AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

A la recherche d'une glace ! [Over]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: A la recherche d'une glace ! [Over] Sam 4 Déc - 14:28

Début du topic : Ca faisait longtemps !


Cruel, c'était cruel ! William n'avait pas mangé de glace depuis un long moment ! Un très long moment ! Et bien, il était, alors, plus que temps de résoudre ce petit problème. Quoi que, ce n'était pas vraiment un problème mais bon. Une glace, ça vous fait du bien. Ca vous permet de vous rafraîchir un peu si jamais vous avez trop chaud. Ca vous permet aussi de noyer votre chagrin quand vous en avez un et parfois, même vous arrivez à trouver la solution à quelques problèmes rien qu'en se vidant un pot de glace ... Bon, c'est un peu extrême mais bon. Il ne faut pas négliger la vertu d'une bonne glace ! Surtout si elle est partagée en charmante compagnie.

"Si longtemps que ça ?"

Haruko hocha de la tête. Hmmm ... Et bin, il était grand temps que ce cher William en mange une ! Pour sûr ! Seulement, comme dit, il fallait qu'ils trouvent un marchand, sinon, bin, cette petite glace leur passerait sous le nez. Sûrement que y'en avait un dans les parages. D'ailleurs, en venant dans les parages, William avait croisé quelques commerces. Avec un peu de chance, ils trouveraient ce qu'ils cherchaient.

"Oh, et bien, mettons-nous en route alors !"

Pour sûr ! Ils allaient trouver ce glacier et se manger une bonne glace à l'italienne. Hmmm ... Rien que d'y penser, et bien, cela lui mettait l'eau à la bouche. Bon, il était vrai qu'elle avait mangé il n'y avait pas si longtemps que cela mais bon, une bonne glace, ça passait toujours, et même si on n'avait pas vraiment faim. Donc hein, Haruko ne se forcerait pas à la manger et même, elle la dégusterait avec un certain plaisir. Ainsi donc, les voilà qu'ils se mettaient en route, à la recherche du vendeur qui leur permettrait de manger cette glace.

"Au fait, je ne sais plus si je t'ai demandé. Des projets ces temps-ci ? Tu vas repasser au bureau ?"

Oui, il était vrai que Haruko ne savait plus vraiment si elle lui avait demandé avant qu'ils se partent sur des sujets plutôt sérieux. Les deux "secrets" révélés étaient plutôt du genre "explosif" et ce ne serait pas en un claquement de doigts qu'ils s'en remettraient. Quoi que ... Savoir que y'avait toujours quelqu'un qui veillerait sur vous, bin, ça encore, c'était plutôt facile à digérer. Et Haruko avait bien compris que William avait une forte envie de protection envers la jeune femme. D'une certaine manière, à l'avenir, et si jmais William était toujours dans les parages, sûrement qu'ell éviterait bien des ennuis ou bien de se fourrer dans des situations qui pourraient être compliquées, voire dangereuses.

"Si tu passes plus souvent, avec un peu de chance, on pourra se croiser plus souvent."

Parce qu'il était vrai que jusqu'à présent, bin, ça avait été un peu le vide. Mais bon, ils se rattraperaient, pour sûr !


Dernière édition par Haruko L. Pan le Mar 28 Juin - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Sam 4 Déc - 15:06

Et oui, comme s'étonnait Haruko, cela faisait bien un petit moment que je n'avais pas touché à une glace. Faute de temps, malheureusement. C'était bien dommage d'ailleurs, parce que une glace, c'était bien le genre de petit plaisir à vous faire oublier tous vos petits tracas. J'aimais bien pouvoir en manger de temps à autre. Ce que je me demandais c'était : pourquoi avoir attendu autant de temps, avant de pouvoir en manger une ? Sur ce coup là, je m'étais bien torturé tout seul. M'enfin … Ça allait vite se régler.

D'ailleurs, en y pensant, ça me donnait drôlement faim. Bon ! Il était vrai que j'avais mangé avant de venir, mais c'était un plat de tout ce qui a de plus normal : une simple salade qui m'était bien bonne ma foi, mais pas assez consistante pour me remplir l'estomac. Il fallait dire que avec ce que je faisait en ce moment, je n'avais pas trop de temps devant moi. Ce qui fait que, avec cette après-midi que j'avais réussi à me dégoter, je n'en étais pas moins fier. Valait mieux en profiter pour le coup. Et puis, avec une aussi bonne compagnie, c'était encore mieux qu'en étant seul.

Sur la route, alors qu'on sillonnait les commerces, elle m'avait posé une question. Elle voulait savoir si j'avais en tête des projets particulier pour la suite de cet emploi du temps, qui commençait à devenir trop monotone, trop banal. Je lui avais donc répondu :
- Et bien, en ce moment, j'avais en tête de repasser au bureau oui. Histoire de faire un peu le point sur mes rapports qui n'étaient pas terminé et aussi faire un peu de ménage dans mon bureau.
Ça, ce n'était pas une mauvaise idée. Depuis le temps, il devait bien y avoir quelques petites choses à dépoussiérer ! Valait mieux avoir un bureau gardé dans un bon état, plutôt que le contraire, non ? Ça faisait désordre si on recevait du monde pour une réunion en privé ou autre chose du genre.

Haruko ajouta ensuite que, si je passais plus souvent, on allait pouvoir se voir plus qu'à l'accoutumée. Elle n'avait pas tord. Et puis, il était vrai que voir plus régulièrement ces collègues, ça permettait de faire le point et de ce raconter certaines choses, quand on en avait besoin. Comme on venait de le faire là, en somme, mais en un peu plus différent. Et puis, en se croisant de temps en temps, cela permettait aussi de casser un peu cette routine, qui devenait agaçante, par moment.
- Oui c'est vrai. Et puis, en passant au bureau, ça me change un peu de l'extérieur, sans compter que ça me fait penser à autre chose bien souvent. C'est mieux que d'être au turbin sans arrêt.
En effet, tout comme elle, j'aurais bien aimé qu'on se voit plus souvent. Et puis, je me sentais bien en sa compagnie. Je me sentais plus libre en pensant à autre chose qu'au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Dim 5 Déc - 12:43

Une glace ... Hmmm ... Une bonne glace ! Haruko aurait été seule chez elle, elle aurait sûrement eu cette même envie. Et elle aurait fouiné dans son réfrigérateur histoire de sortir le pot de glace qu'elle n'avait pas encore entamé. A quel parfum déjà ? Hmmm ... Trois chocolats, du moins, ils appelaient cela trois chocolats, mais ce n'était pas vraiment l'avis de la jeune femme. Pourquoi ? Et bin, elle ne trouvait pas que la vanille, c'était vraiment du chocolat blanc. Mais bon, ils aimaient appeler cela de cette manière. Donc hein ... Je disais donc Haruko aurait récupéré le bac de glace, ainsi qu'une cuillère et hop. Bon, elle n'aurait peut-être pas vidé le bac de moitié mais bon ... Peut-être pas loin. Ca lui rappelait les fois où, petite, avec son père, qui est un gros gourmand, surtout pour la glace, en mangeait avec Haruko qui était sur ses genoux. C'était plutôt rare du fait que Gabriel était souvent occupé par son job mais parfois, il y arrivait quand même. Et hop, une cuillère pour papa. Et hop, une cuillère pour la fifille à son papa. Enfin ... Passons.

A sa question sur ses futurs projets, William avait répondu qu'il comptait, effectivement, repasser au bureau, histoire de faire le tri dans ses dossiers, voir ce qui était à terminer, et ce qui était ok.

"Ton bureau a peut-être pris la poussière depuis tout ce temps." fit-elle en plaisantant un peu.

Cela l'étonnait grandement qu'il y ait des couches de poussière. Pourquoi ? Tout simplement parce que même si les agents n'étaient pas là, et bien, y'avait quand même des gens qui passaient tard le soir, ou tôt le matin pour faire le ménage. Bon, fallait pas non plus qu'ils s'amusent à déplacer tous les dossiers, mais ils nettoyaient. Heureusement d'ailleurs, parce que sinon, ça deviendrait vite le bordel, et surtout pas très hygiénique.

"Ce qui me fait penser que ..."

Haruko eut une idée lumineuse ... Enfin, c'était pas du grand art mais fallait qu'elle en profite pendant que Max n'était pas là. Ouais ... Elle allait lui faire un sale coup ... Comme genre, coller les touches de son clavier, ou bien coller son pot de stylo à son bureau ... Bon, d'accord, c'était plutôt une attitude puérile. Mais bon, fallait bien que Haruko se venge de toutes les vacheries qu'il avait pu lui faire.

"C'est une bonne chose, finalement, que Max soit en mission. Une très bonne chose."

Et puis, la jeune femme fut sortie de ses pensées par William qui était d'accord avec elle sur le fait qu'ils se verraient plus souvent et que ça lui permettrait de se sortir de sa routine quotidienne.

"Tu penses retourner sur le terrain bientôt ?" enchaîna-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Dim 5 Déc - 20:29

Je me réjouissais à l'idée d'en manger une depuis le temps. Ça allait me faire beaucoup de bien. J'en avais bien besoin d'ailleurs. Justement, je me tâtais sur le parfum à me prendre : vanille, chocolat, menthe, pistache, fraise, mangue, ananas, citron, citron vert, cassis, pêche, pomme … Ils en faisaient pour tous les goûts. Cela donnait de l'appétit. À ma surprise, j'avais aussi remarqué que cet artisan en faisait aussi au kiwi et au parfum rhum-raisin. Le choix était dur à faire, très dur. Finalement, au bout de cinq bonne minutes, je m'étais décidé à prendre une glace parfum menthe. Ce parfum me rappelait quelque part le thé du même parfum que je prenais de temps à autre, étant plus jeune. Maintenant, j'en bois plus de trop, étant plus porté sur le café, depuis que je bosse à la C.I.A. Ayant donc choisi ma glace, je m'étais tourné vers elle pour lui poser la question :
- Et toi ? Tu prendras quoi ?

Quand elle m'avait parlé de mon retour au bureau, je lui avais répondu que depuis le temps, il devait bien y avoir quelques petits papiers qui trainaient. En utilisant le mot ''ménage'', cela avait fait sourire Haruko, puis elle m'avait dit qu'il fallait que je vérifie que mon bureau n'est pas trop pris la poussière, étant donné que je n'y étais pas entré depuis quelques temps.
- Je ne doute pas que le bureau soit un peu en bazar, cela dit, je parlais plus ou moins des papiers, puisque la poussière est ramassée par les agents d'entretien du service. Enfin, j'espère …
Oui, valait mieux quand même que la poussière soit ramassée pour mon retour. C'est toujours mieux de travailler dans un endroit sain, plutôt que envahi de microbes.

D'ailleurs, mon absence l'avait vaguement fait penser à quelque chose de particulier. Elle avait l'air songeuse, elle avait l'air de penser. Oui, mais à quoi donc ? Je la voyais, en train de réfléchir, quand elle m'avais finalement dit que ce n'était pas une mauvaise chose, que Max ne soit pas dans le coin. Ça c'était sûr. Au moins ça allait permettre à Haruko de souffler un peu, de sortir un peu plus souvent que d'habitude. Et à ce propos, elle m'avait posé une autre question. Elle voulait savoir si je penser retourner sur le terrain prochainement.
- Et bien, pour le moment, j'ai bien trop de choses à faire pour repartir. Et puis, je viens à peine de revenir sur le territoire, ce n'est pas pour repartir déjà. J'attendrais un peu, je vais déjà commencer par faire ce qui m'attends au bureau. J'aviserais par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Lun 6 Déc - 13:40

Le marchand de glace était là, devant eux. Finalement, ils l'avaient trouvé ! Bon, ils n'avaient pas marché trop longtemps non plus mais bon, depuis qu'elle avait eu cette idée de glace, Haruko n'attendait plus que ça. Il était vrai que ce serait pas un bac, comme elle avait l'habitude d'en manger, mais elle était sûre que ça lui plairait quand même et que ça lui permettrait d'assouvir cette envie. Elle jeta alors un coup d'oeil sur les différents parfums qu'il y avait. Que choisir ? Aller dans l'originalité en prenant un parfum qu'elle n'avait pas vraiment l'habitude de prendre ? Ou bien rester dans ce qu'elle connaissait ? Hmmm ... Dur dur ... William, lui, avait choisi une glace à la menthe. Mais Haruko hésitait encore. Il venait de lui poser une bonne question. Que prendre ?

"Y'a trop de choix ... Je sais pas ..."

Allez, encore un rapide coup d'oeil sur les différents parfums ... Le marchand, pendant ce temps, était en train de préparer la glace de William. Mais fallait qu'elle se dépêche à choisir. Ils n'allaient pas rester cent sept ans ici. Allez, elle allait prendre quelque chose qui sortait un peu de l'ordinaire, ça la changerait un peu. Parce que si elle voulait de la vanille ou du chocolat, elle n'avait qu'à fouiner dans son congélateur pour en sortir le bac de glace correspondant.

"Allez ... Ananas pour changer."

Haruko n'était pas sûre que ça aurait le goût auquel elle pensait, mais c'était stupide de ne pas tenter. Après tout, parfois, faut bien se diversifier. Enfin. William avait rebondi sur le fait que son bureau était probablement en bazard mais qu'il était sûr que son bureau n'était pas enfoui sous des tonnes et des tonnes de poussière.

"Qui sait ? Quand tu te rendras à ton bureau, t'auras peut-être une pile de dossiers monstrueuses."

Elle avait mimé la montagne de dossiers avec ses mains. En tout cas, quelque chose avait changé. Haruko semblait être un peu plus joyeuse. C'était peut-être le fait d'avoir eu cette conversation avec William. Peut-être qu'elle se sentait mieux depuis qu'elle lui avait parlé de cette histoire qui l'ennuyait franchement. Qui sait ? Mouais, c'était peut-être ça. Peut-être que lui avait parlé de Baastian lui avait libéré l'esprit ... Elle aurait su ça, Haruko lui en aurait sûrement parlé plus tôt. Niveau boulot, William ne comptait pas repartir, du moins, pas tout de suite. Il voulait passer un peu de temps sur le sol américain.

"Oui, je comprends. Aller ici et là et ne jamais pouvoir se fixer, c'est pas marrant."

Après sa rupture avec Baastian, y'avait eu une période où Haruko, histoire d'oublier cette fâcheuse rencontre, s'était plongée corps et âme dans son boulot, allant ici et là, sans prendre vraiment le temps de se reposer. Mais bon, jugeant ça un peu malsain, Max avait fini par lui couper l'herbe sous le pied. Heureusement d'ailleurs sinon, elle aurait fini par se faire tuer, pour sûr !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mar 7 Déc - 11:36

Visiblement, Haruko avait du mal à choisir. Je la comprenait en même temps. Choisir parmi tant de parfums était un vrai calvaire pour un gourmand. Elle me rappelait vaguement mes enfants d'ailleurs. Oui, cette fois là, je m'en souvenais comme si c'était la veille. James et Chanel avait toujours du mal à se décider quand on était ensemble à la fête foraine, que ça soit pour une glace ou des bonbons. En même temps, qui ne pouvait pas avoir au moins un doute sur ces choix de temps en temps ? Personne ... Du moins, je ne le pensais pas.
- Je sais ce que c'est. Moi aussi j'ai eu du mal, mais j'ai fini par en choisir un au hasard.
Étant donné qu'en plus ces derniers temps, je n'avais pas pris de glace depuis belle lurette, j'avais donc choisi mon parfum préféré.

Finalement, elle s'était décidé pour en prendre une à l'ananas. Ah, l'exotisme. Tout ce qu'elle me laissait penser en la regardant, en fin de compte. Ça lui ressemblait bien. Quand on en était venu à parler de mon retour au bureau, elle m'avait lancé une petite plaisanterie, à propos de ce que j'allais retrouver une fois là-bas. Plaisanterie, ou pas ! En effet, elle m'avait parlé d'une pile de dossier, que j'allais sûrement retrouver à mon retour. Pas faux, mais bon ... Je ne voulais pas me retrouver avec autant de paperasses sur le bureau. J'allais vite en être dépassé. Dans un pareil cas, j'essayais quand même de garder mon self-control, pour ne pas perdre les pédales ...
- Oui, peut être. Cela dit, j'espère que cela ne se produira pas dès mon retour, tout de même.
J'eus un petit rire, à la fin de ma phrase. Ça oui, j'espérais ne pas me retrouver avec autant de dossiers sur le bureau. En tout les cas, ce qui était sûr, c'était que j'allais en avoir du boulot à rattraper depuis tout ce temps.

A son autre question, voulant savoir si je comptais bientôt repartir, je lui avais donc expliqué que pour le moment, je préférais rester dans le coin, déjà pour rattraper le temps perdu et mon boulot laissé ici, côté paperasses et autres affaires concernant l'administration. Elle m'avait répondu qu'elle comprenait bien cela. Et puis, évidemment, j'allais profiter de mes petites heures de temps libre par ci, par là, histoire de faire un saut chez Anna pour voir les enfants. Les connaissant, ça allait leur faire plaisir.
- Peut être même que j'irais faire un tour un de ces jours, pour voir les enfants. Ça fait un petit moment que je ne les ai pas vus tous les deux et Anna.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mer 8 Déc - 17:11

Comme une gamine de dix ans, voire d'un âge encore plus bas, Haruko attendait patiemment que le marchand fasse leurs glaces. Qu'est-ce qu'il prenait son temps ! Tsss ... Il ne pouvait pas aller un peu plus vite ? Non pas que la jeune femme était pressée de partir. A dire vrai, elle n'avait pas grand chose à faire, donc, elle pouvait très bien prendre le temps d'attendre. Ce n'était pas non plus comme si elle avait un rendez-vous très important. Non ... Pourquoi elle était pressée ? Tout simplement parce qu'elle avait envie de goûter à cette glace, de la porter à sa bouche. D'abord, Haruko commençerait par en léchouiller le sommet, histoire d voir quel goût une glace à l'ananas pourrait avoir. Et ensuite, elle continuerait, jusqu'à arriver au cone. Et là, elle croquerait dedans. Bien sûr, y'aurait toujours de la glace au fond mais bon. Hmmm ... Rien que d'y penser, et bien, Haruko avait envie de l'avoir tout de suite. Seulement, le glacier semblait prendre son temps, pour sûr. Enfin, la jeune femme n'aurait très certainement plus longtemps à attendre pour savourer cette glace. Du moins, c'était ce qu'elle se disait.

William s'inquiétait un peu du fait qu'il pourrait très bien se retrouver avec une pile monstrueuse de dossier, idée suggérée par la jeune femme. Mais elle se doutait que ça ne serait pas le cas. Après tout, généralement, les dossiers étaient relayés à d'autre, du moins, si on était plusieurs à avoir travaillé sur une même mission. Par contre, dans le cadre de mission en solo, bin, si on n'était pas à jour dans les rapports, on pouvait très vite se retrouver submergé, surtout si on ne prenait pas le temps de remplir les rapports et d'ensuite les transmettre.

"Je pense que y'a pas de risque. Après tout, y'a pas eu de grands bouleversements depuis ton départ. Donc, je doute que tu te retrouves avec tout plein de dossiers."

Sauf, si, bien sûr, on lui avait une mauvaise blague. Quoi que, Haruko ne voyait pas qui pourrait lui faire une telle blague. Elle ? Oui, ça aurait été possible si elle avait su son retour mais bon, elle préférait conserver ses niaiseries, ses petites blagues puériles et enfantines pour Max. D'ailleurs, sans le savoir, il allait en prendre pour son grade quand il reviendrait. Fallait qu'elle fasse gaffe aussi sinon, la riposte serait ... comment dire ... plutôt dangereuse. William ajouta, par la suite, qu'il pensait rendre visite à sa famille. Ce qui lui fit penser que ça serait bien qu'elle prenne aussi le temps d'aller voir ses parents et son frère, histoire. Parce que le téléphone, c'est bien, mais c'est quand même assez impersonnel. Donc, un face à face, ça ne serait pas plus mal non plus.

"Hmm, je suis sûre qu'ils seront ravis de te voir !"

Pour sûr ! D'ailleurs, Gabriel aurait été comme William, très certainement que Haruko aurait passé plus de temps avec lui ces dernières années. Mais bon, les deux hommes étaient totalement différents. Et même si Gabriel aimait beaucoup sa famille, et bien, il passait quand même beaucoup de son temps à son boulot. Alors, forcément, la fille imitait son père et l'un comme l'autre se retrouvaient souvent débordés par le travail. Tant que ça leur allait et que ça ne leur bouffait pas la vie. Ouais ... Même si Haruko n'allait pas voir ses parents, faudrait tout de même qu'elle prenne le temps d'aller voir son frère. Ces derniers temps, c'était pas vraiment la grande forme. Comme s'il faisait exprès de faire des bêtises, histoire d'attirer l'attention, ou un truc dans le genre. C'était peut-être le cas mais la jeune femme ne savait pas si elle parviendrait à résoudre le problème. Peut-être qu'en parlant et en mettant les cartes sur la table ... Enfin.

Haruko et William allaient pouvoir récupérer leur achat quand, soudainement, une petite vieille se mit à crier. Apparemment, un petit voyou avait eu la bonne idée de lui piquer son sac pendant qu'elle avait légèrement piqué du nez. Et voilà que le type, sur un skate, prenait la poudre d'escampette avec le sac sous le bras, triomphant d'avoir détroussé la petite vieille. Ouais, bin, pas de quoi lui donner une coupe ou une récompense.

"Hmmm ... Je crois que quelqu'un a décidé que je ne mangerai pas cette glace tout de suite !"

Fâcheux, c'était très fâcheux, pour sûr. Mais bon, ça ne prendrait pas des heures et des heures pour stopper le skateur. Sauf que, à bien y penser, l'objet qui aurait été très utile pour effrayer le jeune homme, bin ... Haruko ne l'avait pas sur elle. Elle avait bien sa plaque mais son arme était restée dans la boîte à gants de sa voiture. Après tout, elle allait voir William, pas un terroriste ou un de ses informateurs qui aurait pu lui faire un coup en douce.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mer 8 Déc - 18:28

Ah cette glace. Rien qu'à la voir, ça me donnait l'eau à la bouche. Ça faisait bien longtemps que j'en avais mangé. J'allais enfin pouvoir retrouver des sens d'antan, oubliés avec le passé. Quoique le glacier avait l'air de prendre son temps. Trop même peut être. D'ailleurs, les yeux ronds de Haruko m'avait fait sourire. Tel une enfant en bas âge qui attendait d'avoir sa petite douceur. Remarquez, je n'étais pas mal moi non plus. Il nous avait fallu attendre un peu plus encore.

Pour le coup, le temps que notre achat puisse se faire, on parlait donc du boulot. Je craignais d'avoir une pile de dossier à mon retour au bureau. Cela dit, d'après Haruko, les activités de la CIA n'avaient pas été aussi nombreuses, au point de me sentir débordé en retournant dans les locaux.
- Dans ce cas, c'est plutôt rassurant. Je n'ai pas trop envie de me sentir débordé dans les affaires.
Mise à part cela, on en était aussi venus à discuter de la famille. Haruko pensait bien elle aussi, que les enfants et Anna seraient heureux de me revoir une nouvelle fois depuis tout ce temps. Tout comme me l'avait aussi fait remarqué Sabrina. Oui. D'un sens, ça allait me faire bien plaisir aussi. Avec tout ce qui s'était passé ces derniers temps, j'allais bien en avoir besoin.

Malheureusement, à peine après avoir eu le temps de régler nos achats au glacier, un petit malin s'était amusé de son côté à détrousser une pauvre personne âgée, assoupie sur un banc. Manque de bol pour nous deux … Il allait falloir attendre un peu, avant de déguster nos glaces. Dommage. J'en avais bien envie à ce moment là.
- Ah ! C'est bien notre veine …
Je me tourna vers Haruko pour lui léguer les deux glaces :
- Prends-les. Ne bouge pas, je reviens tout de suite.

Heureusement pour moi, vu le monde qu'il y avait, se déplacer en skate sur le trottoir n'était pas une chose aisé. À pieds, en courant, tout en coupant par un côté plus court, j'arrivais à sa distance peu à peu. Je m'étais arrêté au détour d'un mur, pour l'attendre. De là où il était, le trottoir s'arrêtait par la suite. Il allait être obligé de tourner sur la gauche ou de traverser la route. Je l'attendais et je n'avais pas tardé de trop à entendre le bruit de ses roues … Lorqu'il était arrivé à ma distance, tel un enfant qui aime faire peur aux passants, je m'étais montré, en sortant brusquement de ma cachette improvisé, dans le but de le faire tomber …

Et ça avait marché ! Dans la panique, le jeune homme s'était péniblement raccroché à un lampadaire, en laissant tomber le sac. Son skateboard s'était lui, arrêté plus loin, contre un mur.
- Qu'est-ce que … Mais vous êtes malade !
- Non ! Simplement un agent de la CIA. J'passais dans le coin tranquillement, histoire de m'acheter une glace avec une collègue. On t'as vu détrousser cette pauvre dame.
Je la lui avait montré, au loin. Elle était encore assise sur le banc, encore sous le choc, près d'une autre femme, moins âgé. Un homme était arrivé en courant, derrière moi :
- Vous avez récupéré le sac ?
- Il est là !
Je l'avais donc ramassé pour le tendre au jeune homme, qui s'apprêtait à s'enerver contre l'adolescent :
- Merci monsieur ! Toi je te …
- Hé là ! Oh ! On se calme d'accord ?!
J'avais laissé ma plaque en évidence, histoire de calmer un peu le jeu.
- Oh euh … 'Scusez moi m'sieur ! Je …
- C'est fini maintenant ! Tout est rentré dans l'ordre. Rendez le sac à la dame. Et appelez la police pour le jeune homme …
- HÉ ! MAIS MOI J'AI RIEN …
- Tsss, Tsss ! Pas de ça avec moi. Je t'ai vu faire, tu vas passer en garde à vue pour vol qualifié. C'est tout.
- Vous n'êtes pas mon père et je ne vous connais pas !
- Évidemment que non. Mais d'un certain côté, il m'arrive d'agir tel un citoyen normal. C'est ce que je viens de faire.
Oui. Protéger la veuve et l'orphelin, ainsi que les pauvres personnes en détresse, comme cette vieille femme. Ça me correspondait bien !
- Bien ! Je vois qu'ils n'ont pas trainé !
En effet, ce gamin n'avait pas choisi le bon moment. Une voiture de police était à un croisement de rue, à quelques mètres de là …

Voyant donc que les autorités avaient les choses en main et que la vieille femme avait retrouvé son sac, je m'en étais retourné auprès d'Haruko :
- Ça va, je ne t'ai pas trop manqué ? J'ai fait du plus vite que j'ai pu.
Je m'en voulais de l'avoir laissée seule un moment. De plus, je restais encore quelques minutes et les glaces allaient finir par fondre. Comme l'on avait réglé le glacier, on était partis avec nos glaces, histoire de se balader un peu et profiter du beau temps.

En marchant, je m'étais tourné vers Haruko, pour lui poser une question :
- Dis moi, comme je suis de retour pour un petit moment, ça te dirais un petit restaurant, histoire de se rappeler les bons souvenirs et d'en construire des nouveaux ?
Oui. Maintenant que j'étais de retour à Washington, j'avais envie de me vider un peu la tête pour en profiter. Depuis le temps, ce boulot me bouffait un peu, et je n'avais pas trop trouvé le temps de me poser vraiment ...

[HRP : J'ai été inspiré, mais ça fait bien monologue tout ça. J'ai essayé de me rattraper sur la fin, en trouvant une idée pour un futur RP Very Happy En espérant que ça te plaises ^^]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Ven 10 Déc - 19:08

Maudite ... Elle devait être maudite ! Haruko regardait sa glace avec une grande envie. Sauf que, apparemment, c'était partie remise du fait qu'ils allaient devoir courir après le petit malfrat. Haruko poussa un soupir. Gonflant ... Très gonflant. Elle avait sa plaque mais on la prenait moins au sérieuse que si elle avait son flingue sur elle. Et elle l'avait laissé dans la boîte à gants. Pourquoi ? Et bien, elle s'était dit qu'elle n'en aurait pas besoin. Qu'elle allait voir William dans le parc et qu'ils auraient seulement une longue et appréciable conversation. Et jusqu'à présent, tout avait bien fonctionné. Mais il avait fallu qu'un petit voyou pointe le bout de son nez et qu'il fasse tout foirer ... Enfin, façon de parler. C'était pas comme si sa présence allait gâcher l'entière journée de la jeune femme. Nan, faudrait bien pire pour que sa journée soit gâchée ... Genre, tomber sur un dingue qui voudrait descendre des innocents ... Ou bien même tomber sur Baastian ... Ouais ... Là, je crois que ça pourrait faire foirer sa journée, pour sûr même.

Réajustant son sac au niveau de son épaule, Haruko poussa un nouveau soupir avant de se tourner vers William, qui venait de lui parler. Et hop, sans plus attendre, et sans qu'elle ait eu le temps de dire quoi que ce soit, voilà qu'elle se retrouvait avec les deux glaces dans ses deux mains, la bouche quelque peu ouverte. Elle aurait pensé qu'ils auraient arrêté ce type tous les deux ... Quoi que ... Deux agents de la CIA pour un pauvre petit voleur, c'était peut-être un peu beaucoup.

"Ok ..."

Et voilà que William filait sous les yeux de la jeune femme ... Bah, ça lui éviterait d'avoir à courir et de malencontreusement tomber ou bien de se péter le nez quelque part. Oui, ça lui arrivait parfois ... Surtout après un long voyage. Donc, hein, tant qu'à faire, autant éviter de se faire mal. Manquerait plus qu'elle se retrouve dans un plâtre et qu'elle soit obligée de rester chez elle pendant des semaines et des semaines parce qu'elle n'aurait pas le droit de poser le pied par terre. Soupirant à nouveau, Haruko se tourna vers le vendeur de glaces.

"Ca arrive souvent des vols dans ce coin ?"

Le vendeur haussa des épaules.

"J'peux pas dire. J'suis pas tout le temps là. Mais ouais, au moins un ou deux vols par semaine. Mais c'est pas tout le temps que des gens se lancent à la poursuite des voleurs."

Ouais ... Comme quoi, y'en a qui s'en foutaient carrément et qui n'en avaient rien à cirer des autres. Ouais, c'était malheureusement mais bon, ce n'était pas tout le monde qui aimait aider son prochain. Certains le voulaient mais ne savaient pas vraiment comment s'y prendre. D'autres le pouvaient mais ce n'était pas pour autant qu'ils en avaient l'envie. Comme quoi, parfois, on n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie.

"Bah ... J'ai des contacts à la police. J'verrais s'ils peuvent patrouiller un peu plus souvent ici."

Ca serait peut-être pas trop mal. Après tout, ça ferait baisser un peu la criminalité, ça serait toujours ça de gagner, non ? Haruko se tourna une nouvelle fois et regarda en direction de la ruelle, histoire de voir où William en était avec le petit voyou. Il venait d'être arrêté par l'agent de la CIA et apparemment, il était en train de se faire réprimander. Mouais ... Ca lui faisait penser à son frère qui faisait bêtise sur bêtise ... Faudrait qu'elle prenne vraiment le temps d'aller le voir. Faudrait qu'elle lui fasse peur pour qu'il arrête ses conneries. Ca marcherait peut-être ... Quoi que ... Joshua était plus grand qu'elle ... Donc, l'intimidation, ça fonctionnerait peut-être pas. Elle verrait bien ... Elle verrait bien.

Haruko tenait toujours les glaces bien droit. Elle ne voulait pas non plus que de la glace se mette à couler partout sur sa main. Galère, elle aurait la main et les doigts collants par la suite, ce qui n'était pas vraiment des plus génials non plus. William revenait tranquillement vers elle. Le jeune était arrêté par la police. Sûrement qu'il allait faire un petit bonjour à Gabriel.

"Non, non, ça a été." avait-elle répondu en lui donnant sa glace.

Et hop, voilà qu'ils s'éloignaient du glacier et qu'ils marchaient à nouveau, tout en prenant le temps de déguster leur glace. Prendre leur temps n'était pas vraiment un luxe qu'ils pouvaient s'accorder, du fait que la glace finirait forcément par couler et dégouliner.

"Un restaurant ? Bien sûr, ça me ferait plaisir !"

Avant de reprendre, Haruko porta, une nouvelle fois, sa glace à sa bouche.

"C'est quand tu veux."

Ce qui était bien, c'était comme ils travaillaient dans la même agence, et bin, ils pouvaient facilement connaître l'emploi du temps de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Ven 10 Déc - 20:35

À ma proposition de se faire un restaurant prochainement, Haruko avait approuvé. En effet, travaillant tout les deux dans la même agence, on allait bien pouvoir trouver un moment en commun pour mettre en place ce rendez-vous. Et puis, comme je l'avais dit à Sabrina, ayant été en déplacement un bon bout de temps, Washington et les collègues m'avaient manqués alors j'essayais de trouver des moyens pour rattraper un peu le temps que j'avais perdu. Et cette invitation au restaurant en était un. Son accord m'avait fait plaisir. Ça allait nous permettre de nous poser un peu, histoire de parler de choses et d'autres tranquillement. Parce qu'en étant au bureau ou encore sous couverture, ces choses là étaient difficiles …

Tout en marchant, je commençais à porter la glace que je venais d'acheter, à ma bouche. Hum … Délicieuse. La menthe était bien prononcée dedans. Je m'amusais à croquer les petits morceaux de chocolat, restés sur le dessus. Un vrai bonheur de retrouver ces petits plaisirs laissé de côté par les temps qui courent. Je savourais ce moment. Depuis le temps que j'attendais ça : flâner dans les rues, avec Haruko tout en mangeant une bonne glace. Là était symbolisé un plaisir de la vie comme il en existait des milliers. Oui. Depuis ma révélation, je me sentais heureux. Heureux d'avoir avoué quelque chose qui m'était resté longtemps sur le cœur.
- Ça faisait longtemps ! Je veux dire … Se retrouver là avec toi et une bonne glace, ça me fait vraiment plaisir. Dommage qu'on ne se soit pas croisés plus tôt pour le faire.

Remarquez, on se serait croisés plus tôt, je ne pense pas que j'aurais pu lui avouer tout ça, et la journée se serait passé autrement. Ouais, sûrement. Perdu dans mes pensées, je m'étais alors souvenu qu'elle m'avait demandé si Anna et les enfants allaient bien. Mais qu'en était-il de sa petite famille à elle ? Avait-elle eu des nouvelles depuis qu'elle s'en était allée pour rejoindre les services de la CIA ?
- Dis moi … J'y pense là … Ta famille va bien ? J'veux dire … Tu as eu de leurs nouvelles ?
Faut dire, avec le boulot qu'on avait, avoir des nouvelles de la famille était très difficile. Fallait trouver le temps de leur téléphoner ou de leur rendre visite. Et comme Max collait Haruko ces derniers temps, c'était plutôt compliqué. Quoique là, comme il était en déplacement, je m'étais dit qu'elle en aurait peut être le temps, qui sait !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Sam 11 Déc - 19:02

Haruko était contente. Elle pouvait enfin savourer sa bonne glace. Et y'avait pas à dire : l'ananas, ça déchirait, pour sûr ! Bien évidemment, c'était un goût différent de ce qu'elle avait l'habitude de manger, mais ce n'était pas pour autant qu'elle n'appréciait pas, bien au contraire. Nan, vraiment, elle avait bien choisi et n'avait pas fait d'erreur. Mais pour sûr, elle reviendrait voir ce marchand de glaces, histoire de choisir d'autres glaces avec d'autres parfums. Et puis, ses prix étaient plutôt abordables, donc, hein, autant revenir. Et puis, en plus, il avait l'air sympa. Donc, autant lui permettre de gagner un peu de fric. Et puis, elle avait l'impression que le cornet était bien différent de tous ceux qu'elle avait pu manger jusqu'à présent. Ouais, y'avait un petit quelque chose de plus. Haruko en aurait la certitude une fois qu'elle l'aurait atteint. Elle éloigna sa glace quelques instants, histoire de pouvoir répondre à William.

"Oui, ça aurait été bien de se faire ça plus tôt. Mais bon, l'un comme l'autre, on a des emplois du temps plutôt serrés."

Oui, ils étaient pas mal occupés. Toujours à courir ici et à là, à traquer des méchants, à faire des missions d'observations pour récupérer des informations, à traiter avec des personnes un peu louches, histoire de pouvoir récupérer des informations encore plus importantes. Ce n'était pas de tout repos, pour sûr, mais ce n'était pas pour autant que Haruko s'en plaignait. La seule chose qu'elle pouvait éventuellement regretter, c'était que Max était un peu trop souvent sur son dos. Mais peut-être qu'avec un peu de chance, ça finirait par changer. Et puis, si William restait dans les parages, peut-être qu'elle pourrait demander à bosser exclusivement avec lui. Au moins, elle n'aurait plus l'autre affreux sur le dos et elle était certaine que son boulot en serait bien plus meilleur. A méditer dessus.

"Et bien, mes parents, ça va. Du moins, ma mère s'inquiète toujours autant pour moi. Elle a toujours peur que quelque chose m'arrive mais ça, j'peux comprendre."

Ouais, Haruko savait qu'elle n'avait pas un job facile. Leur en parler n'était peut-être pas la meilleure des idées mais au moins, ça lui évitait de devoir leur mentir à tout bout de champ. Déjà qu'elle était obligée de déformer la vérité à chaque fois qu'elle rencontrait un informateur ou qu'elle était en mission sous couverture, et bien, ça l'amusait pas plus que cela de devoir continuer ses petits mensonges.

"Elle a toujours peur de recevoir un coup de fil qui lui dirait que j'suis à l'hosto, dans un état critique."

Mais jusqu'à présent, tout avait bien été pour elle. Alors, Haruko espérait que cela continue sur cette voie. Pas besoin que ça change, non ?

"Et mon frère... Bah, apparemment, il trouve ça amusant de faire toutes les conneries qui lui passent par la tête. Faut que j'arrive à le caser dans mon emploi du temps et que j'aille le voir."

Peut-être qu'elle arriverait à résoudre ce problème. Du moins, elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Dim 12 Déc - 20:40

Ça ! Pour sûr … Étant tous les deux des agents qui bossaient à plein temps, nos plannings respectifs étaient pointus. Donc pour ce qui était de cette sortie, ça n'aurait pas été trop facile de la caser plus tôt. Et puis bon … L'un dans l'autre, ce jour était tout de même arrivé, donc de ce côté là, je ne me plaignais pas trop. Ah cette glace ! Vraiment délicieuse. Fallait vraiment que je pense à venir ici plus souvent. Enfin … S'il n'y avait pas sans arrêt des petits gigolos qui s'amusaient à détrousser de pauvres personnes sans défense, j'allais venir régulièrement. Régulièrement … Selon mon emploi du temps, encore une fois, évidemment !

Parce que c'est vrai qu'en étant agent de terrain à la CIA, le boulot n'était pas de tout repos, et ce, même en étant à l'intérieur du territoire américain. Je pensais ça, sans rentrer dans les détails des missions hors continent, parce qu'alors là … C'était une toute autre affaire. Non seulement les missions à l'étranger se déroulait bien moins rapidement, d'autant plus qu'elle avait quelque chose en plus, qui les rendaient plus complexe. Il n'y avait qu'à voir cette escapade en Russie, parmi ces trafiquants. C'est donc pour cela que je lui avais simplement répondu :
- Ça c'est bien vrai ! Des emplois du temps surchargés. Mais bon … C'est ce qui fait aussi notre réputation.
Pas faux ! Après tout, le gouvernement était bien content de récupérer des informations importantes, lorsqu'il s'agissait de contrat ultra-secret.

À ma question de savoir si elle avait eu des nouvelles de ses parents, elle m'avait répondu que elle essayait de leur en parler le moins possible. Parce qu'en fait, la mère de Haruko tenant aussi bien à sa fille, avait peur de recevoir des coups de fils du service, pour lui dire qu'elle était dans un sale état. Oui ... À sa place, j'en aurais peur aussi. J'voulais dire par là que, si j'entendais dire que Haruko s'était blessée dans une mission, je ne sais où, je n'allais pas m'en remettre non plus. Puis, le sujet étant toujours centré sur sa famille, elle avait enchaînée sur son frère. Joshua. Apparemment, il continuait à écumer ses bêtises, de jour en jour. Ah la majorité ! Depuis quelques temps, les jeunes s'amusent à faire vraiment n'importe quoi. Mais bon … Chez certains, la crise d'adolescence à du mal à se faire oublier, que voulez vous …
- Hum … Je vois ! Oui, aller le voir serait une bonne idée. Histoire de prendre de ses nouvelles et discuter un peu avec lui. Ça le fera changer, qui sait ?
J'allais peut-être un peu vite en besogne, mais je pensais bien qu'avec la sagesse que sa sœur possédait, ça pouvait le faire réfléchir un peu.

Le soleil était encore haut dans le ciel. Trop peut-être. C'est pour ça que, au bout d'un moment, il m'avait fallu sortir les Ray-Ban ® pour ne pas finir avec les rétines grillées. Bon, je savais très bien que je n'étais plus tout jeune, mais j'avais tout de même encore besoin de mes yeux. Marchant toujours à ses côtés, glace en main, que mangeait toujours avec autant d'envie, je lui avais posé une question :
- Hum … Dis moi … Pour une prochaine mission, ça te dirais qu'on fasses équipe, toi et moi ?
Ouais ! Je ne trouvais pas que l'idée était mauvaises. Après tout, je commençais à la connaître, et elle possédait des capacités qui m'intéressait vraiment …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mar 14 Déc - 15:24

La glace disparaissait à vue de nez. Ou du moins, elle finissait tranquillement dans sa bouche à fondre et hop, la jeune femme l'avalait, comme si de rien n'était. Y'avait pas à dire, la glace à l'ananas, c'était génial. Pour sûr, qu'elle reviendrait ! Peut-être pas le jour suivant parce qu'elle n'aurait peut-être pas le temps. Mais dans la semaine. Quoi que, l'hiver arrivait progressivement. Certains jours, il faisait beau et encore chaud grâce au soleil. Mais les jours suivants, bin, c'était l'inverse. Le ciel était gris, il faisait froid et si on était mal vêtu, et bien, on tombait malade. Et pendant l'hiver, Haruko n'aimait pas forcément manger des glaces. Pourquoi ? Bin, ça lui donnait l'impression d'avoir froid, très froid. Ca lui donnait des frissons. Et ce n'était pas forcément marrant. M'enfin ... Comme dit, elle verrait bien, elle verrait bien.

"Oui, mais bon. Enchaîner des missions non stop, sans prendre le temps de se reposer, c'est pas bon non plus."

Haruko savait de quoi elle parlait. Après sa rencontre avec Baastian, quand elle était revenue à Washington, et bien, la jeune femme s'était concentrée essentiellement sur le travail, au point d'en oublier presque qu'elle avait de la famille et des amis. Et son esprit avait été à deux doigts de s'emboutir dans un mur duquel elle aurait eu beaucoup de mal à se relever si elle l'avait percuté. Enfin, façon de parler. Maintenant, c'était du passé. Et tout allait bien dans sa petite tête, enfin, surtout depuis qu'elle en avait discuté avec William. Ouais, pas de doute, ça lui avait libéré l'esprit. Mais c'était pas pour autant que ses ennuis étaient terminés. Après tout, fallait qu'elle tente d'arranger les choses avec son frère. Et lui parler, ça ne fonctionnerait peut-être pas. William resta pensif pendant quelques instants avant de donner son avis sur le sujet.

"Peut-être ... Je ne sais pas ... J'crois qu'il a l'impression que, depuis que j'ai déménagé et sois rentrée à la CIA, je l'ai abandonné."

Il était vrai que, comme ils n'avaient que cinq ans de différence, Joshua et Haruko avaient toujours été proches. Mais ce n'était plus pareil depuis qu'elle était partie de la maison. Elle n'avait plus le temps de passer, de venir le voir, de discuter avec lui des problèmes qu'il pourrait avoir. Peut-être que ... peut-être que c'était de sa faute. Peut-être que si Haruko avait été plus présente, Joshua n'aurait pas autant mal tourné.

"Ou peut-être avec un peu de chance, j'arriverai à lui mettre un peu de plomb dans la tête."

Enfin, façon de parler. Elle n'allait pas non plus lui tirer dessus. Nan, simplement lui parler. Peut-être que ça fonctionnerait et qu'il arrêterait ses bêtises, qui sait. Tandis qu'ils continuaient de marcher et de manger leur glace, William sortit d'un étui une paire de lunettes de soleil. Et hop, voilà qu'il les plaçait sur son nez avant de lui poser une nouvelle question.

"Et bien, si le sable et le désert à perte de vue te tente, pourquoi pas ? Ca m'éviterait d'être chaperonné par Max dès qu'il sera rentré."

Bon son départ n'était pas prévu pour tout de suite. D'ici un mois, peut-être un peu plus mais bon. Y'avait encore le temps d'y penser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mar 14 Déc - 18:29

Il était vrai que, ne pas prendre de temps entre les missions, et les enchaîner comme un robot, n'était pas conseillé pour un agent. C'était un coup à finir complétement marteau. Comme quoi, même pas besoin d'être bricoleur … Oui, non bon ! J'arrête. Cette vanne n'avait pas besoin d'être placée. Bref ! En parlant de sa famille – son petit frère, plus précisément – elle m'avait dit qu'elle ne savait pas trop ce qui se tramait dans sa tête. En fait, selon elle, son frère croyait que, à cause de son boulot, sa grande sœur l'avait abandonné. A vrai dire, en même temps avec un boulot pareil, voir la famille était plutôt difficile. Moi même, je devais me plier en quatre parfois pour voir mes enfants. Comme quoi, la vie d'agent c'est dur parfois. En tout les cas, Haruko voulait essayer de se libérer afin de le voir pour le résonner un peu. Bonne idée. Et puis, non seulement ça, mais ça allait leur permettre de se revoir, histoire de se raconter leur petite routine, l'un et l'autre.
- Oui c'est sûr ! J'pense que le fait de lui parler un peu, le fera réfléchir. Surtout que je sais que tu as un mental d'acier. Ça lui permettra de se poser des questions, à son tour. Ça marchera, j'en suis certain.
Je lui avais passé ma main droite dans le dos, histoire de la mettre en confiance et de l'encourager à le faire bientôt.

A ma question de savoir si travailler ensemble lui ferait plaisir, elle m'avait répondu qu'elle n'était pas contre. Comme elle me l'avait dit, et que je m'y attendais, ça allait lui éviter le pire sans Max. Oui, c'était bien vrai ça. Au moins avec moi, elle allait pouvoir s'occuper de la mission, sans trop se soucier du reste derrière, une fois le plus gros accompli. Contrairement à Max, je n'étais pas du genre à me soucier sans arrêt des rapports et autres conférences qui pouvait tourner autour des missions terminées.
- Le désert ? Ah oui, tiens ! Pourquoi pas ? Après tout, ça me changera des paysages panaméens et du grand froid russe …
Oui, c'était une expérience à tenter. Parce que jusqu'à présent, je n'étais encore jamais allé en Irak. A part, une petite mission, dans le Caire, pas très très loin de là-bas, c'était tout. Donc pourquoi ne pas essayer ?
- Pour ce qui est de l'Orient, je me souviens être allé une fois au Caire mais, ça remonte à assez loin.
Oh que oui ! Ça remontait à ses 35 ans. L'une de ses toutes premières missions … Pour vous dire, tout de même. Ce n'était pas si récent que ça !

Marchant toujours à la même allure, je continuais à déguster cette glace, qui commençait à disparaitre petit à petit. En effet, j'étais arrivé au cône de la glace, que je commençais à croquer. Hum … La gaufrette était délicieuse. Vraiment. Son goût me laissais penser que le glacier devait la faire et la rouler lui même. Pour sûr ! Ça se voyait que sa marchandise était artisanale. Cet achat m'avait bien fait plaisir. Si j'en avais encore l'occasion, je ne doutais pas d'y retourner une prochaine fois, histoire de gouter à un autre parfum. Mais malheureusement, un bruit étrange, une sorte de vibration qui se faisait de plus en plus intense, m'avait sorti de mes pensées. Instinctivement, je toucha la poche gauche de mon pantalon. Mon téléphone ! C'était un message de Anna. Je l'avais prévenu de mon retour à Washington, et elle voulait savoir quand je passais à la maison, leur faire un petit coucou …
- Ah bah tiens ! Justement ! Je te parlais d'eux tout à l'heure …
J'eus un petit sourire. Ce n'était pas souvent que je recevais des messages de ce genre, étant souvent occupé, avec le téléphone éteint, en plus de ça.
- C'est Anna qui veut savoir quand je peux me libérer pour les voir. Faudrait que je puisse consulter mon agenda. J'essayerais de voir avec le bureau pour me libérer un jour, la semaine prochaine. Ça leur fera plaisir ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mar 14 Déc - 19:20

Haruko soupira. Mouais ... Cette histoire avec son frère l'ennuyait fortement. Mais bon, avec un peu de chance, dès qu'elle irait le voir et qu'ils discuteraient, tout irait bien mieux, du moins, elle l'espérait. Elle ne voulait pas qu'il passe par la case prison sans toucher les 200$. Nan, Haruko préférerait qu'il reprenne ses études et qu'il fasse quelque chose de sa vie. Car pour le moment, il ne faisait que gâcher sa vie avec ses bêtises et les flics risquaient de ne plus être bien conciliant avec lui. Sans oublier qu'il mettait Gabriel dans une position très inconfortable. Mais non, Joshua s'en fichait et ne pensait pas aux conséquences que ses actes pouvaient avoir. Et sur qui ça retomberait ? Et bien, sur ses proches. Haruko eut un léger sourire lorsque William la réconforta.

"Mental d'acier ? Hmmm, à voir. Tu ne sais pas tout ce qui peut se tramer dans ma petite tête."

La preuve avec Baastian. Elle s'était fait du mouron à cause de lui pendant quelques années. Et encore, Haruko n'était pas encore sûre qu'elle ne se ferait pas encore du souci à cause de lui. Peut-être moins, avec un peu de chance, mais rien n'était moins sûr.

"J'espère seulement qu'il me laissera lui parler. Mais comme c'est une tête de mûle, c'est pas gagné d'avance."

Quoi que, Haruko savait être têtue, même encore plus. Du genre, à mordre et à ne pas lâcher sa proie tant qu'elle n'aurait pas eu ce qu'elle souhaitait. Mais fallait-il pour autant qu'elle se montre désagréable face à lui ? Non, car elle finirait par le braquer et il risquerait de ne plus rien lui dire. Elle laissa échapper un nouveau soupir. Elle verrait bien ... Elle verrait bien comment il réagirait quand elle viendrait le voir. Elle verrait bien s'il voulait discuter avec elle. Comme elle n'avait rien à faire par la suite, et sauf si William l'invitait ce soir là à diner, sûrement qu'elle passerait à la maison. Pourquoi remettre au lendemain ce qu'on pouvait faire le jour même ? Enfin, pasons. Ils n'allaient pas non plus discuter éternellement du petit frère qui faisait des bêtises, non ?

"Le désert, c'est nul. T'as du sable dans le visage, dans les cheveux, dans tes fringues, dans tes pompes. Bref, t'en as partout. Mais, l'avantage, c'est qu'on se croit presque à la plage ! En fait, non ... C'est pas si nul que tout cela le désert."

Du moins, Haruko aurait l'impression d'y être mais comme son boulot passait avant tout, elle n'avait pas le temps de squatter le toit d'un hôtel, de prendre un transat et de bronze là, sous le soleil irakien.

"Enfin, sauf quand on te hurle dans les oreilles pour faire telle ou telle chose."

Ouais, ça, ce n'était pas vraiment des plus reposants mais bon, cette fois-ci, si William venait avec elle, elle ne risquait pas qu'on lui hurle dans les oreilles et la mission serait plus ... cool. Moins stressante. Bon, c'était pas pour autant que Haruko ne ferait pas sa mission correctement, bien au contraire.

"Panama, ça me tenterait bien aussi. Par contre, le froid hivernal de la Sibérie ... Rien que d'y penser, ça me fait froid dans le dos."

Haruko préférait, de loin, le soleil, sauf quand ça lui éclatait trop les yeux. Et le soleil sur la neige, c'était pas vraiment tip tap top. S'attaquant enfin au cornet, la jeune femme tourna la tête vers William tandis qu'il sortait son téléphone portable. Une bonne nouvelle très certainement du fait qu'il avait souri.

"Oui, ils seront très certainement heureux de te voir. Tu as dû beaucoup leur manquer."

C'était même indéniable.

"Mais au lieu de passer au bureau, je serais toi, j'les appelerai d'abord, histoire qu'ils dégagent ton emploi du temps pour aller voir ta famille. Et après seulement, je passerai au bureau. Sinon, ils risquent de te mettre le grappin dessus sans que tu aies une minute de répit."

Après tout, certains étaient fourbes. Alors, autant prendre ses précautions.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Mer 15 Déc - 12:08

A ma remarque, concernant sa façon de travailler, son mental, bref sa personnalité, elle m’avait paru perplexe. En fait, selon elle, c’était à voir. Elle se sentait comme quelqu’un de normal. Oui, vous me direz, c’est plutôt logique après tout. Mais, en y repensant, c’est vrai que je lui trouvais un truc de spécial. Comme si … Oui voilà ! Elle était très impliquée dans ce qu’elle entreprenait, ce qui lui donnait une belle image.
- Evidemment que non. M’enfin … Ce que je voulais dire par là, c’est que, je trouve que question boulot, tu es une femme qui ne recule jamais, et ce, qu’elles que soient les contraintes. Vraiment. Des collègues comme ça, ça me plait. J’ne veux pas non plus nous jeter des fleurs sur Callen et moi, mais, sérieusement … J’trouve qu’on a fait du bon boulot pour ta formation. Et puis, ça va de ton côté aussi évidemment. Tu t’es directement investie.

Ouais ! Y’avait pas à dire, Haruko, c’était une bosseuse. Bon ! Fallait dire aussi que avec Max qui ne la lâchait pas d’une semelle, c’était un peu ça qui était mis en cause. Enfin là, elle était plus tranquille, plus posée pour le moment. Du côté de son frère, elle voulait bien lui parler effectivement, histoire de mettre les choses au point, mais bon … Apparemment, c’était une tête de mule. Compréhensible à cet âge. Enfin, pour moi.
- Oui. Je te le souhaite aussi ! Mais sincèrement, j’pense que t’y arriveras.

Parlant de l’Irak par la suite, une phrase contradictoire avait été sortie de la part de Haruko. Tantôt elle trouvait le désert pas très sympathique, à cause du sable qui s’infiltrait partout, tantôt il lui faisait penser plus ou moins à la plage, sans crème solaire et transat. Mais finalement, c’était bien vrai que le soleil emplissait de bonne humeur. Elle avait raison. Et puis d’une autre part, c’était bien mieux de se retrouver dans un endroit comme le désert, comparé à certains environnement urbains, qui évitaient tout de suite les bouchons au niveau de la circulation, et donc l’atmosphère polluée qui y régnait. D’autant plus que les paysages étaient certainement bien plus beaux à contempler. Même si, dans un sens, il fallait quand même bosser ! Le principal en fait, c’était de trouver les missions intéressantes. Ça donnait tout de suite plus l’envie d’y aller. Parce que, si on le prends à l’inverse : venir dans un lieu plus ou moins paradisiaque, sans avoir vraiment quelque chose d’intéressant à y faire, c’était tout de suite plus ennuyant.

D’ailleurs, en parlant de destinations, elle m’avait dit que le Panama la tenterait bien aussi. Ah les palmiers, l’hôtel, le soleil, la piscine, le terrain de golf … J’avais vraiment tout eu pour me sentir à l’aise. En fait, si j’avais été accueilli dans un tel endroit, c’était parce que j’étais sous couverture. Un millionnaire originaire du Mexique qui venait prendre du bon temps, pour des vacances. Enfin, c’était ce que le personnel de l’hôtel croyait. Parce qu’en fait, si j’étais là, c’était pour coincer un criminel qui lui, se la coulait douce … Ouais. Cette enflure, avait de bonnes infos sur son trafic. Il faisait des reventes un peu partout en Europe de l’Est, pour se constituer une armée et planifier un attentat sur les États-Unis.
- Eh bien, si jamais j’ai une destination au soleil, d’ici quelques mois, je te fais signe !
Ouais. Avant de me retrouver avec une mission pareille, fallait bien que j’attende un an et demi, à deux ans minimum. Ce n’était pas tous les jours non plus qu’on recevait des ordres de missions aussi chargés.

Quand mon cellulaire s’était mis à vibrer, j’en avais fait par à Haruko. C’était donc ma famille. Anna m’envoyait un message pour savoir quand j’allais passer pour les voir, les enfants et elle. A la suggestion d’Haruko, elle m’avait plutôt conseillé de plutôt téléphoner au bureau avant d’y passer. De cette façon, j’allais être moins accessible ; que l’on ne me saute pas dessus, et comme ça, j’allais pouvoir dégager mon emploi du temps plus facilement.
- Oui. C’est une bonne idée. J’envoie un message à Anna pour lui dire que je vois ça avec le bureau, sous peu. Je passerais au bureau, dans deux trois jours.
Ouais. Une bonne initiative. J’allais appeler le service, ce soir en rentrant. Je me tourna vers elle, pour lui poser une toute autre question :
- Dis moi ... Tu as quelque chose de prévu, ce soir ?
C'était à voir. On aurait pu profiter de cette soirée ensemble, puisque je ne garantissais pas de la voir tout le temps non plus, étant donné nos emplois du temps respectifs, plus ou moins chargés.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Jeu 16 Déc - 15:38

William tenta de se justifier sur le comment du pourquoi il trouvait Haruko exceptionnelle. Du moins, façon de parler. Selon lui, elle s'investissait toujours à fond dans ce qu'elle faisait et qu'elle ne reculait jamais, ou du moins, pas qu'il ne sache. A bien y penser, y'avait un fond de vérité. Il était vrai que Haruko acceptait tout et n'importe quoi comme mission, que ce soit des trucs en solo ou bien des missions avec coéquipier. Même si c'était un collègue qu'elle pouvait ne pas forcément apprécier, et bien, ce n'était pas pour autant qu'elle renonçait à la mission ou bien qu'elle faisait la tête. Ouais ... Pourtant, quand elle avait Max comme coéquipier, ça ne l'enchantait pas forcément. D'une, parce qu'elle l'avait sur le dos. De deux, parce qu'il l'embêtait tout le temps. De trois, parce qu'il s'amusait toujours à lui donner des ordres. Mouais ... Gonflant, non ? Mais bon, Haruko laissait faire, se disant qu'un jour ou l'autre, il finirait par se lasser et à passer à autre chose ... Ca serait pas mal d'ailleurs. Ou alors, faudrait qu'elle lui crache ses quatre vérités à la figure, et tant pis si ça lui mal. Quoi que, avec un peu de chance, il en serait vexé et demanderait alors à changer d'équipier ... A moins qu'au contraire, il continuerait à faire sa teigne et à l'embêter. Un problème sans fin, pour ainsi dire.

"C'est peut-être parce que je suis jeune et qu'à part mes parents et mon frère, je n'ai pas de famille sur les bras. Possible que, dans le cas contraire, j'irais à certaines missions en reculant, qui sait ?"

Mouais, pas faux. Après tout, c'était bien possible qu'elle change sa façon de voir les choses dès qu'elle aurait une famille. Quoi que, de toute manière, c'était sûrement pas pour demain. Fallait qu'elle trouve la perle rare, premièrement. Qu'elle se renseigne sur lui pour éviter le précédent fiasco qui avait gâché sa vie et les relations que la jeune femme avait pu avoir par la suite. Un interrogatoire en bonne et dûe forme, pour ainsi dire. A voir quoi. Quoi que, pour le moment, comme elle l'avait dit à Ayame quelques jours plus tôt, le célibat, ça lui allait plutôt bien pour le moment. Donc, pourquoi changer et risquer d'être malheureuse ?

"Mouais ... Je suis pas sûre que si j'avais une famille, je réagirais de la même manière."

Haruko en était même persuadée. Tout serait probablement très différent. Mais bon, elle avait bien le temps d'y penser. Par la suite, William l'encouragea sur le fait qu'elle allait certainement viser juste avec son frère, qu'elle finirait par lui entendre raison. Y'avait des jours où elle aurait aimé avoir son optimiste. Mais là, elle ne savcait pas quoi vraiment penser. Joshua était têtu, y'avait pas à dire. Et s'il ne voulait pas écouter sa soeur, vaudrait mieux qu'elle évite de le braquer sous peine de le perdre à jamais. Mais si elle ne faisait rien non plus, et bien, ça serait la même chose et il finirait par s'éloigner totalement. Peut-être même qu'il coulerait, telle une pierre qui serait jetée à l'eau. Et peut-être qu'il n'arriverait jamais à remonter à la surface et qu'il finirait par être noyé sous les ennuis. Encore une vision pessimiste ... Ne pouvait-elle pas laisser ce pessimisme de côté pendant quelques jours, voire quelques heures ? Bin, fallait croire que non.

Ils en vinrent ensuite à parler de leurs missions respectives, ou plutôt des lieux qu'ils avaient pu "visiter". Enfin, visiter était un grand mot du fait qu'ils n'étaient pas là-bas pour le plaisir, mais pour le travail. Quoi que, parfois, on arrivait à allier plaisir au travail, ce qui n'était pas trop mal ... Mais fallait encore éviter de tomber sur une saloperie de gangster qui vous faisait miroiter des choses avant de vous planter un couteau dans le dos. Oui, oui ... Plaisir et travail, c'était parfois une bonne combinaison, quand on tombait sur la bonne personne. Mais parfois, ça foirait complètement. Et Haruko éviterait de se remettre dans une telle situation. Du moins, tant qu'elle n'en saurait pas plus sur celui qui la draguait. Une fois, mais pas deux.

"D'accord. Je garde ça en tête alors. Une destination au soleil pour l'hiver, ça serait pas mal !"

Quoi que, d'un autre côté, Haruko aimait bien la neige. Sauf quand elle avait les pieds mouillés. Ca, c'était moins drôle mais bon. Ils en vinrent ensuite au sujet du bureau, et du fait qu'il valait mieux pour William de passer au bureau bien plus tard, sous réserve qu'on lui mette le grapin dessus.

"Sage décision. Plus tu retarderas cette rencontre, mieux tu pourras organiser ton emploi du temps comme tu le souhaites."

Haruko posusa un soupir. Sa petite glace était finie. Hmmm ... Et bien, elle avait été bien bonne, y'avait pas à dire. Faire demi tour pour aller en manger une autre ? Fallait pas déconner non plus. Se tournant vers Haruko une nouvelle fois, William lui demanda si elle avait prévu de faire quelque chose ce soir.

"Et bien, non. Mis à part déménager encore et toujours mes meubles ... Mais mes voisins vont finir par en avoir marre."

De toute manière, Haruko ne s'arrêterait pas de les bouger de place tant qu'elle n'aurait pas trouvé la place optimale de chaque meuble. Et comme elle était têtue, elle aussi, ça risquait de ne pas s'arrêter avant un moment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Jeu 16 Déc - 18:40

Sur ma façon de lui trouver un caractère hors du commun, Haruko m'avait tout simplement répondu que, si je percevais les choses de cette manière, c'était peut-être parce qu'elle était jeune et qu'elle était sans trop personne derrière elle. Oui, c'était sûrement cela. Remarquez, à son âge, j'étais comme elle. Déterminé sur le chemin à prendre, j'étais motivé et près à tout. Et justement, j'étais bien fier de moi au final. Certes, je n'avais pas fini comme mon père et mon grand-père l'auraient voulu, à savoir, finir derrière plusieurs milliers de chaînes de montage, à tout superviser. Mais bon … J'étais bien là ou j'étais, même si ce métier était un métier à risques. Et comme je l'avais promis à mon père, j'allais faire en sorte de faire suivre le parcours scolaire de James, de la meilleure façon possible pour qu'il soit formé correctement, afin de pouvoir prendre la relève. En somme, quand j'y réfléchissais, j'étais le maillon de la chaîne qui s'était « fait la malle ». Mais bon … L'automobile n'était pas trop mon centre d'intérêt et ce, même en étant élevé dans le milieu. D'ailleurs, j'étais allé voir un psy, dans ma jeunesse. J'avais tout juste 18 ans. Je n'étais pas encore sûr de ce que je voulais vraiment faire de ma vie à ce moment là, et je me posais tout un tas de questions. Et c'est vers mes 22 ans que je commençais à prendre goût à cette idée d'agent. Et avec de multiples rendez-vous, c'était finalement le chemin que j'avais décidé de prendre. C'est donc ce que j'avais raconté en bref à Haruko :
- Oui, c'est vrai. En vérité, j'étais un peu comme toi à ton âge. J'étais déterminé et je voulais réussir pour devenir un bon agent de la CIA. Finir dans l'automobile, histoire de faire plaisir à mon père, alors que je détestais ça, c'était pas trop mon intention. Je ne voulais pas faire un métier toute ma vie que je n'allais pas apprécier. Si la motivation n'y est pas, autant éviter certains chemins … Enfin, le principal, c'est qu'on se soit rendu compte tout les deux que ce chemin là, était le notre !

Parlant donc aussi de son entourage, elle m'avait donc dit que, si elle avait fondée une famille, elle n'en serait certainement pas là, mais … Fallait dire que, comme jusqu'à présent, sa mauvaise expérience avec Baastian l'avait marquée, elle préférait laisser ce genre de choses de côté. Et puis, étant agent de la CIA, être seul par moment, c'était bien plus simple, après tout. Ouais. M'enfin … Si elle avait en tête de rencontrer quelqu'un de sympathique, pourquoi pas. Ça pourrait lui faire du bien après tout, un peu de tendresse, à condition de ne pas revivre la même histoire. Vu que bon … La tendresse avec ses collègues, n'y était pas vraiment. Surtout avec Max. Puisque Yuan était quand même un peu plus cool. Du moins, il embêtait moins Haruko qu'Ascano.
- Oui. Il est vrai qu'avec une famille, tu aurais des avantages et des inconvénients que tu n'aurais pas en étant seule.

En embrayant sur le sujet des destinations qu'on avait pu prendre, elle m'avait proposé une destination au soleil pour l'hiver qui se profiler. Bonne idée ! Même si une destination plus froide n'allait pas me déplaire non plus, étant donné que ma dernière, c'était au Guatemala ! Ah la mer des Caraïbes et les palmiers à perte de vue. Un régal pour les yeux. Même si je n'avais pas pu m'y attarder, il était vrai que cette mission m'avait plu. Longue mais intéressante. Du moins pour les infos récoltées.
- Le soleil, oui. Pourquoi pas. On verra bien le moment venu. En tout cas, ça sera avec plaisir.
Pour sûr, j'avais déjà hâte d'y être. Travailler à ses côtés, devait être un véritable plaisir. Vraiment.

Puis, histoire de, je lui avais demandé ce qu'elle allait faire de sa soirée. Parce que, moi de mon côté, j'étais seul au manoir. Non pas que je détestais la présence d'Ernest, bien au contraire, mais seul, on se lasse vite. A tel point qu'il m'arrivait même de l'aider dans certaines tâches, histoire de ne pas m'ennuyer. Parce que là encore, la p'tite et moi on se ressemblait bien. C'était ça aussi qui me rapprochait d'elle.
- Et bien, si tu veux … J'pourrais t'inviter à la maison. J'ai un manque cruel de présence chez moi. Ça fait plusieurs semaine que je suis seul depuis que je suis rentré ! Ça te dis ?
Allez savoir ! Peut-être qu'elle allait accepter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Jeu 16 Déc - 19:14

William en vint à lui dire qu'à son âge, lui aussi était plutôt insouciant et qu'il ne se préoccupait pas réellement de ce qui pouvait lui arriver. Ce qu'il cherchait ? Et bien, atteindre son but, devenir un bon agent de la CIA, ne pas faire foirer des missions, des trucs dans le genre. Ouais, Haruko le comprenait. Elle aimait bien ce qu'elle faisait. Et c'était peut-être pour cela qu'elle excellait dans son boulot. Ou du moins, pour le moment. Et elle travaillait encore mieux quand elle n'avait personne qui épiait ses moindres faits et gestes par dessus son épaule. Bon, si ça venait de William, Haruko l'accepterait facilement, parce qu'elle savait qu'il ne voulait que son bien et qu'il ferait tout ce qui était nécessaire pour que rien de néfaste ne lui arrive. Mais si ça venait de Max ... Là, c'était plutôt ennuyant. De toute manière, elle se fichait bien qu'on l'épie, même si elle n'aimait pas vraiment ça.

"Nos parents ont parfois des intentions louables mais ce n'est pas pour nous plaire pour autant."

Keiko aurait bien vu sa fille dans un job où elle ne risquerait pas sa vie. Et mieux encore, elle aurait bien aimé que Haruko vienne travailler à la boutique de thé que Keiko tenait depuis quelques années. Mais très peu pour Haruko. C'était bien trop ennuyeux et elle ne devait pas compter sur des braqueurs histoire de mettre un peu d'animation. Non, clairement, Haruko préférait, de loin, l'action, même si cela pouvait mettre sa vie en danger. Casse-cou ? Oui, probablement. Elle devait tenir cela de son père. Lui même était un peu casse-cou de temps en temps. Et avec le boulot qu'il faisait, ça lui servait, de toute manière. Enfin, passons.

William rebondit, par la suite, sur la famille et du fait que cela engendrait forcément des priorités, du moins, d'une certaine manière. Y'avait certaines choses qui devraient passer en premier, et d'autres qu'il faudrait relayer en second plan. Le problème était de savoir faire la part des choses entre la famille et le travail. Est-ce qu'elle pourrait le faire ? Est-ce que Haruko saurait mettre son boulot entre parenthèse pour, par exemple, assister à une rencontre parents-profs, ou des trucs dans le genre ? Hmmm ... Bonne question ... Très bonne question. Elle n'était pas réellement sûre qu'elle y parviendrait. Quoi que ... Avec Baastian, elle avait su mettre son boulot de côté pendant quelques semaines. L'expérience avait été ... comment dire ... amusante du fait qu'elle avait dû s'occuper autrement mais il était vrai que c'était comme des vacances ... Et c'était comme si Baastian était une amourette de vacances. Sauf qu'il était encore bien ancré dans sa petite tête.

"Ah ... Un jour peut-être, j'aurais une famille. Mais pas pour maintenant."

Oui, pas dans l'immédiat. De toute manière, Haruko ne faisait pas vraiment d'effort pour trouver quelqu'un. Elle ne cherchait pas à dire vrai. Ce n'était pas ce qui était le plus important à ses yeux pour l'instant. Nan, pour le moment, elle voulait essayer de résoudre les problèmes de son frère, qu'il revienne dans le droit chemin. Et puis, fallait aussi qu'elle arrive à se débarrasser de Max pour de bon. Yuan, c'était ok parce qu'il était sympa et qu'il prenait de temps en temps sa défense, même si de temps à autre, il lui faisait quelques vannes. Mais au moins, il ne la charriait pas sans cesse. Enfin.

Un rapide passage sur une destination au soleil et plop, William lui proposait de venir chez lui. Elle savait qu'il possédait un manoir, quelque part en ville. Mais elle ne se souvenait pas d'y avoir mis les pieds récemment. Nan, à bien reconsidérer la question, elle n'y était jamais allée. Il était peut-être temps de corriger cela !

"D'accord ... A quelques conditions. Pas de majordome ou autre individu qui nous apporterait des choses pour pas qu'on ait à se lever. Pas non plus de table immense qui fait un kilomètre de long et où on aurait du mal à s'entendre causer. Et j'te volerai des chaussettes pour pouvoir glisser dans les couloirs."

Ca, c'était un truc qu'elle avait vu dans un film ... Nan, dans une série d'ailleurs. Y'avait des gens qui s'amusaient à faire des glissades en chaussettes dans les différents couloirs d'une immense villa, maison ou manoir, Haruko ne savait plus trop.

"Marché conclu ?"

De toute manière, même si William ne respectait pas la demande de la jeune femme, elle passerait quand même chez lui, histoire qu'il soit un peu moins seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Jeu 16 Déc - 21:48

J'avais acquiescé la remarque de Haruko. En effet, les parents avaient souvent tendances à vouloir des choses pour leurs enfants, histoire de leur construire un bel avenir, mais au final, les voies souhaitées, n'étaient pas toujours celles qui étaient prises au final. Ça … Je l'avais bien compris. Certes, les belles voitures, je ne crachais pas dessus, mais mettre les mains dans le cambouis, ce n'était pas mon truc. Enfin … Pas au point d'en faire ma carrière quoi. Parce qu'évidemment, si la Shelby avait un petit problème, je pouvais bien le régler tout seul. Suivant le souci exposé, ce n'était pas forcément la peine de déranger un mécanicien.
- Ça … Je pense qu'on est bien placés pour le savoir tous les deux !
Oui, parce que de son côté, j'avais cru comprendre que sa mère était pas trop du même avis qu'elle. La pauvre Keiko ne voulait pas du tout voir sa fille en danger. Je ne l'ai jamais vraiment connue d'ailleurs. J'en avais juste entendu parler, avec quelques petites anecdotes par là, sans plus. Mais une chose était sûre, c'était aussi pour ça que je voulais protéger Haruko. Histoire de rassurer sa mère, mais sans lui en toucher un mot. Parce que sinon … Ça allait provoquer un carnage sans nom ! A vrai dire, j'avais même pas envie d'y penser. Parce que, imaginer le résultat si je le faisais … Bah ça me faisait plutôt froid dans le dos. Et d'ailleurs, en parlant de froid, je terminais tout juste le cornet de ma glace, qui s'était avérée être un délice.

Du côté de sa famille, Haruko avait déjà bien assez avec ses parents et surtout son frère, qu'elle voulait raisonner pour le moment. Ça oui. C'était bien suffisant. Et puis, avec ce que j'avais cru comprendre, elle s'était bien attachée au célibat pour le moment. Comme quoi, j'étais aussi de son avis. Valait mieux qu'elle prenne le temps de tout remettre en place, avant de songer à fonder une famille. En même temps, à sa place, j'étais sûr que j'aurais agi de la même façon. Sérieusement, elle avait du mérite pour avoir tout supporté jusque là. Rien que pour ça, je l'admirais. Elle avait remporté sa guerre, glorieuse sur le champ de bataille. Elle n'était pas allé sur le terrain, au Vietnam ou au Yémen, pour la défense de l'Amérique. Non. Elle était simplement ressortie vainqueur. Survivante de la guerre sentimentale qu'elle avait menée. Un grand exploit, même si quelques souvenirs restaient toujours ancrés. Mais elle avait déjà réussi le plus dur en m'en parlant. Je mis donc mon bras derrière ses épaules, histoire de la blottir contre moi, avant de donner mon opinion :
- Tu sais … J'ai déjà l'impression de t'avoir vu faire le plus dur. En me parlant ça t'as libérée un peu et je l'ai vu. Je suis fier de t'avoir redonné le sourire. Il manquait sur ton si joli visage …
Je lui en adressa donc un, avant de faire ma proposition …

Oui, je lui avais demandé si elle avait quelque chose de particulier qu'elle aurait éventuellement prévu ce soir. Et à sa réponse, j'en avais conclu que non. Elle était plutôt enchantée de pouvoir venir. Mais, elle m'avait imposé quelques conditions. Je l'avais donc écoutée, de toute ouïe. Premièrement, elle ne voulait pas de majordome qui se charge de tout. Bien. De toute façon, je n'avais pas de souci de ce côté. Étant donné mon âge, même en étant seul, je savais me débrouiller. Non. En fait, si Ernest était là, c'était surtout pour s'occuper du jardin et du ménage quand je n'étais pas là pour un bout de temps, occupé à être en mission. Donc, je n'avais pas de souci à me faire pour ça. Deuxièmement, Haruko ne voulait pas non plus de table trop longue qui nous embêterait pour discuter. Ça tombait plutôt bien, puisque étant tout seul, je n'en avais pas. Simplement, une simple table avec deux rallonges, histoire d'avoir de la longueur si j'invitais une dizaine de personnes à venir dîner. Mais à ce moment là, c'était surtout pour la famille, lors des réveillons de Noël ou autres festivités du genre … Si je pouvais au moins y participer, sans être aux quatre coin du monde. Donc pour la table énorme que l'on voyait dans les films historiques, il n'y avait pas de risque non plus. Et enfin, la troisième condition, m'avait fait rire. Oui. Haruko était certes impliquée dans son travail, ce qui la rendait sérieuse mais elle avait aussi de l'humour. Ce qui lui donnait du charme. Elle m'avait donc en effet, signalé qu'elle allait m'emprunter une paire de chaussette pour s'amuser à glisser dans les longs couloirs. Tiens ? Moi-même, je n'y avais jamais pensé. Et pour être franc, ce n'allait pas être Ernest qui allait m'en soumettre l'idée. En tout les cas, je devais bien admettre que Haruko m'avait surpris sur le coup :
- Bien sûr. Anna à bien dû laisser quelques vêtements et sous vêtements à la maison. J'en trouverais certainement pour toi. Je te demanderais de faire attention par contre. Je ne tiens pas à ce que tu te casses une jambe. Ça serait bien trop bête. M'enfin … Je sais bien que tu seras prudente.
Ça m'avait fait plaisir qu'elle accepte. Au moins, je n'allais pas passer la soirée seul cette fois. J'vous jure … Par moment, il m'arrivait même d'occuper mes soirées à jouer aux échecs avec Ernest, histoire de passer le temps.

[HRP : Voilà. Soit tu peux répondre ici, ou alors ouvrir le topic dans mon manoir directement. C'est comme tu le sens. Si tu veux, je peux le faire aussi. C'est selon ton temps libre et ton inspiration ! Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over] Ven 17 Déc - 19:09

Haruko n'avait rien contre le fait que ses parents avaient toujours eu des projets concernant son avenir. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle avait suivi leurs conseils. De toute manière, Haruko avait toujours été très active, et ce, déjà quand elle était petite. Elle courrait partout : à droite, à gauche. Et quand son frère fut en âge de marcher, courir et parler correctement, et bien, ils s'amusaient tout le temps à jouer au policier et au voleur. Ou bien aux indiens et aux cow-boys. Bon, il était vrai aussi qu'ils devaient éviter d'être bruyants, du fait qu'ils vivaient, au départ, dans un appartement. Mais du moment où ils avaient déménagé dans la grande maison avec le jardin, et bin, ils s'en donnaient à coeur joie de courir un peu partout. Un plus grand terrain de jeu, pour ainsi dire. Des cachettes bien plus nombreuses pour le petit voleur qui essayait d'échapper à sa grande soeur de police. C'était peut-être parce que Gabriel était dans la police que la petite avait toujours eu envie d'embrasser une carrière dans les forces de l'ordre. Quoi que, c'était plus une carrière dans des agences gouvernementales mais bon. Tant que la jeune femme menait la vie qu'elle souhaitait, c'était, sans aucun doute, le plus important. Enfin, passons.

Haruko resta pensive pendant quelques instants, s'imaginant ce qui aurait pu se passer si Baastian avait été un simple courtier en assurance comme il le disait, et pas un assassin. Qui sait ... Elle serait sûrement avec lui en ce moment. Ou du moins, soit elle aurait quitté Washington et aurait demandé à être mutée à LA. Soit, ça aurait été l'inverse. Il aurait quitté son boulot et aurait rejoint la donzelle à Washington pour être avec elle. Peut-être qu'ils auraient emménagé ensemble dans une chouette maison, qu'ils auraient eu des animaux ... Ou bien des enfants. Ah ... Baastian ... Pourquoi avait-il fallu qu'il soit un assassin ? Ou plutôt, pourquoi n'avait-il pas mieux rangé sa fichue mallette ? Hmmm ? Haruko n'aurait pas mis la main dessus, elle serait très certainement restée, du moins, c'était ce qu'elle se disait. Quoi que, avec le temps, elle aurait éventuellement remarqué que des choses clochaient ... Et la séparation n'en aurait été encore que plus dure ... Tout compte fait, c'était peut-être pas plus mal si leur relation avait avorté avant qu'elle n'ait le temps de perdurer plus.

"Oui ... Un franc sourire. Ca change de tous ceux que j'ai dû feinter pour faire croire que tout allait bien."

Maintenant, sûrement que tout irait bien. Ou du moins, du moment où elle ferait une croire définitive sur Baastian, ça serait le cas. La blessure était encore ouverte, mais peut-être qu'elle finirait par cicatriser ou bien se refermer complètement. Ouais, et bin, qu'elle cicatrise vite alors ! Parce que penser à Baastian un peu trop souvent, et bien, c'était plus qu'ennuyeux. Mouais, pas facile de faire une croix dessus dans ces conditions là. Mais bon, avec un peu de chance, elle finirait par y arriver. Du moins, selon William, le plus dur était déjà fait. Ouais, possible.

Après sa proposition, Haruko lui avait indiqué quelques exigences, enfin, façon de parler. De toute manière, même s'il ne pouvait rien faire contre, ou du moins, qu'il ne les respectait pas, ce n'était pas ça qui allait l'empêcher de venir chez lui. Mais il s'était mis à rire quand elle lui avait parlé de lui piquer une paire de chaussettes pour aller faire des glissades. Bah quoi ? Il n'avait jamais fait ça ? Oh, encore quelque chose que Haruko allait remédier. Du moins, faudrait qu'elle arrive de le convaincre d'en faire aussi.

"Hmmm ... Je suis sûre que tu ne seras pas très loin, non ? Et si t'es dans les parages, je suis certaine que je ne risque pas grand chose."

Elle n'irait pas non plus en mettre sa main à couper mais bon. Y'avait plus qu'à rejoindre les voitures à présent et prendre la route pour se rendre chez William. Mine de, même si Haruko avait un voyage dans les pattes, elle était plutôt satisfaite de cette journée.

William et Haruko sont out. La suite, c'est par là !

Topic
Terminé

Revenir en haut Aller en bas

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: A la recherche d'une glace ! [Over]

Revenir en haut Aller en bas

A la recherche d'une glace ! [Over]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Cherche joueur de hockey sa glace
» [Recherche] Raikou PC glace
» A la recherche de la Chrysalide de Glace (PV Christa)
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les boutiques et les magasins-