AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur NCIS-RPG
De nombreux personnages de la série sont encore disponibles : Jethro Gibbs, Ziva David, Tobias Fornell, Eleanor Bishop, Leon Vance... N'hésitez plus.

Partagez|

Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Sam 4 Déc - 14:18

Comme prévu, on s'était retrouvés tous les deux devant son bureau à 11h55, pour manger et boire un verre ensemble. Je me disais aussi que profiter de ce repas, pour lui parler de sa proposition plus en détails allait être une bonne idée. Vu le temps et le chemin qu'il y avait à faire, je m'étais dit que marcher à pied n'allait pas être une mauvaise chose. D'autant plus que j'avais aussi laissé la Shelby 500 au manoir, en prenant plutôt un taxi. Je ne voulais pas trop me faire remarquer en la sortant sans arrêt. Déjà que certains petits voyous s'amusaient parfois à m'enquiquiner en rayant la peinture … Heureusement que Ernest était là pour m'aider des fois. Sinon, la plupart du temps, je lui faisais se refaire une petite beauté au garage, quand cela s'avérait nécessaire.

Après quelques minutes de marche, animées de ça et là par quelques petites discussions, parlant de choses et d'autres, on était arrivés tous les deux au restaurant. Avant d'arriver, j'avais fait réserver une table au préalable par téléphone, en appelant une demie heure à l'avance, avant de sortir du bureau. De cette façon, on avait pas eu de difficultés pour passer à table très rapidement. Je ne disais pas non plus que les dirigeants non laissait pas de temps pour se poser à l'heure de midi, mais bon … Il ne fallait pas trop trainer quoi. On s'était donc installés à la table prévue, puis regardant l'une des deux cartes, je lança à Sabrina :
- Tu prends quoi, toi ?
En parlant de ça, c'était une chance que l'agence couvrait aussi certains choses comme les repas sur l'heure de midi. Je n'avais pas prévu assez sur moi pour me payer quelque chose. Donc, je pris la formule ouvrière de base : une salade en entrée, un plat du jour et un café. Le tout pour 10,95 $ Ça tombait plutôt bien. L'agence couvrait au maximum 12 $ pour ce genre de service. De cette manière, je n'allais pas dépasser le budget prévu. Et il fallait dire que les dirigeants étaient plutôt pointilleux sur le sujet …

Pendant que je la laissais choisir, et le temps que le serveur se pointe, j'avais regardé dans la poche de ma veste : mon téléphone était bien éteint. Valait mieux : d'une part, je détestais être dérangé à l'heure du repas, et les portables n'étaient pas trop conseillés à table, car il n'y avait pas que nous qui allait être dérangés dans ce cas.
Je regardais Sabrina, puis je lui avais dit avec le sourire :
- C'est vrai que cela fait un petit moment qu'on avait pas fait ça entre deux. Ça nous permet de se voir un peu, sur les heures du boulot, sans qu'on soit à des kilomètres, l'un de l'autre.
Il était vrai que, dans l'agence, je n'avais pas trop de collègues sur qui compter mise à part elle et Haruko. Et puis, question confiance, je préférais cerner les gens, entre guillemets, avant de pouvoir discuter ensemble.

[HRP : Voilà la suite de notre RP commencé à la CIA. Comme indiqué en MP, je mets un lien là-bas, pour y accéder directement]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Dim 5 Déc - 19:08

Les heures défilent assez vite, tellement que parfois on se dit que 24 heures dans une journée ce n’était pas assez. Sabrina n’avait finalement jamais retrouvé sa question polie et avait décidée d’aller voir seulement en partant. Tant pis. Elle faisait là plutôt quelques recherches sur quelques dérivés chimiques parce que la menace peut toujours peser. Puis finalement arriva 11h 55. Elle ne l’avait pas vu arrivez ni même son cadran le signaler mais des pas et une silhouette qu’elle reconnaîtrait entre mille s’était avancée. Elle avait fermé et éteint d’un mouvement l’ordinateur avant de se redresser prête à partir. Il n’y avait eu aucun coup de téléphone ni rien, un vrai miracle. Mieux valait ne pas tenter le diable et sauter sur l’occasion tout de suite. Elle serait de mauvaise humeur si on les rappelle juste avant de passer la porte de sortie. Forte heureusement ce ne fut pas le cas. Visiblement, ce n’était pas bien loin vu qu’il s’engagea à pied. Une fraction de seconde et elle lui emboîta le pas tout simplement tout en reprenant sur une conversation ou une autre.

L’arrivée au restaurant se fit tout aussi facilement que coulait la conversation. Les civilités d’usages et la question fatidique de ce qu’on pourrait bien manger. C’était une bonne question auxquelles, elle n’avait pas la moindre idée. La brune avait déjà du mal à différentier si elle voulait du sucré ou du salé, son regard balaya alors la carte tranquillement à la recherche d’une réponse à cette question. Ne trouvant pas là plus d’inspiration que son estomac ne voulait le faire sentir, elle décida donc de prendre la première chose qu’on affiche le menu du jour. Le moins cher et assez complets.


-Je vais opter pour le menu du jour, enfin le menu qu’ils font à midi…Et toi ?

Demanda t-elle pour toute réponse, mais comme sa carte était déposée sans doute son choix avait été beaucoup plus vite que celui de l’ancienne scientifique. Le choix fait, elle déposa la carte avant de s’adosser un peu plus au dossier de la chaise. Son regard se tourna vers celui de William quand sa voix revient à nouveau à son oreille. Elle sourit bien volontiers parce qu’il avait absolument raison. Elle fait une sorte de petite moue pour l’approuver avant de le formuler par de vrais mots.

-Ca faisait longtemps oui…Avant ton départ et encore sans doute un peu plus je pense…Sur les heures de boulots, oui mais ce n’est pas obligé. Crois-tu vraiment que je te refermerais ma porte au nez si tu frappais à ma porte d’entrée ?

Demanda t-elle dans un demi-sourire ironique. Ce n’était que détail, elle avait très bien comprit le sens qu’il voulait donner de toute façon. Elle laissa le silence se faire avant de reprendre sur un sujet qui pouvait se rattacher au travail. En même temps tout avec un peu d’imagination pouvait se raccrocher à l’agence d’une manière ou d’une autre.

-Tu as eu le temps de revoir tes enfants ?

Elle posa la question de manière un peu plus douce.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Lun 6 Déc - 12:14

Quand Sabrina m'avait dit ce qu'elle comptait prendre, en me retournant cette question, cela m'avais fait pensé que j'y avais réfléchis, sans lui donner encore ma réponse ...
- Et bien, n'ayant pas vraiment d'idée, je vais prendre la même chose.
Au moins, ça allait nous permettre de manger rapidement, sans trop se casser la tête.

Après nos choix faits, je lui avais fait remarquer que se voir comme ça tous les deux, remontait déjà à un petit moment. J'étais bien fier de pouvoir recommencer aujourd'hui. Avec le boulot de ces derniers temps, cela était difficile. D'ailleurs à cette remarque, elle y avait attachée une autre question. Elle voulait savoir si, par hasard un jour, lorsque je frappais à sa porte, elle me refermerait la porte au nez. Honnêtement, étant de bons amis et collègue, je pensais que non. Du moins, si elle le faisait, cela allait me paraitre étonnant. Très étonnant.
- À vrai dire, pour être franc, je pense que non. Sincèrement. Du moins, tu ne l'a jamais fait jusqu'à présent.
Et en y réfléchissant, je pensais pas que cela se produirait un jour. A moins que cette pauvre Sabrina se lève du mauvais pied, suite à un manque de sommeil, par exemple ...

Puis, changeant de sujet, elle m'avait posé une tout autre question, aux allures de vie privée. Du moins, ce sujet ce raccrochait aussi un peu au boulot, étant donné qu'elle voulait en fait parler de ma famille. Mes enfants précisément ...
- Là, actuellement ils sont chez ma femme, Anna. La dernière fois que je les avaient vus, James et Chanel avaient l'air heureux de voir leur père. Du moins, ça se voyait dans leurs yeux. Quand le temps me l'accorde, ce que je manquais un peu, ces derniers jours, je m'arrange pour passer les voir. Ils sont toujours content de me retrouver. Et puis ... C'est une chance que Anna et moi, nous nous soyons séparés. Même si l'on s'aime encore, on a jugé cela plus correct, pour les enfants. Je ne voulais pas les mettre en danger.

Ça non ! Valait mieux pas. Et puis, ils l'aiment bien leur mère. C'est tout aussi bien, d'un côté. Du moment qu'ils sont en sécurité, je me sens tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Lun 6 Déc - 19:22

Les choix. Notre vie est remplie du choix qu’il faut prendre en tout temps. Certain peuvent paraître complètement aléatoire comme quelle couleur tu veux comme classeur. La certes on s’en contre fiche bien, ce n’est que pour le plaisir des yeux mais il y a des décisions qui rythme votre vie et lui font prendre un sens ou un autre et c’est sur ceux la qu’il faut réfléchir, qu’il faut miser et qu’il faut bien regarder avant de s’y avancer car le retour en arrière n’est jamais très simple voir parfois impossible. Quoi qu’il en était, c’était ici un choix qui n’a que très peu d’impact, peut-être juste son estomac et son humeur mit à part ça pas grand risque. C’était donc pour ça qu’elle s’était dirigée pour une fois vers la facilitée toute tracée. Son choix posé, elle avait demandé ce que William comptait prendre. Visiblement la même chose, bien que si on faisait sur les détails, c’était elle qui avait recopié sans savoir. Elle esquisse un sourire.

-Au moins, le serveur aura facile à retenir.

Ce n’était pas une moquerie, il fallait bien avouer qu’il avait du mérite de retenir des plats différents pour une table entière des boissons sans se tromper. Bon là, elle félicitait mentalement qu’une toute petite partie vu que maintenant c’était électronique ou noter sur un bout de papier c’était assez simple. Finalement revient le contexte de cette sortie qui n’était plus arrivée depuis quelques temps. Elle avait dit un peu ironique qu’après tout le faire sur le temps de travail n’était pas nécessaire en y ajoutant une petite note made in Sabrina. Elle reporte son regard vers lui. Elle ne l’avait jamais fait et ne comptait pas le faire non plus. Tant que c’était pas à 2 heures matin qu’il arrivait et encore, si il à une sale tête, elle laisserait rentrez quand même, pet-être là après un petit commentaire.

-Et je ne compte pas le faire non plus…Cependant si tu pouvais éviter les petites heures de la nuit, je t’en serais reconnaissante…Donc n’hésite pas à passez un jour. Y pensera-tu ?

La brune reporta son regard vers l’intérieur du restaurant. Des autres personnes attablées, pressées ou non, et les serveurs qui se déplaçaient un peu partout tentant de faire sa dans l’ordre et sans brusquer le client. Posant une question plus personnelle, elle se retourna vers lui quand William reprit la parole. Quel enfant ne serait pas content de voir leurs pères quand il part pendant quelque temps ?. La fin était un peu plus perturbant mais chacun ses choix.

-Pourquoi veut tu qu’il ne soit pas heureux de te voir ?…C’est une force de caractère qui t’honore même si ce n’est pas facile…

Que dire d’autre à vrai dire, elle calait un peu. Niveau réconfort, elle n’était pas dans les plus réconfortante, il fallait bien qu’elle se l’avoue on a tous des défauts. Le serveur se présenta enfin devant leurs tables pour qu’il passe la commende.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Mar 7 Déc - 12:07

Pour ce qui était du repas, j'avais préféré faire simple ... D'une part parce que je manquais un peu de temps et de l'autre parce ... Et bien parce que je ne voulais pas perdre le peu de celui que j'avais. Je m'étais donc contenté d'un plat du jour. De plus, le prix restait raisonnable alors cela m'allait parfaitement. D'ailleurs, Sabrina prenant la même chose que moi, m'avait fait remarqué sur le coup que le serveur n'allait pas avoir de difficulté pour cette commande. Voilà un deuxième point positif. Non seulement cela était un gain de temps pour nous, mais aussi pour le personnel de cuisine.
- Oui, en effet. Cela facilite bien les choses ...
J'eus un petit sourire.

Après avoir parlé des plats, notre recontre avait fait suite d'un nouveau sujet. Lorsqu'elle m'avait posé la question, histoire de savoir si elle allait me fermer la porte sur le nez, si jamais je venais à me présenter à son domicile, je lui avais dit que selon moi, cela risquait fort de ne pas arriver. Du moins, je savais que ce n'était pas dans ses habitudes d'éloigner des amis. Surtout que notre relation était bien assez proche pour que pareil cas n'arrive. Si jamais on avait besoin de se voir tous les deux, c'était pour des choses utiles. Et elle de son côté, n'en pensait pas moins. Cela dit, elle m'avait tout de même suggéré d'éviter de la déranger en pleine nuit. Soit. Bien que cela ne risquait pas du tout avec moi. La nuit, j'en profitais pour me reposer, étant donné que ces temps ci, je suis plutôt en train de vadrouiller de droite à gauche, pendant la journée. Bien que, pour un moment, j'allais essayer de me poser et rester un peu plus longtemps au bureau. Même si c'était l'agence qui se chargeait des frais de déplacements, je ne voulais pas que ces derniers pensent à un léger profit de ma part, qui allait finir par trop se voir ... Non.
- Pas de problèmes Sabrina. Tu sais, je suis plutôt du genre à rester dans mon lit la nuit, étant donné que je me fatigue bien pendant la journée. Mais, ne t'en fais pas pour ça. Cela dit, comme tu le souhaites, j'essayerais de passer un de ces quatres. C'est promis.

Oui, je lui devais bien ça. En changeant de sujet, lui parlant de mes enfants, je lui avait fait remarquer que la dernière fois, James et Chanel étaient heureux de me retrouver. Phrase mal formulée certainement. Car comme elle m'avait répondu, quel enfant n'allait pas être heureux de retrouver un parent qu'il n'a pas vu depuis longtemps ? Certes. Sur le coup, je me trouvais un peu idiot de l'avoir sorti de cette manière.
- Oui, c'est vrai. Tu as raison. Ce que je voulais dire c'était que ... Je voyais dans leur yeux de l'envie de me retrouver en tout cas. J'en avais été très touché d'ailleurs. Étant donné que je les voyaient peu ces derniers temps ...

Sur ces mots, le serveur était donc arrivé à notre table, pour passer commande :
- Madame, Monsieur ... Bonjour. Vous désirez ?
Le regardant dans les yeux, je lui avait simplement répondu :
- Deux plats du jours avec café, s'il vous plait !
- Bien. Je vous apporte ça tout de suite.
Avant qu'il ne parte, j'avais rajouté :
- Garçon ! Apportez la note en même temps, que l'on règle tout de suite, merci !
Il me fit donc un signe de tête, avant de s'en aller en cuisine, récupérer la commande.

Je me retourna ensuite vers Sabrina :
- Je sais que du fait du mieux que tu peux pour réconforter les gens, ça se sent. Et tu vois, rien que le fait de parler un peu avec toi, en prenant du bon temps et en profiter, ça me fait plaisir, vraiment.
Après lui avoir dit ça, je restais la fixer dans les yeux, quelques instants. Le serveur était donc revenu avec nos assiettes et les deux café commandés :
- Cela vous fera 21,90 $ monsieur.
- Bien !
Je sorti donc mon portefeuille pour le payer, puis il était retourné en cuisine. Je m'étais retourné une fois de plus vers ma collègue :
- Et bien, bon appétit. Et puis à nos retrouvailles depuis le temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Mer 8 Déc - 19:19

Un léger sourire et un hochement de tête dans le sens positif fut tout ce que répondit la brune en ce qui concernait la facilité de mémorisation des plats ou de toute. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ? D’habitude inconsciemment, il fallait toujours qu’elle choisisse la voix la plus complexe mais voilà pour cette fois, ils avaient prit l’autre. Tout ça pour la rapidité, en même temps le temps, c’est souvent précieux surtout si on peut vous sonner à n’importe quel moment. Elle s’attendait déjà presque à devoir décrocher ce satané téléphone mobile, mais ne parlons pas de malheurs. Après tout l’appelant n’est pas forcément négatif tout dépendrait de ce qui s’afficherait dans le cadran. Elle avait bien l’idée de ce qu’elle apprécierait mais inutile de tergiverser tout le monde travail à cette heure. Surtout à cette heure enfaîte. Quoi qu’il en soit, lentement mais sûrement la conversation quitta ce que veut la logique de l’endroit pour revenir vers ce qui est plutôt une demande amicale. C’était bien de se voir en mangeant un bout, l’un n’était pas nécessaire à l’autre.

Son regard noisette continuait de rester mobile dans la plupart de son champ de vision puis se reportait vers William qui lui faisait face. Un sourire un peu joueur fit son apparition sur ses lèvres quand elle perçu ce qu’il répondait. Sous-entendait-il par-là qu’elle dormait pas de ses nuits ? Bon oui et non, dormir vous êtes bien obligés sinon votre corps vous rappelle que c’est lui qui commende. C’est le nombre d’heure qui diffère. Comme si la moitié des gens vivaient la nuit, c’était à se demander si c’était pas vrai finalement. Enfin, il promit de passer c’était le plus important. S’adossant tranquillement au dossier de la chaise, elle recroise les jambes sous la table un peu de travers pour ne pas lui envoyer un coup de pied non plus par mégarde avant de reprendre la parole.


-Sous-entends-tu que je ne dors pas la nuit ?…Enfin en même temps, il n’est pas rare de finir tard ou de commencer tôt alors évidemment, les horaires sont pas toujours ceux de bureaux. Néanmoins, tant fait pas si il est vraiment 2 heures du matin mais que tu tiens à me voir, j’ouvrirais quand même avec la taille du réveille. C’est particulier comme coupe de cheveux. Passe quand tu veux.

Elle sourit bien sur. Tout n’est pas à prendre au pied de la lettre car elle prend des perches que parfois seule elle voit d’ailleurs. Néanmoins c’était vrai à force de vous retournez sur l’oreille de manière involontaire pendant votre sommeil les cheveux au réveilles, ça fait un peu en pétard. Quand il reparla ses enfants. En même temps on ne pouvait pas non plus ignorer le sentiment qu’il garde dans sa voix en parlant d’eux.

-C’est sans doute le plus beau cadeau qu’on peut te faire. A moins qu’il y aille un autre ?

Lui faire retrouver ses enfants, elle tourna la tête vers le serveur qui arriva à leur table. Elle hocha la tête dans un signe poli qui signalait un bonjour et laissa William répondre, enfin, il la devança aussi et elle ne voyait rien à ajouter. Il repartit aussi vite qu’il était venu, telle une ombre chassée par la clarté, bine que la comparaison est peu flatteuse pour l’ouvrier. Son regard fixait toujours le point ou il avait disparut quand la douce mais ferme voix de son collègue retentit à nouveau. La brune ramena son regard vers lui aussitôt.

-Il vaut mieux que sa sentent les mots m’échappent souvent en ses circonstances…Mais le principal c’est que ça marche dans ce cas. Tu es quelqu’un de bien tu le mérites tu sais…

Rapide comme l’éclair, ne laissant pas beaucoup temps, sans doute que en cuisine les plats du jour devaient être prévus en nombre, ceux-ci arrivèrent très vite devant eux. Tout aussi vite que la note qu’il paye. Gentleman d’accord mais tout de même.

-Bon, la prochaine fois c’est moi qui t’invite, tu seras t’en souvenirs ?..Je n’aurais pas dit mieux Bon appétit.

Elle releva son verre et but une petite gorgée avant de regarder le plat et de reprendre les couverts pour commencer à manger ou du moins goutter une partie.

-Rien de nouveau sinon ?

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Mer 8 Déc - 20:45

Sabrina avait l'air soucieuse. Apparemment, elle pensait que je croyais d'elle qu'elle ne dormait jamais la nuit. Ah lala ... Non ! Ce n'était pas ce que j'avais voulu dire, loin de là, au contraire. Justement, je pensais qu'elle avait bien une vie extérieure comme tout le monde, et que pour satisfaire un besoin naturel de son métabolisme, le sommeil lui était aussi primordial, comme à chacune des personnes présentes en ce monde. Du moins, pour celles qui avaient les moyens de dormir convenablement, avec un lit bien à eux, sous un toit. Parce qu'en effet, les SDF, il y en avait malheureusement quelques uns dans Washington.
- Ah non ! Euh ... Ce n'était pas ce que je voulais dire, crois-moi. Justement, je sais que tu te dois d'avoir un temps de sommeil, comme tout le monde, c'est pour ça que j'ai dis ça ! Je ne voulais pas te déranger en plein milieu de la nuit.
Toutefois, elle m'avait expliqué que de toute façon, si je tenais vraiment à la voir à une heure si tardive et extravagante, que je le pouvais. Mais à une seule condition, que je ne la chambre pas sur la tête qu'elle aurait dans cette situation, au réveil.
- Je ... Bien ! Mais je pense que cela ne risque pas d'arriver.
Non. Je ne voulais pas passer à ce moment là, alors que passer en pleine journée pouvait suffir amplement.

Puis, avant que le serveur n'arrive, on avait parlé de choses et d'autres, à propos des enfants, de mes intentions, etc ... Elle m'avait d'ailleurs dit au final, que j'étais un homme bien et de méritant. Cette remarque me touchait beaucoup. Vraiment ...
- Je ... Je ne sais pas quoi te répondre, c'est ... C'est gentil de ta part de me dire ça, vraiment. Je n'en pense pas moins de toi, tu sais. Moi aussi je t'aime bien. Pour parler dans des moments difficiles, je sais vers qui me tourner, et je t'en suis reconnaissant également.

Enfin, le serveur était venu. Je lui avais fait passer la commande, pour qu'il aille en cuisine. Nos assiettes avaient été servies rapidement. Gain de temps effectivement, puisqu'il s'agissait de deux plats du jour avec café. Je lui avait demandé par avance d'apporter l'addition. Non pas parce que je voulais boucler le repas tout de suite, non ! On avait encore le temps. Mais une fois terminé, je voulais partir assez vite, pour pouvoir retourner au bureau sans trop de retard. Je leva mon verre pour porter un toast à nos retrouvailles puis pour souhaiter un bon appétit à Sabrina. Cela me faisait plaisir de pouvoir se retrouver autour d'une table à déjeuner et parler tranquillement des bonnes choses ...
Justement, elle m'avait demandé si je n'avais pas quelque chose de nouveau à raconter. Bien sûr que si ! Évidemment. Si je lui avait proposé de venir en fait, c'était pour lui parler plus en détail de cette association, lors d'une prochaine mission ...
- Oh si justement ! J'avais donc besoin de ton avis sur la chose. Comme je voyageais souvent ces derniers temps, en étant seul, je me disais que pour une prochaine mission toi et moi on pourrait ...
Je marqua une courte pause avant de reprendre :
- Enfin, on pourrait faire un ou deux p'tits boulots, côte à côte, qu'est-ce que tu en dis ?
Voyant bien qu'elle manquait d'action dans ces derniers déplacement, je pensais que cette demande allait lui faire plaisir ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Jeu 9 Déc - 17:35

La plupart du temps, oui, elle peut tourner le tout d’une façon ou d’une autre, ce qui fait bien sur que à la force de le faire, on prend un peu tour comme une phrase juste dite que pour vous y rétorquiez. Mais ça c’était seulement, une fâcheuse habitude ou dans sa tête. Il parut un peu surpris quand elle posa sa question. Ce n’était pas dit méchamment ou une attaque juste une petite phrase comme elle peut en faire tant d’autre. Enfin, visiblement sa déstabilise. Cependant, elle n’eut pas vraiment le courage de répliquer et se contenta d’un grand sourire en le voyant se rattraper. Chose qu’il n’avait pas vraiment besoin de faire, c’était juste elle qui extrapolait. Enfin, quoi qu’il en soit elle acquiesce. De toute façon, il suffira de bien voir quand il passera si il passe. Il n’est pas utile avant le faite d’hypothéquer non plus. Quoi qu’il en soit, la conversation suivait son court bien gentiment pour en arriver au ressentit., si on peut dire ça comme ça sur autrui. L’habit ne fait pas le moine, mais avec le nombre d’année, on ne doit plus être bien loin de la vérité sur certain point en tout cas, sur d’autre on verra plus tard…

-Je ne disais pas ça pour en ravoir la pareille, juste parce que je le pensais…mais merci.

Un nouveau sourire vient sur son visage, sincère cette fois. Avant que le serveur n’arrive prendre la commende et ne reparte tout aussi vite qu’il était venu en direction des cuisines. En même temps vu l’heure qu’il était chez, eux ça devait peut-être être une heure d’influence et que donc il n’avait point de temps à perdre non plus. Cela se voyait car une fraction de seconde plus tard presque les plats étaient arrivés face à eux et la commende payée. Si ça c’était pas la rapidité du service, alors là, elle ne verrait jamais ce que c’était. Néanmoins, quand le but est de manger, il faut bien goutter justement. Elle reprit alors une bouchée du plat tranquillement après avoir porté le toast. Pour ne pas manger en silence, elle avait relancé la première question qui lui passait en tête. Elle arrête un peu son mouvement pour reposer son regard vers William et l’écouter avant de reprendre la parole.

-Dois-je vraiment répondre ? …Bien sur que je veux bien ! Il faut juste que tu ailles ou que j’aille une autre mission…mais arrivera-tu à me supporter ?

Dit-elle dans un sourire. Voyons bien sur qu’elle voulait voir du terrain. Là vous allez me dire qu’elle devient illogique, elle se plaint de rentrez à toutes les heures et elle veut partir. Elle a quelqu’un dans sa vie, et elle veut quand même partir plus loin. On se refait pas quand on aime son métier. Elle était contente de la proposition c’était un faite…Mais dans un autre sens, elle ne voulait pas que Jonathan croit que c’était pour l’éviter. Arf, finalement, elle eut l’air un peu absente débattant avec elle-même sans prononcer de mot, enfin cela il valait mieux si on ne voulait pas que la moitié du restaurant se retourne en se demandant ce qui se passait.

[Hj: Nul sorry ^^' ]

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Ven 10 Déc - 12:31

A ma réaction, elle fut quelque peu surprise, mais elle me remercia. Oui. Il était vrai que jusqu'à présent, en question de relations de confiance, mise à part Haruko, je n'avais qu'elle. C'était les deux seules personnes qui me connaissait bien. Et puis, il fallait dire que je n'hésitais pas non plus à déballer mes petits soucis quand je le sentais nécessaire. D'ailleurs, elle m'avait fait comprendre que si je devais passer à l'improviste, j'allais pouvoir le faire finalement. Cela dit, je n'espérais ne pas devoir le faire trop souvent.

Quand le serveur arriva, et que donc nous étions sur le point de manger après ce toast de porté, j'en étais revenu à cette histoire d'association. D'une part, cela me plaisait bien et puis de l'autre, je savais qu'à deux on allait faire une bonne équipe. Une très bonne équipe. Sans compter que en duo, les missions étaient moins compliquées à accomplir pour les agents. Elle m'avait donc répondu qu'elle adorerait le faire. Elle n'allait donc pas dire non pour une prochaine mission. Cela dit, elle me posa une question : elle voulait savoir si j'allais bien la supporter …
- Évidemment que oui. Tu sais que je suis proche de toi. Je ne vais pas cracher sur une amie telle que toi. Ça me fera plaisir aussi. Vraiment. Bien que pour ma prochaine mission, j'vais me poser et attendre un peu. Je viens à peine de revenir, donc je ne suis pas pressé de repartir tout de suite.

Ça oui ! J'avais plein de choses à faire, depuis mon arrivée. À savoir aussi faire un saut pour retrouver ma famille, l'espace d'un instant, faire un peu de rangement au bureau et à la maison, me reposer un peu … Bref, prendre un peu de bon temps ! J'en avais besoin ! Après l'avoir écoutée attentivement, j'entamai donc mon assiette, qui avait l'air appétissante.

[HRP : Ce n'est rien ! Je n'ai pas fait mieux de mon côté, non plus ! Razz]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Sam 11 Déc - 19:12

Un instant son regard se portait dehors, sur l’agitation qu’on pouvait quand même percevoir. Certes, celle-ci se résumait à des personnes qui marchaient plus ou moins vite dans tous les sens sur le trottoir et des voitures qu’on voyait passer tout le temps. Rare étaient les heures ou il n’y avait pas de circulation, certes la plupart des routes avaient quand même un petit temps de calme ou moins de véhicule qui passaient, la plupart du temps cela se situait de 2 heures de matin à 5 heures et puis tout reprenait comme avant. Enfin, elle quitta des yeux les mouvements hors du restaurant pour revenir à son assiette et au toast que William porta. Elle y répondit bien volontiers dans un léger sourire avant de commencer à ne s’attaquer au plat. Après tout le but était de manger en bonne compagnie non ? Quoi qu’il en soit de toute façon, sans rien dans l’estomac la journée n’irait pas nettement mieux qu contraire. Donc, Sabrina s’attaqua à son plat, qui était plutôt bon d’ailleurs. De toute façon l’appétit vient en mangeant c’est ce qu’on dit avant de relever le regard quand il revient sur le sujet d’une possible collaboration pour une prochaine mission. Qu’il veule attendre un peu était logique vu qu’il en terminait une autre. De toute façon, elle aurait put-être le temps de discuter ça dans le même temps. Et puis ça ne venait plus à une semaine ou deux, elle ne se tournait pas non plus les pouces ici même si ce n’était pas réellement la même chose ni les même risques d’ailleurs. Elle acquiesce, portant d’abord à ses lèvres le gobelet avant de reprendre la parole.

-Non c’est sur qu’il faut quand même profiter un peu du temps ou tu n’as rien. Et puis c’est mieux comme ça, ça me laisse le temps d’arranger autre chose…

Elle esquisse un léger sourire tout en reprenant un peu de son plat. C’était peut-être pas grand chose certes, mais ça avait le mérite au moins de vous remplir l’estomac. Un peu de silence reprit, sans pour autant être gênant. Et puis parler la bouche pleine donne tout de suite l’impression d’être un peu moins civilisé. Enfin autant prendre un sujet un peu plus léger n’est ce pas, comme ben comme ce qu’on est occupé de manger par exemple.

-Alors comment tu le trouve ce plat du jour ?

Demanda t-elle en relevant son regard vers son collègue de la Cia.

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Lun 13 Déc - 11:55

Pour sûr. Il valait mieux que je prenne mon temps, plutôt que de reboucler mes affaire, dans le but de repartir encore aux quatre coins du monde. J’étais là pour régler avant tout les choses qui n’avaient pas été mises au point avant mon départ, donc bon … Rester là un moment, allait m’être utile et important surtout. Tout en écoutant sa réponse, je portais donc toujours la fourchette à ma bouche. Très bonne cette salade. Bon, d’accord. Pour ce que c’était, ça ne remplissait pas vraiment l’estomac, quoiqu’ils avaient tout de même eu l’idée de l’assortir d’un accompagnement plutôt sympathique : tomates, maïs et concombre. Je n’avais pas demandé de vinaigrette, puisqu’à l’origine, je détestais ça. Ce genre de condiment, qui pour moi n’en était même pas un, avait la fâcheuse tendance à gâcher le goût de certains aliments.

D’ailleurs, à propos du plat, Sabrina avait voulu que je lui donne son avis. Je pris une gorgée de mon gobelet, avant de lui répondre :
- Et bien, ce n’est pas mauvais. Généralement, question plat rapide, je préfère manger ce genre de choses plutôt que des sandwichs.
Il était vrai que ce genre d’en cas, typiquement américain, avait l’habitude de vous remplir l’estomac d’une mauvaise façon, sans compter les graisses qui s’ajoutaient pour modifier de façon grossière votre masse corporelle, ou encore les mauvaises substances comme le cholestérol qui s’accrochait à vos artères pour les boucher et vous faire souffrir à long terme … Stupides américains. Je préférais de loin les autres pays, côté traditions culinaires. Ça me faisait penser que durant des vacances, je me serais bien autorisé un petit tour du côté français. Ça oui ! Eux au moins, côté cuisine, ils avaient une bonne renommée. Et pourquoi pas, peut être même y envoyer les enfants et Anna là-bas. Je pensais bien que ça allaient leur faire plaisir.

Ce à quoi, après toute ces pensées, j’avais ré adressé la question à ma collègue :
- Et toi ? Le plat te convient ?
Comme pour moi, valait mieux que le plat lui plaise. Parce que sinon, manger quelque chose qui ne plaisait pas vraiment, avait tendance à couper l’appétit. Et pour les grosses journées que l’on avait, ça aurait bien été trop bête. Dans ce cas là, au pire, il lui aurait fallu attendre son retour chez elle, pour qu’elle puisse se préparer un plat qu’elle dégusterait avec plaisir. M’enfin … Apparemment, le plat avait l’air de lui convenir.

Tout en continuant de manger, j’en étais venu à changer de sujet. Un sujet bien particulier :
- Dis moi, … J’pensais à un truc à l’instant … Ça t’arrive souvent à toi de nettoyer ton arme ? Nan, en fait si je te demande ça, c’est que j’ai un petit problème avec mon Beretta ces temps ci … Son système de blocage au niveau de la culasse, à tendance à s’enrailler et à rester coincer. J’ai beau le démonter et le remonter pour voir ce qui ne va pas, ça revient toujours au même point. Tu n’aurais pas une adresse, que je puisse m’en acheter un autre ? Enfin, si je te demande ça, c’est à tout hasard.

Ouais ! Valait mieux que je le change tout de suite. Parce que là encore, me balader sans, ça pouvait le faire. Mais une fois en mission là, ça le faisait moins. Beaucoup moins …

[HRP : J'ai essayé de changer de sujet, pour varier un peu les réponses dans le RP, afin d'y donner un peu de piment. Si tu as des idées, n'hésites pas surtout ! Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Mar 14 Déc - 20:09

Ah le temps, parfois c’est votre ami, ça vous aide à oublier les choses qu’on digère mal, qu’on encaisse mal, ou qui nous blesse. Mais dans d’autre cas, ce même temps devient un ennemi. L’heure tourne et toujours pas de solution qui se profile à l’horizon à de quoi vous faire monter la tension et le stress. Pour le moment, c’était juste une suite continue de minutes. Certes, ils n’avaient pas le temps de se la couler douce et de profiter d’un repas qui allait traîner en longueur, pas sur que la Cia donne à se point du répit surtout avec tout ce qu’il pouvait quand même trouver à leurs faire faire et ce même quand ils ne sont pas en mission. Mais d’un autre côté, il ne fallait pas manger au lance pierre, ce n’était pas une minute de plus ou une de moins qui allait faire la grande différence. Néanmoins, la dernière fois qu’elle avait été boire tranquillement un café en ville pendant une pause qu’elle avait prit ça c’était terminé par un braquage de banque, ou il avait faillit tous exploser. Il y avait pas de banque ici donc tout allait bien, pas la peine de croire en la fatalité non plus. Continue de grignoter le plat apporté, elle enchaîna la question dessus. Autant savoir, après tous les goûts et les couleurs sa varient en fonction des personnes.

-Bah, disons que de temps en temps un bon sandwich ça cale bien aussi…

Dit-elle en souriant. Prenant une gorgée de café, quia ait déjà beaucoup plus le goût normal que celui de la machine dans leurs locaux, elle relève un peu son regard vers celui de William qui lui renvoie la question, logique imparable. Elle avale d’abord le liquide, question de ne pas tout recracher non plus, ça serait pas poli et pas très hygiénique non plus.

-Oui, je ne savais pas trop quoi manger, alors ça me suffira. Je ferais quelque chose de chaud au soir. D’ailleurs je préfère dans ce sens là même si la diététique voulait le contraire et toi ?

Demanda t-elle finalement. Oui, enfin peut importe la diététique, elle allait quand même faire un jogging de temps en temps quand elle avait le temps, et elle restait rarement tout le temps devant sa tv aussi même chez elle. On trouve toujours bien quelque chose à faire si on le veut vraiment. Et puis rien que tout ce qui concerne de loin ou de près un travail, prend déjà beaucoup de temps dans une journée, on peut pas dire qu’on flemmarde. Finalement, elle continua de manger le plat bien gentiment quand la voix de son ami revient à ses oreilles sur un sujet tout à fait autre qui était les armes.

-Personnellement, je la nettoie après utilisations ou quand ça fait longtemps qu’elle n’a plus été utilisée, pourquoi tu la nettoie quand toi ?…Mais j’ai une préférence pour les couteaux, alors des bons marchands de couteau j’en ai plein, bien qu’ils sont à l’étranger…Pour les armes, je dirais juste avant d’arriver au quartier Nord, tu as une petite place et dans un des coins tu as un marchand. C’est un passionné et il sait ce qu’il dit quand il conseille. Il sera peut-être réparer sans que tu ailles besoin d’en racheter un autre ? Tu avais déjà eut ce problème ?

Le mieux avec ce genre d’explication, c’est qu’en plus vous avez les gestes en prime. Enfin, elle attendit ses réponses, essayant peut-être de trouver une explication, mais peut-être était-ce usée, ou quelque chose a griffé le mécanisme.


[Hj : Oki ^^ ]

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Mer 15 Déc - 12:39

Ouais ! Comme elle l’avait souligné, un sandwich … Et bien ça vous calait bien l’estomac de temps à autre. Et puis, sur la route, sans avoir le temps de manger confortablement assis, bah cela avait aussi son petit côté pratique. Même si ce n’était pas très digeste de le faire. M’enfin bon ! Toute chose avait ses avantages et ses inconvénients.
- Oui. Tu as raison. Moi-même, il m’arrive de temps à autre d’en acheter. Quand je n’ai vraiment pas le temps de manger quelque chose d’autre quoi.
En fait, si elle avait prit la même chose que moi, c’était apparemment plus ou moins par défaut. Et puis comme je le pensais, elle avait bien souligné qu’elle prendrait certainement quelque chose de chaud, ce soir, en rentrant. Elle avait d’ailleurs ajouté : « Même si la diététique en veux le contraire ! » Ça oui, ce n’était pas faux …
- Et bien, personnellement, à ta place, j’aurais fait exactement pareil.
Oui. J’allais même certainement le faire aussi, tiens.

Parlant ensuite d’un tout autre sujet, on en était venu aux armes. En fait, c’était moi qui avais lancé la chose. Ayant quelques problèmes d’enrayement avec mon calibre, j’avais voulu avoir son avis. Pour elle, son arme était nettoyée après utilisation ou lorsqu’elle n’avait pas servi depuis un bail. Comme moi, en fait. La dernière fois que je m’en étais servi, ça remontait à presque un mois déjà, un peu avant mon retour du Guatemala.
- En fait, tu procèdes de la même manière que moi, finalement. La dernière fois que j’ai voulu la nettoyer, ça remonte à deux jours.
Préférant les couteaux, elle m’avait quand même conseillé d’aller voir un marchand, pas très loin, juste avant le Quartier Nord, sur une place.
- Bien ! J’irais y faire un tour.
Et comme elle me l’avait fait remarqué, il était vrai qu’avec les gestes du spécialiste, c’était d’autant mieux expliqué. Puisque là, dans un restaurant, ce n’était pas trop l’endroit. Sans compter que mon arme, je l’avais laissé au bureau, puisque l’on était venu là pour manger, tout simplement.

Picorant encore et toujours dans mon assiette, je m’apercevais qu’elle se vidait petit à petit. Après avoir bu une gorgée, je relevai les yeux, pour poser une question à Sabrina :
- Dis moi ... Après le déjeuner, tu comptes retourner au bureau toi aussi, ou tu veux que je te dépose quelque part, histoire que tu ais de la compagnie ?
Je préférais lui poser la question, au cas où.

[HRP : Désolé si je manquais un peu d'inspiration pour cette fois. ^^' Je retourne bosser ! Razz]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Jeu 16 Déc - 12:04

Pourquoi toujours se compliquer la vie, quand certaines choses peuvent devenir très simple. Bon souvent ce genre de plat facile à avoir et qu’on peut emporter n’est pas non plus le meilleur pour la santé, mais un petit thon cocktail, ce n’est jamais que du thon, des crudités et du pain. Rien de méchant après tout. En même temps, elle n’allait pas essayer de convaincre les autres sur sa manière de voir. Elle préférait ça c’est vrai, mais un bon repas ou on prend le temps de le commander n’est jamais de refus, il faut juste y sacrifié un peu de temps, ce qu’elle pense rarement à faire .

-Ah, il faut reconnaître son utilité, rapide et pratique.

Sabrina esquissa un léger sourire, avant de reprendre un peu de la salade qu’il y avait toujours dans son plat, bien que celui descende, lentement, mais sûrement. Elle savait qu’elle mangeait vite, ce n’était pas bon non plus, donc mieux valait en profiter pour ralentir le rythme de temps en temps. Annonçant son avis sur la cuisine du soir, William finit par approuver, un autre sourire c’est tout ce qu’elle répondit sur ce coup là. En même temps, c’était le soir qu’il avait le plus de temps pour faire quelque chose que sur la pause de midi. Faut être un temps soit peu logique. La conversation repartit sur les armes à feu. Si il la nettoyait au même rythme, sans doute est ce un problème mécanique, une usure qui sait.

-Je ne sais pas, une usure peut-être ou une griffe qui se serait mal placé…Enfin, je crois encore en avoir un chez moi si tu veux à prêter le temps que tu ailles voir le magasin si tu veux ?

Demanda t-elle tout simplement quand il dit qu’il irait le voir, le mieux à faire. Rester sans arme n’était pas la meilleur des choses à faire. Enfin, au moins avoir un couteau quoi. Enfin, en même temps elle pensait encore en avoir une dont elle ne se servait. De toute manière, elle était sur que le jour ou elle ferait un bon retournement dans son appartement, elle retrouverait quelques surprises mais passons…La brune releva son regard vers lui quand il parla de après le déjeuner. Oh, il y a bien une compagnie qu’elle aimerait mais ça ferait bête de débarquer au Fbi et de s’entendre dire occupé. Déjà rentrez au Fbi, en douceur serait un exploits…Enfin..

-Je pense que je vais retourner au bureau…La compagnie que je voudrais avoir doit certainement être occupé à cette heure-ci mais si ça te tente d’allez faire un détour par le Fbi pourquoi pas, c’est toi qui vois ?

Dit-elle dans un sourire énigmatique. Bon avouez, qu’elle a pas fait dans les détails non plus. Et c’est vrai qu’elle n’avait rien dit non plus encore, enfaîte à personne. Pourquoi ? Disons que question de sécurité et pour ne pas non plus avoir de réplique.

-Et toi que vas-tu faire ?

Demanda t-elle finalement. Tout en reprenant une gorgée de son café tiédit depuis le temps mais buvable plus facilement au moins.

[Hj : Pas de soucis]

___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/
avatar

Invité
«Invité»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Dim 19 Déc - 18:43

Allez savoir. Comme Sabrina l'avait suggéré, c'était tout simplement une griffe du mécanisme qui était mal placé. Ça pourrait bien. Fallait dire que ces derniers temps, je l'avais pas mal utilisé aussi. Pas vraiment en mission en fait, mais surtout au stand de tir, à la maison. Ça me manquait un peu, au grand regret d'Ernest d'ailleurs. Oui, lui n'aimait pas trop ça. En fait, il n'en avait tout bonnement pas l'habitude. Et le tir pour moi … C'était une façon simple de me détendre.
- Oui, tu as peut-être raison. J'ai dû trop l'utiliser à la maison. Faudrait que je fasse vérifier ça. En attendant, je dois bien en avoir un de rechange, au manoir. Mais ta suggestion du couteau n'est pas mal non plus. J'y réfléchirais.

Pour sûr. Efficace et qui plus est, ça ne laissais pas de trace. Pour ce qui était du bruit, du moins. Ouais. Une idée à exploiter. Lors d'une prochaine mission, cette utilisation pouvait parfaitement s'avérer comme étant un succès. J'y songeais, tout en voyant que je commençais à terminer cette assiette. Ma foi, ça n'avait pas été si mauvais. Et j'allais au moins avoir quelque chose dans l'estomac pour reprendre le boulot, histoire d'attendre patiemment jusqu'à ce soir.

A ma question de savoir ce qu'elle allait bien pouvoir faire, après ce repas, elle m'avait répondu que pour l'heure, elle n'en savais trop rien. Elle m'avait parlé d'un éventuel passage, jusque dans les locaux du FBI. Et que, si je voulais, je pouvais bien y faire un tour aussi. Je bus deux trois gorgées du café, avant de répondre :
- Et bien, je crois que je vais reprendre la route vers le bureau. Il me semble que j'ai quelques petites paperasses à régler. Et comme j'en ai pour un moment, je crains ne pas pouvoir t'accompagner au FBI. Tu vas y voir Jonathan, je présume ? Je passerais probablement une autre fois, histoire de prendre de ses nouvelles. Du moins, si mon emploi du temps me le permet.
Ah Jonathan. Justement, elle m'en avait parlé de temps à autre, sans trop rentrer dans les détails. Et un jour, on s'était rencontrés lui et moi, sur un 18 trous. D'ailleurs, on avait parlé de Sabrina ce jour là. Plutôt étonnant. Mais bon. Je m'étais bien amusé. Surtout que Jonathan n'était pas mauvais joueur que ça. Doué même. Pour sûr, ce week-end là, il m'avait impressionné …

Petit à petit, je finissais donc mon café, pour déclarer enfin :
- Manger et discuter avec toi, m'a bien fait plaisir. Je vais retourner bosser. Une tonne de choses m'attendent. A une prochaine fois peut-être.
Je lui fit donc la bise avant de m'éloigner, pour prendre un taxi, et rentrer au Q.G. de la CIA.

[HRP : Voilà. J'ai eu du mal à trouver l'inspi, mais j'y suis arrivé au final. Tu peux clôre le RP en répondant à la suite. Au plaisir d'avoir pu RP avec toi. A une prochaine fois, très certainement. Very Happy ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
~°Mysterious Woman°~

~°Mysterious Woman°~
♠ Nombre de messages : 732


MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett] Mar 21 Déc - 13:04

Ah l’armement certes c’était une belle invention mais quand se mécanisme vous lâche, tout vous lâche et c’est comme si vous vous retrouvez sans rien. C’est comme tout c’est informaticien qui font des merveilles avec les ordinateur, une petit panne de courant de rien du tout et c’est finit, ils sont coincée bloquée ou leurs données envolée. Donc oui, tout avantage à malheureusement ses inconvénients et il fallait bien parfois composée avec ceux ci pour avancer. Pour la brune même si l’arme vient à ne plus être utile, il peut toujours rester le couteau. La a part une lame trop fine qu’elle casse ou la rouille sur d’autres, il n’y a rien à craindre, ça sera toujours en été de fonctionnement et le résultat est le même. La seule différence c’est qu’il faut aller le rechercher si vous le voulez encore avec vous. Néanmoins, c’est assez efficace si vous avez pas le temps de tirer de loin et que c’est du corps à corps. Un peu barbare peut-être mais qu’importe.

-C’est une bonne alternative et avoir les deux permets une efficacité en tout les cas. Presque inusable, pas de problème de mécanisme à moins que se soit un à lame rétractable bien sur et tout aussi efficace sur cible..

Elle retient évidemment l’adjectif vivant qui aurait put accompagné se nom car il ne valait mieux pas faire retourner le restaurant. Quoi qu’il en soit chacun avait ses petite spécialité ou ses habitudes. Alors on préfère évidemment tous avoir ce que l’on maîtrise si on peut le dire le mieux. Arme ou couteau peut lui importait réellement, c’était du pareil au même. Enfin, elle se désintéressa quelques secondes de cette conversation technique pour en revenir à son plat qui touchait à la fin et de son anticipation de la fin de leurs pause midi. Ce qu’elle voudrait voir Jonathan mais on est tous occupée, lui certainement. Néanmoins, elle avait tenter l’idée qui sait qu’il devait allez justement par la bas, autant allez voir. Mais visiblement non. Elle termina son café tout en l’écoutant avant de répondre à ses phrases. C’est nouvelle, il le connaissait ? Et ben le monde est petit et les inconnues nombreuses ces temps ci…

-Oui, enfin si il a un place dans son timing sinon, je retournerais à l’agence aussi, ils ont toujours bien quelques chose à faire de toute manière. Bah si je le vois, je te transmettrais les nouvelles..

Dit-elle dans un léger sourire avant de terminer le repas et que le serveur revient chercher les assiettes à présent vide. Elle acquiesce tout simplement avant de le saluer et de le regarder partir.

-A une prochaine fois..

Ajouta t-elle avant de partir vers une autre agence gouvernemental qui n’était pas la sienne.


[HJ : Plaisir partagé Smile Et désolée de ne pas vraiment trouver ce qui te donne de l’inspiration^^’ A la prochaine]



Topic

Terminé



___________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rewritetrueblood.purforum.com/

«Contenu sponsorisé»

MessageSujet: Re: Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]

Revenir en haut Aller en bas

Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Déjeuner entre collègues [PV : Sabrina Garrett]
» Explications entre collègues (MATT)
» Pause café entre collègues [Alexis - Terminé]
» Belle soirée entre .. Collègues ? (PV/Harima)
» Un déjeuner entre copine | Eileen
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NCIS RPG :: Washington :: Lieux de Détente :: » Les cafés et les restaurants-