est quoi c'est truc à régler?"
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Sam 25 Déc - 10:13

Comme elle avait penché la tête et faisait une jolie mine, Haruko se disait bien que Ray n'allait pas répondre négativement et que d'une certaine manière, cela allait détendre l'atmosphère. Car depuis quelques instants, ce n'était plus trop ça. Et dire que plus tôt, à la terrasse, ils avaient une conversation plus que normale ! Mais ce qui avait tout fait foirer, ou du moins, un peu, c'était le fait d'avoir accepté cet entraînement un peu bizarre. Mais bon, avec un peu de chance, la situation finirait bien par se décanter, non ? En tout cas, il lui semblait que Ray avait légèrement souri lorsqu'elle avait agi comme ça. Haruko ne savait pas si c'était un franc sourire ou pas, mais c'était déjà ça de gagner, non ? Finalement, il lui répondit qu'il ne tirait pas sur les filles, sauf dans certains cas extrêmes. D'ailleurs, il ajouta jamais qu'il ne lui aurait tiré dessus. Tant mieux d'ailleurs ! Haruko n'aimerait pas se rendre aux urgences et expliquer que c'était son collègue qui lui avait tiré dessus simplement pour qu'elle bousille une cible en papier.

"Heureusement que t'as pas tiré ... Sinon, je voyais mal quelle explication donnée au médecin qui m'aurait soigné ..."

Sauf si Ray avait effectivement tiré dans la tête. Là, un docteur n'aurait servi à rien et la pauvre Haruko serait directement passée par la case morgue ... Pas vraiment génial tout cela, non ? Mais selon Ray, s'ils se connaissaient un peu mieux, elle aurait pu tout de suite savoir qu'il bluffait, ou que du moins, il n'aurait pas tiré. Le problème était là en quelque sorte. Ils ne se connaissaient pas. Ray venait tout juste de débarquer en ville, c'était sa première journée dans l'agence et ils n'avaient pas discuté beaucoup à la terrasse. En gros, l'un comme l'autre ne savaient pas grand chose sur son interlocuteur. Quoi de plus normal, puisqu'ils venaient juste de se rencontrer, hmm ? Ils finiraient par se connaître, mais comme le dit le vieux proverbe : Rome ne s'est pas construite en un jour. Alors, ce n'était pas en quelques heures qu'ils arriveraient à se connaître vraiment.

Ray reprit ensuite après que Haruko lui ait fait remarqué qu'il n'était pas vraiment déterminé. Ce n'était pas cela selon lui. Il ne voulait tout simplement pas perdre son temps. Comme il le faisait si bien remarquer, seule Haruko avait le pouvoir de changer sa vision des choses sur les armes et la façon de tirer. Ray ne pouvait pas non plus l'y obliger. D'ailleurs, le pouvait-il réellement ? Allez savoir. Mais une chose était certaine : il ne voulait pas se brouiller avec la jeune femme. Ca, ça n'arriverait pas ... Sauf si elle découvrait que c'était un psychopathe dingue qui avait une couverture de tireur d'élite et qu'en fait, il se servait de cette couverture pour tuer n'importe qui.

"Moi je dis qu'on peut pas avoir de mauvais rapports. Pas après ta première journée à Washington. Ca serait pas cool."

Et puis, comme dit précédemment, Haruko n'aimait pas se fâcher avec ses collègues, sauf si c'était Max. Mais comme il était pas là, hein, c'était pas comme si elle allait chercher un autre bouc émissaire, oh que non. Comme Haruko avait réajusté sa veste et qu'elle était prête à partir, elle fut surprise un peu par la question de Ray. A savoir, qu'avait-elle à régler ? Qu'est-ce qui l'empêchait donc de changer ? Bien évidemment, Ray préféra dire que ce n'était pas ses oignons. Mais il avait vraisemblablement envie de savoir. Est-ce que ça changerait sa vision des choses si Haruko le lui disait ? Peut-être ... Ou peut-être pas.

"Et bien ..."

Par quoi commencer ? Fallait-il lui raconter toute l'histoire ? Nan, trop long. Et puis, Ray n'avait pas besoin de connaître tous les détails.

"Je ... Hmmm ... Je cherche quelqu'un ... Enfin, je sais même pas si j'ai l'envie de le revoir. Mais si jamais je tombais, par le plus grand des hasards, sur lui, et que t'as fait sauter ma barrière ..."

En parlant de barrière, elle voulait dire le fait de tirer sur autrui sans que ça la répugne ou lui fasse quelque chose.

"J'risquerai malencontreusement de le descendre sur le coup de la colère. Et j'ai pas trop envie de me retrouver avec des bracelets pas très esthétiques aux poignets."

Voilà, c'était dit.

"Je dis pas que ton entraînement "spécial" est mauvais. C'est juste que ce n'est pas vraiment le bon moment."

Du moins, pas tant qu'elle n'aurait pas mis les choses au clair avec Baastian.

"Et je dis pas non plus que si t'as d'autres trucs à m'apprendre, je ne t'écouterais pas."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Sam 25 Déc - 14:16

Les chose se serait calmer? Aller savoir, Ray ne c'était pas énerver pendant cette "entrainement", même si Haruko à essayer de lui détruire le nez. Mais il n'était pas un incompétent, y à bien des cas ou il n'avait plus d'arme pour se battre. Haruko était heureuse qu'il n'est pas tirer, elle voyait mal, expliquer comment elle aurez reçus cette balle, enfin sil Ray avez viser, la ou sa pouvez pas la tuer bien sur, sinon comment elle aurez parler. Haruko disait qu'ils ne pouvez pas avoir de mauvais rapport, enfin pas dés le premier jour.

"-C'est pas faut"

Puis elle répondu à la question que Ray lui avait poser. Elle rechercher quelqu'un, qui si elle le croiser elle risquerez de le tuer, et elle voulez pas aller en prison, elle parla ensuite de l'entrainement de Ray, ce n'était pas forcément mauvais mais que c'était pas le moment.

"-Y risque plus d'avoir un entrainement de ce genre, sa ne marche qu'une fois."

Elle disait que si Ray avait d'autre chose à lui apprendre elle l'écouterez, demander t'elle que Ray lui apprenne d'autre chose.

"-Surement mais je ne voit pas trop ce que je pourrez t'apprendre."

Ray vue que Haruko était prête à partir, sauf que Ray voulez faire une dernière chose avent. Il ramassa l'arme, doubla la distance de la cible, vida le chargeur, et enfin reposa l'arme.


Dernière édition par Ray Thomas le Sam 25 Déc - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Sam 25 Déc - 16:12

Baastian par-ci, Baastian par-là ... Même s'il était à des lieues de là, il finissait toujours par ennuyer Haruko. Une nouvelle fois, il l'empêchait d'avancer, d'apprendre des trucs. Bon, il était vrai que cet apprentissage, cet entraînement n'était pas non plus des plus nécessaires. Mais ça lui permettrait éventuellement, comme le voulait Ray, qu'elle ait moins de difficultés à tirer sur autrui. C'était pas des plus importants mais bon, ça pourrait toujours servir. Et surtout, ça pourrait tirer Haruko d'une ou de mauvaises passes. Donc, autant le refaire un autre jour. Quoi que ... Selon Ray, cet entraînement était, en quelque sorte, unique. Apparemment, l'effet de surprise ne marchait qu'une fois. Pas d'accord.

"Me prendre en grippe, oui, ça ne marchera qu'une fois puisque je sais que tu bluffais et que tu n'aurais pas tiré."

Mais cela ne signifiait pas pour autant que la prochaine fois, ça ne marcherait pas. Par exemple, si la prochaine fois ils venaient au stand de tir et que Haruko avait réglé ses problèmes avec Baastian, et bien, peut-être qu'elle accepterait sans rochigner de tirer au centre de la cible, sans faire de chichi ou bien de dire qu'elle ne pouvait pas le faire pour raison personnelle.

"Mais une fois que j'aurais réglé mon problème avec Baastian ..."

Ca lui avait échappé. Mais bon, c'était toujours mieux de pouvoir mettre un nom sur une personne, au lieu de passer par des chemins détournés.

"Oui, une fois que j'aurais réglé ce problème, on pourrait éventuellement se refaire une séance de tir. Mieux que celle-ci ... Du moins, si ça te tente."

Si c'était pas le cas, et bien, tant pis. Haruko irait embêter quelqu'un d'autre, genre William par exemple. La jeune femme se reposait beaucoup sur lui ? Normal. Après tout, c'était lui même qui avait dit qu'il l'aimait beaucoup, un peu comme un second père. Alors, tant qu'il était de passage à Washington, autant l'embêter pendant qu'il était là ! Quant à apprendre de nouveaux trucs, et bien, Ray n'était pas sûr qu'il pourrait lui apprendre quoi que ce soit d'utile.

"Bah ... Je sais pas ... Tirer avec un fusil sniper par exemple ? On m'a jamais appris."

Haruko n'avait jamais demandé non plus. Là, Ray aurait pu faire tilt, se dire qu'elle ne voulait pas tirer sur une cible avec un flingue normal mais qu'avec un autre type d'arme, elle pourrait le faire ? Y'avait pas un problème ? Non, non, pas de problème. C'était pas le même truc. Avec une arme normale, c'était plutôt du rapproché. De ce fait, si elle croisait Baastian, ça serait en rapproché. Avec un fusil sniper, c'était du tir à distance. Et jamais elle ne se retrouvait loin de Baastian, sauf si elle le cherchait vraiment. Donc, non, y'avait pas de problème.

"Quoi que, à bien y penser, j'ai jamais demandé à apprendre aussi faut dire."

Mais qui sait ? Ca pourrait toujours servir. Quoi que, en infiltration, y'avait moins de risque. En surveillance, possible oui. Mais en apprenant cela, Haruko rajouterait quelque chose à son pannel de techniques qu'elle savait utiliser. Et elle pourrait éventuellement se diversifier sur d'autres domaines de mission, qui sait ? En tout cas, pour le moment, il était temps de rentrer. Ou du moins, ils n'avaient plus rien à faire au stand de tir. Retour au bureau ? Oui, de toute manière, ils pourraient toujours discuter sur le chemin du retour. Et puis, Haruko n'allait pas laisser Ray rentrer tout seul. Après tout, n'était-il pas nouveau dans la ville ? Il pourrait se perdre.

"On rentre au bureau ?"

C'était, d'ailleurs, plus une affirmation qu'une question réelle. Et hop, voilà que la jeune femme prenait la direction de la sortie. Sûrement que Ray allait lui emboîter le pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Dim 26 Déc - 9:41

L'entrainement était fini, es chose était normal ils était tout deux prêt à partir, mais aller ('ils partir ensemble ou pas? Haruko parla, oui sa ne marcherez qu'une fois, chose logique, de toute façon Ray n'avait plus envie de la braquer comme sa. Puis elle parla de son problème, mais cette fois ci elle y mis un nom, Baastian.

"- Ce Baastian c'est qui un meurtrier, un ami?"

En tout cas elle désigna ce Baastian comme un problème, elle dit donc que une fois réglé ce problème, elle est Ray pourrez se refaire une séance de tir, du moins différente que celle la.

"-Pourquoi pas, on verra bien."

Quand Ray dit qu'il ne voyait pas quoi lui apprendre, Haruko parla de fusil sniper, elle n'avait jamais appris à tirer avec cette arme, elle ajouta qu'elle n'avait jamais demander non plus.

"-Oui sa serait pas mal, mais avent de commencer avec un fusil sniper il faut d’abord savoir se servir d'un fusil, mais si j'accepte de t'apprendre à utiliser un fusil, ou un sniper, sa sera sur des animaux dans la foret, et je sait pas si tu acceptera de tirer dessus."

Puis Haruko proposa de rentrez au bureau, sa ennuyer Ray il n'avait pas grand chose à faire la bas, il va surement remplir de la paperasse.

"-Le bureau, je sait pas pour toi mais moi je vais surement rien faire la bas, enfin on verra, direction les bureaux."
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé] Dim 26 Déc - 13:12

Au final, Haruko n'était pas mécontente d'avoir rencontré Ray ... Ou plutôt, qu'il ait la bonne idée de venir la voir à son bureau alors qu'elle s'ennuyait à mourir. Certes, Ray n'était pas encore devenu un ami. Nan, c'était trop tôt. Mais un allié, pourquoi pas ? Et puis, même s'il n'avait pas le même caractère que William, il était sensiblement comme lui, du moins, selon Haruko. La jeune femme avait parlé de Baastian et hop, voilà que Ray voulait en savoir un peu plus. Un meurtrier ? Un ami ? Hmmm ... Bonne question. Quoi que, Haruko savait déjà ce qu'il représentait à ses yeux.

"C'est surtout une erreur que je ne commettrai pas deux fois. Il est vrai qu'au début, c'était un ami. Enfin, façon de parler. Mais il s'est avéré qu'il cachait bien son jeu."

Ouais, pour sûr. Il s'était bien joué d'elle. Quoi que, fallait dire aussi que la jeune femme n'avait pas réellement cherché à savoir s'il ne lui disait rien que la vérité ou bien si y'avait, de temps à autre, quelques pointes de mensonges, par-ci, par-là. Ouais ... Elle aurait été un peu plus attentive, peut-être qu'elle aurait remarqué que quelques trucs clochaient dans son histoire. Mais comme le dit le vieux proverbe, l'amour est souvent aveugle. M'enfin ... Elle ne voulait pas non plus ennuyer une nouvelle personne avec cette histoire. Peut-être qu'avec le temps, elle pourrait en parler sans que ça la mette dans tous ses états, mais c'était pas encore ça.

Au fait qu'il ne savait pas quoi lui apprendre, Haruko avait répondu pourquoi pas tirer avec un fusil sniper. Sauf que, selon Ray, fallait y aller progressivement. D'abord avec un fusil tout simple, ou un sniper, et après, combiner les deux. Sauf que, pour se faire, fallait aller tirer sur des petits animaux dans la forêt. Accepterait-elle de leur tirer dessus ? Hmmm ... Pas sûr ... A voir.

"La forêt ? Y'a pas beaucoup de forêts à Washington."

Y'avait bien des parcs, sauf que la "chasse" y était interdite.

"Bah ... On verra bien."

Partir, il était temps de partir. Sauf que Ray ne semblait pas plus enchanté que cela de rentrer. Pourquoi ? Il n'avait rien à faire. Elle non plus d'ailleurs. Mais bon, ça faisait déjà un moment qu'ils étaient dehors et personne n'était au courant de où ils étaient passés.

"On se tournera les pouces ensemble. A moins que tous plein d'affaires soient arrivées sur nos bureaux."

Qui sait ? En tout cas, Haruko quitta, sans plus attendre, le stand de tir, direction, l'agence. Elle verrait bien ce qu'elle ferait.

Haruko et Ray sont out
Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Séance entre collègues [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Séance entre collègues [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]
» Explications entre collègues (MATT)
» Pause café entre collègues [Alexis - Terminé]
» Saké, kleptomanie et meutre entre sorciers [Terminé]
» Belle soirée entre .. Collègues ? (PV/Harima)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Le Stand de Tir-